Le roi du marais – Gautier Languereau

J’ai une petite question à vous poser : dans un livre jeunesse, les illustrations sont-elles pour vous aussi importantes que l’histoire? Moi j’avoue que oui… Et c’est même le critère premier pour un achat. Car si je n’accroche pas aux images, je ne vais jamais prendre en main le livre et donc je ne vais pas voir si l’histoire en vaut la peine. Et là attention, j’ai clairement craqué pour l’aspect esthétique de ce livre mais aussi sur le fond… Coup de cœur donc pour « Le roi du marais » de Catherine Emmett et Ben Mantle sorti récemment chez Gautier Languereau.

Le roi du marais - Gautier Languereau

Nous faisons donc connaissance de Mac Gadouille, une créature très attachante qui vit dans un marais tout humide d’où se dégage une odeur fétide. Son truc à lui, c’est le jardinage. Tous les jours, il passait son temps à prendre soin de ses belles orchidées.

Le roi du marais - Gautier Languereau

Un jour, le roi arriva dans son marais avec tous ses valets. Il décréta qu’il voulait détruire cet endroit qui sentait mauvais pour y construire un skatepark… Mac Gadouille prend peur ! Que vont devenir ses si belles orchidées?! Mais la princesse était aussi là avec son père et elle avait envie de voir de plus près ses jolies orchidées pour ses recherches. Le souci, c’est qu’elles n’ont pas encore fleuri… Le roi déclara alors que Mac Gadouille avait 10 jours pour les faire pousser… Sinon, il rasait tout pour construire son skatepark.

Autant vous dire que Mac Gadouille se mit aussitôt au travail. Il n’était pas question d’échouer… Mais un matin, il découvrit un vert poilu qui mangeait ses orchidées. Quelle panique ! Mais en soulevant la larve avec sa patte, il vit qu’il y en avait finalement partout et que toutes les belles fleurs étaient saccagée… Mac Gadouille était désespéré… Tout était perdu…

Mais en êtes-vous vraiment sûrs?! Le roi et sa fille revinrent le lendemain. Et la princesse était incroyablement ravie ! Elle tomba nez-à-nez avec un spectacle magnifique ! Il n’y avait plus aucun vers poilus, mais des centaines de papillons de toutes les couleurs.

La princesse ravie publia un décret : désormais ce marais sera sa première réserve naturelle et Mac Gadouille sera le jardinier officiel !

« Le roi du marais », un livre mignon à souhait, plein de poésie qui ravira les enfants entre 3 et 6 ans. Vous le trouverez en librairie pour 14,95 euros.

Le camping-car de mon Papy

Nous voyons que les temps changent et que les mentalités évoluent petit à petit (et tant mieux). On trouve de plus en plus de livres qui parlent de l’homosexualité aux jeunes enfants. Souvenez-vous, je vous ai déjà chroniqué « Un jour mon prince viendra » ou encore « Mes papas, la princesse et la fée ». Aujourd’hui, je vous présente cette nouveauté des Éditions Kimane « Le camping-car de mon papy » de Harry Woodgate.

Le camping-car de mon Papy

Bon, j’exagère un peu quand je vous dis que c’est un livre sur l’homosexualité car ce n’est pas vraiment le thème principal de ce livre. Mais c’est toutefois évoqué. C’est donc l’histoire d’une petite fille, qui, comme chaque été, passe quelques jours chez son papy. Elle adorait passer du temps avec lui et l’écouter raconter ses souvenirs de voyages avec Grand’Pa. Il lui parlait alors de leur rencontre, des belles aventures qu’ils vivaient ensemble et de tout l’amour qu’ils se portaient. Ils avaient un camping-car et ils adoraient parcourir les routes du monde pour découvrir de belles choses.

Elle se demandait alors pourquoi il ne voyageait plus. Il lui expliqua que rien n’était plus pareil sans Grand’Pa. La petite fille était curieuse de savoir s’il avait toujours en sa possession ce fameux camping-car. Et en effet, il l’avait toujours dans son garage.

Il fallait par contre le remettre à neuf car il n’avait pas roulé depuis fort longtemps. Mais la petite fille avait une idée en tête: elle voulait le retaper avec son papy afin de parcourir avec lui les routes du monde comme il le faisait autrefois avec Grand’Pa. Et devinez quoi? C’est exactement ce qu’ils ont fait. Et ils ont écrit eux aussi leurs propres souvenirs dans ce jolie camping-car.

