Le LicorNON – Gautier Languereau

Il y a des livres qui nous marquent plus que d’autres. Des livres qu’on a plaisir à ouvrir tous les jours. Je vais vous parler aujourd’hui d’un réel coup de cœur. J’ai envie de vous dire: c’est même un des ouvrages que mon fils réclame constamment. Il s’agit de « Le LicorNON » sorti récemment chez Gautier-Languerau.

Le LicorNON - Gautier Languereau

Petit Écureuil est un enfant qui aime les jeux de mots. Récemment, il a découvert le grand classique de la littérature jeunesse « Le prince des Mots Tordus ». Et tout comme « Le LicorNON », il s’est pris de fous rires en constatant les mots qui étaient transformés. « Le LicorNON » est aussi un livre qui s’amuse des mots. Et pourtant, il a été écrit par un auteur et compositeur allemand, Marc-Uwe Kling. Alors autant vous dire que la traduction est vraiment intelligemment faite pour que l’histoire soit aussi drôle en langue française.

Nous faisons donc la connaissance d’un petit licorne qui passe son temps à dire « Non ». Il le dit tellement souvent que sa tante l’a rebaptisé publiquement « Le LicorNON ». Et pourtant, on lui propose plein de choses plus que sympas : comme de manger des trèfles porte-bonheur scintillants et sucrés sur la colline aux cyprès… Ou encore faire une sieste sur un nuage douillet avec des angelots qui rigolent joliment à gorge déployée… Mais rien n’y fait, c’est toujours « Non », « Non », et encore « Non ».

Un jour, il décide de prendre la route et il rencontre un raton-laveur qui fait sa toilette dans la rivière. Un raton-laveur qui est un peu dur d’oreille et qui passe son temps à dire « Quoi? ». Il est donc très rapidement rebaptisé « le QUOIton-laveur ». Ils deviennent copains et font chemin tous les deux vers nulle part.

Sur leur trajet, ils rencontrent un berger-allemand qui s’en fiche de tout. Et lui sa phrase fétiche, c’est « Et alors »?… Vous l’aurez deviné… Lui aussi change de nom et on l’appelle dorénavant « le BergETALORS ».

Le LicorNON, le QUOIton-laveur et le BergETALORS continuent leur route et tombe nez-à-nez avec une princesse prisonnière dans une tour (car c’est bien connu les princesses sont souvent coincées dans une tour dans les histoires). Et cette princesse autoritaire a elle aussi un mot rien qu’à elle, c’est le « Si ». On l’appelle donc « la PrinSIsse ».

Autant vous dire qu’à eux quatre, cela donne des discussions très rigolotes. On entend donc très souvent  » Non », « Si », « Non », « Si », « Non », « Si », « Non », « Si », rythmés de temps en temps par un « Quoi? » ou un « Et alors? » Et parfois pour embrouiller les gens qui les entourent le LicorNON dit parfois « Si » et la PrinSIsse « Non » et le BergETALORS « Quoi? » Et je vous assure que quand je lis ces passages à Petit Écureuil, il rit aux éclats. Et je pense que je dois rigoler aussi fort que lui.

La fin du livre est assez cocasse également puisqu’on s’amuse à inventer des noms à d’autres animaux. Vous avez par exemple le chat qui adore faire des guili guili qu’on appellera donc « le chatOUILLE », ou encore le jaguar qui est toujours en retard sera donc appelé « le jagTARD » ….

« Le LicorNON » est donc un livre vraiment très drôle qu’on ne se lasse pas de lire ou de relire à la maison. Vous le trouverez en librairie pour 12,90 euros.

Interview de parent instagrameur : Xelanea

Cette semaine mon blog est un peu au ralenti. En effet, si vous me suivez sur Instagram, vous avez du le voir: nous sommes en vacances à la montagne. Mais ce n’est pas une raison pour passer à côté de l’interview de parent instagrameur. Aujourd’hui donc, je voulais vous mettre cette super Maman à l’honneur : Xelanea. C’est un petit compte qui a démarré l’année dernière. Mais c’est surtout une Maman créative avec un cœur gros comme ça et qui a pris en charge les défis rdvyakadiy. Des défis qui permettent de se challenger sur des thèmes créatifs. Faisons donc connaissance…

Xelanea


  1- Bonjour Xelanea, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


 Je suis originaire de Nantes mais depuis que j’ai rencontré l’amour, il y a 5 ans, je vis près de Caen, en Normandie.Je suis une maman gâtée avec deux enfants. Une petite fille de 3 ans et demi et un garçon qui soufflera sa première bougie dans quelques jours. 
Préparatrice en pharmacie le jour et quand j’enlève ma blouse, c’est la passion du bricolage qui m’anime!

Xelanea


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir un compte Instagram?


Je l’ai ouvert ado pour faire comme les amis mais je ne m’y intéressait pas vraiment. 
En 2020, avec le confinement et mon congé maternité, j’ai pris goût à suivre des comptes. Plus divertissant que BFM 🙊. À la maison, avec ma fille, on a pris du temps pour bricoler encore un peu plus. J’ai commencé à poster nos bricolages pour garder un souvenir et partager avec nos familles et amis. 

Xelanea

3- Comment trouves-tu toutes les jolies idées d’activités que tu mets en place avec tes deux enfants?


  Sur Pinterest, Internet, livre de bricolage et Instagram évidemment. Petite, j’aimais déjà beaucoup les activités manuelles. C’est un plaisir de partager ces souvenirs avec ma fille.  

Xelanea

4- Je t’ai découverte en participant aux challenges Yakadiy. Ils avaient malheureusement arrêtés au bout de quelques mois mais tu as eu la bonne idée de reprendre le flambeau. Comment s’est passée cette passation et peux-tu nous expliquer en quelques mots ce qu’est la page rdvyakadiy?


