Tuto pour faire un bâton de pluie maison

Tuto ultra facile pour réaliser un bâton de pluie maison. J’ai adoré faire cette activité avec notre fils car ça nous a occupé un bon moment. Déjà dans la peinture du bâton, ensuite dans la pose de stickers mignons , puis dans la finalisation avec la mise en place de riz pour faire du bruit.

Je le sais… Notre bâton de pluie a été un peu gâché à cause d’un vilain scotch noir. Mais nous n’avions rien d’autre à la maison pour fixer les extrémités. Si vous vous lancez dans la confection de ce petit instrument de musique maison, essayez de trouver un adhésif un peu plus esthétique que le mien.

C’est très facile de réaliser ce bâton de pluie soi-même. Pour cela, il vous faudra:

– 1 rouleau en carton de papier absorbant

– de la peinture

– des stickers

– du papier alu

– du riz (ça marche aussi avec des pâtes, des lentilles,  etc…)

– de l’adhésif

1- Dans un premier temps, peignez avec votre enfant le rouleau en carton de papier absorbant. Laissez sécher.

2- Une fois votre rouleau sec, il peut alors le décorer avec des stickers de son choix.

3- Prenez ensuite du papier aluminium de bonne taille (idéalement découpez un morceau qui fait trois fois la taille de votre rouleau). Puis  roulez-le pour faire une longue tige de papier alu. Il ne vous reste plus qu’à le mettre en spirale. Pour cela, n’hésitez pas à enrouler votre rouleau avec l’alu et cela toute la longueur. Cela lui donnera une forme de spirale.

4- Collez l’une des extrémités de votre rouleau avec de l’adhésif.

5- Placez votre alu en spirale dans le rouleau. Il faut que l’alu soit en spirale sur toute la longueur du bâton de pluie.

6- Ajoutez ensuite votre riz (ou coquillettes, lentilles, etc…).

7- Fermez votre bâton de pluie avec de l’adhésif.

Voilà, votre bâton de pluie est fini! Votre enfant sera heureux de faire de la musique en le remuant.

Collection de livres « Petit Poisson Blanc » de Van Genechten

Dans la famille Écureuil, les livres sont une vraie passion. Du haut de ses 2 ans et 5 mois, notre fils doit déjà en avoir aux alentours de 100, facile. Aujourd’hui, je vous parle d’une collection toute mignonne que nous aimons beaucoup à la maison « Petit Poisson Blanc ». En fait, j’ai découvert ces ouvrages en tapant le nom de l’auteur (Van Genechten) sur Google. Nous avions déjà un livre de cet auteur « Qu’il a-t-il dans ta couche » dont je vous parlais il y a quelques mois de ça (sur l’apprentissage de la propreté). Et ayant un coup de cœur pour cette petite souris curieuse qui veut regarder dans la couche de ses copains, j’ai voulu savoir si Van Genechten avait sorti d’autres choses. Voici donc Petit Poisson Blanc.

Ce que l’ont aime:

– Le format est idéal pour les petites mains. Pas trop petit ni trop grand. Et les pages sont en carton souple (plus pratique pour ne pas les abîmer).

– Chaque ouvrage est sur un thème particulier de l’apprentissage. Nous en avons deux à la maison. « Petit Poisson Blanc »parle des couleurs. Il a perdu sa Maman et il la cherche dans l’océan. Il va tomber sur un crabe rouge, une baleine bleue, ou encore un escargot jaune… Nous avons aussi « Petit Poisson Blanc compte jusqu’à 11 » qui, comme vous l’aurez compris, est sur les chiffres. Coup de cœur pour celui-ci avec des petits animaux marins qui jouent à cache-cache et qui se planque sous des petits décors en rabat.

– Je ne connais pas tous les livres de la collection, puisque nous n’en avons que deux à la maison, mais ce sont des ouvrages participatifs. On pose des questions à l’enfant pour l’impliquer. « Est-ce la Maman de Petit Poisson Blanc? »

– Les illustrations sont simples mais très jolies. Les fonds marins sont noirs, ce qui fait ressortir le petit poisson blanc. Cela donne un très beau rendu.

