JetKids la valise-lit qui vous facilitera la vie en avion.

Mine de rien, les vacances d’été arrivent à grand pas. Vous avez peut-être prévu de prendre l’avion avec votre enfant. Et nous savons tous combien  le trajet n’est pas la partie la plus réjouissante avec des enfants en bas âge. Je vous en parlais d’ailleurs lors de notre long-courrier aux Antilles. Je vous présente donc JetKids, la valise qui va vous faciliter la vie.

jetkids mome
Jetkids sera vite indispensable pour vos longs trajets en avion. Mais en quoi est-ce génial ?

-Premièrement, votre enfant pourra se balader sur sa valise dans le hall de l’aéroport. Cela va l’occuper pendant vos heures de transit. Il va pouvoir s’en servir comme d’un petit trotteur et s’asseoir dessus tout en poussant avec ses pieds pour rouler dans les couloirs.

-Votre mini-vous pourra également la tirer avec une petite sangle. Il se sentira grand à trimbaler lui-même sa propre valisette.

JetKids_BedBox_AVIA_Produksjon_white_BG_NETT_14

-Bien sûr, vous pouvez y glisser toutes les affaires utiles pour le transport: doudou, compotes, eau, petits jouets pourront vous suivre dans vos folles aventures. 20 litres de stockage sont prévus.

-Forcément, JetKids a les dimensions idéales pour rentrer en bagage cabine.

-Jusqu’à là, vous vous dites que c’est une petite valise comme beaucoup d’autres…. Mais attendez de voir la suite! Cette mini valise se transforme en lit d’appoint! Il est vrai qu’à partir de 2 ans, nous devons payer un siège pour notre progéniture. Mais ce n’est pas parce qu’ils ont un siège qu’ils arrivent à trouver le sommeil. Un tour de cou ne suffit souvent pas pour être confortablement installés pour piquer un roupillon. Avec JetKids, votre petit va pouvoir s’allonger et sombrer dans un profond dodo.

jetkids lit

Quelques chiffres:

-Poids: seulement 3 kilos avec le matelas compris.

-Dimensions (LxLxH): 46cm x 20cm x 36cm

-Convient parfaitement pour les enfants de moins de 6/7 ans avec un poids maximal de 35 kilos.

-Et le prix: 159 euros. Oui, je sais… Ce n’est pas donné. Mais si vous voyagez souvent, cela est vite rentabilisé. Sans compter que votre enfant arrivera sur votre lieu de vacances en meilleur forme et vous allez plus rapidement profiter de vos congés.

Je vous mets une petite vidéo qui explique bien le fonctionnement.

N’hésitez pas à me faire un retour de votre expérience en commentaire si jamais vous l’achetez. Merci en tout cas à Maryne qui m’a fait part de cette jolie trouvaille.

Voyage en famille (avec un bébé de 16 mois) à Marie Galante.

Je suis sûre qu’en vous disant « Marie Galante », vous êtes en train de chantonner dans votre tête « Belle-Île-en-Mer, Marie Galante, St Vincent…. » de ce cher Laurent Voulzy. Je vous rassure, même après 2 semaines de vacances là-bas, cela me le fait toujours.

Marie Galante

Nous avons donc passés 2 semaines en famille dans cette magnifique île de l’archipel des Antilles, à 30 kilomètres à peine de la Guadeloupe, dont elle dépend administrativement.

Je pense que c’est finalement assez rare des personnes qui restent 2 semaines consécutives à Marie Galante. J’ai plus l’impression que la majorité des touristes logent en Guadeloupe et décident de faire une escale de deux trois jours sur cette île qu’on surnomme « la Galette » de part sa forme. Mais je vous assure qu’on ne s’ennuie pas en partant 2 semaines consécutives.

Je ne pourrai pas vous conseiller sur le logement car nous avons eu la chance d’être hébergés dans la famille d’une amie. Mais je peux sans souci vous conseiller des activités avec vos enfants.

Ce qu’il y a à faire à Marie Galante: 

Les distilleries. Il y en a trois en tout sur l’île: la distillerie Poisson (qui produit le rhum du Père Labat). C’est la distillerie la plus « à l’ancienne » des 3 présentes sur Marie Galante. Visite de la fabrique et de la boutique. Mais ce que je vous conseille par dessous tout dans cette distillerie, c’est leur restaurant qui est le meilleur de l’île (à mon sens). Vous trouverez également la distillerie Bellevue. Usine un peu plus récente, boutique sur place également et dégustation de rhum. Puis la dernière n’est autre que la distillerie Bielle. Si vous êtes pressés par le temps, c’est cette dernière qui est moins obligatoire à voir. Ce n’est qu’une boutique de rhum avec dégustation. Ce qu’il faut savoir, c’est que le rhum de Marie Galante est considéré comme le meilleur au monde, mais également le plus fort. 59° tout de même. De quoi tuer toutes les bactéries qui se baladaient dans votre corps. Forcément, les enfants n’ont pas une passion pour l’alcool (et d’ailleurs heureusement), mais ce sont de courtes visites faciles à faire en famille.

