Interview de parent instagrameur : Xelanea

Cette semaine mon blog est un peu au ralenti. En effet, si vous me suivez sur Instagram, vous avez du le voir: nous sommes en vacances à la montagne. Mais ce n’est pas une raison pour passer à côté de l’interview de parent instagrameur. Aujourd’hui donc, je voulais vous mettre cette super Maman à l’honneur : Xelanea. C’est un petit compte qui a démarré l’année dernière. Mais c’est surtout une Maman créative avec un cœur gros comme ça et qui a pris en charge les défis rdvyakadiy. Des défis qui permettent de se challenger sur des thèmes créatifs. Faisons donc connaissance…

Xelanea


  1- Bonjour Xelanea, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


 Je suis originaire de Nantes mais depuis que j’ai rencontré l’amour, il y a 5 ans, je vis près de Caen, en Normandie.Je suis une maman gâtée avec deux enfants. Une petite fille de 3 ans et demi et un garçon qui soufflera sa première bougie dans quelques jours. 
Préparatrice en pharmacie le jour et quand j’enlève ma blouse, c’est la passion du bricolage qui m’anime!

Xelanea


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir un compte Instagram?


Je l’ai ouvert ado pour faire comme les amis mais je ne m’y intéressait pas vraiment. 
En 2020, avec le confinement et mon congé maternité, j’ai pris goût à suivre des comptes. Plus divertissant que BFM 🙊. À la maison, avec ma fille, on a pris du temps pour bricoler encore un peu plus. J’ai commencé à poster nos bricolages pour garder un souvenir et partager avec nos familles et amis. 

Xelanea

3- Comment trouves-tu toutes les jolies idées d’activités que tu mets en place avec tes deux enfants?


  Sur Pinterest, Internet, livre de bricolage et Instagram évidemment. Petite, j’aimais déjà beaucoup les activités manuelles. C’est un plaisir de partager ces souvenirs avec ma fille.  

Xelanea

4- Je t’ai découverte en participant aux challenges Yakadiy. Ils avaient malheureusement arrêtés au bout de quelques mois mais tu as eu la bonne idée de reprendre le flambeau. Comment s’est passée cette passation et peux-tu nous expliquer en quelques mots ce qu’est la page rdvyakadiy?


 Oui, j’ai découvert le compte yakadiy pendant le confinement. J’ai participé à mon 1er challenge « ça cartonne » en avril. On participait activement, on adorait ces petits challenges avec mon aînée. Puis ça s’est arrêté d’un coup (je pensais que c’était lié aux vacances). Mais il n’y a pas eu de nouveau challenge. Inquiète, j’ai écrit à yakadiy.  
Avec d’autres comptes Instagram nous échangions sur ce long silence.  Plus personne n’a eu de réponse de yakadiy. Ses rdv manquaient à tout le monde. Pour ne pas perdre cette énergie créée, j’ai lancé rdvyakadiy pour qu’on puisse se retrouver à nouveau. J’y lance un challenge par mois, sélectionne 12 finalistes puis sélectionne 1 vainqueur qui remporte un cadeau d’une valeur de 30€. Ce compte rdvyakadiy est une nouvelle page à créer ensemble : créer, s’inspirer, échanger, s’amuser!

Xelanea


 5- Chapeau pour cette organisation. Comment trouves-tu tes thèmes? Les lots à gagner? Et surtout n’est-ce pas trop dur de désigner un gagnant? 


 J’essaie de trouver des thèmes en fonction des événements/fêtes à venir, comme Halloween, Noël, Nouvel an chinois. L’idée est toujours de trouver un thème qui puisse nous rassembler, rassembler nos univers. Les lots sont variés. En fonction de l’heureux gagnant, j’adapte le lot.. Certains préfèrent une carte cadeau dans un magasin de loisirs créatifs mais il y a aussi le colis surprise où je m’amuse à fouiller dans les magasins de loisirs créatifs, de quoi vous faire bricoler toujours un peu plus! (Je finance ce lot moi-même, c’est un vrai plaisir de le faire. Mais si des partenariats veulent donner un coup de pouce à notre groupe de petits bricoleurs ça sera avec plaisir 🤓)Pour ce qui est de désigner un gagnant c’est tellement difficile! Il y a toujours plein de bonnes idées! Mais je vais vous raconter une anecdote. Il m’arrive de demander de l’aide à ma grande. Mais quand je lui dit : « ok on choisit celui-ci? » elle me répond: « oui ou l’autre aussi » 😇😅😂

Xelanea


6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?


Mes comptes instagram chouchous  (il y en a plein) sont:@mamanecureil et @mamanecureuil_asmr
@mamansurlefil
@bricolokids
@mes2etoiles
@blondiymathilde
@menthe_a_l_eau_et_mojito
@maman_sur_leau
@_clodem_
@alice_et_romanette
@pepites_and_fun
et pour en mettre une dernière @mange.prie.seme

Xelanea

Merci encore à Xelanea d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle, foncez vous abonner à son compte. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Orelynoa Books

Je pense qu’il est inutile de préciser que j’aime les livres jeunesse. Ha bon?! Vous ne l’aviez pas encore constaté ?! Comme c’est étrange ^^ Trêve de plaisanterie, c’est donc tout naturellement que je vous présente aujourd’hui un joli compte dédié à la littérature pour enfants. Il s’agit donc de Orelynoa Books. Je suis complètement fan de son feed avec ses photos très recherchées et travaillées.

Orelynoa Books

1- Bonjour Orelynoa_books, merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour et merci beaucoup pour cette petite interview pour ton blog, c’est vraiment un plaisir et un honneur. Je m’appelle Aurélie, j’ai 31 ans et je suis maman de 2 loupiots (bientôt 4 ans et 6 ans). Je travaille dans une bibliothèque universitaire, la même où j’allais souvent quand j’était étudiante, parfois la vie est très drôle. J’ai une maitrise en psychologie cognitive et un master 2 en Ergonomie et Gestion des Risques Professionnels. J’ai crée mon compte instagram il y a environ 1 an et demi, dans le but premier de pouvoir partager et échanger autour des livres, et ces échanges sont vraiment très précieux et enrichissants pour moi.

Orelynoa Books

2- Je crois qu’on l’a tous deviné: tu es une grande amoureuse des livres. Si tu devais partir sur une île déserte et que tu devais amener avec toi tous tes livres jeunesse préférés, quels seraient-ils et pourquoi?

Oh oui, ma maison ressemble à une vraie bibliothèque !!
Si je devais partir sur une île déserte, le premier que je mettrais dans ma valise, serait sans hésiter « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint Exupéry. Ce livre à une énorme valeur sentimentale, c’est vraiment le premier livre que j’ai lu et c’est ma grand-mère qui me l’a offert, et il lui appartenait avant.
J’emporterais aussi, toute la saga Harry Potter, en grand fan que je suis !! En ce qui concerne les albums jeunesse, j’emporterais avec moi toute la saga de « L’ours qui jouait du piano » de David Litchfield, j’aime tellement cet illustrateur, mais aussi tous les livres des Frères Fan (« Le jardinier de la nuit » est mon préféré »). Et peut être un petit dernier, L’ «Abécédaire des métiers imaginaires » d’Anne Montel, ce livre est une vraie merveille !! Bon voilà je pense, que cela fait déjà pas mal de livres, mais en fait j’essaierais de remplir ma valise au maximum!!

Orelynoa Books

3- Je suppose que si tu aimes les livres pour enfants, c’est que toi même tu apprécies de te plonger dans un bon ouvrage. Quelle lectrice es-tu?

Je suis ce genre de lectrice qui, si elle se retrouve emportée dès les premières pages par un livre, elle ne peut plus le lâcher avant de l’avoir terminé. Les livres sont vraiment pour moi un moyen d’évasion, une petite parenthèse dans le quotidien.
Je lis beaucoup moins maintenant, surtout depuis que j’ai repris un travail à temps plein, mais dès que j’ai un moment je lis. Je partage aussi cet amour des livres avec mes deux loupiots.

