L’application Alimentation Grossesse pour manger sans risque

Je suis bien d’accord : dans le temps, nos parents et grands parents ne se prenaient pas autant la tête pour savoir ce qu’on pouvait manger ou non pendant la grossesse. Et pourtant les enfants naissaient en bonne santé. Mais j’avoue que je suis de nature un peu stressée; surtout quand il s’agit de mon bébé. J’ai donc été très stricte envers moi-même côté alimentation pendant ces mois de gestation. Je me suis dis que finalement 9 mois, ça passait vite et que je pouvais bien faire un peu attention pour lui. J’ai donc téléchargé l’application « Alimentation Grossesse » qui m’a bien servi jusqu’à la fin et qui m’a aidé à savoir ce que je pouvais manger ou non.

Application Alimentation Grossesse

Petit exemple : « Haaaa, j’ai bien envie de manger du saumon ! (oui parce qu’enceinte, soyons honnête, les envies sont fréquentes) Est-ce que je peux en manger ? Si oui comment ? » Un petit tour sur l’appli et on vous dit tout. Une croix rouge = interdit. Un point d’exclamation = il faut faire attention (notamment ici : risque de listériose, manger bien cuit).

Alimentation grossesse saumon

J’ai également appris grâce à « Alimentation Grossesse » qu’il était fortement déconseillé de consommer de la rhubarbe; cela peut provoquer des contractions, voir des fausses couches…. Vous pouvez aromatiser vos plats avec un peu de persil ou du thym. Mais évitez de vous en faire une tisane car pris en trop grande quantité, cela peut également provoquer des contractions.

Application qui ne vous coûtera que 99 centimes. À ce prix là, ça serait bête de ne pas se la procurer. Vous pouvez la télécharger en suivant ce lien.

Et vous ? Comment avez-vous géré votre assiette pendant votre grossesse ? Avez-vous tout surveillé ? Ou est-ce que vous vous êtes autorisé quelques écarts comme une tranche de foie gras à Noël ? Avez-vous trempé les lèvres dans une coupe de champagne pour votre anniversaire ? Ou alors, avez-vous succombé à l’appel des sushis ? Dites-moi tout en commentaire.

Stop aux « parents parfaits » !

On a tous autour de nous des « parents parfaits »; j’entends par là des parents qui font tout mieux que tout le monde et se permettent des réflexions sur nos façons de faire. Ces parents ultra énervants qui ramènent toujours leur fraise quand on ne leur demande pas de le faire… Je suis sure que ce billet d’humeur va parler à plus d’un. Voici une liste non exhaustive de phrases entendues et qui ont tendance à me taper sur le système.

stop aux parents parfaits

 

1- « Laisse ton bébé crier un peu. Vous allez être son esclave ». Merci à vous « parents parfaits » que vous êtes, mais moi ça me fend le cœur d’entendre mon petit bout crier. Je me dis que s’il crie, c’est qu’il ne va pas bien et j’essaye de voir ce qui ne va pas.

2- « Tu devrais le prendre dans les bras, il ne fait que crier ton bébé ». Parce que bien sûr, si au contraire, on décide de le laisser crier un peu car nos nerfs sont à vif, ce n’est pas bien non plus.

3- « Si ton bébé ne laisse pas ses lunettes de soleil en place, c’est que tu ne l’as pas bien habitué. Il faut lui mettre dès sa naissance ». Phrase entendue il y a peu de temps. Merci beaucoup à ce « parent parfait » pour cette petite réflexion qui ne sert strictement à rien. Simon étant né en novembre, je ne vois pas pour quelle raison je lui aurais mis des lunettes sur le bout de son nez dès sa naissance.

4-« Ha bon? Tu ne l’allaites pas ? C’est pourtant naturel et plein d’anticorps ». Oui oui oui, je suis bien d’accord. Mais je suis moi même un enfant élevé au biberon et tout se passe bien pour moi, merci.

