Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir…

Avant tout, je voulais préciser que cette chronique n’est pas sur un livre que j’ai reçu d’une maison d’édition mais bien un ouvrage que j’ai acheté moi-même et dont nous sommes tombés sous le charme. Je vous présente aujourd’hui « Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir… » de ‘Alice Jeunesse.

Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...

Notre fils est un enfant précoce et comme de nombreux enfants aux rayures de zèbre, il est doté d’une hypersensibilité folle. Et il est vrai qu’il manque également beaucoup de confiance en lui. Cela fait un moment qu’on me parle de ce livre, j’ai voulu tenter et je ne suis pas déçue.

Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...

Cet ouvrage n’est fait que de bienveillance et dit tout haut tout ce qu’on voudrait dire à son enfant. Je vais vous citer quelques phrases tirées de ce livre pour vous donner quelques exemples : « J’aimerais te dire que dans la vie, tu rencontreras pus de gentils que de méchants », « Que les différences de chacun font le sel de l’existence; si tout était comme chez toi, ce serait vite lassant! », « Que demander pardon, si tu penses avoir blessé quelqu’un, ça fait du bien; à l’autre, mais aussi et surtout à toi! », « J’aimerais te dire que parler de ce que tu ressens, ça fait du bien. Même quand les mots se bousculent pour sortir ou tentent de se cacher dans un coin de ton cœur…. Les grands non plus ne savent pas toujours nommer leurs émotions… D’ailleurs, tu peux leur en apprendre beaucoup à ce propos! »… Je ne peux pas tout vous citer car le livre n’est fait que de phrases bienveillantes comme celles-ci… Mais, je vais quand même vous dire les phrases de fin qui sont pour moi essentielles : « Enfin, si tu n’as qu’une chose à retenir de tout ça, j’aimerais que ce soit ceci: Ta mission dans la vie, c’est de faire ce qui te rend heureux, tout simplement. Tu es une personne vraiment fantastique ! Le sais-tu? »

Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...
Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...

Ce livre a beaucoup d’effet sur notre fils. Le fait qu’on l’implique et que ça s’adresse directement au lecteur, cela le touche d’autant plus. Son visage est reposé et je vois à son petit sourire qu’il se sent soulagé d’un poids quand nous lui lisons ces paroles. Il se sent compris et non jugé. Un livre idéal pour les enfants qui manquent de confiance en eux. Mais également pour les autres ! C’est à nous parents de les rassurer et de les faire avancer dans la bonne voix.

Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...
Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...

Je ne pouvais pas passer à côté de ce livre et ne pas vous en parler. Les illustrations sont à l’image de cet ouvrage : d’une très grande douceur. « Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir… » , à avoir absolument à la maison. Côté prix : 13,50 euros.

Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir...

« Pas de mots crados » nouveauté Gautier-Languerau

Attention! Là je vous parle d’un livre vraiment coup de cœur et qui vient tout juste de sortir dans vos librairies : « Pas de mots crados » chez Gautier-Languereau.

Pas de mots crados

Alors pourquoi on l’aime tant?

– Déjà parce que vous allez retrouver tous les héros de vos contes préférés. Le Petit Chaperon Rouge sera de la partie, mais également Boucle d’Or (qui n’a pas sa langue dans sa poche), les 3 petits cochons, les 7 chevreaux, et bien évidemment le Grand Méchant Loup.

Pas de mots crados

– On aime pour l’intrigue qui est à mourir de rire. Avant de commencer l’histoire, on nous prévient qu’il y a deux règles à respecter… La première est que chaque phrases doivent rimer sous peine d’être fait prisonnier. La deuxième est que les mots crados sont interdits, sous peine d’être mis au cachot! De là, nous retrouvons le Chaperon Rouge qui aperçoit une affiche clouée. Il est noté dessus « Le loup n’est plus là. Il est parti faire… » . Avouez qu’il est très tentant de répondre « Caca ». D’ailleurs, le Loup l’a bien compris et c’est ce qu’il recherche pour que tous ses amuse-bouches préférés prononcent ce mot crado et se retrouvent au cachot. Ce qui lui ferait un très joli garde manger. Seulement voilà, nos petits héros sont bien plus malins que le Loup et trouvent de jolies rimes sans prononcer le mot interdit.

