Expérience du ballon increvable

Dans la Famille Écureuil, on adore les expériences scientifiques. C’est magique de voir les yeux pétillants de notre Petit Écureuil quand il voit quelque chose d’insolite se produire. Je vais vous montrer comment un ballon de baudruche peut ne pas éclater en étant percé par une aiguille. Si si! Je vous assure que c’est possible !!! Bon, je ne vous cache pas qu’on a loupé une première fois avant de réussir… Mon mari a bougé un peu trop vite l’aiguille et ça a explosé. Mais les essais qui ont suivi ont été un succès ! Notre fils a voulu recommencer plusieurs fois tellement cela lui a plu. Et je vous avoue que même si ça explosait, il trouvait ça totalement hilarant! Un bruit fort et si soudain, c’est forcément un grand moment de rires pour les enfants.

Expérience du ballon increvable

Il vous faudra donc :

  • un ballon de baudruche
  • une aiguille
  • du scotch

1- Gonflez votre ballon de baudruche. Ne le gonflez pas au maximum. Laissez un tout petit peu de marge.

2- Coupez un morceau de scotch et collez-le sur le ballon de baudruche.

3- Percez délicatement le ballon au niveau du milieu du scotch avec votre aiguille.

Vous verrez, c’est magique ! Le ballon n’explosera pas ! Vous pouvez même enlever votre aiguille et il restera intact. Il perdra par contre un peu d’air. Vous pouvez alors demander à votre enfant de placer le ballon au niveau de sa joue pour sentir l’air en sortant.

Je vous poste une petite vidéo pour vous montrer en image ce que ça donne.

Attention: si vous continuez à toucher le ballon une fois percé, cela va s’écarter et éclater. Si vous ne touchez pas, cela va tout simplement se dégonfler entièrement… Et forcément un peu plus vite qu’un ballon de baudruche qui n’aurait pas un trou d’aiguille.

Aimez-vous faire des expériences scientifiques en famille? Dites-moi tout en commentaire.

Interview de parent instagrameur : La Maternelle Pailletée

Alors c’est vrai que ce rendez-vous hebdomadaire s’appelle « l’interview de parent instagrameur », mais à vrai dire, je ne sais pas si l’invitée de ce jour est Maman. Cependant elle a toute sa place sur mon blog car elle travaille avec les enfants. C’est une super maîtresse qui est à l’honneur ce mercredi et que je suis très heureuse d’accueillir : La Maternelle Pailletée. C’est l’un de mes comptes Instagram d’institutrices préférés. En plus, c’est une niçoise comme moi ! Et à quelques jours de la reprise de l’école après de longues semaines de confinement, je voulais mettre en avant le corps enseignant qui a fait beaucoup pour nous. Entre le suivi pédagogique à distance et la garde des enfants de soignants, on peut leur dire un grand merci et leur tirer notre chapeau. Découvrez donc cette institutrice 4 étoiles !

La Maternelle Pailletée

1- Bonjour La Maternelle Pailletée, merci d’avoir répondu présente pour l’interview. Peux-tu te  présenter en quelques lignes ?

Bonjour Maman écureuil, oui bien sûr .Je m’appelle Alissia, j’ai 29 ans et je suis maîtresse de maternelle en PS MS et GS depuis 5 ans à Nice. C’est un métier qui me fascine et dans lequel je m’épanouis tous les jours. 

La Maternelle Pailletée

2- Peux-tu nous raconter ton parcours ? Comment es-tu devenue maîtresse?

Depuis toute petite, j’ai toujours voulu être maîtresse. J’ai donc fait une licence de Lettres Modernes puis, un Master enseignement à l’IUFM de Nice. Et il y’a 6 ans de cela, j’ai obtenu mon concours de professeur des écoles à Nice.

La Maternelle Pailletée

3- Je voulais te tirer mon chapeau car tu es une maîtresse très inventive. D’ailleurs, tu partages sur ton blog tous les fichiers pédagogiques que tu fais avec tes élèves. D’où te viennent toutes ces idées?

