Bande dessinée « Suivez le Bébé » de Dodo et Ben Radis

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un ouvrage qui est pour moi un véritable coup de coeur: la bande dessinée « Suivez le Bébé » de Dodo et Ben  Radis.

suivez le bébé

Si vous êtes parent, cela va forcément vous parler. Dans ce livre, il y a tout ce que personne n’a jamais écrit sur le fait d’avoir un enfant. Cela parle bien évidemment du bonheur d’être mère, mais aussi de la souffrance que cela peut engendrer. C’est Dodo, la Maman qui raconte. Et Ben Radis, le Tonton, a tout mis en image. C’est du 100% vécu et du 100% drôle.

suivez le bébé

C’est une véritable encyclopédie de l’état des lieu de la maternité. On parle ici du premier test urinaire (négatif) lors des premiers essais de bébé, mais aussi de celui qui fera basculer votre vie à jamais quelques mois plus tard avec le fameux + affiché. Toute la grossesse y est décortiquée: les questions qu’on se pose, l’échographie, les hormones qui nous font pleurer, les grosses fringales… Je vous dis : tout y passe ! Et forcément, le grand jour de l’accouchement y est abordé, mais aussi les petites histoires de l’hôpital…. Et la vie à 3 qui démarre ! Les nuits blanches, les remises en question, les petits conseils, mais aussi la joie et le bonheur d’avoir un enfant.

Suivez le bébé

Les illustrations sont très belles et son mariées à un texte qui est bourré de réalité. C’est sincère et c’est cela qui rend cette bande dessinée réaliste et touchante.

À noter que la préface a été écrite par Catherine Ringer des Rita Mitsouko.

À mettre entre les mains des personnes qui souhaitent un jour avoir un enfant, ou bien évidemment, à tous les parents qui se reconnaitront. Merci aux Humanoïdes Associés d’avoir sorti un si bel ouvrage.

Je vous propose aujourd’hui de le gagner.

suivez le bébé jeu

Pour cela:

-Likez la page Facebook de Maman Écureuil.

-Invitez 2 amis(es) minimum à participer à jouer en les taguant sur la publication Facebook.

Vous avez une chance supplémentaire si vous me laissez un commentaire sous cet article.

Vous avez jusqu’au 3 mai. Bonne chance à vous et n’hésitez pas à partager le concours autour de vous.

Choix de prénom: je ne peux malheureusement pas appeler mon enfant comme ça!

Un peu d’humour pour finir la semaine. Le choix d’un prénom est souvent prise de tête quand on est futur parent. On est rarement entièrement d’accord. On a des coups de cœur que l’autre ne valide pas. L’un aime les prénoms classiques, l’autre qui changent de l’ordinaire. Il faut penser aux jeux de mots, à l’association avec le nom de famille, à qui porte déjà ce prénom… Bref, c’est un véritable casse-tête!

Pour vous faciliter la tâche, je vous propose un site internet qui vous dit que vous ne pouvez malheureusement pas appeler votre enfant comme ça. Ne cherchez pas, ils ont trouvé quelque chose pour chaque prénom. Parce que soyons honnête: quel que soit le prénom pour lequel vous optez, il y a toujours quelqu’un pour trouver que ce n’est pas bien.

Je vous ai fait une petite sélection de prénoms. Vous allez voir, c’est très comique.

eglantine emile

didier

pelagie

cerise

J’ai aussi cherché quand même le prénom de mon fils : Simon.

simon

J’avoue qu’on peut rester des heures sur ce site. Peut-être que cela pourra vous aider à faire votre choix de prénoms…. Ou au moins: à en virer quelques uns de votre liste.

D’ailleurs comment s’appellent vos enfants? Comment avez-vous choisi leur prénom? Dites-moi tout en commentaire.

16 phrases à ne pas dire à un couple infertile.

Nous sommes aujourd’hui le 25 septembre. C’est la deuxième édition de la Journée Nationale de l’Infertilité. Il faut savoir qu’entre 10 et 15% des couples consultent un jour car bébé a du mal à venir. Et pour connaître ce sujet par cœur, je vous ai fait un petit topo des phrases à ne surtout pas dire à un couple infertile. Cela vient d’une bonne volonté de votre part, des fois d’un peu de maladresse, voir même d’humour lourdingue…. Mais ces phrases ne sont pas les bienvenues….

infertilite

1- « Mais arrêtez d’y penser, tout ça c’est dans la tête ». Non, comme répondait mon mari « c’est juste dans les co*****s! » Je me demande pourquoi les médecins ne dirigent pas les couples vers un psy? Pourtant ça coûterait tellement moins cher pour la sécu qu’une FIV….

