La Belle Aventure – Gautier Languereau

Le gouvernement vient de placer les librairies en magasins non essentiels alors que Confo, Gifi, Intersport et bcp d’autres sont ouverts… La culture est une nécessité pour nourrir son âme. Elle créé le lien sociale qui est essentiel pour survivre en temps de crise. Alors je sais bien qu’il est plus difficile d’acheter de nouveaux livres en ce moment. Mais pensez au click and Collect ! Voici d’ailleurs une nouveauté qui devrait vous plaire de chez Gautier Languereau « La Belle Aventure » de Gérald Guerlais.

La Belle Aventure - Gautier Languereau

Vous allez faire la connaissance d’un petit garçon qui passe toutes ses vacances chez son grand-père. Il adore ce moment avec son Papi. Sa maison est tellement pleine de souvenirs, il y en a partout. Mais le souvenir qu’il préfère c’est une photo de son Papi plus jeune avec sa Maman enfant qui pose au sommet d’une montagne à côté d’un magnifique totem. Lui aussi aimerait vivre de telles aventures !

La Belle Aventure - Gautier Languereau

C’était décidé! Son Papi allait l’amener au même endroit pour prendre la même photo avec son petit-fils. Mais pour cela, il faut une tenue d’aventurier. Papi s’y connaît très bien et est prêt à faire des kilomètres et des kilomètres pour trouver l’équipement idéal. Les voici donc partis tous les deux, à pieds (interdiction de prendre la voiture ou les transports en commun) parcourant toute la région et même le pays limitrophe pour aller chercher chaussures, chaussettes, écharpe, chapeau, manteau.

La Belle Aventure - Gautier Languereau

Une fois tout l’équipement trouvé, ils partent donc en montagne reproduire la même photo qu’autrefois. Mais les années sont passées et le paysage a été modifié. Pas de problème pour ce Papi et son petit-fils qui réussissent à franchir les difficultés et reproduire quasiment la même photo.

Un livre qui a énormément plu à notre fils. Quand je lui ai lu la première fois, il avait peur que ce soit un livre de la bibliothèque qu’il devra rendre un jour. Il était soulagé de savoir que c’était à lui. Une véritable histoire d’amour entre un grand-père et son fils. Les enfants ont une soif d’aventure et aiment les histoires qui les font voyager. Quant aux illustrations, elles sont splendides ! « La Belle Aventure », un ouvrage que vous trouverez au prix de 14 euros.

Ces femmes incroyables qui ont réalisé leurs rêves

S’il y a bien une chose que j’apprends à notre fils, c’est l’égalité. Nous sommes tous égaux quelque soit notre couleur de peau, notre religion, notre orientation sexuelle, notre sexe… Je m’appuie énormément sur les livres pour ouvrir les discussions avec lui. Je ne brûle pas mes soutiens-gorge sur la voie publique, mais je trouve qu’il est important d’éduquer nos petits garçons dans le respect des femmes. Elles sont capables d’autant de choses que les hommes. Et j’étais ravie quand j’ai vu cette sortie littéraire aux Éditions Kimane : « Ces femmes incroyables qui ont réalisé leurs rêves ».

Ces femmes incroyables qui ont réalisé leurs rêves

Dans cette ouvrage, vous allez découvrir des femmes courageuses qui ont été pionnières dans leur domaine. Et ça n’a pas été simple pour elles. Parfois même, ce fut au péril de leur vie. Elles avaient de grands rêves et elles ont voulu les accomplir. Et beaucoup de choses ont changé aujourd’hui grâce à ces femmes fortes !

Alors bien sûr, je vais pas vous citer toutes ces femmes parce qu’il y en a trop mais je vais vous citer quelques unes que vous allez rencontrer au fil des pages.

Vous avez par exemple le portrait de Katia Krafft. Elle était vulcanologue, une des rares femmes à exercer ce métier. Elle étudiait les dangereux volcans. Elle a risqué sa vie pour réaliser des photos , des films et des observations scientifiques spectaculaires. Malheureusement, elle est décédée en 1991 avec son mari dans une terrible éruption au Japon.