 Oui, j’ai découvert le compte yakadiy pendant le confinement. J’ai participé à mon 1er challenge « ça cartonne » en avril. On participait activement, on adorait ces petits challenges avec mon aînée. Puis ça s’est arrêté d’un coup (je pensais que c’était lié aux vacances). Mais il n’y a pas eu de nouveau challenge. Inquiète, j’ai écrit à yakadiy.  
Avec d’autres comptes Instagram nous échangions sur ce long silence.  Plus personne n’a eu de réponse de yakadiy. Ses rdv manquaient à tout le monde. Pour ne pas perdre cette énergie créée, j’ai lancé rdvyakadiy pour qu’on puisse se retrouver à nouveau. J’y lance un challenge par mois, sélectionne 12 finalistes puis sélectionne 1 vainqueur qui remporte un cadeau d’une valeur de 30€. Ce compte rdvyakadiy est une nouvelle page à créer ensemble : créer, s’inspirer, échanger, s’amuser!

Xelanea


 5- Chapeau pour cette organisation. Comment trouves-tu tes thèmes? Les lots à gagner? Et surtout n’est-ce pas trop dur de désigner un gagnant? 


 J’essaie de trouver des thèmes en fonction des événements/fêtes à venir, comme Halloween, Noël, Nouvel an chinois. L’idée est toujours de trouver un thème qui puisse nous rassembler, rassembler nos univers. Les lots sont variés. En fonction de l’heureux gagnant, j’adapte le lot.. Certains préfèrent une carte cadeau dans un magasin de loisirs créatifs mais il y a aussi le colis surprise où je m’amuse à fouiller dans les magasins de loisirs créatifs, de quoi vous faire bricoler toujours un peu plus! (Je finance ce lot moi-même, c’est un vrai plaisir de le faire. Mais si des partenariats veulent donner un coup de pouce à notre groupe de petits bricoleurs ça sera avec plaisir 🤓)Pour ce qui est de désigner un gagnant c’est tellement difficile! Il y a toujours plein de bonnes idées! Mais je vais vous raconter une anecdote. Il m’arrive de demander de l’aide à ma grande. Mais quand je lui dit : « ok on choisit celui-ci? » elle me répond: « oui ou l’autre aussi » 😇😅😂

Xelanea


6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?


Mes comptes instagram chouchous  (il y en a plein) sont:@mamanecureil et @mamanecureuil_asmr
@mamansurlefil
@bricolokids
@mes2etoiles
@blondiymathilde
@menthe_a_l_eau_et_mojito
@maman_sur_leau
@_clodem_
@alice_et_romanette
@pepites_and_fun
et pour en mettre une dernière @mange.prie.seme

Xelanea

Merci encore à Xelanea d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle, foncez vous abonner à son compte. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Voici notre monde – Éditions Kimane

« Voici notre monde » et il est beau ! Qu’il me tarde de pouvoir prendre un billet d’avion pour pouvoir le parcourir comme nous le faisions auparavant… Pouvoir découvrir de nouvelles cultures et les montrer à notre Petit Écureuil… En attendant de pouvoir passer les frontières, je vais m’appuyer sur les livres pour lui faire découvrir notre jolie planète. Je vous présente aujourd’hui une nouveauté aux Éditions Kimane « Voici notre monde ».

Voici notre monde - Éditions Kimane

De l’Alaska à l’Amazonie, vous allez découvrir 20 enfants et surtout leur 20 mode de vie différent. Car ce qui fait la richesse de la Terre, c’est avant tout la diversités et nos différences.

Voici notre monde - Éditions Kimane

A travers le monde, nous vivons tous différemment en fonction du lieu où nous vivons. La plupart des êtres humains habitent dans de grosses villes, mais certaines personnes sont plus en contact avec la nature. Mais malgré tout, même en Mongolie ou dans le désert du Sahara, les hommes doivent s’adapter au monde moderne. Sans compter le réchauffement climatique qui menace de nombreuses habitations…

Voici notre monde - Éditions Kimane

Ce livre est d’une incroyable beauté. Comme à chaque fois dans cette maison d’édition, le message est bienveillant et les illustrations sublimes. On y découvre les maisons troglodytes de Turquie, les cabanes perdues en plein milieu de l’Alaska, les villages massaï du Kenya, les villages flottants sur pilotis du Cambodge, ou encore les maisons en terre crue de Djenné….

Voici notre monde - Éditions Kimane
Voici notre monde - Éditions Kimane

Notons également qu’en plus de découvrir des habitations différentes des nôtres, nous en apprenons également un peu plus sur chaque double page sur les habitudes de vie de ces jeunes enfants.

Voici notre monde - Éditions Kimane

J’ai lu récemment une citation qui disait « parce qu’un enfant qui lit sera un adulte qui pense ». J’en suis convaincue ! Et je rajouterai : un enfant a qui ont a parlé de notre planète et de nos différences sera un adulte respectueux et citoyen du monde. « Voici notre monde », un fantastique ouvrage que vous trouverez pour 13,50 euros.

Enigmes monde marin de chez Bioviva

Les vacances démarrent demain soir chez nous. Nous sommes la dernière zone à partir en vacances et je vous avoue que je les attendais. Je sens Petit Écureuil fatigué et ça va faire du bien de se reposer et de se ressourcer. D’ailleurs côté ressource, on va prendre un grand bol d’air frais puisque nous partons à la montagne. Mais vous savez comme moi que les coffres sont bien plein quand on part à la montagne… Entre la luge, les skis de Simon, et aussi les vêtements qui sont très imposants, autant vous dire qu’il faut penser à prendre des jeux pas trop encombrants pour s’occuper au chalet. Et je peux vous assurer que Bioviva sera de la partie pour nous. J’ai prévu de prendre plusieurs Défis Nature avec nous mais aussi Enigmes monde marin, une nouveauté qui vient tout juste de sortir.

