Interview de parent instagrameur : La Caverne d’Anaïs

J’annonce déjà les choses: ça sera la dernière interview avant 1 mois. Maman Écureuil part en vacances et je ne tiens pas à me mettre la pression pendant mes jours de congés. Je publierai très certainement encore des articles mais moins souvent. C’est les vacances et on en profite pour couper un peu des « obligations ». Mais avant de faire mes valises, je voulais vous présenter une Maman que j’aime tout particulièrement : La Caverne d’Anaïs. C’est un petit compte que je voulais mettre en avant car elle présente plein d’activités sympathiques et qu’elle mérite plus d’abonnés.

La Caverne d'Anaïs

1- Bonjour Anaïs et merci d’avoir répondu présente pour ce rdv. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour Angélique. Tout d’abord merci à toi de m’avoir proposé cette interview, c’est un réel plaisir de répondre à tes questions.Je m’appelle donc Anaïs et j’aurai 35 ans le mois prochain. Je suis l’heureuse maman d’un petit garçon qui se prénomme Théophile et qui aura 6 ans au mois de septembre et d’une petite Apolline qui aura 18 mois le mois prochain. J’ai une formation de comptable et de management. Cela va bientôt faire 8 ans que je travaille avec mon mari et que nous gérons ensemble l’entreprise que son grand-père a créée. Je ne travaille pas les mercredis, ce qui me permet de profiter encore plus des enfants. Nous vivons depuis toujours dans les Yvelines.

La Caverne d'Anaïs

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram ainsi que ton blog?

J’ai ouvert mon compte Instagram et mon blog il y a deux ans mais c’est vraiment que depuis le début de l’année que je suis active sur les deux. Au début, sur Instagram c’était surtout par curiosité de voir ce qui se passait ailleurs et découvrir l’univers d’autres mamans. En ce qui concerne mon blog, c’était pour le plaisir d’écrire car j’ai toujours aimé l’écriture. J’adorais déjà plus jeune écrire des poèmes ou de petites nouvelles. Puis, en début d’année j’ai vraiment eu un déclic et j’ai trouvé que c’était le moment de me lancer à fond dans quelque chose qui me plaît soit le partage avec les autres et d’ouvrir les portes de notre univers à d’autres parents.

La Caverne d'Anaïs

3- Tu adores les activités créatives et tu en fais plein avec tes enfants. Tu en as un grand de presque 6 ans, mais aussi une petite puce. Les gens pensent souvent à tord qu’il n’est pas possible de faire des activités avec des enfants trop petits. Et pourtant… Il y a tant à faire! Aurais-tu quelques idées à donner aux parents de très jeunes enfants?

Oh oui, tu as bien raison. Il ne faut pas se mettre de barrière à proposer une activité à un enfant car on le pense trop petit, il faut juste l’adapter. Je suis beaucoup plus à l’aise dans mes propositions avec Apolline que je ne l’étais avec Théophile car je pense que je suis plus confiante aussi dans mon rôle de maman et mes convictions. Enfin, je m’égare, et pour répondre à ta question, à un tout-petit on peut proposer des activités pour débuter comme le collage et décollage de masking tape sur des vitres, la réalisation d’attrapes-soleil avec du papier de soie ou encore des fleurs, une activité multi-sensorielle avec des sacs congélations scotchés au sol et que l’on rempli de peinture, de pompons, eau colorée…, la pâte à modeler maison (ou pas), les gommettes, la peinture à l’eau ou encore des activités moins créatives comme des jeux de transvasement, des pompons à délivrer d’un fouet de cuisine ou encore des paniers à trésors pour leur permettre de farfouiller et de découvrir des nouvelles formes et textures. Il y a tellement de choses à proposer aux petits et c’est vraiment agréable de les voir aussi réceptifs aux propositions.

La Caverne d'Anaïs

4- Ces temps-ci, on a partagé une passion commune : préparer des busy bags (petits sacs avec des activités pour les enfants à emmener n’importe où… Très pratique pour les longs voyages d’été en voiture). Beaucoup de lecteurs vont partir dans les prochains jours. Quelles sont tes astuces pour occuper les enfants sur la route?

J’ai découvert l’idée des busy bags l’année dernière et j’ai trouvé ça vraiment l’idée géniale. Je cherchais un moyen d’emmener des occupations aux enfants, enfin surtout pour Théophile à l’époque car Apolline avait à peine 6 mois, et qui ne prennent pas de place car avec les deux enfants et le chien la voiture est bien remplie ! Du coup, en plus des busy bags de construction, de jeux de logique ou encore de puzzle nous faisons pas mal de jeux à haute voix ensemble. Nous pouvons très bien jouer aux devinettes, à s’inventer une histoire en donnant à tour de rôle un mot, une phrase ou à devoir trouver un certains nombre de mots qui riment entre eux ou alors qui sont de la même couleur. Après, nous prenons aussi des livres, la boîte à histoires lunii, les jeux de voyage smartgames et nous avons un petit lecteur dvd mais Théophile n’est pas trop demandeur et on limite au maximum. Puis on chante et tu l’auras remarqué je suis plutôt bavarde et les enfants aussi donc on discute beaucoup. 

La Caverne d'Anaïs

5- Où puises-tu toute ton inspiration?

Je suis pas mal de comptes sur Instagram qui proposent des activités créatives et qui du coup m’inspirent et me font aussi naître des idées et je regarde un peu sur Pinterest. Après, j’ai le cerveau qui n’est jamais en pause et la moindre chose peut me faire germer une idée. Nous fonctionnons depuis quelques mois par thématique ce qui me permet d’anticiper les idées d’activités que j’ai envie de proposer à mes loulous. En fonction du thème, je pense à quelque chose et j’essaye de développer mon idée. J’aime aussi proposer différentes techniques de réalisation ou différents supports pour nos activités. 

La Caverne d'Anaïs

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Difficile de n’en citer que quelques uns ! Déjà, il y a bien sûr le tien que j’ai plaisir à suivre et à te découvrir en tant que personne. J’aime beaucoup aussi suivre @mme.maman.Je vais dire ensuite @lepaysdesmerveilles_ car c’est le premier compte que j’ai commencé à suivre, puis @paillettes_et_imagination@monpetitsoukdidees et @mavietrepidantedemaman qui m’ont donné envie de faire aussi des étagères thématiques. Après pour la littérature jeunesse, car on adore les livres, j’ai plaisir à suivre @anita_radcliff_80@mamanfouine et @souslefeuillage et  pour finir des comptes avec qui j’ai beaucoup de plaisir à échanger et qui sont aussi très inspirants @jahy.art (compte dans lequel je me retrouve beaucoup), @blondiymathilde@mamansurlefil et @maman_luju.

La Caverne d'Anaïs

Merci encore à La Caverne dAnaïs d’avoir joué le jeu des questions/réponses. En attendant de découvrir le prochain portrait après mes vacances, n’hésitez pas à relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Baby Speaks English

Une nouvelle fois, je mets à l’honneur une Maman azuréenne sur mon blog (moi chauvine?! Non pas du tout hihi). Il s’agit de Baby Speaks English. Je voulais mettre ce compte en avant car j’aimais beaucoup le concept: faire comprendre que tout le monde est en capacité d’apprendre l’anglais à son enfant (et ça à partir du plus jeune âge), même si nous ne sommes pas des stars en anglais.