Vous pouvez aussi visiter l’Habitation Murat à Grand Bourg. Circuit de la « Route de l’Esclavage ». Ancienne usine de canne à sucre où vivaient des esclaves dans des cases à nègres. Suite à l’abolition de l’esclavage, l’usine a fermé et depuis c’est un monument historique en mémoire des esclaves. Vous y trouverez également un musée sur l’histoire de l’île. Alors si votre enfant est encore petit comme le mien, bien sûr, il ne s’intéressera pas au sort des esclaves. Mais c’est un chouette endroit pour le faire courir dans la pelouse pendant que vous vous instruisez.

Habitation Murat

Autre endroit pour faire galoper votre enfant dans la nature tout en observant les ruines du passé : l’Habitation Roussel. Vous y trouverez les restes d’une ancienne sucrerie (l’une des plus anciennes de Marie Galante).

Marie Galante est également appelée l’Île aux 100 Moulins; surnom donné à cause des nombreux moulins présents pour broyer la canne à sucre. Vous en trouverez de nombreux sur votre chemin, mais souvent en ruine. L’un des plus beaux à aller voir, c’est le Moulin Bézard, qui a été restauré en 1995.

Moulin Bézard

Et bien sûr, vous ne pouvez pas vous arrêter à Marie Galante sans profiter de ses magnifiques plages qui font parties des plus belles de Guadeloupe. Elles ont toutes leur charme. Nous étions hébergés à Capesterre à Marie Galante, non loin de Petite Anse. Ce fut la plage préférée de mes beaux parents. Personnellement, nous n’y allons pas avec Bébé Écureuil car il y avait vraiment beaucoup d’oursins dans l’eau sur cette plage. Anse Feuillère, juste à côté, est réputée quant à elle pour ses spots de snorkeling. Avec un enfant, le choix de plage se fait autrement. On essaye de choisir des plages sans trop de vent et de vagues. Nous avons beaucoup apprécié Folle Anse pour baigner notre petit. Plage très calme avec très peu de mouvement dans l’eau. Anse Moustique fait partie également de mes coups de coeur. Mais elle porte bien son nom. À partir de 17h, je vous conseille de quitter les lieux si vous ne voulez pas servir d’apéro aux moustiques assoiffés. Anse Muys est magnifique avec un peu de vague. Attention à cette plage. Vous trouverez des arbres marqués de rouge. Cela signifie qu’ils sont extrêmement toxiques. Ne laissez surtout pas votre enfant manger l’un de leurs fruits sous peine de mort. Anse Canot est une plage relativement protégée du vent. Vous pourrez trouver un coin d’ombre pour ne pas exposer trop votre bébé grâce aux nombreux arbres.

Marie Galante

Marie Galante est vraiment une belle destination et facile à faire avec les plus jeunes. Si vous avez de la place dans vos bagages, n’hésitez pas à amener couches de plage (vous n’en trouverez pas sur place), couches (assez chères dans le peu de magasins), gâteaux pour bébé (dur d’en trouver) et autres produits adaptés aux plus jeunes.

Marie Galante

Connaissiez-vous Marie Galante ? Avez-vous déjà été en Guadeloupe ? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Anse Canot Marie Galante

Prendre l’avion (long courrier) avec un bébé de 16 mois. Attention, ça tape sur Air France !

Il y a quelques mois, je vous faisais un billet sur prendre l’avion (vol court) avec un bébé de 13 mois, j’ai maintenant testé pour vous le vol long courrier avec Bébé Écureuil et j’ai plein de choses à vous raconter. Voilà un article où je vais un peu (beaucoup) cracher sur Air France et vous donner de petites astuces.

aéroport nice
Photo de l’avion avant de décoller.

Haaaa je vous vois déjà vous demander pourquoi je veux taper sur cette jolie compagnie qu’est Air France… Et bien parce qu’ils ne pensent pas aux parents et surtout à nos enfants ! Notre périple a commencé à Nice où nous embarquions pour Orly puis Pointe à Pitre. Là, nous apprenons au guichet qu’il est impossible de garder notre poussette canne avec nous et de la laisser au pied de l’avion pour la récupérer à Orly (aéroport où nous avons tout de même à passer 3 heures de halte avec un bébé crevé qu’on avait dû sortir du lit à 5h du mat). Certaines compagnies le font (même low cost telles que Easy Jet), mais on nous explique que ce n’est pas la politique de la maison Air France… On nous rassure alors en nous disant qu’on nous prête une poussette dans l’aéroport de Nice le temps d’attendre l’avion. En soi, c’est très pratique ! Mais le souci, c’est qu’il n’y a pas de poussette de prêt à Orly !!! Vous en trouverez à Charles de Gaulle… Également à Pointe à Pitre si vous quittez un jour la Guadeloupe en avion, mais à Orly, ça n’existe pas ! Le prêt de la poussette n’est évidemment pas de la faute d’Air France, j’en ai bien conscience. Mais j’avoue qu’avoir celle de notre fils lors de notre transit nous aurait facilité la vie.

Poussette de prêt à l'aéroport de Nice.
Poussette de prêt à l’aéroport de Nice.

