Découvrez le livre « Parentalité Affirmée » de Charlotte Uvira.

L’éducation des enfants ! Vaste sujet où nous ne sommes pas tous d’accord. Et sur mon blog, je ne vous ferai jamais de leçon de moral sur la façon dont vous élevez vos enfants… Tout d’abord car je déteste qu’on le fasse pour moi ! Je ne suis pas une meilleure Maman que vous… Ni même une plus mauvaise… J’essaye de faire au mieux pour mon petit écureuil et c’est déjà pas mal. Mais une chose que je ressens dans mon petit cœur de mère, c’est que j’essaye d’être la plus bienveillante possible. Je parcours de nombreux livres sur la pédagogie positive et essaye de m’en inspirer comme je le peux. J’entends parfois que l’éducation positive n’est qu’une éducation laxiste et permissive. Je ne suis pas d’accord. Il y a des règles de vie dans cette éducation. C’est d’ailleurs le sujet du livre « Parentalité Affirmée » de Charlotte Uvira qui vient tout juste de sortir.

Charlotte Uvira est mère de 2 enfants, formatrice, coach et auteure français spécialisée dans l’éducation positive et relationnelle. Dans son ouvrage, elle nous donne de nombreuses clefs pour éduquer avec bienveillance et affirmation. Elle nous explique comment être un parent P.H.A.R.E. . Comprenez par là un parent Positif, Humble, Affirmé, Responsable, Empathique. On nous explique que ce parent est le capitaine du navire familiale. Quelqu’un qui sait tenir la barre et qui sait où aller (et comment y aller).

La lecture est très simple. Ce n’est pas culpabilisateur et c’est plein de bons conseils. Une phrase m’a fait écho: pour être un bon parent P.H.A.R.E., il faut avant tout prendre soin de soi. Seriez-vous rassuré de faire une croisière avec un capitaine qui est fatigué, à bout de force et de nerf ? Avouez que vous ne seriez pas tranquille sur ce bateau. Et bien, c’est pareil dans le navire familiale. Pour bien tenir la barre et ne pas se laisser emporter par les émotions, prenez soin de vous. Apprenez à retrouver un peu de loisir rien que pour vous… Mangez équilibré et pensez à dormir ! C’est bête à dire, mais c’est important pour ne pas s’énerver inutilement contre son enfant car les nerfs lâchent.

On nous explique qu’il est nécessaire de trouver les valeurs de votre famille, ce qui vous tient à cœur et qui sera le bagage de votre enfant tout au long de sa vie. Il est primordial que vous soyez le modèle de ces valeurs. Les enfants sont nos miroirs et il est essentiel d’appliquer nous-même ces règles familiales. Est-ce vraiment utile de dire à un enfant d’être gentil quand il arrive chez quelqu’un? Cela le met dans une situation inconfortable. On sous-entend qu’il ne sait pas se tenir alors qu’il n’a encore rien fait. Nos enfants nous observent. On nous explique qu’il faut être nous-même polis et respectueux envers les autres pour que nos enfants fassent de même.

Dans « Parentalité Affirmée », Charlotte Uvira nous conseille également d’organiser des réunions familiales pour parler de ce qu’il s’est passé dans la semaine. Mettre à plat le quotidien avec ce qui est bien ou de moins bien. Les enfants sont aussi acteurs de cette réunion et peuvent s’exprimer autant que les adultes. Il faut que ces rendez-vous familiaux soient de vrais moments de partage et de joie de se voir. Pourquoi ne pas préparer des petits gâteaux ou un petit jus de fruit pour accompagner la parole ?

De multiples sujets sont abordés par l’auteure, notamment le « terrible-two ». Elle nous explique qu’un enfant de deux ans n’a pas de soucis d’opposition, mais plutôt des demandes d’autonomie. Il est vrai que dans notre société, tout va vite. Il faut « vite » se préparer car on va être en retard, il faut « vite » préparer le repas pour passer à table, il faut « vite » faire les courses… L’enfant est bousculé, frustré et ne peut pas prendre son temps de faire les choses par lui-même, ce qui peut créer de grosses crises durant les journées. Et si on prenait un peu plus de temps pour le laisser faire les choses par lui-même ?