Merci beaucoup c’est super gentil ! En général, je choisis de travailler sur un thème et de l’exploiter au maximum en le déclinant en différentes activités et cela dans les différents domaines (et des fois c’est un vrai casse-tête). Mais ce qui me plaît le plus, c’est la liberté pédagogique que nous avons en maternelle. En effet, elle me permet de laisser libre cours à mon imagination et de créer des supports pour les enfants. Je passe pas mal de temps à essayer de trouver de nouvelles idées pour mes supports, je fais des tests et des fois il y a des loupés ! Aussi, je m’inspire de la littérature jeunesse ou d’idées partagées par d’autres collègues ou mamans sur internet.

La Maternelle Pailletée

4- Nous vivons une période plutôt compliquée avec le confinement. Quels conseils pourrais-tu donner aux parents qui s’improvisent professeurs des écoles ?

Je voudrais déjà les remercier, car je sais que ce n’est pas forcément évident et que cela demande du temps et de l’investissement de devoir faire travailler son enfant à la maison en plus du télé-travail qu’ils doivent gérer à côté.  Ensuite, je leur dirais de faire de leur mieux, si tout ce qu’on leur demande de faire en une journée n’est pas fait, ce n’est pas grave… Pareil, si l’enfant décroche et ne veut plus du tout travailler, il faut le laisser jouer et revenir plus tard sur le travail. Mais surtout, je leur dirais de jouer avec leur(s) enfant(s) ( jeux de société, de rôles…), de leur lire des histoires, de manipuler, de faire des recettes…  car ils passeront de bons moments tous ensemble et à travers ces activités leur enfant apprendra plein de choses ( vocabulaire, les chiffres, règles du jeu, quantité, motricité fine …)

La Maternelle Pailletée

5- Que penses-tu du retour progressif à l’école à partir du 11 mai prochain ?

Je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment… Je ne vois pas comment on peut faire respecter les mesures recommandées (port du masque, espacement, avoir son propre matériel …) en maternelle. Les enfants sont encore petits, ils ont l’habitude de jouer et de toucher à tout. Comment expliquer à un enfant qu’il ne pourra pas jouer avec les voitures/ la dînette / le train / les jeux de construction .. parce qu’un autre élève y a joué avant lui. Ils ont l’habitude de travailler ensemble, de jouer ensemble et maintenant on doit leur demander de jouer seul et de ne plus partager le matériel et les jeux… Et ce qui m’inquiète le plus, c’est pour les plus petits qui vont devoir revenir après plus de deux mois à la maison avec leurs parents .. La séparation risque d’être compliquée, je sais que pour certains ça sera comme une seconde rentrée scolaire; donc il va y avoir des pleurs, des cris …  Comment pouvons-nous les réconforter, les consoler en respectant les distances de sécurité… On ne pourra donc pas les câliner et les prendre dans nos bras, on devra les laisser pleurer seul dans leur coin ? Et je trouve ça inconcevable  …

La Maternelle Pailletée

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous? 

Il y’en a beaucoup ! Instagram est une vraie mine d’or pour ça !J’adore tous les comptes qui sont liés à l’enfance ceux des maîtresses mais aussi ceux des mamans, des maisons d’éditions…Voici donc quelques uns de mes comptes chouchous en maternelle parmi tant d’autres :  Mater_chaLaclassedelaureneSandramaternelle , A.b.c.maitresse , une_bulle_vole , les_chouchous_de_la_maitresse , delph.ecole , classe.de.maitresse.celine , maitressecat63 , la_classe_de_jo ..

La Maternelle Pailletée

Merci à La Maternelle Pailletée d’avoir répondu présente à ce rendez-vous. Si ce n’est pas déjà fait, foncez vous abonner à son compte Instagram ! Et n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil aux interviews que vous auriez déjà loupées:

Dis pourquoi? Protéger la Planète

Dans la Famille Écureuil, vous le savez, on adore les livres jeunesse. Ils permettent de s’évader mais aussi d’apprendre beaucoup de choses. C’est souvent un allié pédagogique. Nous aimons d’ailleurs beaucoup la collection de livres de chez Deux Coqs d’Or « Dis pourquoi? » Ce n’est pas la première fois que je vous en parle. Souvenez-vous, il y a quelques mois de cela, je vous chroniquais « Dis pourquoi? Spécial espace ». Aujourd’hui, je vous présente un nouveau volet fraichement sorti : « Dis pourquoi? Protéger la Planète ».