5- « Tu commences la diversification par le sucré ? Tu vas en faire un petit dépendant au sucre, ce n’est pas bien . » C’est fou comme la diversification alimentaire est source de discorde entre les gens. J’ai personnellement commencé par le sucré car ma pédiatre nous a dit de faire comme ça. Étant bête et disciplinée, j’écoute ce que me dit le médecin que j’ai choisi et en qui j’ai confiance. Mais ça ne l’empêche pas aujourd’hui d’apprécier également ses pots de salé.

6- « Tu lui donnes des compotes de fruits rouges ? Mais c’est formellement interdit ». Interdit par qui ? Je vais aller en prison parce que mon fils de quasi 8 mois mange un pot de pomme/fraise alors qu’il y a noté dessus « à partir de 6 mois » ? Une fois encore, j’écoute mon pédiatre qui m’a dit de lui en faire manger.

7- « Si ton bébé fait de l’eczéma, c’est parce qu’il est stressé surement. Il doit ressentir ton stress ». Haaaaa, je ne savais pas que tu avais fait médecine ? Pas trop dures les études ? Côté stress, merci de demander, je gère. Mais là, j’avoue que tu commences à m’énerver un chouillat.

8- « Tu lui mets ça comme crème ?! Ce n’est pas bien du tout … Tu devrais plutôt lui donner ça . (Ça marche aussi avec « Tu lui donnes ça comme médicament ? ») . Encore une preuve, les « parents parfaits » ont fait 12 années de fac de médecine.

9- « Il n’a pas trop chaud là ton petit ? Tu devrais lui enlever une épaisseur (Ça marche aussi dans le sens inverse: « Il n’a pas trop froid ton petit ? Tu devrais lui ajouter une épaisseur »).  Merci de vous soucier du bien-être de mon bébé. Vraiment, je ne sais pas comment je ferais sans vous.

10- « Il ne rampe/marche/retourne pas encore ton bébé ? Il n’est pas en retard ? » Ne t’inquiète pas pour lui. Il finira, comme tout le monde, à avoir des dents, à marcher, à parler et être propre. Je ne connais aucun enfant édenté, chauve et qui ne marche pas.

11- « Tu le couches à 21h15 ? C’est bien trop tard pour un bébé de 9 mois! » Excuse-moi de travailler….

12- « Il doit avoir faim ton fils, il crie. Tu devrais lui donner à manger ». Pour votre information « parents parfaits » que vous êtes, tout ne se résout pas dans l’assiette. Bien sûr qu’un enfant peut crier parce qu’il a faim, mais à son âge il est réglé. Je sais quand il a faim ou pas. Je ne suis pas une Maman maltraitante qui oublie de donner le repas de son fils.

Je m’arrête là car la liste peut être encore bien longue. Alors à tous les « parents parfaits », je ne vous fais pas de réflexion sur votre enfant ou vos façons de faire, ne me jugez pas. Chacun fait ce qu’il veut tant qu’il ne maltraite pas son bébé.

Et vous? Quelles phases avez-vous entendues et vous a énervé au plus haut point ? Dites-moi tout en commentaire.

 

Bébé Boutik

On en parlait tout à l’heure entre copines, du coup je me suis dit que j’allais vous faire un article sur ce site de vente privée pour bébés et famille : Bébé Boutik.

bébé boutik

Je peux correctement vous en parler car je l’ai testé. J’ai commandé 4 fois en tout et pour tout : des chaussons en cuir pour nourrisson, un jouet pour Noël dernier, des stickers pour décorer la chambre de notre fils et des sous-vêtements amincissants pour moi (pas très glamour, mais tellement pratique pour aplatir son ventre de jeune Maman sous une jolie petite robe). Comme vous pouvez le voir à mes commandes, les articles sont variés autour de l’univers de Bébé et de Maman.

Je pense qu’on est tous d’accord pour dire qu’un enfant, c’est génial mais c’est également une vraie pompe à fric. Vous serez heureux de trouver des réduction allant de 30 à plus de 80% . Des articles pas chers, mais de qualité ! Je n’ai jamais été déçue de mes commandes.

Vous n’avez bien sûr pas besoin d’être parrainé pour vous rendre sur le site, mais je me ferai un plaisir de vous faire rentrer dans la Bébé Boutik Familly. N’hésitez pas utiliser ce lien pour vous inscrire afin que je vous parraine.