Vous allez en savoir également un peu plus sur Katherine Johnson, une mathématicienne extraordinairement douée. Elle a d’ailleurs travaillé pour la NASA. Mais ce n’était pas simple dans les années 50 d’être une femme dans la NASA. Impossible pour elle d’assister à une réunion importante. Heureusement en 1962, l’astronaute John Glen lui fit confiance pour vérifier si sa capsule pouvait décoller. Elle fut une des premières femmes de la NASA à avoir son nom et son travail mentionnés dans un rapport de recherche.

Ces femmes incroyables qui ont réalisé leurs rêves

On nous parle également des courageuses et déterminées Matchgirls. Les matchgirls se sont les allumettières, ces femmes qui travaillaient en 1880 à Londres dans une manufacture d’allumette. Leur salaire était misérable alors que les patrons croulaient sous l’argent. Elles ont tout risqué, quitte à perdre leur travail et sont parties voir Annie Besant, la militante des droit de la femme. Elle publia leur histoire. Les allumettières firent grève et au bout de deux semaines les riches patrons ont du changer leurs pratiques. Il fallait être sacrément courageuse dans les années 1880 pour aller jusqu’à la grève ! Des femmes fortes.

Ces femmes incroyables qui ont réalisé leurs rêves

Chaque double page met en avant un nouveau portrait. Autant de femmes inspirantes qui montrent qu’avec de la détermination, tout est possible. Les femmes doivent souvent plus se battre que les hommes pour arriver à leur rêve. Mais tout est possible.

Un livre très inspirant que je conseille à partir de 7 ans. Il en existe plusieurs dans la collection « Ces femmes incroyables qui ont changé le monde », « Ces femmes incroyables qui ont changé l’histoire », ou encore « Ces femmes incroyables qui protègent la planète ». Vous les trouverez dans le commerce pour 9,95 euros.

Tourbille la sorcière à l’aspirateur

Connaissez-vous les Éditions du Jasmin? J’avoue que je les ai découverts l’année passée lors du salon du livre de Mouans-Sartoux. Je leur avais acheté d’ailleurs un livre ou deux. J’ai eu la chance d’échanger un peu avec eux et ils m’ont fait découvrir d’autres ouvrages qu’ils éditent et je tenais à vous en parler. Aujourd’hui, je vous présente « Tourbille la sorcière à l’aspirateur ».

Tourbille la sorcière à l'aspirateur

Quelques mots pour commencer sur cette maison d’éditions car je suis sûre que tout le monde ne la connait pas. Leur but est de faire connaître des cultures du monde entier notamment au travers de contes, de livres bilingues, de récits de voyage et d’essais. Elle existe depuis 1997 et propose des livres aussi bien pour la jeunesse que pour les adultes.

Ici, c’est un blog de Maman. Du coup, je vais m’attarder sur un de leur livre pour enfants que nous avons apprécié tout particulièrement « Tourbille la sorcière à l’aspirateur ». C’est l’histoire d’une méchante sorcière qui se prénomme Tourbille. Ici, elle n’a pas un balai pour voler mais un aspirateur maléfique. Elle survole la ville sur son appareil et aspire tout sur son chemin : enfants du jardin, chatons, papillons, canards….

Mais à chaque fois, elle en oublie dans un coin:

  • 1 petite fille
  • 2 chatons
  • 3 papillons
  • 4 canards
  • 5 poissons

De quoi travailler les chiffres avec son enfant tout au long de la lecture. Il y a même des petits jeux de cherche-et-trouve pour rythmer l’histoire. Notre Petit Écureuil a tout particulièrement apprécié ce principe.

Heureusement, Myrtho, la petite fille oubliée dans le jardin par la vilaine sorcière, est rusée. Elle trouve le moyen de libérer tous les prisonniers.

« Tourbille la sorcière à l’aspirateur », un livre que je conseille à partir de 4 ans voir 5 ans selon les enfants. Vous en aurez pour votre argent puisque cet ouvrage fait tout de même 44 pages de lecture. Comptez 15 euros.

