« Il était une fois la vie », le come-back !

Je suis sûre que si je vous parle de « Il était une fois la vie », vous êtes déjà en train de chantonner dans votre tête « La vie, la vie, la vie, la vie ! » J’adorais ce dessin animé ! Comment ne pas être fan de ces petits bonhommes attachants qui circulent dans notre corps et prennent soin de nous. C’est ce qu’on appelle un dessin animé intelligent où l’on apprend comment fonctionne le corps humain en regardant la télé. Vous serez heureux d’apprendre que la série éducative est de retour sur France 4 !

il était une fois la vie

Vos enfants vont pouvoir s’instruire à partir du 4 février sur le site de Ludo, avec des images de bien meilleure qualité que lorsque nous étions petits. Le dessin animé revient en version HD. C’est ce qu’on apprend sur Facebook. Sur France 4, il faudra être un petit peu plus patient; cela arrive au mois de mars.

Vivement le 4 février qu’on découvre et redécouvre les dessins d’Albert Barillé et qu’on apprenne comment fonctionne les globules blanc, le système lymphatiques ou encore comment notre corps s’oxygène.

Dans les 80, on avait quand même un paquet de dessins animés larmoyants (Souvenez-vous: « Rémi sans Famille », « Princesse Sarah », ou encore « Candy »), voir un peu cul-cul-la-praline (« Juliette je t’aime », Lucile Amour et Rock and Roll »), « Il était une fois la vie » était vraiment un programme à part. J’étais également très fan des déclinaison « Il était une fois l’Homme » ou encore « Il était une fois les Découvreurs ». Je suis pressée que mon fils grandissent un peu pour lui montrer ce petit bout de mon enfance. En plus ça donne bonne conscience avec ce côté éducatif.

Avant de conclure, je vous propose de réécouter ce générique entêtant. Je suis sûre que vous allez l’avoir en tête toute la journée !

57% des parents se sentent coupables de ne pas passer assez de temps avec leur enfant.

Vous avez sûrement vu la nouvelle pub Kinder qui fend le cœur. Cette pub qui montre que les parents se sentent coupables de ne pas passer plus de temps avec leur enfant. Cela ne vous dit rien ? Je vous la poste donc. Attention, cela donne envie de sortir son mouchoir.

En fait, cette publicité a été inspirée d’une étude qu’a demandée la marque Kinder à Ipsos auprès de 501 familles. Et cela révèle que pas moins de 57% des parents se sentent mal de ne pas passer plus de temps en famille et cela souvent à cause du travail (76% des cas) et des tâches ménagères.

J’avoue que je me sens personnellement concernée par ce sondage. Je passe 8 heures par jour au travail. Je rentre, il est 20h30. C’est difficile de le voir en soirée. Heureusement, je ne travaille pas le matin. Mais entre la sieste de Bébé Écureuil, le linge, le ménage et le repas à préparer, j’ai souvent l’impression de passer à côté de mon enfant. C’est un sentiment très dur en tant que Maman (enfin parent en général, car je sais bien que c’est dur également pour les Papas).

Mais si 57% des parents culpabilisent, 74% des enfants trouvent que leurs parents s’occupent très bien d’eux, voir même un peu trop. 81% d’entre eux trouvent que leurs parents sont parfaits pour leur apprendre plein de choses et 75% pensent qu’ils répondent parfaitement à leurs questions.

Si vous vous demandez quelle activité préfère partager votre enfant avec vous, ce sont les câlins qui arrivent en tête avec 34% (Ce qui m’arrange car j’adore bisouiller les joues et le cou de mon Bébé Écureuil), suivi des éclats de rire (33%) et des promenades/activités sportives (29%).

Mais ce qu’il faut retenir est que 89% des parents comme des enfants considèrent que leur relation est bonne. Dans le meilleur des mondes, l’idéal serait d’approcher encore plus des 100%, de pouvoir encore passer plus de temps ensemble, mais on sait tous que nous avons chacun des obligations. Faisons en sorte que nos moments passés ensemble soient les plus agréables possibles.

Et vous ? Trouvez-vous que vous ne passez pas assez de temps avec votre enfant ? Dites-moi tout en commentaire.

parents kinder

Aidez Ayden atteint de la maladie de Krabbe.

Je n’ai pas l’habitude de faire des articles tristes mais la vie n’est pas toujours rose, malheureusement.