Orelynoa Books

4- Ce qui est remarquable également lorsque nous parcourons ton compte Instagram c’est la beauté de tes photos qui sont très travaillées. Quel est ton (ou tes) secrets?

Oh merci beaucoup. Il n’y a pas vraiment de secret, j’aime beaucoup la photographie et j’ai un petit coté artistique (j’adore dessiner par exemple) Quand j’ai commencé à publier des chroniques de livres, j’ai eu l’envie de les mettre un peu en scène. J’ai fouiné pour trouver des logiciels de montage et je suis tombée sur PicsArt… Avec ce logiciel il y a énormément de possibilités, c’est vraiment génial et surtout il est accessible à tout le monde.

Orelynoa Books

5- J’ai vu que tu avais un blog mais que tu ne l’avais pas mis à jour depuis bientôt un an. Vas-tu reprendre l’écriture d’articles ou te concentres-tu maintenant davantage sur Instagram?

Oui j’aimerais beaucoup reprendre l’écriture de mon blog mais malheureusement je n’ai pas le temps. Au départ je voulais que mon blog soit complémentaire à mon compte instagram, j’espère pouvoir un jour le reprendre mais pour le moment il est en sommeil.

Orelynoa Books

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Oula pas simple comme question, il y en a tellement… La liste serait beaucoup trop longue si je devais citer tous mes comptes instagram chouchous.
Pour en citer que 3, il y a le compte de ma copine @anita_radcliff, son compte est magnifique et c’est une des premières personnes avec qui j’ai échangé quand j’ai commencé instagram. Il y a le compte instagram de @marine_clk, un compte instagram de photos, ces photos sont vraiment sublimes!! Et enfin le compte instagram de nathi_lit, sur lequel je trouve toujours de belles idées de lecture.

Orelynoa Books

Merci à Orelynoah Books de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle n’hésitez pas à vous abonner. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Claire Rêves de Fripouilles

Quand on vous dit que l’algorithme d’Instagram est vraiment injuste, ce n’est pas des blagues. Parce que quand je vois des comptes comme Claire Rêves de Fripouilles qui publient des photos magnifiques de leurs activités en famille, je ne comprends pas pourquoi elle n’a pas plus d’abonnés. Je vous mets en avant aujourd’hui un petit compte donc qui mérite beaucoup plus et j’espère que cette interview lui fera un petit coup de boost.

Claire  Rêves de Fripouilles

1- Bonjour Claire Rêves de Fripouilles. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Bonjour Angélique, Merci de m’avoir invitée sur ton blog, cela me fait très plaisir! Je m’appelle Claire, j’ai 36 ans. Je suis l’heureuse maman de 4 enfants; Julie 10ans; Harmonie 9ans, Célia 7ans et Victor 5ans (bientôt 6). Nous habitons depuis 10ans près de Genève mais en France au pied du Jura. Je ne travaille plus depuis la naissance de ma grande (j’ai un master en management et marketing, je bossais dans un cabinet d’audit au Luxembourg, ma vie a bien changé depuis…); mais je suis plutôt active dans l’école des enfants (parent délégué; sou des écoles) et j’ai aussi d’autres engagements. J’ai toujours été créative, curieuse et un poil bordélique, j’aime beaucoup la photo, les voyages, les livres, je suis gourmande et pipelette! Du coup j’ai créé mon blog Rêves de fripouilles en septembre 2015 poussée par des amies pour partager toutes les activités et les recettes que nous faisions; et je me suis prise au jeu ! J’adore tenir mon blog, réfléchir aux nouvelles activités, aux recettes ou bien aux livres dont je vais parler et sur lesquels je vais pouvoir échanger, il a bien évolué depuis le début. Je me suis mise sur Instagram environ 1an après, et je dois dire que cette application est assez addictive… J’adore les échanges que je peux avoir avec mes abonnés en commentaires ou en MP, ainsi qu’avec certains comptes que je suis.

Claire  Rêves de Fripouilles


2- Ce que j’aime sur ton compte, c’est qu’il est très complet. Tu parles autant de livres que d’activités ou de recettes.  Peux-tu me citer tes livres jeunesse préférés? Comment faire aimer la lecture aux enfants?


Merci beaucoup, c’est vraiment une volonté de ma part de partager toutes mes passions avec passion ! L’un de mes livres jeunesse coup de cœur de ces dernières années c’est « Le souffleur de rêves » de Bernard Villiot et illustré par Thibaut Prugnes, c’est un livre magnifique tant par l’histoire que par les illustrations. Du même illustrateur, le livre « Le souvenir des grandes vacances » m’a beaucoup émue. J’aime énormément les livres des « Ptites poules » de Christian Jolibois et Christian Heinrich, je trouve ces livres très drôles avec plusieurs niveaux de lecture pour les enfants et pour les adultes (mes chouchous: la poule au bois dormant; la cabane maléfique; la grande casserole et un poulailler dans les étoiles). Je suis aussi avec beaucoup de plaisir le travail de Quentin Gréban que se soit comme illustrateur ou  comme auteur/illustrateur, je le trouve très talentueux et ses livres sont toujours de qualité comme « Charlie » qui traite de la différence avec humour, « Petit Indien » sur le dépassement de soi; mais aussi l’excellent livre Maman écrit par Hélène Delforge et illustré par Quentin Gréban, qui est émouvant, magnifique, un vrai bijou pour les mamans. Je suis aussi une grande fan des livres Cherche et Trouve, mon préféré est « A la recherche de la carotte bleue » de Sébastien Telleschi. Il y a tellement d’autres livres que j’aime beaucoup, j’ai toujours du mal à donner une liste exhaustive et minimaliste. J’aime aussi suivre le travail de certains auteurs ou illustrateurs comme ceux que j’ai cité mais aussi comme parmi tant d’autres les Fan Brothers, Rebecca Dautremer, Torben Kuhlman ou Benjamin Lacombe. Je suis d’abord attirée par les illustrations puis je lis les histoires et pour finir de valider un livre j’observe la réaction de mes enfants et on en discute ensemble (qu’est ce qui leur plaît, est-ce qu’ils aiment, …). Demandez à mes amies, si elles me branchent littérature jeunesse en venant me voir, on peut y passer un looong moment et finir avec plein de livres éparpillés autour de nous lol. Pour faire aimer les livres aux enfants; je dirais en quelques phrases: leurs proposer des livres dès le plus jeune âge, que les livres soient variés, à portée de main et ne pas hésiter à lire 10 fois le même livre même si on en a marre. Lire un peu soi même, des livres ou des BD ou des magazines, les enfants fonctionnent beaucoup par mimétisme. On peut aussi proposer des activités autour des livres; le net fourmille d’idées, cela donne encore plus d’intérêt aux livres. J’avais justement écrit un article sur ce sujet, c’est passionnant ! Dans cet article, je racontais que nous avions des livres dans toutes les pièces de la maison, c’est toujours le cas et je pense réellement que le fait que les livres soient en libre accès (tout en étant adaptés à l’âge des enfants qui y ont accès bien sûr) permet de provoquer les moments de lecture; et l’envie de les feuilleter. Et pour finir montrer aux enfants que la lecture peut être source de plaisir et d’émotions (en faisant des voix différentes, en mimant, en choisissant des livres drôles…). 

Claire  Rêves de Fripouilles

3- J’adore les petites créations que tu fais avec tes enfants. Elles sont vraiment adorables. Où puises-tu ton inspiration?


Merci beaucoup, j’ai toujours beaucoup aimé créer, depuis toute petite, j’ai même fait 2 ans d’école d’arts plastiques au lycée en activité extrascolaire, j’ai pris aussi arts plastiques au bac comme option notée, et j’étais présidente de l’assoc’art de mon école de commerce pendant mes études. J’ai donc mon inspiration personnelle, mon cerveau peut partir loin, très loin dans certaines idées créatives, mais aussi je m’inspire de ce qui m’entoure; la nature, nos balades, nos visites, nos voyages. Certains livres aussi m’inspirent beaucoup. Et puis internet; entre Pinterest que je trouve être une vraie mine à idées, ainsi que les blogs que je suis qui me donnent envie de tester des activités; des techniques… Et mes enfants aussi sont source d’inspiration et de propositions! Je mélange un peu de tout selon les activités, selon les moments et surtout selon les envies de mes enfants. Ils sont toujours partant pour créer et s’amuser, bien souvent se sont eux qui me demandent de faire des activités. 