Vos enfants aiment-ils les histoires de vilaine sorcière ? Dites-moi tout en commentaire.

« La brigade anti-écrans » nouveauté Gautier-Languereau

Je ne vous apprends rien en vous disant que les écrans ne sont pas vraiment conseillés pour les enfants. C’est très addictif et cela peut provoquer des troubles de la concentration. Je ne vous dirai pas que chez nous c’est 100% sans écran. Cela serait vous mentir. Cependant, nous limitons. Il ne regarde pas la tv les jours d’école et les jours où il n’a pas cours il regarde uniquement le matin après le petit déjeuner… Nous n’avons pas de tablette (enfin si… un Ipad 1 qui ne marche pas très bien qu’il utilise uniquement quand on est dans un long trajet pour partir en vacances) et nous n’avons pas encore cédé à la Switch (on lui promis l’année prochaine pour ses 6 ans). Malgré tout, nous pouvons constater que les écrans ont une grande emprise sur lui. Alors j’étais ravie lorsque j’ai vu cette nouveauté de chez Gautier-Languereau : « La brigade anti-écrans ».

La brigade anti-écrans

Nous retrouvons donc Inès qui appelle à l’aide la BAE. Comprenez par là la Brigade Anti-Écrans, une équipe de choc qui est là pour aider les enfants à lever le nez de leur écran. Et Inès se sent désemparée: son frère Émile a les yeux rivés sur son téléphone, sa tablette et ses jeux vidéos depuis des semaines.

La brigade anti-écrans

Toute la brigade est au complet pour essayer de faire réagir Émile. Et je vous avoue que ce n’est pas une mince affaire. Gaspard le lézard a beau faire exploser son paquet de céréales du matin, il ne bouge pas la tête de son écran… Rémi l’ours polaire arrive à l’école en ours-orchestre et chante à tut-tête « J’aime la galette », Émile observe toujours son téléphone… Un troupeau de licornes en tutu lui font un vrai show de danse sur le chemin de chez lui; rien n’y fait ! Émile ne se rend compte de rien et continue de jouer à la Switch… Il se fait même enlever par les extraterrestre… Il est toujours dans son monde connecté et ne voit rien ! La brigade anti-écrans est formelle : ils n’ont jamais vu un cas aussi désespéré.

La brigade anti-écrans

Mais Inès décide de lui montrer sur son ordinateur tout ce qu’il a loupé aujourd’hui. Et c’est le choc pour Émile et il décide de prendre de bonnes résolutions ! Maintenant il reste à déconnecter le Papa qui est aussi bien accroc au jeux vidéos. Émile appelle à son tour la BAE pour désintoxiquer son papa !

Ce livre a énormément plu à notre fils. D’une part, c’est totalement le genre d’illustrations qui lui plaisent. C’est coloré, c’est moderne et drôle ! Mais surtout, c’est un ouvrage qui a permis d’ouvrir le dialogue avec notre fils. Il a pu constater de lui-même que quand on a trop le nez dans les écrans, on loupe beaucoup de belles choses de la vie ! Mais ce message est aussi valable pour les parents qui ont une fâcheuse tendance à rester un petit peu trop sur les réseaux sociaux au lieu de s’occuper de leurs enfants 😉 « La brigade anti-écrans », en librairie depuis peu au prix de 10,95 euros.

La brigade anti-écrans

Vos enfants ont-ils accès aux écrans à la maison ? Si oui, sont-ils limités? Dites-moi tout en commentaire.

Escape Game – Les P’tites Poules perdues

Dans la Famille Écureuil, nous sommes absolument fans de la collection de livres « Les P’tites Poules » créée par Christian Jolibois et Christian Heinrich. On les a quasi tous à la maison. C’est très drôle, que ce soit pour l’enfant qui l’écoute ou pour le parent qui le lit. C’est plein de jeux de mots et de références bien travaillées. Après le premier confinement, j’ai eu un grand besoin de me réfugier chez Cultura. J’y ai trouvé un escape game « Les P’tites Poules perdues » qui venaient tout juste de sortir. Je ne pouvais pas passer à côté et forcément, je l’ai acheté pour mon fils. Mais le temps passe vite et quand on a été enfermés pendant de longues semaines, on a plus envie de se retrouver dehors au grand air qu’à jouer à la maison. Deuxième confinement de commencé, nous avons donc sorti ce jeu pour nous occuper. Et grand succès !!!