Enigmes monde marin de chez Bioviva

Déjà un petit mot sur la marque Bioviva. C’est une marque française qui apprend plein de choses sur la nature aux enfants et qui sensibilise au respect de l’environnement. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que ce sont des valeurs qui nous tiennent à cœur chez la Famille Écureuil. Des jeux donc qui font du bien. D’ailleurs je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, que ce soit avec « Playa Playa », « J’aide mon enfant à avoir confiance en lui », « Défis nature Grand Jeu Dinosaures », ou encore leur hors-série sorti avec Wapiti….

Je vous parle donc aujourd’hui de leur nouveauté Enigmes monde marin. Ce n’est pas le seul de la collection que nous avons à la maison. Nous avons aussi celui sur l’espace que nous adorons. Le principe est très simple: vous devez être le plus rapide à deviner les animaux, phénomènes et merveilles du monde marin qui se cache derrière 5 indices. Il y a un petit plateau également qui vous permet de jeter un petit pion et de faire différents défis pour remporter des cartes supplémentaires (jeu de mémoire ou encore épellation…)

Enigmes monde marin de chez Bioviva
Enigmes monde marin de chez Bioviva

Il a le mérite d’être transportable n’importe où car de très petite taille. Les questions sont intéressantes et permettent d’approfondir nos connaissances sur le monde marin. En tout, vous avez 80 énigmes illustrées, un plateau de jeu, un jeton en bois et une règle de jeu qui tiennent dans une petite boîte format voyage pour vous accompagner n’importe où.

Vous pouvez y jouer à partir de 2 joueurs en version « normale », ou en version avec plus de participants (jusqu’à 6 joueurs) pour un mode rapidité de réponse. Il est accessible à partir de 7 ans… Mais c’est comme tout, c’est un indicatif. Cela dépend du développement de chaque enfant. Petit Écureuil a 5 ans et il est lecteur et est très calé sur le monde marin. Ce jeu est donc parfaitement adapté pour lui. Sachez que ce n’est pas la seule nouveauté chez Bioviva côté « Énigmes ». Disponible également depuis peu Découvertes et Inventions. Celui-ci est indiqué à partir de 9 ans.

Enigmes monde marin, un jeu intelligent que vous trouverez dans le commerce pour 9,99 euros.

Interview de parent instagrameur : Orelynoa Books

Je pense qu’il est inutile de préciser que j’aime les livres jeunesse. Ha bon?! Vous ne l’aviez pas encore constaté ?! Comme c’est étrange ^^ Trêve de plaisanterie, c’est donc tout naturellement que je vous présente aujourd’hui un joli compte dédié à la littérature pour enfants. Il s’agit donc de Orelynoa Books. Je suis complètement fan de son feed avec ses photos très recherchées et travaillées.

Orelynoa Books

1- Bonjour Orelynoa_books, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour et merci beaucoup pour cette petite interview pour ton blog, c’est vraiment un plaisir et un honneur. Je m’appelle Aurélie, j’ai 31 ans et je suis maman de 2 loupiots (bientôt 4 ans et 6 ans). Je travaille dans une bibliothèque universitaire, la même où j’allais souvent quand j’était étudiante, parfois la vie est très drôle. J’ai une maitrise en psychologie cognitive et un master 2 en Ergonomie et Gestion des Risques Professionnels. J’ai crée mon compte instagram il y a environ 1 an et demi, dans le but premier de pouvoir partager et échanger autour des livres, et ces échanges sont vraiment très précieux et enrichissants pour moi.

Orelynoa Books

2- Je crois qu’on l’a tous deviné: tu es une grande amoureuse des livres. Si tu devais partir sur une île déserte et que tu devais amener avec toi tous tes livres jeunesse préférés, quels seraient-ils et pourquoi?

Oh oui, ma maison ressemble à une vraie bibliothèque !!
Si je devais partir sur une île déserte, le premier que je mettrais dans ma valise, serait sans hésiter « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint Exupéry. Ce livre à une énorme valeur sentimentale, c’est vraiment le premier livre que j’ai lu et c’est ma grand-mère qui me l’a offert, et il lui appartenait avant.
J’emporterais aussi, toute la saga Harry Potter, en grand fan que je suis !! En ce qui concerne les albums jeunesse, j’emporterais avec moi toute la saga de « L’ours qui jouait du piano » de David Litchfield, j’aime tellement cet illustrateur, mais aussi tous les livres des Frères Fan (« Le jardinier de la nuit » est mon préféré »). Et peut être un petit dernier, L’ «Abécédaire des métiers imaginaires » d’Anne Montel, ce livre est une vraie merveille !! Bon voilà je pense, que cela fait déjà pas mal de livres, mais en fait j’essaierais de remplir ma valise au maximum!!

Orelynoa Books

3- Je suppose que si tu aimes les livres pour enfants, c’est que toi même tu apprécies de te plonger dans un bon ouvrage. Quelle lectrice es-tu?

Je suis ce genre de lectrice qui, si elle se retrouve emportée dès les premières pages par un livre, elle ne peut plus le lâcher avant de l’avoir terminé. Les livres sont vraiment pour moi un moyen d’évasion, une petite parenthèse dans le quotidien.
Je lis beaucoup moins maintenant, surtout depuis que j’ai repris un travail à temps plein, mais dès que j’ai un moment je lis. Je partage aussi cet amour des livres avec mes deux loupiots.