Claire  Rêves de Fripouilles


4- Comment on fait pour s’organiser pour faire tout ce que tu fais quand on est Maman d’une famille nombreuse?


Pendant plusieurs années (5 ans environ), mon mari était absent la semaine pour son travail, ça a commencé juste après que je sois tombée enceinte de Victor, jusqu’à ses 4ans. J’ai donc appris petit à petit à gérer les priorités, les choses qui sont pour moi les plus importantes et celles qui peuvent attendre ou carrément être oubliées, et j’ai aussi appris qu’on pouvait finalement faire plein de choses même seule avec 4 enfants en bas âge, ce n’est pas simple mais avec un peu d’organisation c’est possible (sorties ski, aller seule à la plage, voyager seule avec les 4, …). J’ai aussi appris à m’organiser avec mes amies pour les trajets aux activités et à demander de l’aide si je suis sous l’eau. Du coup de ces années de maman solo la semaine; je garde l’habitude de gérer toutes les tâches liées à la famille la journée (linge, cuisine, école, maman taxi …) et le soir je m’occupe du blog quand les enfants sont couchés (pas tous les soirs, mais souvent devant un film ou une série). J’aime aussi faire les photos qui illustrent le blog la journée pour avoir une belle lumière, du coup je me cale des matinées photos de livres par exemple, je vais prendre entre 4 et 10 livres en photos en une matinée ou 1H selon le temps que j’ai; puis espacer la rédaction les soirs petit à petit. Mes enfants aussi participent beaucoup, depuis qu’ils sont petits ils nous aident, chacun à leur niveau bien sûr, et ces années seule avec eux les ont beaucoup autonomisés pour la douche; les repas; l’habillage, mais pas les devoirs étrangement lol. Et puis je pense que le fait d’être maman peu importe le nombre d’enfant, fait que l’on acquiert une capacité d’adaptation impressionnante. Et je prône beaucoup le lâcher prise ! Ma maison est une maison qui vit, qui créé donc bon elle n’est pas toujours bien ordonnée, pour moi ce n’est pas hyper grave, tant qu’on est heureux (en écrivant ça je visualise mon mari maniaque qui s’arrache les cheveux). Ma priorité: mes enfants et leur bonheur; si ils veulent faire de la peinture après le déjeuner avant de retourner à l’école; et bien GO, on ramène tout à la cuisine, on nettoie la table et on s’installe et puis je range la cuisine plus tard c’est pas grave, c’est fun, on s’amuse et au passage ils m’ont aidé à ranger un peu l’air de rien. J’aime l’improvisation et j’ai de la chance mes enfants me le rendent bien ! Ils me suivent dans mes délires. 

Claire  Rêves de Fripouilles


5- On est beaucoup à la maison en ce moment avec cette conjoncture un peu spéciale. Pourrais-tu me donner une petite recette de cuisine simple à faire avec ses enfants?


J’adore faire des tartes salées avec mes enfants; soit on fait la pâte nous même (250g de farine, 120g de beurre, environ 60mL d’eau bien froide (5mins au congel), une grosse pincée de sel, on mélange tout en mettant l’eau au fur et à mesure et hop on étale et on garnit) soit j’en achète des toutes prêtes pour quand j’ai pas le temps; puis on met tous les ingrédients dans des bols et hop c’est parti pour garnir; les recettes préférées de mes enfants sont la traditionnelle quiche lorraine, sinon ils aiment beaucoup mes tartes aux légumes râpés (je ou ils râpent des carottes en hiver et des courgettes en été; que nous mettons ensuite sur la pâte avec du fromage (on a la chance de trouver du délicieux gruyère suisse râpé), on ajoute le mélange 4 œufs battus avec 250mL de lait, du thym et hop au four), ou bien mes grandes adorent ma tarte moutarde tomates en été, on badigeonne la pâte avec de la moutarde, sur certaines zones on met du fromage (Harmonie n’en mange pas du coup on n’en met pas partout), on coupe des tomates en rondelles épaisses que je dispose sur la moutarde et le fromage, on presse 1 ou 2 gousses d’ail dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, un peu de fleur de sel et du thym, on parsème sur les tomates et hop au four 210°c pendant 20-25mins pour toutes ces idées de tartes. 
Et comme je suis une irréductible bavarde, il y a aussi les pizzas maison qui sont sympas à faire avec les enfants; on fait la pâte (j’ai une recette sur le blog) puis chacun son bout de pâte et la garnit selon ses goûts, au four à 215°c pendant 20-25mins. On peut faire énormément de choses en cuisine avec les enfants, du salé comme de la pâtisserie! Il suffit d’adapter les tâches qu’on leur confie à leurs âges, c’est toujours un bon moment et puis cela nous entraine à lâcher prise aussi grâce les œufs explosés sur le plan de travail ou par terre, ou bien avec la farine ou le sucre qui se répandent partout; les petits doigts qui veulent tout goûter… tout se nettoie, ce n’est pas grave; on s’amuse et on créé des souvenirs. 

Claire  Rêves de Fripouilles


6- Et enfin, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?


Quelle question difficile ! Toutes les semaines en lisant tes interviews, je me disais que cette question était la plus compliquée à répondre; j’aime beaucoup de comptes; des mamans qui papotent de leur vie de maman, des comptes créatifs, des comptes gourmands, des copines de la vie réelle … Donc je vais en citer quelques uns mais la liste des comptes que j’apprécie suivre est loooooongue. Pour commencer il y a bien sûr le tiens, Maman Ecureuil, j’aime nos échanges en MP et ce que tu partages sur le blog ou sur insta (jeux, livres, balades; activités, les interviews…)A dada et au dodo, on se connaît depuis mes débuts de blogging, j’adore discuter avec Flore Hélène, j’ai adoré suivre son expatriation à Dubaï, c’est une maman en IEF et créative. Picou Bulle, j’adore suivre Marie, on papote aussi souvent en MP, j’aime lire ses articles, c’est sûrement aussi une pipelette vu la longueur de ses articles bien fournis. Mon Bazar Coloré, on se connaît aussi depuis super longtemps sur les blogs, on a participé toutes les 2 à des rdv créatifs, des rdv sur les livres… j’adore suivre Elodie et ses enfants, maintenant ils sont en IEF aussi, on discute souvent.Le Jardin acidulé pour ses recettes plus belles et délicieuses les unes que les autres, et Barbara est super gentille. La famille Kangourou, ex-expats, ils ont vécu plusieurs années en Chine et maintenant Célia propose un podcast passionnant sur ses expériences en Chine autour du thé et a ouvert sa boutique en ligne, j’adore suivre cette famille.Daphné befrenchie pour les voyages et les stories de cette maman ultra créative et passionnante.Maman sur le fil et luckysophied pour leurs  idées d’activités créatives; Sous le feuillage pour les livres et maman_dragon_maman_licorne c’est ma cousine.

Claire  Rêves de Fripouilles

Merci beaucoup à Claire Rêves de Fripouilles d’avoir joué le jeu des questions réponses. Foncez vite vous abonner à son compte. La semaine prochaine une nouvelle Maman à l’honneur. En attendant de découvrir qui cela sera, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Obsylone

Comme chaque mercredi, je vous mets à l’honneur un parent que j’aime suivre sur Instagram. Autour de 6 questions réponses, je tenais à vous présenter d’avantage Obyslone. C’est une Maman de 3 enfants et 2 petits anges avec qui j’ai plaisir à discuter sur internet. Et vous allez voir, elle a un métier magnifique : elle est assistante maternelle.

Obsylone

1- Bonjour Obsylone. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Salut, moi c’est Marie-Emilie, Lulu ou Obsylone! J’ai 34 ans, j’habite dans une petite commune en Vendée à quelques minutes du célèbre Puy du Fou. Je suis maman de 3 garçons et 2 anges. En congé parental pour le moment mais assistante maternelle dans la vie professionnelle.