Escape Game - Les P'tites Poules perdues

On reprend bien sûr nos personnages préférés. Vous allez retrouver Carmen, Carmélito et Bélino. Et figurez-vous qu’ils se sont trop éloignés de leur poulailler et se sont perdus. Ils sont incapables de se mettre d’accord sur la direction qu’il faut prendre pour rentrer chez eux. Ils vont trouver alors refuge dans une grotte… Vous avez alors 45 minutes et pas une de plus pour aider nos 3 amis à rentrer chez eux. Saurez-vous les aider?

Dans cet escape game, vous trouverez donc 40 cartes dont certaines qui sont à cacher dans votre chez-vous, un poster/plan pour vous indiquer le chemin à suivre, ainsi qu’un manuel avec le scénario et les réponses. On vous offre également une bande son de 45 minutes qui accompagnera les joueurs pendant toutes leurs recherches.

Pour jouer, il vous faudra être minimum 3 personnes : deux joueurs et un conteur. Choisissez correctement le conteur car plus il participera avec vous, plus ce sera drôle. Les participants auront donc 7 énigmes à résoudre afin de retrouver le chemin du poulailler. Attention, l’enfant doit être déjà lecteur pour pouvoir participer à tous les petits challenges. C’est pour cela qu’il est noté à partir de 7 ans sur la boîte. Simon a 5 ans mais est au CP et se débrouille en lecteur donc ça allait mais je l’ai tout de même aidé sur pas mal de petits points.

Nous avons réellement passé un agréable moment. Petit Écureuil était plus que ravi de cette expérience. Il n’y a par contre qu’un seul scénario d’escape Game dans ce coffret des P’tites Poules. C’est peut-être mon seul regret car finalement, une fois qu’on y a joué, on connait les réponses. Mais le prix est raisonnable pour passer un bon moment. Cela peut être aussi une animation possible lors d’un anniversaire à la maison avec plusieurs enfants. « Escape Game – Les P’tites Poules perdues » est au prix de 9,95 euros. Connaissez-vous les P’tites Poules? Dites-moi tout en commentaire.

50 activités bienveillantes pour découvrir la Communication Non Violente

Avez-vous déjà entendu parler de la CNV ? Comprenez par là : la Communication Non Violente. Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg dans les années 70. Elle est enseignée et appliquée partout dans le monde, y compris dans des zones de conflit et de violence. J’ai craqué quand j’ai vu cette année Larousse sortir « 50 activités bienveillantes pour découvrir la Communication Non Violente ». Je voulais absolument l’essayer. J’aime beaucoup cette collection de livres d’activités. Rappelez-vous, il y a peu je vous parlais de celui pour les enfants à haut potentiel.

50 activités bienveillantes pour découvrir la Communication Non Violente

Il est écrit par deux spécialistes de la question : Isabelle Capy, formatrice certifiée du Centre pour la Communication Non Violente, ainsi que Fanny Rondelet, comédienne spécialisée en communication bienveillante. Alors bien sûr, vous n’allez pas tout apprendre sur cette méthode en parcourant ce cahier, mais cela vous donnera de bonnes bases. Si vous voulez approfondir le sujet, je vous conseille d’ailleurs la lecture de « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall B. Rosenberg.