J’ai beaucoup aimé une métaphore qui a été évoqué dans cet ouvrage. On nous parle du manque de respect parfois des enfants envers leurs parents. Charlotte Uvira note:  » On n’a jamais respecté le bouffon. Les rois avaient un bouffon, et quand celui-ci ne les amusait plus, ils s’en débarrassaient. On ne respecte pas ceux qui sont à nos pieds. Historiquement, on n’a jamais respecté les serviteurs ». Ce passage m’a interpellé. Il est vrai qu’il n’est pas bon de mâcher tout le travail de son enfant, par facilité, dans le simple but d’aller plus vite. Il est bon de leur apprendre à mettre la main à la patte et être autonome. Pourquoi ne pas organiser des sessions ménage tous ensemble? 20 minutes par-ci par-là où tout le monde y met du sien pour ranger, quelque soit son âge. La maison sera en plus mieux rangée et cela gagnera du temps pour faire autre chose tous ensemble.

Vous l’aurez compris, « Parentalité Affirmée » est un livre qui vous donnera plus d’astuces à mettre en place au sain de votre foyer pour retrouver le calme, avec bienveillance, dans un cadre favorable au bien-être. Je vous le conseille grandement. Vous le trouverez pour un peu moins de 20 euros. Avez-vous d’autres lectures sur la parentalité positive à me conseiller ? N’hésitez pas à me donner tout ça en commentaire.

« Ma Maman est une pirate », livre pour parler du cancer avec les enfants.

Il y a des sujets qui sont très difficiles à aborder avec les enfants. On ne sait pas quel mot choisir, comment dire les choses sans leur faire trop de mal, leur faire peur, ou qu’ils comprennent de travers. Pour parler de sujets tabous, personnellement je me sers énormément des livres. Voici un ouvrage qui vient de sortir chez Gautier Languereau, très bien fait, pour parler du cancer aux plus jeunes: « Ma Maman est une pirate » de Karine Surugue et Rémi Saillard.

Karine Surugue est aujourd’hui âgée de 45 ans. Elle est éducatrice Montessori et a deux enfants de 3 et 6 ans. Quand son plus grand a eu 4 ans, elle est tombée malade. Elle a donc voulu chercher des livres pour en parler avec son fils. Mais elle n’a trouvé dans le commerce que des livres avec des messages beaucoup trop lourds « Papa va mourir », « Maman a une très grave maladie ». Elle a donc voulu écrire un ouvrage dédramatisant, tout en expliquant les choses aux plus jeunes, autour d’une jolie métaphore : la piraterie.

Dans « Ma Maman est une pirate », nous découvrons donc un petit garçon qui nous parle de sa Maman qui est sur un bateau qui s’appelle « Le Crabe Sans Pitié ». Avec son équipage, elle parcourt les mers depuis quelques mois déjà, à la recherche d’une île au trésor. On explique qu’elle affronte les grandes vagues avec courage. On explique les jours de chimio, quand Maman rentre et que ça tangue fort, qu’elle est fatiguée et qu’elle a envie de vomir. On parle du foulard noué sur la tête comme les pirates. C’est un petit garçon qui imagine sa mère en train de combattre les ennemis dans les embruns en criant « À l’abordage! ». À la fin de l’histoire, elle a quitté son navire. Elle a retrouvé sa bonne mine mais elle n’oubliera pas de si tôt sa bataille avec son équipage.

Les illustrations sont belles. L’image des pirates est juste (courage, combat…). Une manière plus douce de parler d’un sujet grave avec les enfants.

Un livre que je vous conseille donc très fortement si vous êtes confronté à la maladie au sein de votre famille. Il est important de dire les choses aux enfants. Mais la forme est essentielle. N’hésitez pas à m’en faire part si vous connaissez d’autres livres aussi bien faits sur des sujets tabous.

Tuto pour un Monsieur Patate version papier

On connaît tous le jeu « Monsieur Papate », cette pomme de terre rigolote à qui il faut ajouter nez, oreilles, bouche, chapeau, bras, ou encore jambes pour lui donner forme humaine. C’est d’ailleurs toujours un grand succès auprès des plus jeunes. Aujourd’hui, je vous propose une activité assez similaire mais en version papier.