2- « Vous voulez le mode d’emploi? » Phrase bizarrement souvent prononcée par un homme, accompagnée d’un rire bien gras… Et souvent la phrase numéro 3 suit juste après.

3- « Vous voulez un coup de main? » Vous l’entendez d’ici le rire de gros lourd?

4- « Tu ne peux pas comprendre toi…. Tu n’as pas de gosses! » C’est certain. Mais ce n’est pas faute de le vouloir…..

5- « La cousine du voisin du facteur de ma grand-mère, c’était pareil…. Et puis un jour, ils ont adopté et elle est tombée enceinte »… Ok merci pour ce propos très constructif.

6- « Ce n’est pas bien grave de ne pas avoir d’enfants. Il y a tellement de choses à faire dans la vie. » Mais faire ces choses avec des enfants, c’est sympa aussi.

7- « Bon, comme tu n’as pas d’enfants, tu ne poses pas Noël en vacances! Priorité aux parents ». C’est sur que les infertiles n’ont pas de famille… Pas de frères et sœurs… Pas de parents… Rien!

8-« Au moins tu as de la chance, tu n’as pas à te soucier à te rappeler tous les jours de prendre la pilule. » Non, c’est certain. Mais il faut se rappeler qu’à heure fixe, il faut se faire une piqûre dans le ventre.

9- « Quelque part tu as de la chance, tu fais des économies. Les gosses, ça coûte cher ». C’est vrai qu’on devrait changer l’expression « riche comme Crésus » en « riche comme un infertile ».

10- « Peut-être que vous n’arrivez pas à avoir un bébé car vous n’êtes pas sensé en avoir. La nature choisit qui peut en avoir ou non ». Pourquoi la nature en donne-t-elle alors aux personnes qui font du mal à leurs enfants? Peut-on me l’expliquer?

11- « Vous êtes jeunes et avez toute la vie devant vous. » . C’est sur, mais une longue vie à 3, c’est sympa aussi.

12- « Alors c’est pour quand le bébé?«  Bonne question tiens!

13- « Tu as de la chance, car tu as eu le temps de te faire à l’idée et le désirer… Moi c’est arrivé trop vite. » Oh je suis vraiment désolée pour toi.

14- « Il faut faire le poirier après l’amour. C’est prouvé que ça aide! » Le poirier, le fraisier, le pommier, le figuier… Je vous assure que quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

15- « En même temps nous sommes trop nombreux sur Terre ». Ou nous avons aussi en variante la 16.

16- « En même temps, vu le monde actuel… Je ne sais pas si c’est très raisonnable de faire encore des enfants… » Et pourquoi tu en as toi alors?!

Maintenant, vous saurez qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.

Quelles phrases avez-vous entendues? N’hésitez pas à me partager votre vécu en commentaire.

10 phrases que vous ne pensiez pas prononcer avant d’avoir un bébé.

Il y a des phrases qu’on ne pensait pas du tout prononcer un jour avant d’être parent… Et pourtant, ces phrases peu glamour, troublantes, voir flippantes, on les sort assez régulièrement.

phrases de parents

1- « Il a fait caca aujourd’hui ? » Oui parce que régulièrement vous allez demander à votre chéri, votre nounou, voir vos beaux-parents si Babychou a eu des selles. Très important le caca dans la vie…. Ce qui nous amène à la phrase numéro 2….

2- « Son caca était mou ou plutôt en crottes de lapin? » . Toujours très glamour comme conversation. Mais info très importante pour savoir quoi lui donner à manger . Faut-il privilégier de la purée de carottes ou plutôt de la compote de pruneaux ?

3- « 7 heures du mat ! J’ai fait une sacrée grasse mat! » . Et en plus, s’il n’a pas fallu se lever la nuit pour aller chercher une tutute qui est tombée ou donner un bib nocturne… C’est vraiment la fête au village !