Alors sur quoi allez-vous craquer prochainement ?

Bébé Boutik

25 jouets de notre enfance qui n’existent plus.

Quand je repense à mon enfance, je me remémore directement tous les moments de rigolades que j’ai pu avoir. J’avais dans mon coffre beaucoup de jouets, qui étaient pour moi, comme des trésors. Malheureusement, beaucoup ont disparu du commerce. J’aurais aimé faire découvrir à mon enfant nos jouets vintages. Il y avait par exemple :

1- La télévision musicale. On tournait le bouton et des images s’animaient devant nous avec une jolie petite musique. Je me rappelle être en admiration devant ces écrans.

télévision musicale

2- La dictée magique, pour vous apprendre comment écrire la vraie orthographe des mots (le langage texto n’existait pas encore).

dictée magique

3- Le jeu de société Hôtel. Je voulais toujours avoir le complexe hôtelier « le Président » car je trouvais les tours magnifiques en argenté et ça faisait moderne.

jeu de société hôtel

4- Les lucioles fluorescentes. On les trouvait dans les paquets de lessive Bonux. Et comme on était 5 à la maison, ma mère achetait souvent de la lessive…. Du coup j’avais une bonne collection de lucioles et j’en étais bien fière.

luxi-la-luciole---figurines-bonux---papillon-image-285044-grande

5- Shopping Folies. Je l’avais et j’en étais dingue. Le jeu parlait ! C’était novateur pour l’époque. On avait une carte de crédit et il fallait faire le plus d’achats possibles dans un minimum de temps, tout en profitant des soldes. C’était mon père qui jouait avec moi à ce jeu (pour me faire plaisir car lui n’aimait pas du tout ce jeu).

shopping folies

6- L’Ordi Mini. Qu’est-ce que j’ai pu jouer également avec ça… Même s’il fallait parfois appuyer un peu fort pour qu’il enregistre notre réponse…

ordi mini

6- Les jeux électroniques. Avec mes soeurs, on en avait toute une ribambelle. Mes préférés: « Donkey Kong » et « Mario et le poulpe ».

jeu électronique

7- Contactor. Un jeu avec petite souris électronique qui couinait quand vous la passiez sur la bonne réponse. Souvenez-vous: le bruit était très étrange quand les piles se déchargeaient.

contactor

8- Les Totoches. Nous n’étions pourtant plus des bébés et pourtant on collectionnait les totoches. Accrochées à un bout de ficelle autour du cou, on avait la classe avec ça (ou pas).

totoches

9- Le tourne-disque Fisher Price. Montrez-le à vos enfants aujourd’hui et ils auront l’impression que vous avez 100 ans. « Ha bon, la musique c’était sur ces trucs ronds ? Pas dans le smartphone ni l’ordinateur ?! »

tourne disque fisher price

10- La Nes. Je me rappelle encore quand mes parents me l’ont achetée. Le vendeur disait à mes parents que c’était tout nouveau, que ça venait de sortir et que ça allait cartonner… Il ne s’était pas trompé !

nes

11- Dessinons la mode. Cristina Cordula n’a qu’à bien se tenir.

dessinons la mode

12- Les Popples. Ces adorables peluches qui pouvaient se mettre en boule dans leur poche.

popples

13- Les Boglins. Des marionnettes monstres en matière caoutchouc. Elles faisaient un peu peur, et c’est ça qui était drôle.

