Interview de parent instagrameur : Mum’s Addict

Instagram, c’est mon réseau social préféré. D’une part car je trouve cela très inspirant, mais aussi parce que nous faisons de jolies rencontres. Voici une Maman que je suis depuis très longtemps avec qui j’aime partager. On a la même façon de voir les choses. On est même parfois connectée avec les même idées d’activités au même moment ! Une sorte de soeur jumelle Insta que j’adore. Je vous présente donc Mum’s Addict.

Mum's Addict

 1- Bonjour Mum’s Addict. Tout d’abord merci d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour Maman Écureuil et merci à toi de mettre à l’honneur chaque semaine un parent instagrameur. C’est une très jolie initiative. Je m’appelle Laetitia. J’ai 37 ans. Je suis l’heureuse maman d’Izia (5 ans) et d’ Enzo (2 ans et demi). Je travaille dans l’univers médical dans un quotidien très éloigné des images édulcorées de mon compte IG. J’adore faire découvrir, partager, transmettre tout un tas de choses à mes enfants. Le temps passé avec eux et les activités créatives sont une véritable « bouffée d’oxygène » pour moi.

Mum's Addict

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

J’ai découvert Instagram un peu par hasard et j’ai mis des semaines à comprendre comment il fonctionnait réellement. J’étais à la recherche d’idées d’activités enfants. Je flanais de réseaux en réseaux. C’est la bienveillance émanant des échanges entre parents qui m’a fait rester. 

Mum's Addict

3- Sur ta bio Instagram, on peut lire « Coschooling ». Peux-tu nous dire ce que c’est, à ton sens, le coschooling et comment le pratiques-tu avec tes enfants?

Je pratique le « coschooling » un peu à ma sauce. Pour moi l’idée est juste d’approfondir les connaissance que ma fille découvre à l’école (ou pas d’ailleurs…) en répondant à ses questionnements ou centres d’intérêt du moment. Beaucoup de parents le pratiquent sans le savoir. Je pars du principe que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants et qu’il est donc logique de leur faire découvrir des choses en parallèle de l’école mais rien n’est imposé et on reste sur la notion de plaisir et le plaisir d’apprendre surtout.

4- J’avoue que ce que j’aime sur ton compte, c’est la simplicité et l’efficacité des activités que tu proposes à tes enfants. Pour moi, ça ne sert à rien de chercher des choses trop compliquées à réaliser qui vont décourager les enfants car ils n’arrivent pas à les faire. Avec trois fois rien, on peut faire joli, simple et efficace. Où trouves-tu ton inspiration?

Merci beaucoup ! Je suis tout à fait d’accord avec toi. Généralement, je propose des activités simples à mes enfants car je me base au plus près de ce qu’ils peuvent et savent réellement faire . L’essentiel est de passer un bon moment avec eux en proposant des activités adaptées à leurs capacités et d’éviter de les décourager ou les mettre en échec . J’essaie également de leur proposer des activités rapides car à 2 et 5 ans leurs capacités de concentration sont limitées. Souvent, très peu de matériel est nécessaire. J’adore les voir créer à partir de trois fois rien s’emerveiller du résultat. Pour répondre à ta question, ma principale source d’inspiration ce sont mes enfants combiné à une bonne dose de Pinterest quand même 😂 !

Mum's Addict

5- Aurais-tu une idée d’activité facile à mettre en place à la maison avec ses enfants?

Ce qui marche à chaque fois avec mes enfants c’est ce que j’appelle mes  » plateaux apéros créatifs » . Il s’agit simplement d’une assiette compartimentée (qui servait vraiment pour des apéros avant d’avoir des enfants 🙈) dans laquelle je dispose pleins d’éléments avec lesquels ils peuvent jouer ou créer comme ils veulent. Il en existe pleins sur mon compte. 

Mum's Addict

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

Mes comptes IG préférés sont le tien (mais tu le sais déjà ), dînette paillettes que j’espère rencontrer un jour car nous habitons la même ville, bonheur de maman et pleins d’autres ! 

Mum's Addict

Merci beaucoup à Mum’s Addict de s’être prêtée au jeu des 6 questions/réponses. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Agrisouri 3 Souris Libres IEF

Nous sommes déjà au mois d’octobre. Déjà 10 mois que ce rendez-vous existe. Et encore tellement de comptes à vous faire découvrir ! Aujourd’hui, vous allez faire la connaissance de Agrisouri 3 Souris Libres IEF, une super Maman qui a décidé de faire l’école à la maison pour ses garçons. Oui mais voilà, il y a quelques jours de cela, notre cher Président a fait une annonce comme quoi il aimerait arrêter l’IEF (à part pour les enfants qui ont des soucis de santé). C’est l’occasion d’en discuter avec Alexandra.

Agrisouri 3 Souris Libres IEF

1- Bonjour Agrisouri, tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à cette petite interview. Pourrais-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour, merci de m’accorder cette interview. 

Je m’appelle Alexandra, j’ai 35 ans, en couple depuis 19 ans, j’habite près de Bordeaux et j’ai 3 garçons de 14 mois, 5 ans et 7 ans. Je pratique l’IEF depuis 1 an, je partage sur Instagram les activités que je propose aux enfants, notre semblant d’organisation et les fichiers pédagogiques que je crée. 

Agrisouri 3 Souris Libres IEF


2- Tu es donc une Maman qui a choisi l’IEF pour tes enfants. Quelles sont les raisons de ce choix? Tes enfants ont-ils été dans l’enseignement nationale avant de prendre cette décision ?

Oui, Yanis, mon grand a fait toute sa maternelle en école Montessori. Liam, mon 2ème, n’a fait que 1 an et 2 mois et en demi-journée. 

Nous avions choisi une école Montessori pour avoir une école plus respectueuse du rythme d’apprentissage de nos enfants mais aussi pour être dans une structure plus petite, plus humaine. La 1ere année, il n’y avait qu’une trentaine d’élèves en tout dans l’école (maternelle et primaire). 

Puis, l’école a beaucoup grossi, les valeurs que nous aimions au début ont peu à peu disparu. Les classes devenaient trop surchargées. 

Mes enfants sont tout deux hypersensibles. Pour Liam, chaque arrivée en classe était une épreuve. Yanis, lui, n’a pas supporté les moqueries des grands à son égard. 

Le mode de vie IEF nous a permis d’arrêter de courir tous les jours, de les laisser évoluer à leur rythme, de les laisser dormir suffisamment, de les accompagner dans leurs apprentissages quotidiens et de leur laisser du temps pour vivre leur vie d’enfant 🙂

Agrisouri 3 Souris Libres IEF


3- Emmanuel Macron a fait une annonce assez violente concernant l’IEF il y a quelques jours de cela. Quelle est ta réaction fasse à sa volonté d’interdir l’instruction en famille à part pour des raisons médicales?

Oui, ça a été un véritable coup de massue. Je me suis mise à trembler, à avoir des palpitations. Nous digérons la nouvelle petit à petit mais pour autant, nous ne l’acceptons pas. La loi n’est pas encore passée, nous espérons toujours qu’elle ne passe pas. C’est tellement injuste ! En tout cas, nous avons beaucoup discuté avec mon mari et nous n’arrivons pas à envisager de les remettre à l’école. 