4- « Arrête de tirer sur ton zizi! » Bon ça c’est surtout pour les parents de petit garçon…

5- « Ne mets pas ça dans ta bouche ». Et le « ça » peut être un peu tout et n’importe quoi : votre Iphone, la télécommande de la télé, une tong qui traine par terre, un mouchoir sale qui n’a pas été rangé….. Et j’en passe et des meilleurs…

6- « Une soirée à faire la fête jusqu’à pas d’heure avec la bande de copains ?! Non, désolée, demain je dois me lever… » . Phrase inimaginable à prononcer avant pour moi…. J’aime trop m’amuser ! Maintenant, je me couche à 22h30. Et encore, ça, ce sont les jours où j’ai envie de veiller tard !

7- « Oui je sais, j’ai du vomi sur l’épaule mais je n’ai pas eu le temps de me changer. » Vous n’avez jamais remarqué comme votre bébé pouvait vous régurgiter ou vous vomir dessus juste au moment où vous alliez quitter la maison ? Je pense qu’il y a sincèrement un complot des bébés….

8- « Je suis moche, je ne ressemble plus à rien… » (tout ça en pleurant, c’est plus rigolo.) Haaaa la chute des hormones qui fait qu’on ne supporte plus rien et surtout pas son reflet dans le miroir. Il faut dire que 9 mois d’étirement de la peau, ça peut laisser des traces.

9- « Haa non, ça fait mal ça! Arrête de tirer les cheveux ! » Cela marche aussi avec : arrête de taper ou de mordre Maman.

10- « Maman t’aime fort tu sais. » Cette phrase par contre ne fait pas du tout flipper… Mais on la prononce au mois 100 fois par jour. Et avant d’être mère, je ne pensais pas pouvoir aimer autant un petit bout.

Et vous ? Quelle phrase répétez-vous régulièrement depuis que vous avez un bébé ? Dites-moi tout en commentaire.

7 signes qui prouvent que les parents sont des super-héros

Avant d’avoir un enfant, je regardais parfois les parents d’un air ébahie en me disant « Mais comment arrivent-ils à faire tout ça ? Moi je n’y arriverai jamais. Je n’arrive même pas à me gérer moi-même ». Et puis, lorsque notre tour arrive, on se découvre des super pouvoirs.  Un billet qui rebooste. Parce qu’on ne se le dit pas assez souvent : Nous sommes des parents qui déchiiiiiiiirent ! Nous sommes des super-héros du quotidien !

super-héros

1- On arrive à tenir le cap malgré le manque flagrant de sommeil. En devenant parent, on fait le deuil des nuits de 10 heures et des grasses mat jusqu’à midi. Je me souviens d’un temps où si je me levais à 11 heures un dimanche matin, c’est que j’étais tombée du lit.

2- Nos oreilles sont capables d’entendre le moindre infrason. Même porte fermée, nous sommes capables d’entendre le moindre fait et geste de notre progéniture. Il nous est déjà arrivé de dire « Attends, je reviens. Bébé s’est mis debout dans son lit. Je vais le coucher ». Et ça sans le voir ni l’entendre crier…..

3- Nous sommes capables de nous dédoubler. Préparer les purées du petit, tout en jetant un coup d’œil à ce qu’il fait et en mettant en route une machine de pyjamas plein de vomi, tout en ayant une conversation très poussée avec son conjoint, c’est totalement dans nos cordes.

4- Nous savons lire dans l’avenir…. « Non, ne l’énerve pas avant qu’il aille au lit sinon on va passer une sale nuit ». Et généralement ça s’avère vrai ! Cela peut marcher aussi avec :« Non, ne touche pas à ça, tu vas te faire mal », ou encore « Je pense qu’une dent va sortir dans moins d’une semaine ».

5- On devient de vrais Musclor. Avant, rien que de porter un pack d’eau, ça me fatiguait. Maintenant les doigts dans le nez pour soulever un bébé de 9 kilos avec sa poussette de 12 kilos.

6- On peut regarder un film d’horreur sans sourciller…. Après avoir aspiré de la morve avec un mouche bébé, s’être fait uriner dessus, et avoir nettoyé des couches pleines qui débordent de caca bien odorant, plus rien ne peut nous faire peur.

7- Nous devenons médecin à nos heures perdues. « Oh ça, ça ressemble à des boutons d’eczéma (ou varicelles/pied main bouche/roséole/ rougeole…) » « Il faut que tu mettes ça comme crème, c’est miraculeux ».

