Weekend au Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains.

Nous avons eu la chance d’avoir été invités par le Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains pour passer un weekend avec notre petit écureuil. Petit endroit de paradis qui se trouve en plein cœur du Mercantour à seulement une heure de Nice. Deux jours de retour à la nature pour notre plus grand bonheur.

Description du Village Vacances de la Semeuse.

Tout d’abord, je tiens à préciser que cet endroit est affilié à la Fédération Cap France et détient deux cœurs labellisés Chouette Nature. C’est à dire que les produits proposés sont éco-responsables et que les pique-niques sont garantis zéro déchet. Belle initiative, je voulais vous le souligner.

Nous avons été accueillis dans une chambre familiale. Dans une pièce les parents et dans l’autre notre petit écureuil. Chacun notre espace ! Ce qui est fort appréciable quand on part en famille. Papa Maman peuvent ainsi garder leur intimité et ne sont pas obligés d’aller se coucher en même temps que leur enfant en bas-âge. Une note spéciale pour la literie qui est plutôt bonne. Ce n’est pas le cas dans toutes les locations de vacances. On revient parfois de nos jours de congés avec un mal de dos. Ici tout est douillet.

La vue est sympathique sur la Vésubie. C’est agréable de pouvoir contempler la nature depuis sa chambre. On avait vu sur les marronniers et sur la piscine extérieure (qui est ouverte jusqu’à fin septembre).

Forcément, la haute saison de vacances étant passée, nous n’avons pas vu énormément de familles sur place. La clientèle était constituée en grande partie de personnes âgées curistes (les thermes se trouvant seulement à 500 mètres). Toutefois, en plein cœur de l’été, vous y trouverez un club enfants (à partir de 4 ans), ainsi qu’un club ados avec de nombreuses activités proposées. Les plus jeunes pourront également s’amuser dans le parc du Village Vacances la Semeuse. Toboggans, tourniquet, et balançoire sont à disposition. Ping-pong , tennis, billard, babyfoot et pétanques peuvent également plaire aux plus grands.

Chaque soir des soirées et spectacles vont sont proposées. J’avoue que nous n’avons pas testé car notre petit écureuil était très fatigué de sa journée et il était temps qu’il aille se coucher.

Au Village Vacances de la Semeuse, vous trouverez également un coin détente avec télé, une bibliothèque où vous pouvez emprunter quelques livres, sans oublier un bar et une terrasse panoramique.

Côté repas, on n’a pas eu à se plaindre. Les assiettes étaient copieuses et variées. Le repas est affiché à l’avance. Si cela ne vous convient pas, il suffit de le signaler le jour d’avant pour que l’on puisse vous le changer.

Quelles sont les activités à faire aux alentours du Village Vacances la Semeuse?

C’est la montagne, alors les amoureux de la nature seront ravis de faire de nombreuses randonnées.

Vous allez pouvoir visiter St-Martin-Vésubie, charmant village qui se trouve à 8 kilomètres du Village Vacances la Semeuse.

Je vous conseille également de faire un tour au Parc Alpha où vous pourrez observer des loups en semi-liberté (je tâcherai de vous faire un article plus détaillée prochainement sur cette sortie).

Vous n’êtes pas loin également du Vésubia Mountain Park. Cela se trouve à St-Martin-Vésubie. C’est un endroit magique pour les familles. Vous trouverez piscine, salle de sport, sauna, hamam, mais également des murs d’escalade jusqu’à 13 mètres de haut et des parcours acrobatiques. Et pour ceux qui aiment les sensations fortes, il est possible de faire du canyoning en intérieur ainsi que de la spéléo.

Des sorties vous seront également proposées par le Village Vacances de la Semeuse. Nous en avons d’ailleurs profité. Nous avons été dans le petit village de Belvédère dans une fête de village avec plein d’animaux. Notre petit écureuil était ravi. Et je tiens à signaler que notre guide Isabelle était adorable.

Le Village Vacances la Semeuse est, comme vous pouvez le constater, un endroit que je vous conseille. Attention tout de même: c’est ouvert uniquement du 31 mars à fin novembre. Pourquoi ne pas en profiter pour y programmer vos vacances de la Toussaint ? Faites-moi signe si vous y allez.

 

Voyage au Portugal avec un enfant de moins de 3 ans.

Bon, je note dans le titre de mon article « avec un enfant de moins de 3 ans », mais notre fils les aura fin novembre. Alors on n’en est quand même pas très loin. Mais je voulais préciser son âge car les voyages ne sont jamais les mêmes en fonction de l’âge de l’enfant. Nous avons donc passé deux semaines à parcours le Portugal et je pense que les visites auraient peut-être étés différentes s’il avait été plus ou moins grand. Je vous raconte tout.

Première semaine.

Nous avons décidé de partir du côté de Cascais (qui se prononce CachCaïch en portugais). C’est la destination la plus populaire sur le littoral proche de Lisbonne. Nous connaissions déjà Lisbonne, alors on s’est plus attardé sur le reste de la région (Je ne vous parlerai donc pas dans ce billet de tout ce qu’il y a à faire dans la capitale).

Cascais est donc une station balnéaire avec un joli petit port de pêche. Les plages y sont familiales et sûres. Mais si vous montez un petit plus plus au nord, c’est plus dédié aux surfeurs. La plage de Guincho est la plus connue pour les amateurs de belles vagues. À Cascais même, l’océan est plus calme. Par contre, j’espère que vous n’êtes pas frileux car l’eau est bien froide ! Lorsque nous y étions, la température ne dépassait pas 15 degrés, alors que sur le sable il faisait 28 degrés. J’ai beau avoir mes racines bretonnes, j’ai eu du mal à mettre plus que les pieds dans l’eau. Il y a énormément de vent dans la région, ce qui rafraîchit forcément l’océan.

À Cascais, vous allez pouvoir admirer la Boca do Inferno (comprenez par là: la bouche de l’enfer). C’est un gouffre où se jètent les vagues. Et n’oubliez pas de marcher le long du littoral sur la route menant à Estoril. De jolis paysages vous attendent.

Cascais est idéalement placée pour visiter de nombreux points touristiques de la région. Nous avons par exemple beaucoup apprécié Obidos, ville fortifiée pittoresque à voir absolument. Par contre, je précise pour les parents d’enfants en bas âge, c’est beaucoup de pavés. La poussette est donc difficilement utilisable. Pensez donc au porte-bébé. Notre fils avait décidé ce jour là qu’il ne voulait pas marcher, ce fut un peu compliqué de le porter toute la journée. Chose à savoir également: vous pouvez faire le tour de cette petite ville sur les remparts. Si vos enfants sont jeunes, je ne le vous conseille pas car ce n’est pas du tout protégé. Un enfant peut facilement tomber. Nous n’avons donc pas fait le tour sur les remparts, mais nous avons quand même bien apprécié cette charmante ville médiévale. C’est une sortie qui ne vous prendra pas toute la journée. Si vous êtes véhiculée, n’hésitez pas à prolonger votre balade du côté de Peniche. C’est un petit port de pêche absolument charmant avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Peniche pour plus d’une journée, il y a un bateau qui vous amène du côté des îles Berlangas.