– Il est indiqué à partir de 2 ans. Mais vous pouvez attaquer la lecture de Petit Poisson Blanc bien avant. Les textes sont courts et simples. C’est donc une collection facilement compréhensibles pour les plus jeunes.

– Le prix est tout doux. Comptez 5,20 euros chaque exemplaire (à part quelques minis exceptions avec des albums un peu plus gros).

Bref, laissez-vous séduire par les fantastiques histoires de Petit Poisson Blanc. Vous êtes sûr de faire plaisir à votre enfant.

 

Long weekend à la découverte de Naples

Parce que nous ne sommes pas que des parents et qu’il est bon de se retrouver en amoureux de temps en temps, nous nous sommes faits une promesse: au moins une fois par an, nous partirons seuls tous les deux en court voyage sans enfant. Nous essayons de partir plusieurs fois dans l’année, mais d’habitude Bébé Écureuil est toujours de la partie. Il est toutefois important de se retrouver en tant que couple. Nous avons donc opté pour un séjour de 4 jours à la découverte de Naples. Je vous en dis un peu plus.

Merci Easyjet tout d’abord qui nous a permis d’avoir des billets d’avion à faible coût. Nous en avons eu pour seulement 40 euros par personne l’aller retour au départ de Nice (bon bien sûr, sans bagage en soute. Mais ce n’est pas tellement utile pour seulement trois nuits). L’avantage de Naples, c’est qu’il ne vous faudra pas un gros budget pour partir et vous faire plaisir. C’est une ville plus pauvre que le nord de l’Italie et par conséquent moins onéreuse. Nous avons opté pour le logement en AirBnB car cela permet de dépenser un peu moins qu’à l’hôtel, et on bénéficie très souvent d’un chaleureux accueil et de bonnes recommandations pour aller manger sans tomber dans l’attrape touriste. Notre loueur nous avait d’ailleurs conseillé de très bonnes pizzérias à des prix hallucinants (3 euros à emporter. 2 euros de plus pour manger sur place). Naples, c’est définitivement le berceau de la pizza!

Mais je ne tiens pas un blog culinaire, donc je ne vais pas vous parler pendant 100 ans des délicieux plats que nous avons dégustés sur place. Avant de partir, beaucoup de monde nous disait « Mais vous êtes sûrs que vous voulez aller à Naples? Il y a beaucoup de vol là-bas. C’est sale. Et c’est plein de mafia ». Je me suis toujours dit que si je voulais me faire ma propre opinion, le mieux ce n’était pas d’écouter les autres mais plutôt d’aller voir par moi-même. Alors oui, en effet, il y a pas mal de détritus par-terre. Ce n’est pas une ville au premier regard aussi clean par exemple que Milan. Mais je n’ai pas l’habitude de manger à même le sol. Et il faut déambuler dans les rues de Napoli pour se rendre compte de tout son charme. Je ne veux pas vous mentir, de nombreux bâtiments auraient besoin d’un bon coup de pinceau. Mais cela donne du caractère et du charme à cette ville. D’autres parts, il y a à mon sens deux Naples: le centre historique un petit peu plus défraîchi mais également la nouvelle ville, qui en certains points me faisaient d’avantage penser à ma chère ville de Nice. C’est une partie beaucoup plus riche avec pleins de boutiques de vêtements et les restaurants ne sont pas du tout au même tarif. Toutefois, certaines parties de la ville historique ne sont pas éclairées le soir. Ne vous aventurez pas n’importe où.

Mine de rien, Naples est une ville immense. Je ne savais pas qu’elle était aussi étendue. Par conséquent si vous partez 4 jours comme nous, il va falloir vous lever de bonne heure pour essayer d’en voir un maximum. Dans le centre historique, vous allez aimer vous perdre dans les ruelles, lever la tête pour observer le linge en train desécher aux fenêtre, admirer la cathédrale, le Duomo San Gennaro et toutes les autres églises. Vous allez pouvoir marcher dans les rues très étroites du quartier espagnol ou voir toutes les boutiques de petites décorations typiquement italiennes dans la rue San Gregorio Armeno. Vous y trouverez plein de petites crèches italiennes (parfaites pour vos fêtes de fin d’année).