L’IEF nous convient très bien, c’est notre mode de vie désormais. Les enfants sont très bien comme ça, ils sont épanouis et heureux. Je ne veux pas changer ça. 

Agrisouri 3 Souris Libres IEF


4-Peux-tu nous expliquer comment se déroule une journée IEF?

Je suis très loin d’être la reine de l’organisation et les routines ne font pas vraiment partie de notre vie donc en vrai, les journées ne se ressemblent pas beaucoup. 

Disons que depuis cette année, car on essaie d’instaurer un cadre, on fait environ 1h de travail le matin, travail formel surtout pour Yanis. Pour Liam, c’est beaucoup moins formel. Pendant ce temps, mon mari s’occupe d’Eden. Ensuite, je travaille puis on prépare le repas. L’après-midi, Éden va à la sieste. Pendant ce temps, les enfants travaillent en autonomie, Yanis fait environ 1h de formel et Liam fait des activités. Moi je profite de la sieste pour travailler. 

Après la sieste, on essaie de faire une sortie tous ensemble. Puis, dîner, jeux et dodo. 

Après avoir couché les enfants, on profite pour travailler avec mon mari. On travaille beaucoup le soir. C’est l’avantage d’être à notre compte. 

Voilà, c’est un peu près une journée type mais il y a souvent des sorties en journée aussi (zoo, aquarium, plage, etc.)

Agrisouri 3 Souris Libres IEF


5-  Comment gères-tu le côté social avec d’autres enfants? Fais-tu partie d’associations de parents IEF? Vous retrouvez-vous pour des sorties? 

C’est toujours la grande question avec l’IEF. J’ai passé toute ma scolarité à l’école et j’ai toujours eu du mal à me faire des copines. Encore aujourd’hui, la sociabilité ce n’est pas mon point fort. Comme quoi, aller à l’école ne rend pas automatiquement les enfants hyper sociables. Par contre, il est important pour eux de voir d’autres enfants et aussi d’autres adultes, c’est indéniable ! 

Les enfants pratiquent un sport, juste le tennis cette année (Covid oblige) mais l’an dernier, ils faisaient 3 sports. Ils faisaient aussi de l’éveil musical. Des occasions de côtoyer d’autres enfants et de se faire des copains. Nous faisons partie de l’association Home’s couleurs, association IEF en Gironde. Ils organisent des sorties en groupe (musée, parc de jeu intérieur, ferme pédagogique, etc) mais aussi des rencontres où les enfants se retrouvent pour des ateliers jeux de société ou activités manuelles. 

Agrisouri 3 Souris Libres IEF


6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Mes comptes chouchou, il y en a beaucoup ! Dans les plus connus, il y a Mon petit souk d’idées, Maman Débarque ou Ma vie de Wondermaman

Et dans les moins connues mais que j’aime tout autant, il y a Apprendreetjouer, the.mother.of.two, Journal d’une maman geek et plein d’autres ! 

Agrisouri 3 Souris Libres IEF

Merci énormément à Agrisouri 3 Souris Libres IEF de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. J’avoue que je ne fais l’enseignement à la maison. Notre fils va à l’école. Mais je ne comprends pas pourquoi on nous enlève ce droit. Je suis et je discute avec de nombreuses familles qui pratiquent l’IEF et les enfants vont très bien ! En tout cas, je vous encourage fortement à suivre son compte qui est plein de bonnes idées d’activités à faire avec ses enfants. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à relire les précédentes interviews.

Interview de parent instagrameur : Lama Libraire

Si vous me suivez sur le blog ou sur Instagram, vous avez du comprendre que les livres ont une place importante dans nos vies. Je suis très heureuse d’avoir transmis cet amour de la lecture à notre Petit Écureuil. Pour lui, c’est comme un trésor qui lui permet de s’échapper. Cela peut être également un support parfait pour ouvrir le dialogue à la maison et parler de choses un petit peu plus difficiles. Aujourd’hui, je voulais donc mettre en avant un compte Insta très bienveillant qui vous permettra de dénicher de nombreux ouvrages de qualité. Je vous présente ce mercredi Lama Libraire.

Lama Libraire

1- Bonjour Lama Libraire. Tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te décrire en quelques lignes?

Merci à toi! C’est un plaisir! Je m’appelle Valentine, j’ai 32 ans et je suis libraire (je le précise car ça fait partie intégrante de mon identité). J’ai arrêté de travailler à la naissance de ma fille Eva, qui a 3 ans, mais le milieu de la librairie et la découverte constante de nouveaux livres me manquaient. J’ai eu l’idée de venir sur ce réseau afin de continuer à donner des conseils, partager et présenter les livres qui me semblent essentiels. Je suis particulièrement attirée par ceux qui enseignent aux enfants (et aux adultes) les valeurs qui me tiennent à cœur ou ceux qui abordent des sujets encore rares ou perçus comme tabous. A côté de ça, j’aime la nature, cuisiner, rêver, les vêtements improbables, les univers imaginaires et les discussions qui peuvent refaire le monde.

Lama Libraire

2- Sur ta bio Instagram, tu dis être une libraire engagée. Peux-tu nous expliquer ce qu’est une libraire engagée?

J’aime me percevoir comme ça car, selon moi, les livres sont un vrai enjeu dans l’éducation des enfants, et que c’est ce qui me fait le plus vibrer dans mon métier. J’aime espérer qu’à ma toute petite échelle, je peux guider les parents vers des albums et romans qui délivrent les thèmes fondamentaux pour se construire : la connaissance de soi, l’ouverture aux autres et au monde, la grandeur d’âme. Il n’est pas rare que je présente des albums qui peuvent choquer quelques âmes sensibles, je pense surtout à mes storys où il me plait de débattre de thématiques parfois inattendues et de censure. 

Lama Libraire

3- D’après toi, quels sont les livres à avoir absolument chez soi dans la bibliothèque de ses enfants?

Des livres que vous aimez, des livres qui vous consolent, des livres qui vous happent. Je ne pourrais pas faire une liste, ça serait trop personnel, trop subjectif et trop long… 

Lama Libraire

4- Fais nous rêver: combien de livres as-tu à la maison et comment les classes-tu?

Impossible de répondre à ça! Ça change toutes les semaines (addict? Non……….. ah ça fait beaucoup de points, ça en dit long) j’en ai partout. Les WC du rez-de-chaussée sont (littéralement) une bibliothèques (romans), j’ai la BD et les mangas dans la chambre d’amis, les beaux livres au salon, les livres d’Eva sont un peu partout… À un temps, je voulais un intérieur épuré et en ordre mais en fait, je me sens tellement bien au milieu des livres, peu importe le rangement.

Lama Libraire

5- Sur ton comptes, tu nous partages des livres pour les enfants. Es-tu toi aussi une grande lectrice? Si oui, quels sont les styles de livres adultes que tu préfères?