Obidos
Peniche

Notre grand regret pendant ces vacances, c’est de ne pas avoir visité Sintra. Ancienne ville royale avec plein de palais majestueux aux sublimes couleurs. C’est la deuxième ville la plus peuplée du Portugal, et elle se situe à seulement 30 kilomètres de Lisbonne. Nous avons essayé d’y aller avec notre petit écureuil, mais nous nous y sommes mal pris. Nous avons opté pour la voiture. Et le Portugal est un pays très difficile pour se garer… Surtout dans ce genre d’endroit. Nous avons tourné pendant deux heures pour finalement rebrousser chemin. Si vous y allez un jour, je vous conseille donc le bus ou le train. Nous n’avons finalement pas décidé de retenter notre chance en transport en commun pour nous y rendre. Notre fils était fatigué de la semaine chargée. La journée à Sintra aurait viré au calvaire pour lui comme pour nous.

Lors de notre précédent voyage à Lisbonne, nous n’avions pas eu le temps d’aller voir le Cristo de Rei de plus près. Ce fut chose faite cette fois-ci. Cette statue vous dit quelque chose? C’est effectivement la même que celle de Rio de Janeiro. Elle est ici sur une plateforme se situant à 80 mètres d’altitude. Ce qui vous permet d’avoir une vue incroyable sur le Tage et le pont du 25 avril.

Deuxième semaine.

Nous avons donc poursuivi notre road trip dans le sud du Portugal, dans l’Algarve. J’ai adoré cette région. Les plages sont sublimes !!! C’est d’ailleurs considéré comme la région avec les plus belles plages AU MONDE ! C’est pour dire…

Nous avions pris une location pas loin de Lagos. Vous ne pouvez pas aller à Lagos sans visiter ses grottes en bateau. Je vous conseille alors de faire bien attention à quelle embarcation vous prenez. Optez plus pour des petits bateaux de pêcheurs avec une capacité de 6 passagers pour pouvoir rentrer dans les grottes. Les paysages sont à couper le souffle. Il existe également des balades en bateau pour pouvoir admirer les dauphins. C’était un peu plus cher et notre portefeuille se vidait dangereusement, donc nous n’avons pas fait en plus cette balade.

Faro est bien sur à voir. C’est la ville la plus touristique de l’Algarve. C’est parfait pour une excursion à la journée. Vous allez pouvoir découvrir le charme de cette petite ville qui est assez différente du reste de la région. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à faire la Ria Formosa. C’est une série de lagunes et de voies fluviales d’eau salée s’étendant de Faro à l’ouest jusqu’à Tavira à l’est. Nous nous adaptions bien sûr au rythme de notre petit écureuil donc nous n’avons pas pu faire cette sortie. Mais peut-être reviendrons-nous un jour ?

Si vous allez un jour dans le sud du Portugal, essayez d’aller aussi du côté de Sagres. Le coucher de soleil y est splendide au Cap St Vincent (mettez une bonne veste; voir même un pantalon pour l’observation… Même si vous êtes en plein mois d’août ! Le vent est bien frais le soir). Et n’oubliez pas de visiter en journée la forteresse. La vue y est splendide.

L’Algarve, c’est avant tout des plages sublimes. Le Portugal est connu pour son vent, donc bien évidemment vous aurez pas mal de plages avec de belles vagues. Mais si vous cherchez des plages plus calmes pour les enfants, cela existe en cherchant un peu. Nous avions opté pour la plage Da Luz. C’était notre point de chute en fin de journée pour aller se baigner et faire quelques châteaux de sable. Dans le sud, l’eau est un peu moins fraîche que vers Cascais. Il est plus facile de se baigner. Elle doit être aux alentours de 22 degrés au mois d’août.

Conseil avant de partir.

Je vais conclure cet article avec un conseil crucial que je vous donne avant de partir. Si vous avez décidé de visiter le Portugal en louant une voiture sur place, vérifiez bien votre carte bleue avant de partir. Je m’explique. Quand nous sommes arrivés à l’agence de location à l’aéroport, nous avons eu une « drôle » de surprise. Visiblement notre carte est une carte de débit et non une carte de crédit. Pour cette raison, ils nous ont fait payé 250 euros supplémentaire pour nos deux semaines de location pour une raison d’assurance. Un français est venu nous voir à ce moment là à l’aéroport et nous a dit que c’était le cas de quasi toutes les nouvelles cartes françaises. Ce que nous appelons « carte de crédit » et pour eux une « carte de débit ». Nous avons une carte du Crédit Agricole et effectivement, nous avons pu constater qu’il était noté « débit » — apparemment pour débit immédiat —sur le côté. N’hésitez pas à vérifier avant de partir, voir même d’appeler votre banque avant de partir pour ne pas perdre inutilement quelques précieux euros.

En tout cas, malgré ce fâcheux événement à l’agence de location de voiture, nous gardons de superbes souvenirs de notre périple. C’est une magnifique destination que je vous conseille de faire. Connaissez-vous le Portugal ? L’avez-vous déjà visité ? Dites-moi tout en commentaire.

Séjour au Lac Majeur en Italie en famille

Si vous me suivez sur Insta, vous avez peut-être vu passer les photos de notre folle aventure italienne. Nous avons profité des ponts pour s’échapper trois nuits du côté du Lac Majeur, en Italie. Magnifique destination que je vous conseille.

Vous devez vous dire que nous sommes des amoureux de l’Italie. En effet, nous y allons assez régulièrement. Quand notre petit écureuil n’avait que quelques mois, je vous avais parlé de notre séjour à Gênes. Et très récemment, nous sommes partis  sans enfant à Naples (Et nous avons fait aussi les 5 Terres, Milan, Rome, Turin, Pise, Lucques, Florence, Venise…). Aujourd’hui, je vous fais donc partager un tout autre paysage italien : la région du Lac Majeur. Nous connaissions déjà le Lac de Côme. Pour vous faire une confession: c’est même à cette endroit que mon amoureux m’a demandé ma main il y a un peu plus de 9 ans de ça. Je ne saurais vous dire lequel de ces deux lacs je préfère. Ils ont chacun beaucoup de charme. Mais j’ai le souvenir d’un lac de Côme où on peut plus facilement s’arrêter dans de mini mini villages pour profiter du bord de l’eau.

Le Lac Majeur est le deuxième plus grand lac d’Italie. Alors forcément, en 3 nuits sur place, nous n’avons pas eu le temps de faire tout le tour. Nous nous sommes plus attardés du côté de Stresa , Verbania (c’est ici d’ailleurs que nous logions).. Et nous avons même poussé jusqu’à la partie suisse avec Locarno (que nous avons moins aimé. C’est beaucoup plus huppé. Cela sent l’argent et ça perd un peu de charme par rapport à la partie italienne).