Obsylone


2-  D’où vient ton pseudo et que signifie-t-il pour toi?


Enfaite, de l’enfance jusqu’à mes 30 ans je dessinais énorme, j’avais créé un personnage dans le genre déesse futuriste et je l’avais prénommée Obsylone. Je devais avoir 8 ou 10 ans et une imagination débordante. 

Obsylone


3- Tu fais un très joli métier. Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir assistante maternelle?


LA PASSION. Les enfants sont tellement riches, nous avons tant à apprendre à leurs côtés. Les accompagner au quotidien dans leurs éveils, découvertes, apprentissages… me rend fière! Ce n’est pas un « job alimentaire » mais clairement une vocation. Le meilleur retour c’est leurs joies, sourires, épanouissement…

Obsylone


4- Tu fais aussi plein d’activités avec les enfants. Où trouves-tu ton inspiration ?


J’ai un cerveau qui ne s’éteint jamais!!! J’ai des idées à profusion, ça ne s’arrête jamais! Bon j’avoue que depuis quelques temps j’arrive à me dire stop mais avant ce n’était clairement pas le cas. Après, je trouve aussi de l’inspiration sur Instagram ou Pinterest.

Obsylone


5- Aurais-tu des conseils à donner aux parents qui sont à la recherche d’une assistante maternelle ?


Demandez si l’assistante maternelle a un projet d’accueil, si c’est le cas, demander à l’avoir avant la première rencontre afin de vous faire une première idée et surtout savoir quelles questions vous aimeriez aborder. Il faut savoir que ce projet d’accueil n’est pas fixe mais évolutif! Ce support sert surtout à échanger avec les parents et poser quelques « règles » pour le bien-être des enfants. 

Obsylone

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

@athenais.magnetisme @salut.les.parents @aux_portes_de_la_decouverte @liyah.fr
Et tant d’autres… si je suis un compte, si je prends le temps d’avoir de longues conversations c’est que le compte ainsi que la personne qui se cache derrière m’apporte beaucoup. 

Obsylone

Merci à Obsylone d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez plus sur elle, foncez sur sur son compte pour vous abonner. En attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

nterviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : Papa Chouch

Depuis que ce rendez-vous existe, il n’y a pas eu beaucoup de papas mis en avant. L’an passé, j’invitais sur mon blog Papa tête en bas qui nous fait voyager avec ses magnifiques clichés autour du monde. Cette année, j’avais envie de représenter un peu mieux la gente masculine. Premier Papa de l’année donc, et pas des moindres. Il nous fait mourir de rire sur les réseaux sociaux, j’ai beaucoup de plaisir à vous faire le portrait de Papa Chouch.

Papa Chouch

1- Bonjour Papa Chouch. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je m’appelle Olivier mais je suis plus connu sous le pseudo de Papa Chouch sur les réseaux sociaux. Je suis Pacsé avec Sandrine et j’ai 2 garçons de 7 et 3 ans et demi. Tu sais que le demi est hyper important 😉

Papa Chouch

2- Cela fait du bien de voir un Papa qui parle avec humour de la parentalité. Comment expliques-tu qu’il y a plus de Mamans que de Papas qui s’exposent sur internet?

Il est vrai que nous sommes peu de papas à parler de la parentalité. Cela se développe quand même mais c’est plutôt investi par des mères. J’imagine que cela peut venir du fait que les hommes n’ont pas besoin de raconter comment ils vivent leur paternité et il faut aussi reconnaitre que les réseaux sociaux sont surtout utilisés par des femmes. C’est logique de voir que ce sont elles qui vont s’en servir pour y raconter des choses de leur vie. Je suis moi-même suivi par plus de 85% de femmes sur mes pages.

Papa Chouch

3- Tu as une grosse actu puisque tu sors un livre avec Yannick Vicente: « Le castor qui rêvait d’avoir un ami », second volet d’une trilogie. Peux-tu nous en parler?

Tu as raison, est sorti ce dimanche 24 janvier, « Le castor qui rêvait d’avoir un ami ». C’est un livre que j’ai écrit pour aborder le thème de l’amitié et de comment réussir à se faire des amis. Ce thème me tient à cœur car Maé est rentré en petite section de maternelle cette année et comme il est un peu sauvage, je voulais pouvoir lui raconter une histoire pour l’aider … Si cette histoire peut aussi aider d’autres familles c’est super aussi. Le livre est illustré par Yannick Vicente, un dessinateur de génie avec un univers très poétique. Si vous voulez suivre le projet c’est ici : http://bit.ly/CastorBientot 

Papa Chouch

4- Ce livre sort chez Yo Éditions, maison d’éditions que tu as créé justement avec Yannick Vincente. D’autres livres et d’autres auteurs sont attendus?

Quant on a sorti notre premier livre « Le lion qui avait perdu sa queue » il y a un an, toutes les maisons d’Edition nous ont refusé le livre. On a donc dû se débrouiller tout seul. Au final on en a vendu 25 000 actuellement et cela continue. Cela nous a permis de créer notre propre maison d’éditions pour sortir nos livres. On souhaite bien sûr aussi signer de nouveaux auteurs et illustrateurs, cela sera possible mi 2021, on doit encore se structurer. Notre souhait est de sortir des livres pour enfants avec de belles valeurs et de l’humour.

Papa Chouch

5- Ce n’est pas ta seule actualité puisque peu de temps avant Noël, tu as sorti un jeu de société « Chouch ou pas Chouch ». Peux-tu nous en parler ?

Oui je n’avais rien sorti en 2019 mais en 2020 j’ai pas mal bossé 🙂 Le jeu « Chouch ou pas Chouch » est un jeu pensé pour les familles car il dure 15 minutes et durant ce temps vous devez obtenir 10 points en réalisant des défis. La famille joue ensemble contre le jeu. J’ai conçu ce jeu pour passer de bons moments en famille et surtout tu peux y jouer avec des enfants dès 3 ans et dès 2 joueurs. On a essayé de penser à tout le monde.

Papa Chouch

6- Et pour finir, une question qui revient à chaque interview: quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Alors je vais vous en donner 3 très différents mais supers sympas. docteur_flo qui est un médecin qui rend la médecine hyper accessible avec de nombreux articles supers bien expliqués.
y.dessin, mon ami, qui raconte sa vie de papa en dessin avec humour et poésie la parfaite maman cinglante qui est la version de moi même en maman et au Canada !Avec ces 3 comptes vous allez vous marrer et apprendre plein de choses 😉

Papa Chouch

Merci énormément à Papa Chouch d’avoir joué le jeu des questions/réponses. Si vous ne le suivez pas encore, foncez vous abonner. Et en attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : What to do with rasmoquette

Voici le rendez-vous que vous attendez tant : l’interview de parent instagrameur. Cette semaine, je voulais mettre en avant un plus petit compte. Car avec des milles et des milles de followers n’est pas forcément un signe de qualité. Surtout en ce moment où il y a beaucoup de « triche » sur Instagram avec des follow trains et compagnie. La maman que je vous présente aujourd’hui a donc moins de 2000 abonnés mais elle en mérite bien plus. C’est une maman adorable et créative qui fait beaucoup de choses avec ses enfants. Je vous présente donc : What to do with rasmoquette.

What to do with rasmoquette

1- Bonjour What to do with rasmoquette. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Salut Angelique, merci à toi d’avoir pensé à moi ça me touche. Je m’appelle Annelaure, j’ai presque 33 ans. Je suis infirmière de formation mais j’ai pris un congé parental pour profiter de mes enfants. J’ai 3 garçons : Lucien ( 5ans et demi), Abel ( 3 ans) et Marlo (1 an). J’ai pleins de passions : j’aime dessiner, bricoler, tricoter, cuisiner, sortir en famille, faire mes produits, je fais aussi mes savons…

What to do with rasmoquette

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?

Disons que j’ai 3 garçons pleins de vie, énergiques et très curieux, ils sont toujours en demande d’apprendre de nouvelles choses. Ils ne tiennent pas beaucoup en place, je crois qu’ils ont de qui tenir. 