Alors soyez en sûr ! Vous êtes des super-héros au quotidien. Les 5 Fantastiques n’ont qu’à bien se tenir…

10 choses qui changent quand vous êtes en vacances et que vous avez un bébé !

Il est exactement 6h42, je suis en vacances et déjà debout….  Voici quelque chose qui m’inspire un petit billet d’humeur et d’humour spécial repos congés avec un bébé. Parce que oui, vos vacances ne seront plus jamais les mêmes. Alors qu’est-ce qui change exactement? Faisons le point.

vacances détente1. La destination. Tout d’abord, vous allez réfléchir à deux fois sur votre lieu de villégiature. Est-ce que Bébé Cœur va supporter le trajet? N’aura-t-il pas trop chaud ? Trop froid ? Aura-t-il besoin d’un vaccin ? Trouverons-nous tout ce qu’il faut pour le faire manger ? Ne risque t-il rien sanitairement ?

2. Le coffre de votre voiture. Plus c’est petit, plus ça a besoin d’affaires. Je me souviens d’un temps où j’amenais avec moi toute une garde-robe bien garnie. Je prenais avec moi tout le contenu de mon armoire pour me faire jolie pour sortir…. Ça, c’était avant. Maintenant c’est une valise entre le Papa et moi…. Tout le restant du coffre (je précise tout de même que nous avons un break et logiquement un peu de place pour ranger) est pris par les affaires de Babynous. Entre la baignoire, le lit parapluie, la poussette, ect ect…. Nous nous serions cru dans une partie d’empile-tout au moment de charger les affaires.

coffre plein

3. Vos affaires de plage. Quand j’étais plus jeune, je me rappelle partir à la plage avec seulement sous le bras ma serviette de plage. Maintenant vous avez avec vous une tente anti-uv, un parasol, une bouée, des jouets de plage, crème soleil indice le plus fort possible, chapeau, lunettes, plusieurs serviettes … En gros plus d’affaires que vous n’avez de bras pour tout porter…..

4. Votre bronzage. Autant vous le dire tout de suite : la plage entre midi et 16 heures, on oublie ! La peau de porcelaine de votre chérubin ne va pas du tout apprécier. Fini le mode crêpe recto-verso. Maintenant, c’est plage en fin de journée ! Et vous allez du coup rentrer au boulot aussi blanc qu’au moment de votre départ.

5. Vos soirées. Fini les sorties dans les pubs ou boîte de nuit à danser jusqu’au bout de la nuit. Maintenant vous êtes au point sur le programme télé de l’été et vous connaissez par cœur les répliques du Gendarme de St-Tropez en rediffusion estivale pour la trentième année consécutive.

6. Vos grasses mats. Fini également de glander au lit jusqu’à pas d’heure. Maintenant si vous dormez jusqu’à 6h30 sans interruption, vous êtes déjà plus que ravi.

7. Votre budget. On ne va pas se mentir : les bébés, c’est une vraie pompe à fric ! Ceux qui ont décidé de faire des enfants pour toucher de l’argent se sont littéralement foutu le doigt dans l’oeil. Votre portefeuille est donc plus maigre. Vous allez donc troquer vos petits repas en terrasse d’un restaurant face à la mer contre un panini 4 fromages dégusté sur un banc vite fait bien fait.

8. La lecture. Plus le temps d’enfiler les bouquins sur un transat avec un verre de limonade posé à côté de vous. Cela fait des semaines que je tente de finir un livre (pourtant super bien ficelé et captivant) mais impossible de terminer un seul chapitre.

9. Le choix de vos sorties. Il faut savoir parfois faire des compromis pour que tout le monde soit au mieux. Des fois vous serez obligés de troquer une balade en mer, plus que tentante, avec une vue de folie sur des îles paradisiaques contre une balade dans un parc pour enfant faute de confort pour votre progéniture.

10. La playlist dans votre voiture. Je ne sais pas pourquoi, mais les enfants ont un certain goût pour la musique de m…. Mais pour un peu de répit pour vos oreilles, vous serez prêt à accepter tout ce qui peut le calmer. Je ne vous raconte pas combien de fois nous avons du passer (et chanter) Scatman sur la route pour calmer les cris de Simon….

Ce n’est pas évidemment pas une liste exhaustive. Si vous voyez également d’autres choses qui ont changé pendant vos vacances depuis que vous êtes parents, n’hésitez pas à me le partager en commentaire.