Vous ne pouvez pas venir au Lac Majeur sans faire un tour du côté des îles Borromées. Vous allez forcément y accéder par bateau. Les départs se font du côté de Stresa ou encore de Baveno. Nous avons commencé par la charmante île d’Isola Bella. Le jardin y est magnifique. Et vos enfants seront ravis d’admirer de majestueux paons. Palais également à visiter. Deuxième escale dans les îles Borromées: Isola Superiore. Bon clairement, c’est une île attrape-touristes qui se dit « île de pêcheurs ». Mais c’est un peu la halte obligatoire pendant votre folle journée d’îles en îles pour vous restaurer. Ne vous attendez pas à manger le meilleur repas de votre vie. Ce n’est pas le cas. Je vous déconseille d’ailleurs le restaurant « Chez Miguel » où nous nous sommes arrêtés. Service très antipathique et plats plus que moyens. Après vous êtres remplis le ventre, reprenez le bateau pour la dernière île à visiter : Isola Madre. C’est la plus grande. Vous y verrez un palais et un splendide jardin anglais.

Si vous allez du côté du Lac Majeur, ne partez pas sans faire un tour dans le téléphérique. Le départ se fait à Stresa (là où vous pouvez également partir aux îles Borromées). Vous allez mettre une vingtaine de minutes pour atteindre 1491 mètres d’altitude et rejoindre le Mont Mottarone. Par contre, allez-y un jour où le ciel est dégagé car sinon vous ne pourrez pas admirer la vue des 7 lacs. C’est impressionnant de beauté. Un coup de cœur. Il paraît qu’il est possible de faire une belle randonnée qui vous amènera du côté du Lac d’Orta. Mais il faut compter tout de même 4 heures de marche. Et je vous avoue qu’avec un petit bout de chou de 2 ans et demi, nous avions un petit peu la flemme. Au sommet du Mont Mattarone, vous trouverez également un circuit de luge d’été pour les amateurs de sensations fortes. Attention, prévoyez le sandwich ou arrêtez-vous au restaurant Eden. C’est le seul que vous trouverez là-haut. La cuisine y est bonne. Et ce qui est pratique c’est que le personnel parle 4 langues (dont le français).

Je vous conseille par contre de bien choisir votre moment pour séjourner du côté du Lac Majeur. Qui dit lac dit nature. Il n’y a pas vraiment de musées où vous réfugier en cas de pluie. Pour moi, le mois de mai est le mois idéal pour y aller. C’est fleuri. Il fait bon mais pas encore trop chaud… Car l’été, étant une cible adorée par les moustiques, je ne m’y aventurerais pas. L’Italie est en tout cas toujours une valeur sûre pour vos vacances. Et si vous partez avec un petit bout, il sera être ravis d’être au pays de son repas préféré: le plat de pâtes. Connaissez-vous le Lac Majeur? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Long weekend à la découverte de Naples

Parce que nous ne sommes pas que des parents et qu’il est bon de se retrouver en amoureux de temps en temps, nous nous sommes faits une promesse: au moins une fois par an, nous partirons seuls tous les deux en court voyage sans enfant. Nous essayons de partir plusieurs fois dans l’année, mais d’habitude Bébé Écureuil est toujours de la partie. Il est toutefois important de se retrouver en tant que couple. Nous avons donc opté pour un séjour de 4 jours à la découverte de Naples. Je vous en dis un peu plus.

Merci Easyjet tout d’abord qui nous a permis d’avoir des billets d’avion à faible coût. Nous en avons eu pour seulement 40 euros par personne l’aller retour au départ de Nice (bon bien sûr, sans bagage en soute. Mais ce n’est pas tellement utile pour seulement trois nuits). L’avantage de Naples, c’est qu’il ne vous faudra pas un gros budget pour partir et vous faire plaisir. C’est une ville plus pauvre que le nord de l’Italie et par conséquent moins onéreuse. Nous avons opté pour le logement en AirBnB car cela permet de dépenser un peu moins qu’à l’hôtel, et on bénéficie très souvent d’un chaleureux accueil et de bonnes recommandations pour aller manger sans tomber dans l’attrape touriste. Notre loueur nous avait d’ailleurs conseillé de très bonnes pizzérias à des prix hallucinants (3 euros à emporter. 2 euros de plus pour manger sur place). Naples, c’est définitivement le berceau de la pizza!

Mais je ne tiens pas un blog culinaire, donc je ne vais pas vous parler pendant 100 ans des délicieux plats que nous avons dégustés sur place. Avant de partir, beaucoup de monde nous disait « Mais vous êtes sûrs que vous voulez aller à Naples? Il y a beaucoup de vol là-bas. C’est sale. Et c’est plein de mafia ». Je me suis toujours dit que si je voulais me faire ma propre opinion, le mieux ce n’était pas d’écouter les autres mais plutôt d’aller voir par moi-même. Alors oui, en effet, il y a pas mal de détritus par-terre. Ce n’est pas une ville au premier regard aussi clean par exemple que Milan. Mais je n’ai pas l’habitude de manger à même le sol. Et il faut déambuler dans les rues de Napoli pour se rendre compte de tout son charme. Je ne veux pas vous mentir, de nombreux bâtiments auraient besoin d’un bon coup de pinceau. Mais cela donne du caractère et du charme à cette ville. D’autres parts, il y a à mon sens deux Naples: le centre historique un petit peu plus défraîchi mais également la nouvelle ville, qui en certains points me faisaient d’avantage penser à ma chère ville de Nice. C’est une partie beaucoup plus riche avec pleins de boutiques de vêtements et les restaurants ne sont pas du tout au même tarif. Toutefois, certaines parties de la ville historique ne sont pas éclairées le soir. Ne vous aventurez pas n’importe où.

Mine de rien, Naples est une ville immense. Je ne savais pas qu’elle était aussi étendue. Par conséquent si vous partez 4 jours comme nous, il va falloir vous lever de bonne heure pour essayer d’en voir un maximum. Dans le centre historique, vous allez aimer vous perdre dans les ruelles, lever la tête pour observer le linge en train desécher aux fenêtre, admirer la cathédrale, le Duomo San Gennaro et toutes les autres églises. Vous allez pouvoir marcher dans les rues très étroites du quartier espagnol ou voir toutes les boutiques de petites décorations typiquement italiennes dans la rue San Gregorio Armeno. Vous y trouverez plein de petites crèches italiennes (parfaites pour vos fêtes de fin d’année).

Durant votre séjour, je vous conseille de visiter le château Sant’Elmo. L’entrée est certes payante (5 euros, ce n’est pas la mort). Mais il vaut le déplacement. Vous y aurez une vue impressionnante sur toute la ville et sur le Vésuve. De plus, vous pouvez y accéder très facilement grâce aux funiculaires.

Le bord de mer est également à faire. Front de mer piétonnier. De jolies tours médiévales à visiter avec une belle vue sur la ville.

