Interview de parent instagrameur : Les Petits Liserons

Quand une amoureuse des livres jeunesse met en avant une amoureuse des livres jeunesse ! Haaa que j’aime les comptes Instagram où on découvre de belles découvertes littéraires. Et aujourd’hui, je vous mets en avant une Maman maîtresse qui poste exclusivement des posts avec de jolis albums pour les enfants. Bref, j’adore ! Voici donc Les Petits Liserons.

1- Bonjour les Petits Liserons et merci d’avoir répondu présente pour cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Bonjour à tous ! Je commence par un grand merci d’avoir pensé à moi, je suis très honorée ! Je me présente:  « LesPetitsLiserons « , presque la quarantaine. Maitresse de petitous en maternelle en TPS.PS.MS cette année et Maman de deux filles de 3 et 9 ans, j’ai coutume de dire que je suis tombée dans la lecture comme Obélix dans la potion magique, toute petite. Nous lisons énormément  en famille et la littérature jeunesse est au cœur de mes pratiques de classe. J’ai transmis ma passion à mes filles qui sont des grandes dévoreuses de livres également.  


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?


J’aime partager, découvrir, échanger. J’ai ouvert au départ une page Facebook, du même nom que mon compte Instagram, pour partager mes lectures avec des amis. Fin 2019, j’ai décidé de me lancer également sur Instagram pour avoir plus de visibilité et pouvoir partager avec davantage de monde. Je suis ravie de la communauté Instagram qui est plutôt bienveillante, positive, encourageante. Je prends plaisir à partager mes lectures et des petites choses qu’on lit en classe, sans pression ( Si je n’ai pas le temps ou pas envie, je n’écris pas) 


3- Tu es à l’origine du challenge 2021 #lireenmaternelle2021 . Peux-tu nous expliquer à quoi cela consiste?

C’est une idée qui a germé au départ chez @lecturesdekik  (un chouette compte à suivre !)  avec qui je partage le goût de la lecture jeunesse et des pépites vintage. Une envie de mettre en avant les lectures pour nos plus petits, les 3-6 ans. Le principe est simple. Il y a chaque semaine un thème donné, que nous avons voulu proche du vécu des jeunes enfants.  Ceux qui ont envie de participer ajoutent #lireenmaternelle2021 dans leurs publications ou en story et je partage et regroupe toutes les trouvailles dans une story épinglée. Nous faisons de magnifiques découvertes chaque semaine. Nous avons récemment parlé facteur et courrier, animaux domestiques, bibliothèque… 


4- D’ailleurs quels sont les livres que tu conseillerais pour les petits pour s’initier à la lecture?

Je vais faire une réponse très vague…🤣 N’importe lesquels ! Un enfant qui a envie de lire, de découvrir, peut le faire à peu près avec tous les supports qu’ils soient ! Fréquenter les bibliothèques avec son enfant et lui faire confiance pour piocher des lectures qui l’inspirent… Même si parfois ça ne correspond pas à nos goûts d’adultes. 


5- Tu es maîtresse et je suppose que depuis cette crise sanitaire, beaucoup de choses sont compliquées à gérer. Comment ressens-tu tout cela? Est-ce que tu vois un impact sur les enfants?

Je crois que cette crise sanitaire nous a tous, parents comme enfants, amenés à trouver de nouvelles ressources en nous. J’admire beaucoup les enfants qui grandissent avec cette crise avec une forme de résilience. Le premier confinement a été difficile en tant qu’enseignante de maternelle : trouver des supports ludiques à mettre en place sans matériel, garder le lien avec les enfants, mettre en place des petits défis pour les motiver… mais nous y sommes arrivés ! Il a été difficile aussi en tant que parent et ça je crois qu’il faut que les familles l’entendent: ce n’est pas parce que nous sommes enseignants que c’est facile avec nos propres enfants…L’impact est difficile à mesurer sur mes petits qui du haut de leurs 3 ans ont déjà vécu une bonne partie de leur vie confinés. Cette année, les séparations avec les familles ont été vraiment compliquées en début d’année, mais je ne peux pas dire si c’est lié à la situation. 

 
6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Il y en a tellement mais tellement ! J’aime beaucoup le tien pour commencer! Je suis une grande admiratrice de plusieurs pointures de la littérature jeunesse; Maman Fouine, LabibliodeGaspard pour ne citer qu’elles. Je suis énormément de collègues enseignantes de maternelle, c’est une communauté ultra inspirante et bienveillante. Je suis par exemple fan du dynamisme de @danslesbasketsdelamaitresse , des scenarios de @maitressemelanie, des partages de @mater_cha , des idées de @des_sourires_en_maternelle…J’aime aussi suivre des comptes inspirants comme @solineseveiller et des familles en IEF comme @maitresse_en_claquettes…Et évidemment je suis les auteurs illustrateurs et maisons d’éditions que j’aime!

Merci beaucoup à Les Petits Liserons pour cette jolie interview. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur elle, foncez vous abonner à son compte. Et en attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Maman 1000 volts

La semaine dernière, il n’y a pas eu d’interview. Désolée, j’ai fait un break d’une semaine d’Instagram et compagnie. Et je vous avoue que ça m’a fait du bien ! Mais je n’ai pas l’envie pour autant de tout arrêter. Et cette semaine, nous retrouvons donc une super Maman qui n’arrête jamais. Maman, professeure et bien plus encore. Voici Maman 1000 volts.

Maman 1000 volts

1-  Bonjour Maman 1000 volts, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour et merci de m’avoir invitée. C’est un honneur pour moi. Je lis chacune de tes interviews et adore découvrir chaque semaine de nouveaux comptes ou d’en apprendre un peu plus sur certains comptes que je suis déjà avec intérêt.

Je m’appelle Laetitia, j’ai 39 ans et je suis la maman de June, 6 ans ½ et Tess 2 ans ½. Je suis professeure d’EPS (un métier passion) et maître-nageur. Ma famille est mon leitmotiv et ma source d’inspiration. J’aime passer du temps de qualité avec mes filles et leur faire découvrir plein de choses, parfois peut-être un peu trop… Dans le genre hyperactive, je ne m’arrête jamais !

Nous venons de changer radicalement de vie en nous installant en montagne, un retour aux sources pour moi mais une découverte au quotidien pour mon mari et mes filles. Nous aspirons ainsi à une vie plus proche des valeurs que nous souhaitons transmettre à nos filles.

Maman 1000 volts

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

J’ai toujours aimé écrire et partager. Plus jeune, j’avais mon blog lorsque je faisais beaucoup de compétitions sportives. 

Mes copines d’école (les mamans des copines de June) me demandaient tous les vendredis ce que je prévoyais pour le week-end ainsi que des idées d’activités à faire les mercredis après-midi. J’ai longtemps réfléchi à ce que je pouvais faire pour partager davantage. Et puis mes collègues au collège (un peu plus jeune que moi) et ma sœur (très suivie sur Instagram) m’ont poussés à me lancer sur Instagram. Je me suis donnée un mois pour voir… Et ça fait maintenant un an ! J’aime le format des posts qui me permettent de publier régulièrement.  Et puis j’ai pu ainsi découvrir tellement de comptes inspirants.

3- Tu es enseignante. Très beau métier de passion. Comment gères-tu cette crise sanitaire à l’école? Trouves-tu que les enfants sont perturbés par tout cela?

