« Je ne veux pas! » 250 astuces pour faciliter le quotidien des vos enfants.

Avant d’être mère, je ne savais pas du tout quelle Maman je serais. Je me suis découverte petit à petit aux côtés de mon fils. Je me passionne pour tout ce qui a attrait à l’enfance et à l’éducation bienveillante. Récemment, j’ai reçu avec Au fil de Soi le livre « Je ne veux pas! ». Un ouvrage qui vous propose 250 astuces pour faciliter le quotidien avec vos enfants. Je les en remercie car j’ai adoré m’y plonger.

je ne veux pas

« Je veux veux pas! », c’est vraiment une phrase que tous les parents du monde ont déjà entendu dans leur vie. « Non, je ne veux pas aller à l’école ! » « Non, je ne veux pas m’habiller! », « Non, je ne veux pas prendre mon bain! » et j’en passe des meilleurs…. Dans ce livre deux psychologues cliniciennes spécialistes du développement pour enfant et du coaching familial vont vous aider à retrouver le calme à la maison. Alors un grand merci à Aurélie Callet et Clémence Prompsy.

Un ouvrage qui n’est pas du tout culpabilisant. On ne prône pas le parent parfait. Il n’existe pas (et heureusement quelque part). On essaye juste de trouver des astuces pour simplifier le quotidien, de déculpabiliser, et de se recentrer sur ce qui est essentiel.

On nous apprend alors à gérer les émotions de nos enfants. C’est souvent de là que tout commence: crises, frustrations, pleures. On nous dit qu’il faut apprendre à accepter des points de vue divergents, d’éviter de leur montrer nos limites. C’est bien gentil tout cela… Mais comment on fait au quotidien? 250 astuces vous sont alors livrées pour vous aider. Sachez qu’avant tout, pour être bienveillant avec sa descendance, il faut être bienveillant envers soi-même. Prenez soin de votre personne, ne nous autoflagélez pas. Et n’oubliez de temps en temps de boire l’apéro avec les voisins, de passer une soirée en amoureux ou de vous octroyer une échappée. C’est vital !

L’éducation bienveillante n’a rien à voir avec du laxisme. Cela ne veut pas dire qu’on laisse ses enfants faire tout et n’importe quoi en disant que ce n’est pas grave. Il faut établir des règles de vie et s’assurer qu’elles sont bien comprises de tous. Mais on peut aussi les rappeler de façon rigolote pour éviter les crises. Pourquoi pas en chanson ? Libre à vous d’inventer une petite mélodie pour expliquer que « 1, 2, 3, 4, 5, on tire la chasse, on baisse la lunette, on éteint, la lumière, on ferme la porte, et on n’oublie pas de se laver les mains !!!! » Tous les enfants sont joueurs, essayez d’amener ça de façon le plus ludique possible.

Dans cet ouvrage à mettre entre toutes les mains, vous verrez que tout est bien expliqué. On vous donne des aides pour tous les moments de vie que ce soit au parc, après l’école, pendant les devoirs, pour se laver les dents, au restaurant, pour aller au lit…. Et j’en passe et des meilleures.

Je commence à avoir pleins de livres sur la parentalité positive à la maison. Mais j’avoue que celui-ci est dans mes préférés. Il est facile à lire, on ne vous juge pas, prenez ça uniquement comme une aide au quotidien. Car soyons honnête, tout parent que nous sommes a déjà eu des moments de doutes extrêmes face à nos enfants.

« Je ne veux pas! » dans le commerce depuis peu pour 14,90 euros.

J’ai testé la réflexologie plantaire avec Reflexo Vanessa

Levez les mains en l’air celle ou celui qui n’est jamais fatigué, tendu, stressé, qui dort toujours parfaitement, n’a jamais mal au dos, à la tête, ou tout autre chose. Je ne vois pas beaucoup de doigts levés. Effectivement, nous avons tous notre lot de petites souffrances qui peuvent parfois nous gâcher la vie. Pour ma part, depuis que je suis mère, je suis insomniaque. La grossesse m’a complètement détraquée mon sommeil. Et depuis, rien n’est rentré dans l’ordre. J’ai essayé beaucoup de choses en vain. J’ai eu l’occasion de tester récemment la réflexologie plantaire avec Reflexo Vanessa et j’ai vu du changement. Je vous raconte.