C’est tout bête à mettre en place et ça amusera forcément votre enfant. Vous n’aurez pas besoin de grand chose. Seulement:

– quelques feuilles de papier blanc

– des feutres et/ou crayons de couleur

– une paire de ciseaux

– de la colle

1- J’ai donc commencé par dessiner sur des feuilles des formes de visage. Attention, il faut que chaque visage ait la même taille que les autres. Pour faciliter les choses, j’en ai dessiné un en feutre noir sur une première feuille, puis je l’ai décalqué sur les autres morceaux de papier.

2- Puis (toujours au feutre noir), j’ai dessiné des yeux, des bouches, des nez, des oreilles, des cheveux tous bien différents les uns des autres. Pour être sûr de la taille de vos éléments, aidez vous de la forme d’un visage.

3- J’ai colorié le tout avec plein de couleurs bien vives pour que mes Messieurs Patates en papier soient les plus rigolos possible. Faites attention de mettre la même couleur de peau sur les différents éléments (visages, oreilles et nez), car cela pourrait gâcher le rendu final par manque de cohérence.

4- J’ai découpé ensuite toutes ces différentes parties.

5- Mon petit écureuil n’avait plus qu’à s’amuser à mettre de la colle et insérer tous les éléments comme il le souhait.

Le rendu est, je trouve, très sympathique. Notre fils a adoré ce moment et il était très fier du rendu.

Une façon économique de jouer à Monsieur Patate et qui permet de faire travailler la motricité fine et l’imagination avec le collage. Il ne vous reste plus qu’à jouer de votre créativité pour faire des éléments rigolos et jouer avec votre enfant.

Weekend au Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains.

Nous avons eu la chance d’avoir été invités par le Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains pour passer un weekend avec notre petit écureuil. Petit endroit de paradis qui se trouve en plein cœur du Mercantour à seulement une heure de Nice. Deux jours de retour à la nature pour notre plus grand bonheur.

Description du Village Vacances de la Semeuse.

Tout d’abord, je tiens à préciser que cet endroit est affilié à la Fédération Cap France et détient deux cœurs labellisés Chouette Nature. C’est à dire que les produits proposés sont éco-responsables et que les pique-niques sont garantis zéro déchet. Belle initiative, je voulais vous le souligner.

Nous avons été accueillis dans une chambre familiale. Dans une pièce les parents et dans l’autre notre petit écureuil. Chacun notre espace ! Ce qui est fort appréciable quand on part en famille. Papa Maman peuvent ainsi garder leur intimité et ne sont pas obligés d’aller se coucher en même temps que leur enfant en bas-âge. Une note spéciale pour la literie qui est plutôt bonne. Ce n’est pas le cas dans toutes les locations de vacances. On revient parfois de nos jours de congés avec un mal de dos. Ici tout est douillet.

La vue est sympathique sur la Vésubie. C’est agréable de pouvoir contempler la nature depuis sa chambre. On avait vu sur les marronniers et sur la piscine extérieure (qui est ouverte jusqu’à fin septembre).

Forcément, la haute saison de vacances étant passée, nous n’avons pas vu énormément de familles sur place. La clientèle était constituée en grande partie de personnes âgées curistes (les thermes se trouvant seulement à 500 mètres). Toutefois, en plein cœur de l’été, vous y trouverez un club enfants (à partir de 4 ans), ainsi qu’un club ados avec de nombreuses activités proposées. Les plus jeunes pourront également s’amuser dans le parc du Village Vacances la Semeuse. Toboggans, tourniquet, et balançoire sont à disposition. Ping-pong , tennis, billard, babyfoot et pétanques peuvent également plaire aux plus grands.

Chaque soir des soirées et spectacles vont sont proposées. J’avoue que nous n’avons pas testé car notre petit écureuil était très fatigué de sa journée et il était temps qu’il aille se coucher.

Au Village Vacances de la Semeuse, vous trouverez également un coin détente avec télé, une bibliothèque où vous pouvez emprunter quelques livres, sans oublier un bar et une terrasse panoramique.

Côté repas, on n’a pas eu à se plaindre. Les assiettes étaient copieuses et variées. Le repas est affiché à l’avance. Si cela ne vous convient pas, il suffit de le signaler le jour d’avant pour que l’on puisse vous le changer.

Quelles sont les activités à faire aux alentours du Village Vacances la Semeuse?