Étant professeure d’EPS, je n’ai pu que constater les ravages des confinements sur nos enfants. La sédentarité a grimpé et j’ai passé un an (suite au premier confinement) à essayer de donner envie aux enfants de bouger à nouveau. Je pense que cette crise sanitaire a des effets désastreux non seulement sur la santé psychique des enfants mais aussi sur leur santé physique ! Néanmoins, grâce à mon mari, professeur de philosophie, j’ai pu aussi voir les effets positifs que celle-ci a eu. Les enfants se sont davantage rendus compte de l’importance de l’école. Travailler à distance a été très difficiles pour bon nombre d’entre eux et les enseignants et leurs camarades leurs ont beaucoup manqué. Il y a le programme mais il y a aussi toutes les interactions qui se produisent à l’école. Et celles-ci sont bien aussi importantes que les notions fondamentales de français ou de mathématiques. 

Et puis, cela nous a demandé de nous adapter à de nombreuses reprises aux différentes contraintes sanitaires, alors finalement nous avons peut-être acquis ainsi une nouvelle compétence… 

Maman 1000 volts

4- Tu as l’air d’initier beaucoup tes enfants à l’art et à la culture. C’est quelque chose qui est important pour toi?

J’ai eu la chance d’avoir une maman enseignante qui nous a communiqué son envie de découvrir le monde et de s’épanouir à travers l’exploration et la création autour de l’art. Et puis j’ai envie de montrer que la culture et l’art sont accessibles partout et pour tous. 

J’aime que mes filles soient curieuses et toujours partante pour une nouvelle découverte. Évidemment, pour cela il faut adapter les activités à leurs âges et leurs envies. Mais finalement, c’est aussi enrichissant pour moi, puisque pour cela, je dois anticiper et créer… 

J’aime que mes filles soient bien dans leurs corps (et cela passe par beaucoup d’activités physiques) et bien dans leurs têtes… Après, c’est un équilibre qui est à reconstruire chaque jour et je ne saurai que lorsqu’elles seront adultes si nous avons réussi avec leur papa…

5- Quelles sont les valeurs que tu trouves essentielles à enseigner à tes enfants?

J’ai la chance de pouvoir partager les mêmes valeurs avec mon mari et nous essayons de leur transmettre un maximum :

  • Le goût de l’effort : que ce soit au niveau sportif ou au niveau intellectuel. Je suis persuadée que ces valeurs se rejoignent et viennent s’alimenter l’une l’autre. J’ai pu faire énormément de sport jeune et cela m’a véritablement aidée à gérer la pression des examens, des concours, surmonter des grosses charges de travail…
  • Le respect et le vivre harmonieusement : j’essaie de leur montrer que la différence est une force et que nous devons tous pouvoir vivre ensemble. La tolérance est fondamentale pour vivre de façon apaisée dans notre société et cela passe au quotidien par des choix de lecture de livres, par les petits gestes d’entraide… Je préfère les actes aux grands discours.
  • La simplicité et l’humilité : aimer faire des choses toutes simples qui vont procurer de multiples petits plaisirs comme faire un gâteau toutes les trois, se balader en famille et observer les écureuils ou les chamois. Et surtout ne jamais être dans la vantardise. J’admire toujours plus les gens lorsque je découvre par moi-même leurs exploits par exemple plutôt que lorsqu’ils les revendiquent… 

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Il y en a beaucoup… Évidemment, le tien : @mamanecureuil J’aurais adoré avoir eu ton idée de mettre en lumière de façon régulière d’autres parents instagrammeurs.

@maman_sur_leau : une maman qui a une vie très différente de la mienne et dont je me sens néanmoins très proche sur le plan pédagogique

@les_petites_mains_creatives : j’admire sa créativité et la qualité de ses posts

@completementcraft un compte créé par 9 mamans tellement inspirantes

Merci beaucoup Maman 1000 volts. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai trouvé cette interview très intéressante. Foncez maintenant vous abonner à son compte. Et en attendant de savoir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédents portraits:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Our Little Family 44

Aujourd’hui dans l’interview de parent instagrameur, j’avais envie de vous présenter Olivia de Our Little Family 44… Tout simplement car cette femme m’inspire énormément de sympathie. Elle a ce petit quelque chose qui fait qu’on se sent proche d’elle quand on la suit. Et c’est aussi une Maman inspirante qui fait même l’école à la maison. Faisons un petit peu plus connaissance.

Our Little Family 44

1- Bonjour Our Little Familly 44. Tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes? 

Bonjour Angélique. Alors, je m’appelle Olivia, j’ai 34 ans et je suis maman de trois enfants et nous attendons notre petit 4eme. Je suis rédactrice web depuis une dizaine d’années et je travaille pour une presse écrite depuis deux ans et demi. 

Our Little Family 44

2- Tu pratiques l’IEF avec tes enfants. Qu’est-ce qui t’a amené à ce choix? 

Je pratique l’instruction en famille depuis six ans avec mes enfants. Au départ, nous ne devions le faire que durant une année afin de voyager dans l’Europe mais finalement, à notre retour, deux enfants sur trois n’ont pas souhaité retourner à l’école. 

Our Little Family 44

3- Comment as-tu pris les récentes annonces du gouvernement concernant l’instruction en famille? Et comment allez-vous faire? 

Je suis passée par différentes phases: la colère, l’état de choc, la combativité et désormais, sûrement car mes enfants sont grands, je suis désormais dans la sérénité. 

Je ne suis pas inquiète pour la suite car je pense que dans la vie, il faut savoir s’adapter, du moins, c’est ainsi qu’on fonctionne dans notre famille puis, rien n’arrive par hasard. 

Puis, je vais être sincère, on ne devait le faire que durant une année alors je nous pense extrêmement chanceux. 

Pour les filles, nous ne serons pas concernés avant septembre 2023 et n’ayant pas le contenu du décret, peut-être même que nous pourrons encore faire l’instruction en famille par la suite. 

Pour notre quatrième, nous ne sommes aucunement dans l’idée de lui faire l’instruction en famille, nous voyons au jour le jour. Il ne sera pas soumis à l’obligation scolaire avant septembre 2025 et d’ici là, nous ne savons pas où nous serons. 

Personnellement, nos aînés ont été scolarisés et je faisais du co-schooling à l’époque et au pire du pire, je recommencerai ainsi. 

Finalement, je suis surtout peinée pour toutes les futures familles qui ne pourront pas connaître cette façon d’instruire leur enfant sans devoir envoyer un dossier et respecter certains critères. 

Our Little Family 44

4- Tu tiens également un blog. Qu’est-ce qu’on peut y trouver dedans ? 

Je parle de tout sur mon blog. De l’instruction en famille, d’idées de sorties en Loire-Atlantique et au-delà, mais aussi de parentalité, d’organisation, de budget etc. 

Our Little Family 44

5- Tu as aussi une chaîne Youtube que j’ai découverte il y a peu. Peux-tu nous en parler un peu plus ?

Ma chaîne Youtube, c’est une chaîne plaisir. J’y publie que quand j’en ai réellement envie et il faut avouer que Instagram permet d’y déposer plus facilement des vidéos donc elle est à l’abandon mais j’aimerai reprendre d’ici peu. 

Our Little Family 44

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous? 