Oh oui je suis une dévoreuse de pages. D’ailleurs, je ne lis pas que des livres adulte, mais beaucoup de romans jeunesse et ado. Je n’ai pas de style particulier, je lis tout même si j’ai du mal avec les livres feel-good, qui me tombent des mains. J’ai quelques préférences, les drames et la dystopie par exemple, j’aime terminer un livre et que ça soit un bouleversement. Fermer une page et dire au revoir à une personne que j’ai aimée et qui m’a appris. J’aime être remuée par des mots, parfois malmenée, et que ça me fasse grandir.

Lama Libraire

6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

C’est difficile, car j’en ai tellement. J’ai rencontré énormément de belles personnes ici, j’aurais peur d’en oublier. Je vais en citer quelques-uns, des comptes booksta, en sachant que je pourrai facilement en citer 100 : Agathocroustie, Pomelov-good, Val.et.ses.livres, Anita_Radcliff, Lespetitsliserons, Danslesyeuxdelouise, Labibliodegaspard, La_cabane_des_diplodocus, Mamanfouine.

Lama Libraire

Merci encore à Lama Libraire d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Filez vite vous abonner à son compte. Avant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Alice et Romanette

Que j’aime vous faire découvrir des comptes Instagram dans ce rendez-vous hebdomadaire! Et il n’y a pas que des gros comptes qui valent le détour. Il y a aussi des petites pépites avec très peu d’abonnés et qui en méritent beaucoup plus. Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir Alice et Romanette. Derrière ce pseudo: Julie, mais aussi Jérôme son mari et leurs deux filles Alice et Romane, toute une famille avec beaucoup de talent.

Alice et Romanette

1- Bonjour Alice et Romanette. Merci encore d’avoir accepté de jouer le jeu des questions/réponses. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour merci beaucoup à toi pour ton invitation à ce rendez vous incontournable du mercredi. (Rdv que  je ne rate jamais) Je m’appelle Julie j’ai 37 ans je suis maman de deux filles Alice qui aura 5 ans en novembre et Romane qui a 2ans et demi. Je suis assistante sociale et je travaille dans un service de protection de l’enfance. 

Alice et Romanette


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans l’aventure Instagram?

J’ai toujours aimé les activités manuelles et créatives et Jerome le papa des filles travaille dans le domaine artistique il est très créatif il aime fabriquer, dessiner, créer.

Nous avons donc mis en commun nos deux passions et aujourd’hui nous proposons des jeux et des activités diy pour nos filles. Et pourquoi ne pas  les partager avec d’autres personnes c’est comme ça que nous avons commencé et décidé de partager sur Instagram.

Alice et Romanette


3- Tu fais beaucoup d’activités manuelles avec tes deux filles. Où trouves-tu ton inspiration? Sont-elles toujours ok pour faire de jolies réalisations ?

Alors oui nous faisons des activités avec les filles ou pour les filles. Par exemple nous fabriquons  des puzzles en carton ou des jeux pour apprendre les couleurs ou des decos pour la maison. Ces activités c’est nous qui les réalisons (jerome et moi) 

Pour les activités avec les filles ce  sont en général des activités dirigées.

Une peinture, du collage, des dessins réalisés avec l’aide de l’adulte. 

Puis papa fait une mise en scène et prend une jolie photo. 

Pour les posts Instagram c’est le choix que nous avons fait.

Évidemment nous proposons d’autres activités aux filles jeux, dessins, peinture libre, danse, sorties, lecture…que l’on ne partage pas forcément sur Instagram.

Nos réseaux sociaux montrent un petit extrait de notre vie avec les filles. 

Notre but est de partager avec nos filles et ensuite de partager avec d’autres parents, et de donner des idées d’activités pour des enfants petits ou plus grands. Les plus grands pourront faire seuls et les plus petits accompagnés. 

Évidemment les filles ne sont pas toujours disponibles parfois l’activité est un flop soit nous proposons de nouveau l’activité  à un autre moment soit nous laissons tomber. 

En règle générale Alice est très contente de partager une activité avec nous surtout avec son père qu’elle voit régulièrement créer ses propres tableaux à la maison.

Pour ce qui est de notre inspiration internet est une super source notamment Instagram et Pinterest puis nous essayons d’ajouter notre touche.

Alice et Romanette


4- Tu as également un site internet où tu partages des coloriages que tu créés. Peux-tu nous en parler?

Oui ces coloriages c’est aussi le démarrage de notre aventure Instagram. Jerome a commencé par dessiner des coloriages pour Alice en faisant des dessins selon ce qu’elle souhaitait. Puis nous trouvions sympas de les partager d’où le site internet. 

Puis rapidement nous avons découvert les défis yakadiy et nous nous sommes pris au jeu.

Pour les coloriages ils sont d’ailleurs toujours disponibles gratuitement sur notre site internet. 

Comme tu parles des coloriages  je vais lui proposer d’en réaliser un nouveau bientôt 😉

Alice et Romanette


5- L’automne arrive. Le mauvais temps également. Certains cherchent donc des occupations à faire à la maison avec leurs enfants. Aurais-tu une idée de petits ateliers manuels à faire en famille?

Les activités pour cet automne, je pense d’abord à la peinture, une activité que les filles adorent et qui permet de faire tellement de choses.

La pâtisserie en famille ou la pâte à sel je pense que nous allons en faire bientot.

Nous aimons également ramasser ce que nous trouvons dans la nature (feuilles, fleurs, branches…) pour ensuite recréer d’autres choses.

Puis rapidement nous allons passer aux activités d’halloween et un peu plus tard celles de noel.

Alice et Romanette


6- Et enfin peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

Il y en a beaucoup, le tien pour la diversité de ce que tu partages livres, activités, jeux, sorties, bons plans, et tes incontournables interview du mercredi…

Celui de maman sur le fil, BLONDIYMATHILDE, pépitesandfun

Lepetitmondeadoucette, paillettes et imagination et allmadehere des comptes inspirants et des personnes sympathiques et bienveillantes.

Alice et Romanette
Alice et Romanette

Merci énormément à Alice et Romanette. Vous l’avez vu, c’est vraiment un compte adorable ! Et je vous conseille réellement de vous y abonner. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil aux précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Jeux t’aime

Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire ! Je vous présente aujourd’hui une pépite d’Instagram. Une Maman incroyable avec qui j’ai beaucoup de plaisir à discuter en MP. Elle est bienveillante. Elle est pleine d’imagination et de créativité. Elle est formée à la pédagogie Montessori. Elle a des posts qui sont sublimes avec des photos bien travaillées. Elle dégage beaucoup de douceur. Voici un de mes énormes coups de cœur : Jeux t’aime !

Jeux t'aime
Jeux t'aime

1- Bonjour Jeux t’aime. Tout d’abord, merci d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous. Peux-tu te décrire en quelques lignes?

Je suis Doriane, maman de Marin 6 ans et demi, Jasmin 4 ans et bientôt d’un nouveau petit amour qui viendra compléter notre famille début décembre. Nous vivons en face de l’océan depuis plus de 6 ans. Notre changement de vie nous a permis de vivre nos rêves. 