Je vous présente Ayden, un charmant petit bonhomme de 2 ans et 6 mois atteint d’une leucodystrophie de type krabbe, une maladie particulièrement destructrice… En tant que Maman, je ne peux qu’être touchée par le combat de cette famille qui essaye de sauver leur petit bout de chou.

krabbe Ayden

Pour vous raconter un peu leur histoire : Ayden était un petit bébé comme les autres, puis vers 8 mois, il a montré des signes inquiétants. Il a cessé de ramper. Il a eu des difficultés à se tenir assis, puis à tenir des objets. Dormir est devenu compliqué, ainsi que s’alimenter… Son corps ne le permettait plus. Le diagnostique est alors tombé : Ayden est atteint de la maladie de Krabbe, maladie dégénérative très rare. Pour vous dire, il n’y a que 1 à 2 cas par an par pays. Dans peu de temps, Ayden va perdre la capacité de se mouvoir, puis il aura du mal à déglutir.

Ayden aurait besoin d’une greffe aux Etats-Unis pour pouvoir rêver à un avenir. Pour cela, il faut un budget de 950 000 euros. C’est un chiffre énorme. Mais internet a souvent prouvé qu’en s’unissant nous pouvons faire de belles choses et changer des destins.

Au lieu de partager sur vos murs Facebook des « Chamallow » « Sucre d’Orge » ou autre gourmandise pour indiquer votre statut maritale pour soit disant aider à la lutte contre le cancer, je vous propose de participer au Lipstick Challenge go to USA. Alors de quoi s’agit-il exactement ?

C’est très simple il s’agit de faire un immense relais de dons. Pour cela :
1. Vous vous prenez en photo avec « USA » inscrit au rouge à lèvres sur votre front, votre joue, où sur votre bras, une main…
2. Vous faites un don sur Helloasso ou par Paypal : (Attention Paypal nous prend une commission, préférez Helloasso si possible) ou vous envoyez votre don à :
LUEUR D’ESPOIR POUR AYDEN 239 RUE D EN HAUT 62130 CROIX EN TERNOIS
L’ordre du chèque est : Lueur d’espoir pour Ayden
3. Vous partagez votre photo, ce message sur votre mur Facebook en nommant 3 personnes de votre entourage qui eux aussi effectueront un don, une photo et transmettront ce relais en nommant 3 autres personnes et ainsi de suite…

lueur d'espoir Ayden

 

Je vais moi-même faire mon don pour aider Ayden à avoir un lendemain. Faites-en de même. Je compte sur vous. Suivez également la lutte d’Ayden sur Facebook.

Merci d’avance pour votre générosité.

5 idées pour faire le bien à Noël (valables aussi le reste de l’année).

Cette année, c’est le deuxième Noël de mon fils. Mais autant vous dire que l’an dernier, il n’a strictement rien compris à ce qui se passait car il n’avait qu’un mois. Cette année encore, il est tout jeune et tout cela reste encore abstrait pour lui.

Mais malgré son jeune âge, je voudrais lui apprendre ce que c’est que l’esprit de Noël. Pour moi, c’est avant tout le goût du partage. Je veux lui apprendre que ce n’est pas la course aux plus gros cadeaux mais avant tout aider et aimer son prochain.

Je me suis mise en tête que chaque année nous allions faire une belle action en décembre. Je veux que cela devienne une tradition de famille et qu’il grandisse avec ces bases.

donner Noël partager
Crédit photo: Yoopa.ca

Je vais vous faire part de mes quelques idées pour rendre ce monde meilleur :

1-Faire le tri dans ses vêtements et jouets pour en faire profiter ceux qui en ont besoin. N’êtes-vous pas d’accord que nos armoires regorgent de vêtements que l’on ne porte plus ?

2-Donner aux Restos du Cœur. En plus, au mois de décembre, il y a beaucoup de collectes dans les supermarchés.

3-Donner son sang. Le mois de décembre est l’une des périodes de l’année où l’on manque le plus de donneurs. Les gens sont plus occupés à faire les boutiques et à penser à leurs réveillons. Malheureusement, les maladies et les accidents n’attendent pas que les fêtes passent. Toute l’année, nous avons besoin de don du sang.

4-Faire des gâteaux et les donner à une personne dans la rue. Ça ne coûte pas grand-chose de faire quelques cookies. Mais on met beaucoup d’amour dans des biscuits et ça réchauffe le cœur de manger de bonnes choses. Vous pouvez même les faire avec vos enfants.