Pas de mots crados

– Un livre qui fait s’éveiller l’enfant sans s’en apercevoir. Vous allez pouvoir travailler les rimes ensemble. Mais il y a également des petits jeux de mots glissés sur certaines pages. On nous dit par exemple « trouve tout ce qui se termine par le son « ette » de fillette ». Cela fait donc un livre d’histoire avec en prime des petits jeux rigolos.

– On aime également pour ces illustrations amusantes et colorées. Dans la Famille Écureuil, nous portons une grande importance aux images. Certains livres donnent plus envie de s’y plonger grâce aux dessins. Celui-ci est plein de petits détails amusants pour petits et grands.

Pas de mots crados

– On l’aime également pour son prix peu excessif pour un ouvrage de bonne taille et de qualité. Comptez : 12,90 euros.

Tant de bonnes raisons de vous procurer « Pas de mots crados » ! Vous l’aurez compris: nous en sommes absolument fans.

Pas de mots crados

« Tous différents, tous pareils! » chez Gallimard Jeunesse

Je n’ai pas souvenir que lorsque j’étais petite, il y avait autant de livres si bienveillants… D’ailleurs, je n’ai pas souvenir qu’il y avait du choix sur quoi que ce soit côté littérature jeunesse, bienveillants ou non ! Qu’il est plaisant de pouvoir aujourd’hui partager avec son enfant et expliquer les choses du quotidien grâce à un ouvrage ! On a aujourd’hui un large choix pour éveiller nos petits. Je vous présenter un nouveau coup de cœur pour la Famille Écureuil: « Tous différents, tous pareils! » tout fraîchement sorti chez Gallimard Jeunesse.

Tous différents, tous pareils

Comme le nom du livre l’indique, nous allons parler de toutes les différences qu’il y a entre les humains. Il y a des personnes qui aiment être en groupe, d’autres plus solitaires… Il y a ceux qui aiment se faire remarquer, d’autres qui aiment se faire discrets… Il y a certains qui sont plus costaud, d’autres beaucoup moins costaud… Mais malgré nos différences, nous sommes tous pareils !

Tous différents, tous pareils
Tous différents, tous pareils

C’est quelque chose que je travaille beaucoup avec mon Petit Écureuil qui a tendance à se trouver différent des autres et de ce fait moins bien. Il en souffre énormément. J’essaye de lui faire comprendre que personne n’est identique, mais malgré nos différences, nous sommes tous des êtres humains et personne n’est mieux ou moins bien.

Ce que j’aime avec ce livre, c’est qu’il parle à un large publique. Les textes sont courts donc pertinents pour les plus jeunes. Mais on peut quand même l’utiliser vers 5 ans pour ouvrir le dialogue à la maison.

Tous différents, tous pareils
Tous différents, tous pareils

A noter que sur chaque double page, nous partons d’un fait : deux enfants que tout oppose. Et puis la page se déplie et montre qu’en fait malgré tout, ils sont pareils.

Un joli livre avec des illustrations colorés à mettre entre les mains de tous les enfants. Vous le trouverez dans le commerce pour 14 euros.

Tous différents, tous pareils
Tous différents, tous pareils

Je me permets de vous faire également une piqure de rappel : si vous aimez les livres enfants, sachez que j’organise en ce moment un swap de littérature jeunesse. Cliquez ici pour en savoir plus !

Swap de littérature jeunesse 2ème édition

Souvenez-vous, juste avant le confinement, j’avais lancé un swap de littérature jeunesse. Parce que je sais qu’il y a de nombreux passionnés de lecture parmi vous et qu’il est agréable d’échanger… Je lance une deuxième édition !

swap littérature jeunesse

Le but est simple: vous remplissez le document ci-dessous pour vous inscrire. On vous demandera alors l’âge de votre enfant, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, s’il est lecteur ou non… Les questions ne sont pas là pour jouer les indiscrets mais pour aiguiller le choix de la personne qui devra vous envoyer un ouvrage.

Vous avez jusqu’au 25 juin pour vous inscrire. Je procèderai ensuite au tirage au sort et vous enverrai par mail les informations nécessaires sur l’enfant qui vous a été attribué. Vous avez alors jusqu’à la fin du mois de juillet pour envoyer votre livre. Mais pensez qu’il y a un enfant qui attend et que certains partent en vacances donc le plus tôt est toujours le mieux.