Je suis aussi contre les écrans, hormis un petit disney en famille le dimanche, ils n’y ont pas accès. 

Donc, pour les occuper et afin qu’ils ne se chamaillent pas trop, ou qu’ils ne me retournent la maison, j’aime leur proposer des petites activités : lecture, loisirs créatifs, expériences scientifiques ou sensorielles et bricolage en tout genre. On sort aussi pas mal quand le contexte sanitaire le permet.

Lors du premier confinement, on échangeait avec une amie maman sur comment occuper nos enfants et elle m’a dit que je devrais partager mes idées sur instagram.

Voila c’est comme ça, que lors d’une tétée nocturne, whattodowithrasemoquette est né !

What to do with rasmoquette

3- Lorsque nous suivons des Mamans activités sur Instagram, on a parfois l’impression qu’elles proposent des ateliers sans arrêt à leurs enfants. Peux-tu nous dire à quelle fréquence fais-tu des activités avec tes petits bouts? Tu as des enfants d’âge différents, sont-ils toujours tous partants pour faire ces ateliers à la maison?

Je suis d’accord avec toi, j’ai souvent cette impression en suivant certaines mamans… Je m’interroge où elles trouvent ce temps, car je suis seule la semaine avec les rasemoqu’, la maison, les courses, les animaux … il y a des semaines où je n’arrive pas à proposer d’activité, alors on sort des kits tout prêts, des coloriages, des gommettes, des box créatives et des jeux de société.

Globalement en temps normal je dirais que j’en propose une ou deux la semaine et une autre le dimanche lorsque mon conjoint est là.

Pendant les vacances scolaires j’ai plus de temps, donc c’est plus facile. 

Je propose toujours les activités à tout le monde, mais si l’un d’entre eux préfère faire autre chose, c’est OK. J’en profite alors pour passer un moment privilégié avec celui qui est partant. 

J’essaie de varier les activités afin qu’elles plaisent à tout le monde. Lucien par exemple aime apprendre des choses sur des artistes, s’inspirer d’œuvres d’art connues, expérimenter les sciences… Abel lui est très créatif, il est fan de peinture et de paillettes. Et depuis quelques mois, j’essaie d’inclure mon petit dernier qui apprécie beaucoup les bacs sensoriels. 

What to do with rasmoquette

4- Tu proposes plein d’activités à base de recyclage. Quels sont les objets que nous pouvons mettre de côté pour les détourner? Et as-tu quelques idées pour les employer?

En effet, étant donnée la quantité de déchets qu’on produit, je trouve qu’il serait dommage de ne pas en faire quelque chose …L’écologie est une valeur importante pour moi que je souhaite transmettre aux enfants, le surcyclage ou l’upcycling est un moyen ludique de le faire.

On peut réellement TOUT détourner, il suffit d’un peu d’imagination ! Le carton est une matière idéale pour créer des cabanes, des personnages, des véhicules, des cadres….

Mais pas que ! Avec les couvercles en plastiques transparents des pots de crème fraiche par exemple, on peut faire des attrapes rêves, des cartes de vœux, des bonhommes de neige et tout un tas d’autres choses… 

C’est intéressant aussi de peindre avec différentes textures comme le papier bulle, le carton ondulé, l’aluminium… 

Les barquettes de gâteaux peuvent servir aux exercices de tri. Les bouteilles vides et leurs bouchons peuvent permettre aux bébés d’exercer la motricité fine. 

Au grand désespoir de mon conjoint, je garde tout un tas de déchets pour nos futures créations.

What to do with rasmoquette

5- Où trouves-tu toutes son inspiration? 

Dans ma poubelle ( oui oui je t’assure). On aime aussi s’inspirer des albums jeunesse que l’on a aimé. Et puis surtout dans ma tête, et dans celle de mon fils ainé. Il est très inventif, il a pensé nombreuses activités que j’ai mis sur mon compte. C’est également en fonction des questions des enfants que l’on aborde certains themes. On va bientôt parler de l’amour d’ailleurs car c’est un sujet qui les interroge beaucoup actuellement. Lorsque je sèche un peu je vais jeter un œil sur pinterest, ou sur des blogs créatifs.

What to do with rasmoquette

6- Et pour finir, peux-tu me citer tes comptes Instagram chouchous?

AHahah il y en a pas mal…

Mais voici les incontournables :

@nos_instants_creatifs ce que fait Vanessa est dingue et c’est une personne en or

@leveilsurunplateau j’admire sa créativité et sa rigueur, ses posts sont toujours nickels 

@maman_des_champs Sidonie me fait rire avec ses storys et dans chaque post elle arrive à mettre les mots sur une situation ou un sentiment que j’ai déjà vécu

@mulidy elle crée tout un tas de chose avec du carton 

@pepites_and_fun une bricoleuse, touche à tout avec de l’or dans les mains

J’adore aussi @kiddozadventures, @anis.et.compagnie  et @diy_girl37 et tant d’autres…

What to do with rasmoquette

Merci énormément à What to do with rasmoquette d’avoir accepté cette invitation. N’oubliez pas d’aller visiter son compte et de vous y abonner. La semaine prochaine, un Papa ! Et oui, il y en a eu très peu l’an dernier alors je me rattrape cette année. En attendant de découvrir qui cela sera, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews.

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : La Biblio de Gaspard

Je pense que si vous me suivez depuis un moment, vous avez du comprendre que j’aimais les livres jeunesse. Mais du coup, j’aime également les comptes Instagram qui en parlent. Aujourd’hui, je vais donc vous présenter une Maman passionnée et passionnante: La Biblio de Gaspard. Je suis sûre que vous allez tomber sous le charme de ses photos magnifiques d’ouvrages à avoir absolument à la maison.

La Biblio de Gaspard

1- Bonjour La Biblio de Gaspard. Merci d’avoir accepté cette invitation. Peux-tu te décrire en quelques lignes?

Bonjour tout le monde et surtout bonjour et merci à toi Angélique de m’ouvrir les portes de ton blog, ça fait chaud au cœur.En quelques lignes, je suis Manon, 33 ans, maman d’un « petit » Gaspard de 3,5 ans, bibliothécaire et surtout passionnée par la littérature jeunesse. J’ai d’autres passions comme la course à pied (qui est un peu en pause), le massepain (😋), le portage des bébés – je suis monitrice certifiée – et la photo. Durant mon temps libre, je partage sur Instagram sous le pseudo @labibliodegaspard et j’écris ponctuellement des articles autour de la littérature jeunesse pour le journal de ma région.

La Biblio de Gaspard

2- Tu es bibliothécaire. Un métier qui personnellement me fait rêver. (Il était d’ailleurs ressorti lors de mon bilan de compétence il y a quelques années). Peux-tu nous expliquer comment tu es en arrivée là? Je suppose que l’amour des livres en est la raison… Quel est ton parcours pour arriver à ce poste?

Parce que ma grande sœur m’en a parlé ! J’ai une maturité commerciale puis j’ai fait une maturité professionnelle commerciale dans un journal et ensuite, je me suis dirigée vers la formation HES de spécialiste en information documentaire. Ah oui, j’ai oublié de préciser que je suis suissesse donc toutes les appellations sont différentes… pas certaine que tu y vois clair dans mon parcours 🤪 et je suis nulle pour les correspondances avec la France, sorry !Mais bref 😃 ma sœur m’a donc parlé de cette formation, je me suis renseignée sur les cours et les débouchées et ça m’a tout de suite intéressé ! J’ai toujours aimé lire même si cet appétit grandit avec les années. Mes choix s’affinent, s’affirment et évoluent aussi évidemment en parallèle de ce que je vis. Parfois j’ai envie d’un livre qui fait écho à une situation du quotidien, d’autres fois j’ai envie de m’évader ou de me torturer l’esprit et… c’est ça qui est riche, entre autres, avec la lecture !Pour en revenir plus aux questions métiers, j’ai travaillé en section jeunesse, adulte mais aussi en bibliothèque scolaire. J’ai du mal à dire ce que j’ai préféré car chaque public a ses spécificités et richesses. Peut-être un petit penchant pour la jeunesse, même si paradoxalement c’est là où j’ai le moins d’expérience professionnelle. Je m’égare de ta question d’origine, ça c’est tout moi 🙃

La Biblio de Gaspard

3- Tu as un vrai don pour la mise en scène de tes photos. Je suis fan de ton compte. tes posts sont superbes et mettent vraiment les ouvrages. Peux-tu nous parler un petit peu de cette passion pour la photographie?