Une très jolie histoire pleine de tendresse, de tolérance… Cela parle de la famille, de la perte d’un être cher et de l’amour à travers les générations. Et vous le savez maintenant, je suis aussi très sensible aux illustrations dans un livre et pour le coup, ici elles sont splendides. C’est plein de couleurs et de jolis détails.

« Le camping-car de mon papy », un ouvrage qui fait du bien et que vous trouverez en librairie pour 13,50 euros.

Du nouveau dans la collection de livres « L’Heure des Histoires »

Il y a des collections de livres que j’affectionnent tout particulièrement à la maison. C’est le cas de « L’Heure des Histoires » de chez Gallimard Jeunesse. Je ne sais pas combien on en a… Mais une sacrée collection ! Il me semble que le premier qu’on a acheté, c’était « Le Gruffalo » puis « Le Petit Gruffalo » suivi de plein plein d’autres… Aujourd’hui « L’Heure des Histoires » change de format. L’occasion pour moi pour vous de vous en dire plus ainsi que de vous concocter un joli concours sur mon compte Instagram.

"L'Heure des Histoires"

Déjà, je voulais souhaiter un très joyeux anniversaire à cette collection qui fête ses 10 ans ! 10 ans à régaler les enfants de 2 à 6 ans avec des moments de lecture partagée. Alors pour célébrer cette date, la maison d’éditions à réuni un comité pédagogique associant professionnels (enseignants de maternelle, directrice de crèche, bibliothécaire, psychologue, orthophoniste), mais aussi des parents de jeunes enfants.

Mais quels sont donc ces changements?

  • Déjà un nouveau logo tout beau
  • Un format de livres plus grand pour une meilleure prise en main
  • Mais surtout 21 nouvelles éditions dont 8 nouveautés qui vont sortir entre avril et mai

Quels sont les livres que nous trouvons dans cette si jolie collection? Je vais vous en présenter rapidement quelqu’uns:

  • Celui que mon fils préfère en ce moment, c’est « T-Végi » de Smriti Prasadam-Halls et Katherina Manolesseu. L’histoire d’un T-rex qui préfère manger des carottes et des pastèque plutôt que de la viande. Ce qui provoquera des moqueries de la part de ses congénères. Je vous rassure, ça se termine très très bien !
  • Son deuxième préféré, c’est « Fergus est furieux » de Robert Starling. Fergus est un petit dragon très sympathique mais il est assez colérique. Et quand il se met en colère, tout part en fumée… Ce qui a tendance à faire rigoler mon fils mais beaucoup agacer l’entourage de Fergus. Heureusement, grâce à sa Maman, il va réussir à gérer ses émotions.
  • « Attends, Maman! » est une histoire également que notre fils aime beaucoup, d’Agnès De Lestrade et Guillaume Plantestin. C’est un livre que j’appelle « drôle et mignon ». Chaque double page se passe de la même manière: une Maman demande à son enfant de se dépêcher pour ne pas être en retard. Mais à chaque fois, l’enfant a une bonne raison pour ne pas être à l’heure. Les dessins sont très bien pensés.
  • « La petite maison de bois » de Christopher Corr. Cette histoire me fait penser à celle de « La Moufle ». Une maison dans la forêt accueille la souris, la grenouille, le lapin, le castor, le cerf et la chouette. Mais voilà l’ours arrive et il n’y a plus de place ! Mais malgré la maison qui explose comme dans « La Moufle », vous allez voir qu’ici cela se termine bien.
  • « J’aime mes cauchemars » de Séverine Vidal et Amélie Graux. C’est l’histoire d’une petite fille qui fait des cauchemars et sa Maman veut l’aider à les chasser. Oui mais voilà, elle les aime ses cauchemars ! Alors pourquoi ne pas apprendre plutôt à les apprivoiser?
  • « Les enfants sont méchants » de Vincent Cuvelier – Aurélie Guillerey. Un livre très ironique qui explique que les enfants font plein de bêtises alors que les parents sont parfaits. À prendre bien évidemment au second degrés donc à ne pas lire à des enfants trop jeunes qui ne pourraient pas comprendre cet aspect.

Ce que je trouve tout particulièrement bien pensé, ce sont les indications en 4ème de couverture. Cela explique les thèmes abordés dans le livre en question ainsi que l’âge approximatif de l’enfant ciblé.