5-Faire un calendrier inversé de Noël: c’est une chose que je tiens absolument à faire avec Bébé Écureuil plus tard . C’est une idée que j’ai vu tourner sur Facebook. Le jour où il sera en âge d’avoir un calendrier de l’avent, je lui demanderai d’en faire un également pour quelqu’un dans le besoin. Je lui donnerai un carton. Chaque jour, il devra y placer un objet (cela peut-être par exemple une boîte de gâteaux, un t-shirt, une paire de chaussettes, une canette de coca…). Quelques jours avant Noël, nous irons donner ce carton à une personne dans la rue.

Des idées pour aider le monde, il y en a plein. Et c’est déclinable à l’infini. Bien sûr, l’idéal serait de faire ça tous les mois, de penser moins égoïstement et d’aider plus au quotidien… Mais je veux donner à mon fils de bonnes bases de partage et qu’il comprenne que le bonheur ne consiste pas à avoir juste la nouvelle console à la mode.

Et vous ? Faites-vous des bonnes actions au quotidien ? Comment aidez-vous votre prochain ? N’hésitez pas à me témoigner vos actions en commentaire.

Les 20 films qui ont marqué notre enfance dans les années 90

Il y a quelques semaines de ça, je vous livrais les 15 films qui ont marqué notre enfance dans les années 80, intéressons-nous maintenant aux années 90. Une décennie qui a également été marquée par de nombreuses comédies, mais également des moments d’émotions, voir de peur et d’amour. Replongeons nous quelques années en arrière.

1- Maman, j’ai raté l’avion (1990). Blondinet 1 – Méchants cambrioleurs pas beaux 0.

maman-j-ai-rate-l-avion-af-g

2- La Famille Addams (1991). Une famille morbide bien attachante.

la famille addams

3- Hook ou la revanche du Capitaine Crochet (1991). Tu nous manques Robin Williams.

hook ou la revanche du capitaine crochet

4- Beethoven (1992). Un gros gros chien avec un gros gros cœur.

Beethoven

5- Sister Act (1992). Le film qui va vous donner envie d’aller à l’église.

sister act

6-L’Étrange Noël de Monsieur Jack (1993). la magie de Tim Burton s’invite à Noël.

l'étrange Noël de monsieur jack

7- Hocus Pocus (1993). Abracadabra !

hocus pocus

8- Jurassik Park (1993). Denver ne serait donc pas le dernier dinosaure.

jurassic_park_logo

9- Madame Doubtfire (1993). Super Nanny n’a qu’à bien se tenir !

madame doubtfire

10- Rasta Rockett (1993). « T’es mort? » « Ouais Mec! »

rasta-rockett

11- Sauvez Willy (1993). Je ferai l’impasse sur le 2 qui était une sombre crotte.

sauvez willy

12- Les Visiteurs (1993). Ne confondez pas avec « les Visiteuses » qui est dans un tout autre registre.

les-visiteurs-1

13- Un indien dans la ville (1994). N’oublions pas que Mimi Siku signifie « Pipi de chat »

un_indien_dans_la_ville

14- Babe (1995). Tout est bon dans le cochon.

babe

15- Casper (1995). Le fantôme le plus mignon au monde.

casper

16- Jumanji (1995). Lancez les dés.

jumanji

17- La Course aux jouets (1996). Scharzy qui ne montre pas ses muscles.

la-course-au-jouet

18- Space Jam (1996). Des extraterrestres, des toons, un ballon et Michael Jordan.

space jam

19- Les 101 Dalmatiens (1997). Cruella d’Enfer n’a qu’à bien se tenir.

101 dalmatiens

20- Dr Dolittle (1998). D’ailleurs quelqu’un a des nouvelles d’Eddy Murphy ?! On n’en entend plus du tout parler…

dr-dolittle-affiche_329701_38351

Un classement qui nous rappelle beaucoup de bons souvenirs d’enfance.

Quel était d’ailleurs votre film préféré? Avez-vous déjà regardé ces films avec vos enfants? Dites-moi tout en commentaire.