Durant votre séjour, je vous conseille de visiter le château Sant’Elmo. L’entrée est certes payante (5 euros, ce n’est pas la mort). Mais il vaut le déplacement. Vous y aurez une vue impressionnante sur toute la ville et sur le Vésuve. De plus, vous pouvez y accéder très facilement grâce aux funiculaires.

Le bord de mer est également à faire. Front de mer piétonnier. De jolies tours médiévales à visiter avec une belle vue sur la ville.

Profitez également de votre voyage pour aller faire un tour du côté de Pompéi. Un bond dans l’histoire qui glace le sang. Par contre, je vous conseille de ne pas vous faire avoir. Vous vous y rendrez surement en train. Lorsque vous allez sortir de la gare, vous allez être harcelé par des vendeurs qui vous diront d’aller acheter vos billets à l’office du tourisme qui se trouve juste à côté de la gare. Ne le faites pas. C’est un attrape nigaud. Vous allez payer quelques euros de plus pour rentrer dans la ville. Il vous faut prendre directement vos places au niveau de l’entrée de Pompéi. Il paraît qu’Herculanum est également une cité détruite à visiter. Mais malheureusement en 4 jours, il faut faire des choix et nous n’avons pas pu nous y rendre. En tout cas, Pompéi est à faire. N’hésitez pas à amener avec vous un sandwich car il n’y a qu’un seul restaurant à l’intérieur du site et ce n’est pas l’endroit où vous allez le mieux manger de vos vacances en Italie.

Nos seuls regrets furent que nous n’avons pas eu assez de temps pour faire une excursion sur le Vésuve. Bien sûr, nous l’avons vu mais pas approché de très près. Des personnes dans notre avion de retour en parlaient et ça donnait vraiment envie. Il y également Capri qui nous tentait bien; tout comme Procida et Ischia. Il nous aurait fallu une semaine entière pour faire tout ce que nous souhaitions. Toutefois en 4 jours, vous pouvez avoir un bel aperçu de Naples. Une ville très différente du reste de l’Italie que nous connaissions jusqu’à présent (nous avons déjà fait Florence, Pise, Lucca, Rome, Milan, Turin, les Cinque Terre, et le Lac de Côme).

En tout cas, c’est une escapade charmante que je vous conseille, remplie d’histoires. Ne quittez pas Naples sans goûter également leurs délicieux baba au rhum (les meilleurs de toute ma vie). Avez-vous déjà été à Napoli ? Vous autorisez-vous chaque année une petite escapade ou deux sans enfant ? Dites-moi tout en commentaire.

Recette de cookies à tomber par terre.

L’éducation se fait aussi par les papilles et la cuisine. Qu’il est agréable de mettre la main à la pâte et de partager de bons moments au milieu de mélange d’ingrédients. Bon, je vous dis ça… Mais je mens un peu. Car Bébé Écureuil n’a pas voulu manger les cookies. Ce n’est pas un dingue de gâteaux. Étrange pour un enfant. Il a une préférence pour le salé (surtout le fromage) que le sucré. Je vous présente tout de même cette recette de cookies qui est absolument à tomber par terre. Il est bon de noter qu’il est important de sortir le beurre du frigo une demie heure avant l’exécution de la recette et que l’oeuf doit être à température ambiante. N’hésitez pas à me signaler si vous les tester. Je suis sûre que vous allez les adorer.

Ingrédients:

– 140 grammes de beurre demi-sel à température ambiance (sortez le beurre du frigo une demie-heure avant le début de la recette)

– 160 grammes de cassonade

– 1 cuillère à café de vanille moulue

– 1 oeuf à température ambiante

– 240 grammes de farine

– 1 sachet de levure chimique

– 150 grammes de pépites de chocolat

 

1- Préchauffez votre four à 180 degrés.

2- J’avoue que je le fais au robot car plus simple : fouettez le beurre à température ambiance (que vous aurez préalablement coupé en petits morceaux) avec la cassonade. Puis ajoutez la vanille et mélangez de nouveau.

