Interview de parent instagrameur : Mme Maman

Depuis début janvier, j’ai lancé ce rendez-vous hebdomadaire : l’interview de parent instagrameur. Le principe est simple : 6 questions réponses posées à une Maman ou à un Papa que j’aime suivre sur Instagram. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais deux questions sont communes à tout le monde : une présentation et les comptes Instagram chouchous.. Et celle qui a été le plus citée dans les comptes favoris, c’est Mme Maman ! Je suis donc ravie de l’avoir sur mon blog cette semaine. Une Maman que j’apprécie tout particulièrement pour son dynamisme. Elle a 3 enfants et gère l’instruction en famille. J’ai donc voulu lui poser quelques questions pour en savoir plus.

Mme Maman

1-   Merci Mme Maman pour cet interview. Je suis très heureuse t’avoir cette semaine sur mon compte. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis Sabine, j’ai 30 ans et je suis l’heureuse maman d’Alice, 7 ans et demi, Claire-Line, 6 ans et Gabriel 15 mois.

Mme Maman

2-   Tu es une Maman IEF. Tu fais donc l’école à la maison. Quels sont les raisons de ce choix ? Tes enfants ont-ils été dans l’enseignement nationale avant de prendre cette décision ? 

Nous pratiquons l’IEF (Instruction En Famille) depuis… toujours!
Instruire ses enfants en se passant du système scolaire tel que nous l’avons connu étant jeune : quelle drôle d’idée me diras-tu? C’est exactement ce que j’ai répondu à mon mari lorsqu’il m’a proposé cette solution alternative alors que notre première fille était encore bébé…
Après de longs mois de réflexion, nous avons alors envisagé de scolariser nos filles seulement en classe de CP. Mon mari était convaincu que cette aventure durerais bien plus longtemps, alors que moi, terrifiée par l’apprentissage de la lecture, me raccrochait à la possibilité de les scolariser plus tard.


Nous avions l’occasion de le faire : je débutais alors un congé parental de 3 ans.


Il n’y a pas eu de début de l’IEF : nous avons tout simplement continuer ce que nous faisions avec nos enfants : jouer, parler, cuisiner, se balader et leurs proposer quelques activités : passer du temps de qualité! Les cahiers sont arrivés plus tard.


Malgré tout, nous restons à l’écoute de nos enfants et si, un jour (que j’espère le plus tard possible), ils nous demandent d’aller à l’école, nous les écouterons à conditions que ce choix soit motivé par de bonnes raisons.

Mme Maman

3-   Avec 3 enfants d’âges différents, je te tire mon chapeau. Je suppose que l’IEF est une véritable organisation. Comment procèdes-tu ? Quelle est par exemple une journée type ?

Je peux tirer également mon chapeau à tous ces parents qui ont des journées rythmées par l’école : comment font-ils pour être devant l’école à l’heure en compagnie d’une tribu propre, habillée et coiffée?…

L’IEF : c’est un rythme à prendre, notre rythme!

Aujourd’hui, nos filles ont grandit et nous nous adaptons toujours à elles tout en leur imposant un cadre. Nos matinées sont dédiées aux apprentissages formels : les cahiers et manuels de mathématiques, de français, d’anglais, d’Histoire…ect nous accompagnent autour de la table de salle à manger. Les après-midis, les enfants continuent à s’instruire de façon informel : à travers les livres, dans la cuisine, au potager…ect, lors des sorties ou les balades en forêt.

Mme Maman

4-   Ayant un enfant au profil atypique, je me suis longuement posée la question de l’IEF. Comment gères-tu le côté sociale avec d’autres enfants ? Fais-tu partie d’association de parents IEF ? Vous retrouvez-vous pour des sorties ?

L’une de mes plus grande crainte, et celle de notre entourage, a été le manque de sociabilisation. Crainte qui s’est vite envolée : nous observons nos enfants qui recherchent le contact d’autres bébés, enfants et même adultes. Ils font des rencontres aux cours de sport, lors des sorties entre familles IEFeurses ou encore au parc…


En choisissant ce mode d’instruction pour nos enfants, nous leur offrons une chance : celle d’apprendre plus librement les notions élémentaires, le plus souvent grâce à des méthodes ludiques, mais aussi de les éveiller à d’autres activités telles que l’art ou le sport. Nous cultivons chez eux l’envie d’apprendre et leur curiosité naturelle.

Mme Maman

5-   As-tu des bons plans pédagogiques à nous donner ? Quel est le matériel que tu utilises ? As-tu une « pièce dédiée à l’école » chez toi ?

Détailler nos supports ou notre matériel pédagogique serait malheureusement beaucoup trop long à faire ici… Mes placards et étagères débordent!

En ce qui concerne notre budget IEF, le plus gros est consacré aux activités en dehors de la maison (sports, arts, visites diverses…). Aujourd’hui, je prends plaisir à partager avec d’autres parents notre quotidien à travers mes réseaux sociaux et mon blog sous le pseudo MmeMaman. Je partage au quotidien notre parcours!Je désire ainsi palier au manque d’informations sur les pédagogies alternatives auquel j’ai du me confronter à l’époque de mon cheminement vers l’IEF.

Raaaah, je rêve d’une pièce dédiée à l’IEF, une pièce mi salle de classe – mi salle de jeux, quelque chose qui nous ressemble… Un jour peut-être, lors que nous aurons notre chez-nous!