Halala, cette question est compliquée car j’en ai plusieurs mais j’apprécie le contenu des 5 comptes suivant: organizen_green_mama , maviedewondermaman, mon_bazar_colore, maaademoisellea, mamanmammouth

Our Little Family 44
Our Little Family 44

Merci beaucoup à Olivier de Our Little Family 44 d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur elle, foncez vous abonner à son compte ! En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Lo Riculaire

Vous avez l’habitude que je vous présente des Mamans, des maîtresses, des personnes manuelles… Et bien l’interviewée du jour est un mix de tout cela. Une Maman, enseignante mais aussi plasticienne. C’est d’ailleurs sur ce dernier point qu’elle poste généralement sur Instagram. Et je vous avoue que je suis absolument fan de ce qu’elle fait et je vois parfaitement une de ses toiles dans mon appartement. Je vous présente donc Lo Riculaire.

Lo Riculaire

1- Bonjour Lo Riculaire. Tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Alors,  je m’appelle Laure et j’habite en Normandie. J’ai 35 ans, deux enfants et je suis enseignante en Arts Plastiques en collège depuis 10 ans. Depuis cette rentrée , je suis à temps partiel pour me consacrer à ma seconde activité de manière plus « pro » ,  celle d’artiste plasticienne. Je suis on peut dire en ce moment à un tournant professionnel !! 

Sinon j’aime les couleurs, les belles matières, créer sous toutes les formes, créer avec mes enfants …. J’aime aussi manger, j’aime la musique et J’ aime partager ! 

Lo Riculaire


2- Tu es une plasticienne de talent. J’adore ce que tu fais. Quand t’est venue l’envie de peindre et de dessiner? Et où trouves-tu ton inspiration?

Oh ! merci beaucoup !! 

Autant que je me souvienne j’ai toujours dessiné , peint et créé. Petite , c’était mon exutoire et c’est devenu beaucoup plus ensuite. Toute ma vie tourne autour des arts plastiques, même si ma propre création a connu des pauses …. Je m’y suis remise vraiment pleinement pendant le confinement. Ça a été un électrochoc ! Comme si je m’ étais souvenue que la créativité  c’est ce qui me sauve, et  que c’est mon pouvoir magique !! 

Sinon la créativité est omniprésente dans ma vie.. même quand j’imagine la déco des anniversaires de mes enfants 😉

Je trouve mon inspiration un peu partout , dans les textures et les couleurs des objets du quotidien ,  mais aussi dans l’actualité, dans le vintage, …. Les vieilles poupées de toutes époques m’inspirent beaucoup ! Je suis aussi une chineuse et une collectionneuse ! 

Disons que mes toiles et mes créations sont indispensables à ma vie, elles me servent à communiquer, à faire passer la colère que j’ai en moi (notamment sur la place des femmes aujourd’hui), à m’apaiser, à me libérer…. Et je crois que ce que j’aime par- dessus tout c’est expérimenter de nouvelles choses dans mes créations ! (Peindre avec des outils différents, tester des couleurs, des mélanges, des techniques ..) 

Lo Riculaire


3- Tu as également une chaîne Youtube Lo_riculaire. Peux-tu nous en parler et nous dire ce qu’on y trouve?

Oui,  avec cette chaîne,  je souhaite profondément aider à la créativité  et partager !! Je crois profondément que tout le monde est créatif , mais que tout le monde n’en a pas conscience !! Je crois au bienfait de la créativité sur les personnes et j’aimerais qu’ elle contribue à aider  les autres  comme elle m’aide au quotidien ! 

Cette chaîne me sert aussi à partager l’avancement de mon projet : devenir artiste plasticienne et en vivre ! 

Lo Riculaire


4- Tu es aussi enseignante. Sensibilises-tu tes élèves à l’art?

Bien sûr ! J’adore faire créer mes élèves, mais aussi provoquer des réactions chez eux! J’aime leur faire découvrir des artistes et leur faire voir les choses différemment ! 

L’art est à mon sens indispensable pour les ouvrir et les aider à penser et s’exprimer différemment ! 

En toute objectivité ,  je n’étais pas une très bonne élève et j’ai fait de très belles rencontres pendant mes années scolaires. Ces personnes m’ont fait avancer et me questionner et j’ai compris que j’étais différente et que c’était ma force ! Aujourd’hui c’est un peu moi qui prend le relais et rend ça à certains et certaines de mes élèves ! 

Lo Riculaire


5- Tu es aussi une adepte du zéro déchet. Peux-tu nous parler de ce que tu fais comme démarche dans ton quotidien? 

Mais,  dis donc,  tu sais tout ! Alors,  oui,  même si je ne suis pas parfaite et  que je fais des entorses! 

Depuis des années,  j’achète ma déco et mes vêtements en seconde main ! C’était d’abord un geste économique et puis après j’ai compris que l’industrie du vêtement est l’une de plus polluante ! Je suis une grande adepte des vides greniers,  donc ça aide ! Mes enfants ont eu très peu de jouets neufs ! Sinon,  en cuisine, je fais le plus possible moi- même (pain, yaourt, goûter, etc) .Je privilégie le verre et le métal ! La gourde et la boîte à goûter sont nos inconditionnels ! 

Dans la salle de bain presque plus de coton,  mais des lingettes, achat de gel douche en gros contenant et shampoing solide! 

Après , avec les deux enfants, j’en suis à 5 ans d’allaitement et je crois même si ce n’est pas que ça que c’est aussi une démarche zéro déchet ! 

J’oublie sûrement des choses mais après de manière générale je fabrique, je répare le plus possible (raccommodage, jouet ….) 

Ah! mais si , j’oublie ,  pour mes créations ,  je récupère et je chine au maximum aussi (vieux papier peints, supports en bois, vieux draps, tissus, etc) 

Je crois que ma démarche peut se résumer comme ça : avant d’acheter , je me demande toujours si je peux l’avoir d’occasion et, si c’est possible , je patiente et j’y arrive. Et sinon avant de jeter, je me demande si ça ne peut pas servir à autre chose ! 

Lo Riculaire


6- Et pour finir, peux-tu nous citer des comptes Instagram chouchous?

Oh là là ! Il y en a beaucoup ! 

Moruefamily pour son dynamisme , sa folie et son  féminisme ! 

Alexandriane pour ses chines et son super projet! 

Chloe__bloom et Gislaineduboc pour la spiritualité et le développement personnel. 

Annelaure_et_ses_images, la créative parce que c’est une très belle rencontre insta ! Je suis sûr que je la rencontrerai un jour ! 

a.n.n.a_m.i.c.h.e.l  parce que c’est ma copine ! 

Caro_lavergne une artiste talentueuse ! 

Ciloubidouille car j’aime son raisonnement autour de la créativité ! 

J’en oublie plein mais je vais m’arrêter là ! 

Lo Riculaire

Merci beaucoup à Lo Riculaire d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur Laure, foncez vite vous abonner à son compte. Et en attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

Mercredi… Vous connaissez maintenant… C’est l’interview !!! Et cette semaine, j’ai voulu mettre à l’honneur une Maman de 4 garçons dont 2 jumeaux… Je n’en ai qu’un mais je suis déjà épuisée héhé. Alors je ne peux qu’être impressionnée car en plus elle fait plein de choses avec ses enfants. Voici donc Petits Loustics !