Dis pourquoi? Protéger la Planète

Formidable ouvrage avec plus de 60 questions-réponses pour en apprendre plus sur l’environnement. Les enfants sont l’avenir et c’est important de les éduquer dans le respect de la Planète. Il est plus que nécessaire de ne pas reproduire les erreurs du passé et essayer d’avoir un monde meilleur.

Dis pourquoi? Protéger la Planète

Ils vont en savoir plus sur le réchauffement climatique… Quels sont les animaux en danger… Pourquoi il est préférable de boire l’eau du robinet… On n’oublie pas de parler du zéro déchet et des alternatives au plastique… Et on y aborde également les énergies dites « propres »… Mais surtout, on apprend aux plus jeunes les bons gestes pour changer les choses.

Dis pourquoi? Protéger la Planète

Un livre à mettre entre toutes les mains (y compris les parents qu’il faudrait parfois éduquer également sur les petites gestes à changer au quotidien pour un monde meilleur). « Dis pourquoi? Protéger la Planète » est indiqué pour des lecteurs âgés entre 6 et 8 ans. Notre Petit Écureuil n’a que 4 ans et demi et il est totalement possible de lui lire. Forcément, il a besoin de nous pour qu’on lui fasse la lecture mais il est totalement apte à entendre et comprendre les conséquences de nos gestes.

Dis pourquoi? Protéger la Planète

Les enfants pourront ensuite tester leurs connaissances avec de petits jeux sympathiques en fin de livre.

Dis pourquoi? Protéger la Planète

« Dis pourquoi? » Une collection très intelligente avec d’autres ouvrages également disponibles: les châteaux forts, le corps humain, l’Égypte, l’espace, les pirates ou encore les dinosaures. De jolis livres pour seulement 7,90 euros.

Dis pourquoi? Protéger la Planète
Dis pourquoi? Protéger la Planète

Tuto boîte à idées d’activités

C’est parfois compliqué d’occuper les enfants pendant le confinement. Voici donc de quoi les amuser et passer de longs moments sans ennui : la boîte d’activités. L’idée est simple: mettre sur des morceaux de papier des choses à faire et votre enfant devra alors en piocher un dans la boîte lorsque l’ennui arrive.

boîte à idées d'activités

Dans notre boîte, j’ai glissé 60 activités. Je ne vais pas toutes vous les citer car elles ne seront pas intéressantes pour vous car propres à notre famille et aux jeux que nous avons à la maison. Mais je vais vous donner quelques exemples. J’y ai donc mis :

  • Faire une vidéo pour les grands-parents
  • Faire un jeu de mimes
  • Faire un jeu de cache-cache doudou
  • Coiffer Maman
  • Jouer à Jacques a dit
  • Faire un coloriage Wakatoon
  • Dessiner un monstre
  • Etc…
boîte à idées d'activités

Par contre, je vais vous expliquer comment nous avons customisé une boîte pour y mettre tous ces petits papiers.

Pour cela, il vous faudra:

  • une boîte vide en carton (ici c’est une boîte à chaussures)
  • des feuilles de papier
  • feutres, crayons de couleur, peinture, enfin tout ce qui vous plait pour faire des dessins
  • des ciseaux
  • du vernis colle
boîte à idées d'activités

1- Dans un premier temps, demandez à votre enfant de dessiner sur des feuilles de papier. Les dessins n’ont pas besoin d’être travaillés. Mais les feuilles doivent être remplies avec plusieurs couleurs. Cela peut être par exemple des graphismes répétitifs.

2- Coupez des morceaux de papier de différentes tailles et de différentes formes.