Baby Speaks English

1- Bonjour Baby Speaks English, merci à toi d’avoir accepté de répondre à cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour à tous . Je suis Christelle maman de 2 garçons de 5 et 2 ans .
Nous avons déménagé l’année dernière dans la région de Nice afin de quitter Paris . 
Mais je rêve toujours de retourner vivre à l’étranger car j’aimerais vraiment élever mes enfants en expatriation.
J’ai eu la chance d’habiter dans plusieurs pays différents ( États-Unis , Hong Kong , Finlande , Allemagne , Suisse et Angleterre) 
Ceci a fortement développé ma passion pour l’apprentissage de l’anglais pour les enfants .

Baby Speaks English

2- Peut-on apprendre l’anglais de bonne heure à son enfant alors que nous ne sommes pas nous-même à l’aise en langues étrangères? 

Oui tout à fait ! C’est d’ailleurs tout le but de ma page.
Nous sommes une famille 100% française et nous apprenons l’anglais à nos enfants dès la naissance . Mon mari et moi avons un bon niveau en anglais mais ne sommes absolument pas bilingues . Nous avons appris l’anglais à partir du collège seulement comme cela se faisait à l’époque en France ( même si les choses n’ont malheureusement pas beaucoup évoluées depuis ).
L’essentiel c’est de s’entourer du bon matériel : jouets en anglais , livres sonores , comptines , livres audio etc …
Et surtout d’en faire un peu tous les jours ( il faut mieux 5 min par jour qu’un cours d’anglais une fois par semaine par exemple ) et de ne pas se décourager car effectivement ce n’est pas simple mais ça vaut tellement la peine pour vos enfants !
Je me rappelle toujours du premier mot que mon fils a dit : c’était daddy ( Fils indigne 😉 ) J’étais émue qu’il choisisse l’anglais pour dire son premier mot et jusqu’à ses 3 ans il parlait plus anglais que français . 

Baby Speaks English

3- Quels sont les conseils que tu donnerais aux parents qui voudraient se lancer dans l’aventure du bilinguisme?

Justement ne pas avoir peur de se lancer !!!
Je reçois beaucoup de messages de parents qui me disent qu’ils n’osent pas car leur accent anglais n’est pas bon par exemple .
Cela n’est pas grave du tout ! J’ai l’accent français également et cela n’a pas empêché mon fils d’avoir un très bon accent. Sa prof d’anglais qui est britannique m’a d’ailleurs dit qu’il parlait très bien anglais mais avec un accent américain 😉
Preuve que c’est l’accent des jouets et des livres audio que j’utilise qu’il a retenu . J’ai décidé de n’utiliser que du matériel provenant des USA car c’est l’accent que je connais le mieux . Mais c’est vraiment personnel . Le mieux tout de même est de se focaliser soit sur l’anglais britannique soit USA , car beaucoup de mots sont différents et c’est déjà assez compliqué donc si vous devez encore expliquer pourquoi camion ce dit Truck ( US ) et parfois Lorry ( UK ) . Ne vous compliquez pas la vie 😉
Il faut savoir que c’est vraiment de 0 à 3 ans qu’ils vont le plus retenir hors c’était impossible à l’époque de mon fils de trouver une structure pour lui donner des petits cours avant 3 ans . Donc nous avions parfois une nounou anglaise qui venait le garder 2 fois par semaine cela me permettait d’avoir un peu de l’aide pour son acquisition de l’anglais .
Pensez aux étudiantes anglophones, cela peut vous aider également car l’interaction est la clé . 
A partir de 3 ans c’est un peu plus simple car il existe de nombreuses structures bilingues . Mais malheureusement majoritairement privées ce qui me désole ! L’anglais devrait être à la portée de tous ! 

4- Aurais-tu des supports pédagogiques pour l’acquisition de l’anglais à nous conseiller ? 

Oui plein 😉 j’en post presque tous les jours  sauf en ce moment car je suis en vacances et cela me prend beaucoup de temps de poster sur les ouvrages en anglais ( ça me prend beaucoup plus de temps que Nabila et ses copines pour mettre leurs photos en maillot mais pourtant cela intéresse plus de monde 😉
Je n’ai pas un ouvrage que j’aime plus que d’autres mais j’adore par exemple l’application Holy Owly. Je n’aime pas utiliser les écrans mais cette application est limitée à 5 min par jour donc c’est très bien . 
J’aime bien la méthode de Génération Bilingue que l’on peut utiliser dès la naissance.
Et j’ai découvert il y a peu Notiseoton développé par la talentueuse Nathalie Le Breton .
C’est une Box avec de superbes ouvrages bilingues.

Baby Speaks English

5- Je suis azuréenne, alors j’avoue que ton compte me plaît également pour tous les beaux clichés de la région que tu postes. Beaucoup de gens vont venir vers chez nous en vacances cet été, aurais-tu des idées de sorties et de balades sur la Côte d’Azur?

Il y en a plein c’est une si belle région !
Nous sommes actuellement aux gorges du Verdon et avons fait du bateau sur le Lac de Sainte Croix c’est vraiment très sympa à faire en famille ! Les champs de lavande c’est aussi magnifique et pas très loin de Nice .
Nous aimons beaucoup aussi la Réserve des Monts d’azur où l’ont peut faire un safari en calèche et voir entre autres des bisons .
Monaco est aussi une ville très kids friendly ! Nous avons adoré l’aquarium. Le jardin exotique , le petit zoo et le musée de l’auto sont très agréables également .
Le parc Phœnix à Nice qui est un peu l’équivalent de la ménagerie du jardin des plantes à Paris est aussi une bonne idée de sortie .
Et sinon forcément les plages 😉 Elles ne sont pas forcément toutes kids friendly mais yolo, Épi beach et la petite plage sont mes préférées avec les enfants.

Baby Speaks English

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

Mon gros coup de cœur c’est Poussine !! C’est une Influenceuse qui est énormément suivie mais elle s’est abonnée à mon compte depuis le début ! Et m’a beaucoup aidé en faisant une story au sujet ma page sans rien me demander ! C’est vraiment rare car l’entraide n’est pas très courante 😉 

Baby Speaks English

Merci beaucoup à Baby Speaks English de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Foncez vite vous abonner à son compte ! Et en attendant l’interview de la semaine prochaine, voici les précédentes à lire ou relire :

Interview de parent instagrameur: Menthe à l’eau et Mojito

Vous avez du le remarquer, dans les interviews de parent instagrameur, il y a souvent des Mamans douées de leurs 10 doigts. Il faut dire que j’adore bidouiller également et je suis en admiration devant les créations de certaines. Aujourd’hui je vous dresse le portrait d’une Maman très créative et qui partage ce loisir avec sa fille. Il s’agit de Menthe à l’eau et Mojito.

Menthe à l'eau et mojito

1- Bonjour Menthe à l’eau et Mojito. Merci d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous. Peux-tu te décrire en quelques lignes?