Tu vas me faire rougir avec cette avalanche de compliments, merci ! Comme pour la lecture, je crois que j’ai toujours aimé la photo. Petite, j’avais un appareil photo tout plastique, à deux anses, bleu et jaune que beaucoup d’enfants ont sûrement manipulé mais je ne citerai pas la marque 😃Je prenais tout ce que je voyais en photo et j’essayais de reproduire les clichés de ma maman qui elle, avait un vrai don. Plus grande, mon appareil photo était mon indispensable en voyages. Une fois de retour chez moi, j’aime me replonger dans les souvenirs et me remémorer ces moments de découvertes. Et puis je suis devenue maman et… comme beaucoup, mon téléphone est devenue mon meilleur allié avec le stockage photos presque illimité 😅J’aime capter les moments en essayant d’y ajouter de la poésie, du réel ou de l’humour. Avec Gaspard, on est plus souvent sur l’humour et le réel alors les livres me permettent d’explorer le côté plus artistique. Je fais presque tout depuis mon téléphone mais parfois je sollicite l’aide de mon mari qui lui maîtrise photoshop, notamment pour les bookface.

La Biblio de Gaspard

4- Quels sont pour toi les meilleures sorties littérature jeunesse qu’il y a eu en 2020?

Le dernier qui m’a ému aux larmes est « dégâts des eaux » de Pauline Delabroy-Allard et Camille Jourdy.« Toi et moi : ce que nous construirons ensemble » d’Oliver Jeffers.« Amitié : tout ce qui nous lie » d’Heike Faller et Valerio Vidali.« Le marchand de bonheur » de Davide Cali.« Vertige » d’Isabelle Simler 
Mais dur dur de choisir… et j’oublie sans doute des pépites desquelles je me souviendrai une fois que je t’aurai envoyé mes réponses 🙃

La Biblio de Gaspard

5- Sur ton compte, tu nous partages des livres pour les enfants. Es-tu toi aussi une grande lectrice? Si oui, quels sont les styles de livres adultes que tu préfères?

Je lis pas mal oui 🙂 par contre je n’ai pas de style précis. J’arrive plus facilement à te dire ce que je lis pas ou peu : la SF ou le fantastique. J’aime bien quand c’est un peu torturé et ne suis pas une fan des happy ending ou love story !Dernièrement, j’ai beaucoup aimé Betty dont on a passablement parlé sur les réseaux et les secrets de ma mère. Sinon j’adore aussi wild et les étoiles s’éteignent à l’aube. Ça pourra peut-être te donner un aperçu de mes goûts ☺

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Le compte de Margaux Motin. J’ai découvert son blog d’abord et j’y ai passé des heures pendant mes études lors des cours ennuyeux 😅 puis je me suis plongée dans ses BD que j’adore. Et sur Instagram, elle partage son quotidien aussi, son amour grandissant pour les petites bêtes, du yoga et du jardinage. Des domaines qui me parlent.
Je suis une grande gourmande donc je suis aussi des comptes de cuisine comme Papilles et Pupilles. Grâce à Anne, j’ai redécouvert, entre autres, les lentilles ! C’est pas vendeur dit comme ça et pourtant…
Et puis j’aime beaucoup suivre Ely killeuse, une ambassadrice du mouvement body positive qui est passée par plein d’étapes et là elle vient de devenir maman. Elle pose un regard juste et décomplexé sur la vie en général. Il souffle sur son compte un vent de fraîcheur et de bonne humeur, le tout dosé intelligemment. Bref, j’adore !

Merci encore à la Biblio de Gaspard de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. N’hésitez pas à aller vous abonner. La semaine prochaine, encore une super Maman à découvrir. En attendant cela, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur les dernière interview. J’ai décidé que je vous mettais les interviews de l’année en cours en détaillée ci-dessous. Puis pour celles de 2020, il faudra simplement cliquer sur le lien approprié.

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Interview de parent instagrameur : L’Éveil sur un plateau

Je ne sais pas encore si cette interview sera la dernière de l’année. Ce qui est sûr, la semaine prochaine je fais une pause.. Ma Maman vient chez nous pour une semaine afin de passer Noël en famille. Je serai donc plus light côté blog… Je verrai si je reprends ce rdv le 30 décembre ou la semaine qui suit. Déjà une année de portraits de parents instagrameurs. Je suis vraiment heureuse de vous ayez adhéré à ce concept. Aujourd’hui, je vous présente un compte qui est esthétiquement magnifique, avec plein de jolies idées d’activités à faire avec ses enfants : L’Éveil sur un plateau.

L'Éveil sur un plateau

1- Bonjour L’éveil sur un plateau. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Bonjour Angélique, bonjour à tous ! Je te remercie de me mettre à l’honneur cette semaine.Je m’appelle Frédérique, j’ai 34 ans. Je suis l’heureuse maman de Baptiste qui a 5 ans et de Gabriel qui en a 4. Ce sont des enfants rapprochés, ils ont 15 mois d’écart. On les prend constamment pour des jumeaux ! Je vis et j’ai toujours vécu en Moselle, tout près de la frontière allemande. Mon compte Instagram s’appelle « L’éveil sur un plateau ». J’y partage les activités que mes enfants et moi réalisons dans le cadre de notre coschooling.

L'Éveil sur un plateau

2- Qu’est-ce qui t’a donné de mettre en scène les activités que tu fais avec tes enfants en les mettant sur un plateau?


J’aime beaucoup la pédagogie Montessori et celle-ci m’a inspirée l’idée de présenter nos activités sur un plateau. Il s’agit initialement d’ateliers de vie pratique mais je m’en sers comme cadre pour les activités créatives, comme bac pour les activités sensorielles…

L'Éveil sur un plateau

3- Je sais que tu es une adepte des pédagogies alternatives. Qu’est-ce que cela signifie pour toi et comment mets-tu cela en place?


Je m’intéresse à plusieurs pédagogies alternatives mais je ne les applique pas à la lettre. Je m’en inspire et je m’adapte aux envies de mes enfants. J’ai évoqué la pédagogie Montessori dans ma réponse à la question précédente. J’ai commencé à m’intéresser à cette pédagogie qui a le vent en poupe au cours de ma première grossesse. Ce que j’en ai lu m’a plu immédiatement. J’ai mis en place une ambiance Montessori chez moi : un environnement adapté à la taille des enfants, des outils pratiques, des étagères avec des plateaux et des paniers… Plus récemment, je me suis intéressée à la pédagogie Steiner-waldorf. En effet, mes enfants sont de plus en plus attirés par le féerique. De plus, Baptiste et Gabriel aiment passer du temps dans la nature, qui est au cœur de la pédagogie Steiner-waldorf. Depuis qu’ils sont tout petits, les enfants ont des tenues adaptées à tous les temps. Les combinaisons de pluie sont particulièrement pratiques ! Il y a aussi la pédagogie Reggio et la pédagogie Freinet dont je m’inspire beaucoup moins.

L'Éveil sur un plateau


4- Tes enfants sont-ils toujours partants pour faire des activités à la maison? Comment t’organises-tu pour leur présenter de nouvelles choses pour s’éveiller?


Pour l’instant, mes enfants sont toujours partants pour les activités. Pourvu que ça dure ! J’aime tellement partager ça avec eux. Leur intérêt vient du fait que ce sont souvent leurs questionnements qui me permettent de trouver nos thèmes et nos activités. Lorsque je propose une activité guidée à mes loulous, tout le matériel est déjà prêt et ils peuvent commencer immédiatement. Cela permet de ne pas perdre leur intérêt. Il y a aussi plusieurs ateliers autonomes en libre service sur nos étagères thématiques. Nous associons de nombreuses lectures et des sorties à chaque thème.

