Dino Yoga – Hachette Enfants

Le yoga, c’est une pratique que nous avons découvert lors du premier confinement. Et depuis, nous aimons beaucoup ces moments de détente à la maison. La semaine dernière, je vous parlais de « Nilou est surexcité », un livre pour les petits yogis… Aujourd’hui, je vous parle de « Dino Yoga » fraîchement sorti chez Hachette Enfants.

Dino Yoga - Hachette Enfants

Les dinosaures, ça marche toujours très bien avec les plus jeunes. Lorsque Simon a vu cet ouvrage, il a sauté au plafond « Trop bien des dinosaures qui font du yoga! ». Vite vite, il est parti chercher mon tapis de gym et il s’est mis à faire toutes les postures de ce livre.

Dino Yoga - Hachette Enfants

Parce que oui, il y a plein de postures dans « Dino Yoga » accessibles pour les enfants mais aussi de la méditation. Vous êtes les bienvenus dans l’école jurassique de yoga et vous allez faire la connaissance de Trixi, Rex, Raptor et Dactyla, quatre dinos yogis qui suivent leur maître Diplo.

Dino Yoga - Hachette Enfants

Grâce à ces 4 amis, les enfants de 3 à 6 ans vont adorer apprendre les bases du yoga avec des exercices détaillés pas à pas. Tout cela va bien sûr aider vos petits à améliorer leur souplesse, leur équilibre, leur confiance en eux, et bien sûr leur calme intérieur.

Dino Yoga - Hachette Enfants

Sur chaque double page, un peu d’histoire à gauche avec avec les étapes importantes pour bien se placer … Et sur la droite, une belle illustration colorée avec la posture travaillée.

Dino Yoga - Hachette Enfants

C’est un gros succès à la maison. Et notez que le prix est vraiment tout doux. « Dino yoga » ne vous coûtera que 8,95 euros . À ce prix là, cela serait bête se s’en priver !

Savons – La Savonnerie Bio

Je vous l’accorde, normalement je ne parle uniquement que de choses qui touchent l’enfance. Mais je fais parfois des exceptions quand il s’agit d’écologie. Et ce n’est finalement pas pour moi sans rapport avec la jeunesse, car c’est en éduquant nos enfants sur le respect de la Planète qu’on pourra changer un peu les choses. J’ai été approchée récemment par La Savonnerie Bio. Avant d’accepter, j’ai été voir ce qu’ils faisaient et s’ils était éco-responsables et j’ai été convaincue. Je vous en parle donc aujourd’hui.

J’ai donc reçu deux savons au lait de chèvre et miel, le combo parfait pour les petites sécheresses de la peau. C’est vrai qu’on arrive à une période de l’année où la peau est plus agressée avec des températures qui chutent et parfois qui piquent le matin ou le soir quand on rentre du travail. Il est donc très important de faire attention à ce qu’on s’applique sur la peau. Les produits les plus simples sans plein de cochonneries sont les meilleurs. Miel et lait de chèvre, c’est le combo gagnant pour nourrir et raffermir et adoucir votre peau avec ce que nous offre la nature.

Et puis, il faut souligner la fabrication Made In France. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de très bons produits faits et produits à l’étranger. Mais il faut faire vivre nos artisans français et c’est beaucoup plus écologique de privilégier des circuits courts. Pour la Savonnerie Bio, c’est en Normandie avec une saponification à froid faite sur place à partir d’ingrédients 100 % naturels et des huiles bio, notamment du lait frais de chèvre bio, du miel naturel, de l’huile d’olive bio et de l’huile de coco bio. Alors forcément, je ne suis pas une professionnelle des cosmétiques alors je ne savais pas pourquoi cette précision de saponification à froid est importante. Tout simplement car ce processus permet de conserver sa composition et la glycérine naturellement présente dans les huiles. Il s’agit entre autres de la vitamine A qui est d’ailleurs le composant le plus actif, des acides aminés, des acides gras ainsi que de la vitamine Q10. Cela dit, tous ces éléments apportent chacun leurs bienfaits pour la peau.

Je souligne le fait que vous n’avez pas besoin d’acheter plein de produits puisque ce savon s’utilise sur le corps mais aussi sur le visage. Ce qui est très économique et un gain de place côté cosmétiques sur l’étagère de votre salle de bain. Au bout de 15 jours d’utilisation, vous devriez commencer à sentir une amélioration de votre peau.