C’est la montagne, alors les amoureux de la nature seront ravis de faire de nombreuses randonnées.

Vous allez pouvoir visiter St-Martin-Vésubie, charmant village qui se trouve à 8 kilomètres du Village Vacances la Semeuse.

Je vous conseille également de faire un tour au Parc Alpha où vous pourrez observer des loups en semi-liberté (je tâcherai de vous faire un article plus détaillée prochainement sur cette sortie).

Vous n’êtes pas loin également du Vésubia Mountain Park. Cela se trouve à St-Martin-Vésubie. C’est un endroit magique pour les familles. Vous trouverez piscine, salle de sport, sauna, hamam, mais également des murs d’escalade jusqu’à 13 mètres de haut et des parcours acrobatiques. Et pour ceux qui aiment les sensations fortes, il est possible de faire du canyoning en intérieur ainsi que de la spéléo.

Des sorties vous seront également proposées par le Village Vacances de la Semeuse. Nous en avons d’ailleurs profité. Nous avons été dans le petit village de Belvédère dans une fête de village avec plein d’animaux. Notre petit écureuil était ravi. Et je tiens à signaler que notre guide Isabelle était adorable.

Le Village Vacances la Semeuse est, comme vous pouvez le constater, un endroit que je vous conseille. Attention tout de même: c’est ouvert uniquement du 31 mars à fin novembre. Pourquoi ne pas en profiter pour y programmer vos vacances de la Toussaint ? Faites-moi signe si vous y allez.

 

Nouveautés de la rentrée chez Hachette Jeunesse

Je tenais tout d’abord à remercier Hachette Jeunesse qui m’a envoyé un joli colis à la maison avec les nouveautés du mois de septembre. J’ai pu recevoir donc « Quelle heure est-il ? » de la Pat’ Patrouille, ainsi qu’une box rentrée Sam Le Pompier. On fait le point.

Tout d’abord « Quelle heure est-il? » 

 

– Ce qu’on aime dans ce livre, c’est avant tout l’horloge avec deux aiguilles à tourner pour indiquer l’heure. C’est une belle façon d’expliquer comment ça fonctionne  aux plus jeunes.

– Sur chaque double page, nous avons un moment de la journée des petits chiots de la Pat’ Patrouille. 8 heures, tout le monde se met en uniforme pour partir en mission. 11h15, c’est parti pour un sauvetage de petits oiseaux trop mimis. 15 heures, on se repose et on prend son goûter. 21h, il est l’heure d’aller au lit et de lire une histoire. La journée est donc bien structurée. Il est donc possible de faire parallèle avec la vie de l’enfant : on se prépare, on va à l’école, on goûte et on joue, puis vient l’heure de se coucher.

– Le livre est grand pour une bonne prise en main. L’horloge est de bonne taille et facile à manipuler. Les pages sont cartonnées pour plus de solidité.

– Le prix est tout doux. Comptez 10,50 euros.

J’ai également reçu la Box Rentrée de Sam le Pompier.

– J’ai trouvé que la box était tout particulièrement complète. Premièrement: plusieurs livres sur le thème de Pontypandy. Pour l’apprentissage c’est parfait. Il y a par exemple un livre de coloriage sur l’alphabet. Chaque lettre à colorier est illustrée à l’aide du monde de Sam le Pompier. Un deuxième livre permettra de travailler l’écriture et les tracés. Il y a quelques exercices à faire avec des lettres à reproduire. Le troisième petit livret est plus sur les premières notions (les couleurs par exemple, ou les formes géométriques).

– Mais il n’y a pas que des petits livres dans cette box. Elle a le mérite d’être très complète. Vous avez un calendrier de l’année avec des petits icônes à coller pour expliquer à votre enfant ce qu’il l’attend au fur et à mesure des mois. Au dos de ce calendrier, vous avez aussi un super poster format géant de Sam et ses amis pour décorer les murs de la chambre de votre enfant.

– La créativité est aussi à l’honneur dans cette box. Vous y trouverez par exemple des stickers. Mais ce que j’ai préféré, c’est un kit pour faire un cadre photo maison. Il ne reste plus qu’à le décorer, le découper et l’assembler. Le carton est assez épais pour que cela tienne dans le temps. Nous n’avons pas eu encore le temps de le décorer pour le moment (il faut dire qu’avec l’école, on a moins de temps libre ensemble). Mais je pense qu’on va très rapidement s’y atteler.