Bien sûr, je vous demande d’être très honnête et d’envoyer un livre à la personne qui vous sera donné. Le but n’étant pas de recevoir et de ne rien donner en retour. Dans le premier swap, tout s’est bien passé. Je compte sur vous pour que cela soit de même pour cette deuxième édition.

Petite précision: la personne à qui vous enverrez le livre n’est pas forcément celle qui vous enverra le vôtre. A envoie à B, B envoie à D, C envoie à A, etc… Notez également que si vous voulez faire participer plusieurs enfants, il faut faire une inscription par personne.

Beau swap à vous et n’hésitez pas à partager ensuite sur les réseaux sociaux ce que vous avez reçu en m’identifiant. C’est toujours agréable de voir ces échanges.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE

Interview de parent instagrameur : Ann.LC

En cette période un peu compliquée, je voulais mettre en avant le monde enseignant car je trouve qu’ils ont fait un travail exemplaire ces derniers mois, que ce soit avec le suivi pédagogique et les toutes les protocoles qui ont été mis en place dans les classes. Aujourd’hui, dans cette interview de parent instagrameur, je vous présente donc Ann.LC. Une maîtresse et directrice d’école passionnée par son travail et qui le fait avec beaucoup de bienveillance.

Ann.LC

1- Bonjour Ann.L.C, peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je suis Anne, enseignante et directrice en maternelle depuis plus de 15 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Je suis particulièrement sensible aux problématiques liées à l’enfance. En grande idéaliste, je rêve d’un monde qui respecte réellement les enfants et qui accompagne avec bienveillance  les parents dans cette tâche difficile qu’est l’éducation.

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être enseignante? Peux-tu nous parler un peu de ton parcours?

Ça peut faire cliché mais j’ai toujours voulu être enseignante, depuis que je suis toute petite.

J’ai toujours aimé l’école et je souhaite à mon tour transmettre à mes élèves cette sérénité et cette envie d’apprendre.

 Il est fondamental de venir avec plaisir à l’école. C’est la base de tout apprentissage. 

J’ai étudié les lettres et j’ai ensuite passé le concours de professeur des écoles. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si je n’avais pas eu le concours…

3- Comment se passe la classe depuis le déconfinement et que penses-tu qui se passera en septembre pour la rentrée?

Depuis le déconfinement, nous accueillons les enfants par petits groupes. Après beaucoup d’inquiétudes, les choses se sont apaisées avec l ‘arrivée des élèves.  J’ai vraiment hâte de retrouver le groupe classe en entier car la dynamique de groupe n’est pas du tout la même et mes élèves me manquent. De plus, la gestion du distanciel est complexe. Entre les parents qui n’ont pas d ‘ordinateurs, ceux qui travaillent… Nous avons perdu un certain nombre d’élèves qui n’ont plus de contact avec l’école malgré les relances. Je me demande comment certains enfants seront après 6 mois sans école…

J’espère qu’en septembre, la classe pourra accueillir tous les élèves. J’ai hâte de retrouver mon fonctionnement en ateliers autonomes !

ann.lc

4- Conseilles-tu aux parents de poursuivre les apprentissages pendant les vacances d’été compte tenu des cours qui ont sauté cette année?

D’habitude, je dirais que les vacances sont faites pour se reposer. Et je le pense encore. MAIS, cette année étant vraiment particulière, je me dis que cet été, il serait préférable de ne pas décrocher pendant 2  mois. Faire une coupure est indispensable. Ne pas saturer les enfants aussi. Mais de temps en temps ( mais régulièrement quand même ) , profiter d’un moment pour remettre à niveau des notions abordées rapidement ou qui posent problème ne peut pas être négatif…En tout cas, je vais le faire pour mes enfants cet été… Après, chaque enfant est différent…

5- Je suis en admiration devant ton compte. On voit une maîtresse et une Maman aimante et pleine de bonnes idées. Où trouves-tu ton inspiration pour tout ce que tu mets en place?