Bonjour je m’appelle Laurence, j’ai 39 ans, mariée depuis 10 ans et maman d’une petite fille, Alice âgée de 7,5 ans…
J’ai une formation d’éducatrice spécialisée mais j’ai fait le choix d’arrêter de travailler pour m’occuper de ma fille à 100%! J’ai cette chance là…
Petite je faisais une tonne d’activités manuelles avec ma mère et du coup j’ai toujours aimé cela! Ce qui m’a d’ailleurs beaucoup aidé durant mon travail d’éducatrice!

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

2- Sur ton compte Instagram on se rend vite compte que tu es une vraie touche à tout : perles, couture, dessin et j’en passe. Quel est ton occupation DIY préférée et pourquoi ?

En effet j’aime faire beaucoup de choses!
Mais mon occupation préférée reste quand même la couture… je ne reste jamais bien loin de ma machine! Et quand je n’ai pas fait de couture depuis longtemps à chaque fois je me dis « ah ce que j’adore ça! » ^^…
Il y a tout le travail d’avant la couture qui est hyper interessant et motivant : le choix du modèle, le choix des tissus, des fils… tout coordonner! J’adore!

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

3- Quand on est parent, on se plaint vite de ne pas avoir le temps pour soi. Comment t’organises-tu pour avoir le temps de faire toutes ces belles choses?

Je n’ai qu’une fille et je n’ai pas de travail salarié donc ça aide car je me dégage du temps quand j’en ai envie finalement!
J’avoue que parfois mon plaisir de créations passe souvent avant les corvées de la maison! :)… je l’assume parfaitement en revanche! Quand ma fille sort de l’école je suis 100% pour elle!
Donc pour résumer, même si je suis maman taxi avec les aller-retour à l’école j’ai beaucoup de temps pour moi dans la journée!

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

4- Où trouves-tu ton inspiration?

L’inspiration tu la trouves au quotidien en fait… déjà le besoin de certaines choses notamment en couture dans la vie de tous les jours, le plaisir d’offrir des petites choses faits mains, ça motive beaucoup!
Parfois je suis en manque d’inspiration ou besoin de nouveautés je file sur Pinterest!

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

5- Ta fille est-elle toujours partante pour faire des activités créatives avec toi?

Ma fille adore faire des activités avec moi! Sa punition ultime c’est d’être privée d’activités avec moi… 🙂
Elle est toujours partante! C’est un vrai plaisir depuis qu’elle a l’âge de tenir un crayon ou coller des gommettes… 
Nous avons instauré principalement 2 façons de faire toutes les 2 : je lui donne du matériel et un thème, elle fait complètement ce qu’elle veut selon son inspiration et l’autre cas de figure c’est qu’il y a des consignes à respecter… elle suit un déroulement pour arriver à une création bien précise mais toujours avec la Louloutes touch! 😉

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

Dur dur de n’en donner que quelques-uns!!!!
@manger_sain_avec_plaisir
@manayiiin
@pepites_and_fun
@unzestebonnehumeur
@rosemontparis
@grain_camille
@lesfeutrinesdesandrine
@la.princesse.au.pois.chiche

Menthe à l'eau et mojito
Menthe à l'eau et mojito

Merci encore à Menthe à l’eau et Mojito d’avoir répondu présente pour cette interview. Maintenant que vous la connaissez un peu mieux, foncez vous abonner à son compte. Et avant de connaître la prochaine personne à être mise à l’honneur, je vous invite à lire ou relire les précédentes séries de questions/réponses:

Interview de parent instagrameur : Maman Pipelette

Vous connaissez le rendez-vous maintenant, comme chaque mercredi, je vous mets en avant un parent instagrameur. Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre en lumière une Maman qui vient de la même ville que moi : Nice. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de nous rencontrer en vrai, mais j’espère un jour. Pour être honnête avec vous, je l’ai connu sur un forum de mariage. Car nous nous sommes mariés à 1 an d’intervalle et nous préparions dans la même période notre grand jour. Découvrez donc Sophie !

Maman Pipelette

1- Bonjour Maman Pipelette, merci d’avoir répondu présente pour ce rdv. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

C’est adorable d’avoir pensé à moi et de m’inviter sur ton blog
Je m’appelle Sophie, j’ai 34 ans, je suis mariée depuis bientôt 10 ans et je suis maman de deux garçons de 9 et 7 ans. je travaille à mi-temps dans un  Centre de Lutte Contre le Cancer  pour pouvoir m’occuper de mes enfants tout en continuant à écrire ce qui est devenu avec mon blog une véritable passion depuis plus de 7 ans.

Maman Pipelette

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton blog et ton compte Instagram?

J’ai ouvert mon blog pendant ma seconde grossesse, c’est en suivant des blogs et plus particulièrement celui de ma binôme Sophie. Ecrire m’a fait du bien de voir qu’il y avait de vrais échanges, que je n’étais pas seule à vivre tout ça!

Maman Pipelette

3- Je sais que tu es une fan de jeux de société, aurais-tu quelques coups de coeur à nous partager?

En ce moment on adore jouer à Tacos, chat, bouc chease, pizza,  Similo contes, 1 bouse 2 vaches, médiéval pong, et Las Vegas.

4- Je sais également que tu as l’un de tes garçons qui est Dys. Comment ça se passe au quotidien? Aurais-tu des conseils à donner aux parents d’enfants Dys?

En effet mon grand a été diagnostiqué Dys et TDA, cela n’a pas été évident pour lui comme pour nous, il passe beaucoup pour notre famille/amis pour un enfant qui n’écoute pas, qui peut être qualifié de fainéant alors que c’est tout le contraire.Il doit redoubler d’effort encore plus en lecture il a fait de gros progrès, j’avoue que je suis très fière de lui vu qu’il doit travailler 2 voir 3 fois plus que les autres enfants.
Il existe de nombreux livres maintenant pour les aider à la lecture, des applications avec une écriture plus lisible pour eux. Il existe aussi des associations dans différentes villes pour nous guider, nous aider à trouver des solutions. Cela m’a beaucoup aidé aussi!

Maman Pipelette

5- Tu es aussi une amoureuse de ta région azuréenne (bon j’avoue que je suis niçoise d’adoption et je valide le fait que la vie soit douce ici ^^). Aurais-tu des coins que tu préfères tout particulièrement? Des conseils de sorties pour les vacanciers qui vont bientôt arriver sur la Côte d’Azur?

En effet j’aime ma région et j’en suis très fière! il y a beaucoup de jolis coins en dehors des bords de mer qui sont très prisés l’été! 
J’adore aller me balader sur la Colline du château on a une vue sur Nice magnifique, le lac du broc on adore y aller pique niquer et nous balader pour voir des canards, cygnes.
Il y a également le Parc de la Grande Corniche pour voir un panorama à couper le souffle, le Parc de l’Estérel près de Mandelieu-La Napoule et de Théoule-sur-Mer,.. je pourrais continuer tellement il y en a ^^.

Maman Pipelette

6- Et enfin, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Mes copines blogueuses de la première heure que je suis aussi bien sur leurs blogs que sur leurs comptes instagram, des femmes extraordinaires: La plume de Fred, Blabla et Cie, Milie_cqcb, Maman de Ouistiti, Mlle Coralie

J’aime aussi suivre les papas qui me donnent la pêche pour toute la journée grâce a leurs stories/compte: Ma vie de Papa Gay, Papa de 4 enfants

Une maman avec un gros coeur, avec qui j’ai beaucoup de points en commun : Maman Poupoune Papa Bricole.