Petits Loustics

1- Bonjour Petits Loustics, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Coucou,  je m’appelle Sarah, j’ai 33 ans (et pas toutes mes dents). Je suis maman de 4 formidables garçons: Arthur a bientôt 6 ans, mon grand sensible, Louis, mon bébé PMA de 19 mois et les jumeaux, mes bébés surprises, grands prématurés qui ont maintenant 2 mois. Je suis professeur de sciences économiques en Belgique. 

J’aime les livres (jeunesses mais pas que), les séries pour grands ados, jouer, rêver, le chocolat noir ou blanc, les fêtes, danser mal mais quand même, la chanson française (un jour j’irai jouer avec Nagui 😅), rire (beaucoup beaucoup), les chips au sel et le saumon fumé, voyager, le blanc mais pas les blancs dans une conversation, faire plaisir (parfois, souvent, à mes dépends). 

Je n’aime pas me couper les ongles des pieds, avoir les mains sales, les films qui font peur, les souris et autres bêtes du genre, les chicons, être enfermée chez moi, mon incroyable habitude de toujours m’en vouloir et ressasser, mon incapacité à dire non, mon envie de ne jamais déplaire.

Petits Loustics

2- Qu’est ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

Pendant la crise du covid, moi qui sortait énormément  avec et sans enfants, j’ai eu énormément de mal avec le confinement. J’ai ouvert ma page pour échanger sur des sujets qui me tenaient à cœur les livres enfants et les activités que l’on peut faire avec eux, mais aussi des tranches de vies. Cela m’a permis de jolies rencontres numériques mais pas seulement. 

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

3- Tu as 4 enfants, dont 2 jumeaux en bas âge. Comment c’est la vie avec 4 enfants à la maison? 

Sport, on n’arrête jamais c’est certain. Mais c’est surtout plein plein d’amour. J’avais peur de ne plus savoir leur consacrer individuellement du temps mais étonnement on a trouvé rapidement un équilibre et chacun trouve sa place.

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

4- Comment l’ont pris les deux grands de l’arrivée des jumeaux?

A l’annonce, mon grand a eu un peu peur mais petit à petit il a vraiment accueilli l’idée avec beaucoup de bienveillance. Depuis la naissance des jumeaux mes grands sont fous d’amour de leur petits frères, ils les calinent à longueur de journée. Louis manque souvent de délicatesse mais sûrement jamais de tendresse et Arthur est un grand frère formidable qui nous aide beaucoup.

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

5- Egalement plein de livres partagés sur ton compte. Quels sont tes coups de coeur littérature jeunesse?


Le livre que j’offre a toutes mes amies maman c’est Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin. Un livre qui pour moi devrait être dans chaque bibliothèque, un texte que chaque enfant devrait entendre. 

Gros coup de coeur aussi pour La liste (Pour garder son cœur d’enfant même quand on sera grand) de Maude Roegiers et  Mylen Vigneault. C’est un album tendre, poétique mais aussi plein d’humour tant dans les mots que dans les illustrations.

Je pourrais encore en citer des tonnes et de tonnes comme Lucky Joe, Projet Barnabus, Vous êtes tous mes préférés, ou encore L’encyclopetit.  J’ai bien trop souvent des coups de coeur livresques.

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

La aussi le choix est très très compliqué ! 
Il y a les chouchous en littérature jeunesse comme @danslesyeuxdelouise qui en plus de proposer des livres différents cache une personne en or, @mlle_ju_lit_jeunesse ou @mllechoullyne avec qui je partage beaucoup. Mais là aussi je pourrais en citer des tas et je me sens nulle de ne pas les citer tous 🙈 (sensibilité bonjour, je vous suis? Je vous kiff!)

Puis il y a les comptes de mamans avec qui j’échange presque au quotidien, comme @byaureliedumont  @mamzellaurel, @laviedezaa, @mylubeez, @lacabaneauboutdujardin, @hi.littlefox, @mère-veilleuse-familly, … et encore tant d’autres.

Et enfin il y a les comptes de créatrices ou de boutiques que j’aime suivre tant pour leur créations que pour les personnes qui les crée. Ici aussi difficile d’en citer quelques unes mais je pense à @bobinesetpetitspas @peacetaches ou encore @caprice.et.mignonneries 

Bref Instagram c’est un réseau social,  c’est beaucoup d’apparence mais c’est aussi de vrais échanges et des rencontres numériques qui comptent vraiment.

Interview de parent instagrameur : Petits Loustics

Merci énormément à Petits Loustics d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle, n’hésitez pas à vous abonner à son compte. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, foncez lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Vandalkids London

C’est mercredi, c’est donc l’interview de parent instagrameur. Et aujourd’hui, je vous présente une Maman qui vit à Londres. Elle est super créative. Son feed est absolument magnifique avec plein d’idées d’activités à faire avec ses enfants. Mais c’est aussi une working girl qui a conçu une marque de vêtements pour les plus jeunes. Voici donc Vandalkids London.

Vandalkids London

1-    Bonjour Vandalkids London, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Katheline Vandal mais on m’appelle Kat, je suis née en France à côté de Versailles et je vis a Londres depuis 2007.

J’ai un garçon de presque 6 ans et après avoir travaillé 13 ans dans le marketing pour des marques de maquillage telles Bourjois, Revlon, Rimmel, Max Factor, j’ai décidé de changer de voie et de lancer une marque de vêtements pour enfants. 

J’ai commencé par créer un compte Instagram partageant des idées de surcyclage creatif pour promouvoir la créativité et le concept de circularité chez les petits et les grands. Et je commence à transitionner vers ma marque de vêtements qui restera complètement dans l’esprit de mon compte actuel, mon compte sera donc à mi chemin entre blog et shop. 

Vandalkids London

2-    Tu as monté une start-up, Vandal Kids, qui propose des vêtements pour enfants. Peux-tu nous en dire un peu plus?

J’ai eu l’idée il y a 2 ans, quand j’ai réalisé 2 choses:

1.     Que les vêtements pour enfants n’étaient plus vraiment adaptés à leurs vies et activités: des vêtements soit inconfortable et peu pratique, soit non-durables (qui se tâchent et se trouent facilement)

2.     Que l’industrie des vêtements enfants devenait un contributeur important des déchets causés par l’industrie de la “fast fashion” avec des quantités délirantes achetées et jetées chaque année, par enfant. 

J’ai donc dessiné et développé des vêtements à la fois confortables avec du coton super doux bio, mais aussi des couches de tissu fin et résistant à l’eau, aux taches et aux accrochages là où c’est le plus nécessaire: les genoux, le derrière des jambes, le devant du sweat, la capuche. 

Les vêtements sont donc respirables et confortables comme des joggings mais beaucoup plus résistants à toutes les activités des enfants qui ne sont souvent pas très délicats avec leurs vêtements. 

Je suis en train de travailler aussi pour que cette couche en polyester (pas en contact avec la peau), soit faite à partir de plastiques recyclés mais cela prendra peut-être plus longtemps et arrivera en 2eme phase lorsque mes volumes me le permettront. J’étudie aussi le pour et le contre niveau pollution de ce recyclage (utilisation de produits chimiques etc.) et la traçabilité n’est pas toujours évidente.

Vandalkids London

3-    Peut-on trouver ces vêtements en France? Où peut-on les acheter?

La marque va être lancée mi-septembre sur Kickstarter, c’est une plateforme internationale qui permet à des start-ups de financer leur première production grâce à de la pré-vente. La production se fera ensuite en Octobre pour une livraison début Décembre.