Et puis, c’est aussi zéro déchet et pour moi c’est super important ! On en a marre de mettre plein de bidons en tout genre dans nos poubelles. Donc en gros, si je résume bien… Vous avez un seul produit pour tout votre corps, ça fait du bien à votre peau et en plus, c’est bon pour la Planète !!! Que demander de plus ? C’est bio, c’est français, c’est juste parfait ! En plus, les savons sont assez gros puisqu’ils font environ 140 grammes chacun. Alors avec les fêtes de fin d’année qui approchent à grands pas, ne serait pas une idée de cadeau parfaite pour vos proches ? Et allez jeter un coup d’œil sur leur site internet car je vous ai parlé du savon au lait de chèvre et miel car je l’ai testé mais ils ont plein d’autres choses comme par exemple du shampoing solide ou encore des copeaux de savon pour faire la vaisselle. N’hésitez pas à me dire si vous testez la Savonnerie Bio !

L’interview de parent instagrameur : Jahy Art

Alors pour être totalement honnête avec vous, cela fait un moment que je veux interviewer Jahy Art car je trouve son compte Instagram super intéressant. C’est une Maman suisse qui fait plein d’activités avec ses enfants, fait l’instruction en famille et adore les livres jeunesse. Autant de points qui méritaient une interview pour une super Maman.

1- Bonjour Jahy Art. Merci d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour ! Tout d’abord merci Angélique pour l’invitation dans ton interview. J’ai vraiment un grand plaisir à les lire et à découvrir un peu plus les comptes des parents que je suis sur Insta , alors c’est un grand honneur d’y participer! 

Je m’appelle Coralie, j’ai 31 ans, maman d’une grande crapule de 5 ans – qui s’appelle Jahya (je le dis rarement mais on me demande souvent pourquoi « Jahy’art » alors c est l’occasion… 😅), et d’un mini de 2 ans ! 

Nous vivons en Suisse, à Genève! Je suis éducatrice de formation, j’ai travaillé principalement dans le milieu du handicap psychique, mais lors de mon premier congé mat’ je me suis également formée Montessori 3/6 ans. Depuis 3 ans je suis à la maison pour m’occuper des mes minis et à mes heures perdues je suis maman-maîtresse puisque nous faisons l’école à la maison, mais j’ai  plutôt l’habitude de dire l’école au jardin  car nous sommes très peu à la maison… on passe beaucoup de temps dans notre jardin, mais aussi en vadrouille en forêt, en montagne  où en campagne… On essaye vraiment de se (re)connecter à la nature au maximum ! On travail au quotidien pour tendre vers « le zéro déchêt » – mais je préfère  dire vers une consommation raisonnée, sauf bien sûr en ce qui concerne les livres qui sont un peu mon péché mignon, ma kryptonite , la faille dans le shmilblick enfin bref tu as compris….😅

Sinon je suis de nature « légèrement » hyperactive , ce qui  fait de moi une touche à tout…. surtout en ce qui concerne les activités créatives comme le dessin,  la couture, la découpe sur bois, le crochet, mais aussi tout ce qui concerne la nature :  la permaculture, les plantes, les pierres…et tant d’autres choses encore!!
Et bien sûr pour répondre à la curiosité envers chaque nouvelle passion ça passe par beaucouuuup de lecture…. bref mes journées ne sont jamais assez longues pour faire tout ce que j aimerai faire… 😅

2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram? 

L’aventure a commencé fin 2017 (crapule venait d’avoir 1 an) j’ai ouvert une page facebook du même nom pour partager les activités que je lui proposais ,  les mini mondes,  les tables des saisons, nos diy etc.. puis  j’ai commencé à participer au challenge proposé par @monbazarcoloré #etdansleurbibliothèqueilya… chaque mois autour d’un thème. Courant 2019 j’allais de moins en moins sur FB, mais j’aimais bien garder une trace de nos activités  …alors j’ai ouvert un Insta qui pendant un long moment est resté en compte privé  comme un album photo juste pour nous, et puis en décembre 2019 sur un coup de tête je l’ai ouvert….et j’ai tout de suite accroché car il y a beaucoup plus d’échanges et  de retours ici que sur Facebook … 

Sinon sur mon compte on trouve un peu de tout même si en grande majorité je partage  mon addiction – pardon,  ma passion –   pour la littérature jeunesse, je partage parfois nos sorties, notre quotidien ief, notre potager, des trésors de la nature , et nos activités souvent inspirées des pédagogies alternatives ( puriste passez votre chemin car j’aime prendre ce qui me plaît un peu à droite à gauche et faire mon petit mix) et au maximum en utilisant la récup / diy . 