Reflexo Vanessa

Mais tout d’abord, qu’est-ce que la réflexologie plantaire ? C’est une technique énergétique qui utilise un toucher précis sur la plante des pieds. Chaque zone massée représente une partie de votre corps (organes, système nerveux ou encore osseux…). Et c’est très étrange car j’arrivais à sentir quel organe elle était en train « d’explorer ». Je me souviens être en train de lui dire « Tu ne serais pas sur mon cœur? » Et effectivement, par le toucher plantaire, elle était sur mon cœur.

Mais qui se cache derrière Réflexo Vanessa ? La réflexologie plantaire, c’est rarement un chemin de vie que l’on emprunte directement en sortant du bac. Il faut avoir vécu, avoir un certain recul et une grande empathie. Vanessa a tout d’abord été patiente avant de se retrouver de l’autre côté. Cela s’est vite imposé à elle, comme une évidence. Ses enfants et son mari ont été ses premiers cobayes. Puis, elle a passé une formation d’où elle est sortie première de promotion. Rien que ça !

Comment se déroule une séance ? Elle vous installe dans un transat Lafuma. Ce choix n’est pas innocent de sa part. Premièrement Lafuma est une marque très confortable, mais cela permet également d’avoir vos pieds surélevés par rapport à votre cœur. C’est parfait pour la circulation sanguine pendant votre soin. Puis, elle vous nettoie les pieds avec des lingettes bio pour bébé. Aucun produit néfaste ne sera posé sur votre peau. Vanessa utilise ensuite du talc pour bébé pour vous masser les petons.

J’ai ressenti beaucoup de bien-être pendant la séance. Ce n’est pas un massage détente à proprement parler, mais vous allez en sortir très détendu. Quand je suis rentrée chez moi, j’étais tellement vidée que j’ai avalé un repas très rapidement, puis je me suis mise sous la couette à 21h. S’en est suivi une nuit de sommeil très profond. Et pour moi, c’est très rare ! C’est d’ailleurs à cause de mon sommeil catastrophique que j’étais allée la voir, donc une première victoire. Depuis, mon sommeil est toujours un peu perturbé, mais je me sens moins fatiguée. Il faudrait que je fasse un suivi plus régulier pour voir un réel et durable changement.

Vanessa fait des merveilles. Vous pouvez aller la voir pour toutes sortes de raisons. Vous souffrez d’eczéma géant? Elle pourra par exemple vous aider avec un suivi régulier. Vous souffrez de stress? Elle saura également vous soulager.

Il n’y a pas d’âge minimum pour faire une séance de réflexologie plantaire. Ce sont des soins qui sont très doux et peuvent se faire sur les enfants. Comme je vous le disais plus haut, ses propres enfants ont été ses premiers patients ! Elle me racontait par exemple que son fils souffre souvent de constipation aigüe. Elle le soigne grâce au toucher plantaire. Quelques heures après le soin, il va aux toilettes.

Je vous conseille tous de tester. Votre corps vous dira merci. Vanessa vous reçoit le lundi et vendredi à St Laurent du Var, au centre sportif « Coach me if you can center ». 1783, Avenue Pierre et Marie Curie. Mais, elle peut très bien aussi aussi vous recevoir à domicile le jeudi dans les Alpes-Maritimes. Pas besoin de prendre la voiture… Si vous voulez vous endormir juste après, vous n’aurez qu’à vous glisser entre vos draps. N’hésitez pas à la contacter par téléphone : 06 63 42 64 82 ou par mail : reflexo.vanessa@gmail.com.Côté tarif, comptez pour un soin vitalité 60 euros pour 1 heure puis 25 euros les 30 minutes pour un suivi.

C’était pour moi une expérience incroyable que je renouvellerai. Même mon mari a constaté que mon sommeil était plus réparateur.

