C’est bientôt la Fête des Grand-Pères.

On parle souvent de la fête des grand-mères, mais on oublie souvent celle des grands-pères. Parce que oui cette fête existe réellement ! Alors célébrons nos chers Papys.  Notez bien, c’est le 7 octobre prochain pour cette année 2018.

Je sais que certains pensent que ce genre d’événement n’est qu’une excuse pour le commerce pour nous faire dépenser de l’argent. Mais je suis assez friande des jours spéciaux pour témoigner tout notre amour. J’avoue que je ne savais pas que la Fête des Papys existait. Quand on était jeune, on n’avait pas l’habitude de célébrer nos grand-pères. Il y a une raison: cela ne se fête en France que depuis 2008. Mais malgré tout, ce jour n’est pas encore enregistré dans le calendrier officiel.

A travers le monde, on ne célèbre pas les grand-pères à la même date. Chez nous, c’est donc le premier dimanche du mois d’octobre. Mais aux Etats-Unis par exemple c’est le premier dimanche de septembre, en Pologne c’est le 21 janvier, et Taïwan le dernier dimanche du mois d’août.

Mais qui est derrière cette fête en France ? C’est l’auteur Franck Izquierdo qui en est l’inventeur.  Il trouvait, à juste titre, qu’il manquait un jour pour célébrer nos gentils papys qu’on aime très fort. Il a donc lancé un site internet dédié à nos grand-pères aux grands cœurs avec le soutien du secrétariat d’État chargé des Aînés pour souligner à un large nombre de personnes qu’il est important de prendre soin de sa famille. Alors un grand merci à lui !

La question est donc : connaissiez-vous cette fête ? Allez-vous la célébrer avec votre famille ? Ici, nous allons essayer de concocter une petite surprise home-made avec notre petit écureuil. Je vous posterai le résultat le 7 octobre prochain sur mon compte Insta.

Trouvez des parcs de jeux pour vos enfants grâce à Playground Around

Partir en voyage avec les enfants, c’est aussi essayer de trouver des aires de jeux sur votre lieu de vacances pour dégourdir un peu les jambes de nos chers bambins. Et ce n’est pas toujours facile de savoir où se trouvent ces fameux parcs. Heureusement, il y a une application pour cela : Playground Around.

Nous aimons beaucoup voir du pays dans la famille écureuil. Mais je sais que notre fils en a parfois un peu marre des visites en tout genre. C’est bien normal qu’à même pas trois ans, on ne soit pas passionné par les musées ou autres visites culturelles. Il faut aussi lui trouver des temps de pause pour qu’il s’amuse et qu’il puisse se dépenser un peu.

Alors comment marche Playground Around ? L’appli vous géolocalise et vous permet de visualiser quels sont les parcs pour enfants de la région où vous vous trouvez. C’est plutôt bien fait: cela vous explique si vous pouvez vous restaurer sur place, s’il y a un parking, ou un accès pour handicapés. Il y a même un petit descriptif avec photo pour vous rendre compte des jeux présents. L’appli est participatif. Vous pouvez donc y glisser vos propres clichés et même noter le square en question. C’est donc une sorte de TripAdvisor des parcs pour enfants.

Playground Around marche partout dans le monde. Que vous partiez à Londres, à New York, à Rome ou encore à Nice, vous trouverez votre bonheur sur l’application. Je tiens par contre à préciser que l’application a été mise au point par des italiens. Ce n’est donc pas en français. Il n’y a que deux langues disponibles: l’italien (forcément) et l’anglais. Je suis une vraie quiche en anglais, mais je vous rassure: c’est facilement compréhensible. L’appli est gratuite. Donc, n’hésitez pas à la télécharger.

Playground Around sera bientôt votre application chouchou lors de vos déplacements en famille. La connaissiez-vous ? Êtes-vous des adeptes des squares lors de vos vacances ? Dites-moi tout en commentaire.

Optez pour le « massage voiture » grâce au t-shirt circuit automobile.

Vous rêvez d’une heure en institut à vous faire masser et dorloter? Mais malheureusement, avec tous les achats de la rentrée scolaire, votre portefeuille crie famine. Pensez donc à exploiter vos enfants pour détendre vos muscles dorsaux. Vos lombaires vous diront merci, et en prime cela amusera beaucoup vos petits.