Autre point noir pour Air France : le repas dans l’avion ! Je vous conseille d’amener avec vous de quoi restaurer votre bébé, surtout s’il a plus de 6 mois car Air France ne prend pas du tout en compte son âge. Lors de notre vol aller, le repas adulte est servi. Nous mangeons donc. Je me dis que le repas du petit va suivre… Et non ! Il faut le réclamer ! Je demande alors un repas pour notre fils, on me donne un plateau avec un pot de carottes à partir de 4 mois, un boudoir et une compote de pomme. Un peu léger donc pour un grand bébé de 16 mois qui boude les purées pour les tous petits. Je demande alors du pain, histoire qu’il ait tout de même quelque chose dans le ventre. Au vol retour, je me suis dis que je ne me ferai pas avoir comme la première fois. Au moment où on nous sert le repas adulte (pâtes/poulet), je leur demande un plateau supplémentaire pour notre Simon. A 16 mois, on mange plus facilement des pâtes avec trois bouts de poulet qu’une purée de carottes. On me répond alors que c’est impossible, que les plateaux sont comptés! Ha! Que vais-je donner alors à manger à Bébé Écureuil ? Je décide alors de lui donner la moitié de mon plat. Il avait encore un peu faim (moi aussi d’ailleurs), alors je leur demande le plateau spécial nourrisson histoire qu’il mange quand même la compote et le boudoir…. Et là surprise! « Ce n’est pas possible Madame! Il fallait confirmer que votre enfant mange bien dans l’avion 48h avant le vol. » QUOI ?!!!! Mais personne ne nous a prévenu de quoi que ce soit, et encore moins à l’aller ! Il faut m’arrêter si je me trompe, mais nous en tant qu’adulte, nous ne confirmons pas le fait que nous mangions dans l’avion ?! Alors pourquoi le faire pour les enfants ?! Bref, vous l’aurez compris: prévoyez le repas de votre bébé avec vous dans votre sac pour ne pas le laisser mourir de faim.

Chez Air France, c’est nouveau : on vous fait payer pour avoir les places spéciales parents où vous pouvez avoir un berceau. La femme de mon cousin m’a confirmée qu’il y a quelques années c’était mis d’office lors des longs trajets. Sur notre vol, nous avons dû payer 80 euros pour avoir les places un peu plus grandes avec berceau. Je vous conseille de ne pas faire le radin là-dessus. C’est primordial pour son (et votre) confort d’avoir ces places en tant que parents. Vous aurez un peu plus d’espace pour mettre tous ses jouets et la possibilité d’avoir un berceau accroché au mur si votre enfant pèse maximum 10 kilos.

J’arrête de cracher sur Air France et je vous fais ma mini-liste de choses à amener avec vous dans l’avion pour passer un « agréable » vol (disons pas trop catastrophique):

-Pour l’aéroport, si vous avez une poussette Pockit ou YoYo, vous serez au top. Vous allez pouvoir la prendre dans l’avion en bagage cabine. Sachez que ça se loue sinon dans certaines enseignes de magasins pour bébé comme par exemple Autour de Bébé pour 25 euros la semaine.

-Votre porte-bébé peut-être très utile. Surtout pour les petits qui ne marchent pas encore, pour déambuler dans les couloirs de l’avion.

-Vous l’aurez compris: prévoyez de quoi manger pour votre enfant et de quoi boire.

-Suffisamment de couches. Prévoyez-en plus. On ne sait jamais si l’avion a un souci et que vous êtes bloqués quelque part lors de votre escale.

-Je sais que les dessins animés ce n’est pas top avant 3 ans. Mais vraiment: lors de long trajet comme celui-ci, on met de côté nos idéaux. Cela vous sauvera la vie. Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans « Dany le Tigre » et « Peppa Pig ».

-Quelques livres ludiques à toucher, à tirer.

-Des jouets que bébé ne connait pas encore. La nouveauté, ça les occupe toujours un peu plus. Évitez pour vos voisins ceux qui font du bruit.

-Un cahier et des gommettes. Cela ne prend pas de place, ne fait pas de bruit et ça occupe.

-Un achat que je peux vous conseiller: l’Aquadoodle de voyage. Cela marche avec de l’eau. Votre enfant ne pourra pas salir tout l’avion et pourra tout de même faire des dessins. Même les crayons de couleur, c’est risqué. J’ai assisté pendant le vol à l’assassinat de la paroi de l’avion par une jeune demoiselle de 2 ans… Picasso n’a qu’à bien se tenir !

aquadoodle voyage

Pensez à bien faire boire votre enfant pendant le décollage et atterrissage (ou sucer sa tutute) pour les oreilles. Et prenez votre mal en patience. Ce n’est que quelques heures de calvaire pour partir s’évader en famille. Cela en vaut bien la peine.