Mais ma partie préférée c’est les prises de photos, (oui encore une passion , j’ai toujours 4/5 livres minimum dans le sac à dos partout où je vais 😅) se balader , trouver le bon endroit, la bonne idée…parfois ça rend bien, parfois pas du tout… au final c’est pas ce qui m’importe le plus mais j’y prends vraiment beaucoup de plaisir ! 📸

3- Tu as lancé le challenge 52 albums jeunesse. Qu’est-ce que c’est? Vas-tu relancer cette idée en 2022 ? 

C’est un challenge lecture que j’ai lancé avec @bibliodegabichou en décembre 2019 pour l’année 2020! Un thème chaque semaine les participants nous partagent grâce au #challenge52albumsjeunesse leur livre où leur sélection de livre sur le thème. L’idée était  vraiment  de poursuivre les échanges que j’avais adoré faire avec #etdansleurbibliothèqueilya…  ça à marché du tonnerre en 2020 ! Un vrai kiff!!! Mais malheureusement ma partenaire a  abandonné en cours d’année, et moi ça me prenait beaucoup de temps de partage, d’organisation et plus de ma participation à moi…  Mon compte insta avait pas mal grandis  aussi durant cette année donc j’avoue j’y passais beaucoup (trop) de temps….j’ai voulu arrêter fin 2020…et puis @bibliodegabichou est revenue et elle a remotivé les troupes et  relancé pour 2021….ça a tenu quelques mois, avant qu elle abandonne à nouveau et du coup cette fois moi aussi….Alors il y a toujours quelques fidèles qui participent (je leur dis un grand bravo!) ,moi j’essaie parfois quand j’ai le temps également , mais cette année j’ai vraiment diminué le temps passé sur  instagram alors non il ne se poursuivra pas  en 2022, mais je n’exclue pas de le relancer dans quelques années quand j’aurai un peu plus de temps ! Cependant, pour le moment je préfère participer aux différents challenge lecture proposés par les instacop comme en ce moment #lautomneenlivres de @mamanfouine plutôt que d’en être organisatrice, comme ça quand je peux je peux, et sinon…tant pis, pas de pression, que du plaisir!

4- Tu pratiques l’IEF avec tes enfants. Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire l’instruction en famille? 

Ma fille ! 😁

Effectivement je pratique l’IEF avec ma fille, officiellement seulement depuis la rentrée  , car ici en Suisse l’école commence plus tard. 

Ça c’est si on peut dire imposé à nous , depuis  sa naissance je me suis laissée porter par la vie pour découvrir le maternage, l’ allaitement, le  portage, la DME , …par exemple  puis elle a grandit je me suis intéressée aux pédagogies alternatives , je me suis formée, j’ai fais des stages en école Montessori  visiter d’autres écoles alternatives comme Steiner….mais je n’arrivais pas à trouver mon bonheur… 

Alors j’ai remis au centre mes priorités qui étaient de passer du temps avec elle (je n’avais qu’un enfant à ce moment là)  et continuer à prendre du plaisir à lui proposer des activités, lui permettre d’apprendre de façon libre et sereine ce qu’elle a envie d’apprendre au moment où elle a envie de l’apprendre , mais aussi apprendre avec elle , pouvoir voyager, apprendre partout dans la nature, en voyage , en forêt , en mouvement où bien en passant des heures à lire …. en gros l’idée était de continuer exactement comme nous venions de vivre lors de ses premières années de vie en fait…  alors  l’idée de l’ief  a germé (elle n’avait que  2/3 ans donc bien avant d être en  âge scolaire). On s est intégré dans le groupe de notre région est ça a confirmer notre choix. 

