Le Futuroscope en mode covid

Il y a quelques jours de cela, je vous faisais un point sur notre visite de la Cité de l’Espace à Toulouse. Mais ce n’est pas le seul parc que nous avons fait pendant nos vacances d’été. Nous nous sommes également rendus au Futuroscope. J’avais fait quelques remarques sur le moment sur Instagram sur leurs mesures sanitaires pendant cette période de covid et ça n’avait pas vraiment été apprécié par le CM du Futuroscope. Du coup, je me suis dis que j’allais vous faire un article pour vous en dire un peu plus.

Futuroscope

Le Futuroscope, on n’a plus besoin de le présenter. C’est LE parc à thème sur la technologie et les sciences en France. 40 attractions pour toute la famille du côté de Poitiers. Je ne peux pas le nier, nous avons passé deux jours très sympathiques. Nous y étions allés avec mon mari il y a 8 ans de cela et nous avons trouvé que les attractions se sont bien modernisées. Certaines sont encore là car des incontournables du parc telles que « La Vienne Dynamique » , « Arthur et les Minimoys, l’aventure en 4D » qui avait remporté le prix de la meilleure attraction au monde en 2012, ou encore l’attraction « Les Lapins Crétins » qui a reçu le même titre 2 ans plus tard. Mais il y a aussi des nouveautés comme « l’Extraordinaire Voyage » qui est mon coup de cœur (moment magique et poétique à travers le monde).

Futurosocope
https://www.futuroscope.com/fr/

Sans compter le paradis des enfants : Futuropolis. 3 hectares avec 21 jeux conçus pour les plus jeunes. Notre Petit Écureuil s’y est éclaté et je suis sûre que si j’habitais dans le coin, je serais tentée d’acheter un abonnement à l’année uniquement pour qu’il s’y amuse aussi souvent que possible. Vous y trouverez des tyroliennes, un espace de pilotage automobile pour enfants, des jeux de chantier, des petits bateaux et j’en passe…

Futurosocope
Futurosocope
Futurosocope

Oui, mais on le sait que ce parc est agréable et qu’on s’y amuse bien ! Mais qu’en est-t-il de la sécurité sanitaire avec le covid? Et bien, je ne suis pas du tout convaincue. C’est certain que c’est compliqué avec un si grand parc. Mais la Cité de l’Espace y arrive bien (oui certes, c’est quand même bien plus petit!). Et pourtant, c’est le seul parc français à présenter le label AFNOR « Mesures sanitaires Covid-19… Je n’ose donc pas imaginer les autres !

Futurosocope

Mais pourquoi suis-je donc si perplexe vis à vis du covid ? Déjà, lorsque nous y sommes allés au mois d’août, le masque n’était pas obligatoire dans tout le parc. Il l’était uniquement dans les files d’attente et pendant les séances. Brassant des milliers de personnes par jour, une obligation partout me semblait nécessaire. J’ai bien conscience que chacun doit être civique et doit porter correctement son masque (et non juste protéger son menton) et qu’il est impossible de mettre des forces de l’ordre au sein du Futuroscope, mais on ne rappelle pas assez qu’il faut correctement mettre son masque lorsqu’on se rend dans une attraction. Nous étions souvent pendant une demie heure voir plus collés dans une file d’attente avec des personnes ayant leur masque qui ne couvrait pas le nez et souvent pas la bouche. Certaines séances sont tellement bindées qu’on nous demande alors de nous serrer et de ne surtout pas laisser de siège d’écart dans les salles (pas très conforme aux normes en rigueur). Le gel est présent (je serais de mauvaise foi de dire qu’il n’y en a pas). Mais il n’est pas toujours très visible. Il faut parfois le chercher pour en appliquer après une attraction. Pour avoir beaucoup beaucoup bougé cet été, j’ai été aussi surprise que le parc ne condamnait pas également ce que j’appelle « les petits trucs à toucher ». Comprenez par là les petits jeux pour patienter par exemple dans une attraction avec des boutons ou des clapets à soulever. Je n’ose imaginer le nombre de mains et donc de bactéries/microbes/virus qui peuvent circuler par jour avec ces objets. S’ils voulaient vraiment les laisser en fonctionnement, le plus judicieux aurait été de placer un gel hydroalcoolique à côté. Mais nous ne devons pas avoir la même logique…

Futurosocope

Je vous l’accorde, je me plains mais je prends la décision d’aller dans un grand parc en pleine période de coronavirus. Vous avez raison. Mais je pensais qu’en choisissant un parc qui est basé essentiellement sur les écrans, il était simple de faire des sièges de distanciation sociale comme dans les cinémas. Mais je me suis trompée.

Je critique mais nous nous sommes tout de même bien amusés ces deux jours passés au parc. Heureusement, nous n’avons pas ramené dans nos valises de covid. Mais je voulais vous faire un retour pour ceux qui se posaient la question pour les mesures d’hygiène.

Avez-vous tenté les grands parcs en cette période compliquée? Qu’en avez-vous pensé? Dites-moi tout en commentaire.

Décollage immédiat pour la Cité de l’Espace à Toulouse

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu passer notre périple cet été tout autour de la France. Notre première escale fut à Toulouse à la Cité de l’Espace. Je vous avais promis un article complet pour vous expliquer un peu ce parc à thème, mais par manque de temps, j’ai tardé. Voici donc l’article tant attendu pour les amateurs d’astronomie.

Cité de l'Espace

Notre Petit Écureuil peut être parfois la caricature de l’enfant précoce. On les imagine toujours dans leurs livres et passionnés par l’espace… Et bien, c’est totalement notre fils ! Vous imaginez alors sa joie quand on lui a appris qu’on allait visiter la Cité de l’Espace ! Il a même eu la larme à l’oeil devant le parc d’émotions (Maman aussi d’ailleurs, je dois l’avouer). Et nous n’avons pas été déçus.