Il ne vous faudra pas grand chose pour avoir un petit moment de détente pour vous: un t-shirt blanc, des feutres textiles, des petites voitures… Rien de plus ! Il ne vous reste plus qu’à faire preuve de créativité et de réaliser un beau dessin de circuit automobile sur le dos de votre t-shirt. Forcément, vous pouvez imaginer pleins de détails amusant pour votre enfant sur votre réalisation: pourquoi ne pas y mettre des ronds points, des places de parkings, des feux de circulation, des sens interdit… Et n’hésitez pas à travailler le décor avec des buissons, des fleurs, etc.

Je vous assure que ça aura un grand succès auprès de vos enfants. Il ne lui reste plus qu’à s’équiper de petites voitures… Et en avant Guingamp! Bon, j’avoue que mon fils a eu l’extraordinaire idée de rouler également sur ma tête avec ses voitures… Ce qui était un peu moins sympathique quand les roues se sont prises dans mes cheveux… Pensez donc bien à signaler votre petit de ne pas dépasser le circuit.

Un moment de jeu qui se transforme donc en moment de détente, voir de sieste pour les parents. Je pense que vous allez très vite me dire « Merci ». Et puis quelque part, ça donne un look sympa. Je suis sure que Cristana Cordula me trouverait « Ma-Gni-Faïque » !

Vous connaissiez les t-shirts circuit pour un moment de détente et de massage ? N’hésitez pas à me faire part de vos réactions et de me dire si vous tentez le look automobile.

Voyage au Portugal avec un enfant de moins de 3 ans.

Bon, je note dans le titre de mon article « avec un enfant de moins de 3 ans », mais notre fils les aura fin novembre. Alors on n’en est quand même pas très loin. Mais je voulais préciser son âge car les voyages ne sont jamais les mêmes en fonction de l’âge de l’enfant. Nous avons donc passé deux semaines à parcours le Portugal et je pense que les visites auraient peut-être étés différentes s’il avait été plus ou moins grand. Je vous raconte tout.

Première semaine.

Nous avons décidé de partir du côté de Cascais (qui se prononce CachCaïch en portugais). C’est la destination la plus populaire sur le littoral proche de Lisbonne. Nous connaissions déjà Lisbonne, alors on s’est plus attardé sur le reste de la région (Je ne vous parlerai donc pas dans ce billet de tout ce qu’il y a à faire dans la capitale).

Cascais est donc une station balnéaire avec un joli petit port de pêche. Les plages y sont familiales et sûres. Mais si vous montez un petit plus plus au nord, c’est plus dédié aux surfeurs. La plage de Guincho est la plus connue pour les amateurs de belles vagues. À Cascais même, l’océan est plus calme. Par contre, j’espère que vous n’êtes pas frileux car l’eau est bien froide ! Lorsque nous y étions, la température ne dépassait pas 15 degrés, alors que sur le sable il faisait 28 degrés. J’ai beau avoir mes racines bretonnes, j’ai eu du mal à mettre plus que les pieds dans l’eau. Il y a énormément de vent dans la région, ce qui rafraîchit forcément l’océan.

À Cascais, vous allez pouvoir admirer la Boca do Inferno (comprenez par là: la bouche de l’enfer). C’est un gouffre où se jètent les vagues. Et n’oubliez pas de marcher le long du littoral sur la route menant à Estoril. De jolis paysages vous attendent.

Cascais est idéalement placée pour visiter de nombreux points touristiques de la région. Nous avons par exemple beaucoup apprécié Obidos, ville fortifiée pittoresque à voir absolument. Par contre, je précise pour les parents d’enfants en bas âge, c’est beaucoup de pavés. La poussette est donc difficilement utilisable. Pensez donc au porte-bébé. Notre fils avait décidé ce jour là qu’il ne voulait pas marcher, ce fut un peu compliqué de le porter toute la journée. Chose à savoir également: vous pouvez faire le tour de cette petite ville sur les remparts. Si vos enfants sont jeunes, je ne le vous conseille pas car ce n’est pas du tout protégé. Un enfant peut facilement tomber. Nous n’avons donc pas fait le tour sur les remparts, mais nous avons quand même bien apprécié cette charmante ville médiévale. C’est une sortie qui ne vous prendra pas toute la journée. Si vous êtes véhiculée, n’hésitez pas à prolonger votre balade du côté de Peniche. C’est un petit port de pêche absolument charmant avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Peniche pour plus d’une journée, il y a un bateau qui vous amène du côté des îles Berlangas.