Orelynoa Books

4- Ce qui est remarquable également lorsque nous parcourons ton compte Instagram c’est la beauté de tes photos qui sont très travaillées. Quel est ton (ou tes) secrets?

Oh merci beaucoup. Il n’y a pas vraiment de secret, j’aime beaucoup la photographie et j’ai un petit coté artistique (j’adore dessiner par exemple) Quand j’ai commencé à publier des chroniques de livres, j’ai eu l’envie de les mettre un peu en scène. J’ai fouiné pour trouver des logiciels de montage et je suis tombée sur PicsArt… Avec ce logiciel il y a énormément de possibilités, c’est vraiment génial et surtout il est accessible à tout le monde.

Orelynoa Books

5- J’ai vu que tu avais un blog mais que tu ne l’avais pas mis à jour depuis bientôt un an. Vas-tu reprendre l’écriture d’articles ou te concentres-tu maintenant davantage sur Instagram?

Oui j’aimerais beaucoup reprendre l’écriture de mon blog mais malheureusement je n’ai pas le temps. Au départ je voulais que mon blog soit complémentaire à mon compte instagram, j’espère pouvoir un jour le reprendre mais pour le moment il est en sommeil.

Orelynoa Books

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Oula pas simple comme question, il y en a tellement… La liste serait beaucoup trop longue si je devais citer tous mes comptes instagram chouchous.
Pour en citer que 3, il y a le compte de ma copine @anita_radcliff, son compte est magnifique et c’est une des premières personnes avec qui j’ai échangé quand j’ai commencé instagram. Il y a le compte instagram de @marine_clk, un compte instagram de photos, ces photos sont vraiment sublimes!! Et enfin le compte instagram de nathi_lit, sur lequel je trouve toujours de belles idées de lecture.

Orelynoa Books

Merci à Orelynoah Books de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle n’hésitez pas à vous abonner. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Les petits baroudeurs, le site pour les familles d’explorateurs

Je vais être totalement transparente avec vous. Je vais vous parler d’un test produit que j’ai eu l’occasion de faire. Donc ce n’est pas un achat de ma part , mais toutefois je vais être être la plus honnête possible. Il y a quelques jours de cela, j’ai été contactée par « Les petits baroudeurs ». C’est un site internet pour les familles qui sont branchées nature et exploration du monde. Et si vous me suivez sur Insta, vous avez du remarquer qu’on aime bien être dehors et prendre l’air. J’ai donc accepté avec grand plaisir.

Les petits baroudeurs

Déjà l’origine de cette entreprise… Elle c’est Céline… Lui c’est Fred… Ils étaient dans de gros groupes à bosser depuis des années à la capitale. Et puis un jour, ils sont devenus parents. Vous savez tout comme moi que c’est quelque chose qui bouleverse une vie… Et ils ont eu envie de partir en Haute-Savoie dans un petit village avec leurs enfants, loin du stress parisien. Ils ont pu très rapidement constater le bénéfice des grandes balades dans la nature avec leurs enfants… De là est née cette entreprise aux belles valeurs.

Mais un enfant bien équipé est un enfant qui va profiter bien plus facilement des bienfaits de la nature. Vous allez donc trouver tout plein de choses sympathiques sur ce site internet. C’est intelligemment compartimenté avec les vêtements techniques, les chaussures, l’équipement, le portage, les activités, ainsi que les marques présentes. En ce moment, nous sommes en pleine période hivernale et comme nous n’habitons qu’à une heure des premières pistes de ski, j’ai voulu prendre des raquettes à neige pour enfants pour mon fils. Vous le savez tout comme moi, la situation sanitaire n’est pas idéale pour les remontées mécaniques en ce moment mais cela ne nous empêche pas du tout de faire de longues randonnées en raquette dans la neige. Elles sont d’ailleurs vraiment chouettes et adaptables aux pieds de l’enfant. Elles pourront facilement être utilisées plusieurs années. Elles sont souples et de bonne qualité. Je suis très heureuse de mon choix.

Si vous projetez d’ailleurs d’aller à la neige pendant ces vacances de février, foncez jeter un coup d’oeil car ça va des raquettes, au snowboard pour enfant, à la luge bien évidemment mais aussi aux casques et autres vêtements adaptés au froid…

Si vous n’aimez pas la neige, vous allez quand même pouvoir trouver votre bonheur sur ce site. Il y a de quoi équiper les passionnés de vélo, de glisse urbaine, de randonnées, de pique-nique dans la nature, de camping en famille, de journées à la plage… Je pense que c’est un site qui sera pour moi une référence pour nos activités en plein air. J’ai été vraiment surprise de voir la quantité de choses qu’ils proposaient.

Et pour aller plus loin, ils ont aussi un blog en ligne sur leur site qui vous permettra de vous aider à choisir le meilleur équipement possible pour vos enfants.

Bref, je vous avais promis de l’honnêteté mais je n’ai pas trouveé de choses négatives à vous dire. Pour moi « Les petits baroudeurs », c’est un site qui fait un sans faute pour les familles qui aiment le grand air.

Les émotions de Gaston – Je suis impatient

Si vous ne connaissez pas Gaston la licorne, c’est que vous ne suivez pas mon blog depuis longtemps car je vous en ai déjà parlé plein de fois que ce soit ici, ici, ici ou encore ici. C’est une collection que nous suivons de près à la maison et qui nous sert beaucoup. Et je suis donc toujours très heureuse de vous présenter une nouveauté de la série. Voici donc « Je suis impatient ».

Les émotions de Gaston - Je suis impatient

Ce que j’aime dans cette collection écrite par Aurélie Chien Chow Chine, c’est que cela suit les émotions de l’enfant. À chaque émotion forte, une réponse en livre avec un mouvement de respiration.