Quant à votre attente avant votre vol, de nombreux aéroports sont équipés maintenant d’aire de jeux pour les petits. C’est le cas à Nice, par exemple, avec un coin Alpha le Temps des Loups où vous trouverez des coloriages et animaux à bascule. À Pointe à Pitre, il y avait une salle où nous ne sommes pas allés car il n’y avait pas grand chose. Mais ils avaient aussi des petits manèges à 2 euros le tour. Nous lui avons payé deux tours (pas plus car ça peut vite vider le portefeuille). Mais finalement, il s’amusait aussi bien assis dans son manège sans qu’il soit en marche, en a appuyant simplement sur les boutons. À Orly, nous n’avons rien trouvé pour les plus petits (décidément, cet aéroport n’est pas pensé pour les enfants !).

Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l'aéroport de Nice.
Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l’aéroport de Nice.
coloriage aéroport
Coloriage à l’aéroport de Nice

Et vous, comment se sont passés vos vols en avion avec un bébé ? Racontez-moi tout en commentaire.

L’application Pabobo, la veilleuse nomade.

Si vous suivez un peu mon blog et ma page Facebook, vous avez du noter que la Famille Écureuil est partie deux semaines en vacances aux Antilles. Nous voilà rentrés et j’avoue que j’ai plein de choses à vous raconter. Mais avant de m’attarder sur les jolies paysages de Marie Galante et le trajet en avion avec un bébé de 16 mois, j’avais envie de vous parler de l’application Pabobo, la veilleuse nomade.

pabobo-logo

Notre fils, comme beaucoup d’enfants, s’endort tous les soirs avec sa veilleuse. Mais une grosse boule lumineuse, ça ne rentre pas forcément facilement dans la valise alors on a téléchargé plusieurs applications pour endormir Bébé Écureuil le plus facilement possible. Celle que nous avons préférée est Pabobo.

pabobo appli

La célèbre marque de veilleuses ultra mignonnes a donc lancé son application. Vous y trouverez un pingouin attendrissant, une girafe toute rose ou encore une étoile lumineuse… vous choisissez le design de votre choix. Puis, rien de plus simple ! Il vous suffit de choisir votre mélodie, puis vous réglez le niveau de luminosité (histoire de ne pas trop éblouir les petits yeux de votre bébé), vous paramétrez le minuteur (très pratique pour ne pas vider votre batterie), puis la détection sonore (si vous voulez que la veilleuse ne se mette en route que lorsque votre enfant pleure).

pabobo

Pensez bien sûr à mettre votre téléphone en mode avion pour éviter de réveiller votre enfant en plein sommeil avec un appel de Mamie ou de votre meilleure amie. Évitez, si vous le pouvez, de placer votre smartphone trop proche de sa tête pour éviter les ondes.

Une application vraiment bien faite que je vous conseille. Un gain de place dans la valise lors de vos déplacements, ça ne mange pas de pain.

Connaissez-vous des applis veilleuse sympas? N’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire.

Weekend en amoureux sans bébé à Bruxelles

Parce que des fois, il est bon de laisser bébé aux grands-parents pour se retrouver en tant que couple, nous avons décidé de nous faire une petite échappée à Bruxelles. Suivez-moi, je vous fais voyager le temps d’un petit billet: direction la capitale de la Belgique.

Je ne connaissais pas du tout et nous avons été agréablement surpris. L’architecture est bien sûre très différente de celle que nous pouvons trouver chez nous. (Nous sommes niçois.) Malheureusement, le temps aussi. Le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous. Mais c’était aussi le risque en partant début février. Du coup, il a fallu s’occuper et nous avons écumé les musées. Je vous ai fait un point sur ce qu’il y a à faire dans cette jolie ville de Bruxelles.

La Grande Place. Impossible de passer quelques jours à Bruxelles sans vous arrêter sur cette magnifique place bordée par la Maison du Roi et l’Hôtel de ville. Aussi belle à admirer en journée que le soir. C’est mon gros coup de cœur qui m’a valu une petite larme d’émotion devant autant de beauté. Par contre, sur cette place vous trouvez le Musée de la Bière. Je vous le déconseille. Un attrape-touriste qui n’a strictement aucun intérêt.

grande place

Le Manneken-Pis. Ne vous attendez pas à tomber sur quelque chose de très impressionnant. Le petit pisseur le plus connu au monde ne fait que 55 cms. Autant vous dire qu’il est tout petit mais quand même mimi. Forcément à voir durant votre passage à Bruxelles.

Manneken pis

Le Musée Magritte. Évidemment, il me touche car j’aime ce que fait Magritte. Mais si vous êtes sensible à l’art, je vous conseille de vous y rendre. Un bon moment à passer. Vous allez déambuler de salles en salles en évoluant avec les années et les œuvres de René Magritte. Un coup de cœur pour ma part.

magitte

Le Centre Belge de la Bande Dessinée. Il pleuvait, il fallait s’occuper. Alors on a fait la tournée des musées. Et j’avoue que j’ai apprécié celui-ci. Il est très complet sur les artistes belges. J’ai découvert même des personnages que je ne connaissais pas (comme Dickie) et ça m’a donné envie de me mettre à la bande dessinée.