Profitez également de votre voyage pour aller faire un tour du côté de Pompéi. Un bond dans l’histoire qui glace le sang. Par contre, je vous conseille de ne pas vous faire avoir. Vous vous y rendrez surement en train. Lorsque vous allez sortir de la gare, vous allez être harcelé par des vendeurs qui vous diront d’aller acheter vos billets à l’office du tourisme qui se trouve juste à côté de la gare. Ne le faites pas. C’est un attrape nigaud. Vous allez payer quelques euros de plus pour rentrer dans la ville. Il vous faut prendre directement vos places au niveau de l’entrée de Pompéi. Il paraît qu’Herculanum est également une cité détruite à visiter. Mais malheureusement en 4 jours, il faut faire des choix et nous n’avons pas pu nous y rendre. En tout cas, Pompéi est à faire. N’hésitez pas à amener avec vous un sandwich car il n’y a qu’un seul restaurant à l’intérieur du site et ce n’est pas l’endroit où vous allez le mieux manger de vos vacances en Italie.

Nos seuls regrets furent que nous n’avons pas eu assez de temps pour faire une excursion sur le Vésuve. Bien sûr, nous l’avons vu mais pas approché de très près. Des personnes dans notre avion de retour en parlaient et ça donnait vraiment envie. Il y également Capri qui nous tentait bien; tout comme Procida et Ischia. Il nous aurait fallu une semaine entière pour faire tout ce que nous souhaitions. Toutefois en 4 jours, vous pouvez avoir un bel aperçu de Naples. Une ville très différente du reste de l’Italie que nous connaissions jusqu’à présent (nous avons déjà fait Florence, Pise, Lucca, Rome, Milan, Turin, les Cinque Terre, et le Lac de Côme).

En tout cas, c’est une escapade charmante que je vous conseille, remplie d’histoires. Ne quittez pas Naples sans goûter également leurs délicieux baba au rhum (les meilleurs de toute ma vie). Avez-vous déjà été à Napoli ? Vous autorisez-vous chaque année une petite escapade ou deux sans enfant ? Dites-moi tout en commentaire.

Voyage en famille aux Etats-Unis avec un enfant de 23 mois.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez pu constater que Maman Écureuil était partie en famille pendant deux semaines et demies aux Etats-Unis. Je voulais vous faire un petit topo sur ce qu’il y a à faire ou non avec un enfant de 23 mois.

maman écureuil states

Tout d’abord, je voulais vous préciser que c’est une destination très facile à faire avec des enfants en bas-âge. Sanitairement, il n’y a rien à craindre… Il y a plein de choses à faire…. Et ils ont tout sur place… Bon tout sur place, il y a quand même certaines choses que je voulais vous dire… Côté couches, pas de problème. Vous en trouverez dans tous les magasins. Vous n’avez pas à vous encombrer dans votre valise. Par contre, il faut savoir qu’il est extrêmement difficile de trouver du lait en poudre 3ème âge. Aux Etats-Unis, ils passent au lait en bouteille dès 1 an. Nous avons quand même réussi à en trouver, mais dans un seul magasin sur tout notre périple. Le prix était un peu costaud : 18 dollars. Bien sûr, à cet âge là, il est possible de boire du lait demi-écrémé en bouteille. Mais ce n’est pas facile pour transporter partout et on avait peur qu’il tourne pendant nos virées. On a donc opté pour le lait en poudre hors de prix.

Nous avons commencé notre voyage par Philadelphie.

Coup de cœur pour ma part. J’ai beaucoup aimé cette ville. La plupart du temps, les touristes se contentent de New York, Washington, voir Boston, mais ne poussent pas trop vers Philadelphie et c’est un tord. C’est ici qu’a été signée l’indépendance des Etats-Unis en 1776; autant vous dire que c’est une ville bourrée d’histoire. C’est d’ailleurs l’ancienne capitale américaine avant Washington.

IMG_0902

Avant de venir à « Philly », j’avais en tête le Love Park. Bon malheureusement, c’était en travaux lors de notre venue. Mais c’est aussi la ville de Rocky. Vous vous souvenez surement du film lorsque Sylvester Stallone monte les marches en courant avec une belle vue panoramique. Et bien c’est à Philadelphie que ça se passe. Plus exactement au Philadelphia Museum of Art. Il y a même maintenant une statue à la gloire de Rocky. Soyez patient, il y a la queue pour prendre une photo avec le célèbre boxeur. Concernant le musée, il paraît qu’il est à faire. Mais avec un petit en bas âge qui bouge beaucoup, on a préféré éviter.

Un musée qui sera par contre adapté aux plus jeunes, c’est le Please Touch Museum dont je vous parlais l’autre jour. Halte obligée si vous avez un enfant. C’est un endroit magique où il est possible de tout toucher et tout tester.

N’oubliez pas de monter tout en haut de One Liberty Observation Deck. Vous allez pouvoir observer toute la ville de Philadelphie à partir du 57ème étage. Je ne sais pas si c’est comme ça tous les jours de la semaine, mais nous avons été dans cette tour un mardi. Aucune queue! On a pu monter tout de suite pour admirer la vue.

Non loin de Philly (à 1h/ 1h30 en voiture), vous avez Lancaster, le pays des Amish. Nous avons eu de la chance; lors de notre venue, il y avait un festival Amish. De faux Amishs costumés étaient venus nous montrer leur mode de vie, leurs créations, leurs métiers, leurs habitations. C’était très intéressant et intriguant de les voir vivre comme à l’époque sans eau courante ni électricité. Si vous voulez y aller, je vous conseille de vous y rendre un dimanche. La semaine, ils sont aux champs et vous n’aurez pas trop l’occasion de croiser sur la route des « boggys » comme ils les appellent (comprenez par-là des calèches). Le dimanche, c’est jour du Seigneur. Ils ne travaillent pas. Par contre, soyez respectueux: les Amishs ne veulent pas qu’on photographie leur visage. Vous pouvez les prendre de dos ou leur boggy, mais pas plus. C’est important pour eux et il est nécessaire de voyager intelligemment.

Vous ne pouvez pas partir de Philadelphie sans goûter la spécialité du coin : le cheesesteak. Alors ce n’est pas la nourriture la plus équilibrée qui soit pour les plus jeunes… D’ailleurs Bébé Écureuil n’y a pas goûté, mais je vous assure que ça vaut le détour. C’est gras, c’est copieux, mais qu’est-ce que c’est bon ! C’est en gros un sandwich servi dans un pain qui ressemble à la baguette avec de la viande coupée très finement et bien sûr du fromage. Une vraie tuerie !

Notre deuxième étape fut Washington. 

Haaaa la capitale des Etats-Unis! Vous n’avez pas besoin d’y rester une semaine. Deux nuits sur place suffisent. Une de plus si vous voulez profiter un peu plus des musées (qui sont gratuits dans cette ville ! Quelle bonne nouvelle!). Forcément beaucoup de choses à voir: Capitole, Maison Blanche, etc… Vous pouvez bien sûr prendre le bus touristique pour aller d’un point à l’autre, mais le Mall est facilement faisable à pied.