– Hachette Jeunesse m’avait laissé le choix de la box. Mais si votre enfant n’est pas très fan de Sam le Pompier, il existe le même genre de box spéciale rentrée avec d’autres personnages de dessin animé : Peppa Pig, Pat’ Patrouille ou encore Masha et Michka.

– Vous l’avez vu, la box est très complète et étrangement elle n’est pas si chère. Même pas 10 euros ! 9,95 euros pour être exacte. Cela serait bête de s’en priver.

Merci encore à Hachette Jeunesse pour ces belles découvertes. Vos enfants aiment la Pat’ Patrouille et Sam le Pompier ? Dites-moi tout en commentaire.

DIY Enfant : voiture en rouleau de papier toilette

Vous connaissez le magazine : La Tribu des Idées ? C’est un mag très récent rempli de DIY pour enfant. Le numéro 3 spécial automne vient tout juste de sortir. Il faut absolument que j’aille vite l’acheter. Dans leur premier hors série, j’y ai trouvé ce tuto très simple pour réaliser une petite voiture à l’aide d’un rouleau de papier toilette. Autant vous dire que ça a eu beaucoup de succès à la maison.

Alors que vous faut-il pour réaliser ce joli bolide?

– 1 rouleau de papier toilette

– Du carton fin

– 4 attaches parisiennes

– De la peinture de votre choix et évidemment un pinceau

– Un ciseau et un cutter

– Et pour finir de la colle à papier.

1- Commencez par peindre le rouleau de papier toilette avec la couleur de votre choix. Laissez sécher.

2- Sur du papier fin, faites 4 ronds d’environ 4 cms de diamètre. J’avoue que je n’ai pas du tout de compas à la maison. Alors je me suis servie d’un petit objet rond que j’avais sous la main. Coupez-les. Faites un petit rond supplémentaire plus petit pour le volant. Ici, nous avons opté pour coller du papier noir dessus pour la couleur des roues  puis du papier blanc un petit peu plus petit pour faire joli. Mais vous décorez bien vos roues comme vous le souhaitez. De la peinture peut également faire l’affaire.

3- Une fois le rouleau de papier toilette sec, dessinez dessus un H pour faire l’ouverture de la voiture. Découpez ensuite à l’aide d’un cutter. Le petit rabat (plié vers l’intérieur) vous servira à y coller le volant; le plus grand (plié en deux) fera office de dossier pour le pilote.

4- Je me suis ensuite servie de mon cutter pour faire un trou au centre de chaque roue. Puis j’ai procédé de la même manière à l’emplacement des roues sur mon rouleau de papier toilette. Il ne vous reste plus qu’à assembler le tout à l’aide d’attaches parisiennes; puis de les rabattre à l’intérieur du rouleau.

5- Collez ensuite votre volant.

Il ne vous reste qu’à jouer et y glisser, pourquoi pas, un petit personnage Playmobil qui sera enchanté de jouer les pilotes automobiles.

 

 

C’est bientôt la Fête des Grand-Pères.

On parle souvent de la fête des grand-mères, mais on oublie souvent celle des grands-pères. Parce que oui cette fête existe réellement ! Alors célébrons nos chers Papys.  Notez bien, c’est le 7 octobre prochain pour cette année 2018.

Je sais que certains pensent que ce genre d’événement n’est qu’une excuse pour le commerce pour nous faire dépenser de l’argent. Mais je suis assez friande des jours spéciaux pour témoigner tout notre amour. J’avoue que je ne savais pas que la Fête des Papys existait. Quand on était jeune, on n’avait pas l’habitude de célébrer nos grand-pères. Il y a une raison: cela ne se fête en France que depuis 2008. Mais malgré tout, ce jour n’est pas encore enregistré dans le calendrier officiel.

A travers le monde, on ne célèbre pas les grand-pères à la même date. Chez nous, c’est donc le premier dimanche du mois d’octobre. Mais aux Etats-Unis par exemple c’est le premier dimanche de septembre, en Pologne c’est le 21 janvier, et Taïwan le dernier dimanche du mois d’août.