Recyclez et faites des économies avec H&M

Vous avez remarqué comme on a toujours besoin d’acheter des vêtements pour nos enfants? Ils poussent comme des champignons, du coup leur garde-robe ne dure pas longtemps… Heureusement, il y a certaines marques comme H&M qui proposent des fringues jolies et tendances à bas prix. Mais savez-vous que vous pouvez recycler vos vêtements pour vous faire plaisir chez H&M pour vraiment pas cher?

h&m recycle

En 2013, H&M opère un tournant et décide de faire du bien à la Planète en organisant une collecte de vêtements auprès de ses clients pour recycler le tissu et créer la ligne Conscious. Depuis, 34 000 tonnes de fringues ont déjà été réunies.

conscious h&m

Alors, comment ça marche? Vous avez certainement à la maison des vêtements que vous ne mettez plus (ou que votre enfant ne met plus), ou du linge de maison usagé… Ramenez-les à H&M. Ils prennent même ce qui est abîmé ou déchiré. Auparavant, pour 3 vêtements récoltés, vous repartiez avec un bon d’achat de 5 euros utilisable dans le magasin à partir de 30 euros d’achat. Les coupons n’étaient alors pas cumulables entre eux. Mais depuis peu: il y a du nouveau ! Le principe est le même: 3 vêtements usagés récoltés = 1 bon. Mais cette fois-ci c’est un bon de réduction de 15% sur l’article de votre choix sans minimum d’achat. Vous pouvez maintenant utiliser plusieurs coupons en même temps (autant de coupons que vous avez d’articles à acheter).

J’essaye de revendre au maximum les vêtements de mon fils qui ne lui vont plus pour me faire une petite cagnotte. Mais certains ne sont plus vendables. Je suis sure que vous êtes dans le même cas que moi: tâches de caca ou de vomi de carottes qui ne partent pas à la machine… Ou même pour les plus grands: tâches vertes d’herbe incrustées dans le pantalon, ou bien même trous à cause d’une mauvaise chute… Sans oublier notre propre armoire qui est remplie de vêtements qu’on ne porte plus et qu’on ne portera plus… H&M reprend toutes les marques, donc autant en profiter.

Pour retrouver tous les H&M en France et regarder s’il y en a un à côté de chez vous, cliquez sur ce lien. Une belle manière de faire du vide à la maison, de préserver notre jolie planète et de dépenser moins pour nos renouvellement de dressing.

Avez-vous déjà testé l’expérience? Dites-moi tout en commentaire.

Faites venir les restaurants chez vous grâce à Deliveroo- 10 euros offerts!

Avant, nous allions au restaurant en amoureux au moins une fois par mois. Je me rappelle d’une époque où on se la jouait cul-cul/amoureux et on fêtait tous les mois notre mois-nniversaire de couple…. Mais ça, c’était avant! Maintenant, on a un petit bébé adorable mais qui ne nous permet pas de se faire des soirées love to love au restau… Il y a bien l’option « Grands-Parents », mais je ne veux pas le laisser pour un oui ou pour un non. Heureusement, maintenant il existe Deliveroo !

Deliveroo

Deliveroo, c’est vos restaurants préférés livrés en moins de 30 minutes à la maison. En plus, c’est écolo. Pas de problème pour la planète avec du gazole consommé inutilement puisqu’on vous livre à vélo. Je me suis dit, la première fois que j’ai tenté l’expérience, « Mais s’ils sont en vélo, ça va arriver froid? ». Il n’y a vraiment aucun risque puisqu’ils sont équipés d’un sac isotherme pour vous livrer et le service est rapide. Vous pouvez même suivre l’avancée de votre livreur sur votre téléphone avec un système de GPS. C’est moderne!

Deliveroo

Ce qui est super avec Deliveroo, c’est qu’il n’y a que des restaurants de qualité. Les établissements sont choisis avec soin et vous n’avez aucun risque de mal manger. Il y en a également pour tous les goûts. J’avoue être une méga fan de burgers. Il y a par exemple les meilleurs burgers de vos villes. Mais vous avez aussi des restaurants gastronomiques, italiens, chinois, indiens, japonnais, etc…

Deliveroo, c’est déjà dans une quinzaine de villes en France. C’est ouvert tous les jours de la semaine midi et soir…

Je vous propose de découvrir ce service formidable qui changera à jamais votre vie de couple en vous offrant 10 euros sur votre première commande. Il vous suffit de cliquer ici et de vous inscrire. (Attention, inscrivez-vous bien via ce lien et non via le site directement pour bénéficier de vos 10 euros de bon d’achat).

Il ne vous reste plus qu’à acheter une petite bouteille de vin et de vous programmer une soirée en amoureux à la maison une fois bébé endormi. Je vous assure, vous allez me remercier!

Dites-moi si vous testez et ce que vous en pensez en commentaire.

Suites de couches: ce que l’on ne nous dit pas!