3- Ajoutez l’oeuf. Mélangez de nouveau.

4- Ajoutez maintenant la levure et la farine. Vous l’aurez deviné: il faut encore mélanger.

5- Maintenant, il ne reste plus qu’à ajouter les pépites de chocolat. Mélangez de nouveau. Bien sûr, vous pouvez changer la garniture pour autre chose que des pépites de chocolat. Vous pouvez par exemple mettre des M&M’s, des morceaux de Twix, du Kinder, etc.

6- Mettez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. Faites ensuite des boules de pâtes pas trop grandes avec vos mains. Puis aplatissez-les pour leur donner la forme des cookies. Placez-les sur le papier.

7- Enfournez pour 12 minutes.

Avec cette préparation, vous pouvez faire environ 18 cookies.

Découvrez les superbes créations sélectionnées par Bijoux Chérie – Concours Inside

Parce que nous ne sommes pas que des Mamans qui sont fatiguées et overbookées… Parce qu’il est bon de prendre soin de soi et de se sentir jolie… Parce que des fois, on a envie de se faire plaisir à soi-même et non toujours acheter des affaires pour toute la famille… Je vous présente aujourd’hui Bijoux Chérie.

Très heureuse de vous présenter Chérie. Elle a une façon de voir la vie qui me correspond parfaitement. Elle a  le goût des voyages, un peu bohème, avec également des influences ethniques… Elle sait dénicher avec goût des bijoux de créateurs aux 4 coins de la planète. Les collections qu’elle vous présente sur son site sont toujours renouvelées et en édition limitée. Vous ne retrouverez donc pas votre paire de boucles d’oreilles coup de cœur portée par toutes les femmes dans la rue. Grâce à Bijoux Chérie, vous allez avoir cette fantaisie rien qu’à vous.

Trop mimi ce sautoir hibou
Le bracelet ajustable se règle pour s’adapter idéalement à votre poignet.

Si vous suivez un peu la mode, vous ne devez pas être sans savoir que l’ethnique chic est top tendance. Les pierres semi-précieuses ou encore quelques plûmes vous donneront un look dans l’air du temps. Et pourquoi ne pas miser sur des matériaux naturels ? Un peu de nacre, du bois, quelques coquillages… Les beaux jours arrivent. Il est temps de montrer un peu de peau et de l’habiller de quelques jolis bijoux. Et surtout, ce qu’on aime par dessus tout chez Bijoux Chérie: vous allez pouvoir vous faire plaisir. Les prix sont vraiment tous doux et la livraison est gratuite à partir de 60 euros d’achat.

Joli bijou en lapis lazuli inspiré d’un célèbre bijou d’une princesse birmane.
J’adore ce bracelet en nacre.

Je vous permets de découvrir un peu plus Bijoux Chérie en vous offrant ce magnifique bracelet Honolulu fait en cuir. Je suis assez fan de ces petites fleurs colorées qui feront bel impression sur votre poignet.

Pour cela:

-Likez la page Facebook de Maman Écureuil.

-Likez la page Facebook de Bijoux Chérie.

-Invitez 2 amis(es) minimum à participer à jouer en les taguant sur la publication Facebook.

Vous avez une chance supplémentaire si vous me laissez un commentaire sous cet article.

Vous avez jusqu’au 11 avril à minuit.

Bonne chance à vous !

Jeu de société Little Coopération de chez Djeco

Il y a peu de temps, je vous parlais de la série de jeux de société Djeco « Little » avec Little Action. Depuis, on a agrandit la collection à la maison. J’ai trouvé sur le Bon Coin Little Coopération à seulement 7 euros à la place de 17,99 euros. J’ai donc sauté sur l’occasion, surtout qu’il est en parfait état. Mon fils l’adore. J’en profite donc pour vous le présenter.