Mais qui est derrière cette fête en France ? C’est l’auteur Franck Izquierdo qui en est l’inventeur.  Il trouvait, à juste titre, qu’il manquait un jour pour célébrer nos gentils papys qu’on aime très fort. Il a donc lancé un site internet dédié à nos grand-pères aux grands cœurs avec le soutien du secrétariat d’État chargé des Aînés pour souligner à un large nombre de personnes qu’il est important de prendre soin de sa famille. Alors un grand merci à lui !

La question est donc : connaissiez-vous cette fête ? Allez-vous la célébrer avec votre famille ? Ici, nous allons essayer de concocter une petite surprise home-made avec notre petit écureuil. Je vous posterai le résultat le 7 octobre prochain sur mon compte Insta.

Trouvez des parcs de jeux pour vos enfants grâce à Playground Around

Partir en voyage avec les enfants, c’est aussi essayer de trouver des aires de jeux sur votre lieu de vacances pour dégourdir un peu les jambes de nos chers bambins. Et ce n’est pas toujours facile de savoir où se trouvent ces fameux parcs. Heureusement, il y a une application pour cela : Playground Around.

Nous aimons beaucoup voir du pays dans la famille écureuil. Mais je sais que notre fils en a parfois un peu marre des visites en tout genre. C’est bien normal qu’à même pas trois ans, on ne soit pas passionné par les musées ou autres visites culturelles. Il faut aussi lui trouver des temps de pause pour qu’il s’amuse et qu’il puisse se dépenser un peu.

Alors comment marche Playground Around ? L’appli vous géolocalise et vous permet de visualiser quels sont les parcs pour enfants de la région où vous vous trouvez. C’est plutôt bien fait: cela vous explique si vous pouvez vous restaurer sur place, s’il y a un parking, ou un accès pour handicapés. Il y a même un petit descriptif avec photo pour vous rendre compte des jeux présents. L’appli est participatif. Vous pouvez donc y glisser vos propres clichés et même noter le square en question. C’est donc une sorte de TripAdvisor des parcs pour enfants.

Playground Around marche partout dans le monde. Que vous partiez à Londres, à New York, à Rome ou encore à Nice, vous trouverez votre bonheur sur l’application. Je tiens par contre à préciser que l’application a été mise au point par des italiens. Ce n’est donc pas en français. Il n’y a que deux langues disponibles: l’italien (forcément) et l’anglais. Je suis une vraie quiche en anglais, mais je vous rassure: c’est facilement compréhensible. L’appli est gratuite. Donc, n’hésitez pas à la télécharger.

Playground Around sera bientôt votre application chouchou lors de vos déplacements en famille. La connaissiez-vous ? Êtes-vous des adeptes des squares lors de vos vacances ? Dites-moi tout en commentaire.

Optez pour le « massage voiture » grâce au t-shirt circuit automobile.

Vous rêvez d’une heure en institut à vous faire masser et dorloter? Mais malheureusement, avec tous les achats de la rentrée scolaire, votre portefeuille crie famine. Pensez donc à exploiter vos enfants pour détendre vos muscles dorsaux. Vos lombaires vous diront merci, et en prime cela amusera beaucoup vos petits.

Il ne vous faudra pas grand chose pour avoir un petit moment de détente pour vous: un t-shirt blanc, des feutres textiles, des petites voitures… Rien de plus ! Il ne vous reste plus qu’à faire preuve de créativité et de réaliser un beau dessin de circuit automobile sur le dos de votre t-shirt. Forcément, vous pouvez imaginer pleins de détails amusant pour votre enfant sur votre réalisation: pourquoi ne pas y mettre des ronds points, des places de parkings, des feux de circulation, des sens interdit… Et n’hésitez pas à travailler le décor avec des buissons, des fleurs, etc.

Je vous assure que ça aura un grand succès auprès de vos enfants. Il ne lui reste plus qu’à s’équiper de petites voitures… Et en avant Guingamp! Bon, j’avoue que mon fils a eu l’extraordinaire idée de rouler également sur ma tête avec ses voitures… Ce qui était un peu moins sympathique quand les roues se sont prises dans mes cheveux… Pensez donc bien à signaler votre petit de ne pas dépasser le circuit.