Et sachez que tous ces livres de la collection « L’Heure des Histoires » ainsi qu’un joli tote-bag sont à gagner sur mon compte Instagram ! C’est un très beau cadeau que je vous offre. De quoi satisfaire vos enfants pour des moments de partage littéraire. Foncez participer et je croise les doigts pour vous.

"L'Heure des Histoires"

Tuto pour fabriquer un tambour maison

Une semaine d’école à la maison… ça, c’est fait ! Maintenant, on est parti pour deux semaines de vacances avant la reprise de l’école. Et je ne sais pas quel temps il fait chez vous, mais à Nice c’est une semaine pluvieuse qui nous attend. Alors, il faut trouver de quoi occuper nos enfants. Voici ce que nous avons fait, pas plus tard qu’hier après-midi: la fabrication d’un tambour avec ce qu’on avait dans nos placards (voir nos poubelles). Je vous explique comment on a fait cela.

Il vous faudra:

  • une conserve vide (et propre hein). Ne prenez pas une trop grosse car vous allez avoir du mal à trouver un ballon de baudruche assez grand pour le recouvrir.
  • Du papier Canson
  • de quoi décorer votre papier (feutres, crayons de couleur, peintures ou tout autre chose de votre choix)
  • un bâton
  • deux ballons de baudruche
  • du scotch (du gros et du petit)
  • de la ficelle
  • un peu de riz

1- Commencez par découper une bande de papier à la hauteur de la boîte et assez longue pour faire le tour de la conserve.

2- Décorez cette bande de papier de la façon de votre choix. Ici, Petit Écureuil a voulu customiser tout cela aux feutres.

3- Prenez du gros scotch et faites le tour de la la boîte de conserve et dédoublez cette bande collante. Comprenez par là qu’une fois la bande collante posée sur la boîte, pliez le scotch et collez dessus votre bande de papier décorée. C’est ma technique pour coller rapidement sans avoir besoin de sortir la grosse colle car j’avais peur que ça ne tienne pas avec ma petite colle à eau que j’ai chez moi.

4- Coupez l’embouchure des deux ballons de baudruche.

5- Étirez l’un des ballons de baudruche et placez-le à l’ouverture de la boîte de conserve. Forcément, cette partie sera réalisée par vous-même et non votre enfant car c’est assez pénible à mettre en place. Une fois que le ballon recouvre correctement le haut de la boîte, fixez le ballon avec du scotch transparent.

6- Il vous reste à faire le bâton pour taper sur votre tambour. Pour cela, remplissez l’autre ballon d’un peu de riz.

7- Introduisez le bout du bâton de bois dans le ballon et refermez-le à l’aide d’une ficelle.

N’hésitez pas à m’envoyer vos réalisations de tambour via mon compte Instagram si vous faites ce tuto à la maison. Je serai ravie de voir vos créations.

La chimie des polymères – SentoSphère

Cela fait des mois que notre Petit Écureuil nous réclame de faire ce kit. Et pour cause: nous lui avons acheté ce cadeau pour Noël.. Mais vous savez ce que c’est… Le temps passe et on a le temps de rien ! Et puis j’avoue que de base, nous sommes des personnes qui sont énormément en balade et depuis le premier confinement, j’ai encore plus de mal de rester enfermée à la maison. Dès qu’on en a l’occasion, nous sommes dehors. Mais cette semaine, on a enfin pris le temps de se poser et nous avons adoré ce kit de chez SentoSphère. Je me suis donc dit que ça pourrait vous intéresser d’en savoir plus.

La chimie des polymères - SentoSphère

Déjà, quelques mots sur la marque. SentoSphère est une marque fançaise qui propose plein de jeux créatifs et sensoriels. Mais ils ont aussi une gamme « Planète science » pour les petits scientifiques en herbe. Il y en a pour tous les goûts: de la fabrication de savon, de slime, de la chimie de l’eau ou comme nous sur les polymères !

Je vous avoue que notre choix sur ce kit car Petit Écureuil avait repéré qu’il permettait de fabriquer des balles rebondissantes. Mais pas seulement… En tout 4 expériences très faciles à mettre en place. Parfois, on achète des kits et il faut un Master 2 en sciences pour réaliser les expériences à la maison. Ce qui est assez frustrant pour les enfants et quelque part un peu dangereux si les produits sont mal utilisés. Pour avoir eu d’autres kits concurrents, je le trouve particulièrement simple et rapide. À l’intérieur de la boite, vous trouverez donc une notice illustrée ainsi qu’un texte qui explique aux enfants pourquoi cela marche.