Je suis formée à la pédagogie Montessori et passionnée par les neuro-sciences affectives. J’aime que mes enfants apprennent en jouant, alors je multiplie les moments de pédagogie créative et ludique. 

Nous pratiquons l’instruction en famille en maternelle. Jasmin ne va pas à l’école, c’est moi qui lui fait l’école à la maison. Marin mon aîné est rentré en CE1 l’année dernière a 5 ans et demi, aujourd’hui il est en CE2 mais je pratique avec lui le co-schooling. 

Sur ma page @jeuxtaime, je partage nos activités d’apprentissage, nos expériences scientifiques, nos coups de coeur en littérature jeunesse, nos idées créatives et aussi mes expériences de maman. 

Jeux t'aime
Jeux t'aime

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

Ça faisait des années que mes amies me poussaient à le faire. Car elles voyaient les activités que je mettais en place à la maison et les choix éducatifs que je faisais. Elles trouvaient ça trop chouette et me disaient que ça pourrait intéresser plein de monde. 

Mais je ne trouvais pas le temps nécessaire pour le faire. Et puis mes garçons se sont mis à jouer de plus en plus longtemps ensemble ce qui m’a dégagé assez de temps pour me lancer dans l’aventure insta et réussir à partager notre quotidien. Et depuis c’est magique, j’ai beaucoup de retours positifs et je fais des rencontres fabuleuses. Une vraie communauté s’est créée et nous échangeons beaucoup.

Jeux t'aime
Jeux t'aime

3- Je tenais à te dire que tes photos sont sublimes. J’adore les mises en avant que tu fais. D’ailleurs, je n’ai toujours pas compris comment tu faisais certains fonds en harmonie avec ce que tu présentes (quiche que je suis en informatique haha). Quel est ton secret? As-tu une formation particulière en informatique?

Merci beaucoup ! 😊 Je suis Directrice Artistique mais j’ai mis ma carrière entre parenthèses depuis la naissance de Marin pour me consacrer au maximum aux enfants. Avant je travaillais dans une agence parisienne, ma spécialité c’était l’édition de luxe. C’était une autre vie, qui n’a rien à voir avec celle que je mène aujourd’hui. 

Aujourd’hui, ça m’amuse beaucoup de faire les photos pour insta surtout celles sur nos découvertes littéraires.

Jeux t'aime
Jeux t'aime
Jeux t'aime

4- J’adore également toutes les petites expériences scientifiques que tu proposes à tes enfants. Nous en faisons souvent également à la maison. La manipulation a l’air quelque chose de très importante pour toi. Est-ce que tu aurais une petite expérience scientifique à nous proposer facile à mettre en place?

La manipulation est la base de la pédagogie que je mets en place à la maison. Manipuler fait gagner un temps considérable dans les apprentissages. L’expérience permet de faire comprendre des concepts abstraits à l’enfant, la mémorisation est aussi plus forte. Et puis la manipulation nous permet de rester dans l’univers de l’enfant : le jeu. 

Chaque apprentissage doit être un jeu si on veut que l’enfant s’y intéresse vraiment.

Pour les expériences scientifiques il y en a plein que j’adore ! Ce sont de vrais moments de magie pour les enfants et mine de rien ça nous permet d’aborder des concepts assez compliqués. 

Pour en citer une, je crois que l’expérience du nuage dans le bocal a vraiment marqué les enfants. On a vraiment l’impression de réussir un tour de magie digne de Dumbeldore. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur ma page en story à la une ou en post dans mon feed.

Jeux t'aime

5- Ton plus jeune fils est en IEF. Qu’est-ce qui t’a donné envie de le scolariser à la maison? 

L’impulsion vient de mon ainé Marin. A deux ans il m’a demandé de lui apprendre à lire. Je suis tombée dans la pédagogie Montessori grâce à cela, en me demandant comment apprendre à lire à un enfant de cet âge. Je me suis passionnée pour cette pédagogie et j’ai vu des résultats incroyables avec Marin. Sa joie immense face aux apprentissages et son envie d’apprendre qui se démultipliait. C’est à ce moment là que j’ai pris la décision d’arrêter de travailler pour me consacrer entièrement à lui, et que je me suis formée à cette pédagogie. Je me sentais à ma place et épanouie dans ce rôle. Marin a su lire parfaitement avant 4 ans, Jasmin prend le même chemin. Marin faisait des divisions et des multiplications à 5 ans. Nous n’avions pas de limites dans les apprentissages. C’est lui qui me guidait dans ses envies, c’était incroyable. Aujourd’hui c’est la même chose avec Jasmin. On passe des moments merveilleux en apprentissage. C’est magnifique de le voir adorer apprendre et partager ses réussites. C’est quelque chose qui remplit vraiment notre vie de joie. Je me souviens de Marin a 3 ans et demi me disant tout ému : « merci maman de m’avoir appris à lire c’est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire. »

Jeux t'aime
Jeux t'aime

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Le tien évidemment ! Une autre page que je trouve formidable c’est @monpetitsoukdidee c’est un compte mine d’or. Il y a aussi @unamouraunaturel et @seveiller_simplement que l’on ne présente plus. Sans oublié @mum_osteo qui donne plein de conseils et astuces au quotidien.

Et puis un pêle-mêle des comptes de photographes que j’aime tout particulièrement 

et qui subliment la maternité ou les femmes, il y a le mythique @mothermusemag, @ceciliaphotographie, @lauraboilphotography, et puis le tout jeune compte mais prometteur de @danslesyeuxd_emilie.

Jeux t'aime

Merci du fond du cœur à Doriane de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Vous l’aurez compris: foncez vite vous abonner à son compte Jeux t’aime. Et en attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, voici les précédentes interview à lire ou relire:

Jeux t'aime

Interview de parent instagrameuse : Mes 3 Zébulons

Nous sommes mercredi. Vous connaissez maintenant le principe: je vous présente un parent instagrameur avec 6 questions/réponses. Aujourd’hui, j’ai voulu mettre en lumière une Maman avec qui je discute en MP. Nous avons des enfants du même profil atypique et nous nous comprenons donc. Je vous présente Mes 3 Zébulons, une Maman qui aime éveiller et accompagner ses enfants autour d’apprentissages à la maison.

Mes 3 Zébulons

1- Bonjour Mes 3 Zébulons. Merci d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous hebdomadaire. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour Angélique.

Je m’appelle Anaïs et suis maman de 3 garçons (9-4-1 an). Mariée, nous vivons dans la Sarthe.

Je travaille actuellement dans le médical mais j’ai l’envie depuis des années d’ouvrir une structure spécialisée. Diplomée à la pédagogie Montessori 0-3 ans et 3-6 ans, j’ai pour objectif d’ouvrir une MAM associative en n’utilisant que les pédagogies alternatives et le bi-linguisme. Associative, car je pourrais aussi prendre les plus grands en soutien scolaire avec la même pédagogie ainsi qu’organiser des ateliers et conférences sur différents sujets qui me tiennent à cœur.

Mes 3 Zébulons


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir cette page Instagram?