Connaissiez-vous la réflexologie plantaire ? Avez-vous déjà testé ? Dites-moi tout en commentaire.

Recette de bonbons maison à la grenadine

Les bonbons font partie de mes souvenirs d’enfance. Ce moment où ma mère me donnait 5 francs et que je pouvais dévaliser la boulangerie en délicieuses gourmandises grâce à cette simple petite pièce. Le plaisir de rentrer chez moi avec mon sac bien rempli et d’y plonger ma main à la quête d’un délicieux moment doux et sucré.

Bref, vous l’aurez compris, les bonbons, c’est bon ! Et pourquoi ne pas les fabriquer maison ? De quoi passer en plus un moment de partage avec son enfant autour d’une activité ludique. Et je vous assure, il ne vous faudra pas grand chose.

Pour cela, il vous faudra:

  • 8 cl de grenadine
  • 6 feuilles de gélatine
  • 5 cl d’eau

1- Prenez un bol d’eau froide, plongez-y les feuilles de gélatine.

2- Dans un autre bol, mettez les 5 cl d’eau et faites chauffer au micro-onde 40 secondes puis laissez reposer 2 minutes.

3- Prenez les feuilles de gélatine du bol d’eau froide et essorez-les. Puis plongez-les dans le bol passé au micro-onde. Mélangez.

4- Ajoutez la grenadine. Mélangez.

5- Il ne vous reste plus qu’à mettre la préparation dans des moules à bonbons à l’aide de pipette.

6- Placez le tout au frigo pendant au moins 2 heures.

Attention au démoulage ! Je vous conseille d’y aller franco pour éviter que les bonbons ne se cassent. Il ne vous reste plus qu’à savourer. Et pour ceux qui se demandent ce que ça donnent côté goût, et bien ça ressemble vraiment à une grenadine gélatineuse.

On a passé un très bon moment mère/fils à réaliser ces gourmandises (et à les savourer également). Bien sûr, si vous n’aimez pas la grenadine, vous pouvez utiliser tout autre parfum. Les amateurs de produits sans calorie peuvent même utiliser un sirop zéro sans problème.

Je vous souhaite une bonne régalade et attention aux caries !

Découvrez le livre « Jouons malin ! » de Delphine De Hemptinne

Je ne sais pas si vous connaissez le site « Jouons malin »; site destiné à promouvoir les jeux et jouets de qualité testés par une équipe de professionnels. C’est en fait Delphine De Hemptinne qui se cache derrière ce e-shopping. Delphine est une orthophoniste, psychopédagogue, conférencière et… Maman ! Elle vient de sortir un livre du même titre, véritable coup de cœur pour ma part.

livre jouons malin

En quoi consiste ce livre ?

Si vous êtes parents, vous avez surement déjà vécu ce genre de moment : votre enfant fait une crise de nerf au supermarché, ne veut pas se laver les dents ou encore rechigne à enfiler ses vêtements pour aller à l’école. Généralement, ce genre de situations à tendance à nous énerver. Mais si on leur transformait ces moments de corvée en moment de jeu ? C’est l’ingrédient miracle d’une éducation positive !

Dans ce livre, vous trouverez pas moins de 250 jeux à mettre en place avec vos enfants de 3 à 7 ans.

Petit exemple : vous pouvez faire un « Cap ou pas cap » pour faciliter le brossage dent. Il vous suffit de lancer quelques défis rigolos « Saurais-tu de laver les dents sans te salir l’extérieur de la bouche? » , « Peux-tu te laver les dents en fredonnant une chanson que je dois deviner ? », « Celui qui se lave les dents le plus longtemps a gagné », « Peux-tu te laver les dents en dansant sur une musique? ».

Les trajets en voiture peuvent être parfois longs. Préparez un bingo de voyage ! Mettez sur une feuille quelques dessins de choses qu’on peut croiser lors d’un trajet en voiture: « une voiture de police, un camion rouge, une caravane, etc… ». L’enfant doit alors cocher sa feuille dès qu’il verra l’un de ces éléments sur votre voyage. Pour pouvoir réutiliser votre grille plusieurs fois, vous pouvez également la plastifier et donner à votre rejeton un feutre Velleda.