Obidos
Peniche

Notre grand regret pendant ces vacances, c’est de ne pas avoir visité Sintra. Ancienne ville royale avec plein de palais majestueux aux sublimes couleurs. C’est la deuxième ville la plus peuplée du Portugal, et elle se situe à seulement 30 kilomètres de Lisbonne. Nous avons essayé d’y aller avec notre petit écureuil, mais nous nous y sommes mal pris. Nous avons opté pour la voiture. Et le Portugal est un pays très difficile pour se garer… Surtout dans ce genre d’endroit. Nous avons tourné pendant deux heures pour finalement rebrousser chemin. Si vous y allez un jour, je vous conseille donc le bus ou le train. Nous n’avons finalement pas décidé de retenter notre chance en transport en commun pour nous y rendre. Notre fils était fatigué de la semaine chargée. La journée à Sintra aurait viré au calvaire pour lui comme pour nous.

Lors de notre précédent voyage à Lisbonne, nous n’avions pas eu le temps d’aller voir le Cristo de Rei de plus près. Ce fut chose faite cette fois-ci. Cette statue vous dit quelque chose? C’est effectivement la même que celle de Rio de Janeiro. Elle est ici sur une plateforme se situant à 80 mètres d’altitude. Ce qui vous permet d’avoir une vue incroyable sur le Tage et le pont du 25 avril.

Deuxième semaine.

Nous avons donc poursuivi notre road trip dans le sud du Portugal, dans l’Algarve. J’ai adoré cette région. Les plages sont sublimes !!! C’est d’ailleurs considéré comme la région avec les plus belles plages AU MONDE ! C’est pour dire…

Nous avions pris une location pas loin de Lagos. Vous ne pouvez pas aller à Lagos sans visiter ses grottes en bateau. Je vous conseille alors de faire bien attention à quelle embarcation vous prenez. Optez plus pour des petits bateaux de pêcheurs avec une capacité de 6 passagers pour pouvoir rentrer dans les grottes. Les paysages sont à couper le souffle. Il existe également des balades en bateau pour pouvoir admirer les dauphins. C’était un peu plus cher et notre portefeuille se vidait dangereusement, donc nous n’avons pas fait en plus cette balade.

Faro est bien sur à voir. C’est la ville la plus touristique de l’Algarve. C’est parfait pour une excursion à la journée. Vous allez pouvoir découvrir le charme de cette petite ville qui est assez différente du reste de la région. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à faire la Ria Formosa. C’est une série de lagunes et de voies fluviales d’eau salée s’étendant de Faro à l’ouest jusqu’à Tavira à l’est. Nous nous adaptions bien sûr au rythme de notre petit écureuil donc nous n’avons pas pu faire cette sortie. Mais peut-être reviendrons-nous un jour ?

Si vous allez un jour dans le sud du Portugal, essayez d’aller aussi du côté de Sagres. Le coucher de soleil y est splendide au Cap St Vincent (mettez une bonne veste; voir même un pantalon pour l’observation… Même si vous êtes en plein mois d’août ! Le vent est bien frais le soir). Et n’oubliez pas de visiter en journée la forteresse. La vue y est splendide.

L’Algarve, c’est avant tout des plages sublimes. Le Portugal est connu pour son vent, donc bien évidemment vous aurez pas mal de plages avec de belles vagues. Mais si vous cherchez des plages plus calmes pour les enfants, cela existe en cherchant un peu. Nous avions opté pour la plage Da Luz. C’était notre point de chute en fin de journée pour aller se baigner et faire quelques châteaux de sable. Dans le sud, l’eau est un peu moins fraîche que vers Cascais. Il est plus facile de se baigner. Elle doit être aux alentours de 22 degrés au mois d’août.

Conseil avant de partir.