Cité de l'Espace

Pour ceux qui projètent de se rendre à la Cité de l’Espace, voici quelques petits choses à savoir :

  • Le parc ouvre à 10h et ferme à 19h. En vous rendant à l’ouverture et en partant à la fermeture, vous avez le temps de faire tout le parc. Pas besoin de prendre des tickets pour 2 jours (même si je l’avoue, je serais bien restée plus longtemps dans la partie exposition temporaire sur la lune que je trouvais très intéressante). Pour gagner du temps, je vous conseille de réserver vos places sur leur site internet. Cela vous permettra d’éviter la queue le jour J.
Cité de l'Espace
  • Vous ne vous ennuierez pas un seul instant. Il y a des animations dans tout le parc à tout moment de la journée. Amateurs de sensation forte, attention ! Ici ce n’est pas un endroit à manèges. Les animations sont essentiellement ludiques et éducatives. Vous allez pouvoir en savoir plus sur les 6 mois de Thomas Pesquet dans l’espace, élargir vos connaissances sur la planète Mars, observer le soleil à travers un gros télescope ou encore visionner un dessin animé très amusant avec un ours polaire et un pingouin qui sillonnent l’espace. N’hésitez pas à vous balader également dans la Cité de l’Espace pour visiter la Station Mir, admirer Ariane 5 ou découvrir l’exposition permanente du jardin.
Cité de l'Espace
  • Les enfants vont s’éclater dans la Cité des Enfants. Plein de petits jeux ludiques pour se mettre dans la peau d’un spationaute.
Cité de l'Espace
  • Si vous voulez éviter de dépenser d’avantage, sachez que vous pouvez sortir du parc et re rentrer dans la journée afin de manger à l’extérieur. Vous pouvez également amener votre pique-nique avec vous. Sur place, vous trouverez un food truck avec des burgers et un petit snack pour vous restaurer. Attention pour les intolérants au gluten, je n’ai rien vu qui se mangeait sans une base de pain. Pensez alors à amener votre gamelle.
  • Et du côté du covid, qu’est-ce qu’il en est ?! Pour être totalement honnête, je me suis sentie en parfaite sécurité. Premièrement, ce n’était pas bondé. Le port du masque est obligatoire en intérieur mais aussi en extérieur. Vous trouverez du gel hydroalcoolique strictement partout ! J’ai du me laver au moins 50 fois les mains dans la journée. Tous les petits jeux où il faut mettre les mains sont arrêtés afin de ne prendre aucun risque. Pour les écrans à toucher, vous avez des stylets qui sont disponibles à l’accueil pour ne pas mettre vos mains pleines de doigts partout. Ce n’est pas du tout le cas du Futuroscope où nous sommes allés également cet été. Mais je vous en reparlerai un autre jour. C’est un lieu que je conseille donc parfaitement malgré la crise sanitaire.
Cité de l'Espace
  • Côté tarif, c’est gratuit pour les moins de 5 ans. 24,50 euros pour les adulte et 18 euros pour les enfants (ce sont les tarifs en haute saison que je viens de vous communiquer.
Cité de l'Espace

Une journée magique que je ne regrette absolument pas. Nous avons été conquis pour les lieux. Si vous êtes de passage dans la région toulousaine, la halte me paraît obligatoire. Avez-vous déjà été à la Cité de l’Espace? Qu’en avez-vous pensé? Dites-moi tout en commentaire

Cité de l'Espace

Découvrez le Parc du Radôme à Pleumeur-Bodou

Pendant les vacances d’été, nous sommes allés en Bretagne chez ma Maman. Je suis persuadée que les Côtes d’Armor est l’un des plus beaux départements de France… Malheureusement, la météo n’est pas toujours clémente. Lorsque nous sommes arrivés, nous nous sommes un peu crus dans le film « Bienvenu chez les ch’tis » lorsqu’il commence à pleuvoir des cordes en franchissant le panneau du Nord… Nous avons un peu connu la même chose mais sur les terres bretonnes. Il fallait donc s’occuper en intérieur et nous avons été du côté de Pleumeur-Bodou au Parc du Radôme. Je vous raconte tout cela.

1 parc = 3 activités pour toute la famille dans des univers très différents.

La Cité des Télécoms.

Cité des télécoms

Nous avons passé plus de 3 heures dans cet établissement dédié à l’histoire des télécoms et du numérique. 200 ans d’histoire racontées de façon très ludique pour les enfants mais aussi les adultes.

Impossible de s’y ennuyer grâce à des jeux, expositions, ou encore spectacle de sons et lumière… En ce moment par exemple, découvrez « La voix, l’expo qui vous parle ». Comme son nom l’indique, vous allez pouvoir y percer les secrets de vos cordes vocales. Notre Petit Écureuil s’est beaucoup amusé à tout tester. Il était comme un petit fou, assis derrière les micros, casque sur les oreilles, à jouer avec sa voix sur les différents appareils.

Cité des télécoms

Ce qu’il a aimé également à la Cité des Télécoms, c’est la salle pour jeune public. Les enfants sont invités à colorier des dessins puis les scanner. Leurs coloriages prennent alors vie sur un écran géant. C’est magique ! Notre fils ne voulait plus quitter cette pièce.

Le Planétarium

Planétarium

La première fois que je suis allée au Planétarium du Radôme restera gravée dans ma mémoire pour toujours. Je devais avoir 8 ans. Avec la Maison Pour Tous de Brest, nous étions partis en bus découvrir les planètes à Pleumeur-Baudou. Je me rappelle encore de mes yeux d’enfant qui brillaient face à un tel spectacle. J’ai attendu toute ma vie pour pouvoir y amener mon fils. Je voulais lui faire vivre cet instant de magie indescriptible. Et autant vous dire que notre fils qui rêve d’être astronaute était ravi.