Je ne voudrais surtout pas faire peur à toutes les futures Mamans qui n’ont pas encore connu l’accouchement mais j’avais envie de vous parler des suites de couches. J’avoue que je n’avais pas du tout été préparée psychologiquement à ce que c’était et j’aurais bien aimé qu’on m’en parle avant. J’ai beaucoup repensé lors de ces moments-là à Florence Foresti et son sketch qui raconte « le secret de l’accouchement ». Car c’est totalement ça !

Crédit photo Parents.fr
Crédit photo Parents.fr

Je m’étais faite à l’idée que Bébé n’avait plus de place et que son bail était arrivé à expiration. J’étais assez sereine là-dessus. Je me disais que c’était un moment douloureux à passer mais que j’allais faire la rencontre de ma vie. Aujourd’hui, je peux même vous dire que j’ai adoré accoucher. Si si, je vous assure. Je ne suis pas tombée sur la tête ! J’ai même eu le bonheur de sortir moi-même mon fils et de le poser contre moi. Je le revois encore pousser ses premiers cris et moi, les yeux embués, pleurer « Oh mon Bébé ! Oh mon Bébé ! Comme tu es beau ! ».

Mais j’ai vraiment mal vécu les jours qui ont suivi…. La péridurale ne faisait plus effet. Je sentais les points que l’on m’avait fait. Combien j’en ai eu ? Cela reste encore un grand mystère pour moi mais j’ai souffert le martyre. Je me disais « Comment ça se fait que je n’ai pas fait un bruit pendant l’accouchement et que là, je souffre atrocement ?! ». J’avais beau prendre des anti-inflammatoires, du Doliprane…. Rien n’y faisait.

J’ai découvert également le plaisir des tranchées. Je ne savais même pas ce que c’était avant. On m’avait dit que ça ne concernait que les femmes qui avaient déjà eu un enfant. Et bien, je peux vous confirmer que ce n’est pas vrai ! Les tranchées, ce sont tout simplement des contractions de l’utérus pour qu’il revienne à sa taille initiale. J’en aurais pleuré de douleurs.

Selon ce que vous avez choisi : lait maternel ou biberons, vous allez avoir les joies des seins qui font mal… Que ce soit avec la mise en place de l’allaitement ou les montées de lait qui doivent passer en attendant de ne plus en produire.

Côté transit, ce n’est pas la joie non plus. Vous pensiez que la période de constipation de votre grossesse allait s’arrêter… Et bien, non ! On est parti pour un tour. Et je ne vous raconte pas la douleur quand vous allez aux toilettes avec des points mal placés qui vous tirent bien comme il faut.

N’oublions pas les saignements…. Votre simple serviette hygiénique ne va pas servir. Vous aurez des espèces de grosses serviettes qui ressemblent à des couches à changer très très régulièrement. Cette perte abondante (et dégueulasse) de sang qui va vous mettre à plat et qui vous provoquera peut-être des carences en fer. Si vous avez de la « chance » comme moi, vous signerez pour 3 semaines de saignement. J’ai eu une semaine de bonheur sans rien… Et BIM, retour de couches !

Je continue ou vous en avez assez ? Allez, si, je poursuis… Je me rappelle que lorsque nous sommes sortie de la maternité, nous avions décidé de faire un tour avec Bébé pour lui montrer notre très chère Promenade des Anglais. J’ai regretté sur le chemin du retour. J’étais incapable de marcher. J’avais si mal que j’avais des difficultés à mettre un pied devant l’autre.

Sans oublier ce cher Baby Blues qui viendra vous mettre un petit coup derrière la tête quelques jours après l’accouchement avec la chute des hormones.

Un vrai bonheur comme vous pouvez le constater. Je le répète, ce billet d’humeur n’a pas pour but d’effrayer les futures Mamans. Mais je sais que j’aurais énormément aimé être un peu au courant de ce qu’il allait m’arriver lors des suites de couches.

Bien évidemment, ce n’est que le rapport de mon expérience personnelle et je suis convaincue que tout le monde ne le vie pas de la même manière. Déjà, j’ai eu la chance d’avoir un accouchement par voix basse. Je suis persuadée qu’une Maman qui est passée par la césarienne vous racontera tout autre chose (pas forcément plus joyeuses).

Cela reste malgré tout un moment de bonheur…. Sisi ! Pour rencontrer notre merveille, nous sommes prêtes à tout affronter.

Et vous ? Comment avez-vous vécu vos suites de couches ? Racontez-moi tout ça en commentaire.

Que signifient les surnoms que vous donnez à votre enfant?

