Interview de parent instagrameur : Vanity Of Our Lives

Que j’aime ce rendez-vous ! C’est chouette de pouvoir vous faire découvrir tous les mercredis des comptes Instagram de parents que j’apprécie tout particulièrement. Cette semaine, place à Astrid de Vanity Of Our Lives. Astrid est une Maman courage que j’admire énormément. Elle a perdu l’été dernier son fils de 3 ans dans un incendie chez ses grands-parents et je ne sais pas comment elle fait pour être encore debout. Alors bien sûr, dans mon interview, on en parle car je ne pouvais pas faire comme si rien ne s’était passé. Mais j’ai aussi tourné mes questions de façon à en savoir plus sur elle sur d’autres points, pour ne pas qu’elle soit étiquetée uniquement par rapport à cela. Car Astrid, c’est avant tout une personne dynamique que je suivais déjà avant ce tragique événement. Je pense très régulièrement à elle et sa famille. Suivez-la car elle est vraiment adorable.

Vanity Of Our Lives

1-   Bonjour Vanity of our Lives. Tout d’abord merci d’avoir accepté mon invitation sur mon blog. Peux-tu te décrire en quelques lignes ?

Je m’appelle Astrid, j’ai 32 ans. Je suis chargée de communication dans un cabinet d’expertise comptable mais oui ça peut être fun l’expertise comptable. J’habite dans la métropole lilloise avec mon mari, mon fils Henri 5ans ½ et Martin 10 mois. Je tiens un blog Vanity of our Lives depuis 2015 où je partage mes coups de cœurs, mes découvertes, mes envies de maman. Ce blog est ma bouffée d’oxygène.

Vanity Of Our Lives

2-   Je ne tiens absolument pas à ce que l’interview ne tourne qu’autour de ça. Mais je sais que tu as un vécu un drame l’an dernier. Je voulais t’envoyer tout mon soutien et tout mon amour. J’avoue que je pense très régulièrement à toi. Je te trouve extrêmement forte. Comment vous portez-vous toi et ton mari et comment vont Henri et Martin ? 

En effet, le 30 août dernier, nous avons perdu notre fils Louis âgé de 3 ans dans un incendie qui s’est déclaré dans sa chambre chez ses grands-parents. Voila maintenant 6 mois que nous sommes des paranges. Il n’existe pas de mot « officiel » pour des parents qui ont perdu un enfant. Nous essayons de tenir le coup pour Henri et Martin, pour notre couple. Louis est présent à jamais dans nos cœurs même si sa présence au quotidien nous manque.

Vanity Of Our Lives

3-   Comment as-tu fait pour accompagner tes enfants dans le deuil ? Tu t’es fait entourer de professionnels ? Les livres jeunesse sur la perte d’un être cher t’ont-ils aidé ? (je sais que tu en parlais il y a peu de temps)

Henri était présent au moment de l’incendie (nous étions dans le Nord avec Martin). Il est suivi par un pédopsychiatre spécialisé dans les traumatismes (ici l’incendie). Il est suivi également par une psychologue pour l’aider à gérer ses émotions liées au deuil. Pas facile pour un garçon de 5 ans ½ de perdre son binôme (ils avaient 20 mois d’écart). J’ai acheté de nombreux livres sur le deuil pour l’aider à comprendre le côté irréversible de la chose (mon article à ce sujet : https://www.vanityofourlives.com/livres-jeunesse-le-deuil-explique-aux-enfants/)
Martin est encore trop jeune pour comprendre ce que nous vivons mais nous lui parlons de Louis. Il se fera peut-être accompagné plus tard. Nous avons récemment accueilli chez nous une petite teckel à poil dur, prénommée Pika. On nous a beaucoup conseillé d’accueillir un chien chez nous. Les chiens sont des sources d’affection et sont parfaits pour aider à surmonter des épreuves comme la nôtre.

Vanity Of Our Lives

4-   Désolée de rebondir sur un autre sujet, mais je ne veux pas être indiscrète ni insistante sur quelque chose d’aussi douloureux. Alors afin de parler de quelque chose de moins sensible, peux-tu nous dire d’où viens ton pseudo ? 

A la base, ce blog a été créé à deux avec ma petite sœur Mathilde. Elle vivait aux Etats-Unis et moi j’étais jeune maman à Paris. L’idée principale de ce blog était de mettre tous nos coups de cœurs, nos découvertes et que les lecteurs puissent piocher des idées dedans comme dans un vanity. D’où le nom du blog : Vanity of our Lives. En 2018, Mathilde n’avait plus de temps d’écrire, du coup, j’ai tourné plus le blog sur ma vie de maman lilloise.

Vanity Of Our Lives

5-   Lorsque nous te suivons, nous n’avons pas de doute : nous savons que tu es du nord et que tu représentes bien ta région. Tu as toujours plein de bonnes idées sorties. Je suis dans le sud, loin de chez toi, mais je suis convaincue que j’ai des lecteurs qui seraient intéressés par tes bons plans. Est-ce que tu aurais quelques bonnes adresses à nous donner ?

Je suis normande mariée à un ch’ti. Je me suis installée dans le Nord en 2017 après avoir vécu mes 1ères années de vie professionnelle à Paris. Des bonnes adresses à vous donner… La visite de la mine de Lewarde, manger un welsh dans un estaminet de la rue de Gant à Lille, se balader dans le vieux Lille, visiter l’aquarium Nausicaa à Boulogne sur Mer, manger une gaufre à la cassonade de chez Meert. Les Hauts de France sont connus pour les lieux historiques des deux guerres mondiales. Il y a plein de musées à ce sujet à visiter…

Vanity Of Our Lives

6-   Et pour finir, quels sont tes comptes Insta chouchous ?

Je suis une vraie Instagram addict. J’essaie de publier une fois par jour. Je suis beaucoup de comptes environ 850. Voici ma sélection de ceux que j’aime liker et voir leurs stories dont le tien bien sûr !


Les comptes de mamans inspirantes
@bonheurdemaman_
@maviedewondermaman
@monpetitsoukdidees
@mavietrepidentedemaman
@leblogdemamanplume


Les comptes de blog littéraires :
@souslefeuillage
@maman_debarque
@mamanfouine


Les comptes de mamans qui me filent la patate
@leblogdelaura
@happynewmom
@danslesbasketsdunemaman
 
Le compte de lilloises
@lillebymat
@eglantinebecquet
@so.blondie.girl

Vanity Of Our Lives

Merci encore à Astrid de Vanity Of Our Lives de s’être prêtée au jeu des 6 questions/réponses. La semaine prochaine, une autre super Maman. En attendant de savoir de qui il s’agit, je vous laisse découvrir ou redécouvrir les interviews précédentes:

30 réflexions sur « Interview de parent instagrameur : Vanity Of Our Lives »

  1. ho mon dieu quel courage ! une mère courage ! elle doit bien sûr continuer sa route avec ses autres enfants. Petit ange. Je suis du Nord et partie en Normandie… le welsh, la mine bien sûr que je connais.
    Merci pour cet interview et je te dis au prochain. Et quand tu veux pour le mien 😀 bises

  2. Je l’ai découverte il y a peu de temps sur les réseaux.
    Je n’ai pas les mots face à ce qu’elle peut vivre…
    Je connais bien les bonnes adresses du Nord car j’y habite également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.