Gaston est une licorne comme tout le monde ou presque… Il a une crinière magique qui change de couleur en fonction de ses émotions. Et autant vous dire que dans ce nouveau livre « Je suis impatient », il se sent très mal. Il va se balader en vélo avec sa Maman et il a fini sa gourde d’eau et il a soif… Malheureusement, il va falloir attendre d’être à la maison pour boire… Une fois désaltéré, il a très faim mais sa Maman n’a pas encore eu le temps de lui faire à manger. Sans compter, cette frustration d’impatience dans le jardin à ne pas voir sa plante pousser…

Et si on arrangeait cela avec un mouvement de respiration? Dans chaque volet de Gaston, on apprend à respirer pour gérer ses émotions. Et je vous assure que ça marche. Quand je vois mon fils pas très bien, nous utilisons souvent cette technique. Je lui dis alors « Pense à Gaston » et il se met à respirer pour retrouver son calme intérieur.

Je trouve cela parfait qu’il existe maintenant des petits ouvrages pour venir en aide aux parents et aux enfants. En plus le prix est très raisonnable. Vous trouverez « Je suis impatient » pour seulement 6 euros.

Mon ami venu d’ailleurs – Éditions Kimane

L’autre jour, je lisais un reportage sur les livres et les enfants. Cela disait qu’un enfant à qui on n’a pas donné le goût de lire étant petit sera un adulte qui associera la lecture aux livres imposés par l’école. Je pense clairement que cela ne sera pas notre cas vu la grandeur de notre bibliothèque à la maison. Pour nous, un livre est comme un trésor. Et pour le coup, ceux des Éditions Kimane sont toujours une réussite. Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une nouveauté qu’on aime beaucoup dans la Famille Écureuil « Mon ami venu d’ailleurs » de Jeanne Willis et Paddy Donnelly.

Mon ami venu d'ailleurs - Éditions Kimane

C’est l’histoire d’un petit garçon qui fait naufrage et qui arrive sur une île déserte…. Déserte?! Enfin pas tellement finalement… Il va faire connaissance de Hom. Hom est une créature comme jamais vous n’en avez vu jusqu’à présent. Il n’est pas très grand et il a la peau verte. Mais malgré leurs différences, ils ont aussi énormément de points communs et très vite ils vont devenir les meilleurs amis du monde.

Mon ami venu d'ailleurs - Éditions Kimane
Mon ami venu d'ailleurs - Éditions Kimane

Hom est le dernier représentant de son espèce. On ne sait pas ce qu’il leur est arrivé car ils n’ont pas le même langage. Tous les deux se sentent tristes loin des leurs. Mais ils se sont trouvés et ils se sont crée un nouveau foyer. Ils savent qu’ils seront toujours là l’un pour l’autre. Tous les deux s’entraident… Ils cherchent à manger ensemble et construisent leur nouveau chez eux…

Un jour, ils aperçoivent un navire au loin. Le petit garçon sait que c’est sa chance de pouvoir rentrer chez lui. Mais il sait aussi qu’il lui serait impossible d’amener Hom avec lui. Les humains sont souvent cruels avec ceux qui ne leur ressemblent pas et il veut le protéger. Il décide donc de se cacher jusqu’à ce que le bateau s’éloigne afin de rester avec son ami.

Une jolie histoire qui véhicule plusieurs valeurs qui nous sont importantes. Bien sûr l’amitié et l’entraide, mais aussi le fait que quelqu’un qui est différent de toi par sa couleur de peau ou par sa langue peut être ton ami. Nous sommes tous différents mais nous avons tous des points communs. Et ce sont nos différences qui font la beauté de ce monde. Malheureusement, ce n’est pas ce que pensent tous les hommes et certains sont cruels… Le petit garçon le sait bien et c’est pour cela qu’il veut protéger son ami. Il y a énormément de bienveillance derrière cette jolie histoire. Et c’est aussi l’occasion d’approfondir une discussion avec son enfant sur le respect des autres.

« Mon ami venu d’ailleurs », un formidable livre que vous trouverez en librairie pour 13,50 euros.

Planète sans plastique – Éditions Gründ

Il y a quelques jours de cela, je vous partageais une recette de plastique biodégradable fait maison à base de lait et de vinaigre. De quoi fabriquer des petits objets chez soi sans polluer. Néanmoins, ce n’est pas une solution à grande échelle pour remplacer le plastique synthétique car cela demanderait trop de ressource et d’énergie. Il va falloir tout de même trouver une solution et revoir notre façon de consommer car la Terre suffoque. C’est ce qu’on va voir aujourd’hui dans « Planète sans plastique » de Neal Layton, sorti l’an passé aux Éditions Gründ.

Planète sans plastique - Éditions Gründ

Je suis née au début des années 80. C’était une décennie bien différente. On était beaucoup moins sensibilisé au réchauffement climatique. Ce n’est pas pour ça que petite, je mettais mes déchets n’importe où. J’ai toujours eu la présence d’esprit de mettre les emballages et autres déchets à la poubelle. Mais cependant, ce sont des années durant lesquelles on consommait de la nourriture industrielle surgelée, on était heureux de passer à du jetable pour plus de commodité, et on mettait du plastique dans strictement tout. On s’est rendu compte aujourd’hui que nous avons tous fait beaucoup de mal à la Planète. Mais il n’est pas trop tard pour faire machine arrière. Attention, je ne vais pas jeter la pierre à qui que ce soit, car nous sommes très très loin de faire du zéro déchet à la maison. Cependant, on essaye de prendre de bons réflexes. Et une chose qui m’importe énormément: éduquer mon fils dans le respect de notre chère Terre. Les livres sont pour cela une aide précieuse. Et je tire mon chapeau à Gründ d’avoir édité un livre si parlant.