Maman Pipelette

Merci beaucoup à Maman Pipelette de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. N’oubliez pas de vous abonner à son compte. Et en attendant de découvrir qui sera le ou la prochaine à être mis à l’honneur, n’hésitez pas à aller lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent Instagrameur : Journal d’une Maman Geek

Ce que j’aime dans ce rendez-vous hebdomadaire, c’est le fait de vous faire découvrir des gros mais aussi des petits comptes. Je voulais vous présenter aujourd’hui une Maman très inspirante qui mérite plus d’abonnés. Adepte du portage, de l’allaitement, de l’éducation bienveillante ainsi que des activités créatives, voici Journal d’une Maman Geek.

Journal d'une Maman Geek

1- Bonjour Journal d’une Maman Geek, merci à toi d’avoir accepté de répondre à cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour et merci de m’accueillir sur ton blog. 
Je m’appelle Diana, j’ai 33 ans. J’ai deux louloutes de 4 ans et demi et 1 an. Je suis actuellement en congé parental pour pouvoir profiter à 100% de mes filles. Nous vivons dans le sud avec Papageek qui travaille à la maison.

2- Je sais que tu es une adepte de la motricité libre pour les enfants. Peux-tu nous en dire quelques mots? Qu’est-ce que c’est exactement et comment mets-tu cela en place?

Le concept de motricité libre a été proposé dans les années 60 par la pédiatre Emmi Pickler. L’idée centrale est que dès le début, le bébé est capable de se développer seul, sans l’intervention de l’adulte. Concrètement on évite les objets qui contraignent l’enfant dans ses mouvements, on évite aussi de le mettre dans des positions qu’il ne maîtrise pas et on le laisse se mouvoir et explorer librement son environnement.
Chez nous, j’ai décidé de sécuriser au maximum, dès la naissance ma puce avait un grand tapis pour bouger librement. Au début, elle préférait rester un portage et n’y passait que quelques minutes et puis petit à petit elle a gagné en confiance et en motricité et a pris plaisir à explorer le salon. 

En motricité libre, on évite de faire à la place de l’enfant, mais le rôle du parent est central, le bébé n’est pas livré à lui-même, j’ai passé des heures par terre avec elle allongée sur le tapis à jouer ou à lui parler. 
Mes filles me suivent librement, regardent ce que je fais, touchent à tout, participent aux activités de la vie quotidienne. Nous pratiquons aussi le bain libre, mes puces ont toujours adoré barboter librement dans la grande baignoire.

Journal d'une Maman Geek
Journal d'une Maman Geek

3- Je sais que tu es également une pro du portage. Peux-tu nous en parler? Comment bien choisir sa méthode de portage?

Je ne dirai pas vraiment que je suis une pro du portage, mais clairement j’y suis accro. À 1 an ma seconde a été 3 fois en poussette dans sa vie. Que ce soit le papa ou moi nous portons notre louloute chaque jour que ce soit pour se déplacer, l’apaiser, l’endormir, ou même pour l’allaiter… 
Pour bien choisir son mode de portage, il faut déjà respecter l’âge, le gabarit et les capacités motrices de l’enfant. Un moyen de portage peut-être présenté comme physiologique mais ne pas être adapté à un nouvel né ou à un bambin. Il ne faut vraiment pas hésiter à faire un atelier de portage pour tester différents modèles tout ne convient pas à tous le monde. Personnellement, avec un nouveau né, j’adore le sling, c’est bien enveloppant et très facile à installer. Si on le souhaite, une fois que le bébé se met assis et qu’il a un bon écartement des jambes, on peut partir sur un préformé très rapide à installer, facile à installer devant ou dans le dos. Par contre, même si certains modèles le permettent il est préférable de ne pas porter bébé face au monde.

Journal d'une Maman Geek
journal d'une maman geek

4- Ce que j’aime aussi sur ton compte c’est tous ces petits ateliers créatifs que tu fais avec tes enfants. Où vas-tu chercher toutes ces idées?

De base j’adore les loisirs créatifs, le bricolage, les sciences. Alors, redécouvrir tout ça avec mes filles m’apporte beaucoup de joie. Je passe pas mal de temps sur Pinterest, sur Instagram, ou des sites comme la tête à modeler, aussi pour piocher des idées de départ et ensuite j’essaye d’inventer quelque chose d’original. 
J’apprécie les ateliers qui demandent peu de matériel et qui utilisent un maximum de fournitures de récup, parce que j’aime proposer des activités abordables, faciles à réaliser avec ce qu’on trouve chez soi. Apprendre à donner une seconde vie aux choses est une des valeurs que j’aimerais transmettre à mes filles.

Journal d'une Maman Geek
Journal d'une Maman Geek

5- Récemment, tu nous as parlé de ton deuxième accouchement sur ton compte Insta… L’accouchement a été difficile et traumatisant. Merci à toi d’avoir ouvert le débat, qui est parfois tabou alors qu’il ne le devrait pas. Peux-tu nous raconter ce qui t’es arrivé?

Après une première césarienne, je voulais absolument tenter la voie basse, je voulais vivre mon accouchement à 100%, le plus naturellement possible. 
Le travail a commencé spontanément la nuit juste avant qu’on doive me déclencher. J’étais sur un nuage, mon projet allait se concrétiser. 
Malheureusement rien ne s’est passé comme je l’espérais. Après 12h, on m’a forcé la main pour la péridurale car les choses n’allaient pas assez vite et qu’on ne pouvait pas faire n’importe quoi sur un utérus cicatriciel.
À partir de là, envolé mon espoir d’accouchement physiologique, les actes de plus en plus invasifs et douloureux ce sont enchaînés, en total désaccord avec mon projet. 
La menace de la césarienne planait, je n’ai rien lâché, je ne voulais pas avoir enduré tout ça pour rien. Après 24h de travail, 2h de poussée ma fille est enfin née, la joue blessée par les spatules. 
Alors que j’aurais dû me sentir grandie d’avoir menée à bout cet accouchement dont j’avais tant rêvé,je me sentais blessée tant physiquement que moralement. 
J’ai compris plus tard, que tous les accouchements n’étaient pas comme ça, que certaines choses ne s’étaient pas passées comme elles l’auraient du. 
Aujourd’hui encore, tout ce qui a trait à l’accouchement, aux violences gynécologiques, au post partum reste tabou. Les témoignages d’autres femmes en dessous du mien m’ont bouleversée, j’ai compris qu’on était trop nombreuses à s’être senties utilisées, maltraitées ou infantilisées lors d’accouchement difficiles. 
Je n’en reviens pas qu’on en parle si peu. Peut-être que si j’avais été mieux informée j’aurais pu reprendre le contrôle. 

Journal d'une Maman Geek

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

En comptes orientés activités enfants, j’aime beaucoup @mamandecouvre_12, @corazon_dorado26@agrisouri_3sourislibres_ief.
Plus orienté parentalité, j’aime beaucoup les comptes de @madame_captain, @educpassion
Je suis également beaucoup comptes en rapport avec l’allaitement et le portage car ses deux sujets me tiennent très à coeur. Je préfère les comptes à taille humaine avec de vraies belles personnes derrière comme @charlieetsully ou @happysunnybabies.