3- Mettez du vernis colle sur la partie non colorée de vos morceaux de papier. Collez-les sur la boîte. Puis réappliquer une couche de vernis colle par-dessus.

4- Laissez sécher et votre boîte est prête !

C’est tout simple mais ça fait son petit effet. Les activités qu’on y glisse sont simples et faisables bien évidemment sans avoir à les piocher au hasard, mais cela rajoute une sorte d’excitation à l’enfant pour jouer.

Amusez-vous bien et surtout prenez soin de vous.

boîte à idées d'activités

Interview de parent instagrameur : Mon Petit Souk d’Idées

Alors là attention ! Aujourd’hui, je suis plus que ravie de mettre à l’honneur sur mon blog une Maman que j’apprécie tout particulièrement : Carine de Mon Petit Souk d’Idées. Son compte regorge de belles idées d’activités à mettre en place avec ses enfants. Ses photos sont splendides avec une belle mise en scène. Elle dégage beaucoup de douceur et d’amour. Bref, vous l’aurez compris, c’est un compte Instagram coup de cœur !

Mon Petit Souk d'Idées

1- Bonjour Mon Petit Souk d’Idées, peux-tu te décrire en quelques lignes ?

Bonjour! Je m’appelle Carine, j’ai 34 ans et je suis la maman de Louise 4 ans et Adam 2 ans. Je suis également enseignante de Français Langue Étrangère, un métier qui me passionne!! J’adore transmettre, partager, susciter la curiosité et l’envie d’apprendre! 

Mon Petit Souk d'Idées

2- Tu pratiques le co-schooling avec tes enfants. Peux-tu expliquer en quoi ça consiste aux lecteurs et comment tu l’organises au quotidien ?

Le coschooling consiste à proposer un apprentissage extérieur et parallèle à l’école. L’objectif est de découvrir des sujets non vus en classe ou d’approfondir et d’aborder sous un autre angle ce qui a été travaillé avec l’enseignant. Pour le moment, comme Louise est en maternelle, les activités que je lui présente sont davantage tournées vers la découverte et l’exploration du monde qui l’entoure pour susciter sa curiosité et avoir une ouverture d’esprit encore plus grande. 

En temps normal quand il y a école, je propose aux enfants une activité après la sieste (Louise est en Petite Section et ne va pas à l’école l’après-midi) autour de notre thème du moment (ferme, dinosaures, carnaval…). Celà peut être une activité créative, sensorielle, un atelier cuisine…On changera sûrement notre rythme quand Louise ira à l’école toute la journée et qu’il y aura les devoirs! Mais il ne faut pas oublier que tout est prétexte à apprendre à découvrir de nouvelles choses. La pluie qui tombe, un arc-en-ciel, des insectes dans le jardin…les situations d’apprentissage sont nombreuses! 

Mon Petit Souk d'Idées

3- Ton compte est très inspirant avec de très belles photos. Où trouves-tu l’inspiration pour toutes ces activités ?

Merci beaucoup!! Pour le choix de nos thèmes je m’inspire du monde qui nous entoure, de notre quotidien. Nous suivons le rythme des saisons, les fêtes populaires, les traditions…En quelques sortes, ce sont les thèmes qui viennent à nous! Je prends aussi en compte les envies du moment de mes enfants, leurs périodes sensibles…Si un sujet les passionne, je saisis l’occasion pour proposer des activités autour de cet intérêt. Pinterest et bien sûr Instagram sont également une magnifique source d’inspiration!

4- Je sais que tu aimes également les pédagogies alternatives. Quelles sont celles qui t’inspirent le plus? Es-tu formée pour certaines d’entre elles ?

L’une des premières pédagogies alternatives que j’ai découvertes et qui m’a ouvert les yeux sur le développement de l’enfant et mon rôle de parent, c’est la pédagogie Montessori. Je ne suis pas formée à cette pédagogie, je fais un peu « à ma sauce », c’est pour ça que je préfère dire que mes activités sont plutôt d’inspiration Montessori. Je m’inspire également de la pédagogie Reggio que j’ai découverte un peu plus tard mais qui se rapproche beaucoup de ce que je propose dans nos activités dans le sens où la nature et la créativité ont une place très forte dans l’apprentissage de l’enfant.