Voici un livre qui vous inspirera d’autres jeux à mettre en place avec vos enfants. Grâce à « Jouons malin ! » vous allez faire travailler l’imagination de vos petits tout en passant d’agréables moments avec eux. Cela va apaiser toute la famille : plus de cris et vous leur montrez que vous aimez passer du temps avec eux. Cela ne veut en aucun cas dire que vous renoncez à la discipline. Mais vous verrez: les enfants respectent plus facilement les règles de la vie de famille quand ils se sentent compris et considérés.

« Jouons malin ! » un livre à mettre entre les mains de tous parents. Il est fraîchement sorti dans le commerce et vous le trouverez pour 16,90 euros.

Zoom sur « Workin’ Moms » sur Netflix

J’avoue que je suis une accro aux séries. La vie de Maman fait que le soir, je ne me cale plus devant une émission de télé qui dure jusqu’à 23h30 ou minuit… Et je n’ai plus l’énergie nécessaire pour me mater un film. Le format série est un bon compromis. Pas trop long. On peut se détendre tranquillement devant son écran après une longue journée de travail puis après avoir couché les enfants. Mais je vous assure: il n’y a pas que Stranger Things, Game of Thrones, ou la Casa de Papel dans la vie… Il existe également des petites séries beaucoup moins connues mais tout aussi sympathiques à visionner. Aujourd’hui, je fais le zoom sur « Workin’Moms » sur Netflix.

Workin' Moms

Honnêtement, cela me fait beaucoup penser à la série « Super Mamans (The Letdown) », série également Netflix dont je vous avais parlé il y a quelques mois de ça. C’est le même format court (une vingtaine de minutes par épisode), programme en anglais sous-titré en français, et surtout des mères avec des bébés au bord de la crise de la nerf. La différence majeur, c’est que cela se passe au Canada et non en Australie.

Workin' Moms

On fait ici la connaissance de principalement 4 mamans qui ont fini leur congés maternité et qui vont reprendre le chemin du travail. 4 mamans donc forcément 4 profils différents. Vous trouverez la maman carriériste qui est prête à tout pour son travail; même à déménager pendant quelques mois de l’autre côté du Canada loin de sa famille… La Maman qui rejète son rôle de mère et qui se retrouve dans un besoin viscéral de vie célibataire et de plaire aux hommes. La Maman déjà mère de deux enfants et qui se retrouve de nouveau enceinte et qui ne l’accepte pas… Et pour finir, la Maman qui est en plein burn-out et qui fout en l’air sa vie amoureuse et professionnelle car n’a plus du tout de repères.

Workin' Moms

Je vous l’accorde, les portraits sont assez grossis, mais cela marche bien. « Workin’ Moms » a eu de nombreux prix, notamment la meilleure série comédie du monde au Festival de New York. On peut dire que Catherine Reitman (réalisatrice et actrice principale de la sitcom) a été bien inspirée. C’est après une soirée arrosée et difficile avec des amies mères qu’elle a décidé de se lancer dans l’aventure.

La saison 1 est sortie fin février sur Netflix et la saison 2 devrait faire son apparition dans très peu de temps (elle est prévu pour ce printemps). L’avez-vous visionnée ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

Je n’ai pas trouvé de bande annonce sous-titré en français mais au moins ça vous donne une idée.

J’ai testé l’appli TooGoodToGo

Cela fait deux mois que je veux vous écrire cet article… Et vous savez ce que c’est… On a vite le temps de rien et les semaines passent. Bref, aujourd’hui, je prends un peu de temps pour vous parler de l’application TooGoodToGo.

Certains doivent déjà la connaître. Moi même, cela faisait longtemps que j’en entendais parler, mais je n’avais pas franchi le pas. Alors qu’est-ce que c’est ? C’est l’appli anti-gasti qui vous fera manger à bas prix.