Journal d'une Maman Geek

Merci encore à Journal d’une Maman Geek d’avoir répondu à ce petit jeu de questions/réponses. Foncez vous abonner à son compte. Et en attendant l’interview de la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes:

Journal d'une Maman Geek

Interview de parent instagrameur : Ann.LC

En cette période un peu compliquée, je voulais mettre en avant le monde enseignant car je trouve qu’ils ont fait un travail exemplaire ces derniers mois, que ce soit avec le suivi pédagogique et les toutes les protocoles qui ont été mis en place dans les classes. Aujourd’hui, dans cette interview de parent instagrameur, je vous présente donc Ann.LC. Une maîtresse et directrice d’école passionnée par son travail et qui le fait avec beaucoup de bienveillance.

Ann.LC

1- Bonjour Ann.L.C, peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je suis Anne, enseignante et directrice en maternelle depuis plus de 15 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Je suis particulièrement sensible aux problématiques liées à l’enfance. En grande idéaliste, je rêve d’un monde qui respecte réellement les enfants et qui accompagne avec bienveillance  les parents dans cette tâche difficile qu’est l’éducation.

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être enseignante? Peux-tu nous parler un peu de ton parcours?

Ça peut faire cliché mais j’ai toujours voulu être enseignante, depuis que je suis toute petite.

J’ai toujours aimé l’école et je souhaite à mon tour transmettre à mes élèves cette sérénité et cette envie d’apprendre.

 Il est fondamental de venir avec plaisir à l’école. C’est la base de tout apprentissage. 

J’ai étudié les lettres et j’ai ensuite passé le concours de professeur des écoles. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si je n’avais pas eu le concours…

3- Comment se passe la classe depuis le déconfinement et que penses-tu qui se passera en septembre pour la rentrée?

Depuis le déconfinement, nous accueillons les enfants par petits groupes. Après beaucoup d’inquiétudes, les choses se sont apaisées avec l ‘arrivée des élèves.  J’ai vraiment hâte de retrouver le groupe classe en entier car la dynamique de groupe n’est pas du tout la même et mes élèves me manquent. De plus, la gestion du distanciel est complexe. Entre les parents qui n’ont pas d ‘ordinateurs, ceux qui travaillent… Nous avons perdu un certain nombre d’élèves qui n’ont plus de contact avec l’école malgré les relances. Je me demande comment certains enfants seront après 6 mois sans école…

J’espère qu’en septembre, la classe pourra accueillir tous les élèves. J’ai hâte de retrouver mon fonctionnement en ateliers autonomes !

ann.lc

4- Conseilles-tu aux parents de poursuivre les apprentissages pendant les vacances d’été compte tenu des cours qui ont sauté cette année?

D’habitude, je dirais que les vacances sont faites pour se reposer. Et je le pense encore. MAIS, cette année étant vraiment particulière, je me dis que cet été, il serait préférable de ne pas décrocher pendant 2  mois. Faire une coupure est indispensable. Ne pas saturer les enfants aussi. Mais de temps en temps ( mais régulièrement quand même ) , profiter d’un moment pour remettre à niveau des notions abordées rapidement ou qui posent problème ne peut pas être négatif…En tout cas, je vais le faire pour mes enfants cet été… Après, chaque enfant est différent…

5- Je suis en admiration devant ton compte. On voit une maîtresse et une Maman aimante et pleine de bonnes idées. Où trouves-tu ton inspiration pour tout ce que tu mets en place?

Merci ! A l’arrivée de mes enfants, j’ai beaucoup lu car devenir maman est un tsunami, alors devenir doublement maman fut un bouleversement incroyable pour moi.

J’ai beaucoup lu les livres d’Isabelle Filliozat, de Johanne Lemieux, de Céline Alvarez, du Dr Catherine Guéguen. Maintenant j’y ajouterai Soline Bourdeverre-Veyssière. 

Ce sont clairement les fondations de ma pensée actuelle. On ne naît pas maman, on le devient, cela s’apprend. On grandit au fil des expériences vécues avec son enfant. La maman que je suis n’est pas celle d’il y a 5 ans… 

L’éducation bienveillante est essentielle pour moi. Accompagner les enfants de façon sereine, en confiance. Être à leur écoute, les soutenir. Le rôle des adultes est bien d’accompagner les enfants à comprendre ce monde qui nous entoure et à les soutenir quoiqu’il arrive, avec bienveillance et optimisme.

6- Et enfin, quels sont tes comptes Instagram chouchous ?

Je crois que les comptes que j’aime le plus sont 

@lecorpslamaisonlesprit pour toutes ses réflexions qui m’aident à me construire

@peau-neuve car j’apprends pleins de choses

@solineseveiller pour me faire réfléchir

@georgiasecretsyt pour sa bienveillance et son énergie positive

@parentsprofs ( ils me font trop rire )

ann.lc

Merci encore à Ann.LC d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Si ce n’est pas déjà fait, foncez vous abonner à son compte Instagram et ne loupez pas non plus son blog.

En attendant le prochain portrait, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Maman Débarque

Je sais que vous aimez ce rendez-vous et j’avoue que moi aussi! Cette semaine encore, je vous fais découvrir l’un de mes comptes Instagram coup de cœur. Elle s’appelle Inès. Elle est la Maman de deux adorables enfants. Et surtout: c’est la pro des bacs sensoriels ! J’avoue que je suis toujours en admiration devant ses créations. Ils sont tous aussi beaux les uns que les autres. Pour moi, c’est vraiment celle qui devrait avoir la médaille des plus beaux bacs ! Je vous présente: Maman Débarque.

Maman Débarque
Maman Débarque

1- Bonjour Maman Débarque et merci de jouer le jeu pour ce rendez-vous hebdomadaire. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Coucou ! Moi c’est Inès j’ai 29 ans en congé parental, je suis la maman de Gaya 3 ans et Zayn qui aura 2 ans en août. Je partage des idées d’activités à réaliser avec ses enfants sur Instagram depuis à peu près 1 an.

Maman Débarque

2- J’avoue que ce que j’adore sur ton compte, c’est la beauté de tes bacs sensoriels. Ils sont féériques. Peux-tu nous parler de cet amour pour les bacs sensoriels?

Tout d’abord, merci beaucoup pour ces compliments, j’ai commencé à réaliser des activités sensorielles à mon aîné Gaya lorsqu’il a eu 9 mois à peu près, des choses très simples au départ, pâtes, spaghettis, lentilles, riz, patouille… Uniquement du comestible car à cet âge là, tout passe par la bouche. Puis j’ai essayé d’ éveiller mon enfant très simplement avec des cubes en bois, des balles, d’autres activités plus standard, sauf que rien… Gaya n’étais réceptif à rien d’autre qu’à ce qui tournait (tout y passait, roue, toupies, balles et même dinette tout ce que je lui présentais, il le faisait tourner) d’ailleurs ça nous à beaucoup inquiété à l’époque. j’ai donc commencé vers ses 1 an à lui acheter des jeux libres ouverts pour qu’il puisse les détourner à sa facon et c’est aussi à ce moment là que je me suis mise à lui faire des bacs à thème. Il a toujours été très réceptif et d’ailleurs il l’est toujours actuellement.Et pour le coté mise en scène, je suis une très grande passionnée de photographie depuis très jeune, j’adore mettre en scène nos activités même lorsque ce n’est que du dénombrement 🙂 et ça incite vraiment les enfants à apprendre en s’amusant et sans même sans rendre compte. Petit plus, ça a beaucoup rapproché mes enfants <3

Maman Débarque

3- Tu es aussi une adepte de la pédagogie Montessori. Qu’est-ce qui te plaît dans cette pédagogie alternative et comment mets-tu cela en place avec tes enfants?