J’avais déjà une page Instagram « vide ». mais lors du confinement, j’ai remarqué à travers les réseaux que beaucoup de parents se retrouvaient un peu démunis entre les devoirs, occuper les enfants, gérer les difficultés scolaires parfois… Alors j’ai commencé à discuter avec quelques mamans et j’ai eu le déclic et l’envie d’ouvrir les portes de notre maison sur la toile. J’aime l’échange que j’ai avec mes abonnées, nous partageons beaucoup (parfois jusqu’à très tard d’ailleurs).

Mes 3 Zébulons


3- Pour ceux qui ne connaissent pas la signification de « zébulons » , cela veut dire « enfants précoces ». Sujet qui m’est familier. Peux-tu nous expliquer ce que c’est un petit zébulons et son quotidien? 

Effectivement je me suis inspirée de mes enfants pour le pseudo de ma page. Mes 2 grands sont Haut potentiels mais nous nous refusons d’employer le terme précoce, surdoué depuis le début car j’avais peur qu’ils soient catalogués et mis dans une case. La psychologue a parlé de « zèbre » et nous l’avons gardé. Beaucoup voient les HP comme des enfants qui savent lire à 2 ans, réaliser des calculs mathématiques développés à 3 ans alors que non (ou presque pour certains). Ils ont simplement une manière de voir, d’analyser les choses différemment d’un cerveau lambda. Ce qui est le plus flagrant voire génant pour eux c’est l’hypersensibilité qui est exacerbée.

Nous vivons comme nos voisins mais avec des aménagements mis en place au fur et à mesure en fonction des garçons. Mon grand à des troubles dys associées ce qui perturbe certains apprentissages comme le français donc nous utilisons les pédagogies alternatives pour travailler le concret avant l’abstrait.

Pour Marius, il a une grande soif d’apprendre donc nous devons « suivre » et le nourrir quotidiennement. Il marche de façon cyclique alors nous travaillons par thème avec des activités diverses et surtout des livres à gogo car il adore ce support.

Je dirais que la grosse différence est vraiment de devoir répondre à leur besoin de savoir (parfois sur des sujets compliqués telle que les camps de concentration cet été) savoir être à l’écoute (peut-être plus que les autres enfants) et les accompagner un maximum à aller vers les autres, gérer les angoisses très présentes et leur apprendre doucement à relativiser sur leur hypersensibilité.

Mes 3 Zébulons


4- Tu essayes d’accompagner tes enfants dans les apprentissages à la maison. Où trouves-tu toute ton inspiration ?

Nous utilisons les pédagogies alternatives au quotidien à la maison. Que ce soit pour le formel mais aussi pour les actes de la vie quotidienne. Nous prônons un maximum l’autonomie surveillée. Pour créer les activités, au départ je me basais beaucoup sur les livres, différents comptes et blogs car je ne connaissais rien à ce sujet. Puis au fur et à mesure c’est devenu une habitude ( qui rend parfois fou mon mari car je garde tout^^) J’adore inventer, créer de nouveaux supports pour travailler sous forme de jeux. D’ailleurs nous n’utilisons jamais le terme travail. Ici c’est activité ou plateau !

Pour Clovis je souhaitais vraiment ne pas sauter d’étapes alors je me suis offerte une formation Montessori. 

A la demande de mes abonnées, j’ai ouvert un blog ou je mets tous nos supports en pdf totalement gratuit afin que Montessori soit à la portée de toutes les familles. Beaucoup pensent que cette manière d’apprendre est réservé à une certaine catégorie de personnes quand elles voient le prix exorbitant de certains materiels alors que non !! Nos maisons regorgent de materiel sans le savoir ^^

Mes 3 Zébulons


5- Tu as ouvert une autre page Instagram « Apprends_moii ». Quel est le principe?

En cherchant des mamans qui avaient le même principe éducatif que moi, je me suis inscrite sur des groupes « mamans » et souvent seulement 5% des comptes m’intéressaient vraiment. En discutant je me suis aperçue que effectivement la toile était grande et que nous sommes vite démarchées par des compte make-up, vêtements ou autres (je n’ai absolument rien contre ce genre de comptes car je suis moi-même abonnée à certaines) mais ce n’est pas ce que je recherchais principalement sur Insta. Alors j’ai décidé d’ouvrir une page dédiée seulement aux comptes qui pratiquent ou aimeraient pratiquer le co-schooling, l’IEF et les pédagogies alternatives ainsi que les activités manuelles et ludo-pédagogiques. Un genre de point central ou nous pouvons toutes nous retrouver pour discuter, échanger et partager.

Pour me seconder j’ai pris une amie comme co-admin (rencontrée sur Insta et institutrice) @lecartabledemaman fait donc partie de l’aventure et nous gerons ensemble la page @apprends_moii.

Mes 3 Zébulons


6- Et pour finir, peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

Oula mes comptes chouchou…. j’en ai tellement ^^ et difficile d’en sélectionner mais si je devais en choisir 5… à découvrir absolument et peu connus : 

@lecartabledemaman bien entendu pour sa double casquette et son regard bienveillant de maitresse et maman pratiquant le coschooling.   

@snisi68 pour sa bonne humeur sa ludothèque qui me fait rêver

@tony.apprend.avec.maman pour la multitude d’activité qu’elle propose à son fils en IEF.

@la.caverne.danais, @blondiyMathilde et @cocon_schooling pour être les reines du diy en simplicité.

Et voilà j’en ai identifié 6 ^^

Mes 3 Zébulons
Mes 3 Zébulons

Merci à Mes 3 Zébulons de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Avant de découvrir la prochaine Maman à l’honneur la semaine prochaine, abonnez-vous à son compte et n’hésitez pas à relire les précédentes interviews:

Interview de parent Instagrameur : Le Petit Monde à Doucette

Si vous me suivez depuis un moment, et d’autant plus si vous me suivez sur Instagram, vous avez du vous rendre compte que j’adore tout ce qui est fait main avec ou pour les enfants. Tous ces moments créatifs qui ouvrent l’esprit… Aujourd’hui, je vous présente un compte que j’ai connu il y a quelques mois en participant aux défis créatifs de YakaDIY: Le Petit Monde à Doucette. Suivez-la, elle est top !

Le Petit Monde à Doucette

1- Bonjour Le Petit Monde à Doucette. Merci d’avoir répondu présente pour ce rdv. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Justine j’ai 29 ans, je suis une maman plus que comblée d’une petite Selena qui a 2 ans et demi.

J’habite au fin fond d’une campagne en Picardie.

Je suis quelqu’un d’hypersensible et solitaire.

Je suis atsem depuis 11 ans mais mon vrai métier c’est d’être maquilleuse.