Mme Maman

6-   Et pour finir, peux-tu me citer des comptes Instagram chouchous ?

Quelques comptes spécialisés IEF : 

@samueletgaspard qui est un des rares compte d’un papa faisant l’IEF

@oumaya45

@sesalirpourbiengrandir 

@les_instants_de_bonheur une super maman IEFeuse et nounou

@objectifief 

Quelques comptes proposants beaucoup d’idées d’activités pour nos bambins : 

@elojere_intheworld

@mon_bazar_colore

@bonheurdemaman_

@bambilevy_

@maviedewondermaman

@monpetitsoukdidees 

@mavietrepidentedemaman 

Mme Maman

Merci du fond du cœur à Mme Maman. Je vous invite vraiment à suivre son compte et de suivre également ses storys qui sont très sympathiques. En attendant la prochaine interview de la semaine prochaine, je vous invite à relire celles qui sont déjà parues :

Mme Maman

Inscrivez-vous au swap littérature jeunesse

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu passer en story mon idée de lancer un swap de littérature jeunesse. Chez la Famille Écureuil nous sommes très attachés à nos bouquins et j’aime le fait de partager et de faire découvrir à d’autres des pépites de livres pour enfants.

swap littérature jeunesse

On voit régulièrement passer sur Instagram ou sur Facebook des chaînes pyramidales qui promettent 36 livres si tu envoies un ouvrage à la personne en tête d’une liste… Personnellement, j’ai testé dans le passé. J’ai reçu un livre sur les je-ne-sais-pas-combien promis. Mais la plupart des participants ne reçoivent rien. J’ai donc voulu proposer quelque chose de moins mensonger: tout simplement un swap !

Le principe est simple : vous avez une semaine pour vous inscrire sur le formulaire. Je vous ai mis quelques questions pour en savoir plus sur l’enfant qui recevra son livre à la maison: Quel âge a-t-il? Quels sont ses centres d’intérêt? Sait-il lire tout seul? etc… Et bien sûr vos coordonnées postales pour que vous puissiez recevoir votre ouvrage à la maison. Je vais procéder ensuite à un tirage au sort puis je vais vous contacter par mail en vous donnant les renseignements nécessaires pour faire le meilleur choix pour l’enfant qui vous sera attribué.

Bien sûr, je vous demande d’être très honnête et d’envoyer un livre à la personne qui vous sera donné. Le but n’étant pas de recevoir et de ne rien donner en retour.

Petite précision: la personne à qui vous enverrez le livre n’est pas forcément celle qui vous enverra le vôtre. A envoie à B, B envoie à D, C envoie à B, etc…

Nous sommes lundi 17 février, vous avez donc jusqu’au 24 février pour inscrire votre enfant, petit-enfant, neveu, cousin, etc… Je reviendrai vers vous la semaine du 24 février avec toutes les informations nécessaires par mail individuel. Puis vous avez tout le mois de mars pour faire parvenir votre ouvrage (Pensez qu’un enfant sera dans l’attente, donc essayez de poster votre ouvrage dans la première quinzaine si possible).

Alors êtes-vous partants pour ce swap de littérature jeunesse ? Si oui, voici le fameux questionnaire pour vous inscrire:

CLIQUEZ ICI !

« Le fil » de Philippe Jalbert

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Philippe Jalbert. C’est l’un de nos auteurs/illustrateurs jeunesse préférés chez la Famille Écureuil. Nous apprécions tout particulièrement ses illustrations à la fois travaillées et épurées et son humour bien à lui. Souvenez-vous, je vous ai déjà chroniqué « Et… », « Qui a fait la plus belle? » ou plus récemment « La grosse grève ». Il est de retour avec un nouvel ouvrage très drôle : « Le fil » chez Gautier-Languerau.

 le fil Philippe Jalbert

Ce que j’aime dans ses histoires, c’est le côté « répétitif » des choses. Attention, je trouve le terme « répétitif » péjoratif alors qu’ici ce n’est pas du tout le cas. Au contraire, cela donne une dimension comique au scénario. Très souvent, Philippe Jalbert part d’un fait et ajoute un élément la page qui suit. On reproduit la même chose de page en page avec cette petite chose en plus à chaque fois, jusqu’à la chute finale qui fait mourir de rire les petits mais aussi les grands (Oui je l’avoue, je me marre quand je lis des livres à notre Petit Écureuil).

 le fil Philippe Jalbert

Ici, nous commençons donc l’histoire d’une petite dame qui trouve un fil et qui commence à tirer dessus pensant qu’un trésor se cache au bout. Elle a beau y mettre toutes ses forces, à peine quelques millimètres ont été tirés. Rentrent en scène alors de nouveaux personnages. Un chat vient alors l’aider, pensant à toutes les bonnes croquettes qu’il va pouvoir s’acheter avec ce trésor…. Mais toujours pas de trésor en vu. Arrive alors un cochon, puis un ours, un géant et même un petit oiseau. Tous essayent tant qu’ils peuvent… Quant tout un coup, le petit trésor apparait. Il s’agit d’un enfant qui s’est retrouvé les fesses à l’air car les intéressés ont détricoté tout son vêtement.

 le fil Philippe Jalbert

Une petite histoire rapide à lire le soir avant le coucher qui plaira à coup sûr aux jeunes lecteurs. Le prix est en plus très doux: seulement 10,50 euros. A ce tarif, il serait dommage de priver d’un peu de bonne humeur à la Philippe Jalbert.