Aujourd’hui, 1/3 de la nourriture est jetée, soit 6 milliards de tonnes qui n’atteignent jamais nos assiettes. On laisse périmer. On oublie. On manque de temps pour cuisiner alors ça finit à la poubelle. Stop à tout cela. Soyons plus responsable et consommons autrement. C’est en tout cas l’idée géniale de TooGoodToGo.

Chaque jour vous pouvez récupérer les invendus des commerçants autour de vous. L’appli vous géolocalise et vous permet de voir quels sont les établissements qui vous permettent de retirer votre panier gourmand en fin de journée. Je vous avoue qu’il y a énormément de boulangeries dans le lot, mais vous trouverez aussi des restaurants de sushis, des petits snacks, ou des paniers de fruits et légumes chez Monop’…

Aplication TooGoodToGo

Vous ne pouvez pas choisir ce qu’on vous donne. C’est la surprise, puisque forcément on ne sait pas à l’avance ce qui ne va pas se vendre dans la journée. Donc pour les difficiles qui ne mangent pas de tout, ce n’est peut-être pas évident pour vous. Les paniers sont généralement très bien garnis pour pas très chers. J’ai testé deux enseignes pour le moment : La Brioche Dorée et Pomme de Pain. Pour seulement 4 euros, je me suis régalée. Chez La Brioche Dorée, j’ai eu un sandwich, deux pains au chocolat, un pain suisse, un chausson au pomme, ainsi qu’une tartelette à la framboise… Quant à chez Pomme de Pain, j’ai eu également un sandwich, une salade de pâtes et un fromage blanc aux céréales, également pour 4 euros.

TooGoodToGo Brioche Dorée
Panier La Brioche Dorée

Panier TooGoodToGo Pomme de Pain
Le panier Pomme de Pain

Je n’ai pas été déçue de mes commandes et on voyait que les produits étaient du jour. Par contre, j’ai une amie qui l’a testé dans une autre boulangerie, son panier était bien copieux mais ça sentait les invendus de la veille voir l’avant veille. Donc attention tout de même aux mauvaises surprises. Je pense que sur les grandes enseignes, vous ne craignez pas grand chose car ils ont une image à respecter. Mais certains endroits peuvent être décevants.

Finalement avec TooGoodToGo, tout le monde s’y retrouve. Vous avez à manger en grande quantité pour vraiment pas cher. Cela vous permet de faire des économies. Les paniers sont à retirer le soir généralement, donc vous n’avez pas à vous soucier de ce que vous allez préparer en rentrant du travail… Quant aux commerçants, ils gagnent quelques euros sur des produits qui allaient partir à la poubelle. Et en plus, c’est bon pour la planète !

Avez-vous déjà testé TooGoodToGo? Connaissiez-vous le principe? Partagez avec moi votre expérience en commentaire.

Découvrez le livre « Mon coaching coloré » d’Anne-Sopie Casper. Concours Inside.

Aujourd’hui, on ne parle pas d’enfants mais de bien-être. En étant parent, on est très souvent à court d’énergie. On se sent sans force, épuisé, vulnérable… Il est donc tant de prendre soin de vous. Et quand je dis « vous », ce n’est pas vous en tant que Papa ou Maman, mais vous en tant que personne. Voici un livre de développement personnel qui vient de sortir et qui va vous y aider : « Mon coaching coloré » d’Anne-Sophie Casper.

Alors, je vous entends dire dire d’ici: « Encore un livre de développement personnel ?! » Oui, mais celui-ci est plutôt différent des autres car il s’appuie sur le bien-fait des couleurs. Vous ne le savez peut-être pas mais les couleurs ne sont pas innocentes dans notre vie. Elles influencent nos pensées, nos sentiments mais aussi nos désirs.

Mais tout d’abord, qui a écrit ce livre ? Je ne sais pas vous, mais moi quand j’ouvre un ouvrage de développement personnel, j’aime savoir qui se cache derrière ces lignes et ces conseils. Est-ce quelqu’un qui est légitime à me driver ? Et pour le coup, oui ! Ici, vous allez lire la plume d’Anne-Sophie Casper. Elle est révélatrice de couleurs, médium et maître Reiki enseignante. En parallèle, elle anime également des conférences et enseigne la couleur à travers sa symbolique et les harmonies chromatiques de style.