Le Petit Monde à Doucette

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

Depuis mon plus jeune âge je suis passionnée par les activités manuelles. A 17 ans je faisais les brocantes le dimanche pour vendre mes créations bijoux en fimo. Puis, j’ai vendu sur Facebook pendant plus de deux ans des attrapes rêves. Quand j’ai eu Doucette on a commencé à en faire toutes les deux. Elle venait juste d’apprendre à s’asseoir qu’elle avait déjà de la peinture plein les mains. Et puis un jour je me suis dis: pourquoi je ne ferais pas une page Instagram ? Et en février 2020 est née le petit monde à Doucette <3

Le Petit Monde à Doucette

3- Tu es Maman solo. J’imagine que ce n’est pas toujours évident de gérer au quotidien. Comment gères-tu ce rôle de Super Maman seule avec Doucette?

Être maman est la plus merveilleuse chose qui me soit arrivée, elle a clairement été ma bouée de sauvetage. Je vis en fonction de celle de ma fille. Je fais mon ménage quand elle dort et je profite de sa sieste pour créer et trouver des idées, comme ça quand elle est réveillée je suis avec elle à 100%. Dans mon métier, j’ai vu beaucoup trop d’enfants qui avaient la télévision comme baby-sitter, et pour moi impossible. C’est une petite fille adorable mais comme tous les enfants elle a des moments sans. Et parfois c’est dur de gérer seule mais je souffle un coup, je pleure et après c’est reparti. Nous avons une relation très fusionnelle . Le plus dur au final ce n’est pas d’élever ma fille seule, mais c’est le soir de me retrouver devant Netflix sans personne avec qui commenter. Heureusement mes parents vivent dans le village d’à côté, et sont très présents pour moi et encore plus pour Doucette faut bien se l’avouer 🙂

Le Petit Monde à Doucette

4- Je remarque que tu aimes énormément créer des supports de jeux pour ta fille. Et je peux le dire : tu es très douée en dessin. As-tu pris des cours? Fais-tu également des créations pour toi ou uniquement pour ta fille? Quel matériel utilises-tu ? (Beaucoup de questions en une, je te l’accorde).

Je n’ai jamais pris de cour de dessin, petite je passais mon temps à dessiner les pochettes des cassettes Disney et puis au fur et à mesure ça a commencé à ressembler à quelque chose. Et j’ai toujours continuer à dessiner. J’aurais aimé faire une école d’art.

Je touche à tout. Je fabrique des jeux, des bijoux, des pinces, de la deco, des bonnets, des cadeaux…. Je ne m’arrête jamais . Là, j’aimerais beaucoup faire des livres d’activités pour enfants et organiser des ateliers chez moi les mercredis après-midi pour les enfants du village. Le matériel que j’utilise on peut dire que j’essaye principalement de recycler tout ce que je peux trouver. Après mon magasin chouchou Action et depuis peu j’ai découvert les poscas et je ne m’en sépare plus non plus.

 Mais pour moi l’indispensable c’est quand même mon carton <3

Le Petit Monde à Doucette

5- Où trouves-tu ton inspiration?

Mon inspiration vient de Pinterest, principalement je passe ma vie dessus. Et puis de pages insta aussi où de google. J’ai déjà était inspirée par des dessins animées. L’avion en carton de Selena pour le tour du monde, vient de Tchoupi.

Et puis ces derniers temps, j’ai découvert quelques petites pépites sur parentalist

Le Petit Monde à Doucette

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Alors c’est rigolo mais déjà le seul compte auquel je prend la peine d’aller dessus pour voir si il y a une story c’est le tien. Je crois que tu devrais faire de l’asmr. Je ne sais pas si c’est ta voix ou ta façon de t’exprimer mais ça détend 🙂

Apres j’en ai énormément, on va faire un petit top 3 : 

leveilsurunplateau, blondiymathilde et alice_et_romanette

Il y a aussi mes copines avec qui on a créé notre #lescreasdecheznous. 

Et ma copine de coeur insta : maman_mais_pas.seulement.

Le Petit Monde à Doucette
Le Petit Monde à Doucette

Merci énormément à Le Petit Monde à Doucette de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Si ce n’est pas encore fait, abonnez-vous à son compte. Et en attendant de voir qui sera à l’honneur la semaine prochaine sur mon blog, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Sandra Maternelle

J’espère que la rentrée des classes s’est bien passée pour vos loulous hier. Ici, c’était le grand saut au CP. Cela fait quelque chose mine de rien quand on est parent. Alors aujourd’hui pour l’interview de parent instagrameur, je voulais mettre à l’honneur le monde enseignant avec une institutrice en or que j’aime beaucoup suivre sur les réseaux sociaux : Sandra Maternelle.

Sandra Maternelle

1- Bonjour Sandra Maternelle, merci de te prêter au jeu des questions/réponses. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je suis enseignante depuis 16 ans dont 13 années en maternelle. J’ai toujours été attirée par les jeunes enfants et où que j’aille , les petits sont attirés par moi ! Je suis passionnée de danse et par mon travail , férue d’arts créatifs (pour adulte et enfant), hypersensible, un peu solitaire , grande liseuse et j’aime le contact avec la nature.
Je prône le respect du rythme de l’enfant durant toute sa scolarité. Les enfants ne sont pas des robots. Chacun est unique et j’aimerais aider notre pays à davantage le comprendre.
Je suis passionnée par la pédagogie , le fonctionnement du cerveau de l’enfant et ses émotions.

Sandra Maternelle

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir maîtresse?

Toute petite , je jouais déjà à la maîtresse avec ma sœur et mes poupées. En CM2, j’alignais les petits CP devant le préau et me plaisais dans le rôle de « nounou ». J’ai découvert plus précisément l’envie d’enseigner au cours de l’adolescence. Je désirais avoir un impact dans leur vie , participer à leur émerveillement et leur faire découvrir le monde d’une façon nouvelle. Je rêvais déjà de sortir des sentiers battus, consciente des carences de notre système éducatif..
Je pense que l’enseignant doit rendre l’enfant acteur de son apprentissage et ne pas le laisser dans état passif : je donne -> tu reçois.

Sandra Maternelle

3- Tu as enseigné aussi bien en élémentaire qu’en maternelle. Qu’est-ce qui t’a le plus plu et pourquoi?

J’ai enseigné 3 ans en élémentaire. J’ai adoré le relationnel avec mes élèves. Leur maturité nous a permis d’ouvrir des discussions très enrichissantes. Cependant , je n’y trouvais pas mon épanouissement… ce feeling spécial que j’ai avec les petits me manquait. Lorsque je suis arrivée en maternelle , j’ai tout de suite compris où était ma place. Ce fut comme une évidence …
Je suis tombée amoureuse du contenu de l’enseignement du cycle 1 et notre attirance mutuelle et inée m’a confortée dans ce choix. J’aime la spontanéité des petits, leur joie de vivre, leur analyse si pertinente et sensible du monde ainsi que leur émerveillement.

Sandra Maternelle

4- Quels sont tes meilleurs souvenirs d’enseignement?

Avoir redonné le goût de lire à 1 élève de CE2, réconcilié un père et son fils , sensibiliser un papa aux conséquences douloureuses de la correction physique, avoir donné envie à un élève de devenir enseignant ( Il a réussi !) … au final , je me rends compte que ce que les petites têtes ont retenu sur le plan des connaissances n’est pas ma satisfaction première. Nous semons dans leur vie de manière bien plus large et puissante que nous ne le pensons…. bien au delà des apprentissages formels.