Pour moi c’est plus qu’un choix d’instruction.. c’est un mode de vie, on prend le temps de se laisser guider par la vie, nos envies du moment et surtout on est ensemble 🧡

5- Tu habites en Suisse. Est-ce que dans ton pays, l’État met des bâtons dans les roues des familles en IEF comme en France? 

Pour le moment , non! 🙌

Ici chaque cantons à ses propres règles en ce qui concerne la gestion de l’Ief,  certains sont très stricts ce n est autorisé qu’aux enseignants…. ici à Genève c’est plutôt facile c est une déclaration et un niveau matu (bac en Fr ) mais qui n est pas demandé forcement à la personne qui instruit ca peut être un prof 1h par semaine qui donne un cours à l’enfant par ex. Donc ça va…. mais bon comme partout les restrictions de libertés vont bon train…alors….on profite….et on reste sur nos garde ….

6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Tellement duuuur ! Il y en a tellement!

La première c’est mon instacop @lacavernedanais pour qui j’ai un gros coup de 🧡  on est souvent raccord sur nos lectures, nos activités. J’adore papoter avec elle!! 

Ensuite la douce @coconschooling car je l’admire cette maman ( il faudrait que je la vois en vrai un jour car je suis persuadé que c est un robot  c est pas possible 😅😅) elle est solo, elle propose quotidiennement des activités de dingues à ces puces et son mini…et elle est adorable ! En plus on partage un amour commun pour les plantes  💚🌱 @greencocon

Et bien sûr ma bible @mamanfouine je crois ne pas avoir besoin de la présenter 😅😅😅 même si elle me ruine…. elle est toujours de bon conseil, toujours à l’affût pour nous dénicher des trésors. On a un quotidien assez semblable entre lecture et potager. Alors je me retrouve aussi beaucoup en elle. 

Je pourrai en citer tant d’autres , instagram regorge de pépites , que ce soit des petits, des gros comptes, pour moi c’est la passion qui importe et ça se ressent à travers les posts et les échanges. J’ai d’ailleurs fais ma première rencontre réelle (coucou @agathocroustie) et franchement c’était génial à travers tout ce qu’on échanges, tous les partages qu’on peut avoir…on a l’impression de se connaître un peu au final!  Du coup c est même pas bizarre le jour on on se rencontre pour de vrai 😅 j espère que j’aurai la chance de renouveler cette expérience de passage du virtuel au réel avec d’autres ! 

Merci énormément à Jahy Art d’avoir répondu présente pour ce rendez-vous. Avant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews :

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Chasse au Trésor autour du monde – Janod

Nous sommes officiellement à 8 samedis de Noël ! Ha oui, dis comme ça, ça va vite arriver ! Mais je suis là pour vous donner des idées de cadeaux pour vos loulous. Je vous avais déjà parlé du jeu « Cherche et trouve les animaux menacés » sorti récemment chez Janod, aujourd’hui je vous parle d’une autre nouveauté Janod absolument géniale « Chasse au Trésor autour du monde ».

Chasse au Trésor autour du monde - Janod

En ce moment, dès que notre fils sort de l’école, il veut jouer à ce jeu de société. Et je ne lui refuse jamais une partie. Je suis assez fan de ce concept. On peut jouer seul bien sûr, mais c’est plus rigolo à plusieurs. On peut être jusqu’à 6 joueurs. Le but est simple, il faut partir à la recherche de trésors naturels (comme des coquillages, des étoiles filantes, des arcs-en-ciel…) mais il faut faire attention de ne pas tomber sur des objets polluants.

Chasse au Trésor autour du monde - Janod
Chasse au Trésor autour du monde - Janod

Une façon ludique de sensibiliser les enfants à la préservation de l’environnement et au recyclage. Et cet aspect est très important pour moi. C’est en éduquant les adultes de demain qu’on pourra peut-être faire quelque chose.

Chasse au Trésor autour du monde - Janod
Chasse au Trésor autour du monde - Janod

Les enfants doivent donc se déplacer sur des cartes et tester leurs connaissances sur la biodiversité. Jeu coopératif, c’est parfait pour éviter les frustrations. De plus, à plusieurs on est plus fort ! Et la Planète a besoin qu’on allie nos forces. Et ce qui est génial, c’est que pour connaître les réponses aux questions posées sur les cartes, il faut appuyer sur une petite pastille noire. La chaleur de la peau va dévoiler la réponse. Rassurez-vous, cela revient vite noir et vous pourrez refaire autant de parties que vous le souhaitez.