Ils ont sorti une collection « Green Gründ » avec des livres vraiment parlant sur l’écologie. Je vous ai déjà touché un mot de « Il y a un orang-outan dans ma chambre » qui a énormément touché notre fils. Je n’étais jamais tombée sur un livre qui parlait de la consommation d’huile de palme et de son impact sur l’environnement.

Nouveau livre donc de cette collection « Planète sans plastique » qui est tout aussi percutant. On suit donc un petit garçon qui s’appelle Arthur. Il nous fait ouvrir les yeux sur la quantité de plastique que nous avons chez nous. Forcément, on pense directement à la bouteille d’eau, de lait ou la bouteille de Ketchup… Mais si on regarde bien, il y en a vraiment partout : les roues de son skate, les chiffons microfibre, les pots de fleurs en plastique, les boutons de chemise, les toboggans dans le jardin, les vêtements en lycra… Vraiment, je vous assure, il y en a partout ! Et cela donne le vertige…

Ce livre est vraiment très intéressant puisqu’il nous apprend l’histoire du plastique, quand il a été inventé, comment il est fabriqué mais aussi l’impact qu’il a sur l’environnement… Le fait qu’on le trouve partout dans la nature car les gens jettent n’importe où leurs déchets… Le temps de décomposition d’une bouteille en plastique par rapport aux déchets organiques… Sans oublier l’impact pour nos océans qui deviennent de véritables poubelles et le fait que cela tue les animaux marins. On nous parle des 5 continents énormes de déchets qui flottent dans les eaux de la Planète. Savez-vous que le plus gros est celui qui flotte dans l’océan Pacifique Nord ?! Sa surface équivaut à trois fois la France! Sans compter que tout cela finit finalement dans notre assiette avec la chaîne alimentaire. On s’empoisonne à petits feux.

Mais comme nous le dit si bien cet ouvrage, nous pouvons tous faire quelque chose à notre échelle. Nous pouvons réduire nos déchets, réutiliser et transformer certains objets, on peut donner/échanger/vendre, et surtout il faut avoir le réflexe du recyclage !

Ce que j’apprécie également dans ce livre c’est que l’on insiste sur le fait qu’on peut faire des choses même si on est enfant. On nous trace le portrait de jeunes écolos qui ont fait beaucoup pour l’environnement. On nous parle de Hannah Testa, une jeune fille de 14 ans qui a instauré la Journée de la sensibilisation à la pollution plastique… De Boyan Splat, qui, à 16 ans, a inventé un système appelé Ocean Cleanup qui collecte le plastique pour le recycler… Ou encore Melati et Isabel Wijsen, deux jeunes filles de 10 et 12 ans, qui ont commencé à militer contre les sacs en plastique dans leur pays l’Indonésie.

Vous l’aurez compris  » Planète sans plastique » est un livre coup de cœur pour sensibiliser les enfants et leurs parents au respect de notre Terre. Vous le trouverez pour 13,50 euros. Vraiment à mettre entre toutes les mains.

Interview de parent instagrameur : Claire Rêves de Fripouilles

Quand on vous dit que l’algorithme d’Instagram est vraiment injuste, ce n’est pas des blagues. Parce que quand je vois des comptes comme Claire Rêves de Fripouilles qui publient des photos magnifiques de leurs activités en famille, je ne comprends pas pourquoi elle n’a pas plus d’abonnés. Je vous mets en avant aujourd’hui un petit compte donc qui mérite beaucoup plus et j’espère que cette interview lui fera un petit coup de boost.

Claire  Rêves de Fripouilles

1- Bonjour Claire Rêves de Fripouilles. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Bonjour Angélique, Merci de m’avoir invitée sur ton blog, cela me fait très plaisir! Je m’appelle Claire, j’ai 36 ans. Je suis l’heureuse maman de 4 enfants; Julie 10ans; Harmonie 9ans, Célia 7ans et Victor 5ans (bientôt 6). Nous habitons depuis 10ans près de Genève mais en France au pied du Jura. Je ne travaille plus depuis la naissance de ma grande (j’ai un master en management et marketing, je bossais dans un cabinet d’audit au Luxembourg, ma vie a bien changé depuis…); mais je suis plutôt active dans l’école des enfants (parent délégué; sou des écoles) et j’ai aussi d’autres engagements. J’ai toujours été créative, curieuse et un poil bordélique, j’aime beaucoup la photo, les voyages, les livres, je suis gourmande et pipelette! Du coup j’ai créé mon blog Rêves de fripouilles en septembre 2015 poussée par des amies pour partager toutes les activités et les recettes que nous faisions; et je me suis prise au jeu ! J’adore tenir mon blog, réfléchir aux nouvelles activités, aux recettes ou bien aux livres dont je vais parler et sur lesquels je vais pouvoir échanger, il a bien évolué depuis le début. Je me suis mise sur Instagram environ 1an après, et je dois dire que cette application est assez addictive… J’adore les échanges que je peux avoir avec mes abonnés en commentaires ou en MP, ainsi qu’avec certains comptes que je suis.

Claire  Rêves de Fripouilles


2- Ce que j’aime sur ton compte, c’est qu’il est très complet. Tu parles autant de livres que d’activités ou de recettes.  Peux-tu me citer tes livres jeunesse préférés? Comment faire aimer la lecture aux enfants?