Je vous avoue qu’en seulement deux nuits nous n’avons pas eu le temps de faire les musées (et ce n’est pas ce qui est le plus facile à faire avec un petit de 23 mois qui est très actif). Mais il paraît que le Musée de l’Air et de l’Espace est réellement à faire.

Petit coup de cœur pour le Lincoln Memorial. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la fin du film « La Planète des Singes » de Tim Burton quand l’énorme statue de Lincoln est remplacée par celle d’un singe. Le bâtiment est magnifique avec 36 colonnes (qui représentent le nombre d’Etats à l’époque de Lincoln). Vous avez une superbe vue sur un plan d’eau et sur le Washington Monument.

IMG_5079

La Maison Blanche, bien sûr, vous ne pourrez pas y rentrer (en même temps, je ne tiens pas à rencontrer Trump, mais ceci est un autre débat). Vous la verrez de loin derrière une foule de personnes qui essayent de la prendre en photo.

Le Capitole se visite. Mais ne nous ne l’avons pas fait car nous avions tout un tas de nourriture pour le petit dans notre sac et nous ne pouvions pas rentrer avec. Ils acceptaient qu’on rentre avec une compote en gourde mais pas avec notre tupperware plein de raisins. Nous l’avons donc juste admiré de l’extérieur.

capitol

Troisième étape de nos vacances : New York City !

La ville qui ne dort jamais ! Elle tient très bien son surnom. Nous dormions pas loin de Times Square. Nous avions choisi un hôtel très central pensant que si notre Bébé Écureuil voulait dormir, on ne serait pas très loin pour rentrer. Grave erreur ! Nous étions pourtant au 8ème étage, mais nous avions l’impression de dormir dehors tellement les bruits étaient forts. Klaxons, sirènes de pompiers ou de la police toute la nuit… C’était infernal ! Sur la fin de notre voyage, j’avais même du mal à supporter les bruits en journée tellement je commençais à fatiguer. Et finalement notre fils a très bien dormi dans sa poussette pendant nos balades.

Mis à part ce petit problème sonore, je vous assure nous avons passé un excellent moment. Petits récaps de ce que je vous conseille de voir avec un petit.

Nous avons été tout d’abord au Museum d’Histoire Naturelle. Il vous faudra plusieurs heures, je préfère le préciser. Pour dire vrai: nous sommes restés 4 heures à l’intérieur et encore nous sommes passés très rapidement dans certaines parties. Ce musée plaira au plus jeune avec de nombreuses scènes d’animaux du monde entier, des squelettes également de dinosaures et une zone sur chaque partie du globe.

Autre visite qui plaira aux plus petits: Central Park. J’ai adooooooré cet endroit ! De la verdure en plein cœur de New York. C’est vraiment le poumon de Manhattan. Vous y trouverez également le zoo du dessin animé Madagascar. Inutile d’y chercher le lion, l’hippopotame, la girafe du long métrage; ils n’y sont pas. Mais cela reste vraiment un petit zoo sympathique. Vous n’avez besoin qu’une heure et demie pour faire le tour. Cela permet de faire plaisir à votre enfant sans perdre une journée entière à faire le tour d’un zoo.

IMG_1607

J’ai également beaucoup apprécié la High Line, c’est un parcours suspendu sur les anciennes voies ferrées aériennes de l’époque. C’est une sorte de jardin en hauteur avec une balade d’une heure environ. C’est reposant et vous avez une belle vue sur New York.

Bien sûr, impossible d’aller à New York sans monter en haut de l’Empire State Building voir de Top of the Rock. Nous avons préféré la vue de Top of The Rock, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger le panorama de l’Empire.

IMG_1553

Dans les endroits de la Grosse Pomme que j’ai préféré, le pont de Brooklyn avec le quartier de Dumbo. Magnifique! Vous aurez une vue incroyable sur les buildings tout en profitant d’un peu de verdure.

Bien sûr à ne pas faire avec un petit de 23 mois, mais si vous avez l’occasion : allez à Broadway ! J’ai eu l’occasion de m’accorder une soirée avec une amie et nous sommes allées voir The Lion King ! Wouahhhh! Le plus beau spectacle de ma vie ! J’en ai même eu la larme à l’œil. Un de mes plus beaux souvenirs de vacances. Il vous faudra par contre vous réserver un petit budget pour. Il est vrai que c’est la comédie musicale la plus chère (car la plus prisée), mais les places sont entre 149 et 200 dollars.

Passage obligatoire à Times Square! On se croirait dans un film avec toutes ces lumières. Vous devez le faire bien sûr de jour, mais aussi de nuit. Vos enfants seront en plus ravis de rentrer dans la boutique M&Ms.

New York City, c’est aussi avant tout : la Statue de la Liberté. Inutile de vous y arrêter. Mais je vous conseille la croisière en bateau qui fait tout le tour de Manhattan et qui passera très très près de la fameuse dame en fer. Cela dure une heure et demie environ. Vous aurez une vue incroyable sur la ville.

A 1h de route, vous avez aussi Coney Island à faire. Foire foraine au bord de l’eau. C’est vraiment l’image que j’avais de l’Amérique avant de partir (les attractions au bord de l’eau). C’est très agréable et ça plaira aussi bien aux petits qu’aux grands.

Un voyage qui restera longtemps gravé en nos mémoires. Vous l’avez vu, c’est une destination simple pour des enfants. Notez en plus que 99% des restaurants sont équipés de chaises hautes (la France a ici aussi une belle leçon à apprendre). On vous proposera même souvent des crayons de couleur et une feuille pour occuper votre petit pendant le repas. Les américains sont adorables. Ils ont le cœur sur la main. Vous serez sous le charme. Alors, prêts pour prendre vos billets ?

 

Découvrez le Please Touch Museum à Philadelphie

La Famille Écureuil est enfin rentrée des Etats-Unis. Je vous ferai un petit topo sur nos vacances avec ce qu’il y a à voir ou à faire avec des enfants. Mais je voulais tout d’abord m’attarder sur un gros coup de cœur pour nous : Le Please Touch Museum à Philadelphie.

please touch museum

Même si vous ne projetez pas de partir en expédition de l’autre côté de l’Atlantique, je vous conseille de lire cet article pour vous en mettre plein les yeux. Le Please Touch Museum est un musée gigantesque conçu pour les enfants afin qu’ils puissent tout toucher et tout tester.

C’est un des plus gros musées aux Etats-Unis dédiés aux enfants. Concept qui manque cruellement en France. Je dirai que l’âge ciblé par cet établissement est entre 1 et 3 ans. Même si votre bambino de 5/6 ans pourra très bien s’y amuser.

Le concept est simple : ici pas d’interdiction ! On peut tout toucher. Cela m’a vraiment fait penser à la pédagogie Montessori : tester, toucher, explorer pour apprendre en s’amusant.

please touch museum eau 2
Coin pour les petits amateurs d’eau
Please Touch Museum camion
Véritable camion de chantier
Please Touch Museum mousse
Coin de mousse pour construire sans se faire mal.