musée de la bd

Le Musée des Sciences Naturelles. C’est le plus grand d’Europe. Très impressionnant. Et forcément à faire avec vos enfants. C’est ludique. Ils vont être émerveillés devant la grandeur des squelettes de dinosaures. Vous y trouverez aussi une partie sur l’évolution de l’être humain et sur les pierres. Très instructif, je conseille fortement.

t rex musée des sciences naturelles

L’Atonium. C’est très impressionnant à voir. Monument qui a été construit pour l’Exposition Universelle de 1958. Vous pouvez le visiter. À l’intérieur un beau panorama et une expo (qui m’a personnellement moyennement intéressée) sur une compagnie aérienne belge. Juste à côté, vous trouverez Mini Europe. Comme son nom l’indique, c’est une balade autour des minis monuments européens. Nous ne l’avons pas fait mais on l’apercevait du haut de l’Atonium et ça ne me paraissait pas super captivant.

atomium

Bien sûr la Belgique, c’est aussi une gastronomie exquise avec des plats en sauce, de la bière et des gaufres succulentes ! Par contre, ne faites pas l’erreur de vous peser en rentrant. Les vacances, c’est avant tout fait pour profiter !

biere1

Connaissez-vous Bruxelles ? Faites-vous parfois des weekends sans vos enfants ? Dites-moi tout en commentaire.

Couple cherche nounou pour faire le tour du monde.

Je précise que ce n’est pas de la Famille Écureuil qui cherche une nounou pour faire le tour du monde… Ce n’est pas l’envie qui nous manque, mais un manque d’argent certain. Un jour peut-être… Bref… C’est donc un couple américain qui a décidé de faire le tour du monde en famille avec une nounou!

noun

Job de rêve: la personne qui sera choisie fera le tour du monde avec la famille. On lui payera tous ses billets d’avion, son hébergement, sa nourriture, avec en prime un salaire entre 1200 et 1500 dollars (soit 1140 à 1420 euros). La seule facture à la charge de cette nounou de choc sera celle de son téléphone. Elle aura même des vacances de deux semaines à Noël avec des billets d’avion payés pour rentrer dans sa famille.

Si vous voulez postuler, je vous conseille de le faire uniquement si vous aimez les enfants. Les Tillotson en ont tout de même trois : Porter, Beckett et Wren. Vous jouerez également les professeurs. Vous devrez leur donner cours. Les niveaux scolaires vont de la maternelle au CP. Mais vous aurez une à deux journées de temps libre pour récupérer et visiter par vous-même sans être avec la famille.

Je garde le meilleur pour la fin. Voici le périple tant attendu: départ en juillet des Etats-Unis. Puis direction l’Islande, la Scandinavie, d’autres pays d’Europe pas encore communiqués, Hawaï, l’Asie, et la Nouvelle Zélande. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à vous connecter sur le site de la famille Tillotson. Alors prêt à postuler ? Je vous mets également leur vidéo ci-dessous pour que vous fassiez connaissance avec la famille en question.

Prendre l’avion (vol court) avec un bébé de 13 mois.

Pour Noël, nous sommes montés voir ma famille en Bretagne. Plusieurs options s’offraient à nous : la voiture (mais bien trop long avec un bébé. Il faut comptez 15 heures de route), le train (également un voyage trop long et compliqué), ou l’avion (1h30 de vol). Nous avons donc opté pour le plus court.

Premier vol pour Bébé Écureuil. J’avoue que j’ai vraiment appréhendé car c’est un enfant qui bouge beaucoup et n’aime pas rester sur les genoux. Au final, l’allé était un peu mouvementé et c’était beaucoup plus calme au retour. Voici quelques petites astuces pour prendre l’avion avec un petit sans trop de pleurs.

Crédit photo Hop.fr
Crédit photo Hop.fr

1- Prenez avec vous quelques jouets qu’il ne connait pas. La découverte d’un nouveau joujou va un peu plus l’occuper que si c’est quelque chose qu’il connait déjà. Un nouveau livre, une nouvelle petite voiture…. À vous de voir.

2- Pensez à prendre une tablette numérique avec vous. Oui, je sais…. Mettre un bébé devant un écran avant 3 ans, ce n’est pas ce qu’il y a de plus recommandé. Mais ça a un pouvoir magique et occupe les enfants pendant un vol. Vous pouvez lui télécharger quelques petits jeux rigolos ou quelques épisodes de dessin animé. Nous avons opté pour notre ami Dany le Tigre; ce petit tigre mignon avec ses jolies morales.

3- Choisissez bien votre siège. Deux écoles: à côté du hublot pour occuper bébé: « Oh regarde on voit les maisons en tout petit ! ». « Tu as vu les nuages ? ». Deuxième option: du côté du couloir. Votre bébé pourra alors observer les gens de l’avion. Souvent, les gens sont assez réceptifs aux enfants et aiment bien faire des grimaces ou parler avec eux. Du côté couloir, cela permet également de pouvoir aller marcher facilement dans l’allée pour lui dégourdir les jambes. Nous avons testé les deux et je ne saurais vous dire ce qui a été le mieux pour Bébé Écureuil.