Merci beaucoup, c’est vraiment une volonté de ma part de partager toutes mes passions avec passion ! L’un de mes livres jeunesse coup de cœur de ces dernières années c’est « Le souffleur de rêves » de Bernard Villiot et illustré par Thibaut Prugnes, c’est un livre magnifique tant par l’histoire que par les illustrations. Du même illustrateur, le livre « Le souvenir des grandes vacances » m’a beaucoup émue. J’aime énormément les livres des « Ptites poules » de Christian Jolibois et Christian Heinrich, je trouve ces livres très drôles avec plusieurs niveaux de lecture pour les enfants et pour les adultes (mes chouchous: la poule au bois dormant; la cabane maléfique; la grande casserole et un poulailler dans les étoiles). Je suis aussi avec beaucoup de plaisir le travail de Quentin Gréban que se soit comme illustrateur ou  comme auteur/illustrateur, je le trouve très talentueux et ses livres sont toujours de qualité comme « Charlie » qui traite de la différence avec humour, « Petit Indien » sur le dépassement de soi; mais aussi l’excellent livre Maman écrit par Hélène Delforge et illustré par Quentin Gréban, qui est émouvant, magnifique, un vrai bijou pour les mamans. Je suis aussi une grande fan des livres Cherche et Trouve, mon préféré est « A la recherche de la carotte bleue » de Sébastien Telleschi. Il y a tellement d’autres livres que j’aime beaucoup, j’ai toujours du mal à donner une liste exhaustive et minimaliste. J’aime aussi suivre le travail de certains auteurs ou illustrateurs comme ceux que j’ai cité mais aussi comme parmi tant d’autres les Fan Brothers, Rebecca Dautremer, Torben Kuhlman ou Benjamin Lacombe. Je suis d’abord attirée par les illustrations puis je lis les histoires et pour finir de valider un livre j’observe la réaction de mes enfants et on en discute ensemble (qu’est ce qui leur plaît, est-ce qu’ils aiment, …). Demandez à mes amies, si elles me branchent littérature jeunesse en venant me voir, on peut y passer un looong moment et finir avec plein de livres éparpillés autour de nous lol. Pour faire aimer les livres aux enfants; je dirais en quelques phrases: leurs proposer des livres dès le plus jeune âge, que les livres soient variés, à portée de main et ne pas hésiter à lire 10 fois le même livre même si on en a marre. Lire un peu soi même, des livres ou des BD ou des magazines, les enfants fonctionnent beaucoup par mimétisme. On peut aussi proposer des activités autour des livres; le net fourmille d’idées, cela donne encore plus d’intérêt aux livres. J’avais justement écrit un article sur ce sujet, c’est passionnant ! Dans cet article, je racontais que nous avions des livres dans toutes les pièces de la maison, c’est toujours le cas et je pense réellement que le fait que les livres soient en libre accès (tout en étant adaptés à l’âge des enfants qui y ont accès bien sûr) permet de provoquer les moments de lecture; et l’envie de les feuilleter. Et pour finir montrer aux enfants que la lecture peut être source de plaisir et d’émotions (en faisant des voix différentes, en mimant, en choisissant des livres drôles…). 

Claire  Rêves de Fripouilles

3- J’adore les petites créations que tu fais avec tes enfants. Elles sont vraiment adorables. Où puises-tu ton inspiration?


Merci beaucoup, j’ai toujours beaucoup aimé créer, depuis toute petite, j’ai même fait 2 ans d’école d’arts plastiques au lycée en activité extrascolaire, j’ai pris aussi arts plastiques au bac comme option notée, et j’étais présidente de l’assoc’art de mon école de commerce pendant mes études. J’ai donc mon inspiration personnelle, mon cerveau peut partir loin, très loin dans certaines idées créatives, mais aussi je m’inspire de ce qui m’entoure; la nature, nos balades, nos visites, nos voyages. Certains livres aussi m’inspirent beaucoup. Et puis internet; entre Pinterest que je trouve être une vraie mine à idées, ainsi que les blogs que je suis qui me donnent envie de tester des activités; des techniques… Et mes enfants aussi sont source d’inspiration et de propositions! Je mélange un peu de tout selon les activités, selon les moments et surtout selon les envies de mes enfants. Ils sont toujours partant pour créer et s’amuser, bien souvent se sont eux qui me demandent de faire des activités. 

Claire  Rêves de Fripouilles


4- Comment on fait pour s’organiser pour faire tout ce que tu fais quand on est Maman d’une famille nombreuse?


Pendant plusieurs années (5 ans environ), mon mari était absent la semaine pour son travail, ça a commencé juste après que je sois tombée enceinte de Victor, jusqu’à ses 4ans. J’ai donc appris petit à petit à gérer les priorités, les choses qui sont pour moi les plus importantes et celles qui peuvent attendre ou carrément être oubliées, et j’ai aussi appris qu’on pouvait finalement faire plein de choses même seule avec 4 enfants en bas âge, ce n’est pas simple mais avec un peu d’organisation c’est possible (sorties ski, aller seule à la plage, voyager seule avec les 4, …). J’ai aussi appris à m’organiser avec mes amies pour les trajets aux activités et à demander de l’aide si je suis sous l’eau. Du coup de ces années de maman solo la semaine; je garde l’habitude de gérer toutes les tâches liées à la famille la journée (linge, cuisine, école, maman taxi …) et le soir je m’occupe du blog quand les enfants sont couchés (pas tous les soirs, mais souvent devant un film ou une série). J’aime aussi faire les photos qui illustrent le blog la journée pour avoir une belle lumière, du coup je me cale des matinées photos de livres par exemple, je vais prendre entre 4 et 10 livres en photos en une matinée ou 1H selon le temps que j’ai; puis espacer la rédaction les soirs petit à petit. Mes enfants aussi participent beaucoup, depuis qu’ils sont petits ils nous aident, chacun à leur niveau bien sûr, et ces années seule avec eux les ont beaucoup autonomisés pour la douche; les repas; l’habillage, mais pas les devoirs étrangement lol. Et puis je pense que le fait d’être maman peu importe le nombre d’enfant, fait que l’on acquiert une capacité d’adaptation impressionnante. Et je prône beaucoup le lâcher prise ! Ma maison est une maison qui vit, qui créé donc bon elle n’est pas toujours bien ordonnée, pour moi ce n’est pas hyper grave, tant qu’on est heureux (en écrivant ça je visualise mon mari maniaque qui s’arrache les cheveux). Ma priorité: mes enfants et leur bonheur; si ils veulent faire de la peinture après le déjeuner avant de retourner à l’école; et bien GO, on ramène tout à la cuisine, on nettoie la table et on s’installe et puis je range la cuisine plus tard c’est pas grave, c’est fun, on s’amuse et au passage ils m’ont aidé à ranger un peu l’air de rien. J’aime l’improvisation et j’ai de la chance mes enfants me le rendent bien ! Ils me suivent dans mes délires. 