Pour tout explorer, vous en aurez pour de nombreuses heures (personnellement, nous y sommes restés 4 heures). Plusieurs étages avec plein d’univers différents vous attendent :

  • Une station spatiale où les plus jeunes pourront s’amuser à lancer des fusées le plus haut possible.
  • Un circuit d’eau avec des bateaux à faire naviguer.
  • Un véritable bus pour jouer les chauffeurs.
  • Alice aux Pays des Merveilles y trouve également sa place avec le Chapelier Fou, un labyrinthe enchanté ainsi qu’une partie de croquet.
  • Un véritable supermarché où votre enfant pourra pousser son caddy, choisir ses aliments dans les rayons, puis aller à la caisse régler ses emplettes.
  • Possibilité également de jouer les ouvriers du bâtiment et de manier des briques de mousses.
  • Un peu de jardinage plairait à votre enfant ? Il suffit d’utiliser le râteau pour travailler la terre et récolter des carottes et des pommes de terre.
  • Petit supplément à payer pour pouvoir faire du carrousel en illimité toute la journée.
please touch museum supermarché
Véritable supermarché pour que votre enfant puisse faire ses courses.

Please Touch Museum supermarché 2

please touch museum kitchen
Véritable cuisine pour faire « comme les grands »
Please Touch Museum eau
Bon, Bébé Écureuil n’a pas voulu en mettre, mais il y a des blouses pour ne pas tremper vos enfants.

Tout au long de l’année, vous aurez également des expos temporaires. Lors de notre visite, c’était Dany le Tigre qui était à l’honneur. Ils avaient reconstruit tout son village. Bébé Écureuil était ravi de pouvoir visiter la maison de Dany, monter à bord du petit train, ou encore aller dans son école.

please touch museum dany
Bébé Écureuil dans l’univers de Dany le Tigre

L’espace est vraiment énorme. Et nous savons que les enfants en bas-âge fatiguent vite. Pas de problème : votre ticket est valable pour la journée entière. Vous pouvez donc venir deux heures le matin, puis revenir en début d’après-midi après la sieste. Le seul hic, c’est que vous devrez repayer le parking qui est tout de même à 12 dollars.

L’entrée est à 19 euros (enfants et parents). 3 dollars supplémentaires pour profiter des chevaux du carrousel.

Albert Einstein a dit « Le jeu est la plus haute forme de recherche. » Et il a bien raison. Si vous allez aux Etats-Unis, n’hésitez pas à vous arrêter dans ce merveilleux musée qui ravira les plus petits mais aussi les parents. Il n’y a rien de plus beau au monde que de voir son enfant heureux.

Voyage en famille (avec un bébé de 16 mois) à Marie Galante.

Je suis sûre qu’en vous disant « Marie Galante », vous êtes en train de chantonner dans votre tête « Belle-Île-en-Mer, Marie Galante, St Vincent…. » de ce cher Laurent Voulzy. Je vous rassure, même après 2 semaines de vacances là-bas, cela me le fait toujours.

Marie Galante

Nous avons donc passés 2 semaines en famille dans cette magnifique île de l’archipel des Antilles, à 30 kilomètres à peine de la Guadeloupe, dont elle dépend administrativement.

Je pense que c’est finalement assez rare des personnes qui restent 2 semaines consécutives à Marie Galante. J’ai plus l’impression que la majorité des touristes logent en Guadeloupe et décident de faire une escale de deux trois jours sur cette île qu’on surnomme « la Galette » de part sa forme. Mais je vous assure qu’on ne s’ennuie pas en partant 2 semaines consécutives.

Je ne pourrai pas vous conseiller sur le logement car nous avons eu la chance d’être hébergés dans la famille d’une amie. Mais je peux sans souci vous conseiller des activités avec vos enfants.

Ce qu’il y a à faire à Marie Galante: 

Les distilleries. Il y en a trois en tout sur l’île: la distillerie Poisson (qui produit le rhum du Père Labat). C’est la distillerie la plus « à l’ancienne » des 3 présentes sur Marie Galante. Visite de la fabrique et de la boutique. Mais ce que je vous conseille par dessous tout dans cette distillerie, c’est leur restaurant qui est le meilleur de l’île (à mon sens). Vous trouverez également la distillerie Bellevue. Usine un peu plus récente, boutique sur place également et dégustation de rhum. Puis la dernière n’est autre que la distillerie Bielle. Si vous êtes pressés par le temps, c’est cette dernière qui est moins obligatoire à voir. Ce n’est qu’une boutique de rhum avec dégustation. Ce qu’il faut savoir, c’est que le rhum de Marie Galante est considéré comme le meilleur au monde, mais également le plus fort. 59° tout de même. De quoi tuer toutes les bactéries qui se baladaient dans votre corps. Forcément, les enfants n’ont pas une passion pour l’alcool (et d’ailleurs heureusement), mais ce sont de courtes visites faciles à faire en famille.

Vous pouvez aussi visiter l’Habitation Murat à Grand Bourg. Circuit de la « Route de l’Esclavage ». Ancienne usine de canne à sucre où vivaient des esclaves dans des cases à nègres. Suite à l’abolition de l’esclavage, l’usine a fermé et depuis c’est un monument historique en mémoire des esclaves. Vous y trouverez également un musée sur l’histoire de l’île. Alors si votre enfant est encore petit comme le mien, bien sûr, il ne s’intéressera pas au sort des esclaves. Mais c’est un chouette endroit pour le faire courir dans la pelouse pendant que vous vous instruisez.

Habitation Murat

Autre endroit pour faire galoper votre enfant dans la nature tout en observant les ruines du passé : l’Habitation Roussel. Vous y trouverez les restes d’une ancienne sucrerie (l’une des plus anciennes de Marie Galante).

Marie Galante est également appelée l’Île aux 100 Moulins; surnom donné à cause des nombreux moulins présents pour broyer la canne à sucre. Vous en trouverez de nombreux sur votre chemin, mais souvent en ruine. L’un des plus beaux à aller voir, c’est le Moulin Bézard, qui a été restauré en 1995.

Moulin Bézard

Et bien sûr, vous ne pouvez pas vous arrêter à Marie Galante sans profiter de ses magnifiques plages qui font parties des plus belles de Guadeloupe. Elles ont toutes leur charme. Nous étions hébergés à Capesterre à Marie Galante, non loin de Petite Anse. Ce fut la plage préférée de mes beaux parents. Personnellement, nous n’y allons pas avec Bébé Écureuil car il y avait vraiment beaucoup d’oursins dans l’eau sur cette plage. Anse Feuillère, juste à côté, est réputée quant à elle pour ses spots de snorkeling. Avec un enfant, le choix de plage se fait autrement. On essaye de choisir des plages sans trop de vent et de vagues. Nous avons beaucoup apprécié Folle Anse pour baigner notre petit. Plage très calme avec très peu de mouvement dans l’eau. Anse Moustique fait partie également de mes coups de coeur. Mais elle porte bien son nom. À partir de 17h, je vous conseille de quitter les lieux si vous ne voulez pas servir d’apéro aux moustiques assoiffés. Anse Muys est magnifique avec un peu de vague. Attention à cette plage. Vous trouverez des arbres marqués de rouge. Cela signifie qu’ils sont extrêmement toxiques. Ne laissez surtout pas votre enfant manger l’un de leurs fruits sous peine de mort. Anse Canot est une plage relativement protégée du vent. Vous pourrez trouver un coin d’ombre pour ne pas exposer trop votre bébé grâce aux nombreux arbres.