Kickstarter permet aussi de produire sans gâchis les quantités correctes par style, imprimés et tailles selon les pré-commandes.

Oui, les vêtements devraient être disponible en France mais comme l’envoie se fera du UK (de chez moi au début!), je suis encore en train de réfléchir au meilleur moyen de pouvoir livrer les vêtements en Europe sans que cela coûte trop cher en taxes, à cause du Brexit.

Vandalkids London

4- Tu as l’air très marquée par la mode des années 80 et perso j’adore cette touche colorée. C’est ta marque de fabrique? 

Oui tout à fait, je suis passionnée par les années 80, que ce soit la musique, la mode ou l’art. Je considère que c’était la décennie de la démocratisation de l’art grâce au développement du street art mais aussi des publicités. 

Les Basquiat, Keith Haring, Dali etc. ont pour moi révolutionné le monde de l’art.

Mais avant tout, je suis passionnée de couleurs, et d’art moderne, l’abstrait beaucoup plus que tous les autres courants. J’adore les imprimés, marier les formes, les couleurs et si la première collection est fortement inspirée de l’art de rue des années 80, les prochaines pourront être autour d’autres décennies ou courant artistiques. Le point commun sera des imprimés élaborés, qui traversent les générations, avec une histoire. Pas d’imprimés classiques, trop bebes, ou trop ‘raplapla”. Je considère la mode comme une forme d’expression artistique donc je veux m’amuser. Mon ambition serait de faire des collaborations avec des artistes dans le futur.

Vandalkids London

5-    Tu es aussi une Maman ultra créative. Sur ton compte Instagram, tu nous proposes plein de tutos pour faire des activités avec nos enfants. Où puises-tu ton inspiration?

Mon inspiration vient la nuit, au moment où je me couche vers minuit c’est là que toutes mes idées viennent, ce que j’ai vu la journée revient dans mon esprit. Je note, je note et je note sur mon tel mes idées sinon le matin je les ai sûrement oublié. 

Je m’inspire de tout ce que je vois, que ce soit des documentaires, expo, pinterest. 

Mais très rarement je reproduis quelque chose que j’ai vu, j’aime mettre ma touche, transformer une idée, combiner 2 idées. 

Souvent j’aime lorsque l’art rencontre un côté éducatif ou ludique, comme un jeu de maths sur le thème de Vasarely par exemple. 

Ou alors donner un côté street a quelque chose de classique, comme mes œufs de Pâques 80’s avec leurs casquettes streetwear.

Vandalkids London

6-    Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

J’adore les comptes avec qui je me suis associée pour le challenge #completementcraft déjà parce qu’elles sont super fun et pleines d’idées géniales:

@whattodowithrasemoquette

@the.mother.of.two

@_clodem_

@les_petites_mains_creatives

@blondiymathilde

@alice_et_romanette

@anis.et.compagnie

@kiddozadventures

Mais aussi:

@momofthegalaxie pour ses idée colorées simple et efficaces

@Makemerryandcreate pour ses créa et activités autour de livres

@oceanchildcrafts pour le plaisir des yeux, les couleurs surtout!

@mothercould pour toutes ces idées pratiques du quotidien

Je pourrais en citer bien plus!

Vandalkids London

Merci énormément à Vandalkids London d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle, n’hésitez pas à vous abonner à son compte. Avant de savoir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, je vous propose de lire ou de relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

L’interview de parent instagrameur : Maîtresse en claquettes

La rentrée pointe le bout de son nez. Une rentrée qui ne se passera pas à l’école dans la famille de Maîtresse en claquettes. Ils ont choisi l’IEF et ça se passe à merveille. Aujourd’hui dans l’interview de parent instagrameur, nous allons faire la connaissance d’une Maman maîtresse à la maison, fan de livres jeunesse. Je suis sûre que vous allez l’adorer !

1- Bonjour Maitresse en Claquettes, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Laurence et j’ai soufflé ma 40ème bougie cette année. Je suis l’heureuse maman de 4 enfants de 4, 8, 14 et 16 ans. Je suis une bretonne qui vit sous le soleil de Martinique après avoir vécu 2 ans en Nouvelle Calédonie. J’ai quelques diplômes en poche et pourtant c’est le métier de pigiste, pour lequel je n’ai aucune qualification, qui a eu mes faveurs. J’ai écrit un album jeunesse qui est entre les mains de l’illustratrice et de la graphiste en ce moment. Il devrait voir le jour en octobre si tout va bien.


2- Tu pratiques l’IEF avec tes enfants. Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire l’école à la maison avec tes enfants?

Nous avons choisi de vivre pleinement chacune de nos expériences, en dehors de la métropole, en permettant à nos enfants d’être scolarisés à domicile durant ces séjours. Nous faisons classe le matin et nous profitons de l’après-midi pour explorer l’île. Nous voulions que nos enfants soient des citoyens du monde, pas seulement de notre monde.


3- Il y a quelques jours de cela, on a appris que le gouvernement voulait durcir le droit à l’instruction en famille. Comment le vis-tu ainsi que tes enfants?

Soyons honnête, mes enfants n’ont pas très envie de retourner à l’école. J’ai 4 enfants à Haut Potentiel, une particularité qui ne leur facilite pas toujours l’existence. Je ne souhaite pas entrer dans un débat pour ou contre cette loi.  Si je prends mon exemple, nous avons choisi de faire l’instruction en famille durant des périodes courtes. Des périodes où nos enfants peuvent étudier à leur rythme et durant lesquelles ils peuvent approfondir les domaines qu’ils affectionnent. C’est une pause bienveillante pour eux. Lorsqu’ils reprendront le chemin de l’école (sûrement à la rentrée 2022/2023), je pense que nous continuerons en co-schooling afin qu’ils puissent continuer d’approfondir leurs sujets favoris. 


4- Tu es Maman de 4 zèbres. Je sais ce que c’est et je sais aussi que ce n’est pas forcément simple tous les jours. Comment t’en es-tu rendue compte?

Comment ? C’est un mauvais souvenir ! La maîtresse de moyenne section de maternelle de notre fille aînée m’a demandé d’emmener ma fille chez le psychologue car elle avait des comportements associables et qu’elle avait sûrement du « retard ». J’ai été très surprise de cette demande car cela ne correspondait pas du tout à la petite fille que je connaissais. Nous étions de jeunes parents et nous avons décidé de lui faire rencontrer une psychologue pour être sûr de ne pas nous tromper. Même si nos amis nous disaient déjà que notre fille était avancée pour son âge notamment au niveau du langage. Après un entretien d’une heure, la psychologue nous a donné les coordonnées d’une collègue spécialisée en Haut Potentiel. Maëlys a passé le test WPPSI qui a révélé un Très Haut Quotient Intellectuel. Cette annonce nous a fait l’effet d’un tsunami. Ce que nous pensions être normal ne l’était pas. Comment avions-nous  pu être aveugle à ce point. J’ai lu tout ce que j’ai pu durant les 2 premiers mois qui ont suivi l’annonce. D’autant plus que la psychologue avait déjà des doutes sur notre deuxième. Et puis un matin, je me suis sentie prête à relever le défi. Et la tâche est grande… La maîtresse de notre fille n’a jamais voulu croire en la véracité du test. Nous avons donc changé d’école une première fois… Quelques semaines après ce changement, notre fille a effectué son premier saut de classe. Si nous avons eu quelques déboires, nous avons fait de belles rencontres avec des maîtresses formidables et pleines de créativité pour faciliter le quotidien de nos petits « zèbres »… 


5- Sur ton compte Insta ainsi que sur ton blog (www.labibliothequedemaitresseenclaquettes.com), tu nous partages des beaux livres jeunesse. Je sais qu’il est difficile de citer tous ses coups de coeur, mais est-ce que tu peux nous donner les derniers livres jeunesse qui t’ont le plus touchée?