Je vais conclure cet article avec un conseil crucial que je vous donne avant de partir. Si vous avez décidé de visiter le Portugal en louant une voiture sur place, vérifiez bien votre carte bleue avant de partir. Je m’explique. Quand nous sommes arrivés à l’agence de location à l’aéroport, nous avons eu une « drôle » de surprise. Visiblement notre carte est une carte de débit et non une carte de crédit. Pour cette raison, ils nous ont fait payé 250 euros supplémentaire pour nos deux semaines de location pour une raison d’assurance. Un français est venu nous voir à ce moment là à l’aéroport et nous a dit que c’était le cas de quasi toutes les nouvelles cartes françaises. Ce que nous appelons « carte de crédit » et pour eux une « carte de débit ». Nous avons une carte du Crédit Agricole et effectivement, nous avons pu constater qu’il était noté « débit » — apparemment pour débit immédiat —sur le côté. N’hésitez pas à vérifier avant de partir, voir même d’appeler votre banque avant de partir pour ne pas perdre inutilement quelques précieux euros.

En tout cas, malgré ce fâcheux événement à l’agence de location de voiture, nous gardons de superbes souvenirs de notre périple. C’est une magnifique destination que je vous conseille de faire. Connaissez-vous le Portugal ? L’avez-vous déjà visité ? Dites-moi tout en commentaire.

Découvrez Story Cubes, les dés générateur d’histoires.

Me voilà de retour de vacances… Ce fut bien.. Ce fut beau… Ce fut dépaysant… Je vous parle d’ailleurs très vite de notre voyage au Portugal avec ce qu’il y a à faire (ou ne pas faire) avec un enfant en bas âge. Mais avant ça, je vous parle de Story Cubes.

Alors qu’est-ce que c’est ? C’est une fabrique à histoires. Un support pour raconter de jolis contes totalement inventés. Le principe est très simple. Premièrement vous lancez trois dés. Les trois symboles qui s’afficheront vous serviront à inventer un personnage. Puis, il ne vous reste plus qu’à relancer vos dés et à vous servir des faces visibles pour former une histoire qui commence par « Il était une fois ».

Pourquoi on aime ?

– C’est un jeu qui forme la créativité. Votre enfant est jeune ? Pas de souci, il pourra vous écouter raconter de jolies histoires et s’imaginer ses propres personnages dans sa tête. Mais très vite, il vous surprendra à essayer d’inventer les siennes. Notre fils n’a pas encore 3 ans et il s’amuse déjà à imaginer de petits scénarios. Bien sûr, il n’en fait pas encore de très élaborés mais cela permet de faire jouer sa créativité.

– Il y a 9 dés en tout. Petit calcul rapide…. 6 x 9… Vous avez donc 54 images différentes pour vous aider à créer. Ils se se rangent dans une petite boîte magnétique qui vous permet de ne pas les perdre et de les prendre n’importe où avec vous. C’est d’ailleurs ma collègue de boulot (et amie) qui nous l’a offert en se disant que ça serait parfait pour mettre dans notre valise pour le Portugal sans prendre de place. (Merci à toi Raph si tu me lis).

– Il existe plusieurs boîtes de Story Cubes pour vous permettre de varier les scénarios et les plaisirs. Nous avons l’original, mais il existe également dans le commerce les versions fantasia, action, ou encore voyage. Pour vous donner quelques exemples des images que vous trouverez dans la version originale, il y a par exemple : une flèche, une abeille, un arc-en-ciel, un avion, une serrure ou encore un éclair.

– C’est donc un jeu mais sans aucune compétition. On peut y jouer avec autant de personnes que l’on souhaite… Que vous soyez 2, 4, 6, ou même pourquoi pas tout seul, il est possible de s’amuser avec ces dés.

– Ce générateur d’histoires est à prix raisonnable. Vous le trouverez pour 10,95 euros.

Je vous conseille donc de vous laisser tenter par les Story Cubes. Vous ne serez pas déçus. Il est noté dessus à partir de 6 ans, mais honnêtement, vous pouvez l’utiliser bien avant. Vous connaissiez ? Vous avez déjà testé ? Dites-moi tout en commentaire.

 

 

Découvrez Le Sovtabl, le bracelet sécurité pour votre enfant.

Je crois que la plus grosse crainte d’un parent est qu’il arrive quelque chose à l’un de nos enfants. Et malheureusement, ça va parfois très vite. On est en train de ranger les affaires de plage dans le sac… On secoue notre serviette pour enlever le sable… Le temps de se retourner, on a perdu de vu notre enfant qui est parti courir je-ne-sais où sur la plage! Et là, crise d’angoisse assurée. Les vacances sont souvent source de divers accidents avec les enfants. Jouons la sécurité avec Le Sovtabl.