Je vous ai donc dit qu’il y avait 4 expériences proposées. Il y a donc la conception d’une balle rebondissante (et pour cela, il ne vous faudra que 2 minutes top chrono), la formation de neige artificielle (encore plus rapide), un liquide superabsorbant qui solidifiera l’eau, et des perles d’eau.

Je vous assure que mon avis est très honnête. C’est un article que j’ai acheté avec mes propres sous-sous et que je trouvais sympathique à mettre en lumière. Vous trouverez « La chimie des polymères » dans le commerce pour environ 20 euros.

Jeu Perlatette de Gigamic

Ce jeu n’est pas une nouveauté de Gigamic, mais je voulais vous le chroniquer tout de même car pour nous il est tout neuf. Cela fait quelques temps qu’il est à la maison, mais je ne l’avais pas encore sorti. Étant un jeu de précision, je ne savais pas s’il conviendrait à notre Petit Écureuil lorsqu’il était un petit peu plus jeune… Mais comme il l’a adoré, une présentation s’impose ! Voici donc « Perlatette ».

Jeu Perlatette de Gigamic

Mais pourquoi ce jeu est-il aussi sympathique ? Tout simplement car il va faire travailler la cohésion d’équipe. Nous faisons donc connaissance d’une sorcière qui a la tête totalement dans la lune… Elle a égaré toutes ses affaires dans la forêt. Heureusement des petits lutins vont l’aider à les retrouver avant le levé du jour.

Le plateau bouge. Il faut appuyer habilement sur les coins du plateau pour pouvoir déplacer la sorcière. Ce jeu travaille donc la dextérité mais aussi l’écoute entre joueurs. Il est impossible de se la jouer solo et d’appuyer de son côté en non stop… Sinon la sorcière n’avancera pas ou pire: elle tombera dans un trou ou perdra son chapeau (ce qui amène la fin de la manche).

Ce qui est chouette, c’est qu’il y a une version du jeu pour 2 joueurs et une version pour 3 joueurs et plus. Ce qui est fort pratique de pouvoir adapter les règles pour qu’elles soient les plus intéressantes possibles en fonction du nombre de personnes.

Ne vous fiez pas aux règles qui paraissent simples ! Ce n’est pas si évident de se mettre d’accord pour faire avancer correctement la sorcière ! Surtout que vous avez un temps imparti… Et le sablier s’écoule très vite !

Il faut savoir que si vous êtes à la recherche de jeux qui ne prennent pas de place dans la chambre et qui peuvent facilement se prendre en voyage, « Perlatette » doit être la boîte la plus imposante que nous ayons à la maison… Mais cela parait logique puisque la boite sert de support pour vos parties.

« Perlatette », un jeu de société à partir de 6 ans avec des parties de 15 minutes environ. Vous le trouverez pour environ 30 euros selon les revendeurs.

Nouveauté SmartGames: Les poules ont la bougeotte Jr.

Confinement nouvelle édition… On a l’impression de ne pas en finir… Un jour sans fin… Même si cette fois-ci cela est plus un « 50 nuances de restrictions » (comme dirait Monsieur Veran… J’ai trouvé cette allusion assez déplacée mais ce n’est pas le sujet…) Alors pour égayer cette période morose, pensez à la nouveauté SmarGames qui tombe à pic : « Les poules ont la bougeotte Jr. », un jeu de poule, d’oeufs (pas au chocolat par contre hihi) et de réflexion.

Nouveauté SmartGames: Les poules ont la bougeotte Jr.

Si vous aimez les jeux de logique et de réflexion, je vous conseille de vous tourner vers la marque SmartGames. C’est LE spécialiste mondial dans le domaine. Et il y a des choses pour tous les âges. Nous en avons plusieurs à la maison comme un jeu avec des pingouins qui a un grand succès, ou encore « La Belle au Bois Dormant »… Et nous nous devions d’avoir « Les Poules ont la bougeotte Jr. »

Alors qu’est-ce qui faut faire dans ce jeu ? Vous avez un petit plateau facilement transportable. Lorsque vous l’ouvrez, vous trouvez des cartes défis à installer. Ensuite, c’est tout simple : il faut faire glisser les poulettes pour que chaque oeuf soit couvé… Enfin je dis « c’est tout simple »… Je parle des règles ! Car il va falloir quand même se creuser la tête ^^ Mais ce qui est génial avec les jeux SmartGames, c’est que tout est progressif. On commence de façon facile et jusqu’à arriver à des cartes conçus pour « les experts ».