C’est une question difficile tant la littérature jeunesse est vaste. D’autant plus avec 4 enfants très gros lecteurs.  Le sujet de la différence et du respect de celle-ci me touche particulièrement… Nous avons adoré « Le Projet Barnabus » de The Fan Brother aux éditions Little Urban. Les relations intergénérationnelles sont un de nos sujets préférés également avec, en tête, « Capitaine papy » de Benji Davies aux éditions Milan mais aussi « La liste » de Mylène Vigneault aux éditions Alice Jeunesse. Et impossible de faire une liste de mes coups de cœur sans parler des livres parlant de la protection de l’environnement et le sublime album Bella d’Adrian Macho aux éditions Kimane. La liste serait trop longue si je devais tous les citer. Un petit dernier ? « Pas de mots crados » de Sandrine Lamour aux éditions Gautier-Languereau. 


6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

Mis à part le tien, tu veux dire… Pour les livres je dirais que je passe tous les jours chez @lespetitsliserons@enfantquilit-adultequipense@deslivresetducafe@ninijolivre@mamanfouine… Et d’autres encore. Pour les activités manuelles et sensorielles, j’ai 3 comptes fétiches qui sont celui de @cocon_schooling , @the.mother.of.two  et @bonheurdemaman_ . Pour les illustrations je ne peux pas ne pas parler de la talentueuse @gribouilleuse.cosmique, qui illustre mon album jeunesse, et @la.souris.et.l.ours qui proposent des illustrations et des activités pour jeunes lecteurs. 

Merci beaucoup à Maîtresse en claquettes de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle allez vite vous abonner à son compte. Et avant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Val et ses livres

Alors au départ, je m’étais dit que j’allais vous publier cette interview pendant mes vacances. Et puis, j’ai eu vraiment l’envie de ne pas trop blogger pendant ces trois semaines… J’avais besoin d’un break. Et il faut savoir s’écouter. Mais me voilà bien de retour. Je voulais vous présenter un compte que j’aime beaucoup, celui de Val et ses livres… Et je suppose qu’à son nom vous avez deviné pourquoi je l’aime bien : une Maman fan de littérature jeunesse tout comme moi.

Val et ses livres

1- Bonjour Val et ses livres, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Merci à toi pour cette belle invitation ! J’aime beaucoup lire tes entretiens depuis quelques temps et je suis ravie de pouvoir répondre à tes questions aujourd’hui. Je suis Valeria, j’ai 36 ans et je suis maman de Charlie qui a 5 ans et demi. Je suis également librairie spécialisée en littérature jeunesse depuis 12 ans et je travaille aujourd’hui dans une librairie grenobloise spécialisée en BD avec un beau rayon jeunesse (BD, albums, romans). J’aime les voyages, les rencontres, profiter des beaux moments de la vie en famille ou avec les amis. Je suis totalement fascinée par les merveilles de la nature en particulier les ciels (couchers et levers de soleil, orages, brumes, aurores boréales que j’espère voir un jour). Je suis rêveuse (certains diront que je suis dans la Lune ou dans mon monde) et j’ai un petit grain de folie qui surgit parfois et qui fait beaucoup rire mon entourage. Mon compte Instagram @val.et.ses.livres est une extension de mon métier, car j’aime tellement le partage qu’il me fallait encore parler de ma passion pour la littérature jeunesse partout. J’y parle plus particulièrement des livres que nous lisons avec Charlie #leslivresdecharlie et mes lectures.

Val et ses livres


2- Tu fais un métier fantastique (qui me fait personnellement beaucoup rêver): libraire. Comment es-tu passée de passionnée de lecture à librairie?

Je crois être devenue une véritable passionnée de lecture vers l’âge de 10 ans. Ma maman m’achetait des romans que je dévorais souvent en quelques heures. J’ai eu un déclic avec mon livre d’enfance préféré, Le jardin secret de Frances H. Burnett que j’ai lu et relu. Après des études supérieures toujours plus ou moins liées à la littérature, je suis devenue libraire à 24 ans en faisant une formidable rencontre avec un libraire qui m’a appris le métier, je n’aurai pas pu avoir meilleur professeur. La graine était plantée, et c’est sûrement grâce à cette belle expérience que je suis toujours libraire aujourd’hui. Mon métier est une véritable passion, transmettre mes découvertes à mes clients est une joie au quotidien. C’est aussi un métier qui bouge beaucoup, grâce auquel on rencontre des personnes passionnantes (auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires…) et dans lequel on ne s’ennuie jamais. Le rythme est intense et j’adore cela !

Val et ses livres


3- Quels sont pour toi les livres jeunesse à avoir absolument à la maison?

Quelle question difficile ! Par où commencer ? En regardant ma bibliothèque je vais bien réussir à te répondre ! On y trouve beaucoup d’albums qui font rêver. J’aime les belles plumes et les illustrations travaillées et colorées. On y rencontre les livres de Mélanie Rutten, Oliver Jeffers, les Fan Brothers, Joe Todd-Stanton, Torben Kuhlmann, Juliette Lagrange, Anne Montel, Gaya Wisniewsky, Chris Haughton, Anne Brouillard, Camille Jourdy, Dav et Alexis Dormal en BD… Voilà les univers qui nous font rêver à la maison. Depuis longtemps je suis aussi particulièrement adepte des documentaires qui nous apprennent une multitude de choses, avec des illustrations soignées. Mon dernier coup de coeur album se porte sur Esther Andersen (Ed. Gallimard jeunesse) de Timothée de Fombelle (mon auteur préféré) illustrée par Irène Bonacina, tandis que mon fils lit et relit Les chiens pirates (Ed. L’école des loisirs) de Clémentine Mélois illustré par Rudy Spiessert. 

Val et ses livres


4- Il y a -t-il une maison d’éditions qui te marque tout particulièrement ? Si oui pourquoi?

J’ai de très bonnes relations avec beaucoup d’éditeurs jeunesse que je connais depuis plusieurs années et il m’est bien difficile de te répondre. Tous contribuent à la diversité incroyable que l’on trouve en littérature jeunesse et font émerger de nouvelles plumes et de nouveaux illustrateurs et illustratrices. J’aime particulièrement les éditions Didier jeunesse, Little Urban et Glénat jeunesse pour la générosité et le grain de folie, les éditions L’Agrume, Les Fourmis Rouges et Hélium pour l’originalité, L’école des loisirs et Père Castor pour leurs albums incontournables… Ma toute dernière découverte se porte sur Le Diplodocus, toute jeune maison d’édition qui publie des albums de grande qualité, à la fois par les textes choisis et par les illustrations qui nous font rêver.

Val et ses livres


5- On parle livres jeunesse sur ton compte mais es-tu toi même une lectrice? Si oui, quel est ton style de livres?