Alors qu’est-ce que c’est ? Ce sont des bracelets sur lesquels vous notez l’identité de vos enfants au stylo bille, avec également votre numéro de téléphone. Vous accrochez ensuite le bracelet sur le poignet de votre petit, et le tour est joué. C’est collé définitivement ! Il vous faudra ensuite vous munir d’une paire de ciseaux à bouts ronds pour l’enlever.

On n’est jamais trop prudent. Je touche du bois, ça ne m’est jamais arrivé de perdre mon fils dans la foule. Mais je garde de mauvais souvenirs d’enfance à ne pas retrouver mes parents… A pleurer en courant partout dans les rayons d’un supermarché ou sur la plage à la recherche de mon Papa et de ma Maman.

Avec Le Sovtabl, si votre enfant est perdu, un adulte pourra l’identifier et vous prévenir de sa situation géographique. Bien sûr, cela n’évite pas de le perdre, mais ça permet de plus facilement le retrouver. Ce n’est peut-être pas utile de les utiliser tous les jours de l’année. Mais quand vous avez prévu une sortie au milieu de beaucoup de monde, cela peut être rassurant (parc d’attraction, plage, visite, etc…)

Ces bracelets sont totalement abordables. Comptez 1.50 euros à l’unité, 14.40 euros le pack de 12, ou encore 16 euros le pack de 16 bracelets.

J’avoue que je n’ai qu’un enfant. Mais j’imagine très bien que lorsqu’on a plusieurs rejetons, c’est souvent difficile d’avoir l’œil partout. On applique de la crème solaire à la petite Louise, pendant que le petit Paul est parti en courant sans prévenir en direction du marchand de glace et s’est perdu sur la plage surchargée… Ce genre de situation peut arriver à n’importe quel parent. On n’est donc jamais trop prudent.

Je vous offre d’ailleurs un pack comprenant 12 bracelets d’identité Le Sovtabl.

Pour cela:

– Likez la page Facebook de Maman Écureuil

– Likez la page Facebook de Le Sovtabl

– Likez le post Facebook

– Commentez le post Facebook en taguant deux autres parents minimum

Bien sûr, si vous le souhaitez, partagez autour de vous.  Quand il s’agit de sécurité, il vaut mieux partager pour avertir.

Il y aura 3 gagnants. Vous pouvez jouer jusqu’au jeudi 16 août. Les gagnants seront avertis le lendemain. Bonnes chance à vous.

Découvrez le site Artgeist.fr pour décorer les murs de votre intérieur.

C’est les vacances, on prend du temps pour soi et on a parfois une envie de changer la déco de la maison. Je vous parle aujourd’hui d’un site déco coup de cœur, il s’agit de Artgeist.fr .

J’ai récemment commandé une toile chez eux et je suis tombée sous le charme. Avec mon mari, on adore  « La Grande Vague de Kanagawa ». Bien sûr, on n’a pas les moyens d’avoir l’original à la maison. Alors j’étais ravie de trouver une copie sur ce site… Une légère hésitation tout de même avant de commander…. Est-ce que la copie sera à la hauteur? Ne serait-je pas déçue d’avoir notre vague mal faite sur un mur de notre chambre? Et bien, j’ai vite pu constater que la qualité était au rendez-vous. J’avais dans ma tête le rendu de certaines photos sur toile, pas très jojos… Et j’avais peur d’avoir fait un mauvais choix. Mais pas du tout ! Artgeist.fr, c’est quand même 10 ans d’expérience, du fait main sur une toile naturelle. 

C’est rare quand je vous parle d’autre chose que de parentalité. Alors vous pouvez savoir que j’ai eu un gros coup de cœur. Vous trouverez beaucoup de belles choses sur ce site : des tableaux peints à la main (ils ont un peu plus de 200 artistes qui peignent pour vous de véritables œuvres d’art), des toiles imprimées mais avec une qualité incroyable, également des stickers, et des papiers peints. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Il y a d’ailleurs des stickers totalement adorables pour les chambres d’enfant. Je sais que lorsque j’étais enceinte, j’aimais flâner sur ce genre de site pour choisir la déco de notre enfant.  Il y a plus de 2 300 stickers sur  Artgeist.fr, donc vous allez forcément trouver votre bonheur !