Ce qu’on aime:

– C’est un jeu pour les plus jeunes, à partir de 2 ans. Je ne me rappelle pas lorsque j’étais enfant avoir vu autant de jeux dédiés aux plus petits. C’est agréable de pouvoir les initier aux jeux de société et leur apprendre les premières règles (lancer le dé, attendre son tour, etc…)

– C’est un jeu coopératif. C’est à dire qu’on gagne ou on perd tous ensemble. Votre enfant ne connaîtra donc pas la  frustration de la défaite face à vous. Le but est de sauver les animaux polaires et les mettre à l’abri dans un igloo.  Il faut alors traverser un pont qui tient grâce à des blocs de glace. Jeu totalement de hasard, car c’est le dé qui vous permettra de faire traverser ours, renard ou autre pingouin et de les mettre en sécurité. Mais il peut également vous faire enlever un bloc de glace et fragiliser alors le pont.

– Les petits animaux en plastique sont super mignons. Mon fils a une passion pour les pingouins. Et il est totalement fan de celui de Little Coopération. Pour dire vrai, il adore le percher sur des blocs de glace. Ils sont faciles à manier et de très bonne qualité. Je sais que les plus jeunes ont tendance à détruire facilement tout ce qu’ils touchent. Ici pas de crainte d’abîmer ces adorables petits animaux.

– Les parties sont courtes. On le sait, à cet âge, il est difficile de rester concentré sur une activité plus de 10 minutes. Little Coopération a le mérite de se dérouler rapidement et vous pourrez alors enchaîner les parties si votre enfant est encore captivé.

Si vous aimez cette collection, sachez que Djeco a d’autres jeux dans cette série : Little Mémo, Little Observation, et même Little Circuit. En avez-vous à la maison ? Lequel est le préféré de votre enfant ?

N’hésitez pas à me conseiller d’autres jeux en commentaire. Je suis toujours preneuse de vos bonnes idées.

8 bonnes raisons de ne pas demander à quelqu’un « Alors c’est pour quand le bébé? »

Vous avez remarqué comme les gens adooooorent se mêler de ce qui ne les regardent pas ? Tous les sujets sont bons pour ça. Et en voilà un qui m’agace tout particulièrement: le calendrier des grossesses. Il y a toujours  une personne qui vous demandera « Alors c’est pour quand le bébé? » . Et même si vous avez déjà enfanté, ce n’est pas pour autant que les questions s’arrêteront. Très souvent j’ai entendu « Alors il faudrait penser à lancer le deuxième! » Voici 8 bonnes raisons de ne plus poser ce genre d’interrogation mal placée.

1- Parce que certaines personnes galèrent pour en avoir. Et beaucoup plus que vous ne le pensez. Ce qui peut paraître comme une simple petite question innocente pour vous peut être perçu comme un véritable coup de poignard pour d’autres. Comment renvoyer la dure réalité en pleine face en 2 secondes !

2- Parce que tout le monde ne rêvent pas de repeupler la planète. C’est personnellement mon cas. J’ai beau tenir un blog de Maman, nous avons trouvé notre équilibre à 3 et nous ne souhaitons pas nous agrandir.

3- Parce qu’il existe une multitude d’autres façons de s’épanouir dans la vie. Certains préféreront mettre leur carrière en avant… D’autres vivre leur passion à fond… Et même pourquoi pas voyager un maximum ? Chacun régit sa vie comme bon lui semble.

4- Parce que vous pouvez également provoquer une dispute au sein d’un couple en vous immisçant de la sorte. Il est possible que l’un en veuille et l’autre non. Remuer le couteau dans la plaie n’a rien de bon.

5- Parce que non, un deuxième enfant ne tient pas compagnie au second ! J’entends souvent cette phrase « Alors quand est-ce que vous lancez le second pour tenir compagnie au premier? » En aucun cas un enfant est là pour occuper le plus grand pendant que vous faites autre chose à côté.

6- Parce que les fausses couches, ça arrive ! Imaginez un peu la scène : vous venez de perdre un bébé et quelqu’un arrive mettre les pieds dans le plat « Bah alors?! Il faudrait peut-être penser à lancer la machine! ». Une femme sur deux fera une fausse couche un jour dans sa vie… Imaginez donc le nombre de fois où cette « simple » question a pu heurter de nombreux couples.