L'Éveil sur un plateau

5- Les vacances de Noël arrivent très bientôt. Est-ce que tu aurais une idée à donner à mes lecteurs d’activité à faire à la maison?


Mes idées de jolis moments à passer avec les enfants sont : faire des biscuits, fabriquer des décorations, aller dehors, raconter des histoires, jouer à des jeux de société ou simplement les regarder jouer librement.

L'Éveil sur un plateau

6- Et pour terminer, quels sont tes comptes Instagram chouchous ?


Il y a tellement de comptes que j’aime suivre… Je vais citer @postcardsbyhannah dont les photographies me font rêver, @piamisuu  qui m’inspire beaucoup pour la décoration des chambres des enfants et de la salle d’activités et @coline qui est la personne que je suis depuis le plus longtemps. Je ne vais pas parler des comptes dédiés aux activités et à la littérature jeunesse parce que la liste serait beaucoup trop longue et j’ai peur d’en oublier ! 

L'Éveil sur un plateau

Merci du fond du cœur à L’Éveil sur un plateau de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Comme je vous le disais plus haut, je ne sais pas encore quand sera la prochaine interview. Mais je vous garantie qu’on est partie pour une saison 2, avec une nouvelle année de portraits. En attendant de découvrir la prochaine personne, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes publications :

Interview de parent instagrameur : Papa Tête en Bas

Le voilà, le premier Papa de cette série d’interviews ! Cela fait bientôt un an que ce rendez-vous existe et c’est vrai que je n’avais pas encore mis de papa à l’honneur. Je ne peux pas dire qu’il n’y en a pas sur Instagram mais il y a tout de même plus de Mamans qui tiennent des comptes famille. Je vais vous avouer quelque chose: nous sommes très voyages dans la Famille Écureuil. Je suis même très frustrée de ne pas être partie cette année à cause de la crise sanitaire. Nous devions partir à Bali cet été… J’espère que ce ne sera que partie remise. Je vous présente donc aujourd’hui un papa voyageur. Il partage sur son compte des clichés absolument magnifiques de ses explorations. Voici donc Papa Tête en Bas.

Papa Tête en Bas

1- Bonjour Papa Tête en Bas. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Merci à toi de m’avoir proposé cette interview. Je m’appelle Samuel et je suis papa de 2 filles de 5 ans et 1 an et demi. Je suis nantais et comme le montre mon compte Instagram j’adore allez voir la beauté du monde. Instagram, ça fait 1 an et demi que j’ai découvert avant je ne savais même pas à quoi ça servait. C’est un collègue (je suis ingénieur agro) qui m’a conseillé de m’y inscrire. Pourquoi mon pseudo Papa Tête en Bas ? La 1ère partie vous l’avez comprise… la deuxième est assez simple : je suis acrobate à mes heures perdues après pas mal d’années à pratiquer la gym et le trampoline. 

Papa Tête en Bas

2- Tu es parti faire le tour du monde avec ta femme et ta fille. Quel a été le déclic pour sillonner les routes du monde et quels pays avez-vous fait?

Avec ma femme nous avions déjà eu une 1ère expérience d’1 an de voyage en Australie et avions envie de renouveler l’expérience. On avait trouvé que partir plusieurs mois permettait de voir les choses différemment et de prendre un peu de recul. Car une fois de retour on est très vite de nouveau la tête dans le guidon. Alors on s’est dit allez banco on retente l’expérience mais cette fois avec notre fille de 2 ans. On a mis 9 fois pour préparer l’aventure ; alors jongler avec notre travail, la préparation et le fait d’être jeunes parents ce n’était pas de tout repos. Nous avons choisi des pays faciles à voyager avec une petite et où les risques sanitaires étaient réduits. Nous avons donc sillonné Hong-Kong, Taïwan, l’Indonésie, la Nouvelle Calédonie, la Nouvelle Zélande, la Polynésie, le Chili, l’Argentine, le Brésil et les Etats-Unis. On ne regrette vraiment pas notre décision car nous avons pu voir grandir notre fille plutôt qu’elle soit gardée chez une nounou, et nous avons partagé plein de moments privilégiés. Je ne te cache pas que tout n’était pas rose et qu’il y avait un peu de logistique derrière tout ça. Le plus dur est de franchir le pas, et une fois partie il n’y a plus qu’à profiter. Nous n’avons rencontré quasiment aucune famille avec de très jeunes enfants voyageant sur plusieurs mois mais c’est tout à fait possible !

3- Je suis sûre que certains parents ont peur de partir avec un ou plusieurs enfants faire de gros voyages. Est-ce facile de partir pour les plus jeunes? Quels seraient tes conseils aux parents pour partir sereinement?

Je me suis posé les mêmes questions quand je suis devenu papa. Habitué à voyager, je n’avais pas envie que devenir parent signifie faire une croix sur ce que j’aimais. J’ai essayé de garder la philosophie de continuer de faire « comme avant » et de l’allier à la vie de papa. Nous sommes partis aux Canaries pour les 3 mois de ma 1ère fille puis aux Seychelles pour ses 9 mois et enfin à Oman pour ses 15 mois… avant de partir en tour du monde. Pour ma 2ème fille mon congé paternité s’est fait aux Cyclades pour ses 2 mois. Et maintenant qu’elle a 1 an et demi elle est déjà parti à Madère, à Ténérife, en Andalousie et à la Réunion. Je crois que l’on ne part jamais vraiment serein car voyager veut dire aller vers l’inconnu ; et l’inconnu peut faire peur. Mais sortir de sa zone de confort ne peut que faire du bien aux grands comme aux petits. Les enfants s’adaptent tellement bien et ce qui importe pour eux c’est d’être avec leurs parents. Il y a quand même des choses à prévoir. Préparer en avance le voyage est le plus important pour éviter les déconvenues. Quand tout est calé le voyage est plus fluide. Il y a suffisamment de temps à passer sur place à s’occuper des enfants (surtout le soir) plutôt que d’essayer de trouver un logement ou décider de l’itinéraire. Il faut essayer d’optimiser les trajets car pour les enfants ce n’est pas ce qu’ils préfèrent 😉 et d’éviter de trop changer de logement : ils ont vite fait de mettre le bazar dans le logement (et qui doit ranger ? C’est bibi). Le mieux est de choisir un pays où l’on se sent rassuré avec les conditions sanitaires, et éviter d’aller en altitude avec les très jeunes. Nous avons aussi amélioré nos conditions de voyage : logements plus spacieux et plus propre, voiture de locations quand on le peut. Et bien sûr, lister ce que l’on veut mettre dans les bagages (avec une trousse à pharmacie au top) ! 

Quand je voyage mon raisonnement est le suivant : qu’est-ce que je veux faire et voir ? Une fois que j’ai déterminé ça je vois si c’est jouable avec des enfants et c’est très souvent le cas. Et surtout ne pas se mettre de frein : pourquoi les faire dormir dans un lit alors qu’en porte-bébé ou en transport ils récupèrent tout autant ? une rando ? c’est parti si elle n’est pas trop longue… etc… Le maître mot : s’adapter en fonction de ses enfants 😉

4- Quels sont les voyages que tu as préféré faire et pourquoi?

Il n’y a aucun voyage que j’ai détesté. Mais même lorsqu’on est déçu on en sort toujours quelque chose de positif. S’il fallait choisir il y en a 4 qui me viennent en tête. Le 1er est évidemment l’Australie. J’y ai passé 1 an et demi alors il restera pour toujours gravé en moi. Sa faune si unique est vraiment un atout. Le sultanat d’Oman est aussi un pays surprenant avec son désert. J’affectionne surtout les destinations nature avec de la faune ; alors faire un safari en Afrique du sud et Tanzanie restent aussi des moments inoubliables. Pour terminer l’Argentine est un pays tellement grand et tellement changeant entre les glaciers de Patagonie et le désert rouge du far west du nord du pays qu’il ne peut pas laisser insensibles. 

5- Sur ton site internet papateteenbas.fr, tu proposes des formules de voyage. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste?