Une multitude de choix également concernant les tableaux peints à la main. Des couleurs vives, des traces articulée du pinceau et des motifs design. Pas besoin d’avoir peur de l’emplacement de votre tableau sur les murs de votre intérieur. Je sais que toutes les matières n’aiment pas spécialement le soleil. Ici, ils utilisent de la peinture acrylique qui résiste aux UV (je sais que c’est un critère important pour moi qui habite dans le sud avec énormément de luminosité). La toile utilisée est aussi résistante à l’humidité. Vous allez donc pouvoir garder votre œuvre d’art de nombreuses années.

Je vous ai fait une petite sélection pour vous montrer ce qu’il y a sur ce site. Vous allez vous en prendre plein la vue. Et vous, aimez-vous la déco? Dites-moi tout en commentaire.

Découvrez le livre-CD « Le livre qui parlait plusieurs langues »

Alors là ATTENTION ! Très gros coup de cœur pour ce livre CD « Le livre qui parlait plusieurs langues ». Totale découverte par hasard puisque mon mari l’a eu en cadeau avec l’un de ses collègues.

Alors pourquoi on aime tant?

– Comme son nom l’indique, ce livre parle plusieurs langues: 20 pour être précise. C’est donc l’histoire d’un petit garçon qui marche, marche marche et arrive dans la forêt avec dans son sac un livre. Il rencontre alors un loup qui veut le manger. Rusé, le petit garçon l’arrête et lui dit qu’il veut lui lire son livre. Le loup attend et écoute l’histoire. Une fois qu’elle est terminée, il veut donc à nouveau le manger. Mais le petit garçon reprend sa lecture car il lui dit que ce n’est pas fini et que son livre ne s’arrête jamais puisqu’il parle toutes les langues du monde. Le loup écoute donc et finit par s’endormir. Une fois assoupi, le petit garçon retourne chez lui.

– Je trouve très intéressant de pouvoir faire écouter d’autres langues à son enfant. On a souvent l’habitude d’entendre l’anglais. Mais à part si vous voyagez, vous entendrez plus difficilement d’autres langues. Le cd démarre avec l’histoire en français, puis elle reprendra dans 20 langues différentes comme par exemple le persan, le thaï, le portugais, le swahili…

– Vous allez pouvoir faire découvrir également différentes écritures qui ne ressemblent pas du tout à la nôtre : le chinois, le japonais, le khmer, l’arabe.. Votre enfant peut donc observer qu’il existe de nombreuses cultures, aussi riches les unes que les autres, partout dans le monde. Cela permet de faire une belle ouverture d’esprit dès le plus jeune âge.

– Les illustrations sont belles et colorées. C’est un livre qu’on a envie d’ouvrir et de feuilleter.

– La musique du CD, qui accompagne le récit, est très agréable à écouter. Je dirais même qu’elle est relaxante. C’est vraiment un moment de calme à partager avec votre enfant.

– A la fin du livre, vous trouverez un explicatif des différentes langues que vous entendrez dans ce livre-cd. Si votre enfant vous demande donc où parle-t-on le swahili, vous pourrez lui répondre précisément qu’elle est parlée dans l’est de l’Afrique; principalement en Tanzanie, Kenya, et en Ouganda. Pourquoi ne pas ensuite regarder une carte du monde pour lui montrer les différents pays? C’est un véritable outil pédagogique.

J’aime penser que la lecture ouvre l’esprit. « Le livre qui parlait toutes les langues » en est une parfaite illustration. Je vous le conseille vivement. C’est à mon sens un véritable éveil au monde. Comptez 18,50 euros. Cela coûte forcément un peu plus que les livres sans cd. Mais il les vaut largement.

Peinture avec une essoreuse à salade.

L’autre jour, je vous parlais de peinture avec des petites voitures, aujourd’hui nous détournons un autre objet du quotidien pour faire de belles créations: l’essoreuse à salade. Très facile à mettre en place, voici une activité qui amusera à coup sûr vos enfants.

L’avantage, c’est qu’il ne vous faudra pas beaucoup de matériel : de la peinture de couleurs différentes, des feuilles de papier, une essoreuse à salade et un peu d’huile de coude.

Il vous suffit de découper du papier aux dimensions du fond de votre essoreuse. Je vous conseille de prendre un papier un peu épais pour ne pas que ça parte en sucette lors de votre « essorage ». Ici, j’ai découpé des disques uniquement de couleur blanche, mais libre à vous d’utiliser d’autres papiers de couleur pour varier les plaisirs.