4- Pensez à prendre des gâteaux, des compotes ou autre biberon d’eau. Le grignotage permet d’occuper. Il a adoré jouer avec sa gourde de compote. Cela nous a occupé au moins 15 minutes sur les 1h30 de vol. De plus, manger permet de déglutir et évite que bébé ait trop mal aux oreilles pendant les phases de décollage et d’atterrissage. Sucer une tétine permet également d’éviter les maux d’oreille. Mais ici, Bébé Écureuil n’aime pas ça.

5- Sachez que si vous voyagez sans poussette, de nombreux aéroports prêtent des poussettes le temps de votre transit. C’est le cas des aéroports de Paris (Paris-Charles-de-Gaulle / Orly). Renseignez-vous avant de partir.

6- Habillez votre enfant confortablement pour qu’il soit le mieux possible. Il sera déjà sur vos genoux pour un long moment alors autant qu’il soit à l’aise et puisse facilement trouver une position.

7- Essayez de prendre des vols directs si possible. D’habitude pour monter en Bretagne, je prends souvent Nice/Lyon puis Lyon/Rennes. Cela revient un peu moins cher certes qu’en vol direct… Mais pensez que plus vous multipliez les escales, plus votre enfant en aura marre.

8- De nombreuses compagnies peuvent prêter gratuitement des nacelles pour que votre enfant se repose dans l’avion. Par contre, c’est pour les bébés un peu plus jeunes. Les nacelles sont généralement pour les enfants jusqu’à 10 kilos et 70 cm max.

En mars, nous testerons le vol long courrier pour aller aux Antilles. Cela sera encore une autre expérience. J’appréhende un peu, j’avoue. Je vous raconterai comment cela s’est passé. Et vous ? Avez-vous déjà pris l’avion avec un enfant en bas âge ? Comment cela s’est passé ? N’hésitez pas à partager votre expériences et vos astuces en commentaire.

Voyage en famille en Corse du sud

Pour les premières vacances avec Bébé Écureuil, nous avons décidé de partir en Corse du sud. Cela fait des années que nous avons envie de visiter l’Île de Beauté (honte à nous: nous habitons juste en face, à Nice, mais nous n’y avions jamais mis les pieds). C’était l’occasion d’y aller en famille.

Petit point sur ce qu’il y a à faire ou à voir en Corse avec un bébé de moins d’un an.

Premièrement, si vous le pouvez, je vous conseille de partir en juin ou septembre. C’est une destination très prisée par les touristes et cela peut être vite fatigant en haute saison. Nous sommes partis les deux dernières semaines de juin et il y avait déjà beaucoup plus de monde la deuxième semaine. Nous avons un bébé qui n’est pas super fan des longs trajets en voiture, nous étions donc très heureux de ne pas être pris dans le trafic des vacanciers de juillet/août.

Pour vous y rendre, deux possibilités : avion ou bateau. Habitants le sud de la France, il était très pratique pour nous de prendre l’option maritime. Cela permettait de pouvoir partir avec la voiture à bord et toutes les affaires de bébé. Il faut dire qu’un enfant de moins d’un an a besoin de beaucoup de choses entre la poussette qui prend déjà une bonne partie du coffre, la baignoire, le lit parapluie….

En parlant de lit parapluie, je vous conseille de demander à votre hébergement en Corse s’ils n’en ont pas à disposition. Cela vous permettra de gagner un peu de place non négligeable. Si vous partez en bateau, vous pouvez en louer un le temps de la traversée pour seulement 7 euros.

Nous avons donc fait deux semaines en Corse du sud. Une semaine à Ajaccio et l’autre à Porto-Vecchio.

Du côté d’Ajaccio.

Si vous êtes véhiculés, vous avez beaucoup de choses à faire et à voir à environ 1 heure 30 de voiture (voir moins).

Ajaccio déjà. Charmante petite ville (étants azuréens, nous avons trouvé qu’elle ressemblait un peu à Antibes). Vous allez pouvoir flâner dans ses petites rues, son port, visiter la cathédrale Santa Maria Assunta, le musée de la maison de Bonaparte (personnellement, nous ne l’avons pas fait) ou encore le musée Fesh avec une belle collection de tableaux italiens (pas fait non plus).

Ajaccio

Ajaccio

Les Îles Sanguinaires. Nous nous sommes baladés en poussette jusqu’aux îles pour les admirer de la terre ferme. Mais pas de balade en bateau pour nous. Avec Bébé Écureuil, nous avions un peu peur de faire le tour des îles en bateau. Il y a deux possibilités pour le faire : soit vous prenez une embarcation touristique sur le Port d’Ajaccio pour vous y rendre. La balade dure deux heures et on vous pose une heure sur les îles. On nous l’a déconseillé avec bébé car une heure sur l’île en plein cagnard, avec pas grand chose à y faire car c’est rocailleux, ce n’était pas l’idéal. Nous avions également peur que partir trois heures, cela fasse long pour un bébé de 7 mois. Il y a également un petit pêcheur qui vous permet de faire un tour de deux heures sans vous arrêter sur les îles. Il ne se trouve pas sur le Port d’Ajaccio mais directement en face des Sanguinaires. Tarif 20 euros par personne. Nous ne l’avons pas fait car nous n’étions pas tranquilles de mettre la poussette sur un tout petit bateau de pêche avec Bébé en plein vent et sans avoir d’abri sur le bateau pour se protéger du soleil. Je vous conseille également d’aller un soir voir le coucher du soleil vers les sanguinaires. Vous ne serez pas déçus du déplacement.

îles sanguinaires

îles sanguinaires

Nous avons fait une journée à nous balader du côté de Porto et des Calanches de Piana. C’est à mi-chemin entre Ajaccio et Calvi. Notre regret, c’est de ne pas l’avoir fait depuis la mer. Nous n’étions toujours pas rassurés de mettre bébé sur le bateau. Mais ce n’est pas grave, nous y retournerons quand il sera plus grand. Déjà de la route, vous allez vous en prendre plein la vue avec les Calanches. Je pense que ça peut être vite insupportable en plein juillet/août car vous pouvez mettre beaucoup de temps pour vous y rendre. Nous avons fait l’expérience de croiser un bus…. Autant vous dire qu’il faut être patient pour pouvoir passer !

calanches piana

calanches piana

Propriano. N’hésitez pas à aller voir ce charmant petit port de pêche à 1h20 d’Ajaccio. Il y a également de belles plages à voir dans le coin. Nous avons mangé sur le port dans un restaurant/boutique qui vend des spécialités corses (charcuterie, fromage, vin). Nous nous sommes régalés avec un plateau de fromage et de charcuterie.

Propriano

Le Parc Acupulatta. Proche d’Ajaccio, c’est un parc de tortue unique en France. Acupulatta est vraiment une balade sympathique à faire en famille. L’entrée est à 11,50 euros pour les adultes. La visite se fait en une heure et demie environ. Vous allez pouvoir admirer des tortues de toute la planète. Vous pouvez le faire facilement en poussette. En plus, c’est assez ombragé. Parfait pour échapper à la chaleur tout en s’instruisant. Snack sur place pour vous restaurer.

a cuputalla

Filitosa. Nous ne l’avons pas fait. Mais c’est un site préhistorique avec des statues, des menhirs et un musée. C’est à une heure et demie de route d’Ajaccio. Si vous décidez de le faire, ne prenez pas votre poussette mais optez pour le porte-bébé. Pour plus d’infos, voici le site.

Le Lac de Tolla. Point de vue magnifique. Si vous avez un enfant un peu plus grand que le nôtre, n’hésitez pas à faire un tour de pédalo sur le lac. Ils ont à disposition des gilets de sauvetage jusqu’à 10 kilos. Nous avons donc essayé de faire un tour avec Simon. Mais on avait fait demi-tour au bout de deux minutes car il n’était pas du tout à l’aise avec ça sur le dos. Je vous conseille de pousser en voiture jusqu’au barrage. C’est très beau.

lac de tolla

N’hésitez pas non plus à visiter Cargèse et Sagone qui ne sont pas très loin d’Ajaccio et qui valent le coup d’oeil.

Du côté de Porto-Vecchio.

Porto-Vecchio, charmante petite citadelle. Le dimanche matin, il y a le marché. Nous avons tenté d’y aller avec le porte-bébé. C’était une mauvaise idée. Nous sommes vite repartis pour revenir hors période de marché car il y avait vraiment trop de monde pour en profiter avec un enfant en bas âge.

Porto Vecchio

Porto Vecchio

Bonifacio. Je pense que c’est ce que j’ai préféré en Corse. Splendide !!!! Et là, nous avons tenté la sortie en mer. Il y a une balade d’une heure sur un bateau avec une partie couverte à l’intérieur (parfait pour ne pas mettre bébé en plein vent). Nous avons été enchantés. Vous pouvez vous garer gratuitement vers le port si vous prenez une balade en mer. Ensuite, si vous avez un bébé, je vous conseille de vous garer vers la citadelle pour visiter la vieille ville en poussette. Sinon, vous êtes bons pour tout monter à pied avec votre porte-bébé et beaucoup de courage….. En face de Bonifacio, il y a également les Îles Lavezzi, mais ne nous les avons pas faites car nous ne trouvions pas ça pratique avec Babynous.

Bonifacio

Bonifacio

Vous avez également, vers Porto-Vecchio, les plus belles plages de Corse: Santa Giulia, Rondinara, Palombaggia. Elles sont magnifiques, c’est vrai. Mais elles sont aussi chargées en touristes. Même en y arrivant à 17h (bébé oblige, nous n’y allons pas en début d’aprem), vous allez croiser beaucoup beaucoup beaucoup de monde (je peux même rajouter encore un beaucoup). Nous nous serions cru chez nous sur la Côte d’Azur à faire du serviette contre serviette. Nous avons tenté un matin de bonne heure, c’était déjà un peu plus vivable et nous avons pu profiter de la jolie vue qui s’offrait à nous. Pratique pour les enfants: vous avez pied loin sur ces plages et l’eau est limpide.

Rondinara

Palombaggia

N’hésitez pas à aller faire un tour dans les hauteurs. Nous avons vraiment apprécié le Lac d’Ospedalle, Zonza, ainsi que les Aiguilles de Bavella. Si vous êtes bien équipés, il y a de nombreuses randonnées à faire dans le coin.

Ospedale

Ospedale

En Bref, la Corse est une magnifique destination pour toute la famille. Comme dans chaque voyage avec un enfant en bas âge, nous adaptons pour que tout se passe au mieux pour tout le monde. Il y a des choses qu’on aurait sûrement faites si Simon avait été un peu plus grand. Mais ça nous donnes une bonne excuse pour revenir nous en remettre plein la vue dans quelques années. C’est une destination facile à faire avec un bébé. N’oubliez pas de vous munir de votre porte-bébé qui vous sera bien utile dans de nombreuses visites.

Et vous ? Avez-vous déjà été en Corse ? Avez-vous des conseils à nous donner pour des visites en famille ? N’hésitez pas à tout me dire en commentaire.

 

Première escapade en famille : Gênes

J’adore voyager…. J’ai toujours dans la tête un projet de nouvelle escapade.

Mais c’est vrai que pendant ma grossesse, j’ai été soft de ce côté. La peur de la fausse couche et de trop en faire…. Peur des contractions… Alors à part un petit week-end dans le Var, nous n’avons pas vraiment bougé pendant mes mois de gestation.

Maintenant, Simon est là depuis un peu plus de 4 mois. Du coup, l’envie de voir du pays me revient. En plus, on a de la chance, on a un bébé au top! Ce n’est pas un gueulard alors autant en profiter.

J’ai donc demandé à Chéri pour mon anniversaire une petite escapade en famille. Pour ce premier voyage, on a décidé de se la jouer sage et de ne pas partir trop loin, histoire de voir comment on gérait les affaires à amener et babychou. Nous voici donc partis à Gênes. Habitants à Nice, nous n’avions que 2h40 de route. C’est vraiment raisonnable.

Heureusement, nous avons un break car mine de rien, les affaires du petit prenaient énormément de place dans la voiture.

Voici donc ce que nous avons pris avec nous pour trois jours :

  • 1 valise pour 3 avec nos vêtements. Pour bébé, on a pris 3 pyjamas, 3 bodys, 3 pulls, et 3 pantalons, en cas de tâches.
  • 1 lit parapluie avec le matelas qui va avec
  • 1 gigoteuse
  • les affaires de toilettes de Simon, ses produits de soin. Ne pas oublier la paire de ciseaux (ça pousse à une telle vitesse les ongles!!!)
  • 1 paquet de couches
  • 1 Doliprane bébé en cas de fièvre
  • quelques jouets
  • 1 poussette
  • 1 porte-bébé
  • 1 baignoire (on en a une chouette qui se plie. Comme cela, ça ne prend pas de place dans la voiture. Je vous en reparlerai dans un futur article).

Je crois que c’est tout….. Mais c’est déjà pas mal !!!!

Ce qu’il faut savoir sur la ville de Gênes:

Quelques amis nous ont dit : « Ha bon? Gênes? Mais tu es sûre que c’est jolie comme ville? » C’est vrai qu’on en a une mauvaise image. Pour descendre en Italie, on voit de l’autoroute Gênes et ça ne donne pas spécialement envie. Cela donne l’image d’une ville industrielle… Un port pas très beau…. Et bien, détrompez-vous! Nous avons été très agréablement surpris de la destination. C’est plein de charme. La vieille ville est magnifique, avec des églises comme on en attend en Italie, et des bâtiments classés à l’Unesco. Vous pouvez bien évidemment circuler dans les rues de Gênes en poussette, mais sachez tout de même qu’il y a pas mal de pavés, ainsi que des montées et des descentes…. N’oubliez pas de prendre donc avec vous votre précieux porte-bébé ou écharpe de portage.

Vous ne pouvez pas quitter Gênes sans visiter son aquarium. C’est le plus grand d’Europe. Vos enfants seront ravis (et vous aussi d’ailleurs) de voir des dauphins, des lamantins, des otaries, des requins, et j’en passe des meilleurs. J’avais mis Simon en porte-bébé pour visiter l’aquarium. Et c’était magique de le voir s’émerveiller devant les poissons. Un conseil par contre: il est possible d’acheter en ligne vos billets avant votre voyage sur le site de l’aquarium . Je vous conseille de le faire car ça vous permettra de gagner une précieuse heure sur place…. Et d’éviter un maximum le cri de vos enfants.

Deux, trois jours suffisent largement pour visiter cette jolie ville italienne. N’hésitez pas à me laisser des commentaires si vous avez également passé quelques jours là-bas. Ou si vous avez d’autres bons plans à nous partager.

Je vous poste quelques photos en prime pour vous donner envie d’y aller.

12472349_10154301659433268_3283510593809611615_n

12936484_10154301659403268_6209131086301875925_n12920275_10154301659513268_2490720100375979388_n

12593778_10154301667253268_8042299732490753338_o

12440221_10154301662408268_3315118557956366550_o

12916739_10154301662378268_4158389780700052970_o