Mon Petit Souk d'Idées

5- Aurais-tu une idée d’activités facile à mettre en place pour les parents qui sont à la recherche d’occupation en cette période de confinement ?

Une activité qui a beaucoup plu, est celle des poussins à l’encre. Demandez à votre enfant de déposer quelques gouttes d’encre sur une feuille. Avec un marteau l’enfant tape sur les gouttes. De petites taches se forment sur la feuille, ce sont vos futurs poussins! Avec un stylo, l’enfant va dessiner au milieu des taches un petit bec en forme de triangle, des petits points pour les yeux et pour finir des pattes. En fonction des éclaboussures, on peut imaginer que les poussins volent, picorent…

Mon Petit Souk d'Idées

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

J’en ai énormément!! @mavietrepidantedemaman car on se ressemble beaucoup! @dinetteetpaillettes pour sa bonne humeur! @melayalo pour son grain de folie @mamansurlefil @bonheurdemaman_ @paillettesetimagination pour leurs idées d’activités @mamandebarque pour ses bacs sensoriels! @marieetsesdeuxpetitsloups pour ses posts gourmands! @mamanfouine @souslefeuillage @labibliothequedegaspard pour leurs pépites littéraires…et tant d’autres!!!

Mon Petit Souk d'Idées

Merci encore Mon Petit Souk d’Idées d’avoir répondu répondue à cette série de questions. Foncez vite vous abonner si ce n’est pas déjà le cas. La semaine prochaine, un autre compte que j’aime tout particulièrement sera à l’honneur. En attendant, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux interviews déjà parues:

Tuto jeu de lancer et de calcul

Ce n’est pas tous les jours facile de trouver de nouvelles occupations pour nos enfants en cette période de confinement. Je ne sais pas comment ça se passe de votre côté, mais notre fils joue très peu avec ses jouets en totale autonomie. Cela ne l’intéresse pas. Son truc, c’est vraiment les jeux de société/ les jeux ludiques. Je le vois très rarement prendre des Lego ou des petites voitures pour s’amuser. J’essaye donc de me renouveler en terme d’activités. Parfois, il ne faut pas grand chose pour créer un jeu. Aujourd’hui, je vous montre un petit tuto à la portée de tous pour créer un jeu de lancer et de calcul.

Tuto jeu de lancé et de calcul

Pour cela, il vous faudra:

  • 1 boîte d’oeufs vide
  • 1 marqueur
  • 1 balle

1- Vous allez voir, ça va très vite côté explicatif…. Commencez donc par écrire des chiffres au marqueur sur une boîte d’oeufs vide. Ici, j’ai décidé de mettre des 1/2/5 et 10.

2- Voilà, votre jeu est déjà prêt ! Incroyable non ?! Il ne vous reste plus qu’à jeter une balle et de noter votre score à chaque tour.

En plus d’être amusant, ce jeu de lancer permet d’apprendre à viser et à calculer. « Si j’ai fait 1 le tour d’avant et que maintenant je fais 5, combien j’ai de points maintenant ? » Et puis vous avouerez qu’on n’a pas besoin d’avoir fait les beaux-arts pour créer un jeu. Même les non-manuels devraient réussir à le fabriquer.

Notons qu’encore une fois, avec ce que nous avons à la maison il est possible d’occuper les plus jeunes sans avoir besoin de sortir acheter du matériel. Le confinement m’aura fait remarquer qu’en ne succombant pas à la société de consommation de masse, on peut s’amuser tout aussi bien. Fabriquer-vous également des jeux pour vos enfants avec ce que vous trouvez à la maison ? Dites-moi tout en commentaire.