Boglins

14- Téléphone Secret. J’étais super fan de ce jeu de midinettes. Ma meilleure amie l’avait chez elle. Et tous les mercredis après les cours, je lui demandais si on pouvait se faire une petite partie.

téléphone secret

15- Puces Sauteuses. Il fallait essayer de les faire sauter le plus haut possible.

puces sauteuses

16- Le Jump Jumper. Jeu totalement interdit aujourd’hui. Et pour cause: il a été la cause de nombreuses jambes cassées.

jump jumper

17- La Game Boy. Et la vraie svp ! Pas celle des temps modernes en couleurs…

game boy

18- L’Île Infernale. Pour jouer l’aventurier style Indiana Jones en quête de rubis. « Attention, je te balance dessus une boule de feu géante !!! »

île infernale

19- Les Babies. Drôles de petits bébés qu’on collectionnait dans des paquets à 5 francs.

babies

20- Le Tomy Turbo Dashboard. J’ai toujours rêvé l’avoir… Mais malheureusement le Père Noël n’a jamais pensé me le déposer sous le sapin. Pour apprendre à conduire comme les grands.

tomy-turbo-dashboard

21- Les Pogs. Super jeu de la récré. Mais il y en avait toujours un qui était super fort et qui arrivait à piquer les Pogs de tout le monde….

pogs

22- Les Polly Pocket. Des mini poupées dans des mini maisons qui tenaient dans notre poche.

Polly Pocket

23- Les rollers Fisher Price. Je crois qu’on a tous appris à faire du roller à l’époque sur ces patins jaunes.

rollers fisher price

24- Zandar le Devin. Autre jeu de société girly. Zandar était sensé vous apprendre votre avenir et vous dire qui a le béguin pour vous dans votre classe.

Zandar le devin

25- Atmosfear. Le jeu qui faisait peuuuuuur ! Souvenez-vous, ça se jouait avec une cassette VHS d’une heure. Très novateur pour l’époque.

jeu atmosfear

Malheureusement tous ces jouets sont introuvables dans le commerce maintenant. Si vous ne les avez pas conservés, vous pouvez toujours tenter le bon coin  ou autre vide-grenier.

Des bons souvenirs d’enfance que j’aimerais faire partager à mon fils Simon.

Et vous ? Quel était votre jeu préféré ? Si vous voyez d’autres jouets qui ont marqué notre enfance, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire.

 

Livre « La Pédagogie Montessori à la maison »

L’autre jour, je suis passée à la Fnac et je suis tombée sur ce livre qui me faisait de l’oeil : « La Pédagogie Montessori à la maison ». Sur la couverture, on lit: « 200 activités 0-12 ans ». Étant constamment à la recherche de nouvelles activités ludiques pour mon fils, je me suis dit que c’était une bonne idée.

la pédagogie montessori à la maison

Mais, premièrement, qu’est-ce que la pédagogie Montessori ? Comme son nom l’indique, c’est une méthode éducative fondée par Maria Montessori en 1907. Femme engagée, féministe, philosophe, médecin, biologiste, elle a révolutionné l’éducation. Maria Montessori a créé une pédagogie unique et universelle, s’adressant à toutes les cultures et toutes les classes sociales. Le but étant de développer le plaisir, l’enthousiasme, la curiosité et l’autonomie de l’enfant.

Ce livre s’inspire donc de cet enseignement pour nous proposer des activités à faire avec nos enfants. Je vous mets quelques exemples.

Collectionner des plumes (pour les 4 ans et +) : Munissez-vous d’un grand cahier format A4 ainsi que de ruban adhésif. Proposez à votre enfant de ramener à chaque promenade les plus jolies plumes qu’il a trouvées. Il les collera ensuite dans son cahier. Le but étant de développer son sens de l’observation, de savoir classer des objets, de respecter la nature, tout en apprenant le nom des animaux.

Jouer au panier des couleurs (pour les 18 mois et +) Donnez à votre enfant un panier et demandez-lui de rassembler tous les objets de la même couleur qu’il trouve dans une autre journée. Le soir, demandez-lui de vous montrer tous les trésors qu’il aura réunis. En fonction de son âge, vous pouvez l’inciter à ranger ensuite ses trouvailles. Le but étant de développer son sens de l’observation et apprendre les couleurs.

Écouter le silence (pour les 4 ans et +) Cela peu paraître un peu paradoxal mais cela vise à développer les perceptions fines de l’enfant, ainsi que sa concentration. Proposez à votre enfant d’écouter le silence pendant quelques minutes. Puis, invitez-le à partager son expérience. Qu’a-t-il perçu? A-t-il été attentif aux bruits venants de l’extérieur ?