Merci ! A l’arrivée de mes enfants, j’ai beaucoup lu car devenir maman est un tsunami, alors devenir doublement maman fut un bouleversement incroyable pour moi.

J’ai beaucoup lu les livres d’Isabelle Filliozat, de Johanne Lemieux, de Céline Alvarez, du Dr Catherine Guéguen. Maintenant j’y ajouterai Soline Bourdeverre-Veyssière. 

Ce sont clairement les fondations de ma pensée actuelle. On ne naît pas maman, on le devient, cela s’apprend. On grandit au fil des expériences vécues avec son enfant. La maman que je suis n’est pas celle d’il y a 5 ans… 

L’éducation bienveillante est essentielle pour moi. Accompagner les enfants de façon sereine, en confiance. Être à leur écoute, les soutenir. Le rôle des adultes est bien d’accompagner les enfants à comprendre ce monde qui nous entoure et à les soutenir quoiqu’il arrive, avec bienveillance et optimisme.

6- Et enfin, quels sont tes comptes Instagram chouchous ?

Je crois que les comptes que j’aime le plus sont 

@lecorpslamaisonlesprit pour toutes ses réflexions qui m’aident à me construire

@peau-neuve car j’apprends pleins de choses

@solineseveiller pour me faire réfléchir

@georgiasecretsyt pour sa bienveillance et son énergie positive

@parentsprofs ( ils me font trop rire )

ann.lc

Merci encore à Ann.LC d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Si ce n’est pas déjà fait, foncez vous abonner à son compte Instagram et ne loupez pas non plus son blog.

En attendant le prochain portrait, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Playa Playa de Bioviva Éditions

Excusez-moi de ma grossièreté, mais parfois je me dis que déconfinement cela veut dire « des cons finis »… Quand je vois le nombre de masques et de gants qui sont jetés n’importe où dans la nature… Récemment, un pêcheur antibois a filmé sous l’eau et c’était affolant de voir tous ces masques abandonnés. J’ai parfois du mal à comprendre l’espèce humaine. Eduquons nos enfants pour changer les choses ! Et en parlant de sensibilisation des plus jeunes, je vous conseille Playa Playa de Bioviva Éditions.

Playa Playa

C’est un jeu collaboratif qui consiste à nettoyer la plage de ses déchets avant que la marrée ne monte. Des animaux sont pris dans les canettes vides, des papiers journaux, des mégots de cigarettes ou autre tongs usagés et abandonnées négligemment sur le sable. Cela fait également travailler la mémoire car il faut se souvenir où sont les animaux cachés par les déchets.

Playa Playa

Le jeu consiste à lancer le dé. Si vous tombez sur un animal, il faut tâcher de le retrouver sous les détritus. Si vous tombez sur la mer, attention à vous… La marée monte alors ! Vous gagnez la partie si vous réussissez à nettoyer toute la plage avant la montée de l’eau.

Vous pouvez également jouer avec une difficulté supplémentaire. Il y a 3 poubelles de tri-sélectif. Si, à la fin de la partie, on se rend compte que l’un des déchet a été mal placé, l’ensemble des joueurs perdent.

Playa Playa

Notre fils adore Playa Playa. Pour lui, c’est primordial de protéger l’environnement. D’ailleurs l’an passé, nous avons participé au ramassage des déchets sur la plage après la saison estivale. Il nous en parle souvent et nous recommencerons l’opération encore cette année.

Playa Play, un jeu que je ne peux que vous conseiller, en plus le prix est tout doux : 19,99 euros.

Connaissez-vous les jeux Bioviva ? Si ce n’est pas le cas, foncez sur leur site internet pour regarder de plus près tout ce qu’ils proposent. Marque française qui sensibilise à l’environnement.

Playa Playa

Découvrez Story Enjoy ! Une formidable façon de lire des histoires aux enfants que vous aimez

Cette année 2020 a été vraiment marquée par cette vague de coronavirus. Le confinement et l’éloignement de nos proches nous ont fait réfléchir. Quoi de plus important que les membres de nos familles? Story Enjoy l’a bien compris. Je vous présente aujourd’hui cette application qui vous permettra d’enregistrer des livres numériques aux enfants que vous aimez fort.