Un moment de jeu qui se transforme donc en moment de détente, voir de sieste pour les parents. Je pense que vous allez très vite me dire « Merci ». Et puis quelque part, ça donne un look sympa. Je suis sure que Cristana Cordula me trouverait « Ma-Gni-Faïque » !

Vous connaissiez les t-shirts circuit pour un moment de détente et de massage ? N’hésitez pas à me faire part de vos réactions et de me dire si vous tentez le look automobile.

Voyage au Portugal avec un enfant de moins de 3 ans.

Bon, je note dans le titre de mon article « avec un enfant de moins de 3 ans », mais notre fils les aura fin novembre. Alors on n’en est quand même pas très loin. Mais je voulais préciser son âge car les voyages ne sont jamais les mêmes en fonction de l’âge de l’enfant. Nous avons donc passé deux semaines à parcours le Portugal et je pense que les visites auraient peut-être étés différentes s’il avait été plus ou moins grand. Je vous raconte tout.

Première semaine.

Nous avons décidé de partir du côté de Cascais (qui se prononce CachCaïch en portugais). C’est la destination la plus populaire sur le littoral proche de Lisbonne. Nous connaissions déjà Lisbonne, alors on s’est plus attardé sur le reste de la région (Je ne vous parlerai donc pas dans ce billet de tout ce qu’il y a à faire dans la capitale).

Cascais est donc une station balnéaire avec un joli petit port de pêche. Les plages y sont familiales et sûres. Mais si vous montez un petit plus plus au nord, c’est plus dédié aux surfeurs. La plage de Guincho est la plus connue pour les amateurs de belles vagues. À Cascais même, l’océan est plus calme. Par contre, j’espère que vous n’êtes pas frileux car l’eau est bien froide ! Lorsque nous y étions, la température ne dépassait pas 15 degrés, alors que sur le sable il faisait 28 degrés. J’ai beau avoir mes racines bretonnes, j’ai eu du mal à mettre plus que les pieds dans l’eau. Il y a énormément de vent dans la région, ce qui rafraîchit forcément l’océan.

À Cascais, vous allez pouvoir admirer la Boca do Inferno (comprenez par là: la bouche de l’enfer). C’est un gouffre où se jètent les vagues. Et n’oubliez pas de marcher le long du littoral sur la route menant à Estoril. De jolis paysages vous attendent.

Cascais est idéalement placée pour visiter de nombreux points touristiques de la région. Nous avons par exemple beaucoup apprécié Obidos, ville fortifiée pittoresque à voir absolument. Par contre, je précise pour les parents d’enfants en bas âge, c’est beaucoup de pavés. La poussette est donc difficilement utilisable. Pensez donc au porte-bébé. Notre fils avait décidé ce jour là qu’il ne voulait pas marcher, ce fut un peu compliqué de le porter toute la journée. Chose à savoir également: vous pouvez faire le tour de cette petite ville sur les remparts. Si vos enfants sont jeunes, je ne le vous conseille pas car ce n’est pas du tout protégé. Un enfant peut facilement tomber. Nous n’avons donc pas fait le tour sur les remparts, mais nous avons quand même bien apprécié cette charmante ville médiévale. C’est une sortie qui ne vous prendra pas toute la journée. Si vous êtes véhiculée, n’hésitez pas à prolonger votre balade du côté de Peniche. C’est un petit port de pêche absolument charmant avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Peniche pour plus d’une journée, il y a un bateau qui vous amène du côté des îles Berlangas.

Obidos
Peniche

Notre grand regret pendant ces vacances, c’est de ne pas avoir visité Sintra. Ancienne ville royale avec plein de palais majestueux aux sublimes couleurs. C’est la deuxième ville la plus peuplée du Portugal, et elle se situe à seulement 30 kilomètres de Lisbonne. Nous avons essayé d’y aller avec notre petit écureuil, mais nous nous y sommes mal pris. Nous avons opté pour la voiture. Et le Portugal est un pays très difficile pour se garer… Surtout dans ce genre d’endroit. Nous avons tourné pendant deux heures pour finalement rebrousser chemin. Si vous y allez un jour, je vous conseille donc le bus ou le train. Nous n’avons finalement pas décidé de retenter notre chance en transport en commun pour nous y rendre. Notre fils était fatigué de la semaine chargée. La journée à Sintra aurait viré au calvaire pour lui comme pour nous.