Grande lectrice oui ! Je partage beaucoup d’albums sur mon compte Instagram, les lectures que je peux faire avec mon fils notamment, mais aussi des romans et de la bande dessinée. Evidemment pour mon travail je lis beaucoup de romans junior et ado/jeunes adultes que l’on trouve dans mon rayon en librairie. Je ne rate jamais la sortie d’un livre de Timothée de Fombelle, Joanne Richoux ou encore Stéphane Servant. J’aime beaucoup les dystopies, la science-fiction et les romans « récits de vie » fort en émotions. En BD mon dernier coup de coeur se porte sur Un océan d’amour de Grégory Panaccione et Wilfried Lupano (Ed. Delcourt), découvert grâce à ma collègue. Cet été, en plus de ma Pile à Lire pour la rentrée littéraire, je vais en profiter pour relire l’une de mes histoires préférées lorsque j’étais ado, Anne de Green Gables, de Lucy Maud Montgomery dans la superbe réédition chez Monsieur Toussaint Louverture.

Val et ses livres


6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

J’aime beaucoup ton compte et ton humour découvert récemment dans tes storys ! 😉

Je pourrais en citer tellement… En voici quelque uns qui reviennent souvent dans mon feed : hashtagceline, agathocroustie, lacabanedesdiplodocus, coulercommelancre, licornelunettes, souslefeuillage, anita_radcliff_, nadegefumex, herissonfamily, mybrouhaha, sunnyreve, jeliscommejerespire, orelynoabooks, mamanfouine, des_images_pour_etre_sage, lamalibraire, labibliodegaspard et tant d’autres que j’oublie. 

Je crois qu’on a compris durant cette entretien que j’ai beaucoup de mal à choisir ! Livres, éditeurs, auteurs, illustrateurs, comptes Insta… Je te rassure pas, c’est comme ça aussi dans la vie de tous les jours ! 🙂 

Val et ses livres

Merci énormément à Val et ses livres d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Filez vous abonner à son compte ! Et avant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

L’interview de parent instagrameur : Ysaline Activities

Avant de vous présenter le superbe compte qui est à l’honneur aujourd’hui, je voulais vous dire que cet été je serai surement beaucoup moins régulière pour l’interview de parent instagrameur durant cette période estivale. De temps en temps je la ferai, des fois non. Tout simplement car bientôt c’est les vacances et avant de partir j’ai beaucoup de choses à faire et donc peu de temps… Puis pendant mes congés, je ne veux pas être tout le temps derrière un écran. Ce n’est ni bien pour moi, ni pour mon fils qui n’a pas besoin de me voir tout le temps en train de tapoter sur mon tel ou mon ordi. Maintenant que cette parenthèse est faite, je vous présente une super Maman que j’aime suivre. Elle est adorable et très créative. Et surtout, je voulais lui donner un coup de pouce car l’an passé, elle a du recommencer son compte à zéro à cause d’un piratage. Elle a beaucoup d’imagination et elle méritait une mise en avant. Voici donc Ysaline Activities.

Ysaline Activities

1- Bonjour Ysaline Activities, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour. Merci à toi de m’avoir invitée à ce rdv hebdomadaire ! Je m’appelle Ysaline j’ai 29 ans et j’habite dans le sud de la France, dans le Var. J’ai travaillé avec les enfants pendant quasiment 10 ans, d’abord en tant qu’animatrice en colonie ou en centre, puis pendant presque 3 ans dans un musée où j’étais notamment chargée de créer et mettre en place des activités pour enfants. Malgré que je ne travaille plus avec les enfants, je suis toujours autant passionnée par les loisirs créatifs et c’est pour cela que j’ai créé un blog, mon compte insta et un pinterest en 2019. J’ai ensuite créé une page Facebook il y a quelques semaines (Ma boite à créations) 

Ysaline Activities

2- Tu as également un blog où tu nous proposes plein de DIY. Peux-tu nous en parler un peu plus?

J’ai choisi de créer un blog pour y mettre tous les DIY que je propose afin que les visiteurs puissent réaliser les activités que je propose. Je l’ai créé en même temps que mon compte insta en novembre 2019 et j’ai commencé par y poster des DIY sur le thème de Noël. Mon blog est divisé en 4 parties : activités enfants (manuelles, jeux à créer ou activités scientifiques) ; DIY adultes ; DIY à thème et art journal. La dernière catégorie n’est pas encore bien fournie mais il y aura bientôt plus de contenu !

Ysaline Activities

3- Où trouves-tu toute ton inspiration ?

Sur Instagram notamment, je suis pas mal de comptes d’activités créatives et certains proposent des « challenges » pour créer des activités sur des thèmes spécifiques. En général, les thèmes m’inspirent et je créé à partir de ça. 

Mon expérience avec les enfants m’aide également énormément car pendant des années j’ai dû me creuser la tête pour trouver des activités à faire avec eux. Alors même si je ne travaille plus avec eux, autant que tout cela me serve au quotidien.

Ysaline Activities

4- Tu fais aussi des activités manuelles pour adulte et notamment tu touches au scrapboooking. Peux-tu nous parler de cette passion?

En effet, je fais du scrapbooking. Je voyage énormément (enfin jusqu’en 2020 😅), et plutôt que de laisser les photos sur un PC, sur un disque dur ou encore dans une boîte, je préfère les mettre en valeur. J’ai commencé il y a plusieurs année avec un album qui regroupe des photos de tous mes voyages. Mais bien sûr il n’est jamais terminé ! En ce moment je suis sur un album sur un road trip que j’ai fait en 2019 aux USA, Canada et Bahamas. Je suis rentrée en février 2019 et je l’ai commencé en septembre de la même année et il n’est toujours pas fini ahah ! Il faut beaucoup de patience pour un projet de ce type, et accepter parfois que l’inspiration ne soit pas là. Mais à chaque page réalisée c’est une grande satisfaction ! Cela dit, je bave devant certains comptes insta de scrapbook et me demande comment il est possible de réaliser d’aussi belles pages, je n’ai pas l’impression que mes pages soient aussi magnifiques 😅

Ysaline Activities

5- L’année dernière, tu t’es faite pirater ton compte Insta et tu as du repartir de zéro. J’étais dégoutée pour toi et j’avoue que cela me tenait à coeur de pouvoir te donner un petit coup de pouce. comment tu t’en es rendue compte? Que faire en cas de piratage?

Pour faire un petit historique, j’ai commencé mon compte insta en novembre 2019. Vers l’été 2020, j’ai commencé à franchir un certains nombre d’abonnés, assez rapidement (je crois être passée de 500 à 1000 en 2 mois). Puis rapidement j’ai eu 1500 abonnés. J’étais assez active, je commentais beaucoup les comptes que je suivais etc etc. Et puis un jour Insta a bloqué mon compte car il y avait eu une tentative de piratage … rien de bien inquiétant, il suffisait juste que je rentre le code reçu par mail pour pouvoir retrouver mon compte. Sauf que problème, je n’ai jamais reçu le mail. J’ai fait des dizaines de tentatives pour le recevoir, j’ai contacté le support insta (qui n’a été d’aucune aide) rien n’y a fait. Je n’ai jamais reçu ce mail, ni dans les spams ni rien … j’ai commencé à contacter des comptes à qui je parlais régulièrement via mon compte perso pour leur dire ce qui se passait. J’ai reçu alors un super soutien de leur part et cela m’a motivé à re créer un compte ! Ça n’a pas été facile, devoir repartir de 0 comme ça mais au final en quelques jours j’ai reçu un énorme soutien d’encore plus de comptes, et ça m’a fait chaud au cœur. Je me souviens aussi de tes stories de soutien qui m’ont bien aidé !