Interview de parent instagrameur : Snisi68

Vous commencez à prendre le rythme maintenant, depuis le début de l’année, chaque mercredi, je vous propose l’interview d’un parent instagrameur. Cette semaine, je suis très heureuse de faire le portrait de Snisi68. C’est une Maman en or que je suis depuis un petit bout de temps. Elle m’a contactée il y a peu en me disant qu’elle aimait beaucoup le concept et qu’elle serait ravie de répondre à 6 questions/réponses. Snisi68 me précise alors « Je ne sais pas si je suis dans tes critères? » Je lui ai alors répondu : « Tu es Maman et tu es sur Instagram donc tu rentres parfaitement dans la ligne éditoriale. » Mon but n’est pas juste de parler de gros comptes, mais aussi de faire découvrir des petites pépites afin de les mettre en avant. J’aime échanger avec cette femme qui a une belle philosophie de vie et qui fait beaucoup pour ses enfants. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous présente cette instagrameuse.

1-   Bonjour Snisi68, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Coucou Alors moi c’est Jessica j’ai 35 ans je vis en Alsace et je suis la maman de Chloé 13 ans et Enzo 7 ans, (8 au mois d’avril) tous les deux sont multi dys, tout comme moi. Je suis comptable de métier que j’exerce 3 jours par semaine (lundi, mercredi et vendredi), le reste du temps est consacré aux enfants, la maison, le blog, ma chaine YouTube, mes passions et l’association de loisirs créatif et de jeux de sociétés que je préside. 

2-   Cela fait un moment que je te suis sur Instagram, et je me rends compte que tu es une vraie ludiste. Tu adore les jeux de société, passion que tu partages avec tes enfants. Peux-tu nous donner tes coups de cœur et nous expliquer pourquoi tu les aimes ?

Oui effectivement j’ai une vraie passion pour les jeux de société que j’essaye de transmettre à mes enfants, qui entre nous ne sont pas toujours aussi réceptifs que je le voudrais. Oula il y en a énormément il serait plus simple de citer ce que je n’aime pas que le contraire, mais je vais quand même essayer de faire une petite sélection.

D’abord je vous parlerais « des Loups Garou pour une nuit » de Ravensburger qui reste le jeu que Chloé préféré et pour lequel elle est toujours partante. C’est un jeu de rôle, où il faut débusquer les loups. C’est un jeu rapide, qui développe l’attention sur le détail pour trouver qui est qui.

Enzo aime les jeux de dés, « Las Vegas » , « Tiny Park », « Kingdomino duel ».

Les deux aiment aussi bcp les « Jungles Speed » et les « Doobles », ainsi que les « Smart Games ».

J’aime bcp jouer à « Magic Maze » un jeu coopératif où on n’a pas le droit de parler. J’aime bcp ce jeu car il oblige à communiquer autrement pour atteindre un objectif commun. Sinon je suis une grande fan de « Zombicide », j’aime la thématique zombie et le coté stratégie coopérative de ce jeu.

7 wonder duel fait aussi parti de mes incontournables, j’aime le côté planification/stratégie du jeu . Sinon mes coups de cœur du moment sont « It’s wonderfull word » ( qui ressemble à 7 wonder dans la mécanique en plus rapide ) et « Valerian », un jeu de « Deck building » ( construction de son jeu en achetant ses cartes avec le hasard des dés). Tous ces jeux ont été proposés aux enfants ils y jouent mais n’ont pas forcement accroché avec les univers.

3-   Mon fils est encore en maternelle, et je me dis que c’est plus facile de gérer les activités quand ils n’ont pas encore plein de devoirs à faire en rentrant de l’école. Je remarque pourtant qu’avec tes enfants, qui sont grands, tu arrives à leur proposer plein d’activités et de moments à passer en famille. Comment t’organises-tu ? 

Alors c’est la où la différence d’âge entre mes loulous prend un gros avantage. Chloé est vraiment autonome pour tout ce qui est devoir et elle gère son organisation. Ce qui me permets de me consacre à son frère. Enzo a les devoirs à la semaine du coup ça me permet de repartir sur la semaine et dégager du temps pour des activités. J’ai la chance de travailler à mi-temps, j’avance au max la semaine sur les tâches domestiques pour libérer mes week-ends et passer du temps en famille. Hors école mes journées sont rallongées car mes enfants se couchent plus tard, ce qui permet de faire plus de chose.

4-   Tes enfants ont l’air d’avoir une belle complicité. N’est-ce pas parfois un peu compliqué d’organiser des jeux ou activités qui plaisent aux deux sachant qu’ils n’ont pas le même âge ?

Oui j’ai bcp de chance ils s’entendent très bien, partagent pas mal de choses et ont des centres d’intérêt en commun. Mais effectivement ce n’est pas toujours facile surtout au niveau des activités, de trouver des choses qui correspondent a leurs capacités et que cela reste similaire. Cela me demande un peu de réflexion pour adapter une activité aux deux, surtout pour intéresser Chloé, sur la toile j’ai des fois l’impression que les ados ne font plus d’activité.  Pour les jeux c’est plus simple, il suffit d’adapter un petit peu les règles pour les jeux de stratégie ou d’observation, pour que Enzo puisse jouer. Sinon les jeux de hasard ou coopératifs sont mes meilleures alliés dans ces moments-là.

5-   Tu fais également beaucoup de loisirs créatifs. Qu’est-ce qui marche le mieux auprès de tes enfants ? Où trouves-tu ton inspiration ?

Oui j’avoue. Alors chez Enzo c’est les activités peinture qu’il préfère. Chloé quant à elle a hérité de mon goût pour le coloriage. Le scrap est aussi bien apprécié par les deux.
Par contre, j’ai testé le travail d’aiguille avec eux et ils ont moins accroché, mais c’est dû à leurs troubles dys. Insta et Pinterest sont vraiment des sources très inspirantes. Même si je dois souvent réadapter à l’âge de mes enfants. J’ai bcp de mal à trouver des idées d’activités toutes prêtes pour Chloé sur les thématiques qui nous intéressent.

6-   Et pour finir, peux-tu me donner tes coups de cœur de compte Instagram ?

Il y en a énormément, déjà le tien que je suis quotidiennement,

Apres je suis plusieurs styles de comptes

Les mamans

@mmemaman, @mavietrepidantedemaman, @marieetsespetitsloups @melayalo @alexyv13

Le loisir créatif 

@maudeternest @ohanaa_colo @vava_s_touch @leshobbysdelili

Le bullet

@ bujo_artichaut @mydailybullet

Les jeux

@onjouakoi @yanmagfr @lesjeuxdecece

Et livres @lama_libraire @aurorekarelle_et_upsi_et_chats

Merci à Snisi68 d’avoir répondu à ces 6 questions/réponses. J’espère que cela vous a donné envie de vous abonner à son compte. N’oubliez pas qu’il y a déjà quelques interviews de parues. N’hésitez pas à aller les lire ou les relire:

Expérience avec des filtres à café

Mon fils fonctionne par période… Il sort de sa période Playmobil (suite au château que je lui avais construit), maintenant il ne voit que par les expériences scientifiques. Tous les soirs, lorsqu’il rentre de l’école, il veut que je lui trouve une expérience à mettre en place. Cela faisait longtemps que je voulais tester la chromatographie avec les filtres à café. C’est chose faite ! Vous allez voir, c’est tout simple à mettre en place. Cela ne vous coutera pas cher et ne vous prendra pas énormément de temps.

expérience filtres à café
expérience filtres à café

Il vous faudra:

  • un pot en verre
  • de l’eau
  • des feutres
  • des filtres à café

1- Demandez à votre enfant de prendre des feutres et de faire des gros ronds de couleurs sur des filtres à café (ou s’il préfère, il peut également faire une ligne droite au lieu des ronds). Orientez le choix vers des couleurs secondaires. Les primaires ne vont forcément pas se décomposer de la même manière. Le noir et le marron seront celles qui obtiendront un meilleur résultat.

2- Placez chaque filtre dans un pot en verre rempli d’eau (les pots de yaourts en verre sont un bon format pour cette expérience).

3- Laissez la magie opérer. Très rapidement le filtre à café va absorber de l’eau. Petit à petit, nous allons voir les couleurs se décomposer.

expérience filtres à café

C’est un activité très amusante à mettre en place mais aussi pédagogique. L’enfant peut alors constater par lui-même quelles sont les couleurs qui composent une autre. Même s’il le savait déjà, Petit Écureuil a par exemple vu que le violet était fait de bleu et de rouge.

Aimez-vous faire des expériences avec vos enfants? Dites-moi en commentaire.

Monanniv.fr , le site pour organiser un anniversaire gratuitement

Connaissez-vous le site monanniv.fr ? Le site qui vous permet d’organiser un anniversaire gratuitement.

Alors attention, quand je vous dis que cela vous permet d’organiser une fête d’anniversaire sans débourser, cela ne veut pas dire qu’on vous fait un gâteau à l’oeil, et des animations sans dépenser un centime… Mais cela vous facile la vie sur certains points sans mettre la main au porte-monnaie. Je m’explique.

Vous avez déjà la possibilité de créer votre carton d’anniversaire gratuitement. Vous avez une galerie de photos à disposition. Il ne vous reste plus qu’à choisir le visuel qui vous convient et écrire votre texte. Je vous ai fait une petite simulation pour vous donner une idée de ce que cela peut donner. Personnellement, je trouve qu’il manque quelques thèmes d’images qui plait aux enfants (super héros, princesses, dinosaures, espace, et j’en passe…), mais vous pouvez tout de même faire de jolis cartons numériques à envoyer à vos invités.

J’ai découvert récemment le monde des anniversaires d’enfants avec l’arrivée de Petit Écureuil à l’école. C’est toute une organisation pour la mafia des parents. En novembre dernier, c’est la première fois qu’on a organisé une fête avec ses camarades. J’ai remarqué que tout le monde demandait quel cadeau amener. J’étais un peu surprise et gênée. J’avoue que je ne suis pas du genre à quémander aux autres. De plus, nous n’invitons pas pour lui faire une montagne de cadeaux. C’est plutôt le plaisir de partager avec les enfants qu’il apprécie tout particulièrement. Je suis donc restée assez évasive en disant qu’il aimait par exemple les jeux de société, l’espace et les dinosaures. Du coup, nous ne sommes retrouvés avec beaucoup de doublon. Alors pourquoi ne pas préparer une liste?

Sur monanniv.fr, vous avez la possibilité de noter des articles qui plairaient à votre enfant. Les invités peuvent alors choisir facilement en ligne ce qui leur convient tout en évitant les doublons. Le seul reproche que je ferais sur cette façon de faire, c’est que monanniv.fr utilise uniquement des listes Amazon. Impossible de créer une liste avec un autre fournisseur. Je sais que certains boycotte cette enseigne.

En résumé, je dirais que monanniv.fr et une façon facile d’inviter ses amis à une fêter d’anniversaire en version 2.0. Le numérique simplifie les choses. Pas de frais de carton et un accès à une liste pour les cadeaux afin de ne pas avoir deux fois le même paquet.

Fêtez-vous l’anniversaire de vos enfants avec ses amis? Comment vous organisez-vous? Dites-moi tout en commentaire.

Interview de parent instagrameur : Ma vie de Wonder Maman

Vous le savez maintenant, tous les mercredis j’invite un parent instagrameur sur mon blog pour en savoir un petit peu plus sur lui autour de 6 questions/réponses. J’avoue qu’aujourd’hui, je vous présente une des Mamans que j’apprécie le plus suivre. Il s’agit de Ma vie de Wonder Maman. Elle est très dynamique, propose toujours plein d’activités pour ses 3 garçons, et j’aime l’écouter dans ses story car elle a un discours très honnête. Elle ne cherche pas à briller en montrant une vie parfaite. Sharon raconte son quotidien et ses déboires. Une Maman en or qui méritait sa place sur mon blog.

Ma Vie de Wonder Woman

1-   Bonjour Sharon, merci tout d’abord d’avoir répondu présente au rendez-vous des interviews de parents instagrameurs. Peux-tu te décrire en quelques lignes ?

Merci à toi pour cette interview, moi c’est Sharon, 31 ans maman de trois garçons de 7 ans, 5 ans et 8 mois. Je travaille à 80 % et tout le reste de mon temps est consacré à mes enfants. J’ai un blog depuis 3ans (www.maviedewondermaman.blogspot.com) où je partage nos activités. J’ai découvert une passion pour les apprentissages quand mon deuxième à eu deux ans et que j’ai compris que c’était maintenant ou jamais si je voulais passer du temps avec eux. C’est donc pour cela que j’ai commencé à partager sur les réseaux sociaux nos activités.

Ma Vie de Wonder Woman

2-   Je te tire mon chapeau car tu travailles et en plus tu as trois enfants. Malgré cet emploi du temps de malade, tu arrives à gérer pour faire du co-schooling avec tes enfants. Comment t’organises-tu ?

C’est une question que l’on me pose très souvent ! Tout d’abord je tiens à préciser que je regarde peu voir pas la télévision. Cela me permet de me dégager beaucoup de temps. Quand mes enfants sont couchés (20h), je commence par faire des tâches ménagères et ensuite je consacre mon temps à mon blog et aux activités que je prépare.

Je suis quelqu’un de très organisée (voir beaucoup trop), je fais des listes pour tout, ce qui me permet d’avancer très vite sans rien oublier. Tout le monde est capable de faire ce que je fais, le tout est d’en avoir envie et de se donner les moyens. On se rend vite compte que nos enfants nous le rendent bien !

3-   J’aime également te suivre en story car je te trouve vraie et surtout très honnête. Tu ne cherches pas à briller pour faire plus de likes. Tu préfères nous raconter tes vérités. Tu nous parles souvent de la charge mentale. Peux-tu nous en toucher quelques mots ?

Je ne suis pas sur les réseaux pour faire croire que ma vie est parfaite ! Quand on est parent, on se rend vite compte que tout ce dont on avait imaginé, c’était juste dans nos rêves. Je suis quelqu’un de très organisée dans ma vie pro comme dans ma vie perso. Je me donne toujours à 1000 %. Alors évidemment la charge mentale est très lourde à supporter. Et puis quand on travaille c’est encore pire. Parfois je me sens épuisée juste à l’idée d’aller chercher mes enfants et de devoir commencer ma deuxième journée.  C’est quand même dur quand on a l’impression que l’on arrive pas à gérer sa maison, ses enfants, sa vie  ! Alors parfois j’ai des petits coups de mou et je trouve cela super important d’en parler pour que les personnes qui regardent les petites vies parfaites que l’on trouve sur Insta se rendent compte qu’en fait c’est pareil chez tout le monde !

Ma Vie de Wonder Woman

4-   Je ne sais que trop que ce n’est pas simple de gérer des enfants au profil atypique. Je sais que tu as un enfant hypersensible. Comment gères-tu le quotidien ? Comment arrives-tu à gérer ses émotions ?

Je ne peux pas te répondre vu que je cherche encore comment faire !

Quand mon fils à eu deux ans, il est entré dans le terrible two comme chaque enfant. Il avait beaucoup de colère en lui alors on mettait ça sur le compte de ce passage !

Et puis je me suis ouverte à la parentalité et j’ai très vite vu qu’il n’arrivait pas à gérer ses émotions, mais aussi son corps (motricité) qui vont de paire. Alors je me suis beaucoup documentée, et j’ai décidé d’en parler à un médecin. C’est quelque chose de très difficile à vivre car quand on est parent on souhaite que nos enfants soient les meilleurs. Et puis le regard des autres est très dur à vivre. Les gens ont toujours des choses à redire sur ce qui ne les regardent pas.

Le diagnostic est tombé : hypersensibilité à haut potentiel .

On a donc mis en place des rendez vous avec une psychomotricienne qui nous a énormément aidé. Mon fils grandit, les crises ont quasi disparus mais vivre avec un haut potentiel reste parfois compliqué !

J’ai longtemps culpabilisé mais maintenant que l’on a compris comment il fonctionne, tout est beaucoup plus fluide pour nous. 

Et si jamais des personnes se posent la question, l’hypersensibilité est héréditaire !

5-   Je sais que tu proposes souvent des activités à tes garçons par thématique. Comment t’organises-tu ? Planifies-tu des thématiques à l’avance ? 

Comme je l’ai dis un peu plus haut, je prépare mes activités le soir, une fois que les enfants sont couchés. Sur un cahier j’ai écrit toutes les thématiques qui me viennent à l’esprit. je travaille le plus souvent en fonction des saisons et du cours de notre vie. 

Une fois que j’ai trouvé le thème, je fais des recherches dans un premier temps dans des livres, sur pinterest, des blogs ou encore Insta. 

Ensuite je créee des activités qui correspondent à mes enfants et à ce qu’ils aiment.

Avant d’avoir trois enfants, j’avais toujours un thème d’avance. Maintenant je fais quasi la veille pour le lendemain !

Ma Vie de Wonder Woman

6-   Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram préférés ?

 Oula, il y en a beaucoup . D’ailleurs si tu me le permets j’aimerais parler du fait que je trouve cela dommage qu’il n’y ait pas assez de partage entre compte sur Insta! A croire qu’il n’y a pas de la place pour tout le monde​.

Voici donc les comptes que j’aime suivre en ce moment : 

Ma copine @bambilevy_ , qui est une personne tellement belle et simple. J’adore l’écouter parler car elle m’apaise et prend toujours la vie de façon positive.

@maman_debarque, j’adore son univers coloré, plein de peps. Elle mériterait d’être plus connue tellement son feed est magnifique !

@souslefeuillage, bon à cause d’elle j’ai tout le temps envie d’acheter des livres !! Pour parler plus sérieusement, j’aime les présentations qu’elle fait des livres qu’elle lit et qui sont toujours bien mis en scène.

@sandramaternelle, une maitresse plus qu’au top dont tous les parents reveraient pour leurs enfants. 

@leblogdelaura, c’est une fille qui me fait rire et qui prend la vie comme elle vient et ça j’adore

Merci encore à Ma vie de Wonder Maman d’avoir joué le jeu pour cette interview. N’hésitez pas à la suivre, vous ne serez pas déçus. Petit rappel des interviews que vous auriez pu louper et qui sont passées les semaines précédentes :

Les Tourouges et les Toubleus

Si vous avez des enfants et que vous aimez la littérature jeunesse, il est peu probable que vous ne connaissiez pas le Gruffalo. C’est l’un des plus grands classiques des livres pour enfants. Julia Donaldson et Axel Scheffler, les créateurs de ce monstre aussi attachant qu’effrayant, sont de retour avec « Les Tourouges et les Toubleus ».

Les Tourouges et les Toubleus

Je vous avoue que nous sommes de grands fans de ces auteurs/illustrateurs. Nous avons plusieurs de leurs ouvrages à la maison: le Gruffalo (bien évidemment), Petit Gruffalo, Zébulon le dragon ou encore Monsieur Bout de Bois… C’est toujours un plaisir de parcours leurs histoires. Les illustrations sont à la fois très travaillées avec plein de détails pour accrocher l’oeil du petit lecteur… L’humour est toujours au rendez-vous… Et la morale percutante…

Les Tourouges et les Toubleus

Nous pourrions facilement comparer les Tourouges et les Toubleus à une version moderne de Roméo et Juliette. Seulement, ici nous ne parlons pas des Montaigu et des Capulet avec leur statut social, mais de deux familles sur une planète lointaine qui n’ont pas la même couleur de peau.

Les Tourouges et les Toubleus

D’un côté nous avons donc les Tourouges qui vivent au bord d’un lac rondouillard avec la jeune Jeannette. Pas très loin de là, sur une colline sautatoire, vivent les Toubleus dont le jeune Edouard. Leurs grands-parents sont bien d’accord sur une chose : jamais au grand jamais, ils ne doivent jouer avec un enfant de l’autre couleur. Cela ne se fait pas ! Ils sont bien trop différents et bizarres…

Mais un jour, Jeannette et Edouard se rencontrèrent au bois de Merlimpinpin. Le contact passa tout de suite très bien entre les deux enfants. Cela énerva fortement les grands-parents qui les empêchèrent de se fréquenter. Les années passèrent et ils se manquèrent l’un à l’autre. Mais dès qu’ils le pouvaient, ils allaient se voir en douce au bois de Merlinpimpin.

Les Tourouges et les Toubleus

Un jour, ils décidèrent d’emprunter la fusée de Grand-Père Tourouge pour aller se marier. Les familles Tourouges et Toubleus partirent à leur recherche pour les en dissuader… Le temps passa et aucune trace des deux fugitifs sur aucune autre planète que ce soit. Pendant leur périple, les deux familles apprirent à se connaitre et à s’apprécier. Faute de trouver les deux amoureux, ils rentrèrent sur leur planète et retrouvèrent Jeanette et Edouard au bois de Merlimpinpin. Et devinez quoi? Ils n’étaient pas seuls ! Ils avaient désormais un petit Touviolet !

Les Tourouges et les Toubleus

Une histoire qui permet d’ouvrir le dialogue avec son enfant. J’aime qu’un livre puisse apporter une morale. Cela nous a permis d’expliquer à notre fils que peu importe notre couleur de peau ou nos coutumes, nous sommes tous des humains et nous devons nous respecter. La tolérance est la base de tout. Et que bien évidemment, il peut jouer avec qui il veut et plus tard se mettre en couple avec la personne de son choix. Nous sommes tous égaux.

Les Tourouges et les Toubleus

« Les Tourouges et les Toubleus », un livre à mettre entre toutes les mains que vous trouverez pour 14,90 euros.

Interview de parent instagrameur : Maman sur le fil

Chaque mercredi de 2020, vous avez rendez-vous avec un parent instagrameur pour une interview. 6 questions réponses pour vous présenter des comptes qui me touchent tout particulièrement. Aujourd’hui, je suis contente de vous mettre en avant Virginie, alias Maman sur le fil. C’est une personne que j’aime tout particulièrement : elle est créative, bienveillante, hypersensible tout comme moi, avec une famille aux profils atypiques (tout comme la Famille Écureuil).

Maman sur le fil

1-   Bonjour Maman sur le fil, merci d’avoir accepté de répondre à cette petite interview. Peux-tu te présenter à nous en quelques lignes?

Je m’appelle Virginie, je vais bientôt avoir 37 ans, j’ai deux loulous de 6 et 9 ans. J’ai un parcours professionnel plus que chaotique et de nouveau en suspens et en réflexion.

Je suis diplômée d’une grande école d’ingénieurs, j’ai travaillé plusieurs années dans la banque avant de me consacrer à mes enfants à leur arrivée. J’ai ensuite passé le concours de professeur des écoles, métier que j’ai abandonné en fin d’année dernière, car non compatible avec mon hypersensibilité. J’y mettais trop de coeur, de temps et d’énergie, au détriment de ma famille et de moi-même… Alors, je suis de nouveau à la case départ.

Maman sur le fil

2-   Tu es ce que j’appelle une « Maman activités » . Tu as toujours plein d’idées créatives que tu mets en place avec tes enfants. Où trouves-tu toute cette inspiration ?

J’ai toujours adoré les activités créatives, et ce depuis toute petite. Comme beaucoup, je m’inspire principalement des comptes Instagram et des blogs que je suis. Je passe aussi beauuuuucoup de temps sur Pinterest. Mon compte déborde d’idées que je n’aurais jamais le temps de mettre en oeuvre ! La plupart du temps, je réinvente ce que je vois au gré de notre matériel et de nos envies.

Mais, de plus en plus, je m’inspire de mes propres enfants. Ma fille a hérité de ce côté créatif et a une imagination débordante, alors souvent je me laisse guider par leurs envies, leurs passions du moment et leurs idées!

Maman sur le fil

3-   Tu as lancé récemment sur Instagram le rendez-vous sur le fil ? Peux-tu nous en dire plus ?

Quand j’ai commencé à tenir mon premier blog et mon compte Instagram, j’adorais participer à des rendez-vous à thème. Cela me forçait souvent à sortir de ma zone de confort et à proposer des activités que je n’aurais pas faites en dehors. Mais ceux auxquels je participais ont été arrêtés ou mis en suspens.

Alors, ayant un peu de temps en ce moment, j’ai souhaité créer le mien. Il s’agit donc d’un rendez-vous mensuel où chacun est invité à publier une activité, une découverte littéraire ou ludique sur un thème donné (Sur Insta, un blog ou FB). A la fin du mois, je regroupe toutes ces publications sur mon blog et sur Insta. J’adore découvrir toutes les créations que l’on peut avoir sur un même thème.

Maman sur le fil

4-   En plus des activités, tu aimes également nous présenter les jeux qui ont du succès à la maison sur ton blog. Peux-tu nous donner quelques coups de cœur ? Cela peut inspirer des lecteurs.

Oui, nous sommes de grands fans de jeux de société. Enfin, surtout moi au final. En effet, mes loulous aiment ça mais sont encore incapables d’accepter la défaite et ils se tournent donc tout naturellement vers les jeux collaboratifs, créatifs ou individuels.

Ils sont particulièrement fans de toute la gamme SmartGames (jeux de logique à défis) et nous avons découvert aussi récemment la gamme Maze de ThinkFun dont je vous ai présenté deux jeux récemment sur le blog.

En jeu créatif, nous adorons Dessine ! d’Hervé Tullet et Picassimo de Haba. Pour les jeux collaboratifs, nous aimons beaucoup Nom d’un renard !  et Qui l’a vu ?

Mon fils est aussi particulièrement fans des Défis Nature et des jeux Enigmes ! de Bioviva.

Maman sur le fil

5-   Je sais que certains internautes pensent à tort que l’on surstimule nos enfants autour d’activités. Je sais que c’est une fausse idée car ce sont des moments de complicité qu’on a avec nos enfants et que ce que nous présentons sur les réseaux sociaux n’est pas représentatif de toute une journée. Qu’as-tu envie de répondre aux personnes qui ont de telles pensées ?

Que je suis d’accord avec toi… J’ai la chance d’être de nouveau à la maison avec pas mal de temps à leur consacrer. Mais, très clairement, quand j’ai repris le travail, nous en faisions beaucoup moins et surtout, je les partageais moins. Et ils ont eu l’occasion de s’ouvrir à d’autres choses.

Nous faisons parfois 4 activités en 1 week-end et parfois rien pendant 2 semaines. Mais les publications sont étalées dans le temps et donnent parfois l’impression que l’on arrête jamais.

En plus, chaque famille, chaque enfant est différent et trouvera son équilibre et son intérêt dans des activités ou des endroits différents. Par exemple, nous cuisinons assez peu ensemble, nous sommes assez casaniers et ne faisons pas de grandes balades tous les week-ends. Nous ne pouvons pas TOUT faire, le temps n’est pas extensible et il faut rester conscient que les réseaux sociaux ne montre qu’une infime partie de la vie des gens. Je partage ce qui m’intéresse mais moi-même, je culpabilise parfois de ne pas cuisiner plus, seule ou avec mes enfants et de ne pas sortir plus !

Il faut aussi savoir que nous sommes une famille avec des atypismes assez marqués, et nos enfants ont un besoin d’être nourri intellectuellement de manière poussée au risque de faner et s’éteindre petit à petit ! Ce n’est clairement pas la norme…

Nous nous écoutons et nous allons au gré de nos envies (activités créatives, jeux, lecture, beaucoup de lecture). Faites la même chose sans vous souciez de se qui se passe à côté !

Désolée du roman mais c’est un sujet qui me touche car je suis moi-même tombée dans les travers des réseaux sociaux avant de réussir à prendre le recul nécessaire et de n’y piocher que le positif !

Maman sur le fil

6-   Et pour finir, peux-tu nous donner tes comptes Instagram chouchous ?

Ouh là, il y en a plein… Beaucoup sont liés aux activités enfants (mamans, familles en IEF, maitresses avec beaucoup d’arts visuels).

Il y a ceux que je suis depuis un sacré bout de temps, mes incontournables : Maman Nougatine, Le Pays des Merveilles, mon Bazar Coloré, MonPetitSoukDidées, Maaademoiselle A, Mme Maman.

Puis, ceux que je suis depuis moins longtemps : le tien, Maman Debarque, Ma vie trépidante de Maman, Alice et romanette

Mais il y en a tant d’autres, des gros comptes comme Madame Floutch ou Maman Louve et des plus petits avec qui j’échange beaucoup ou plus ponctuellement comme Melayalo, Maman dans les nuages, Maman Chloé

Je fais régulièrement de nouvelles découvertes, Instagram regorge de talents divers…

Pour finir, je te remercie sincèrement de m’avoir laissé une petite (enfin, plus si petite, c’est que je suis bavarde !) place sur ton blog et dans ton univers.

Merci du fond du cœur à Maman sur le fil d’avoir pris le temps de me répondre. Foncez également sur son blog découvrir son univers. La semaine prochaine, une autre Maman à l’honneur. En attendant, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur les interviews que vous auriez loupées:

1- Ma vie trépidante de Maman

2- Maman Fouine

3- Bambilevy

Jeu de société Monza de Haba

Cela fait un moment que je ne vous ai pas parlé jeux de société. Et pourtant, on joue beaucoup à la maison… Il me tarde, en février, c’est le Festival International des Jeux à Cannes. C’est le paradis des ludistes sur 3 jours de festivités. Attention: prévoir un budget conséquent afin de pouvoir se faire plaisir et remplir encore un peu plus sa ludothèque… Mais en attendant de tester les nouveautés, je vous parle d’un jeu qui a beaucoup de succès à la maison : Monza de chez Haba.

Monza

Bon, je suis sure que vous êtes plusieurs à le connaître. Il ne vient pas de sortir… Mais pourquoi toujours s’attarder sur ce qui est tout neuf ?

Comme à son habitude chez Haba, nous retrouvons ici un jeu de société avec des jetons en bois. Les règles sont très simples: jeter les 6 dés et chercher la meilleur combinaison de couleur afin d’avancer le plus loin possible.

C’est un jeu de chance et d’observation. L’enfant doit alors se poser les bonnes questions : « Faut-il que j’avance mon pion en utilisant le dé blanc, puis le vert, puis le jaune? Ou faut-il que j’utilise le jaune avant le vert? »

Bref, vous l’aurez compris, c’est un jeu de course. Le premier arrivé a gagné la partie. Mais un lancé de 6 dés peut facilement faire remonter votre retard.

Bien vu à la marque Haba qui a baptisé ce jeu avec le nom du circuit automobile Monza près de Milan.

Monza, un jeu à partir de 5 ans également très agréable à jouer pour les parents. (Je vous jure, on est fan! On est même déçus quand notre Petit Écureuil veut le ranger). Les parties sont courtes (comptez une dizaine de minutes à peine). De 2 à 6 joueurs. Prix: 19,99 euros.

Aimez-vous les jeux de société chez vous? Connaissez-vous les jeux de la marque Haba? Quels sont vos jeux préférés? Dites-moi tout en commentaire.