7- Parce que cette question n’est pas anodine et est toujours posée avec du jugement. Elle sous-entendant : « Je ne comprends pas pourquoi tu n’as pas encore de bébé ! Ce n’est pas normal! » ou (pour les parents ayant déjà un enfant) « Je ne trouve pas ça bien d’avoir un enfant unique. Tu vas en faire un enfant roi ». Qui êtes-vous pour juger de la vie des autres ?

8- Parce que soyons honnête: est-ce que cela va changer le cours de votre vie d’avoir une réponse ?

Quoi offrir à Pâques à votre enfant quand il ne mange pas de chocolat?

C’est bientôt Pâques. Mais Bébé Écureuil fait partie de cette catégorie de personnes assez rares : il déteste le chocolat ! Il ne tient pas ce dégoût de moi, ça je peux vous l’affirmer ! Mais Pâques arrive et je n’ai pas non plus envie de le laisser de côté car il ne veut pas manger des petits œufs au cacao. Je ne tiens pas non plus à faire un deuxième Noël en le couvrant de présents. Mais pourquoi pas marquer quand même l’occasion par un petit cadeau? Je suis partie donc à la chasse aux bonnes idées pour offrir quelque chose qui sonne un peu Pâques.

– Playmobil a lancé des oeufs de Pâques avec des petits jouets à l’intérieur. Plusieurs modèle au choix (avec un joueur de basket, des vikings, une gardienne de zoo, ou même des pirates…) Le prix dépend du modèle que vous aurez choisi. Mais ça tourne aux alentours de 10 euros.

– Voici un autre type d’oeuf bien rempli : l’oeuf Super Sand. Vous y trouverez à l’intérieur un moule en forme d’animal avec du sable magique. Comptez 5,99 euros.

– Une idée que je trouvais rigolote : le Poussin Growing. C’est donc un petit poussin dans un oeuf qui grandit en 72 heures quand on le met dans l’eau. 4.90 euros sur Amazon.

– Et pour les enfants passionnés de dinosaures, il existe également une version œuf de dino en kit d’archéologue. Parfait pour les petits paléontologue en herbe. Attention tout de même, ça met plein de poussière partout ! Comptez 5.50 euros

– Un panier rempli de 6 adorables Hatchimals. Votre enfant pourra découvrir quelles petites créatures se cachent dans ces œufs. S’il le réchauffe, son cœur change de couleur. Comptez 19.99 euros.

Haba a également sorti de mignons petits œufs musicaux. Quand l’enfant les secoue, il pourra entendre un bruit différent avec chacun de ces petits œufs colorés. Comptez 24,95 euros les 5 pièces.

– Bon, vous l’aurez compris, on trouve plein d’idées autour de l’œuf pour Pâques. En voici d’ailleurs en bois que les petits pourront s’amuser à empiler. Parfait pour travailler la motricité fine.  Comptez 10,50 euros.

– De jolies petites poupées russes version piou-piou ! Une fois les poussins bien emboîtés, le Papa coq est content et chante une chanson. 10.99 euros sur rueducommerce.com

– Prextex a sorti des petits tampons trop mignons sur le thème de Pâques pour la chasse aux œufs. Comptez 6,94 euros.

– Pour les plus jeunes, Tomy a sorti 6 petits poussins trop mignons. Dès que bébé appuie sur l’un d’entre eux, cela émet des petits « piou-piou » trop rigolos. Comptez 8.99 euros.

– Chez Verbaudet, vous trouverez un joli petit panier avec des lapins et des œufs de Pâques à accrocher. Comptez 14,99 euros.

Lego joue également le jeu pour Pâques et vous propose un adorable lapin à monter. Comptez 9.99 euros.

Et vous, qu’avez-vous prévu pour vos enfants pour Pâques? Vos enfants mangent-ils du chocolat? Ou allez-vous opter pour un jouet? N’hésitez pas à partager toutes vos bonnes idées en commentaire.