C’est une sorte de puzzle coulissant donc avec des poules et des poussins en 3D. Cette version junior contient 48 défis en tout et il s’adresse aux 4/99 ans.

Je ne vous cache pas que je trouve aussi les jeux SmartGames très pratique car ils se jouent seuls. Et vous savez tout comme moi que la situation sanitaire n’est pas simple et que garder ses enfants tout en télétravaillant est un casse-tête sans nom ! Alors au lieu de les caler toute la journée devant la tv, pensez à ces jeux de réflexions. En plus, le prix n’est pas excessif, comptez 14,99 euros.

Connaissez-vous la marque SmartGames? Dites-moi tout en commentaire.

Les jeux de cartes « Battle » de chez Deux Coqs d’Or

Les jeux de société chez nous, c’est comme les livres: il y en a partout ! Et j’avoue que nous aimons énormément les jeux de cartes qui peuvent s’amener n’importe où et ne prennent pas trop de place à ranger dans la chambre. Petit Écureuil est tombé sous le charme de la nouvelle collection de chez Deux Coqs d’Or ‘Battle ». Je vous en parle !

Les jeux de cartes "Battle" de chez Deux Coqs d'Or

Il en existe 4 différents dans le commerce. Pour notre part, nous en avons 3 : la version « Fantastic », la version « Medieval », et la version « Jurassic ». Il ne nous manque que la version « Horror » pour les fans de créatures légendaires.

Alors, elles ont quoi de spéciales ces cartes? Comme le nom l’indique, ce sont des batailles. Mais c’est tout de même plus intéressant que la simple bataille de rois, de reines et 10 de Trèfle ! Ici, vous affrontez vos cartes des créatures légendaires et personnages mythiques.

C’est un jeu ludique car on ne se contente pas d’opposer nos cartes en comparant les puissances. On apprend des choses également ! Sur chaque carte des descriptifs pour en savoir plus… Comme une sorte de mini encyclopédie de poche à jouer.

Je ne sais pas vous, mais moi la bataille j’ai toujours bien aimé cela mais je trouve que ça manque de pep’s au bout d’un moment. Ici, c’est rythmé grâce à des cartes bonus qui vont vous donner des pouvoirs et corser l’affrontement.

Cela fait penser aux jeux de cartes Défis Nature de chez Bioviva. Seulement, ici vous ne choisissez pas sur quelle caractéristique vous allez vous affronter. Et il y a aussi d’autres subtilités qu’il n’y a pas dans le jeu de Bioviva. Par exemple, ici les cartes sont séparés en catégorie. En cas de valeur similaire, il n’y a pas forcément de bataille. Prenons l’exemple du jeu sur les dinosaures, si vous avez une carte à 8 points et que votre adversaire aussi, on regarde la catégorie. Vous avez un carnivore et lui un herbivore ? Vous avez gagné… Vous avez deux carnivores? C’est parti pour une bataille !

Nous avons donc le jeu sur les dinosaures, mais aussi donc sur les animaux fantastiques (comprenez par là : des créatures imaginaires). Quant à l’édition médiévale, elle aborde l’histoire du roi Arthur, de Lancelot, et de Guenièvre !

Mention spéciale pour les illustrations que personnellement j’adore ! Les cartes sont tape à l’oeil. Cela accroche le regard, et ce n’est pas pour me déplaire !

« Battle », une série de jeu de cartes captivants que vous trouverez au prix de 8,99 euros.

La Bibliothèque Verte – Star Wars la Haute République : une épreuve de courage

J’ai une petite confession à vous faire: je fais partie de la minorité de personnes qui n’ont pas vu Star Wars de leur vie. J’ai bien essayé une fois il y a fort longtemps, mais j’ai coupé au bout de 15 minutes. Ça ne m’avait pas passionné. Je pense que vous devez me prendre pour une extraterrestre d’ailleurs de vous avoir fait cette aveu ! Mais voilà, Petit Écureuil est maintenant au primaire et il nous parle sans arrêt de Star Wars. Il en entend parler avec les copains dans la cours de récrée. Alors il était ravi quand le service presse de Hachette m’a envoyé le livre « Star Wars la Haute République: une épreuve de courage ».