Sandra Maternelle

5- On y est: la rentrée est là ! A ton avis, comment cela va être impacter cette année scolaire pour les enseignants et les élèves avec le covid?

J’avance avec confiance mais aussi avec quelques incertitudes , comme chacun, je pense. Je veux rester positive et je le serai. Les enfants sont très sensibles aux émotions des adultes. Si nous voulons qu’ils soient rassurés et réceptifs aux apprentissages, nous devons être dans un état d’esprit positif.

Sandra Maternelle

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Les comptes qui partagent justement ce même regard sur le respect du rythme de l’enfant :
@1institalastation
@lamaternellepailletee
@ecoledechrys
@lesinstantsdebonheur
@mavietrepidantedemaman
@mestressecharlotte
@maitressecat
@maitressemareen

Évidemment, il y en a beaucoup d’autres !

Sandra Maternelle

Merci du fond du cœur à Sandra Maternelle d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Foncez maintenant vous abonner à son compte. En attendant de découvrir le prochain parent à l’honneur, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Sandra ASMR

Ceux qui me suivent en story sur Instagram le savent peut-être: je souffre d’un très mauvais sommeil. J’ai un cerveau qui a du mal à se mettre sur off et qui me provoque de nombreuses insomnies, sans compter mes si nombreux cauchemars. Mais pendant le confinement, j’ai découvert l’ASMR. C’est une technique de relaxation avec des bruits, du visuel et des chuchotements. Cela peut paraître assez étrange au premier abord, mais ça me fait un bien fou. Je n’ai pas un sommeil parfait depuis, mais je dors quand même beaucoup mieux et surtout je me sens beaucoup plus zen même durant la journée. Cela a changé ma façon d’être. Vous trouverez beaucoup d’artistes ASMR sur Youtube mais celle que je préfère, et de loin, c’est Sandra ASMR. Elle dégage quelque chose de profondément bienveillant, de sain, en accord avec la nature. Je sais que de nombreux parents ont leur sommeil complètement chamboulé depuis l’arrivée de leur enfant. C’est pourquoi je tenais à vous la présenter.

Sandra ASMR

1- Bonjour Sandra et merci d’avoir répondu présente pour cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Merci à toi Angélique ! Je suis donc Sandra. J’ai 34 ans. Je suis maman d’une petite cacahuète de 2 ans et demi. Je suis mariée et j’ai créé ma micro entreprise depuis quelques années.

Sandra ASMR

2- Je suis certaine que beaucoup de mes lecteurs ne savent pas ce qu’est l’ASMR. Peux-tu nous expliquer ce que c’est et comment tu as eu l’envie de te lancer dans l’aventure? 

L’ASMR est une réaction du corps, un ressenti que l’on perçoit grâce à un déclencheur (visuel, auditif, olfactif, cognitif, tactile, etc). La plupart du temps, on ressent de petits picotements agréables au niveau du cuir chevelu, ou l’arrière du crâne. Ce qui permet d’être complètement détendu.

Le but est donc de créer des sons très doux avec des objets du quotidien, de chuchoter, ou de parler avec une voix basse, afin de déclencher cet ASMR.

J’ai découvert les vidéos ASMR il y a 6 ans, alors que j’avais de grosses périodes d’insomnie. L’écoute de ces vidéos m’a permis de me détendre, de ne penser à rien, et aussi me permettaient de me sentir moins seule lorsque j’avais des angoisses nocturnes. 

Après un an d’écoute et tous les bénéfices que j’en tirais, j’ai voulu créer à mon tour ce type de vidéos.

Sandra ASMR
Sandra ASMR

3- On peut te retrouver également avec ton chéri dans « Et si on essayait? ». Peux-tu nous expliquer un petit peu le concept?

En créant des vidéos ASMR, je me suis rendue compte que je partageais plus que de simples sons auprès de ma communauté. Dans beaucoup de vidéos, je parlais de bien être pour soi, et aussi pour la planète. Les personnes ont vu mon évolution vers un mode de vie plus sain, plus simple. Et j’ai décidé de consacrer une chaine pour tous ces sujets. Et mon mari se joint effectivement à moi lorsqu’il le peut 🙂

Sandra ASMR

4- Tu fabriques de tes propres mains des cartes positives qui sont en vente sur ton site. Qu’est-ce que c’est exactement? 

Toujours dans cette envie de partager du positif, dans une démarche de bien être pour soi, j’ai eu l’envie de créer des cartes avec des messages positifs. On sait à quel point nos pensées sont importantes. Les pensées que l’on a dès le réveil ont un impact direct sur notre journée. Notre monde se forge à partir de nos pensées. Si on se tire une petite carte le matin avec un message bienveillant pour soi, on envoie un message à notre mental. 

Pour moi, ces cartes sont les graines que je souhaite semer autour de moi. Que le plus grand nombre puisse retrouver confiance, amour, bienveillance envers eux-mêmes d’abord, pour ensuite être rayonnants pour les autres. C’est un cercle vertueux 🙂 J’ai donc peint des aquarelles, que j’ai mis en arrière plan des cartes. Et j’ai rajouté ces messages positifs. Elles sont imprimées à Saint Rémy de Provence, juste à côté de chez moi, où je confectionne ensuite chaque paquet, que j’envoie dans un pochon en lin, réutilisable.

Sandra ASMR
Sandra ASMR

5- Tu as su prendre ta vie en main pour la rendre plus à ton image et trouver ton équilibre. Tu partages cela dans un programme qui s’appelle « Vagues de vie » afin d’aider d’autres personnes à avancer. Peux-tu nous en parler un peu?

« Vagues de Vie » a été créé afin de répondre à beaucoup d’interrogations que je recevais depuis des années : « Comment fais-tu pour être toujours positive ? Peut-être arrives-tu à avancer parce que tu n’as jamais eu d’épisodes traumatiques dans ta vie ? ». 

J’ai voulu répondre à ces questions en racontant une période de mon passé, comment je suis allée de l’avant, et comment j’en ai tiré toute cette force qui est en moi aujourd’hui.

Je suis intimement persuadée que ce type de partage peut ouvrir beaucoup de portes aux personnes qui se sentent perdues, se questionnent quant aux vagues qui se mettent sur leur chemin

Sandra ASMR

6- Et enfin, question qui revient à la fin de chaque interview du mercredi: peux-tu nous citer tes comptes Instagram chouchous?

Mes comptes instagram chouchous sont ceux qui me font me sentir bien :

Et beaucoup beaucoup d’autres 🙂

Sandra ASMR

Merci énormément à Sandra ASMR de s’être prêtée au jeu des questions réponses. Je vous poste une de ses vidéos pour vous montrer ce que c’est exactement. Mon fils apprécie également de la visionner. Cela nous fait notre moment calme à tous les deux.

Je vous partage également son site internet. N’hésitez pas à cliquer pour en savoir plus sur elle.