Témoignage

Je vais être totalement transparente avec vous. Ce n’est pas la marque qui m’a démarchée pour que je parle d’eux sur mon blog mais l’inverse. J’ai complément craqué pour ce concept. Pour moi, la famille est notre équilibre et personnellement, nous sommes tous à droite à gauche (je suis bretonne habitant le sud de la France). C’est important de garder le contact entre nous. Je suis également une grande fan des livres jeunesse. C’est un monde féérique qui s’ouvre à nous. Alors pourquoi ne pas mêler littérature pour enfants et famille? C’est l’idée géniale qu’a eu Story Enjoy.

Vous avez au total 150 livres à disposition tous aussi colorés les uns que les autres. Il y a même des livres que nous avons à la maison comme « Le Berger des Boules de Neige » dont je vous avais déjà parlé par le passé. Pour les anglophones, vous trouverez également une bibliothèque en ligne en anglais. Je vous donne un de mes coups de cœur si vous voulez l’essayer « Chichi Poilu », il est à mourir de rire.

Une fois votre ouvrage choisi, il ne reste plus qu’à enregistrer. Rien de plus facile. Vous pouvez le faire de votre smartphone, de votre tablette ou même de votre ordinateur. Vous avez simplement un prompteur à suivre. L’enfant pourra ensuite regarder autant de fois qu’il le souhaite sa vidéo et vous recevez alors sa réaction par vidéo.

Parce qu’il est important de garder contact avec les siens… Parce que les livres sont une source d’éveil infini… Parce que cela fait des souvenirs incroyables, pensez à Story Enjoy. Il existe plusieurs packs disponibles allant de 15 à 49 euros par an. Je vous offre d’ailleurs votre pack Smala sur mon compte Instagram. Connectez-vous de ce pas pour tenter votre chance en invitant vos amis à participer.

Expérience scientifique: le citron volcanique

Vous l’avez peut-être remarqué, nous adorons faire des expériences scientifiques à la maison. C’est un moment de magie pour notre fils. J’adore voir ses yeux pétiller. Et pour cela, il ne faut pas avoir un doctorat en sciences ni du matériel de fou à la maison. Avec trois fois rien, vous pouvez éveiller vos enfants. Aujourd’hui, je vais vous montrer comment avec un citron vous pouvez créer une réaction chimique rigolote.

Expérience scientifique: le citron volcanique

Je ne sais pas si vous avez déjà testé le mélange vinaigre blanc et bicarbonate alimentaire. C’est moussant et immédiat. Le principe est le même mais à la place du vinaigre, nous allons utiliser un citron. L’acidité de l’agrume va faire réagir le bicarbonate.

Pour cela, il vous faudra:

  • un citron
  • quelques gouttes de colorant alimentaire
  • du bicarbonate alimentaire
  • une fourchette

1- Commencez par couper le fond d’un citron afin qu’il puisse tenir debout lorsque vous le poserez.

2- Coupez ensuite le chapeau du citron. Pour ces deux étapes, il vaut mieux que ce soit un adulte qui s’en charge. Il ne faudrait pas qu’un enfant se blesse avec un couteau.

3- Demandez à votre enfant de piquer le citron avec une fourchette afin de faire une sorte de « bouillie » d’agrume. Je vous ai mis l’expérience en vidéo un peu plus bas. Nous aurions pu plus « massacrer » la chair du fruit pour un résultat encore plus spectaculaire.

4- Mettez quelques gouttes de colorant alimentaire sur votre citron.

5- Versez dessus du bicarbonate alimentaire et laissez la magie opérer.

N’hésitez pas à me dire si vous testez l’expérience à la maison. Je serai curieuse d’avoir votre retour.

J’avoue qu’à la base, je ne suis pas friande de « jouer » avec la nourriture. Mais nous avions eu une multitude de citrons avec un ami de notre fils. Ce citron était en train de pourrir dans notre corbeille de fruits. J’ai donc voulu tester cette expérience au lieu de jeter bêtement le citron à la poubelle.