Oui tout à fait, avant même la naissance de mon premier enfant, je m’étais énormément documentée et j’ai eu un coup de cœur pour cette pédagogie que nous avons adoptée dès sa naissance, motricité libre depuis toujours, pas de transat, pas de parc, lit au sol et c’est pareil pour Zayn 🙂 J’aime aussi beaucoup les pédagogies alternatives tel que Steiner et Waldorf qui invitent vraiment l’enfant à être au plus proche de la nature et profiter de simples choses. Mes enfants m’aident au quotidien, nous avons notre rituel ménage comme dirais mon mari 🙂 lorsque je passe l’aspirateur ils me suivent avec leurs balais en bois, ensuite nettoyage des poussières avec une lingette microfibre lavable chacun mise à leurs disposition dans leurs salle de jeux et un spray au vinaigre maison chacun également. Ils m’aident à préparer le repas et nous pâtissons en famille une fois par semaine voir plus 🙂 Pour la toilette, ils ont un espace à leur hauteur dans la salle de bain avec le nécessaire (brosse à cheveux, brosse à dents, dentifrice, gants de toilettes, serviette, pain de savon…) et une bombonne d’eau avec robinet. Ils ont également un espace avec leurs chaussures, manteaux, bonnets et écharpes, lorsqu’ils rentrent, ils posent tous les deux leurs affaires à cet endroit (plus ou moins bien mais c’est le geste qui importe). Idem avec les activités lorsqu’on fini on range ou alors on sort tout pour tout mélanger mais on range (au moins avant la sieste et avant le coucher). Évidement il y a des loupés, surtout quand vos enfants sont deux garçons de 18 mois d’écart et que les nuits sont hachurées :). On est loin d’être une famille modèle. 

Maman Débarque
Maman Débarque

4- Parlons également de ta vie de Maman. Comment s’est passé le confinement et le déconfinement avec tes deux enfants? 

Alors ici le confinement honnêtement ça a été, nous sommes en IEF et mes deux enfants ne sont pas scolarisés donc nous sommes très souvent à la maison ensemble 🙂 étant donné que je suis asthmatique ++ pour nous c’était 0 sortie, nous avons la chance d’avoir un jardin et ça nous a beaucoup aidé, les enfants surtout Gaya me réclamait d’aller se promener, vers la fin il m’a même demandé si il pouvait aller faire les courses 🙂 alors qu’il déteste ça, mais honnêtement ça a été, il a bien compris qu’on ne pouvait pas sortir parce que les gens étaient malades. Maintenant les magasins sont bondés par chez nous donc on fait toujours attention uniquement sortie en plein air ou jardinerie pour faire plaisir aux enfants. 

Maman Débarque

5- Peux-tu nous donner un exemple d’activité facile à mettre en place pour les lecteurs?

Alors une activité simple à mettre en place, je dirais du transvasement pour les plus jeunes avec ce qu’on a à la maison ou sous la main 🙂 Sinon la pâte à modeler maison est une chouette activité à réaliser en famille, la pâtisserie c’est aussi toujours un plus, ou une expérience rigolote le vinaigre qui réagit sur le bicarbonate. Un succès à tout les coups 😉

Maman Débarque

6- Et pour finir, est-ce que tu peux me citer tes comptes Instagram chouchous ?

Alors pour mes comptes chouchous, clairement il y en a beaucoup ! –monpetitsoukdiddees c’est clairement une des mamans qui m’a donnée envie de me lancer sur Instagram ! Une source d’inspiration énorme. –mavietrepidantedemaman également j’adore sa façon d’aborder ses thèmes. –paillettes et imagination un compte qui fait rêver et des thèmes très originaux-j’aime également beaucoup le tien ! bonheurdemaman maviedewondermaman petitcoing et tant d’autres <3

Maman Débarque

Merci du fond du cœur à Inès de Maman Débarque d’avoir répondu à ces 6 questions. Foncez vous abonner à son compte si ce n’est pas déjà fait. Et n’oubliez pas de lire ou relire les dernières interviews:

Interview de parent instagrameur : Mon Bazar Coloré

Que j’aime ce rendez-vous du mercredi! C’est toujours un plaisir de vous faire découvrir les comptes Instagram qui me tiennent à cœur. Des comptes qui me ressemblent, avec qui je partage la même façon de voir la parentalité et qui proposent des idées d’activités à faire avec les enfants. Depuis que je suis mère, je m’éclate vraiment. Je me sens épanouie dans mon rôle de Maman et j’adore chercher de quoi éveiller d’avantage mon enfant. J’aime suivre des parents qui m’inspirent et qui me donnent encore plus envie de farfouiller dans le coin de ma tête de quoi amuser mon garçon. Je suis donc très heureuse de vous présenter ce mercredi Mon Bazar Coloré, une maman très inspirante.

Mon Bazar Coloré

1- Bonjour Mon Bazar Coloré, merci d’avoir répondu présente à ce rdv. Peux-tu te décrire en quelques lignes?

Je m’appelle Elodie, j’ai 32 ans et j’habite dans le Nord de la France. J’ai deux enfants : Zélie qui a 6 ans et Malo qui a 4 ans, et le troisième petit bébé est en cours de fabrication. Il devrait rejoindre les rangs en août. Je suis fonctionnaire dans une mairie, mon job c’est de veiller à la santé et la sécurité des agents municipaux sur leur lieu de travail. Cela va changer en 2021 mais chut c’est encore un secret. Je suis passionnée de littérature jeunesse, d’éducation bienveillante, de pédagogies alternatives, mais aussi de couture, de nature, d’écologie, d’animaux, de littérature classique… Bref vous l’aurez compris je suis une touche à tout. J’ai un blog depuis 5 ans dans lequel je partage nos activités avec les enfants (qu’elles soient éducatives ou créatives), nos coups de cœur littéraires, mes réflexions de maman : Mon Bazar Coloré et vous pouvez me retrouver sur Facebook et Instagram avec les mêmes pseudos.

Mon Bazar Coloré

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie de lancer ton blog et ton compte Instagram ?

L’envie de partager je pense. Il faut dire que je suis une grande bavarde. Dans le Nord, on dirait de moi que je « parlerais à un kien avec un kapiau » (traduction littérale : je parlerai à un chien avec un chapeau qui signifie quelqu’un de très ouvert). À la naissance de Zélie j’ai découvert un monde incroyable : l’éducation bienveillante. Et de fil en aiguille, les pédagogiques alternatives que j’ai étudiées à l’université (je suis diplômée en sciences de l’éducation) se sont ajoutées. J’aime penser qu’à mon échelle je peux inspirer, aider et conseiller les personnes qui me lisent. Le blog est un formidable espace de parole pour moi étant donné que je peux y coucher tout ce que je souhaite sans être contrainte par la taille de mon discours. Instagram, le réseau social sur lequel je suis là plus active est quant à lui un véritable lieu d’échanges. Mon blog et mon compte Insta sont donc complémentaires. 