Tuto jeu du cochon comme à la kermesse

Et si pendant cette période de confinement, on s’amusait comme à la kermesse mais à la maison ? Je suis sure que vos enfants ne diront pas non ! (Je vous dis ça mais depuis l’attentat de Nice, dans notre ville les kermesses sont interdites dans les écoles. Nous n’avons donc jamais participé à ce genre d’événement). Bref, je m’égare ! Aujourd’hui, je vous explique donc comme réaliser le jeu du cochon pour se changer les idées pendant ces semaines à la maison. Un jeu tout simple qui consiste à se bander les yeux et remettre au bon endroit la queue en tire-bouchon de Monsieur le cochon tout rose.

Tuto jeu du cochon comme à la kermesse

Il vous faudra:

  • un grand carton
  • un petit carton pour pouvoir y découper sa queue en tire-bouchon
  • de la peinture
  • du velcro
Tuto jeu du cochon comme à la kermesse

1- Commencez par dessiner au crayon à papier un cochon sur un grand carton. Puis repassez les traits à la peinture noire. Une fois sec, vous n’avez plus qu’à peindre l’intérieur du cochon en rose (et bien sûr les yeux en noir et blanc). Prenez soin de ne pas dessiner la queue du cochon (très important !)

2- Sur un petit carton, dessinez la queue du cochon. Même principe ensuite avec la peinture noire et la peinture rose pour l’intérieur.

3- Une fois sèche, découpez la queue du cochon.

4- Ensuite, coupez un morceau de velcro. Fixez la partie rugueuse sur le derrière du cochon et la partie douce sous la queue.

5- Il ne vous reste plus qu’à installer votre cochon dans un endroit où vous avez un peu de place pour vous amuser. Personnellement, nous avons opté sur la baie vitrée côté terrasse. Cela nous a permis de jouer un peu au soleil.

Voilà de quoi occuper petits et grands tout en s’amusant. Si vous voulez corser un peu le jeu également, vous pouvez aussi imaginer plusieurs parties à remettre à leurs places. En plus de la queue, pourquoi pas fixer également le groin ou même les oreilles ? Cela peut être amusant de voir les différents éléments accrochés un peu n’importe où à l’aveugle.

Petit Écureuil s’essaye au jeu du cochon
Papa Écureuil s’essaye aussi au jeu du cochon

Interview de parent instagrameur : Pépites and Fun

Aujourd’hui dans l’interview de parent instagrameur, je voulais mettre en avant un compte de moins de 1000 abonnés. Parce que le but de ce rendez-vous n’est pas uniquement de parler de gros comptes qu’on est nombreux à connaître mais aussi de vous montrer des petits bijoux qui méritent beaucoup plus d’abonnés. Je vous présente donc Pépites and Fun, une femme bourrée de créativité, qui fait énormément de choses variés avec ses dix doigts… Une personne très inspirante !

Pépites and Fun

1- Bonjour Pépites and Fun, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour, mon vrai prénom est Alexia, j’ai 37 ans (bientôt 38…). Je suis ergothérapeute en Ehpad depuis 13 ans. Je suis maman de 3 loulous (Charlise 7 ans, Janelle 6 ans, et Maïeul 2 ans), nos amis disent que ce sont des Dexter. lol. Je vis dans le Sud, mais mes origines sont vendéennes (toute ma famille est là-bas). 

Pépites and Fun
Jolie couronne confectionnée par Pépites and Fun pour Barbie

2- Sur ton compte, on se rend compte que tu as un grand penchant pour les loisirs créatifs très variés. Dans quel domaine d’activité manuelle t’éclates-tu le plus et pourquoi ?

Effectivement, je suis une touche à tout, j’aime tester différentes techniques, et il m’en reste encore beaucoup à explorer. Je m’éclate avec le tissage peyote de perles Miyukis. J’aime créer les diagrammes et leur donner forme. Cette activité est parfaite pour moi, car elle prend peu de place, et le tissage devant la télé est mon moment à moi, celui où je me pose. Bon parfois je m’agace quand mon fil fait des noeuds, mais je suis tellement satisfaite quand j’arrive au résultat final. Je me suis aussi mise à la couture récemment, pour confectionner des lingettes lavables. j’en suis devenue accro, j’aime le fait de pouvoir recycler les tissus de vêtements usagés et leur donner une seconde vie. Ces lingettes sont rapides à coudre, pratiques et j’en profite pour les offrir autour de moi. Et l’hiver, c’est tricot party.