Lors de notre précédent voyage à Lisbonne, nous n’avions pas eu le temps d’aller voir le Cristo de Rei de plus près. Ce fut chose faite cette fois-ci. Cette statue vous dit quelque chose? C’est effectivement la même que celle de Rio de Janeiro. Elle est ici sur une plateforme se situant à 80 mètres d’altitude. Ce qui vous permet d’avoir une vue incroyable sur le Tage et le pont du 25 avril.

Deuxième semaine.

Nous avons donc poursuivi notre road trip dans le sud du Portugal, dans l’Algarve. J’ai adoré cette région. Les plages sont sublimes !!! C’est d’ailleurs considéré comme la région avec les plus belles plages AU MONDE ! C’est pour dire…

Nous avions pris une location pas loin de Lagos. Vous ne pouvez pas aller à Lagos sans visiter ses grottes en bateau. Je vous conseille alors de faire bien attention à quelle embarcation vous prenez. Optez plus pour des petits bateaux de pêcheurs avec une capacité de 6 passagers pour pouvoir rentrer dans les grottes. Les paysages sont à couper le souffle. Il existe également des balades en bateau pour pouvoir admirer les dauphins. C’était un peu plus cher et notre portefeuille se vidait dangereusement, donc nous n’avons pas fait en plus cette balade.

Faro est bien sur à voir. C’est la ville la plus touristique de l’Algarve. C’est parfait pour une excursion à la journée. Vous allez pouvoir découvrir le charme de cette petite ville qui est assez différente du reste de la région. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à faire la Ria Formosa. C’est une série de lagunes et de voies fluviales d’eau salée s’étendant de Faro à l’ouest jusqu’à Tavira à l’est. Nous nous adaptions bien sûr au rythme de notre petit écureuil donc nous n’avons pas pu faire cette sortie. Mais peut-être reviendrons-nous un jour ?

Si vous allez un jour dans le sud du Portugal, essayez d’aller aussi du côté de Sagres. Le coucher de soleil y est splendide au Cap St Vincent (mettez une bonne veste; voir même un pantalon pour l’observation… Même si vous êtes en plein mois d’août ! Le vent est bien frais le soir). Et n’oubliez pas de visiter en journée la forteresse. La vue y est splendide.

L’Algarve, c’est avant tout des plages sublimes. Le Portugal est connu pour son vent, donc bien évidemment vous aurez pas mal de plages avec de belles vagues. Mais si vous cherchez des plages plus calmes pour les enfants, cela existe en cherchant un peu. Nous avions opté pour la plage Da Luz. C’était notre point de chute en fin de journée pour aller se baigner et faire quelques châteaux de sable. Dans le sud, l’eau est un peu moins fraîche que vers Cascais. Il est plus facile de se baigner. Elle doit être aux alentours de 22 degrés au mois d’août.

Conseil avant de partir.

Je vais conclure cet article avec un conseil crucial que je vous donne avant de partir. Si vous avez décidé de visiter le Portugal en louant une voiture sur place, vérifiez bien votre carte bleue avant de partir. Je m’explique. Quand nous sommes arrivés à l’agence de location à l’aéroport, nous avons eu une « drôle » de surprise. Visiblement notre carte est une carte de débit et non une carte de crédit. Pour cette raison, ils nous ont fait payé 250 euros supplémentaire pour nos deux semaines de location pour une raison d’assurance. Un français est venu nous voir à ce moment là à l’aéroport et nous a dit que c’était le cas de quasi toutes les nouvelles cartes françaises. Ce que nous appelons « carte de crédit » et pour eux une « carte de débit ». Nous avons une carte du Crédit Agricole et effectivement, nous avons pu constater qu’il était noté « débit » — apparemment pour débit immédiat —sur le côté. N’hésitez pas à vérifier avant de partir, voir même d’appeler votre banque avant de partir pour ne pas perdre inutilement quelques précieux euros.

En tout cas, malgré ce fâcheux événement à l’agence de location de voiture, nous gardons de superbes souvenirs de notre périple. C’est une magnifique destination que je vous conseille de faire. Connaissez-vous le Portugal ? L’avez-vous déjà visité ? Dites-moi tout en commentaire.