Dans mes stories à la une j’explique ce qui m’est arrivée, et comment l’éviter. Notamment penser à mettre à la fois son n° de téléphone et son adresse mail dans les paramètres du compte afin d’avoir 2 moyens de recevoir le fameux code de réactivation. Éviter d’utiliser des applications annexes à insta (type pour voir qui s’abonne et se désabonne, ou alors des applications de programmation etc.). Insta fait la chasse aux comptes qui utilisent ces applications car ils veulent garder l’exclusivité. Éviter aussi de faire des grosses sessions d’abonnements d’un seul coup (type follow train), ne pas poster toujours à la même heure et avec les mêmes #, cela évite qu’insta pense que vous êtes un robot et vous bloque le compte. Enfin, soyez actifs sur les autres comptes, regarder les stories, liker et commenter. C’est important pour les comptes que vous suivez mais aussi pour vous, pour qu’insta encore une fois ne vous considère pas comme un robot.

Insta devient de plus en plus compliqué,  de nombreux comptes se sont fait piratés notamment à la même période que moi. Les bloquages et piratages ont l’air de s’être calmés mais il faut quand même rester vigilant.

Ysaline Activities

6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

La question la plus difficile ahah ! 

Déjà ton compte est parmi ceux que je suis le plus et depuis le plus longtemps !

puis il y a 

@lepetitmonde_a_doucette

@pepites_and_fun

@anis.etcompagnie 

@whattodowithrasmoquette

@the.mother.of.two 

@lesmercredissouslapluie

@little_tiny_adventures 

@mothercould

@maman_bricole

@damouretdeaudesource 

Je m’arrête à 10 mais il y a tellement de pépites sur insta 😍

Ysaline Activities

Merci énormément à Ysaline Activites d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur elle, foncez vous abonner à son compte. Je ne sais pas encore si la prochaine interview sera la semaine prochaine ou la semaine d’après ou la semaine encore d’après… Mystère et boule de gomme comme on dit (expression de 1986 ^^)! En attendant, vous pouvez lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

L’interview de parent instagrameur : Marcel et Josette

Nous sommes mercredi, c’est donc l’interview de parent instagrameur. Et aujourd’hui, je voulais vous mettre en avant un compte de Maman créative, une Maman du sud qui a 5 enfants ! Oui oui, une grande famille ! Elle est proche de la nature et manuelle et elle méritait une mise en avant. Voici Marcel et Josette ! Un pseudo qui a d’ailleurs été choisi avec beaucoup d’amour et d’empathie puisque Marcel et Josette étaient les prénoms de ses voisins… Des personnes aimantes et proches de la nature qui nous ont quitté maintenant. Ce pseudo est un hommage… Vous comprenez alors que je vais vous tracer le portrait d’une femme attentive aux autres et bienveillante !

Marcel et Josette

1- Bonjour Marcel et Josette, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour, je me présente, je m’appelle Marjorie, j’habite dans le sud de la France, dans les Bouches du Rhône plus précisément. J’ai 43 ans, j’ai un mari extraordinaire depuis 20 ans, je suis maman d’une famille nombreuse. Mon travail, je suis Assistante Familiale c’est à dire Famille d’accueil. J’ai trois enfants. Mon grand qui a 18 ans et qui vient de terminer son école de Jeunes Sapeurs Pompiers et vient de rentrer comme Sapeurs Pompiers dans la caserne de notre ville, en parallèle il commence son BTS en septembre. Ma fille, ma douce, a 17 ans, elle fait des études dans le social et mon petit chat qui va bientôt avoir 5 ans. Et j’accueille des enfants depuis maintenant 10 ans. Dont ma petite Bistoufle qui va avoir 10 ans et qui est arrivée à la maison à quelques mois. Pour le reste, je ne peux pas en parler.

Marcel et Josette


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir un compte Instagram?

Ça fait des années que j’ai un compte, j’aime beaucoup insta, on rencontre des personnes très inspirant où même des amitié ce créér.

Marcel et Josette


3- Ton compte est magnifique. On ressent une personne proche de la nature. Peux-tu nous parler un peu ton attachement à tout ce qui est environnemental?

La nature est merveilleuse et généreuse. Je suis dans un fonctionnement de respecter ce que la nature nous donne en la respectant à mon tour. De nos jours notre société l’oublie, alors qu’elle est extraordinaire, où chaque élément est fascinant. Comme on dit souvent « la nature est bien faite » ou « la nature fait bien les choses ». J’ai élevé tous mes enfants dans ce respect de la nature et de ce qui nous entoure. Il s’agit d’ un trésor inestimable et fragile. Si la nature faillit, l’humanité ne sera plus. Le respect de chaque être vivant, que ce soit une abeille, un insecte, un animal, un arbre…. Tout être vivant doit être respecté. De plus la nature est ressourçante pour toutes et tous, ses parfums, ses couleurs, ses bruits…. Exemple, à l’annonce du deuxième confinement, de nombreux habitants de la ville, sont partis à la campagne, au plus près de la nature. De plus il s’agit de besoin primaire chez l’homme, se rapport à la terre, toucher, sentir, manipuler, observer….Dans de nombreux ouvrages sur le développement de l’enfant, on souligne l’importance de la nature, dans le développement du tout-petit.

Marcel et Josette


4- Tu as 5 enfants ! Famille nombreuse donc. Comment trouves-tu du temps pour faire toutes les activités que tu fais avec tes enfants?

Le temps ! Ah le temps ! Il n’y a jamais assez d’heure dans la journée quand on est famille nombreuse. Mais chaque activité s’adapte à un moment de la journée et un programme pre-établi. Par exemple, du printemps jusqu’à maintenant, nous travaillons autour des insectes et des habitants du jardin. Pas besoin d’avoir du temps, nous n’avons qu’à ouvrir la porte qui donne dans le jardin pour être en activités ! Et pour ce qui non pas de jardin, en balade dans des parcs, dans la forêt, en bord de mer… Peuvent être des grands lieux d’ observations. Dans mon organisation, je privilégie les activités manuelles le mercredi et la week-end et les activités d’observation le reste de la semaine. L’école peut être fatiguante et je ne veux pas les sur-solliciter, ils ont besoin de s’ennuyer, d’être dans l’insouciance, libre de leurs activités.

Marcel et Josette


5- Tu fais des étagères thématiques chez toi pour tes enfants. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste et comment tu procèdes pour les renouveler? 

Notre étagère thématique est mise en place pour que les enfants aient à leur disposition, tout le matériel que nous avons sur le thème que nous travaillons. La priorité est qu’ils manipulent un maximum et qu’ils observent ce qui les entourent. De cette manière l’apprentissage est plus facile et surtout ils vont à leurs rythmes. Les étages thématiques permettent aussi aux enfants, de visualiser tout ce qui entoure le thème du moment.

Marcel et Josette


6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

Déjà le tien, Mon école à moi, L’éveil sur le plateau, Maman débarque, Recyclemeplay, Cocon schooling, Sandra maternelle, Julia Arttack, L’escargot papier, On joue à quoi mama, Maman_a_lecole et enfin Mon petit souk idées

Merci énormément à Marcel et Josette d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce super comptez, foncez vous abonner ! En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020