Ce que j’ai pensé du livre : Je suis pour ma part un peu déçue. Je suis  intéressée par la méthode Montessori mais ce livre n’est pas abouti. Je suis Maman d’un petit garçon de 8 mois et demi. Il est noté sur le livre de 0 à 12 ans et finalement pour les moins d’un an, il n’y a que deux choses : apprendre à bébé à observer un mobile et le langage des signes (et encore pour le langage des signes, ils ne vous expliquent pas grand chose à part de prendre des cours). De plus, les activités proposées, pour la plupart, relèvent juste du bon sens. Vous allez y trouver : souffler des bulles de savon, dessiner un arc-en-ciel, jouer au dominos, assister à un concert, aller au musée, jouer au mikados, jouer aux mimes, mettre la table, faire un gâteau…. Je n’ai finalement pas besoin d’un livre pour avoir ces idées. La pédagogie Montessori m’interpellant, je pense que je lirai d’autres livres plus pertinants pour en savoir plus et trouver des activités à faire avec mon enfant.

7 signes qui prouvent que les parents sont des super-héros

Avant d’avoir un enfant, je regardais parfois les parents d’un air ébahie en me disant « Mais comment arrivent-ils à faire tout ça ? Moi je n’y arriverai jamais. Je n’arrive même pas à me gérer moi-même ». Et puis, lorsque notre tour arrive, on se découvre des super pouvoirs.  Un billet qui rebooste. Parce qu’on ne se le dit pas assez souvent : Nous sommes des parents qui déchiiiiiiiirent ! Nous sommes des super-héros du quotidien !

super-héros

1- On arrive à tenir le cap malgré le manque flagrant de sommeil. En devenant parent, on fait le deuil des nuits de 10 heures et des grasses mat jusqu’à midi. Je me souviens d’un temps où si je me levais à 11 heures un dimanche matin, c’est que j’étais tombée du lit.

2- Nos oreilles sont capables d’entendre le moindre infrason. Même porte fermée, nous sommes capables d’entendre le moindre fait et geste de notre progéniture. Il nous est déjà arrivé de dire « Attends, je reviens. Bébé s’est mis debout dans son lit. Je vais le coucher ». Et ça sans le voir ni l’entendre crier…..

3- Nous sommes capables de nous dédoubler. Préparer les purées du petit, tout en jetant un coup d’œil à ce qu’il fait et en mettant en route une machine de pyjamas plein de vomi, tout en ayant une conversation très poussée avec son conjoint, c’est totalement dans nos cordes.

4- Nous savons lire dans l’avenir…. « Non, ne l’énerve pas avant qu’il aille au lit sinon on va passer une sale nuit ». Et généralement ça s’avère vrai ! Cela peut marcher aussi avec :« Non, ne touche pas à ça, tu vas te faire mal », ou encore « Je pense qu’une dent va sortir dans moins d’une semaine ».

5- On devient de vrais Musclor. Avant, rien que de porter un pack d’eau, ça me fatiguait. Maintenant les doigts dans le nez pour soulever un bébé de 9 kilos avec sa poussette de 12 kilos.

6- On peut regarder un film d’horreur sans sourciller…. Après avoir aspiré de la morve avec un mouche bébé, s’être fait uriner dessus, et avoir nettoyé des couches pleines qui débordent de caca bien odorant, plus rien ne peut nous faire peur.

7- Nous devenons médecin à nos heures perdues. « Oh ça, ça ressemble à des boutons d’eczéma (ou varicelles/pied main bouche/roséole/ rougeole…) » « Il faut que tu mettes ça comme crème, c’est miraculeux ».

Alors soyez en sûr ! Vous êtes des super-héros au quotidien. Les 5 Fantastiques n’ont qu’à bien se tenir…

Ava : le bracelet connecté pour vous aider à tomber enceinte

On connaissait la bonne vieille méthode du thermomètre pour savoir quand avoir des rapports pour avoir un bébé… Ou tout simplement les tests d’ovulation pour savoir quand vous ovulez… Maintenant, place au test de fertilité 2.0 : Ava, le bracelet connecté.