Ce cahier d’activités est donc constitué de 5 chapitres:

  • Chapitre 1: Observer et Ressentir. Dans ce chapitre, on apprend qu’il faut faire attention de ne pas juger l’autre. On nous présente alors plusieurs petits exercices très faciles à mettre en place. On peut mimer par exemple une situation. Cela permet d’apprendre à regarder la réalité telle qu’elle est, sans faire aucun jugement ni aucun commentaire. L’enfant pourra aussi apprendre à observer ses émotions en sachant analyser son corps.
  • Chapitre 2: Écouter son ressenti et celui de l’autre. Dans cette partie, l’enfant va comprendre à écouter sa météo intérieure. C’est important de mettre au clair ce qu’on ressent et de ne pas faire l’autruche. Voici donc quelques petits exemples d’exercices: on va vous apprendre à visualiser et ressentir. C’est essentiel car le cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l’imagination. On peut également se relier à un personnage pour mieux comprendre les autres. Apprenons à faire preuve d’empathie pour pouvoir utiliser la Communication Non Violente.
  • Chapitre 3: Prendre conscience de ses besoins. Pour cela, encore plein d’activités à mettre en place avec votre enfant. On vous expliquera par exemple comment faire un reportage au sein de sa propre famille afin d’aller à la rencontre des besoins de chacun, sans porter de jugement ou de valeur. On pourra également aussi s’interroger sur les règles de la maison. Il est plus facile de les respecter lorsqu’on les comprend.
  • Chapitre 4: Faire une demande. Parfois, on ne sait pas comment faire… Comment demander aux autres… Mais une demande n’est pas une exigence. On va donc apprendre comment le faire simplement avec de petits exercices. On peut par exemple jouer en prenant le rôle d’un tout petit enfant qui a besoin d’être chouchouté. Comment exprimer ses besoins et comment y répondre? On peut également changer le cours d’une histoire d’un livre. On s’entraine alors à modifier les choses dans notre quotidien.
  • Chapitre 5: Communiquer avec bienveillance. Encore un chapitre qui vous livrera de nombreuses activités. On peut par exemple danser avec des baguettes. Cela permet d’encourager la coopération entre les uns et les autres et d’être à l’écoute de son partenaire. Sans oublier l’indémodable jeu de rôle pour se rendre compte des besoins de chacun.

A la fin de ce cahier, vous trouverez des cartes cartonnées à détacher qui vous serviront tout au long des activités proposées.

Un formidable outil à avoir à la maison pour les 6-9 ans que vous trouverez pour 7,95 euros.

Je suis en CP – Noël à l’école

Heureusement que Noël arrive pour nous changer les idées car l’ambiance en ce moment est assez morose. Couvre-feu sur de nombreux départements. j’espère qu’on arrivera à sauver Noël. En tout cas, chez nous on a décidé de parler de Noël assez tôt pour mettre un peu de magie dans cette période un peu compliquée. J’ai acheté pas mal de décorations et de loisirs créatifs autour des fêtes de fin d’année, et les livres sont aussi de sortie. Je vous parle aujourd’hui de « Je suis en CP – Noël à l’école » chez Flammarion.

Je suis en CP - Noël à l'école

Voici donc un livre à lire seul dès le premier trimestre de primaire. J’avoue que nous avons plusieurs livres de ce style à la maison, mais j’apprécie tout particulièrement cette collection « Je suis en CP » qui est très bien ficelée. C’est un véritable petit roman pour les enfants et les illustrations sont particulièrement attrayantes.

Je suis en CP - Noël à l'école

Notons également la couverture à rabats que je trouve très pratique. Parce qu’il y a quand même 38 pages de lecture, ce qui est conséquent en une seule fois pour un enfant de CP. Les rabats permettent de marquer la page pour la suite de la lecture. Et ces rabats sont bien sûr utilisés également à des fins pratiques. Vous y trouverez des mots utiles pour les jeunes lecteurs ainsi qu’un dico en images.

Je suis en CP - Noël à l'école

« Je suis en CP » est une collection écrite par Magdalena qui a été durant 16 ans enseignante au cours préparatoire. Elle sait donc parfaitement ce qui convient à cette tranche d’âge. Il existe d’ailleurs 4 niveaux dans cette collection:

  • Je déchiffre
  • Niveau 1 : (comme ici) pour des élèves qui commencent à lire
  • Niveau 2 : Je lis presque seul
  • Niveau 3: Je lis tout seul

« Je suis en CP – Noël à l’école » est donc une jolie petite histoire qui parle des préparatifs de Noël dans la classe avec Maîtresse Julie. Au programme des grelots, des bûches, des cadeaux. Tout plein de mignonneries qui font du bien.