Claire  Rêves de Fripouilles


5- On est beaucoup à la maison en ce moment avec cette conjoncture un peu spéciale. Pourrais-tu me donner une petite recette de cuisine simple à faire avec ses enfants?


J’adore faire des tartes salées avec mes enfants; soit on fait la pâte nous même (250g de farine, 120g de beurre, environ 60mL d’eau bien froide (5mins au congel), une grosse pincée de sel, on mélange tout en mettant l’eau au fur et à mesure et hop on étale et on garnit) soit j’en achète des toutes prêtes pour quand j’ai pas le temps; puis on met tous les ingrédients dans des bols et hop c’est parti pour garnir; les recettes préférées de mes enfants sont la traditionnelle quiche lorraine, sinon ils aiment beaucoup mes tartes aux légumes râpés (je ou ils râpent des carottes en hiver et des courgettes en été; que nous mettons ensuite sur la pâte avec du fromage (on a la chance de trouver du délicieux gruyère suisse râpé), on ajoute le mélange 4 œufs battus avec 250mL de lait, du thym et hop au four), ou bien mes grandes adorent ma tarte moutarde tomates en été, on badigeonne la pâte avec de la moutarde, sur certaines zones on met du fromage (Harmonie n’en mange pas du coup on n’en met pas partout), on coupe des tomates en rondelles épaisses que je dispose sur la moutarde et le fromage, on presse 1 ou 2 gousses d’ail dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, un peu de fleur de sel et du thym, on parsème sur les tomates et hop au four 210°c pendant 20-25mins pour toutes ces idées de tartes. 
Et comme je suis une irréductible bavarde, il y a aussi les pizzas maison qui sont sympas à faire avec les enfants; on fait la pâte (j’ai une recette sur le blog) puis chacun son bout de pâte et la garnit selon ses goûts, au four à 215°c pendant 20-25mins. On peut faire énormément de choses en cuisine avec les enfants, du salé comme de la pâtisserie! Il suffit d’adapter les tâches qu’on leur confie à leurs âges, c’est toujours un bon moment et puis cela nous entraine à lâcher prise aussi grâce les œufs explosés sur le plan de travail ou par terre, ou bien avec la farine ou le sucre qui se répandent partout; les petits doigts qui veulent tout goûter… tout se nettoie, ce n’est pas grave; on s’amuse et on créé des souvenirs. 

Claire  Rêves de Fripouilles


6- Et enfin, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?


Quelle question difficile ! Toutes les semaines en lisant tes interviews, je me disais que cette question était la plus compliquée à répondre; j’aime beaucoup de comptes; des mamans qui papotent de leur vie de maman, des comptes créatifs, des comptes gourmands, des copines de la vie réelle … Donc je vais en citer quelques uns mais la liste des comptes que j’apprécie suivre est loooooongue. Pour commencer il y a bien sûr le tiens, Maman Ecureuil, j’aime nos échanges en MP et ce que tu partages sur le blog ou sur insta (jeux, livres, balades; activités, les interviews…)A dada et au dodo, on se connaît depuis mes débuts de blogging, j’adore discuter avec Flore Hélène, j’ai adoré suivre son expatriation à Dubaï, c’est une maman en IEF et créative. Picou Bulle, j’adore suivre Marie, on papote aussi souvent en MP, j’aime lire ses articles, c’est sûrement aussi une pipelette vu la longueur de ses articles bien fournis. Mon Bazar Coloré, on se connaît aussi depuis super longtemps sur les blogs, on a participé toutes les 2 à des rdv créatifs, des rdv sur les livres… j’adore suivre Elodie et ses enfants, maintenant ils sont en IEF aussi, on discute souvent.Le Jardin acidulé pour ses recettes plus belles et délicieuses les unes que les autres, et Barbara est super gentille. La famille Kangourou, ex-expats, ils ont vécu plusieurs années en Chine et maintenant Célia propose un podcast passionnant sur ses expériences en Chine autour du thé et a ouvert sa boutique en ligne, j’adore suivre cette famille.Daphné befrenchie pour les voyages et les stories de cette maman ultra créative et passionnante.Maman sur le fil et luckysophied pour leurs  idées d’activités créatives; Sous le feuillage pour les livres et maman_dragon_maman_licorne c’est ma cousine.

Claire  Rêves de Fripouilles

Merci beaucoup à Claire Rêves de Fripouilles d’avoir joué le jeu des questions réponses. Foncez vite vous abonner à son compte. La semaine prochaine une nouvelle Maman à l’honneur. En attendant de découvrir qui cela sera, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020