Mon Bazar Coloré

3- Je sais que tu es adepte des pédagogies alternatives. Dans lesquelles te retrouves-tu le plus? Quels conseils pourrais-tu donner aux lecteurs qui aimeraient également ces mouvements pédagogiques ?

Oh oui, je suis attirée par les pédagogies alternatives car elles proposent des visions tout-à-fait particulières du développement et de l’éducation de l’enfant. Certaines pédagogies ont plus de 100 ans et pourtant elles sont plus que jamais d’actualité. Difficile de choisir une seule pédagogie mais je crois que celle dans laquelle je suis plus à l’aise c’est la pédagogie Montessori. J’ai eu la chance de suivre une formation avec une formatrice passionnante qui est devenue une amie (coucou @montessorietcie). J’aime chez Montessori le rapport à la manipulation pour comprendre les différentes notions, J’aime chez Steiner-Waldorf l’importance donnée à la production artistique et au travail manuel, J’aime chez Freinet l’autonomie des enfants et l’incitation à la production d’écrits, J’aime chez Charlotte Mason l’observation de la nature et le concept de livre vivant qui me parle énormément, J’aime chez Reggio la place de la lumière, et les 100 langages. Le premier conseil que je donnerais à toute personne s’intéressant aux pédagogies alternatives serait de ne pas s’enfermer dans une seule pédagogie parce que, selon moi il y a du bon partout. Par ailleurs une pédagogie n’est pas figée, il est tout à fait possible de la faire évoluer selon les époques. Enfin je recommande les yeux fermés la lecture du « grand guide des pédagogies alternatives » écrit par Madeleine Deny et Anne-Cécile Pigache qui présente un grand nombre de pédagogues avec leurs principales idées. 

Mon Bazar Coloré

4- Voici une question qui revient parfois mais je suis moi-même une accro aux livres jeunesse… Je sais que ta bibliothèque est bien remplie, quels sont tes livres pour enfants coup de cœur?

Alors ça c’est une question difficile tant la littérature de jeunesse est riche. Riche en terme de quantité (nous possédons nous mêmes plus de 700 livres) et en terme de qualité. Question humour j’adore les ouvrages de Mario Ramos. Mais j’aime énormément lire à mes enfants des albums comme Oups ! Ou le Gruffalo parce qu’ils sont très réceptifs au jeu « d’acteur » Question sensibilité, Mon Amour d’Astrid Desbordes me fait toujours verser une petite larme, le magnifique « le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir » est une ode à la liberté enfantine. Et enfin en terme de beauté de l’ouvrage je garde précieusement une édition du poème « liberté » de Paul Eluard paru chez Flammarion magnifiquement mis en valeur par un système de découpes laser et qui se déplie comme une frise. 

Mon Bazar Coloré

5- Peux-tu me parler du site « Les trésors de l’apprentissage », ta boutique en ligne de fiches pédagogiques?

Les trésors de l’apprentissage c’est un projet que j’avais en tête depuis un moment et que j’ai concrétisé il y a 3 mois : il s’agit d’une boutique dans laquelle je vends en ligne des documents pédagogiques au format PDF. Je fais énormément d’activités avec mes enfants et je leur crée de nombreux supports. Je les mets donc à disposition des personnes qui souhaitent les acquérir. Ma ligne de conduite est « apprendre en s’amusant » car je suis convaincue que les apprentissages ludiques sont essentiels pour un développement harmonieux de l’enfant. Ainsi la boutique contient des petits jeux, des livrets d’activités, des cartes de nomenclature de mathématiques, langage, botanique, géographie, zoologie… et dans des thématiques variées qui intéressent beaucoup les enfants : les abeilles, la préhistoire, la météo… Voici le lien de la boutique www.lestresorsdelapprentissage.com et vous pouvez également la suivre sur les réseaux sociaux avec le même pseudo.

Mon Bazar Coloré

6- Et pour finir, peux-tu me citer des comptes Instagram chouchous ?

Il y a tout d’abord @lepaysdesmerveilles et @maman_nougatine qui sont deux mamans qui m’ont donnée envie de me lancer dans l’aventure du blog. Je suis également de manière quotidienne @maaademoisellea avec laquelle je partage énormément de valeurs communes, @melayalo qui a la même passion pour la littérature de jeunesse que moi et qui en a fait son travail Et des comptes qui m’inspirent comme @lesoiseauxlibres @ourlittlefamily44 @coquelipop @addfunandmix … Difficile de faire un choix !!! 

Mon Bazar Coloré

Merci encore à Mon Bazar Coloré d’avoir joué le jeu pour cette interview. N’oubliez pas d’aller vous abonner à son compte. Et en attendant de découvrir la prochaine Maman à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes questions/réponses.

Interview de parent instagrameur : L’éveil des petits loups

Vous le savez maintenant, ce rendez-vous est fait pour mettre en avant des comptes Instagram que j’aime tout particulièrement suivre en rapport avec le monde de l’enfance…Peu importe le nombre d’abonnés… Cette rubrique n’est pas là pour aller à la pêche aux gros comptes, mais aussi pour vous faire découvrir des personnes qui méritent d’être mises en lumière. C’est le cas de Gwenaëlle de L’éveil des petits loups, une passionnée du monde de l’enfance et qui a fait de sa passion son métier puisqu’elle est assistante maternelle. Zoom sur cette super Maman.

L'éveil des petits loups

1– Bonjour l’Eveil des Petits Loups, merci d’avoir répondu présente pour cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour et merci à toi. Je m’appelle Gwenaëlle j’ai 30 ans (31 en juillet). Maman d’Aaron 4ans (bientôt 5 ans). J’habite dans le Var depuis 10 ans, je suis originaire de la région parisienne. Assistante maternelle depuis 2 ans. Je souhaite devenir formatrice dans le développement de l’enfant et dans l’éducation bienveillante.

L'éveil des petits loups

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir assistante maternelle ?

Avant j’étais esthéticienne, j’ai eu mon propre institut. Travailler avec les enfants était pour moi une vraie envie depuis plus jeune, alors quand j’ai eu mon fils, je me suis consacrée à lui à temps plein. Une fois rentrée à l’école je me suis lancée dans ce projet. Je veux être l’assistante maternelle que j’aurais voulu avoir pour mon fils. C’est pour ça que je me forme régulièrement afin d’essayer de donner le meilleur.

L'éveil des petits loups

3- Tu es une nounou qui fait beaucoup d’activités avec les enfants. C’est absolument génial. J’aurais rêvé d’une assistante maternelle comme toi pour notre fils. Où trouves-tu ton inspiration ?

Je cherche les thèmes qui me plaisent et pourraient plaire aux enfants dans ma tête. Puis je recherche sur Pinterest ou Instagram des idées d’activités en plus des miennes. J’adapte en fonction de l’âge, du développement et de l’envie de l’enfant. 