Cet ouvrage est très facile à lire. Il est fluide et ça va de soi… également coloré ! 4 grandes étapes y sont décrites suivant les 4 familles de couleurs du cercle chromatique (rouge, bleu, vert, jaune). Vous y trouverez donc :

  • des tests de personnalité pour faire le point sur vous-même.
  • Mais également des conseils en lithothérapie, en huiles essentielles et en élixirs floraux (Parce que la nature nous apporte tant de bonnes choses pour nous ressourcer).
  • Vous allez pouvoir vous régaler avec quelques recettes de cuisine bien colorées et des exercices physiques.
  • N’oublions pas quelques conseils beauté et mode pour vous sentir au mieux dans votre peau.
  • Des astuces pour passer à l’action maintenant.

Je vous avoue que la lecture de ce livre m’a fait beaucoup de bien. Cela m’a rappelé certaines choses que je connaissais déjà mais que j’avais rangé dans un coin de ma tête… Et j’ai pris note également des nombreuses astuces pour se sentir mieux au quotidien. Car n’est-ce pas ce que nous recherchons tous au fond ? Être le plus heureux possible.

Et comme votre bien-être me tient à cœur, je vous offre un exemplaire du livre « Mon coaching coloré ».

C’est sur ma page Facebook que cela se passe. Il vous suffit alors de me répondre à cette question: quelle est votre couleur préférée ?

N’hésitez pas à liker ma page, inviter 2 ou 3 amis et partager le jeu, cela fait toujours plaisir.

Bonne chance à vous. Vous pouvez jouer jusqu’au dimanche 4 novembre à minuit.

 

Découvrez le livre « Parentalité Affirmée » de Charlotte Uvira.

L’éducation des enfants ! Vaste sujet où nous ne sommes pas tous d’accord. Et sur mon blog, je ne vous ferai jamais de leçon de moral sur la façon dont vous élevez vos enfants… Tout d’abord car je déteste qu’on le fasse pour moi ! Je ne suis pas une meilleure Maman que vous… Ni même une plus mauvaise… J’essaye de faire au mieux pour mon petit écureuil et c’est déjà pas mal. Mais une chose que je ressens dans mon petit cœur de mère, c’est que j’essaye d’être la plus bienveillante possible. Je parcours de nombreux livres sur la pédagogie positive et essaye de m’en inspirer comme je le peux. J’entends parfois que l’éducation positive n’est qu’une éducation laxiste et permissive. Je ne suis pas d’accord. Il y a des règles de vie dans cette éducation. C’est d’ailleurs le sujet du livre « Parentalité Affirmée » de Charlotte Uvira qui vient tout juste de sortir.

Charlotte Uvira est mère de 2 enfants, formatrice, coach et auteure français spécialisée dans l’éducation positive et relationnelle. Dans son ouvrage, elle nous donne de nombreuses clefs pour éduquer avec bienveillance et affirmation. Elle nous explique comment être un parent P.H.A.R.E. . Comprenez par là un parent Positif, Humble, Affirmé, Responsable, Empathique. On nous explique que ce parent est le capitaine du navire familiale. Quelqu’un qui sait tenir la barre et qui sait où aller (et comment y aller).

La lecture est très simple. Ce n’est pas culpabilisateur et c’est plein de bons conseils. Une phrase m’a fait écho: pour être un bon parent P.H.A.R.E., il faut avant tout prendre soin de soi. Seriez-vous rassuré de faire une croisière avec un capitaine qui est fatigué, à bout de force et de nerf ? Avouez que vous ne seriez pas tranquille sur ce bateau. Et bien, c’est pareil dans le navire familiale. Pour bien tenir la barre et ne pas se laisser emporter par les émotions, prenez soin de vous. Apprenez à retrouver un peu de loisir rien que pour vous… Mangez équilibré et pensez à dormir ! C’est bête à dire, mais c’est important pour ne pas s’énerver inutilement contre son enfant car les nerfs lâchent.