C’est fou comme tous les parents donnent un prénom à l’Etat Civil à leur enfant pour ensuite opter pour un petit surnom attendrissant… On est tous pareil de ce côté-là…. Si on regarde bien, ça commence même in-utero avec « ma cacahuète », « mon têtard », « ma crevette »… Et j’ai même déjà entendu « l’Alien ». Pour ma part, j’appelle souvent Simon « mon asticot (voir mon abricot parfois) magique », et d’autres fois « Lala ». Je sais que ces surnoms sont un peu comiques, mais c’est venu comme ça…. Sans réfléchir. Mais tout sobriquet que nous donnons a une signification. Alors qu’est-ce que cela veut dire ? J’ai mené l’enquête pour vous !

surnom bébé – Avec un surnom, vous marquez la relation intime que vous avez avec votre enfant ; par exemple quand vous utilisez les adjectifs « mon » et « ma » (MON Poussin, MA Poupée…). Mais c’est aussi le cas quand vous déformez le prénom initial. Vous faites remarquer ainsi que vous avez une relation particulière. Pour vous donner un exemple : « Jacques » qui devient « Jacko », ou « Juliette » qui devient « Juju ».

– D’autres surnoms viennent naturellement avec le comportement ou le physique de votre enfant. J’avoue que « Asticot Magique », c’est venu car mon fils est hyper tonique et il bougeait dès nourrisson comme un asticot. Le « magique » est venu se rajouter car cela me faisait penser aux haricots magiques des contes de fée. Attention tout de même à ne pas surnommer votre enfant avec un petit jeu de mot sur son physique qui pourrait le rendre mal dans sa peau. On évite les « Bouboules », « Mon petit joufflu » ou « Ma grande asperge ».

– Beaucoup de surnoms d’enfant viennent du monde animal. On utilise essentiellement des animaux à poils ou à plumes : « Chaton », « Ma Belette » (Tiens, c’est justement le surnom que je donnais aussi à mon ancienne stagiaire…. Elle se reconnaîtra), « Mon colibri ». J’avoue n’avoir jamais entendu un parent appeler son petit « Mon requin », ni « Mon maquereau ». Ce choix des animaux à poils et à plumes viendrait d’une envie de caresser et de cajoler son enfant. Le choix de l’animal n’est pas non plus innocent. Il reflète le trait de caractère le plus marqué de votre enfant. Petit exemple : « Mon petit chat » évoque une petite boule de poil qu’on a envie de protéger. « Mon canari » évoque un petit oiseau chantant et plein de vie.

– L’alimentation a tendance également à beaucoup inspirer. « Mon Chamallow », « Mon sucre d’orge », « Ma Praline », « Ma Sucrette »…. Pas difficile à comprendre ; ces surnoms sont donnés car tout simplement on a envie de dévorer son enfant de bisous bisous et de câlinoux.

Attention car les surnoms collent souvent à la peau. Si vous appelez votre enfant « mon casse-bonbon », « mon petit râleur », cela va le conforter dans l’idée qu’il est comme ça et cela peut l’enfermer ence rôle.

Et vous ? Quel surnom donnez-vous à votre/vos enfant(s) ? Dites-moi tout en commentaire.

Choix de prénom: je ne peux malheureusement pas appeler mon enfant comme ça!

Un peu d’humour pour finir la semaine. Le choix d’un prénom est souvent prise de tête quand on est futur parent. On est rarement entièrement d’accord. On a des coups de cœur que l’autre ne valide pas. L’un aime les prénoms classiques, l’autre qui changent de l’ordinaire. Il faut penser aux jeux de mots, à l’association avec le nom de famille, à qui porte déjà ce prénom… Bref, c’est un véritable casse-tête!

Pour vous faciliter la tâche, je vous propose un site internet qui vous dit que vous ne pouvez malheureusement pas appeler votre enfant comme ça. Ne cherchez pas, ils ont trouvé quelque chose pour chaque prénom. Parce que soyons honnête: quel que soit le prénom pour lequel vous optez, il y a toujours quelqu’un pour trouver que ce n’est pas bien.

Je vous ai fait une petite sélection de prénoms. Vous allez voir, c’est très comique.

eglantine emile

didier

pelagie

cerise

J’ai aussi cherché quand même le prénom de mon fils : Simon.

simon

J’avoue qu’on peut rester des heures sur ce site. Peut-être que cela pourra vous aider à faire votre choix de prénoms…. Ou au moins: à en virer quelques uns de votre liste.

D’ailleurs comment s’appellent vos enfants? Comment avez-vous choisi leur prénom? Dites-moi tout en commentaire.