Fichiers à télécharger gratuitement : le garage des maths

J’espère que le déconfinement se passe bien pour vous. Je vous avoue qu’ici, on profite à fond et on sort de notre appartement tous les jours. Mais je vous rassure, on ne prend pas de risque! On ne va pas dans les boutiques ou dans les endroits qui sont noirs de monde. On privilégie le grand air. Tous les jours, nous essayons de faire un tour dans la nature / la forêt et ça fait un bien fou de se ressourcer. Bref, je m’éloigne totalement de notre sujet du jour… Je voulais partager avec vous deux fichiers que je vous offre en téléchargement libre: le garage des maths.

Le garade des maths

Alors qu’est-ce que c’est que ça ? Vous trouverez ci-dessous deux fichiers à télécharger et à imprimer chez vous qui vous permettent de faire des petits jeux de calculs. Ici, on va travailler les additions et les soustractions.

Notre fils est en grande section de maternelle donc ce n’est pas des calculs très compliqués.Vous allez retrouvez des 4 + 3 ou des 10 – 2. Mais l’intérêt de ce jeu de maths, c’est que votre enfant va apprendre en s’amusant.

Ce sont donc des emplacements de parking sur lesquels sont notés des additions ou soustractions. Il ne vous restera plus qu’à scotcher sur des petites voitures des chiffres entre 1 et 10. Votre enfant devra alors compter sur des doigts et positionner les bolides au bon endroit.

Il est toujours plus facile et plus amusant d’apprendre par le jeu. De plus, la manipulation des objets aide à retenir. Voici donc de quoi occuper vos enfants pendant cette période de déconfinement qui reste tout de même en grande partie avec de l’école à la maison.

N’hésitez pas à me faire vos retours si vos enfants testent ces garages de maths. Et surtout, n’oubliez pas de prendre soin de vous.

Découvrez Game Plak’ pour les mordus de billes

S’il y a un bien un jeu qui traverse les générations, ce sont les billes. Nos parents y jouaient étant jeunes… Nous enchainions les parties lorsque nous étions petits… Nos enfants y jouent dans la cours d’école… Et je peux le dire sans trop m’avancer : nos petits-enfants auront également un sac de billes dans leurs poches ! J’ai découvert cette année au Festival International des Jeux de Cannes Game Plak‘, une plaque en silicone absolument géniale pour jouer aux billes n’importe où. Zoom sur cette nouveauté qui va conquérir les plus jeunes.

Game Plak'

Pourquoi on aime?

  • Parce que c’est une jolie histoire qui commence avec l’amour d’une mère pour son fils. Camille apprend alors à son garçon comment jouer aux billes sur les plaques d’égout. Elle lui demande alors s’il y en a dans son école et il lui répond que c’est toujours pris par les autres enfants. Comme vous le savez, la nuit porte conseil ! Elle fut alors inspirée avec sa moitié pour créer une plak’ transportable ! Game Plak’ était alors née.
  • Parce que c’est en silicone. C’est tout souple et se roule en un clin d’oeil. Les enfants peuvent alors facilement transporter leur Game Plak’ pour jouer avec les copains n’importe où. Et pour ceux qui veulent jouer à domicile et qui vivent en appartement, le silicone permet également d’amortir le bruit des billes qui roulent et donc de rester en bons termes avec votre voisin du dessous.
  • Parce que vous pouvez mettre plusieurs Game Plak’ les unes à côté des autres afin de faire un grand terrain de jeux pour vos billes. Et c’est même plutôt conseillé ! Nous avons testé à la maison avec une seule plaque et nous avons vraiment eu l’envie de coller une voir plusieurs plaques supplémentaires afin de faire un grand circuit de plaques d’égout !
  • Allez, je vais faire un peu de chauvinisme: parce que c’est une entreprise française, et je dirai même plus : des Bouches-du-Rhône (c’est l’azuréenne qui parle avec fierté). PACA en force hihi ! Nous sommes loin des grandes filiales du jouet. Et il est bon d’encourager les bonnes idées.
  • Parce que le prix est raisonnable. Pour une seule plaque comptez 19,99 euros. Mais vous pouvez acheter deux plaques pour 34,99 euros. Et deux plaques, ça promet de belles parties de billes devant vous !

Vous l’aurez compris, nous sommes fans de Game Plak’ dans la Famille Écureuil. Et attention, surveillez bien mon compte Instagram car avant la fin de la semaine, je vous offrirai une plak’ de votre choix.

Game Plak'