Découvrez le livre « Un Peu Perdu » de Chris Haughton

Aujourd’hui, c’est un livre que nous avons pris à la bibliothèque que je vous chronique « Un Peu Perdu » de Chris Haughton. En fait, mon mari et moi sommes très fan de l’auteur pour adultes et jeunes: Martin Page. Nous le suivons d’ailleurs sur les réseaux sociaux. Il s’avère qu’il a un petit bout de chou qui a à peine quelques mois que plus que le nôtre. Et lors de l’un de ses partages, il conseillait ce livre pour enfant rempli d’humour. Je l’avais donc mis dans ma liste d’envies sur Amazon. Mais j’ai eu le plaisir de le trouver à la bibliothèque de Nice.

Pourquoi on aime ?

– L’histoire est drôle et attachante. Cela parle d’une petite chouette qui tombe de son nid et qui est à la recherche de sa Maman. Les animaux de la forêt l’aident donc à retrouver sa mère. Mais l’écureuil n’a pas forcément les trous en face des yeux et lui présente des animaux qui ne ressemblent pas du tout à sa Maman.

– La peur de l’abandon est abordé pour l’enfant d’une manière juste et simple. Il voit donc que tout le monde fait son possible pour l’aider et qu’il n’est pas seul.

– Vous y trouverez des phrases répétitives qui aident les petits lecteurs à bien comprendre le texte.

– On aime également les images avec plein de couleurs et des graphismes bien travaillés. Des illustrations assez minimalistes mais poétiques.

– On pense que tout finit bien, mais on voit que Bébé Chouette commence à rebasculer dans son nid. Ce qui permet de discuter avec votre enfant et d’essayer de voir ce qu’il a compris. On finit l’histoire avec le sourire aux lèvres.

– Livre d’une vingtaine de pages de bonne taille. C’est un bel objet que vous aurez plaisir à regarder en famille.

-Comptez 9 euros. Prix raisonnable vu la taille du livre. N’hésitez pas à le mettre entre les mains des petits, à partir de 2 ans.

Si vous avez d’autres livres à me conseiller, je suis preneuse de titres. Vous pouvez partager cela avec moi en commentaire.

 

Top 13 des artistes qui illustrent avec humour leur vie de parents.

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous des petites pépites du net… Ces parents artistes qui partagent avec nous (avec généralement beaucoup d’humour et de réalisme) la vie de famille. Je vous ai fait une petite sélection.

1- Céline Charlès du blog les Kopines. Impossible de ne pas se retrouver dans ses dessins plein d’humour.

2- La Queen Mama. Et en plus d’être une super illustratrice, elle vous propose de jolis tee-shirts « Super Maman ». Cela peut faire un beau cadeau à offrir.

3- Mon Papa. Ce que j’aime chez ses illustrations, c’est qu’elles sont « faites-mains » et sonnent moins numérique.

4- Papacube. De l’annonce de la grossesse, en passant par le gros ventre, l’accouchement et la vie quotidienne de parents, Papacube touche à tous les sujets de la vie familiale avec humour.

5-Nathalie Jomard de Grumeautique. Elle se décrit elle-même comme une Maman débordée et le retranscrit avec beaucoup d’humour.

6- Lise Desporte de Lili aime le nougat. Un crayon sympathique et des mises en situations où on se reconnait tous.

7- Papa tout le monde, un Papa trentenaire et barbu qui met son quotidien en images.

8- Mathou de Crayon d’Humour. Comme son nom l’indique, un coup de crayon qui vous fera bien rire.

9- MamLynda. Une illustratrice pleine de talent.

10- Et connaissez-vous Astridm? J’avoue être assez fan de son coup de crayon.

11- Marie Crayon de WeMoms. Déjà plus de 15 000 abonnés sur Facebook.

12- Et n’oublions pas bien sûr Héloïse Weiner – It’s a mum’s life.

13- Et j’allais presque oublier une Maman qui me fait mourir de rire et qui ne dit jamais « non » à un mojito qui détend Six in The City

En connaissez-vous d’autres? N’hésitez pas à partager avec moi en commentaire les artistes parents que vous connaissez. C’est quelque part de l’humour un peu facile, je vous l’accorde, mais on se sent un peu moins seul dans notre quotidien de parents. On se rend compte qu’on vie tous les même choses. Et vous avez remarqué comme le thème du sommeil des petits revient souvent ? Allez, je vous laisse, je vais aller cacher mes cernes sous une tonne de fond de teint !