En attendant de découvrir la prochaine Maman mise à l’honneur, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Sous le feuillage

C’est enfin le retour de l’interview de parent instagrameur ! Je sais que vous aimez ce rendez-vous. Mais j’étais partie en vacances et ce n’est pas toujours évident de publier lorsque nous sommes en congés. Et c’est aussi plaisant de rester un peu loin de son ordinateur de temps en temps. Pour cette reprise, je voulais mettre en avant une Maman que je suis depuis un moment : Sous le feuillage. C’est une passionnée de littérature jeunesse et elle partage ses trouvailles avec vous. Faisons un peu plus connaissance.

Sous le feuillage

1- Bonjour Sous le Feuillage. Merci d’avoir répondu présente pour la reprise de l’interview de parent instagrameur. Peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour Angélique. Je suis Laëtitia, alias Lael pour ceux qui me connaissent sous mon pseudo. Je suis chroniqueuse jeunesse sur le blog Sous le feuillage depuis 2008. J’ai exercé le métier de libraire jeunesse et suite à une réorientation professionnelle, je ne travaille plus dans le domaine des livres. Je bloggue depuis 2008 mais je lis depuis plus longtemps. Passionnée de livre jeunesse, ma passion a débuté dans les années 2000 avec Harry Potter. Depuis je dévore beaucoup de romans. En 2014 j’ai eu mon premier garçon et j’ai voulu lui transmettre ma passion pour les livres, avec une autre dimension, celle des jeux, loisirs et activités.

Sous le feuillage

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram ainsi que ton blog?

J’ai ouvert mon blog en avril 2008 et ce sont les blogueuses comme Clarabel, Hérisson, Bladelor Triskell, qui m’ont donné envie de blogger. Je voulais laisser un passage écrit de mes lectures et communiquer ma passion, mon goût pour la lecture. Je me suis lancée sans prétention aucune et je suis toujours là, quelques 10 ans après ! J’ai ouvert mon compte Instagram en 2015 soit un an après la naissance de mon fils dans une autre optique, celle de parler de livres mais aussi ma vie de maman dans le domaine culturel, loisirs. Je suis une touche à tout, et avec mes enfants nous faisons pleins de choses différentes. J’ai voulu retranscrire ça sur mon compte. Et ca a commencé avec les autocollants aux 18 mois de Timothée !

Sous le feuillage

3- Tu dois avoir une bibliothèque impressionnante chez toi. Combien de livres as-tu? Comment les classes-tu?

Fruit de plus de 20 ans de passion (j’ai 36 ans) j’ai gardé mes livres de collège et quelques uns de mon enfance.  J’ai eu la chance de travailler 3 ans pour une enseigne librairie qui m’a donné droit à des bons de réduction pour acheter les livres et c’est là que j’ai pu m’en donner à coeur joie. J’ai la chance aussi et je l’avoue d’avoir une maman formidable qui m’offre beaucoup de livres pour mes anniversaires, Noëls, occasions et de gâter tout autant mes enfants. Puis j’achète beaucoup de livres également, parfois sans regarder la dépense (ce qui me joue des vilains tours). Puis depuis 2009 j’ai eu l’extrême chance de pouvoir recevoir des services presse de la part de nombreux éditeurs. Je déplore aujourd’hui que le service presse soit parfois dénigrer mais grâce à lui, je peux encore plus acheter et faire vivre l’édition jeunesse française. 

Je ne pourrais pas dire combien j’ai de livres. Mon problème étant que je garde tout ce que je reçois, que j’achète généralement que des coups de coeur. Je donne beaucoup et je fais des concours. Je ne revends jamais un service presse, je préfère en faire profiter mon entourage. Je crois qu’entre les bibliothèques de mes enfants et la mienne, si je devais compter les albums, documentaires, les romans, je dois pas être loin de 800.

Je ne classe plus loool mais comme avec les enfants nous faisons des thématiques, j’ai commencé à ranger les albums jeunesse par thèmes et sous-thèmes : Hiver (Neige, banquise, animaux du froid), Noël (3 rayons complets), livres CD musicaux, contes et légendes, Saisons, Mort/deuil, Animaux, Contes animaliers ou livres avec que des animaux, Livres avec des enfants, Protection et écologie…

Sous le feuillage

4- As-tu un budget que tu t’octroies chaque mois pour tes achats livres? Des conseils à donner pour en trouver à moindre coût?

Et bien normalement je dirais oui, entre 50 et 130 euros par mois mais depuis le confinement, je ne regarde plus. Je sélectionne beaucoup plus. Par exemple pour cet été, j’ai juste compléter notre bibliothèque avec deux coups de coeur. Par contre pour le thème Egypte, j’avais très peu de livres, j’ai donc fait une commande avec plus de 3 titres. Mes bons plans ce serait Veepee lors des ventes privées de certains éditeurs, j’ai pu acheter pleins de cahiers et albums des Editions Mila, et Circonflexe. J’achète aussi d’occasions chez Gibert Joseph et brocantes. Il y a désormais Vinted où j’ai pu faire de sacrées trouvailles mais il faut être patient.

Sous le feuillage

5- Question difficile pour une amatrice de littérature jeunesse, mais si tu devais nous donner tes coups de coeur de livres pour enfant, quels seraient-ils?

J’en ai tellement. Depuis plus de 2 ans, j’ai un énorme coup de coeur pour les publications chez Kimane, et Ricochet. Je dirais que mon coeur de lectrice appartient à plusieurs titres et qu’il y a des illustrateurs qui ressortent (Benjamin Flouw, Benji Davies, Richard Jones, David Litchfield, Gérald Guerlais, Charlotte Gastaut, Marc Boutavant). Choisir est compliqué à l’image de mon fils qui me répond TOUS quand je lui demande de choisir son préféré. Chaque livre a quelque chose à offrir. Par contre demandes moi mes illustrateurs préférés et là je sais !!!

Sous le feuillage

6- Et pour finir quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Pour les livres, c’est Mamanfouine, nous partageons la même simplicité, le même grain de folie et le même enthousiasme délirant pour les livres. On partage de nombreux coups de coeur et nos fils sont férus de lectures.
Pour les activités, il y a MamanHappycultrice car je trouve ses activités magnifiques et en lien avec la nature.
Pour la douceur et la poésie de l’enfance, c’est Ericel75, une bulle de délicatesse avec un monde de l’enfance vraiment apaisant.
Pour les photos d’activité j’aime beaucoup Monptitsoukaidees et ses plateaux littéraires.
Instagram est un peu comme une drogue, plus on suit les comptes, plus on a envie de livres et de les présenter!! Il y a de très beaux comptes en devenir : lacabanedesdiplodocus, orelyneasbooks, les3petitsbrigands, danslesyeuxdelouise où j’aime également flané. 

Sous le feuillage

Merci du fond du cœur à Sous le Feuillage d’avoir répondu à ces 6 questions. Je suis vraiment très heureuse de l’avoir mise en avant. C’est vraiment un compte que j’apprécie énormément. Foncez vous abonner à son Instagram. La semaine prochaine, une autre Maman que j’apprécie dans un tout autre registre. En attendant, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Sous le feuillage