Notons également la présence de petits jeux en fin de livre avec des différences, des intrus à retrouver, ou alors remettre dans l’ordre des images du livre.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de vous rendre sur le blog www.jesuisencp.fr .

« Je suis en CP – Noël à l’école », un livre que je vous conseille pour seulement 5,60 euros.

« Tu peux » aux Éditions ‘Alice Jeunesse

Les livres sont pour moi un support pédagogique essentiel. Je dirais même plus, c’est une arme pour avoir un monde plus bienveillant. On y trouve souvent des valeurs qui permettent à l’enfant de s’accepter et de comprendre les choses qui l’entourent. Je vous ai déniché encore une pépite qui vient de sortir aux Éditions ‘Alice Jeunesse : « Je peux » d’Elise Gravel.

Tu peux Alice Jeunesse

Déjà quelques mots sur ‘Alice Jeunesse. Ce n’est pas la première fois que je vous en parle. Rappelez-vous, je vous avais déjà chroniqué « Le sais-tu que tu ne dois pas tout savoir » ou encore plus récemment « La liste ». C’est une maison d’éditions engagée qui existe depuis 1995. Comprenez par là, une maison d’éditions qui a décidé de véhiculer des messages d’amour et de bienveillance avec des sujets comme le respect (de soi, de l’autre, de l’environnement), l’ouverture d’esprit, l’entraide et le dialogue.

Tu peux 'Alice Jeunesse
Tu peux 'Alice Jeunesse

Sorti en août dernier, voici un petit nouveau qui a rejoint notre bibliothèque : « Tu peux ». Un livre qui explique aux enfants qu’ils peuvent être tout ce dont ils ont envie. Tu as le droit d’être sensible, de te salir, d’être un artiste (et même de dessiner une licorne rose avec des paillettes si tu es un garçon)… Tu as le droit de te déguiser en princesse si tu es un garçon, ou en chevalier si tu es une fille. Tu peux bien sûr être en colère, c’est normal d’éprouver des émotions. Tu peux faire le ménage même si tu es un garçon. Les tâches ménagères ne sont absolument pas réservées à la gente féminine.

Tu peux 'Alice Jeunesse
Tu peux 'Alice Jeunesse

Vous voyez, c’est un livre qui lutte contre les stéréotypes. Il n’y a pas beaucoup de texte. Les pages sont assez épurées. On y voit surtout à chaque fois une illustration colorée sur un fond blanc et un texte court et fort écrit en rouge et en grosses lettres pour que le message soit percutant. Il n’y a pas forcément besoin de long discours pour faire comprendre les choses aux enfants. Mais ce livre permet d’ouvrir la discussion à la maison pour véhiculer les valeurs qui vous tiennent à cœur.

Tu peux 'Alice Jeunesse
Tu peux 'Alice Jeunesse

« Tu peux » un formidable livre pour donner confiance à vos enfants que vous trouverez en librairie pour 12 euros.

Hors-série Wapiti Défis Nature

Les défis nature, vous connaissez? Dans la Famille Écureuil on en est fan et on les collectionne. Cette passion a commencé pour nous pendant le confinement et depuis on en a acheté plus d’un! Ce sont des batailles de chez Bioviva sur le thème des animaux, des volcans, des planètes… Vous vous affrontez sur une caractéristique bien précise: la taille d’un animal, son espérance de vie, son poids, etc. Sur chaque carte, vous trouvez également un petit descriptif pour approfondir nos connaissances. En gros: du jeu et de l’apprentissage ! Et bien sachez que le magazine Wapiti vient de sortir un hors-série spécial Défis Nature sur le thème de l’automne.