Regardez bien le programme avant d’y aller, il y en a des projections pour tous les âges et tous les goûts. Nous avons assisté à une séance pour les enfants à partir de 5 ans. Cela commence avec un dessin animé qui explique de façon très simple pourquoi il y a le jour et la nuit. S’en suit un ciel étoilé avec l’explications des différentes constellations, des planètes du système solaires, ainsi que des étoiles et soleils. Et je vous assure: même en tant qu’adulte, on apprend des choses pendant cette séance pour les plus jeunes.

Le Village Gaulois.

Le village Gaulois

Pour tout vous dire, nous sommes allés deux fois au Radôme. Le premier jour, nous n’avons fait que la Cité des télécoms… La seconde fois, nous avons commencé par le Planétarium et par miracle, la pluie a cessé durant la journée. Nous avons donc décidé de poursuivre les festivités au Village Gaulois.

Ici, vous n’allez pas croiser ni Astérix ni Obélix… Pourtant, vous serez dans une reproduction de village d’époque avec une quarantaine de jeux à tester en famille. Ce ne sont que des installation en bois dans un réel respect de l’environnement.

Je tiens à préciser que le Village Gaulois verse une partie de leur bénéfice à une association pour aider la scolarisation des enfants au Togo. Belle initiative que je voulais souligner. D’ailleurs, une partie du parc est dédiée à ces villages africains.

Vous l’aurez compris, vous allez pouvoir passer de nombreuses heures, voir quelques journées au Radôme de Pleumeur-Baudou. De quoi vous occuper pendant vos vacances en Bretagne avec des activités diverses et pédagogiques. Vous connaissiez? Dites-moi tout en commentaire.


Découvrez Paleopolis en Auvergne

Il y a quelques jours de cela, je vous parlais de Vulcania, célèbre parc à thème que nous avons eu la chance de visiter pendant notre séjour Auvergnat. Aujourd’hui, on reste aux pays des volcans pour vous parler de Paleopolis, la colline des dinosaures.

Paleopolis

Pourquoi on aime ?

Comme de nombreux enfants de son âge, notre Petit Écureuil est un grand fan des dinosaures. Sa passion est venue assez jeune. Vers l’âge de deux ans, il a commencé à s’intéresser à ces grands lézards. Il nous était donc impossible d’aller en Auvergne sans nous attarder dans ce parc dédié aux dinos.

Paleopolis

Ne pensez pas que Paleopolis est arrivé ici par hasard . En 1993 a été trouvé le fossile d’un rhinocéros Diaceratherium lemanense dans une carrière de Gannat. C’est un spécimen qui date de 23 millions d’années ! Il était donc tout naturel d’y ouvrir un parc expliquant l’origine des animaux préhistoriques.

Avant de mettre les pieds dans ce parc, j’avais un peu peur de trouver un espace avec quelques pauvres faux dinosaures à observer en extérieur et que le tour soit fini en une demie-heure à peine (un peu à l’image de l’exposition l’Univers des Dinosaures). Mais pas du tout ! C’est très grand et vous allez pouvoir apprendre plein de choses.

Dès l’entrée du parc, vous allez pouvoir assister à un film 4 D plutôt bien fait. Vous allez suivre les aventures de Teino, une courageuse musaraigne confrontée aux dangers d’un monde peuplé de dinosaures, avec des effets amusants pour des sensations fortes (En plus des lunettes 3D, vous allez par exemple pouvoir sentir le vent souffler) ! Ce film d’animation vous immerge complètement à l’époque du Crétacé !

Vous allez pouvoir vous régaler avec une exposition sur la fascinante histoire de la vie. Les amateurs de dinosaures vont être impressionnés par plus de 300 fossiles d’espèces différentes, comme le T-Rex, la libellule géante, ou encore le pachycéphalosaure. Nous allons également remonter au temps des premiers hommes et même faire la connaissance de Lucy.

Paleopolis
Paleopolis
Paleopolis

Une partie du parc est dédié au Mystère des Géants Disparus. Vous allez vous en mettre plein les yeux avec plusieurs expériences en réalité virtuelle. Je le déconseille aux plus jeunes car cela peut être très impressionnant. La femme a l’entrée du parc nous avait dit que Simon pouvait faire celui avec les grands herbivores mais pas les autres réalités virtuelles. Il a donc testé, mais il a eu quand même une peur bleue. Je lui ai vite enlevé le casque des yeux.

Les enfants vont être ravis de trouver une aire de jeux, mais également un stand de moulage (à partir de 5 ans) et des fouilles archéologiques. Il faut s’inscrire à l’entrée pour participer aux fouilles. Comme de vrais paléontologue, ils vont pouvoir déterrer des squelettes de dinosaures et en savoir plus sur leur trouvaille. Lors de l’animation, on a pu reconnaître le grand amoureux des dinos qui a su dire à l’animatrice qu’il avait trouvé un mosasaure et qu’il y avait juste à côté un allosaure.

Paleopolis

Bon à savoir également, il y a une aire de pique-nique qui est prévue dans l’établissement. Vous pouvez donc amener votre sandwich sans problème si vous voulez limiter les frais. Côté temps: il vous faudra une demie journée pour faire le tour, voir une journée entière si vous restez regarder l’intégralité des films en réalité virtuelle.

Attention, le parc est ouvert uniquement de fin mars à début novembre. Côté tarif, comptez:

  • 12,80 euros pour les adultes
  • 10,80 euros pour les enfants de 5 à 15 ans
  • 4,20 euros pour les enfants de 3 et 4 ans
  • Gratuit pour les moins de 3 ans
  • Il existe également des tarifs familles à 42 euros pour 2 adultes et 2 enfants.