Marie Galante

Marie Galante est vraiment une belle destination et facile à faire avec les plus jeunes. Si vous avez de la place dans vos bagages, n’hésitez pas à amener couches de plage (vous n’en trouverez pas sur place), couches (assez chères dans le peu de magasins), gâteaux pour bébé (dur d’en trouver) et autres produits adaptés aux plus jeunes.

Marie Galante

Connaissiez-vous Marie Galante ? Avez-vous déjà été en Guadeloupe ? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Anse Canot Marie Galante

Prendre l’avion (long courrier) avec un bébé de 16 mois. Attention, ça tape sur Air France !

Il y a quelques mois, je vous faisais un billet sur prendre l’avion (vol court) avec un bébé de 13 mois, j’ai maintenant testé pour vous le vol long courrier avec Bébé Écureuil et j’ai plein de choses à vous raconter. Voilà un article où je vais un peu (beaucoup) cracher sur Air France et vous donner de petites astuces.

aéroport nice
Photo de l’avion avant de décoller.

Haaaa je vous vois déjà vous demander pourquoi je veux taper sur cette jolie compagnie qu’est Air France… Et bien parce qu’ils ne pensent pas aux parents et surtout à nos enfants ! Notre périple a commencé à Nice où nous embarquions pour Orly puis Pointe à Pitre. Là, nous apprenons au guichet qu’il est impossible de garder notre poussette canne avec nous et de la laisser au pied de l’avion pour la récupérer à Orly (aéroport où nous avons tout de même à passer 3 heures de halte avec un bébé crevé qu’on avait dû sortir du lit à 5h du mat). Certaines compagnies le font (même low cost telles que Easy Jet), mais on nous explique que ce n’est pas la politique de la maison Air France… On nous rassure alors en nous disant qu’on nous prête une poussette dans l’aéroport de Nice le temps d’attendre l’avion. En soi, c’est très pratique ! Mais le souci, c’est qu’il n’y a pas de poussette de prêt à Orly !!! Vous en trouverez à Charles de Gaulle… Également à Pointe à Pitre si vous quittez un jour la Guadeloupe en avion, mais à Orly, ça n’existe pas ! Le prêt de la poussette n’est évidemment pas de la faute d’Air France, j’en ai bien conscience. Mais j’avoue qu’avoir celle de notre fils lors de notre transit nous aurait facilité la vie.

Poussette de prêt à l'aéroport de Nice.
Poussette de prêt à l’aéroport de Nice.

Autre point noir pour Air France : le repas dans l’avion ! Je vous conseille d’amener avec vous de quoi restaurer votre bébé, surtout s’il a plus de 6 mois car Air France ne prend pas du tout en compte son âge. Lors de notre vol aller, le repas adulte est servi. Nous mangeons donc. Je me dis que le repas du petit va suivre… Et non ! Il faut le réclamer ! Je demande alors un repas pour notre fils, on me donne un plateau avec un pot de carottes à partir de 4 mois, un boudoir et une compote de pomme. Un peu léger donc pour un grand bébé de 16 mois qui boude les purées pour les tous petits. Je demande alors du pain, histoire qu’il ait tout de même quelque chose dans le ventre. Au vol retour, je me suis dis que je ne me ferai pas avoir comme la première fois. Au moment où on nous sert le repas adulte (pâtes/poulet), je leur demande un plateau supplémentaire pour notre Simon. A 16 mois, on mange plus facilement des pâtes avec trois bouts de poulet qu’une purée de carottes. On me répond alors que c’est impossible, que les plateaux sont comptés! Ha! Que vais-je donner alors à manger à Bébé Écureuil ? Je décide alors de lui donner la moitié de mon plat. Il avait encore un peu faim (moi aussi d’ailleurs), alors je leur demande le plateau spécial nourrisson histoire qu’il mange quand même la compote et le boudoir…. Et là surprise! « Ce n’est pas possible Madame! Il fallait confirmer que votre enfant mange bien dans l’avion 48h avant le vol. » QUOI ?!!!! Mais personne ne nous a prévenu de quoi que ce soit, et encore moins à l’aller ! Il faut m’arrêter si je me trompe, mais nous en tant qu’adulte, nous ne confirmons pas le fait que nous mangions dans l’avion ?! Alors pourquoi le faire pour les enfants ?! Bref, vous l’aurez compris: prévoyez le repas de votre bébé avec vous dans votre sac pour ne pas le laisser mourir de faim.

Chez Air France, c’est nouveau : on vous fait payer pour avoir les places spéciales parents où vous pouvez avoir un berceau. La femme de mon cousin m’a confirmée qu’il y a quelques années c’était mis d’office lors des longs trajets. Sur notre vol, nous avons dû payer 80 euros pour avoir les places un peu plus grandes avec berceau. Je vous conseille de ne pas faire le radin là-dessus. C’est primordial pour son (et votre) confort d’avoir ces places en tant que parents. Vous aurez un peu plus d’espace pour mettre tous ses jouets et la possibilité d’avoir un berceau accroché au mur si votre enfant pèse maximum 10 kilos.

J’arrête de cracher sur Air France et je vous fais ma mini-liste de choses à amener avec vous dans l’avion pour passer un « agréable » vol (disons pas trop catastrophique):

-Pour l’aéroport, si vous avez une poussette Pockit ou YoYo, vous serez au top. Vous allez pouvoir la prendre dans l’avion en bagage cabine. Sachez que ça se loue sinon dans certaines enseignes de magasins pour bébé comme par exemple Autour de Bébé pour 25 euros la semaine.

-Votre porte-bébé peut-être très utile. Surtout pour les petits qui ne marchent pas encore, pour déambuler dans les couloirs de l’avion.

-Vous l’aurez compris: prévoyez de quoi manger pour votre enfant et de quoi boire.

-Suffisamment de couches. Prévoyez-en plus. On ne sait jamais si l’avion a un souci et que vous êtes bloqués quelque part lors de votre escale.

-Je sais que les dessins animés ce n’est pas top avant 3 ans. Mais vraiment: lors de long trajet comme celui-ci, on met de côté nos idéaux. Cela vous sauvera la vie. Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans « Dany le Tigre » et « Peppa Pig ».

-Quelques livres ludiques à toucher, à tirer.

-Des jouets que bébé ne connait pas encore. La nouveauté, ça les occupe toujours un peu plus. Évitez pour vos voisins ceux qui font du bruit.