Je vous conseille également d’utiliser une peinture gouache spéciale enfants. Elles ont l’avantage de se nettoyer beaucoup plus facilement sans avoir à frotter énormément. Ici, j’utilise celle de chez Crayola que je trouve particulièrement pratique. Évitez bien évidemment l’acrylique si vous ne voulez pas avoir à jeter votre essoreuse à salade après avoir joué aux artistes peintes.

Placez donc votre disque au fond de votre essoreuse. Mettez les couleurs de votre choix au centre de votre disque. Attention, je précise bien au centre, car la peinture aura du mal à se disperser sinon. Refermez votre essoreuse…. Et vous l’aurez deviné: il ne vous reste plus qu’à tourner dans un sens comme dans l’autre.

Il est amusant d’ouvrir l’essoreuse pour découvrir le résultat. N’hésitez pas à préparer plusieurs disques de papier d’avance car cette activité est tellement amusante que votre enfant voudra à coup sûr recommencer l’opération une fois celle-ci terminée. Cela vous fera de belles oeuvres d’art dignes des expositions contemporaines les plus courues.

Vous arrive-t-il également de détourner des objets du quotidien pour faire des créations artistiques avec ou sans enfant? Dites-moi tout en commentaire.

 

Le Time Timer pour apprendre aux enfants à gérer leur temps

Connaissez-vous la technique du Time Timer ? Je l’ai trouvé dans de nombreux livres d’éducation positive. Il permet à l’enfant de gérer son temps et d’éviter les crises de frustration. Notre petit écureuil ayant du mal à stopper une activité pour en faire une autre, nous avons donc investi et en sommes très contents.

Alors en quoi ça consiste?

Cela marche un peu comme le Time Timer des œufs à la coque. Seulement, ici, vous avez la possibilité de mettre plus de minutes et votre enfant pourra visualiser le temps qu’il lui reste grâce au visuel rouge (et en prime, vous n’avez pas le tic-tac désagréable du minuteur à œuf).

Nous l’utilisons pour de nombreuses occasions dans la journée. Avant, le matin, notre fils râlait fortement quand il fallait arrêter de jouer et partir chez la nourrice. Finalement tout le monde était énervé à la fin : moi car j’allais me mettre en retard au travail et lui car il n’avait pas fini de faire sa bataille entre ses dinosaures. Maintenant, je lui mets son Time Timer en route 20 à 25 minutes avant de partir et je lui dis: « Simon, attention, quand ça sonne, tu mets tes chaussures et on y va ». De temps en temps, il jette un coup d’œil et sait où il en est du temps restant. Il se gère et évite de rentrer dans de grosses colères car on l’a coupé en plein amusement.

Pour les parents qui autorisent les écrans, c’est également une bonne manière de limiter le nombre de dessins animés ou les jeux sur la tablette sans pour autant partir en guerre.

Vous pouvez également vous en servir pour le lavage de dents. Comme cela on est sur que votre enfant se lave suffisamment les quenottes.

C’est très léger. Vous pouvez donc très facilement l’emporter avec vous quand vous partez en vacances. Car les frustrations ne prennent pas de congés.

Le Time Timer peut également être utilisé pour les adultes dans le cadre du travail. Cela permet de ne pas flâner et de se concentrer. « Dans une heure, je dois avoir fini le dossier de Monsieur Bidule ». Cela vous permettra de ne pas vous disperser et d’avancer efficacement.

Si vous avez des enfants en âge de faire des devoirs, vous pouvez également instaurer des temps de pause: « Dans 30 minutes, tu peux te faire une pause de 10 minutes ».

Vous trouverez très rapidement mille et une façon de l’utiliser et de gérer le temps de toute la famille. C’est une petite merveille que je vous conseille tous d’avoir à la maison. Par contre, ce n’est pas forcément donné. Nous avons acheté le nôtre sur Amazon à 32 euros. Bien évidemment, vous pouvez utiliser la minuterie de votre téléphone pour cela. Mais ça aura moins un impact sur votre enfant car il n’aura pas le visuel rouge pour lui montrer combien de temps il lui reste.

Vous connaissiez ce système de Time Timer ? Vous l’utilisez à la maison ? Dites-moi tout en commentaire.