Côté accès, cela se trouve sur le site de Chazoux, Route de Bègues, 03800 Gannat (à 40 kilomètres de Clermont-Ferrand). Le parking est gratuit.

Connaissiez-vous Paleopolis ? Y-êtes-vous déjà allés ? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Découvrez le parc Vulcania en Auvergne

Si vous me suivez sur Insta, vous avez peut-être vu que nous avons profité du weekend prolongé pour nous éclipser quelques jours en Auvergne. Nous ne connaissions pas du tout la région, mais nous avions envie d’y amener notre Petit Écureuil qui est un grand fan de volcans. Et pour les petits volcanologues en herbe, quoi de plus magique que Vulcania? Je vous fais découvrir aujourd’hui ce parc à thème.

Vulcania

Pourquoi on aime ?

Avant de partir, certaines personnes m’ont dit que notre fils était trop jeune pour bien profiter du parc. Ce n’est pas vrai du tout ! Vulcania est un endroit très ludique pour les petits et les grands. Certaines attractions ont des restrictions de taille: 90 cms pour certaines, 110 cms pour d’autres. Donc, on n’a pas pu faire celles qui bougeaient le plus. Mais c’était aussi par choix de notre part, car ils ont un système ingénieux pour les parents d’enfant en bas-âge. Le parent qui est resté attendre avec son petit pendant que l’autre profitait de l’attraction peut ensuite passer directement sans faire la queue.

Vulcania

Forcément, c’est un parc sur les volcans donc vous allez en savoir plus sur les éruptions volcaniques, le magma, la tectonique des plaques, mais pas que. C’est assez varié chez Vulcania. Nous avons pu par exemple apprécier un superbe film « Dans les yeux de Thomas Pasquet », le célèbre astronaute français (film qui est également proposé au Futuroscope de Poitiers). Vous pourrez également assister à un spectacle de rapaces ou encore les plus grands enfants pourront en savoir plus sur les dinosaures.

Les plus jeunes vont pouvoir également apprendre en s’amusant dans la Cité des Enfants. Cet espace a été créé en partenariat avec la Cité de la Science et de l’Industrie de Paris. C’est très ludique. Les 3-7 ans vont pouvoir toucher, sentir, construire, expérimenter tout un tas de choses. Tous les sens y sont sollicités.

Vulcania

Vulcania, c’est un grand volcan sur plusieurs étages avec de nombreuses attractions, mais vous pouvez aussi profiter d’un grand espace vert en extérieur avec un petit train qui fait le tour avec un explicatif sur les volcans d’Auvergne, une aire de jeux pour les petits, des coins pour manger au soleil dans l’herbe.

Vulcania

En parlant de repas, vous aurez de quoi vous restaurer sur place. Mais il est toutefois possible d’amener son pique-nique. C’est assez rare dans les parcs privés pour être souligné. Cela vous permettra d’éviter les queues pour aller manger et d’économiser quelques précieuses pièces.

Si vous me demandez ce que j’ai préféré, il me serait assez difficile d’y répondre. J’ai tout apprécié. J’ai eu peut-être une préférence pour « Premier envol ». Vous allez rentrer dans la peau d’un aigle et survoler l’Auvergne grâce à un écran à 180 degrés et une plateforme qui bouge. J’ai également apprécié un show du Professeur Yapadrisk qui nous montrait avec ses acolytes plusieurs expériences scientifiques plutôt amusantes.

Vulcania

Côté tarif, comptez 28,50 euros par adulte, 20 euros pour les 6-12 ans, et 8 euros pour les 3-5 ans.

Connaissiez-vous Vulcania? Y êtes-vous déjà allé? Dites-moi tout en commentaire.

Weekend au Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains.

Nous avons eu la chance d’avoir été invités par le Village Vacances de la Semeuse à Berthemont-les-Bains pour passer un weekend avec notre petit écureuil. Petit endroit de paradis qui se trouve en plein cœur du Mercantour à seulement une heure de Nice. Deux jours de retour à la nature pour notre plus grand bonheur.

Description du Village Vacances de la Semeuse.

Tout d’abord, je tiens à préciser que cet endroit est affilié à la Fédération Cap France et détient deux cœurs labellisés Chouette Nature. C’est à dire que les produits proposés sont éco-responsables et que les pique-niques sont garantis zéro déchet. Belle initiative, je voulais vous le souligner.

Nous avons été accueillis dans une chambre familiale. Dans une pièce les parents et dans l’autre notre petit écureuil. Chacun notre espace ! Ce qui est fort appréciable quand on part en famille. Papa Maman peuvent ainsi garder leur intimité et ne sont pas obligés d’aller se coucher en même temps que leur enfant en bas-âge. Une note spéciale pour la literie qui est plutôt bonne. Ce n’est pas le cas dans toutes les locations de vacances. On revient parfois de nos jours de congés avec un mal de dos. Ici tout est douillet.

La vue est sympathique sur la Vésubie. C’est agréable de pouvoir contempler la nature depuis sa chambre. On avait vu sur les marronniers et sur la piscine extérieure (qui est ouverte jusqu’à fin septembre).

Forcément, la haute saison de vacances étant passée, nous n’avons pas vu énormément de familles sur place. La clientèle était constituée en grande partie de personnes âgées curistes (les thermes se trouvant seulement à 500 mètres). Toutefois, en plein cœur de l’été, vous y trouverez un club enfants (à partir de 4 ans), ainsi qu’un club ados avec de nombreuses activités proposées. Les plus jeunes pourront également s’amuser dans le parc du Village Vacances la Semeuse. Toboggans, tourniquet, et balançoire sont à disposition. Ping-pong , tennis, billard, babyfoot et pétanques peuvent également plaire aux plus grands.