La Bibliothèque Verte - Star Wars la Haute République : une épreuve de courage

Haaa la Bibliothèque Verte ! Je sus sûre que ce nom vous rappelle plein de souvenirs! En même temps, ce n’est pas tout jeune. Cela a été créé en 1852 par Louis Hachette qui a voulu lancer des ouvrages pour les enfants. Petite, j’avais plein de « Fantômette » à la maison ou même « Le Club des Cinq ». Et toujours maintenant, la Bibliothèque Rose et Verte s’inspire du cinéma et de la télévision. On retrouve donc des ouvrages avec les Pokémon ou encore One Piece… Et donc maintenant Star Wars !

« Star Wars La Haute République : une épreuve de courage » est donc le premier volet d’une série de livres qui va sortir dans la Bibliothèque Verte. Bien avant la Guerre des Clones, l’Empire ou le Premier Ordre, la lumière des Jedi ouvre la voie d’une nouvelle ère pour la galaxie: la Haute République !

Zoom sur ce premier livre. Nous allons donc faire la connaissance de Verstra Rwoh, qui, pour sa première mission, se retrouve à faire du baby-sitting. C’est une Jedi de 16 ans qui doit donc veiller sur un apprenti inventeur de 12 ans , Avon Starros sur un croiseur qui fait route vers le Flambeau stellaire, une station spatiale qui vient tout juste d’être inaugurée. Elle s’attendait à autre chose… Mais attention, la paisible croisière diplomatique tourne à la catastrophe après une série d’explosions.

Je vous avoue que Simon est encore un peu petit pour ce livre puisqu’il est conseillé pour les 10-12 ans et qu’il fait tout de même 224 pages. Cependant, je pense que ça va venir vite car il est heureux comme tout de l’avoir et passe son temps à le regarder et essayer de lire quelques pages.

« Star Wars la Haute République : une épreuve de courage », un ouvrage qui sort demain dans le commerce et que vous trouverez pour le prix tout doux de 5,95 euros.

Des robots et des hommes – Éditions du Ricochet

S’il y a bien quelque chose qui passionne notre Petit Écureuil depuis quelques années déjà, ce sont les robots. D’ailleurs à Noël dernier, il avait demandé au Père Noël de quoi fabriquer son propre robot. Et je vous assure qu’on lisait le bonheur sur son visage quand il a ouvert ses paquets. Cela le fascine… Et en même temps, c’est incroyable le fait que l’homme soit capable de programmer des machines qui peuvent faire tout et n’importe quoi! Elles sont même parfois très attachantes. Autant vous dire qu’il a donc adoré ce livre sorti aux Éditions du Ricochet « Des robots et des hommes » de Sophie Blitman.

Des robots et des hommes - Éditions du Ricochet

Ce livre est vraiment intéressant. On nous explique bien sûr l’histoire des robots avec au XVIIIème siècle, Jacques Vaucanson qui construisit des automates. Mais le plus fascinant d’entre eux fut un canard qui faisait semblant de manger mais aussi déféquait. Mais au fil des années, les robots se sont bien perfectionnés.

On nous parle alors de comment les roboticiens s’affairent à imaginer de nouveaux robots dans leurs laboratoires. Mais aussi toutes ces machines que l’on trouve pour faciliter notre quotidien. Il y en a bien sûr dans les usines pour soulager les tâches pénibles des ouvriers… Mais aussi dans nos maisons ! Il y a par exemple maintenant des robots qui passent l’aspirateur (on en a un d’ailleurs à la maison et c’est très pratique)… D’autres lavent les vitres ou tondent la pelouse…

Des robots et des hommes - Éditions du Ricochet

Sans oublier les robots qui servent à la science ! On nous parle du « rover » Curiosity qui a été envoyé par la NASA pour analyser le sol de la planète rouge afin de savoir si elle a été un jour habitée… Il y a aussi les robots qui aident les chirurgiens pendant les opérations…

Mais il ne faut pas oublier que ce ne sont que des machines ! Et même si certains robots paraissent humains, il ne faut pas oublier qu’il n’ont pas d’émotion.

Mention spéciale pour les illustration de Céline Manillier qui sont absolument trop belles. Je trouve que les dessins ont un côté vintage qui me plait tout particulièrement.

« Des robots et des hommes », un livre que vos enfants vont adorer et que vous trouverez au prix de 13,50 euros.