Bonnes vacances à vous Chers Parents !

coucher de soleil

7 signes qui prouvent que tu es un jeune parent fatigué !

En ce moment, les dents arrivent…. Et autant vous dire que nos nuits sont vraiment écourtées. Après une semaine de gastro, place à la percée dentaire… Papa/Maman sont bien cernés. Ce qui m’a inspiré ce billet d’humeur et d’humour autour du sommeil des jeunes parents.

Tu sais que tu es un jeune parent en manque de sommeil :

1 – Quand tu peux servir d’épouvantail rien qu’avec ta tête au réveil.

franck

2- Quand tu as envie d’éclater toute personne qui te fait remarquer que tu as une tête de déterré.

colere

3- Quand tu as envie de pleurer lorsque ton réveil se met à sonner au petit matin.

triste

4- Quand tu pourrais t’endormir vraiment n’importe où.

dormir partout

5-Quand tu comptes sur ton pote le café pour te maintenir éveillé(e) au travail.

coffee

6- Quand tu rêves toute la journée de squatter ton canapé pour somnoler…

canapé

7- Quand tu es le(la) plus heureux(se) du monde quand ton bébé s’endort… Tu vas pouvoir toi aussi faire un roupillon !

happy

Et vous? Comment gérez-vous la fatigue accumulée de jeunes parents? Dites-moi tout en commentaire.

 

7 signes qui prouvent que vous êtes des parents en week-end !

Haaaa les week-ends sont vraiment différents avec un bébé. On n’a plus la même niaque, ni les même priorités. ça méritait bien un petit point gifs … Voici les 7 grosses différences entre vos anciens week-ends et ceux de maintenant. Attention, ça va faire mal !

1- Avant, le samedi soir, vous aviez une vie sociale.

soirée gif

Maintenant, vous passez vos soirées affalé(e) dans le canapé à regarder une merde à la télé.

chat canapé

2-Avant, votre week-end était une bonne excuse pour s’enivrer.

vin giftMaintenant, votre boisson du week-end se résume à une bonne tisane.

tea gif3- Avant, le samedi aprem, vous alliez à la plage avec les copains.

copain plageMaintenant, le samedi aprem, vous faites le ménage pour toute la famille.

raton gif4-Avant, le week-end, vous alliez manger au restaurant en amoureux.

belle et le clochard

Maintenant, le week-end, c’est repas familiaux.

famille repas

5- Avant, le week-end, vous vous habilliez et essayiez de vous faire joli(e).

dress gifMaintenant, le week-end, vous restez traîner en peignoir ou pyjama toute la journée à la maison.

peignoir6- Avant, le dimanche matin, vous pouviez dormir jusqu’à pas d’heure.

sleepMaintenant, le dimanche matin, vous êtes réveillé(e) par un enfant qui a faim (ou froid, ou chaud, ou qui se sent seul, ou veut jouer, ou qui a fait pipi, ou caca, ou qui a fait un cauchemar, ou qui a perdu sa tutute…. )

crying7-Avant, le samedi aprem, vous faisiez du shopping pour vous renouveler votre garde robe.

shoppingMaintenant, le samedi aprem, le shopping consiste à remplir le frigo familial.

marge course

Vous êtes d’accord avec moi? Qu’est-ce qui a changé également dans vos fins de semaine ? Dites-le moi en commentaire.

 

Ce n’est pas juste !

Ce n’est pas juste ! Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi les bourrelets ça fait mimi tout plein sur mon Bébé d’amour mais pas sur moi ?! Haha .

bébé bourrelets

 

Ps: On ne se moque pas du dessin svp, je commence tout juste avec ma tablette graphique ^^

Chut Bébé ! Maman a eu une vie sociale hier soir

Je viens d’avoir un nouveau joujou : une tablette graphique ! Je sens que je vais m’amuser à vous faire des dessins de vie de Maman.

Excusez-moi pour ce premier peu réussi. Je me teste au dessin sur tablette et je ne sais pas trop m’y prendre.

Premier griffonnage qui sent bon le vécu ^^ . Vendredi soir, nous avons été chez des amis qui reviennent de vacances au Mexique… Forcément, ils ont ramené de la téquila dans leurs bagages…. Très peu dormi. Et Bébé a décidé d’hurler du matin jusqu’au soir le lendemain (merci les dents). Mais bon, on l’aime quand même notre petit chenapan ! Hihi

téquila paf bébé