Ava bracelet fertilité

La start-up suisse, Ava Science, lance un bracelet à porter la nuit qui calcule tout un tas de données : température de la peau, cycles de sommeil, déperdition de chaleur, rythme cardiaque, rythme respiratoire, afflux sanguin etc…  C’est d’ailleurs avec l’afflux sanguin qu’Ava est capable de déterminer le taux d’oestrogène et de testostérone dans le sang. Avec toutes ces données, ce bracelet miracle serait capable de vous indiquer les 5,3 meilleurs jours de fertilité de votre cycle avec un taux de réussite de 89%.

Une étude a été menée à Zurich durant un an sur des femmes de 20 à 40 ans. Les résultats se sont montrés assez concluants. Il faut par contre porter le bracelet pendant plusieurs semaines pour avoir des données fiables. Les médecins affirment que ce bracelet vise avant tout des femmes de plus de 30 ans, sans enfant, mais qui ne seraient pas encore dans un parcours de PMA.

Il n’est pas encore disponible en France. Il ne se trouve qu’aux Etats-Unis. Ava attend les homologations pour s’étendre au reste du monde. Comptez tout de même 199 dollars !

Verdict : une belle inovation. Mais à ce tarif, je pense qu’il vaut mieux se contenter du bon vieux thermomètre ou les tests urinaires de fécondité vendus en pharmacie. Si Bébé vient à tarder, le mieux reste tout de même de consulter un gynécologue spécialisé en PMA.

Où acheter ses vêtements de grossesse ?

La grossesse = moment merveilleux où nous sommes heureuse de ressembler à une baleine. Une baleine, oui ! Mais une baleine qui a du style tout de même … Personnellement, je m’étais formellement interdit de ne ressembler à rien pendant ces 9 mois. Il a donc fallu investir un minimum dans les vêtements de grossesse car, dès le premier mois, je ne rentrais plus dans mes pantalons . Mais où acheter ses fringues de maternité ?

Premièrement, question qu’on se pose toutes : doit-on vraiment dépenser une fortune alors que théoriquement nous n’avons besoin de ces vêtements que pendant 9 mois ? J’ai bien noté « théoriquement », car en réalité, je connais très peu de femmes qui arrivent à rerentrer dans leurs 38/40 en sortant de la maternité ! Personnellement, j’ai trainé mon jean de grossesse jusqu’aux 3 mois de mon fils.

Si vous tombez enceinte à la fin du printemps, logiquement des robes hors grossesse un peu amples devraient faire l’affaire. Vous n’avez donc qu’à investir dans les vêtements d’hiver. Deux trois jeans grossesse, des pulls xxl (ça tombe bien, c’est la mode… Vous en trouverez dans des boutiques classiques hors maternité), un manteau, des robes pull… Et le tour est joué.

Pour ma part, je suis tombée enceinte en février. Du coup, en été, j’étais déjà un peu trop grosse pour enfiler certaines robes hors grossesse . Il m’a fallu investir (Oui et puis avouons-le, j’avais envie aussi de me faire plaisir). J’ai accouché en novembre. Conséquences : inutile d’investir dans un manteau de gros bidon (surtout habitant à Nice), mais quelques pantalons et des pulls légers étaient les bienvenus.

J’ai de la chance d’habiter en ville car je me demande comment font les futures Mamans qui habitent à la campagne… Il y a vraiment très peu de boutiques qui habillent les femmes enceintes. Mais quelques unes ont un petit rayon, comme :

H&M . J’ai d’ailleurs acheté mon bleu jean chez eux pour une trentaine d’euros. C’est surement l’un des articles que j’ai le plus mis. Il était très agréable à porter.

Jean H&M Haut Envie de Fraise
Jean H&M
Haut Envie de Fraise

Kiabi. La mode à petit prix pour toute la famille, y compris les baleines prêtes à accoucher. Ce n’est pas ma boutique préférée. Je trouve que tout n’est pas bien taillé. Mais quand on n’a pas envie de sortir beaucoup d’argent pour quelques mois, c’est très pratique.