On nous explique qu’il est nécessaire de trouver les valeurs de votre famille, ce qui vous tient à cœur et qui sera le bagage de votre enfant tout au long de sa vie. Il est primordial que vous soyez le modèle de ces valeurs. Les enfants sont nos miroirs et il est essentiel d’appliquer nous-même ces règles familiales. Est-ce vraiment utile de dire à un enfant d’être gentil quand il arrive chez quelqu’un? Cela le met dans une situation inconfortable. On sous-entend qu’il ne sait pas se tenir alors qu’il n’a encore rien fait. Nos enfants nous observent. On nous explique qu’il faut être nous-même polis et respectueux envers les autres pour que nos enfants fassent de même.

Dans « Parentalité Affirmée », Charlotte Uvira nous conseille également d’organiser des réunions familiales pour parler de ce qu’il s’est passé dans la semaine. Mettre à plat le quotidien avec ce qui est bien ou de moins bien. Les enfants sont aussi acteurs de cette réunion et peuvent s’exprimer autant que les adultes. Il faut que ces rendez-vous familiaux soient de vrais moments de partage et de joie de se voir. Pourquoi ne pas préparer des petits gâteaux ou un petit jus de fruit pour accompagner la parole ?

De multiples sujets sont abordés par l’auteure, notamment le « terrible-two ». Elle nous explique qu’un enfant de deux ans n’a pas de soucis d’opposition, mais plutôt des demandes d’autonomie. Il est vrai que dans notre société, tout va vite. Il faut « vite » se préparer car on va être en retard, il faut « vite » préparer le repas pour passer à table, il faut « vite » faire les courses… L’enfant est bousculé, frustré et ne peut pas prendre son temps de faire les choses par lui-même, ce qui peut créer de grosses crises durant les journées. Et si on prenait un peu plus de temps pour le laisser faire les choses par lui-même ?

J’ai beaucoup aimé une métaphore qui a été évoqué dans cet ouvrage. On nous parle du manque de respect parfois des enfants envers leurs parents. Charlotte Uvira note:  » On n’a jamais respecté le bouffon. Les rois avaient un bouffon, et quand celui-ci ne les amusait plus, ils s’en débarrassaient. On ne respecte pas ceux qui sont à nos pieds. Historiquement, on n’a jamais respecté les serviteurs ». Ce passage m’a interpellé. Il est vrai qu’il n’est pas bon de mâcher tout le travail de son enfant, par facilité, dans le simple but d’aller plus vite. Il est bon de leur apprendre à mettre la main à la patte et être autonome. Pourquoi ne pas organiser des sessions ménage tous ensemble? 20 minutes par-ci par-là où tout le monde y met du sien pour ranger, quelque soit son âge. La maison sera en plus mieux rangée et cela gagnera du temps pour faire autre chose tous ensemble.

Vous l’aurez compris, « Parentalité Affirmée » est un livre qui vous donnera plus d’astuces à mettre en place au sain de votre foyer pour retrouver le calme, avec bienveillance, dans un cadre favorable au bien-être. Je vous le conseille grandement. Vous le trouverez pour un peu moins de 20 euros. Avez-vous d’autres lectures sur la parentalité positive à me conseiller ? N’hésitez pas à me donner tout ça en commentaire.

C’est bientôt la Fête des Grand-Pères.

On parle souvent de la fête des grand-mères, mais on oublie souvent celle des grands-pères. Parce que oui cette fête existe réellement ! Alors célébrons nos chers Papys.  Notez bien, c’est le 7 octobre prochain pour cette année 2018.

Je sais que certains pensent que ce genre d’événement n’est qu’une excuse pour le commerce pour nous faire dépenser de l’argent. Mais je suis assez friande des jours spéciaux pour témoigner tout notre amour. J’avoue que je ne savais pas que la Fête des Papys existait. Quand on était jeune, on n’avait pas l’habitude de célébrer nos grand-pères. Il y a une raison: cela ne se fête en France que depuis 2008. Mais malgré tout, ce jour n’est pas encore enregistré dans le calendrier officiel.