Pépites and Fun

3- Fais-tu ces ateliers créatifs seule ou est-ce que tu en fais également avec tes enfants ? Aiment-elles également fabriquer des choses avec leurs mains ?

Le peyote et la couture c’est en solo, pour le reste je fais énormément avec mes filles. Elles adorent créer, dessiner et imaginer des bricolages, même sans moi. Elles s’inspirent parfois de tutos trouvés sur youtube et s’amusent à les reproduire. Elles font essentiellement des objets ou vêtements pour leurs poupées. Lorsque nous faisons des activités ensemble, tout ne roule pas forcément sur des roulettes, la règle d’or est que toute activité débutée, doit être terminée. 

Pépites and Fun

4- Où trouves-tu toute ton inspiration ? Tout vient de ta tête ?

Certaines idées sortent de mon chapeau, d’autres sont inspirées de ce que vois à droite à gauche. je reproduis rarement en intégralité ce que j’ai vu, mais je pioche ce qui m’a intéressé. Ma principale source d’inspiration est @yakadiy qui nous propose des thèmes d’activités tous les 15 jours. Nos activités avec les filles sont toujours en lien avec ces « challenges ». Avant cette rencontre, j’étais vraiment à cours d’inspiration, mais depuis, nous nous calons sur les thèmes, et cherchons ce qu’ils nous inspirent, ce à quoi ils nous font penser, et nous mettons en commun nos idées, pour n’en garder qu’une ou 2.

Pépites and Fun

5- Aurais-tu tes conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient se lancer dans les loisirs créatifs dans cette période de confinement ?

Je ne suis pas une pro en la matière, donc difficile de donner des conseils. Mais d’expérience, je dirais que l’important n’est pas d’obtenir une création parfaite, mais une création réalisée en équipe, qui permet de passer un bon moment. Il y a également beaucoup d’activités avec la peinture qui permettent d’avoir des résultats rapides et surprenants (la peinture à bulle, au peigne, avec une essoreuse à salade..). Ces activités sont accessibles à tous, même aux moins manuels d’entre nous. Il ne faut pas que cela représente une contrainte pour le parent ou l’enfant, sinon c’est un sentiment d’échec qui risque d’en ressortir, la notion de plaisir est primordiale.

Pépites and Fun

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous ?

Dure question ! Il y en a tellement !Il y a évidemment @yakadiy qui a crée une vraie communauté de partage et des rencontres incroyables. Je pense notamment à @blondinmathilde qui fait plein de bricolages avec ses loulous et @menthe_a_l-eau-et-mojito une couturière accro aux pochettes et petites cousettes. Il y a également @allmad.e.here qui propose des créations en papier, @grain_camille et @annakabijoux pour les bijoux, et la fabuleuse @catssense pour ces tissages majestueux. Je suis autant accro à ces comptes pour leurs contenus, que pour les personnes qui se cachent derrière, avec qui des affinités se sont crées.

Pépites and Fun

Merci énormément à Pépites and Fun d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous hebdomadaire. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur Alexia, foncez vous abonner à son compte !

Pépites and Fun

Et pendant ce moment de confinement, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Pépites and Fun

Vos coloriages prennent vie avec Wakatoon

Pas plus tard qu’il y a quelques jours, Petit Écureuil me dit « Tu te rappelles quand on était chez Mamie Patricia en Bretagne, on avait été dans un endroit où on faisait des coloriages et après ils bougeaient sur l’écran. Je voudrais y retourner ». Il parlait de la Cité des Télécoms à Pleumeur-Bodoux. Dans une salle dédiée aux enfants, ils avaient mis à disposition des coloriages qu’on devait scanner, puis on les voyait s’animer sur un mur géant. Autant vous dire qu’il ne voulait plus sortir de cet espace ! Alors quand j’ai vu sur le blog de Crozaclive qu’elle nous parlait du Marsupilami qui prenait vie grâce à l’application Wakatoon, je l’ai vite téléchargée sur mon téléphone.