Effectivement, je propose d’organiser des voyages personnalisés pour les personnes qui n’ont pas l’habitude ou la méthodologie. Je le fais par plaisir et ne cherche pas à en faire mon activité principale. L’idée est d’apporter mon expérience de voyageur aguerri. J’aide donc sur la construction de l’itinéraire en fonction des envies, de la recherche de logements ou des moyens de transport : ce ne sont pas des packs déjà créés, je pars toujours de 0. L’idée est venue du fait que beaucoup de personnes me demandaient des conseils. Je demande une participation financière seulement si le projet est à construire de A à Z.

Mais mon site est avant tout un support pour montrer que l’on peut voyager avec des enfants. Il y a effectivement peu de sites qui montre des jeunes voyageurs alors j’espère que cela permettra à certains parents de franchir le pas. Le voyage n’est pas forcément à l’autre bout du monde mais parfois aussi dans sa ville, dans son département… faire découvrir de nouvelles choses à ses enfants fait partie de leur apprentissage. L’argument du « ils ne s’en souviendront pas » est un faux argument contre lequel il faut lutter. Oui tout petit ils ne souviendront pas des lieux, des paysages mais ils apprendront à s’adapter, à voir des choses différentes, des gens différents… et cela ça n’a pas de prix. Via des articles je présente donc les destinations où j’ai eu le plaisir à voyager le tout illustré de photos. Car oui, j’aime la photographie. Quand on voyage avec des enfants ce n’est pas simple d’être aux endroits avec la bonne lumière (lever et coucher du soleil) ou de chercher le bon paramétrage sur son appareil ; mes photos sont donc prises sur le vif et montrent les endroits comme ils le sont sans tricher.

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Cette question est la plus dure ! Il y a tellement de jolis comptes avec de magnifiques photos. Je suis quand même plus sensible aux comptes de voyageurs en famille. J’aime bien le compte de @randosenfamille qui donne des idées de randonnées avec des enfants. Il y a aussi le compte de @wanderworldmaps qui propose des carnets de voyage pour les enfants. Il y aussi @travelfameelya qui prépare un tour du monde en départ en 2021 avec leur puce. Ou encore @voyageravecbebe , @getontheroadatfive , @devantnouslemonde, @avecmesenfants (un site internet avec des témoignages de familles baroudeuses)… et j’en passe 😉

Merci encore à Papa Tête en Bas de s’être prêté au jeu des questions/réponses. Un compte superbe qui donne envie de découvrir ce joli monde sur lequel nous habitons. Je vous conseille de le suivre. La semaine prochaine, encore un très beau compte que je vous fais découvrir. En attendant, je vous invite à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de parent instagrameur : Ohana Hook

Je tiens à ce que ce rendez-vous hebdomadaire vous permette de découvrir de jolies pépites. Alors, il y a bien sûr les grands comptes qu’on est nombreux à connaître mais il y en a aussi des touts petits qui valent vraiment le coup d’oeil. Aujourd’hui, je tenais à mettre en avant Ohana Hook. Une Maman que j’ai connu il y a un paquet d’années de cela. À l’époque, elle n’avait pas encore sa fille et elle tenait un blog de cuisine et vendait des épices en ligne. Aujourd’hui, elle a fait du chemin et elle nous présente sur son compte ses créations au crochet. Vous allez voir, c’est magnifique !

Ohana Hook

1- Bonjour Ohana Hook, merci d’avoir accepté de répondre à mes quelques questions. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Hello, merci à toi de vouloir me mettre à l’honneur. Alors moi c’est Claudie, 32 ans, créatrice au crochet et jeune dessinatrice. Je suis aussi maman d’une dragonne de bientôt 3 ans. J’ai ouvert ma boutique en ligne depuis peu afin de proposer mes créations au crochet. J’étais beaucoup tâtonnante mais ma première collection me permet de repartir sur de belles bases elfiques. 


2- Comment t’es venue cette passion pour le crochet ?

Depuis enfant, j’ai toujours aimé les peluches. Le crochet, j’y touche depuis 9 ans désormais, mais vraiment assidûment depuis 2 ans et c’est une des manière les plus simples pour faire prendre vie physiquement à mes idées. Je touche aussi à pleins de diy différents : broderie, tricot, feutrage etc. Ce qui me permet de jouer avec toutes ces techniques pour avoir le rendu que je souhaite.

Ohana Hook
Ohana Hook


3- En regardant tes créations, nous voyons que le monde de l’enfance te donne plein de jolies idées…  C’est ta fille qui t’inspire ?

Oui et non, je n’ai jamais quitté mon âme d’enfant. Adulte, je dessinais et peignais sur les murs pour faire prendre vie à des personnages Disney.
Malycia, ma dragonne, m’a inspiré mes collections Elfette. J’ai commencé par en confectionner une qui lui ressemble, et suite à cela j’ai voulu aller plus loin. Nowëlle, ma première collection Elfette, s’inspire de sa couleur de cheveux mais pour le reste tout vient de mon imagination.

Ohana Hook

4- C’est bientôt Noël et je suis sûre que tes créations peuvent trouver leur place sous le sapin. Où commander tes créations ? Peut-on te faire des demandes spécifiques ? 

J’ai une boutique avec des amigurumis en vente sur www.ohanahook.fr/laboutique. A partir de dimanche (06/12 18h) je vais mettre en ligne ma collection Nowëlle. Cette collection comprend des cartes de Noël (avec Nowëlle ^^), des pinces crocodiles houx, et trois créations uniques (deux poupées de collection et un microcosme).Je ne prends pas de commande, je préfère me focaliser sur mes collections qui vont voir le jour pour le moment tous les 2 mois, avec d’autres surprises entre deux.
Voici en exclusivité pour tes lecteurs la carte Joyeux Noël qui sera disponible dès dimanche :

Ohana Hook

5- Mes lecteurs ne le savent pas, mais avant je tenais un blog de cuisine. Tu étais ma dealeuse d’herbes ^^ Tu me vendais de jolies épices pour sublimer mes plats. Tu cuisinais également beaucoup à l’époque. Passes-tu toujours du temps à faire des bons petits plats? Tiens-tu toujours ton blog de cuisine? Que fais-tu comme bonnes recettes pour ta Dragonne?

  
Ha ha ha, l’époque « Aux Cuistots Anonymes » (e-commerce fermé depuis 2013). Ma grossesse a eu raison de mon blog, je commençais déjà à perdre l’envie, mais j’ai passé 9 mois a presque rien mangé (j’ai même perdu 10 kgs) et ça a été le déclencheur pour le fermer. Néanmoins, je passe encore beaucoup de temps en cuisine, même lorsque j’étais salariée (partie à 7h rentrée à 19h) je faisais tous les plats de la dragonne moi même (et ça faisait beaucoup de cuisine !). Elle mange depuis ses 1 an et demi comme nous : du poulet rôti aux pommes, en passant par mes salades du marché (avec que des ingrédients achetés là bas), les pizzas maison ou encore la ratatouille. Son sirop préféré est celui à la lavande, elle mange autant voir plus d’olives que moi, et aime particulièrement les champignons… un peu mon portrait craché ^^

Ohana Hook

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous ? 


Dans le monde de l’enfance tu es la number one, je suis toutes tes stories et tes posts, et ma cb ne te remercie jamais pour le nombre de fois ou je la dégaine pour acheter des livres pour ma dragonne. Dans les loisirs créatifs j’adore ce que propose @larainettecréative, avec ses ateliers créatifs (qu’elle fait a distance !).
Dans la nourriture, mes amies @douceaddiction et @bulles_de_vie qui nous donnent de belles idées de recettes. Mon magasin de décoration préféré @figueetjasmin qui se trouve dans ma ville, Gisors, Normandie.Et enfin pour le développement personnel et la guidance toutes les semaines (qui visent toujours juste !) @luniversbienveillantdenoettie.

Ohana Hook

Merci à Ohana Hook de s’être prêtée au jeu des questions/réponses. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur elle, n’hésitez pas à aller vous abonner à son compte et aller admirer ses créations. La semaine prochaine : un Papa ! Le premier de cette année (il était temps haha). En attendant de savoir qui sera à l’honneur, je vous invite à lire ou relire les précédentes interviews: