Livre coup de cœur : « Le manteau » chez Gallimard Jeunesse

Attention, arrêtez tout ! Je vous parle aujourd’hui d’un livre coup de cœur : « Le manteau » fraichement sorti chez Gallimard Jeunesse de Séverine Vidal et Louis Thomas. Un ouvrage à mettre entre les mains de tous les enfants.

Le manteau

Il y a parfois des sujets qui sont difficiles à aborder avec les plus jeunes. On manque parfois de mots quand il s’agit de sujets sensibles. Je me sers alors très souvent de livres pour pouvoir ouvrir le dialogue avec notre Petit Écureuil. Comment expliquer à un enfant de 4 ans que nous avons toutes les richesses du monde: en plus d’avoir une famille aimante, nous avons un toit sur la tête et nous mangeons à notre faim. Ce n’est pas le cas de tous et il est important de sensibiliser les plus jeunes à cela. Bien sûr, à notre petite échelle nous ne changerons pas le monde mais nous pouvons aider les plus démunis.

« Le manteau » parle de Lison qui ne rêve que d’une chose : récupérer le manteau rouge de sa soeur une fois qu’il lui sera trop petit. Un manteau avec plein de poches partout pour cacher sa collection de plumes. Un manteau avec un col immense qui fait penser à une cabane.

Un jour, sa Maman et sa grande soeur l’accueillent avec un paquet cadeau ! Voici enfin le jour qu’elle attendait depuis de longues années: elle hérite du manteau rouge tant rêvé. Elle est tellement fière de pouvoir aller à l’école tout de rouge vêtue. Mais sur son chemin, elle croise une dame toute maigre assise sur des cartons sous la neige avec sa petite fille blottie contre elle. Finalement, son manteau rouge n’a plus du tout la même saveur.

Le lendemain, Lison prend une grande décision: elle ne va pas faire comme les adultes qui détournent le regard lorsqu’ils voient une personne dans la rue… Elle va agir ! Et elle va donner à cette Maman et son enfant, des bonbons, son bonnet, son écharpe, ses gants… Et son beau manteau rouge tant aimé !

Une histoire qui ne peut pas vous laisser indifférent. Une belle façon d’aborder les inégalités avec les plus jeunes, le partage et le don. Vous le trouverez pour 14 euros. À vous procurer de toute urgence !

Le manteau
Le manteau

Interview de parent instagrameur: Bambilevy

Vous commencez à prendre l’habitude maintenant: tous les mercredis, je vous présente un parent instagrameur autour d’une petite interview afin de faire plus ample connaissance. Instagram est vraiment une plateforme que j’apprécie tout particulièrement et je suis très heureuse de mettre en avant aujourd’hui Bambilevy. Maman vraiment touchante qui mène une vie très saine avec de petits plats healthy et du co-schooling.

Bambilevy

1- Bonjour Bambilevy, très heureuse de t’accueillir sur mon blog aujourd’hui. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour Angélique et bonjour à tous ! Alors en quelques lignes : je m’appelle Alexandra, j’ai 32 ans bientôt et je suis maman de Nohan 5 ans et Edena 14 mois. A la base je suis agent de voyages, en congé parental jusqu’au 31/01/2021, je profite de ma vie de famille ! 

Bambilevy


2- Tu es instagrameuse mais aussi blogueuse. Tu nous postes d’ailleurs de nombreuses recettes qui donnent envie. Depuis combien de temps le tiens-tu ? Comment t’es venue l’idée de te lancer dans le blogging?


Alors tout a commencé sur Instagram je dirais vraiment en 2013 quand j’ai eu des difficultés pour tomber enceinte et que lors des analyses médicales j’ai découvert mon problème à l’estomac… Depuis j’ai changé d’alimentation et j’ai commencé à partager régulièrement puis quotidiennement mon cheminement alimentaire et ma vision d’une vie saine avec le sport, les recettes, les problèmes de complexes que je rencontrais, je parlais également de ma perte de poids (-21kg) pour montrer qu’on avait tous un point de départ… 

Et puis il y a eu ma grossesse pour Nohan j’ai énormément partagé mon quotidien de femme enceinte avec la création de ma chaîne YouTube, puis quelques mois après sa naissance le blog ! 

A la naissance de Edena j’ai voulu écouter mes envies et mon cœur pour donner une nouvelle direction à mes réseaux en partageant toutes mes facettes de maman ! J’avais envie de montrer que je n’étais pas que dans ma cuisine et à la salle de sport mais qu’en devenant maman je pouvais toucher à plus de domaines ! Aujourd’hui je poste aussi bien des recettes que des activités enfants ! 

Bambilevy


3- D’où te vient l’inspiration pour toutes tes recettes? Tu pioches dans des livres? Tu les inventes toi-même? J’avoue que cela me donne sacrément faim.

Alors franchement la réponse est : 95% de mes recettes sortent de ma tête ! (on est plusieurs à penser là dedans !) Ce qui n’empêche pas que en scrollant sur Instagram une photo peut m’inspirer, une recette dans un livre peut m’amener à créer… Mais suivre une recette à la lettre j’ai du le faire 2 fois dans la vie 🤣

Bambilevy


4- Tu es aussi une Maman qui partage de nombreuses choses avec tes enfants. Tu fais notamment du co-schooling. Peux-tu expliquer aux lecteurs ce que c’est et ce que tu fais exactement?

Le co-schooling c’est quelque chose finalement qu’on peut tous faire et ce depuis la naissance puisqu’il s’agit d’accompagner ses enfants dans leurs apprentissages en étant à l’écoute de leurs périodes sensibles ! Je trouve que l’école fait son boulot mais elle a des limites avec les programmes… Nos enfants ne sont pas des moutons ! En apprenant à suivre les enfants à la maison on apprend aussi à les nourrir là où l’école ne va pas pour eux… 
A la maison je crée des ateliers, des tables thématiques, je propose, jamais n’impose évidemment ! Pour Nohan ça peut être des jeux, des puzzles, des petites fiches à faire ensemble ou des manipulations ! 

Pour Edena des paniers sensoriels, des rotations de jeux selon ses aspirations du moment, des manipulations de plus en plus souvent.. 

Et pour les 2 des livres à volonté en permanence !!! 


5- Sport… Nutrition au top.. Coschooling… Tu m’impressionnes ! Comment arrives-tu à organiser ta vie de Maman pour faire tout cela?

Alors sport il faut dire la vérité : ma salle a fait faillite le 30 août dernier en me laissant un énorme trou dans le portefeuille donc je vais bientôt reprendre mais depuis plus de 3 mois je n’ai PAS pratiqué ! Après, l’organisation c’est un jeu de relais avec le papa et ponctuellement la famille pour que les enfants soient toujours gardés ! Certains jours je suis comme tout le monde : j’arrive le soir et je me dis que je n’ai pas fait le quart de ce que je voulais… Mais c’est ça la vie de parents d’enfants en bas âge alors je me lève le lendemain en me disant que je dois faire du mieux que mon mieux ! 

Bambilevy


6- Et pour finir, quels sont les comptes instagram que tu aimes bien suivre?

Alors ils sont tellement nombreux… Très très dur de faire des choix je m’excuse d’avance pour les comptes que je ne citerai pas… J’adore la marraine de ma fille @by_same qui parle d’acceptation de soi et de produits naturels, parentalité respectueuse… 

Jaime ma copine @courgetteandco_family pour ses photos de recettes vegan qui me font baver à chaque fois

J’adore ma copine @mme.maman pour son quotidien en ief qui m’a donné l’envie de prendre mon congé parental pour accompagner mes enfants 

Pour échanger et trouver des idées d’activités je ne peux pas ne pas parler de Sharon @maviedewondermaman qui a 3 petits bonhommes, un boulot et qui se donne à 2000% dans un Co-schooling de qualité ! 

Pour le sport j’ai une grande affection pour @lucilejoseph_ une nana au top, @frenchfitnesslab propose un contenu de malade et @chloe__bloom pour son approche hollistique ! 

Pour son approche zen de la vie j’aime @seveiller_simplement et pour le côté pétillant et innocent j’adore @capucine_cine 

En fait j’aime énormément de comptes, mais tous on un point commun : les personnes qui sont derrière ont la foi en ce qu’elles font et elles assument sans mentir sur ce qu’elles ont en elles ! J’aime les comptes qu’ils soient super travaillés ou pas si tant est que l’âme de la personne soit présente ! Un beau compte sans la puissance de l’âme c’est un compte creux qui ne me touchera pas ^^

Merci du fond du coeur à Bambilevy. Je vous conseille également de faire un tour sur son blog et sa page Youtube. Mercredi prochain une autre Maman que j’apprécie tout particulièrement. En attendant n’hésitez pas à relire les interviews déjà parues : Ma vie trépidante de Maman ou encore Maman Fouine. J’en profite pour vous redonner le lien : mamanecureuil

Disney sur Glace à Nice les 28 et 29 janvier

Disney, c’est vraiment un univers international et multigénérationnel. Que vous soyez en Europe, en Asie, en Amérique… Que vous ayez 5/10/20/30/40…. Vous avez grandi avec les aventures de Mickey, Donald, le Roi Lion, Toy Story et compagnie. C’est donc avec joie qu’on apprend le passage de Disney sur Glace à Nice les 28 et 29 janvier au Palais Nikaia.

Disney sur glace

Ce n’est pas la première année qu’ils sont de passage sur la Côte d’Azur, mais je vous avoue que jusqu’à présent, je n’y avais pas amené notre Petit Écureuil. Je trouvais qu’avant 4 ans, il était trop jeune pour rester concentré pendant un long moment pour observer les patineurs de Disney sur Glace. Mais tous les ans, j’en entends beaucoup de bien.

Disney sur glace

Disney sur Glace, c’est tout de même 360 000 spectateurs partout en France chaque année. Il faut donc une production chaudement ficelée. Tous vos personnages préférés se sont donnés rendez-vous:

  • Toy Story. Bien sûr, les célèbres Woody et Buzz seront de la partie. Mais vous allez aussi retrouver la bergère ou encore le petit nouveau de la bande : Fourchette.
  • Nemo. Vous allez découvrir les fonds marins avec l’attachante Dory mais aussi Squiz.
  • Le Roi Lion. Le classique qu’on ne présente plus avec Simba mais également ses amis Timon et Pumba.
  • Aladin. Vous allez plonger dans l’ambiance des rues d’Agrabah pour suivre Aladin qui va tâcher de séduire sa belle Jasmine.
  • La Belle et la Bête seront également présents. La jeune femme va essayer de rompre la malédiction qui s’est abattue sur le château.
  • Et n’oublions pas la chouchou des enfants: la Reine des Neiges ! Elsa, Anna mais aussi Olaf seront au rendez-vous.

En tout 50 personnages seront sur scène. Notez dans votre agenda: Disney sur Glace le mardi 28 janvier à 20h et le mercredi 29 janvier à 14h et 17h30 au Palais Nikaia. Et comme je vous aime bien, je vous ai mis des places de côté pour le mercredi 29 janvier à 17h30. Pour cela, deux façons de tenter votre chance: soit sur ma page Facebook, soit sur mon compte Instagram. Et bien évidemment, jouez sur ces deux plateformes vous permet de doubler vos chances de gagner. Résultats vendredi ! Je croise les doigts pour vous.

Disney sur glace

Plein Désert d’Antoine Guilloppé

Ce n’est pas la première fois que je vous parle des ouvrages d’Antoine Guilloppé sur mon blog. Il y a quelques mois de ça, je vous présentais « Pleine Mer ». Il est de retour aux éditions Gautier-Languerau avec « Plein Désert ».

Plein Désert

Ne vous attendez pas à une histoire compliquée. Ici les textes sont courts et l’histoire très simple. L’atout majeur de ce livre, c’est la beauté des pages. Antoine Guilloppé est un véritable artiste et s’amuse à découper les illustrations au laser. Autant vous dire que le rendu est splendide et poétique.

Plein Désert

Vous allez faire la connaissance d’Assya. Elle est toute contente car son père vient la chercher à la sortie de l’école. Ils partent alors dans le désert et elle est fière car pour la première fois, elle monte seule sur un dromadaire. La nuit tombe… Les étoiles éclairent la nuit… Et c’est le moment de festoyer pour célébrer le retour de son grand frère qu’elle n’a pas vu depuis longtemps.

Plein Désert

En plus des belles illustrations, ce que j’aime dans cet ouvrage c’est l’ouverture vers le monde. Les histoires sur le désert sont rares pour les enfants. Et j’aime pouvoir faire découvrir une autre culture à mon fils à travers une lecture. C’est important de montrer aux plus jeunes qu’on a tous des coutumes différentes. Cela permet également de travailler de nouveaux mots de vocabulaire : une oasis, un chèche…

Plein Désert

Notre Petit Écureuil a une petite préférence pour « Pleine Mer » qu’il nous demande de lui lire très régulièrement. C’est un amoureux des animaux marins. Mais personnellement, je le trouve tout aussi réussi. Il en existe d’autres dans la collection, mais nous les avons jamais feuilletés : « Pleine Lune », « Plein Soleil » et « Pleine Neige »

Vous l’aurez compris, Plein Désert est un nouveau coup de cœur pour ma part. Le prix est un peu élevé : 19,95 euros. Mais c’est une véritable oeuvre d’art que vous aurez à la maison.

Interview instagrameuse : Maman Fouine

Vous Avez peut-être vu passer la semaine dernière l’interview de Ma vie trépidante de Maman. Pour cette année 2020, j’ai décidé de mettre en avant chaque semaine un parent instagrameur que j’aime tout particulièrement. Ce mercredi, place à une amoureuse de la littérature jeunesse : Maman Fouine !

Maman Fouine

En décembre dernier, elle a lancé un calendrier de l’avent Instagram totalement innovant. Tous les jours, nous devions poster en story un livre qui nous inspire sur un thème particulier. J’avoue avoir fait plein de belles découvertes grâce à cette riche idée.

Nous retrouvons donc Maman Fouine autour de 6 questions pour en savoir un petit peu plus sur elle.

1-  Bonjour Christine de Maman Fouine, merci tout d’abord d’être la deuxième instagrameuse à te prêter au jeu des questions/réponses. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Merci à toi pour cette proposition ! 
Je suis donc Christine, 35 ans, maman d’un garçon de bientôt 5 ans et d’une petite fille de 15 mois. Je suis en congé parental, ce qui me laisse le temps de fréquenter souvent les médiathèques et de lire beaucoup de livres avec mes enfants ! 

Maman Fouine

2-  Sur ton instagram, on peut voir que tu es une grande amoureuse de la littérature jeunesse. Sans indiscrétion, combien de livres as-tu à la maison et comment les ranges-tu ?

Nous avons beaucoup beaucoup de livres, plusieurs centaines, enfin j’ai arrêté de compter quand cela devenait trop impressionnant, mais on dépasse sans aucun doute le millier ! 
Le rangement, c’est la grande question ! Il y a des bibliothèques dans chaque pièce mais cela ne suffit pas. Je rêve d’une pièce dédiée…

Maman Fouine

3-  Je suis moi aussi une amoureuse des livres mais mon banquier n’aime pas trop cette addiction. Quel budget as-tu par mois pour remplir tes bibliothèques ?

 Je n’ai pas un budget spécifique pour les livres, c’est variable selon les mois et les événements (anniversaire, Noël…). Ceci dit, malgré les apparences, je suis plutôt raisonnable, car ce sont pour la plupart des livres que j’achète d’occasion (en vide-greniers ou chez Emmaüs, les albums sont vendus 50 cts ou un euro, et je trouve des pépites !). Concernant les nouveautés j’ai la chance d’avoir des partenariats avec des éditeurs, qui m’envoient des albums que je sélectionne soigneusement. 

Maman Fouine

4-  Forcément, tu dois avoir des coups de cœur pour des livres et des ouvrages que tu n’aimes pas du tout. Peux-tu nous donner quelques-uns de tes tops et flops et nous expliquer pourquoi ces choix ?

 J’ai des coups de cœur toutes les semaines ! En 2019, j’ai découvert la BD « Ana Ana » (Dargaud) que nous adorons avec mon fils, les aventures d’une petite fille et ses doudous, c’est hilarant.
Et mon tout dernier coup de cœur en album jeunesse revient à « L’élan Ewenki » (Éditions Rue du monde), un album tout en finesse, tant par le texte que les illustrations. 

Maman Fouine
Maman Fouine

Mon dernier flop revient sans doute à « Amoureux » (H. Delforge et Q. Greban, Editions Mijade) parce qu’après le magnifique « Maman » j’espérais un livre sur les papas. Je l’ai feuilleté, il ne m’a pas fait vibrer (il est pourtant très beau mais le thème ne m’a pas interpellé). Et je trouve que ce n’est pas du tout un album destiné aux enfants, alors que c’est cela qui me passionne !

5-  Je suppose qu’avant d’être une amatrice de livres jeunesse, tu es toi-même une grande lectrice de livres « adultes ». Quels styles préfères-tu ? Certaines personnes pensent ne pas avoir assez de temps pour lire, comment t’organises-tu pour t’octroyer ce temps de lecture ?

 En effet j’ai toujours beaucoup lu, mais nettement moins depuis que j’ai des enfants. Je lis uniquement le soir avant de m’endormir, et des romans légers qui me changent les idées (Virginie Grimaldi, Lorraine Fouchet, ou Jenny Colgan sont mes derniers coups de cœur). J’aimerais passer moins de temps sur Instagram pour lire plus !

6-  Et enfin, quels sont tes comptes Instagram coup de cœur ?

Pour rester dans la littérature jeunesse, j’aime suivre des comptes qui me font faire des découvertes :

« Sous le feuillage » : Laetitia est une dévoreuse de livres en tous genres, je suis impressionnée par sa vitesse de lecture, et elle arrive toujours à dénicher des albums que je ne connais pas. C’est en plus une personne au grand coeur avec qui je prends beaucoup de plaisir à échanger. 

« Les pépites de So » : Sophie est bibliothécaire, qui déniche aussi de belles pépites, des albums qu’on ne voit pas partout, et qui en parle avec passion.

Il est difficile pour moi de ne citer que quelques comptes, car il y en a tant que je suis et qui m’apportent par leurs partages, leurs échanges, et surtout notre passion commune pour la littérature jeunesse. 

Merci encore à Maman Fouine d’avoir répondu à cette interview. Rendez-vous la semaine prochaine avec un tout autre portrait. Encore une Maman bien attachante et cette fois-ci, qui aime bien faire de jolis petits plats.

Offrez un journal familial aux grands-parents avec Neveo

Je suis bien d’accord, Noël est passé… Mais faut-il vraiment attendre le 25 décembre prochain pour faire plaisir à nos ainés ? Pourquoi ne testeriez-vous pas Neveo ? Vous êtes sûrs de tomber juste avec ce journal familial. Vous ne connaissez pas?! Je vous explique ce que c’est.

Le principe est très simple : chaque mois, vous glissez vos plus beaux clichés des 30 derniers jours sur leur site internet ou leur application, puis, quand le mois se termine, tout est imprimé sur un journal puis envoyé à Papi et Mamie directement dans leur boîte aux lettres.

On n’habite pas toujours forcément à deux pâtés de maison de chez ses grands-parents et c’est parfois compliqué pour eux de voir grandir leurs petits-enfants. Voici une fantastique façon de ne rien louper de l’évolution de vos chers petits, mois après mois.

Neveo

Neveo est très facile d’utilisation. Ce que j’ai aimé également, est le fait qu’on puisse annoter ses photos. Vous pouvez ainsi faire vos petits commentaires pour ne rien oublier de vos précieux moments.

Soyons honnêtes, nous faisons aujourd’hui beaucoup de photos avec nos smartphones, mais la plupart du temps nous ne les consultons pas. Voir pire: nous les perdons ! Un smartphone volé, un disque dur externe qui lâche, et c’est le drame ! Pensez à mettre sur papier vos précieux souvenirs.

Neveo

Vous pouvez également faire ce journal avec vos frères et soeurs pour vos parents. Il est possible d’ajouter autant d’utilisateurs que vous le souhaitez. Chacun pourra apporter sa contribution avec ses photos.

Une belle idée de cadeau pour seulement 9 euros 99 par mois pour 50 photos. Et comme je vous aime bien, je vous offre un code promo : MAMANECUREUIL . Il vous permet d’avoir un mois de Neveo gratuit. Ensuite libre à vous de vous désinscrire ou de poursuivre l’aventure. Mais gratuit, ça reste un bon prix, alors pourquoi s’en priver? Testez et vous jugerez par vous-même dans un mois.

« La grosse grève » de Philippe Jalbert

Voici un livre qui tombe à pic et qui colle parfaitement à l’actualité du moment: « La grosse grève »de Philippe Jalbert sorti récemment aux éditions Gautier-Languereau que je ne vous présente plus.

la grosse grève

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de cet auteur et illustrateur bourré de talent. Souvenez-vous, je vous avais chroniqué son livre « Et… » ainsi que « Qui a fait la plus belle ? » ; il est de retour avec une nouvelle histoire bourrée d’humour.

la grosse grève

Vous allez retrouver tous les grands classiques des contes pour enfants: la sorcière, les trois petits cochons, le loup… et ils en ont tous assez ! Marre de jouer toujours le même rôle… La sorcière en a ras la verrue de vivre dans un taudis… Les trois petits cochons en ont assez de passer pour des imbéciles… Le loup sature de manger des mamies et des enfants… Lui il veut des légumes et des fruits ! Trop, s’en est trop !!! Il est temps que ça s’arrête !

la grosse grève

Nos personnages fétiches ont donc décidé de faire la grosse grève. Pas question de rejouer un de ces rôles redondants. Ils veulent de la nouveauté… Et tant que les auteurs n’auront pas fait un petit effort dans leur sens, et bien ils ne feront rien… Les voici dans la rue à défiler avec leurs pancartes. Ils veulent être entendus et qu’on pense un peu à eux.

la grosse grève

On reconnait la plume humoristique de Philippe Jalbert et son trait de crayon si coloré. C’est l’un de mes auteurs et illustrateurs jeunesse préférés avec Alan Mets. Et j’aime le fait que même nous parents, nous puissions rigoler en lisant ce livre à nos enfants.

la grosse grève

Je ne vous raconte pas la chute car je ne suis pas du genre à spoiler les fins, mais elle a le mérite d’être originale. Je peux même vous dire que l’auteur se met en scène. Mais chut, je ne vous en dirai pas plus.

la grosse grève

« La grosse grève », un ouvrage absolument génial que vous trouverez dans le commerce pour seulement 12,90 euros.

Interview Instagrameuse: Ma Vie Trépidante de Maman

Dans mes bonnes résolutions de cette année, j’ai décidé de mettre en avant chaque semaine sur mon blog un parent instagrameur avec une petite série de questions/réponses. Instragram est vraiment une plateforme que j’apprécie particulièrement. Les activités éducatives et artistiques avec les enfants ainsi que la littérature jeunesse sont des axes qui m’intéressent tout particulièrement. Sur ce réseau social, j’ai découvert beaucoup de comptes inspirants et je voulais vous faire partager mes trouvailles et mes coups de coeur. Je suis très heureuse de commencer cette série d’interviews par Ma Vie Trépidante de Maman. J’admire beaucoup Alexandra qui, malgré le fait qu’elle est mère de trois enfants, arrive à trouver du temps et de l’énergie pour proposer pleins de choses à ses 3 merveilles. Elle nous fait partager son quotidien de Maman et n’hésite pas à nous dire en story quand cela peut être un peu plus dur. Son honnêteté en fait un compte déculpabilisant et plein de bienveillance. Je lui ai posé 6 questions pour en savoir un petit peu plus sur elle.

Ma Vie Trépidante de Maman

1- Bonjour Alexandra, merci d’être la première à te prêter au jeu de l’interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

J’ai 33 ans, j’ai 3 enfants : Mila 4 ans, Taïs 2 ans et demi et Naïa 2 mois. Je suis actuellement en congé maternité et je prendrai ensuite un congé parental. Je m’épanouie pleinement dans mon rôle de maman au foyer.

2- Tu es ce que j’appelle « une Maman activités ». Je te tire mon chapeau car tu as 3 enfants et ce n’est pas toujours évident de trouver l’énergie pour tout faire. As-tu toujours fait des activités pédagogiques avec eux ?

J’ai toujours fait des activités avec eux mais pas de façon aussi organisée qu’actuellement. 

J’ai commencé à fréquenter les lieux parents-enfants quand Mila avaient 10 mois. On y faisait des activités (pâte à modeler, peinture, pâte à sel,…) que je n’aurais peut-être pas pensé proposer si tôt à Mila. Je lui proposais le même type d’activités (manuelles et créatives) à la maison mais nous faisions davantage de jeux libres. Puis j’ai découvert la pédagogie Montessori et à sa rentrée en maternelle, j’ai proposé plus régulièrement des activités, que j’ai organisé par thématique.

Ma Vie Trépidante de Maman

3- Où trouves-tu l’inspiration pour tout ce que tu mets en place avec tes enfants ?

Quand j’ai commencé le co-schooling/pre-school, je me suis inspirée de manuels d’activités Montessori. Aujourd’hui, je puise mon inspiration sur Instagram, Pinterest, dans les livres jeunesse, dans les magasins (les produits m’inspirent des activités) et beaucoup dans ma tête.  Les idées fourmillent sans arrêt là-haut .

4- Quel est ton budget par mois pour tout le matériel pédagogique que tu proposes à tes enfants?

C’est une question qu’on me pose régulièrement et à laquelle il m’est difficile de répondre car je ne sais pas. Je ne me fixe pas un budget activités par mois mais mon conjoint m’a demandé de le faire pour éviter les dépenses excessives !! J’ai tendance à ne pas trop compter et vivre au-dessus de mes moyens. Mais je compte bien y remédier. 

En fait c’est très fluctuant. Je fonctionne par thématique. Par exemples, en décembre j’ai acheté du matériel pour mes 4 prochaines thématiques. Pour certaines thématiques, je pars de rien donc j’ai pas mal à acheter (livres, jeux, fournitures pour activités sensorielles et créatives..) et d’autres nous avions déjà fait l’an passé donc je n’ai quasiment rien acheté. Quand c’est possible j’emprunte des livres à la médiathèque, j’achète d’occasion, dans des magasins à petits prix (Action). Et j’ai la chance de me faire offrir des produits dans le cadre de partenariats.

Ma Vie Trépidante de Maman

5- Afin de ne pas complexer les parents qui nous lisent, peux-tu nous parler aussi de quelques loupés ou choses qui ne se passent pas toujours comme prévu avec tes enfants ?

Dès le lancement de mon blog et mon compte Instagram, j’ai pris le parti de montrer de beaux instants de vie, de nos activités mis en scène mais aussi les moments difficiles. Et avec 3 enfants en bas âge il y en a beaucoup. 

Quand j’ai commencé les activités créatives avec Taïs, soit il mangeait le matériel soit il me le jettait par terre ! 

Il y a aussi les bacs ou fichiers qui me prennent des heures de préparation et que les enfants ne touchent pas. 

Il y a les sorties pédagogiques que je suis impatiente de faire avec les enfants et que j’ai envie d’annuler quelques heures avant car les enfants sont insupportables.

Ma Vie Trépidante de Maman

6- Et enfin, quels sont tes comptes Instagram coup de cœur ?

@monpetitsoukdidees : mon compte chouchou. Karine propose toujours de supers activités originales, bien pensées et joliment mis en scène. Et elle est devenue une copine.

@maman_nougatine : le compte qui m’a fait découvrir, entre autres, les bacs sensoriels et les tables de saison. J’adore son compte. Elle propose toujours de jolies activités créatives et j’aime la simplicité et la douceur de vie qui s’en dégage. 

@les_instants_de_bonheur : je suis admirative de tout ce qu’arrive à entreprendre Anaïs. Elle est maman de 2 fillettes, assistante maternelle, elle propose pleins d’activités, elle commence l’ief avec ses filles, elle vient de lancer son site, elle poste des vidéos régulièrement, elle se forme pour devenir accompagnante parentale… Une wonderwoman ! Elle se donne les moyens de faire ce qu’elle aime. 

Ma Vie Trépidante de Maman

Merci à Alexandra de Ma Vie Trépidante de Maman de s’être prêtée au jeu. Je vous conseille fortement de la suivre. Elle est une source d’inspiration pour vos activités en famille. La semaine prochaine, je vous présenterai une autre instagrameuse que j’aime suivre.

Ma Vie Trépidante de Maman

Êtes-vous adepte d’Instagram? Quels sortes de comptes suivez-vous? J’en profite pour vous mettre le lien du mien. N’hésitez pas à vous abonner.

Ma Vie Trépidante de Maman

Tuto château fort en carton

Notre Petit Écureuil, comme beaucoup d’enfants, a été bien gâté pour Noël. Il a reçu un tas de choses et finalement, il n’a pas encore eu le temps de tout tester. Mais malgré la quantité de jouets qu’il a reçu, savez-vous avec quoi il s’amuse le plus en ce moment? Un château que je lui ai construit avec du carton recyclé !!! Il passe des heures à se raconter des histoires à l’aide de ses Playmobil. Et je vous assure que ce n’est pas très compliqué à faire.

tuto château fort en carton

Pour ce château, il vous faudra:

  • 5 rouleaux d’essuie-tout
  • 1 boîte en carton (ici, un colis que j’ai récupéré)
  • de la peinture marron
  • un pistolet à colle
  • un cure dent
  • du papier cartonné afin de faire le tour et le drapeau
  • des ciseaux
  • un cutter
  • de la ficelle

1- Coupez votre boîte en carton afin de ne garder qu’un rectangle fermé dans le bas.

2- Coupez un peu de hauteur sur 4 de vos rouleaux d’essuie-tout (afin que la tour centrale dépasse légèrement des autres).

3- Coupez un pont-levis avec votre cutter sur le devant de votre château.

4- A l’aide votre paire de ciseaux, découpez les remparts sur votre boîte en carton ainsi que sur vos 4 rouleaux déjà coupés.

5- Collez les 4 tours à l’aide d’un pistolet à colle sur les 4 coins de votre boîte en carton.

6- Peignez le tout (la boîte et ses 4 tours collées, mais également la tour la plus haute pas encore collée).

7- Une fois sec, dessinez avec un feutre noir quelques briques de part et d’autre de votre château. Vous pouvez également dessiner une fenêtre sur la grande tour principale.

8- Coupez un rond plus large que la largeur de votre tour principale dans du carton de couleur. Coupez un rayon du cercle puis collez en pliant légèrement votre rond afin de donner du volume à votre tour.

9- Faites un trou dans le haut du toit de la largeur d’un cure-dent.

10- Dessinez un petit drapeau sur une feuille cartonnée, puis collez-le sur votre cure-dent. Installez votre drapeau sur le toit de votre tour principale.

11- Avec votre pistolet à colle, collez le toit sur votre tour principale. Puis collez votre tour principale au milieu de la cour de votre château.

12- Coupez deux petits bouts de ficelle et collez une extrémité sur le pont -levis et l’autre sur le château.

13- Si vous le souhaitez, vous pouvez comme moi mettre une ficelle avec des drapeaux tout autour de votre château afin de le décorer d’avantage. Pour cela, j’ai coupé 4 morceaux de ficelles auxquelles j’ai collé des triangles de couleur. Puis j’ai collé chaque ficelle de drapeaux de part et d’autres des tours.

J’espère que mes explications ont été claires. Ce n’est pas évident de mettre des mots sur les gestes que l’ont fait pour fabriquer quelque chose. En tout cas, notre fils adore son château. Et vu le prix de celui de chez Playmobil (environ 100 euros), cela fait une belle économie.

Nico et Ouistiti explorent les fonds marins

J’espère que vous avez passé de belles fêtes avec vos proches et que vous avez été bien gâtés par le vieux bonhomme en rouge. Je sais que cette période de l’année est onéreuse… Mais si vous avez quelques pièces encore de côté, je vous conseille de vous procurer « Nico et Ouistiti explorent les fonds marins » qui est vraiment un ouvrage coup de cœur.

Nico et Ouistiti explorent les fonds marins

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de la maison d’éditions ABC Melody. Souvenez-vous, il y a peut de temps je vous parlais de « Arrête de bouger ! » qui est peut-être le livre pour enfant que j’ai le plus aimé cette année 2019. Aujourd’hui, je vous parle de nouveau d’une pépite de cet éditeur.

Sorti au printemps dernier, cet album est à la fois magique et poétique. Vous allez faire la connaissance de Nico, un petit garçon qui a un secret: le soir quand la nuit tombe, il se laisse glisser dans de gros tuyaux et arrive dans son hangar magique. Nico est inventeur ! Il a pour ami Ouistiti et tous les deux scient, collent, clouent et font un magnifique sous-marin en forme de poisson des abysses.

Les voici partis à l’aventure et Nico et Ouistiti vont découvrir les fonds marins. Dans leur exploration, ils vont rencontrer de jolies sirènes à la chevelure magique, ainsi que des tortues luth qu’ils vont devoir aider à rejoindre la plage afin qu’elles puissent pondre.

Les illustrations sont splendides et très travaillées. C’est un véritable objet d’art aussi plaisant à regarder pour les enfants que pour les parents qui lisent à leurs petits. Vous allez rêver grâce à ces dessins multicolores. Notez que plusieurs pages se déplient et vous offrent une vue panoramique sur les fonds marins.

J’aime l’idée de faire rêver les enfants. Je me rappelle que lorsque j’étais petite, mon héroïne préférée était une petite fille qui inventait des machines. Je me souviens encore être dans mon lit le soir en train d’imaginer être moi aussi inventrice et créer mes propres robots. Je suis heureuse de pouvoir faire rêver mon enfant avec une histoire un peu similaire. C’est beau de pouvoir faire jouer son imagination.

Nico et Ouistiti explorent les fonds marins

Notez que vous pouvez également télécharger l’histoire racontée par l’autrice avec accompagnement musical et sons aquatiques sur le site d’ABC Melody.  La musique est envoutante et cela permet aux enfants de bien se détendre avant de partir dans les bras de Morphée.

« Nico et Ouistiti explorent les fonds marins » est à 16 euros. Honnêtement, il vaut vraiment la dépense. C’est un vrai chef d’oeuvre. Je ne suis jamais déçue par cette maison d’édition. Un grand bravo à eux pour leurs choix. Mettez-le de ce pas dans votre Wish List de livres pour enfants ! Vous m’en direz des nouvelles.