-Un cahier et des gommettes. Cela ne prend pas de place, ne fait pas de bruit et ça occupe.

-Un achat que je peux vous conseiller: l’Aquadoodle de voyage. Cela marche avec de l’eau. Votre enfant ne pourra pas salir tout l’avion et pourra tout de même faire des dessins. Même les crayons de couleur, c’est risqué. J’ai assisté pendant le vol à l’assassinat de la paroi de l’avion par une jeune demoiselle de 2 ans… Picasso n’a qu’à bien se tenir !

aquadoodle voyage

Pensez à bien faire boire votre enfant pendant le décollage et atterrissage (ou sucer sa tutute) pour les oreilles. Et prenez votre mal en patience. Ce n’est que quelques heures de calvaire pour partir s’évader en famille. Cela en vaut bien la peine.

Quant à votre attente avant votre vol, de nombreux aéroports sont équipés maintenant d’aire de jeux pour les petits. C’est le cas à Nice, par exemple, avec un coin Alpha le Temps des Loups où vous trouverez des coloriages et animaux à bascule. À Pointe à Pitre, il y avait une salle où nous ne sommes pas allés car il n’y avait pas grand chose. Mais ils avaient aussi des petits manèges à 2 euros le tour. Nous lui avons payé deux tours (pas plus car ça peut vite vider le portefeuille). Mais finalement, il s’amusait aussi bien assis dans son manège sans qu’il soit en marche, en a appuyant simplement sur les boutons. À Orly, nous n’avons rien trouvé pour les plus petits (décidément, cet aéroport n’est pas pensé pour les enfants !).

Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l'aéroport de Nice.
Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l’aéroport de Nice.
coloriage aéroport
Coloriage à l’aéroport de Nice

Et vous, comment se sont passés vos vols en avion avec un bébé ? Racontez-moi tout en commentaire.

Weekend en amoureux sans bébé à Bruxelles

Parce que des fois, il est bon de laisser bébé aux grands-parents pour se retrouver en tant que couple, nous avons décidé de nous faire une petite échappée à Bruxelles. Suivez-moi, je vous fais voyager le temps d’un petit billet: direction la capitale de la Belgique.

Je ne connaissais pas du tout et nous avons été agréablement surpris. L’architecture est bien sûre très différente de celle que nous pouvons trouver chez nous. (Nous sommes niçois.) Malheureusement, le temps aussi. Le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous. Mais c’était aussi le risque en partant début février. Du coup, il a fallu s’occuper et nous avons écumé les musées. Je vous ai fait un point sur ce qu’il y a à faire dans cette jolie ville de Bruxelles.

La Grande Place. Impossible de passer quelques jours à Bruxelles sans vous arrêter sur cette magnifique place bordée par la Maison du Roi et l’Hôtel de ville. Aussi belle à admirer en journée que le soir. C’est mon gros coup de cœur qui m’a valu une petite larme d’émotion devant autant de beauté. Par contre, sur cette place vous trouvez le Musée de la Bière. Je vous le déconseille. Un attrape-touriste qui n’a strictement aucun intérêt.

grande place

Le Manneken-Pis. Ne vous attendez pas à tomber sur quelque chose de très impressionnant. Le petit pisseur le plus connu au monde ne fait que 55 cms. Autant vous dire qu’il est tout petit mais quand même mimi. Forcément à voir durant votre passage à Bruxelles.

Manneken pis

Le Musée Magritte. Évidemment, il me touche car j’aime ce que fait Magritte. Mais si vous êtes sensible à l’art, je vous conseille de vous y rendre. Un bon moment à passer. Vous allez déambuler de salles en salles en évoluant avec les années et les œuvres de René Magritte. Un coup de cœur pour ma part.

magitte

Le Centre Belge de la Bande Dessinée. Il pleuvait, il fallait s’occuper. Alors on a fait la tournée des musées. Et j’avoue que j’ai apprécié celui-ci. Il est très complet sur les artistes belges. J’ai découvert même des personnages que je ne connaissais pas (comme Dickie) et ça m’a donné envie de me mettre à la bande dessinée.

musée de la bd

Le Musée des Sciences Naturelles. C’est le plus grand d’Europe. Très impressionnant. Et forcément à faire avec vos enfants. C’est ludique. Ils vont être émerveillés devant la grandeur des squelettes de dinosaures. Vous y trouverez aussi une partie sur l’évolution de l’être humain et sur les pierres. Très instructif, je conseille fortement.

t rex musée des sciences naturelles

L’Atonium. C’est très impressionnant à voir. Monument qui a été construit pour l’Exposition Universelle de 1958. Vous pouvez le visiter. À l’intérieur un beau panorama et une expo (qui m’a personnellement moyennement intéressée) sur une compagnie aérienne belge. Juste à côté, vous trouverez Mini Europe. Comme son nom l’indique, c’est une balade autour des minis monuments européens. Nous ne l’avons pas fait mais on l’apercevait du haut de l’Atonium et ça ne me paraissait pas super captivant.

atomium

Bien sûr la Belgique, c’est aussi une gastronomie exquise avec des plats en sauce, de la bière et des gaufres succulentes ! Par contre, ne faites pas l’erreur de vous peser en rentrant. Les vacances, c’est avant tout fait pour profiter !

biere1

Connaissez-vous Bruxelles ? Faites-vous parfois des weekends sans vos enfants ? Dites-moi tout en commentaire.

Couple cherche nounou pour faire le tour du monde.

Je précise que ce n’est pas de la Famille Écureuil qui cherche une nounou pour faire le tour du monde… Ce n’est pas l’envie qui nous manque, mais un manque d’argent certain. Un jour peut-être… Bref… C’est donc un couple américain qui a décidé de faire le tour du monde en famille avec une nounou!

noun

Job de rêve: la personne qui sera choisie fera le tour du monde avec la famille. On lui payera tous ses billets d’avion, son hébergement, sa nourriture, avec en prime un salaire entre 1200 et 1500 dollars (soit 1140 à 1420 euros). La seule facture à la charge de cette nounou de choc sera celle de son téléphone. Elle aura même des vacances de deux semaines à Noël avec des billets d’avion payés pour rentrer dans sa famille.

Si vous voulez postuler, je vous conseille de le faire uniquement si vous aimez les enfants. Les Tillotson en ont tout de même trois : Porter, Beckett et Wren. Vous jouerez également les professeurs. Vous devrez leur donner cours. Les niveaux scolaires vont de la maternelle au CP. Mais vous aurez une à deux journées de temps libre pour récupérer et visiter par vous-même sans être avec la famille.

Je garde le meilleur pour la fin. Voici le périple tant attendu: départ en juillet des Etats-Unis. Puis direction l’Islande, la Scandinavie, d’autres pays d’Europe pas encore communiqués, Hawaï, l’Asie, et la Nouvelle Zélande. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à vous connecter sur le site de la famille Tillotson. Alors prêt à postuler ? Je vous mets également leur vidéo ci-dessous pour que vous fassiez connaissance avec la famille en question.