Hors-série Wapiti Défis Nature

Wapiti, c’est tellement de souvenirs pour moi. J’en avais plein à la maison quand j’étais enfant. Je les gardais précieusement et je m’amusais à reproduire en dessin les animaux qui étaient photographiés. J’étais très agréablement surprise d’apprendre leur collaboration avec Bioviva.

Alors qu’est-ce qu’on trouve dans ce hors-série?

  • Vous allez en savoir plus sur les animaux « de l’automne »: écureuils, marmottes ou encore cerfs n’auront plus de secret pour vous.
  • Les amoureux des animaux vont en savoir plus sur ces gros lézards disparus. Il y a même des tutos pour réaliser vos propres dinosaures en recyclant des bouteilles en plastique.
  • Un jeu de plateau à détacher sur le thème des campeurs de la forêt. Notons la solidité du jeu qui est en carton épais.
  • Des bandes dessinées.
Hors-série Wapiti Défis Nature

Soulignons l’épaisseur du papier choisie pour ce hors-série, un papier glacé solide et qui met en relief de belles photographies. Un superbe magazine pour les mordus des animaux âgés entre 7 et 12 ans. Vous le trouverez chez vos marchands de journaux pour 5 euros. Notez dans vos agendas: prochain Wapiti hors-série Défis Nature prévu pour le 16 décembre. Et puis, comment ne pas craquer pour cette jolie photo d’écureuil roux en couverture?! N’est-ce pas?! Parole de Maman Écureuil ^^

« Je sais le faire » aux Éditions Les Arènes

Le rôle de parent, c’est bien sûr de prendre soin de son enfant mais aussi de l’accompagner dans ses apprentissages pour qu’il puisse se débrouiller seul et prendre un jour son envol (pas de suite hein. On a envie de les garder un peu à la maison encore hihi). Savoir faire les choses en autonomie, c’est essentiel dans la vie. Voici donc un livre que je trouve d’une précieuse aide : « Je sais le faire » aux Éditions Les Arènes.

Je sais le faire

Les enfants aux rayures de zèbre ont souvent du mal avec la motricité. La main va moins vite que le cerveau et c’est souvent très frustrant de ne pas réussir à utiliser son corps comme on le souhaite. Cela donne également beaucoup de maladresse. Alors quand j’ai vu cet ouvrage sortir, j’ai voulu me le procurer à tout prix pour aider Petit Écureuil.

Je sais le faire
Je sais le faire

Je le trouve très complet. Vous y trouverez pas moins de 1000 gestes du quotidien expliqués en photos et dessins avec des textes courts. Ce livre s’adresse directement à l’enfant âgé entre 4 et 12 ans en le tutoyant. Cela l’implique. Il voit en image des enfants de son âge lui expliquer comment faire les choses de la vie de tous les jours.

Je sais le faire
Je sais le faire

Le livre est très bien fait et se présente sous 7 catégories :

  • Dans la salle de bains, je sais
  • Dans ma chambre, je sais
  • Sur mon bureau, je sais
  • Dans la cuisine, je sais
  • Dans la maison, je sais
  • Dehors, je sais
  • À l’école, je sais

Lasser ses chaussures, se moucher, mettre son manteau, attacher sa montre, tirer un trait, faire un paquet cadeau, couper du pain, casser les fruits à coque, coudre un bouton, attacher sa ceinture, dire « non »… Autant de choses qui peuvent nous paraitre anodines lorsque nous sommes adultes mais dont l’apprentissage n’est pas toujours simple lorsque l’on est enfant.

Je sais le faire
Je sais le faire

Soulignons le joli travail d’illustration avec les dessin signés HifuMiyo et les photos d’Alain Laboile. Ce que j’apprécie, c’est qu’on trouve des petits garçons et des petites filles de toutes les couleurs de peau, de cheveux, de vêtements. Il n’y a pas de comportement genré. Il y a juste de la vie quotidienne pour tous. C’est important de le souligner. Je sais que nous luttons fortement contre les stéréotypes à la maison.

Je sais le faire

Un fantastique grand livre complet de 172 pages que vous trouverez dans le commerce pour 19,90 euros.