Wakatoon

Et en effet, les héros préférés des enfants sont présents sur cette appli: le Marsupulami donc, mais aussi Boule et Bill, Lucky Luke, Miraculous, Yakari, Spirou, ou encore les Monsieur Madame. Vous avez le choix et il y en a pour tous les goûts sur Wakatoon.

Comment ça marche? Vous choisissez le ou les personnages que vous voulez animer puis on vous envoie sur votre boîte email un pdf avec 3 coloriages à imprimer. Vous n’avez plus qu’à demander à votre enfant de laisser libre court à son imagination. Une fois son oeuvre terminée, prenez en photo ces coloriages dans l’application. Cela va générer une vidéo que vous pourrez facilement enregistrer sur votre appareil.

C’est absolument magique pour les enfants de voir son coloriage s’animer. Je voyais les yeux de mon enfant pétiller. Notez que dans chaque histoires, il y a 3 dessins à colorier. Le premier s’animera gratuitement, mais si vous voulez voir la totalité du dessin animé, il faudra payer 99 cts. Le prix n’est pas excessif et cela permet de faire rêver un peu nos enfants dans cette période compliqué de confinement.

Nous avons testé les dessins animés de Miraculous et des Monsieur Madame. J’ai eu une préférence pour celui des Monsieur Madame. Dites moi en commentaire si vous testez Wakatoon et ce que vous avez choisi.

Tuto jeu de plateau de billes

J’avoue que je ne sais pas comment on peut appeler ce jeu… Alors j’ai noté dans le titre « plateau de billes ». Bref, vous l’aurez compris en voyant la photo, je vous explique aujourd’hui comment fabriquer un petit jeu pour occuper vos enfants pendant ce confinement. Il faudra alors incliner la boîte de façon à mettre les billes dans les yeux du clown. Je ne sais pas vous, mais personnellement cela me fait penser aux petits circuits de billes que l’on trouve sur le bouchon des produits à bulles. Vous allez voir, il ne vous faudra pas grand chose ! Parce que je le répète : on ne sort pas de chez soi pour aller dans les boutiques uniquement pour trouver de quoi occuper les petits. Sans le savoir, vous avez plein de choses à la maison qui peuvent se transformer. En voilà la preuve.

plateau de jeu de billes

Il vous faudra:

  • une boite de mouchoirs vide
  • un morceau de carton
  • un cuter
  • des ciseaux
  • du scotch
  • des feutres

1- Commencez par couper votre boîte de mouchoir dans le sens de la largeur. Voilà vous avez votre support pour le jeu ! Pas dur non ? Hihi

2- Coupez un morceau de carton à la taille du fond de votre boîte de mouchoirs.

3- Dessinez ce que vous voulez sur le morceau de carton. Ici, j’ai choisi de faire un clown. Mais libre à vous de griffonner autre chose. Laissez exprimer l’artiste qui est en vous !

4- Avec votre cutter, faire des trous dans les endroits où vos billes devront se mettre. Pour le clown, j’ai choisi de découper les yeux. Mais j’aurais bien pu aussi faire un trou dans le nez ! C’est à vous de voir ce que vous voulez.

5- Il ne vous reste plus qu’à prendre du scotch et découpez 4 morceaux que vous roulez. Fixez-les sous le morceau de carton customisé et posez-le tout au fond de la boîte de mouchoirs. Pourquoi faire ceci plutôt que d’utiliser de la colle ? Tout simplement car cela permet de surélever votre dessin pour que vos billes puissent rester dans les trous. De plus, si vous en avez marre de votre dessin, vous pourrez plus facilement en changer.

Voilà, c’est tout simple comme vous pouvez le voir ! Si vous essayer d’en fabriquer à la maison, n’hésitez pas à partager avec moi vos créations sur Instagram !