A travers le monde, on ne célèbre pas les grand-pères à la même date. Chez nous, c’est donc le premier dimanche du mois d’octobre. Mais aux Etats-Unis par exemple c’est le premier dimanche de septembre, en Pologne c’est le 21 janvier, et Taïwan le dernier dimanche du mois d’août.

Mais qui est derrière cette fête en France ? C’est l’auteur Franck Izquierdo qui en est l’inventeur.  Il trouvait, à juste titre, qu’il manquait un jour pour célébrer nos gentils papys qu’on aime très fort. Il a donc lancé un site internet dédié à nos grand-pères aux grands cœurs avec le soutien du secrétariat d’État chargé des Aînés pour souligner à un large nombre de personnes qu’il est important de prendre soin de sa famille. Alors un grand merci à lui !

La question est donc : connaissiez-vous cette fête ? Allez-vous la célébrer avec votre famille ? Ici, nous allons essayer de concocter une petite surprise home-made avec notre petit écureuil. Je vous posterai le résultat le 7 octobre prochain sur mon compte Insta.

« Petit décodeur illustré de l’enfant en crise »

Levez les mains en l’air les parents qui se sont sentis démunis devant une crise de nerf de leur enfant. Je pense qu’on peut tous mettre bien haut les deux mains, voir même les deux pieds. C’est le lot de tous les parents de parfois perdre pied et de ne pas savoir quoi faire pour désamorcer la boule de frustration qu’éprouve son petit. Voici un livre à mettre entre les mains de tous les parents. Et encore plus si votre petit a tendance a être hypersensible. Je vous parle donc aujourd’hui du « Petit décodeur illustré de l’enfant en crise » d’Anne-Claire Kleindienst et Lynda Corazza.

Pourquoi on aime ?

– Ce livre a été créé de la rencontre de deux mamans: Anne-Claire Kleindienst, psychologue clinicienne et de Lynda Corazza, illustratrice passionnée de psychologie. Souvenez-vous, je vous parlais récemment de Lynda lors d’un article sur les dessinateurs qui mettaient en scène, de façon très comique, la vie de parents. Cette alliance permet de voir la psychologie de l’enfant ainsi que les paroles et gestes à adopter pour éviter les crises, tout en ayant une touche d’humour. L’ouvrage est très agréable à lire. Il est très schématisé afin d’être compréhensible d’un très large public.

– Ce n’est pas un guide de « prêt-à-éduquer », mais des outils qui vous sont servis pour vous aider à éviter certaines situations chaotiques. Il y a beaucoup de bienveillance dans ces écrits. On se rend compte qu’il ne sert à rien de crier. Bien au contraire, ça a souvent tendance à aggraver les choses. Il faut un maximum faire preuve d’empathie pour essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de nos petits. J’ai moi-même adopté certaines façons de faire abordées dans ce livre. J’ai pour exemple le moment des courses qui pouvaient parfois être un moment très stressant. Depuis que j’aborde les choses différemment, tout se passe au mieux. Du haut de ses 2 ans et demi, je donne maintenant des petites responsabilités à notre fils pendant que nous remplissons le chariot. Il m’aide à remplir, à pousser un panier roulant, à trouver les articles dans les rayons… Et depuis, tout se passe beaucoup mieux !

– Ce livre est divisé en plusieurs chapitres pour aborder tous les sujets: « il ne veut pas », « il ne gère pas », »il se trouve nul », « il prend tellement de place », « avec les autres, c’est compliqué », « dix pistes pour avancer sur notre chemin éducatif ». Vous n’êtes pas obligé de lire dans l’ordre. Vous pouvez aller facilement au sujet qui vous intéresse et revenir sur les autres ensuite. Je dirai même que c’est un livre à garder sur sa table de nuit pour pouvoir se replonger de temps à autre quand la crise pointe le bout de son nez à la maison.

C’est un livre que je vous conseille. Il est beau, intéressant et déculpabilisant. On ne vous montre pas du doigts mais on vous explique comment faire pour que cela se passe mieux. Vous le trouverez dans le commerce pour 14,95 euros.