Chaque soir des soirées et spectacles vont sont proposées. J’avoue que nous n’avons pas testé car notre petit écureuil était très fatigué de sa journée et il était temps qu’il aille se coucher.

Au Village Vacances de la Semeuse, vous trouverez également un coin détente avec télé, une bibliothèque où vous pouvez emprunter quelques livres, sans oublier un bar et une terrasse panoramique.

Côté repas, on n’a pas eu à se plaindre. Les assiettes étaient copieuses et variées. Le repas est affiché à l’avance. Si cela ne vous convient pas, il suffit de le signaler le jour d’avant pour que l’on puisse vous le changer.

Quelles sont les activités à faire aux alentours du Village Vacances la Semeuse?

C’est la montagne, alors les amoureux de la nature seront ravis de faire de nombreuses randonnées.

Vous allez pouvoir visiter St-Martin-Vésubie, charmant village qui se trouve à 8 kilomètres du Village Vacances la Semeuse.

Je vous conseille également de faire un tour au Parc Alpha où vous pourrez observer des loups en semi-liberté (je tâcherai de vous faire un article plus détaillée prochainement sur cette sortie).

Vous n’êtes pas loin également du Vésubia Mountain Park. Cela se trouve à St-Martin-Vésubie. C’est un endroit magique pour les familles. Vous trouverez piscine, salle de sport, sauna, hamam, mais également des murs d’escalade jusqu’à 13 mètres de haut et des parcours acrobatiques. Et pour ceux qui aiment les sensations fortes, il est possible de faire du canyoning en intérieur ainsi que de la spéléo.

Des sorties vous seront également proposées par le Village Vacances de la Semeuse. Nous en avons d’ailleurs profité. Nous avons été dans le petit village de Belvédère dans une fête de village avec plein d’animaux. Notre petit écureuil était ravi. Et je tiens à signaler que notre guide Isabelle était adorable.

Le Village Vacances la Semeuse est, comme vous pouvez le constater, un endroit que je vous conseille. Attention tout de même: c’est ouvert uniquement du 31 mars à fin novembre. Pourquoi ne pas en profiter pour y programmer vos vacances de la Toussaint ? Faites-moi signe si vous y allez.

 

Trouvez des parcs de jeux pour vos enfants grâce à Playground Around

Partir en voyage avec les enfants, c’est aussi essayer de trouver des aires de jeux sur votre lieu de vacances pour dégourdir un peu les jambes de nos chers bambins. Et ce n’est pas toujours facile de savoir où se trouvent ces fameux parcs. Heureusement, il y a une application pour cela : Playground Around.

Nous aimons beaucoup voir du pays dans la famille écureuil. Mais je sais que notre fils en a parfois un peu marre des visites en tout genre. C’est bien normal qu’à même pas trois ans, on ne soit pas passionné par les musées ou autres visites culturelles. Il faut aussi lui trouver des temps de pause pour qu’il s’amuse et qu’il puisse se dépenser un peu.

Alors comment marche Playground Around ? L’appli vous géolocalise et vous permet de visualiser quels sont les parcs pour enfants de la région où vous vous trouvez. C’est plutôt bien fait: cela vous explique si vous pouvez vous restaurer sur place, s’il y a un parking, ou un accès pour handicapés. Il y a même un petit descriptif avec photo pour vous rendre compte des jeux présents. L’appli est participatif. Vous pouvez donc y glisser vos propres clichés et même noter le square en question. C’est donc une sorte de TripAdvisor des parcs pour enfants.

Playground Around marche partout dans le monde. Que vous partiez à Londres, à New York, à Rome ou encore à Nice, vous trouverez votre bonheur sur l’application. Je tiens par contre à préciser que l’application a été mise au point par des italiens. Ce n’est donc pas en français. Il n’y a que deux langues disponibles: l’italien (forcément) et l’anglais. Je suis une vraie quiche en anglais, mais je vous rassure: c’est facilement compréhensible. L’appli est gratuite. Donc, n’hésitez pas à la télécharger.

Playground Around sera bientôt votre application chouchou lors de vos déplacements en famille. La connaissiez-vous ? Êtes-vous des adeptes des squares lors de vos vacances ? Dites-moi tout en commentaire.

Voyage au Portugal avec un enfant de moins de 3 ans.

Bon, je note dans le titre de mon article « avec un enfant de moins de 3 ans », mais notre fils les aura fin novembre. Alors on n’en est quand même pas très loin. Mais je voulais préciser son âge car les voyages ne sont jamais les mêmes en fonction de l’âge de l’enfant. Nous avons donc passé deux semaines à parcours le Portugal et je pense que les visites auraient peut-être étés différentes s’il avait été plus ou moins grand. Je vous raconte tout.

Première semaine.

Nous avons décidé de partir du côté de Cascais (qui se prononce CachCaïch en portugais). C’est la destination la plus populaire sur le littoral proche de Lisbonne. Nous connaissions déjà Lisbonne, alors on s’est plus attardé sur le reste de la région (Je ne vous parlerai donc pas dans ce billet de tout ce qu’il y a à faire dans la capitale).

Cascais est donc une station balnéaire avec un joli petit port de pêche. Les plages y sont familiales et sûres. Mais si vous montez un petit plus plus au nord, c’est plus dédié aux surfeurs. La plage de Guincho est la plus connue pour les amateurs de belles vagues. À Cascais même, l’océan est plus calme. Par contre, j’espère que vous n’êtes pas frileux car l’eau est bien froide ! Lorsque nous y étions, la température ne dépassait pas 15 degrés, alors que sur le sable il faisait 28 degrés. J’ai beau avoir mes racines bretonnes, j’ai eu du mal à mettre plus que les pieds dans l’eau. Il y a énormément de vent dans la région, ce qui rafraîchit forcément l’océan.

À Cascais, vous allez pouvoir admirer la Boca do Inferno (comprenez par là: la bouche de l’enfer). C’est un gouffre où se jètent les vagues. Et n’oubliez pas de marcher le long du littoral sur la route menant à Estoril. De jolis paysages vous attendent.

Cascais est idéalement placée pour visiter de nombreux points touristiques de la région. Nous avons par exemple beaucoup apprécié Obidos, ville fortifiée pittoresque à voir absolument. Par contre, je précise pour les parents d’enfants en bas âge, c’est beaucoup de pavés. La poussette est donc difficilement utilisable. Pensez donc au porte-bébé. Notre fils avait décidé ce jour là qu’il ne voulait pas marcher, ce fut un peu compliqué de le porter toute la journée. Chose à savoir également: vous pouvez faire le tour de cette petite ville sur les remparts. Si vos enfants sont jeunes, je ne le vous conseille pas car ce n’est pas du tout protégé. Un enfant peut facilement tomber. Nous n’avons donc pas fait le tour sur les remparts, mais nous avons quand même bien apprécié cette charmante ville médiévale. C’est une sortie qui ne vous prendra pas toute la journée. Si vous êtes véhiculée, n’hésitez pas à prolonger votre balade du côté de Peniche. C’est un petit port de pêche absolument charmant avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Peniche pour plus d’une journée, il y a un bateau qui vous amène du côté des îles Berlangas.

Obidos

Peniche

Notre grand regret pendant ces vacances, c’est de ne pas avoir visité Sintra. Ancienne ville royale avec plein de palais majestueux aux sublimes couleurs. C’est la deuxième ville la plus peuplée du Portugal, et elle se situe à seulement 30 kilomètres de Lisbonne. Nous avons essayé d’y aller avec notre petit écureuil, mais nous nous y sommes mal pris. Nous avons opté pour la voiture. Et le Portugal est un pays très difficile pour se garer… Surtout dans ce genre d’endroit. Nous avons tourné pendant deux heures pour finalement rebrousser chemin. Si vous y allez un jour, je vous conseille donc le bus ou le train. Nous n’avons finalement pas décidé de retenter notre chance en transport en commun pour nous y rendre. Notre fils était fatigué de la semaine chargée. La journée à Sintra aurait viré au calvaire pour lui comme pour nous.

Lors de notre précédent voyage à Lisbonne, nous n’avions pas eu le temps d’aller voir le Cristo de Rei de plus près. Ce fut chose faite cette fois-ci. Cette statue vous dit quelque chose? C’est effectivement la même que celle de Rio de Janeiro. Elle est ici sur une plateforme se situant à 80 mètres d’altitude. Ce qui vous permet d’avoir une vue incroyable sur le Tage et le pont du 25 avril.

Deuxième semaine.

Nous avons donc poursuivi notre road trip dans le sud du Portugal, dans l’Algarve. J’ai adoré cette région. Les plages sont sublimes !!! C’est d’ailleurs considéré comme la région avec les plus belles plages AU MONDE ! C’est pour dire…

Nous avions pris une location pas loin de Lagos. Vous ne pouvez pas aller à Lagos sans visiter ses grottes en bateau. Je vous conseille alors de faire bien attention à quelle embarcation vous prenez. Optez plus pour des petits bateaux de pêcheurs avec une capacité de 6 passagers pour pouvoir rentrer dans les grottes. Les paysages sont à couper le souffle. Il existe également des balades en bateau pour pouvoir admirer les dauphins. C’était un peu plus cher et notre portefeuille se vidait dangereusement, donc nous n’avons pas fait en plus cette balade.

Faro est bien sur à voir. C’est la ville la plus touristique de l’Algarve. C’est parfait pour une excursion à la journée. Vous allez pouvoir découvrir le charme de cette petite ville qui est assez différente du reste de la région. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à faire la Ria Formosa. C’est une série de lagunes et de voies fluviales d’eau salée s’étendant de Faro à l’ouest jusqu’à Tavira à l’est. Nous nous adaptions bien sûr au rythme de notre petit écureuil donc nous n’avons pas pu faire cette sortie. Mais peut-être reviendrons-nous un jour ?

Si vous allez un jour dans le sud du Portugal, essayez d’aller aussi du côté de Sagres. Le coucher de soleil y est splendide au Cap St Vincent (mettez une bonne veste; voir même un pantalon pour l’observation… Même si vous êtes en plein mois d’août ! Le vent est bien frais le soir). Et n’oubliez pas de visiter en journée la forteresse. La vue y est splendide.

L’Algarve, c’est avant tout des plages sublimes. Le Portugal est connu pour son vent, donc bien évidemment vous aurez pas mal de plages avec de belles vagues. Mais si vous cherchez des plages plus calmes pour les enfants, cela existe en cherchant un peu. Nous avions opté pour la plage Da Luz. C’était notre point de chute en fin de journée pour aller se baigner et faire quelques châteaux de sable. Dans le sud, l’eau est un peu moins fraîche que vers Cascais. Il est plus facile de se baigner. Elle doit être aux alentours de 22 degrés au mois d’août.

Conseil avant de partir.

Je vais conclure cet article avec un conseil crucial que je vous donne avant de partir. Si vous avez décidé de visiter le Portugal en louant une voiture sur place, vérifiez bien votre carte bleue avant de partir. Je m’explique. Quand nous sommes arrivés à l’agence de location à l’aéroport, nous avons eu une « drôle » de surprise. Visiblement notre carte est une carte de débit et non une carte de crédit. Pour cette raison, ils nous ont fait payé 250 euros supplémentaire pour nos deux semaines de location pour une raison d’assurance. Un français est venu nous voir à ce moment là à l’aéroport et nous a dit que c’était le cas de quasi toutes les nouvelles cartes françaises. Ce que nous appelons « carte de crédit » et pour eux une « carte de débit ». Nous avons une carte du Crédit Agricole et effectivement, nous avons pu constater qu’il était noté « débit » — apparemment pour débit immédiat —sur le côté. N’hésitez pas à vérifier avant de partir, voir même d’appeler votre banque avant de partir pour ne pas perdre inutilement quelques précieux euros.

En tout cas, malgré ce fâcheux événement à l’agence de location de voiture, nous gardons de superbes souvenirs de notre périple. C’est une magnifique destination que je vous conseille de faire. Connaissez-vous le Portugal ? L’avez-vous déjà visité ? Dites-moi tout en commentaire.

Séjour au Lac Majeur en Italie en famille

Si vous me suivez sur Insta, vous avez peut-être vu passer les photos de notre folle aventure italienne. Nous avons profité des ponts pour s’échapper trois nuits du côté du Lac Majeur, en Italie. Magnifique destination que je vous conseille.

Vous devez vous dire que nous sommes des amoureux de l’Italie. En effet, nous y allons assez régulièrement. Quand notre petit écureuil n’avait que quelques mois, je vous avais parlé de notre séjour à Gênes. Et très récemment, nous sommes partis  sans enfant à Naples (Et nous avons fait aussi les 5 Terres, Milan, Rome, Turin, Pise, Lucques, Florence, Venise…). Aujourd’hui, je vous fais donc partager un tout autre paysage italien : la région du Lac Majeur. Nous connaissions déjà le Lac de Côme. Pour vous faire une confession: c’est même à cette endroit que mon amoureux m’a demandé ma main il y a un peu plus de 9 ans de ça. Je ne saurais vous dire lequel de ces deux lacs je préfère. Ils ont chacun beaucoup de charme. Mais j’ai le souvenir d’un lac de Côme où on peut plus facilement s’arrêter dans de mini mini villages pour profiter du bord de l’eau.

Le Lac Majeur est le deuxième plus grand lac d’Italie. Alors forcément, en 3 nuits sur place, nous n’avons pas eu le temps de faire tout le tour. Nous nous sommes plus attardés du côté de Stresa , Verbania (c’est ici d’ailleurs que nous logions).. Et nous avons même poussé jusqu’à la partie suisse avec Locarno (que nous avons moins aimé. C’est beaucoup plus huppé. Cela sent l’argent et ça perd un peu de charme par rapport à la partie italienne).

Vous ne pouvez pas venir au Lac Majeur sans faire un tour du côté des îles Borromées. Vous allez forcément y accéder par bateau. Les départs se font du côté de Stresa ou encore de Baveno. Nous avons commencé par la charmante île d’Isola Bella. Le jardin y est magnifique. Et vos enfants seront ravis d’admirer de majestueux paons. Palais également à visiter. Deuxième escale dans les îles Borromées: Isola Superiore. Bon clairement, c’est une île attrape-touristes qui se dit « île de pêcheurs ». Mais c’est un peu la halte obligatoire pendant votre folle journée d’îles en îles pour vous restaurer. Ne vous attendez pas à manger le meilleur repas de votre vie. Ce n’est pas le cas. Je vous déconseille d’ailleurs le restaurant « Chez Miguel » où nous nous sommes arrêtés. Service très antipathique et plats plus que moyens. Après vous êtres remplis le ventre, reprenez le bateau pour la dernière île à visiter : Isola Madre. C’est la plus grande. Vous y verrez un palais et un splendide jardin anglais.

Si vous allez du côté du Lac Majeur, ne partez pas sans faire un tour dans le téléphérique. Le départ se fait à Stresa (là où vous pouvez également partir aux îles Borromées). Vous allez mettre une vingtaine de minutes pour atteindre 1491 mètres d’altitude et rejoindre le Mont Mottarone. Par contre, allez-y un jour où le ciel est dégagé car sinon vous ne pourrez pas admirer la vue des 7 lacs. C’est impressionnant de beauté. Un coup de cœur. Il paraît qu’il est possible de faire une belle randonnée qui vous amènera du côté du Lac d’Orta. Mais il faut compter tout de même 4 heures de marche. Et je vous avoue qu’avec un petit bout de chou de 2 ans et demi, nous avions un petit peu la flemme. Au sommet du Mont Mattarone, vous trouverez également un circuit de luge d’été pour les amateurs de sensations fortes. Attention, prévoyez le sandwich ou arrêtez-vous au restaurant Eden. C’est le seul que vous trouverez là-haut. La cuisine y est bonne. Et ce qui est pratique c’est que le personnel parle 4 langues (dont le français).

Je vous conseille par contre de bien choisir votre moment pour séjourner du côté du Lac Majeur. Qui dit lac dit nature. Il n’y a pas vraiment de musées où vous réfugier en cas de pluie. Pour moi, le mois de mai est le mois idéal pour y aller. C’est fleuri. Il fait bon mais pas encore trop chaud… Car l’été, étant une cible adorée par les moustiques, je ne m’y aventurerais pas. L’Italie est en tout cas toujours une valeur sûre pour vos vacances. Et si vous partez avec un petit bout, il sera être ravis d’être au pays de son repas préféré: le plat de pâtes. Connaissez-vous le Lac Majeur? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Long weekend à la découverte de Naples

Parce que nous ne sommes pas que des parents et qu’il est bon de se retrouver en amoureux de temps en temps, nous nous sommes faits une promesse: au moins une fois par an, nous partirons seuls tous les deux en court voyage sans enfant. Nous essayons de partir plusieurs fois dans l’année, mais d’habitude Bébé Écureuil est toujours de la partie. Il est toutefois important de se retrouver en tant que couple. Nous avons donc opté pour un séjour de 4 jours à la découverte de Naples. Je vous en dis un peu plus.

Merci Easyjet tout d’abord qui nous a permis d’avoir des billets d’avion à faible coût. Nous en avons eu pour seulement 40 euros par personne l’aller retour au départ de Nice (bon bien sûr, sans bagage en soute. Mais ce n’est pas tellement utile pour seulement trois nuits). L’avantage de Naples, c’est qu’il ne vous faudra pas un gros budget pour partir et vous faire plaisir. C’est une ville plus pauvre que le nord de l’Italie et par conséquent moins onéreuse. Nous avons opté pour le logement en AirBnB car cela permet de dépenser un peu moins qu’à l’hôtel, et on bénéficie très souvent d’un chaleureux accueil et de bonnes recommandations pour aller manger sans tomber dans l’attrape touriste. Notre loueur nous avait d’ailleurs conseillé de très bonnes pizzérias à des prix hallucinants (3 euros à emporter. 2 euros de plus pour manger sur place). Naples, c’est définitivement le berceau de la pizza!

Mais je ne tiens pas un blog culinaire, donc je ne vais pas vous parler pendant 100 ans des délicieux plats que nous avons dégustés sur place. Avant de partir, beaucoup de monde nous disait « Mais vous êtes sûrs que vous voulez aller à Naples? Il y a beaucoup de vol là-bas. C’est sale. Et c’est plein de mafia ». Je me suis toujours dit que si je voulais me faire ma propre opinion, le mieux ce n’était pas d’écouter les autres mais plutôt d’aller voir par moi-même. Alors oui, en effet, il y a pas mal de détritus par-terre. Ce n’est pas une ville au premier regard aussi clean par exemple que Milan. Mais je n’ai pas l’habitude de manger à même le sol. Et il faut déambuler dans les rues de Napoli pour se rendre compte de tout son charme. Je ne veux pas vous mentir, de nombreux bâtiments auraient besoin d’un bon coup de pinceau. Mais cela donne du caractère et du charme à cette ville. D’autres parts, il y a à mon sens deux Naples: le centre historique un petit peu plus défraîchi mais également la nouvelle ville, qui en certains points me faisaient d’avantage penser à ma chère ville de Nice. C’est une partie beaucoup plus riche avec pleins de boutiques de vêtements et les restaurants ne sont pas du tout au même tarif. Toutefois, certaines parties de la ville historique ne sont pas éclairées le soir. Ne vous aventurez pas n’importe où.

Mine de rien, Naples est une ville immense. Je ne savais pas qu’elle était aussi étendue. Par conséquent si vous partez 4 jours comme nous, il va falloir vous lever de bonne heure pour essayer d’en voir un maximum. Dans le centre historique, vous allez aimer vous perdre dans les ruelles, lever la tête pour observer le linge en train desécher aux fenêtre, admirer la cathédrale, le Duomo San Gennaro et toutes les autres églises. Vous allez pouvoir marcher dans les rues très étroites du quartier espagnol ou voir toutes les boutiques de petites décorations typiquement italiennes dans la rue San Gregorio Armeno. Vous y trouverez plein de petites crèches italiennes (parfaites pour vos fêtes de fin d’année).

Durant votre séjour, je vous conseille de visiter le château Sant’Elmo. L’entrée est certes payante (5 euros, ce n’est pas la mort). Mais il vaut le déplacement. Vous y aurez une vue impressionnante sur toute la ville et sur le Vésuve. De plus, vous pouvez y accéder très facilement grâce aux funiculaires.

Le bord de mer est également à faire. Front de mer piétonnier. De jolies tours médiévales à visiter avec une belle vue sur la ville.

Profitez également de votre voyage pour aller faire un tour du côté de Pompéi. Un bond dans l’histoire qui glace le sang. Par contre, je vous conseille de ne pas vous faire avoir. Vous vous y rendrez surement en train. Lorsque vous allez sortir de la gare, vous allez être harcelé par des vendeurs qui vous diront d’aller acheter vos billets à l’office du tourisme qui se trouve juste à côté de la gare. Ne le faites pas. C’est un attrape nigaud. Vous allez payer quelques euros de plus pour rentrer dans la ville. Il vous faut prendre directement vos places au niveau de l’entrée de Pompéi. Il paraît qu’Herculanum est également une cité détruite à visiter. Mais malheureusement en 4 jours, il faut faire des choix et nous n’avons pas pu nous y rendre. En tout cas, Pompéi est à faire. N’hésitez pas à amener avec vous un sandwich car il n’y a qu’un seul restaurant à l’intérieur du site et ce n’est pas l’endroit où vous allez le mieux manger de vos vacances en Italie.

Nos seuls regrets furent que nous n’avons pas eu assez de temps pour faire une excursion sur le Vésuve. Bien sûr, nous l’avons vu mais pas approché de très près. Des personnes dans notre avion de retour en parlaient et ça donnait vraiment envie. Il y également Capri qui nous tentait bien; tout comme Procida et Ischia. Il nous aurait fallu une semaine entière pour faire tout ce que nous souhaitions. Toutefois en 4 jours, vous pouvez avoir un bel aperçu de Naples. Une ville très différente du reste de l’Italie que nous connaissions jusqu’à présent (nous avons déjà fait Florence, Pise, Lucca, Rome, Milan, Turin, les Cinque Terre, et le Lac de Côme).

En tout cas, c’est une escapade charmante que je vous conseille, remplie d’histoires. Ne quittez pas Naples sans goûter également leurs délicieux baba au rhum (les meilleurs de toute ma vie). Avez-vous déjà été à Napoli ? Vous autorisez-vous chaque année une petite escapade ou deux sans enfant ? Dites-moi tout en commentaire.