C&A. J’ai porté deux jupes d’été de chez eux. Et j’avais également investie dans un jogging de maternité parfaitement confortable pour faire la loque dans le canapé. Tarif également raisonnable.

La Halle aux Vêtements. J’ai acheté deux jeans chez eux, finalement un peu plus chers que celui que j’ai eu à H&M et ils n’étaient pas aussi confortables.

Jean la Halle aux Vêtements Haut Envie de Fraise
Jean la Halle aux Vêtements
Haut Envie de Fraise

Gap . Ils ont une gamme de maternité en ligne totalement magnifique. Mais ce n’est pas pour les même bourses. Ils ont aussi d’ailleurs des vêtements bébé irrésistibles. Mais personnellement, je ne fais que regarder de loin car je trouve cela un peu cher pour porter si peu.

Esprit. Comme Gap, ce sont de très beaux vêtements mais le prix est assez élevé. Heureusement, il y a de temps en temps des braderies sur des sites tel que Show Room Privé.

Vetbaudet. Je vous le dis d’entrée : je suis fan de cette marque ! Ils font des vêtements totalement adorables pour les bébés et les enfants. Mais ils n’oublient pas la femme enceinte. Un large choix et des vêtements qui ressemblent à quelque chose.

Il  y aussi des marques spécialisées telles que :

Séraphine. Je l’avoue, c’est beau…. Mais ce n’est pas accessible à tous ! C’est le haut de gamme des vêtements de grossesse. Si vous êtes invitée à un mariage au court de ces 9 mois, je vous conseille de jeter un coup d’oeil à leur collection. Il y a de très jolies robes habillées pour aller à des évènements.

Robe Séraphine
Robe Séraphine

Envie de Fraise. Je finis par ma boutique préférée, qui est une boutique en ligne. Ils ont des fringues adorables, bien taillées. Et le petit truc que j’ai adoré pendant mes 9 mois de gestation : à chaque commande, ils vous offrent un petit biberon ! C’était le premier article que j’avais en ma possession pour mon Bébé Écureuil et j’en étais très émue.

Robe Envie de Fraise
Robe Envie de Fraise

N’hésitez pas à vous faire prêter des vêtements par vos amies et votre famille. On les met si peu  qu’on n’a pas vraiment le temps de les abimer. Ce fut mon cas, j’ai une amie très proche qui m’a prêtée toute sa garde robe de femme enceinte et ça m’a fait économiser de nombreux euros.

Et vous ? Où avez-vous acheté vos vêtements de grossesse ? Dites-moi tout en commentaire.

 

Loopimal, l’application qui va faire danser vos enfants

Un sujet un petit peu plus léger, on en a besoin en ce moment. J’avais envie de vous parler de Loopimal, l’application smartphone et tablette préférée de mon fils.

loopimal

Les studios Yatatoy ont lancé une appli vraiment bien foutue. Des animaux rigolos qui se trémoussent sur de la musique.

Vous avez le choix de faire danser un cochon, un yéti, un ours, un oiseau, un paresseux, un hippopotame, une pieuvre, un mammouth ou encore un panda. Chaque animal a son propre son. Vous pouvez ensuite décider de les faire danser seuls, à deux ou à quatre.

loopimal

Une frise s’affiche en dessous. Chaque couleur indique une consigne de danse et de son à votre animal fétiche.

Cela fait des mélodies plutôt rigolotes et des animations ludiques. On s’en sert beaucoup en ce moment pour notre bébé en cas de crise de larmes. Il se dandine alors sur le son des animaux et reste hypnotisé en admirant les petits personnages bien mignons.

Si vous avez des enfants un peu plus grands, ils seront ravis de composer leur propre musique. Cela fait même pour eux une initiation au codage. J’avoue que même moi, adulte, je peux rester de nombreuses minutes à m’amuser à créer de petits mélodies.

L’application était gratuite il y a quelques jours de ça. Elle est repassée à 3.99 euros. Mais elle mérite son investissement. Vous pouvez la télécharger via ce lien.

Si vous la testez, n’hésitez pas à me faire part de vos impression en commentaire.