L'éveil des petits loups

4- As-tu des conseils à donner aux parents qui sont à la recherche d’une assistante maternelle pour leur enfant?

De suivre leur ressenti. Moi, lors des entretiens, j’expose ma façon de faire et d’être. Je leur remets mon projet d’accueil, je reste à leur écoute pour la moindre question, car je sais que ce n’est pas évident de laisser ses enfants à une personne que l’on ne connait pas. 

L'éveil des petits loups

5- La profession d’assistante maternelle a été mise à rude épreuve avec le confinement. Comment l’as-tu vécu? Avais-tu d’autres enfants en garde pendant cette période?

Je n’ai pas accueilli d’enfant pendant la période de confinement. Tous les parents ont gardé les enfants à la maison. J’ai des parents formidables qui ont tout fait pour que rien ne change pour moi (Donc je n’ai pas trop souffert de ce confinement). Je sais que ce n’est pas le cas chez d’autres assistantes maternelles. Je n’ai pas encore retrouvé toute mon équipe. Je reprends en douceur. 

L'éveil des petits loups

6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

J’en ai beaucoup, difficile de choisir mais @bonheurdemaman_ pour ses magnifiques tables sensorielles et la merveilleuse maman qu’elle est. @mavietrepidantedemaman une Wonder maman. 

@christine_francisco une assistante maternelle au top. @ani.couni.chaouani aussi une assistante maternelle que jadore. 

Et bien sûr @mamanecureuil juste un bonheur de la suivre tous les jours un rayon de soleil.

L'éveil des petits loups

Merci encore à L’éveil des petits loups d’avoir joué le jeu pour cette interview. Foncez maintenant vous abonner à son compte. En attendant de découvrir la prochaine instagrameuse, n’ hésitez pas à lire ou relire les précédentes Mamans mises à l’honneur dans ce rendez-vous.

Interview de parent instagrameur: Maman Luju

Que j’aime ce rendez-vous! J’apprécie vous faire découvrir chaque semaine des comptes qui me tiennent tout particulièrement à cœur. Aujourd’hui, je vous présente Laurène, une Maman que je suis depuis mes débuts sur Instagram. J’aime son univers tourné autour du développement de l’enfant. Elle est douce et j’aime discuter avec elle. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous conseille de foncer vous abonner à son compte, voici donc Maman Luju !

Maman Luju

1- Bonjour Maman Luju. Et merci d’avoir répondu présente à cette interview de parent instagrameur. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour ! Tout d’abord, je voulais te remercier de me laisser une place sur ton blog 🙂
Je m’appelle Laurène, j’ai 32 ans, je suis la maman de Lucas, qui a presque 7 ans, et de Julia qui a 4 ans. Nous habitons en Limousin, une région que j’adore. Je suis enseignante en maternelle, mais j’évoque assez peu mon travail sur mon compte qui est plutôt dédié à ce que je propose à mes enfants.

Maman Luju

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton blog et ta page Instagram ?

Lorsque Lucas avait 18 mois environ, j’ai découvert deux blogs fabuleux : Maman Nougatine et Le pays des merveilles. J’ai alors découvert la richesse et l’étendue des activités que l’on peut proposer à un enfant, même tout petit. J’ai commencé à faire de nouvelles activités avec Lucas et au bout de quelques années, l’envie est venue de les partager avec d’autres parents. J’ai donc ouvert mon blog il y a presque 3 ans et ma page instagram dans la foulée. Aujourd’hui, je publie moins sur le blog et beaucoup sur Insta, car les échanges y sont vraiment plus riches et plus faciles. J’aime partager mes idées et mes découvertes et savoir que ça a pu servir à un autre parent est toujours un grand plaisir !

Maman Luju

3- Tu fais plein d’activités avec tes deux enfants, où trouves-tu ton inspiration ?

Je suis une accro à Pinterest ! Je fonctionne beaucoup par thème dans les activités que je propose aux enfants et lorsque je manque d’idées, je sais que je vais pouvoir y faire le plein 😉
Instagram est également une grande source d’inspiration : certaines mamans sont tellement créatives que je n’hésite pas à reprendre leurs idées, en les adaptant la plupart du temps afin qu’elles correspondent aux attentes de mes enfants (et en les citant ensuite lorsque je montre l’activité : je trouve important de ne pas s’approprier les idées des autres 😉 ).

Maman Luju

4- Je sais aussi que tu as un penchant pour les livres jeunesse. Est-ce que tu as des petits préférés que tu voudrais mettre en avant?

J’ai découvert la littérature jeunesse à la fac, lors de cours pour préparer mon concours d’instit. Et j’ai été fascinée par la qualité des livres que l’on peut proposer aux enfants.
Parmi mes chouchous, il y a Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin, Boreal Express de Chris Van Allsburg, Au creux de mon arbre de Britta Teckentrup, Maman de Hélène Delforge et Quentin Gréban, Quand je t’attendais de Meritxell Marti et Xavier Salomo, un livre pop-up extraordinaire sur l’évolution du bébé dans le ventre de sa maman, Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive… de Debi Gliori. Et tellement d’autres…

Maman Luju

5- De part ta profession d’enseignante, comment se passe la reprise des cours et comment le vies-tu?

Suite à un drame familial, je n’ai pas encore eu l’occasion de reprendre le chemin de l’école. Mais pour avoir participé à l’organisation de la reprise, je peux te dire que c’est un véritable casse-tête : comment garder l’essence de l’école maternelle (se sociabiliser, avoir confiance en l’école, jouer, apprendre en manipulant…) tout en respectant le protocole sanitaire ? Il a fallu trouver de nouvelles manières de fonctionner. Mes élèves (j’ai des petits et moyens) ne reprendront que lundi prochain, le 25 mai, et je serai ravie de les retrouver, mais j’appréhende tout de même la façon dont vont se dérouler les journées. Tu imagines un enfant de 3 ans assis toute la journée à la même table sans pouvoir jouer avec ses camarades ? Notre rôle sera bien évidemment de veiller à la sécurité des enfants mais également de faire en sorte que l’enfant prenne toujours plaisir à venir à l’école, malgré ces conditions particulières. Un sacré défi, non ?

Maman Luju

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous ?

Il y en a tellement, je ne vais pas pouvoir te citer tout le monde ! Je vais commencer par te parler de mes comptes « repères », ceux que je suis depuis mes débuts sur Instagram : Maman sur le fil que j’adore, Maman dans les nuages, Mon bazar coloré, Maaademoisellea, La brigade d’Annaelle, le tien… 
Et puis il y a des comptes que j’ai découvert plus récemment mais qui sont aussi de vraies pépites, aussi bien par leur contenu que par la gentillesse des mamans qui se cachent derrière : Dinette Paillette, qui en plus d’être adorable est très drôle, blondinmathilde, que j’ai connu grâce à ton swap, Maman mais pas seulement…

Maman Luju

Merci encore à Maman Luju d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous hebdomadaire, surtout que je sais qu’elle vie des moments pas simples en ce moment (je t’embrasse fort Laurène et pense bien fort à toi dans ces moments difficiles). En attendant de découvrir la prochaine Maman mise à l’honneur mercredi prochain, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Maman Luju