Chasse au Trésor autour du monde - Janod

Si vous avez bon à une question, vous pouvez piocher un objet dans un sac. Pas de panique si vous avez attrapé des objets polluants, il est possible de les recycler. Les bons gestes s’apprennent même en jouant !

Chasse au Trésor autour du monde - Janod

Il est noté à partir de 6 ans. Honnêtement, je pense que c’est accessible bien avant. Un véritable coup de cœur pour « Chasse au trésor autour du monde ». Pas moins de 120 énigmes à résoudre. Un jeu que vous trouverez dans le commerce pour 22,99 euros.

Même pas bêtes ! La reproduction – Glénat Jeunesse

« Papa c’est quoi cette bouteille de lait? Papa comment on fait les bébés ? » On connaît tous cette pub par cœur qui nous a fait beaucoup rire. Elle reflète bien cette gène qu’ont beaucoup d’adultes à parler de la reproduction avec les enfants. On ne sait pas quoi dire… On est à la limite de rougir devant nos propres enfants… Et pourtant, la reproduction est tellement naturelle. N’hésitez pas à vous aider d’un livre pour vous ouvrir sur ce sujet qui est parfois tabou. Pour cela, je vous ai déniché un superbe ouvrage qui vient tout juste de sortir chez Glénat Jeunesse « Même pas bêtes ! La reproduction » par Farah Kesri vétérinaire de métier et Michel Cymès, le médecin qu’on ne présente plus.

Ce documentaire s’adresse aux 6/10 ans. Un jour ou l’autre tous les enfants se questionnent sur comment on fait les bébés. Et si le bébé girafe posait la question à ses parents, que répondraient-ils ? Et si bébé kangourou demandait à son papa comment il avait fait pour séduire sa maman, que lui dirait-il ? Et si le bébé couleuvre demandait à ses parents pourquoi il a deux zizis, quelle serait leur réponse?

Dans ce documentaire super intéressant, les deux médecins font le parallèle entre la reproduction chez l’homme et chez les animaux. Et je vous avoue que même moi adulte, j’ai appris plein de choses sur le monde animal que j’étais loin d’imaginer. Il a une logique à tout ! Et s’il nous faut plus de 7 jours pour avoir un enfant, à la différence du poisson-clown, c’est qu’il y a une raison !

Pas moins de 66 pages pour bien tout expliquer aux enfants. « Même pas bêtes ! La reproduction », c’est un vrai documentaire complet que les jeunes lecteurs auront plaisir à lire et à relire. Vous le trouverez dans le commerce au prix de 15 euros.

Et le lapin m’a écouté – Gallimard Jeunesse

Que c’est compliqué les émotions ! Même pour les adultes… Alors imaginez un enfant qui découvre le monde, ce n’est pas une mince affaire de comprendre ce tourbillon de sentiments que l’on peut ressentir. Heureusement, on trouve aujourd’hui plein de livres sur le sujet. En voici un qui vient de sortir aux Éditions Gallimard Jeunesse « Et le lapin m’a écouté » de Cori Doerrfeld.

Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse

Nous faisons donc la connaissance d’un petit garçon qui se prénomme Camille. Et Camille est particulièrement fier de lui car il vient d’achever une superbe construction. Ce n’était pas facile à faire et le rendu est superbe. Mais voilà… Une catastrophe arrive, des corbeaux font leur apparition et heurtentles pièces… Et patatras… Tout tombe !

Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse
Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse

Alors mettez-vous à la place de Camille, il est déçu, triste et même en colère. Mais les animaux viennent chacun leur tour le voir pour le soulager. Premièrement, c’est la poule qui fait son apparition mais Camille n’a pas envie de lui parler. L’ours se présente ensuite et lui demande de sortir la rage qu’il a en lui… Mais le petit garçon n’a pas envie de crier… Suivent l’éléphant, le serpent, l’autruche ou encore le kangourou et même constat… Camille n’est pas coopératif.

Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse
Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse

Vient ensuite le tour du lapin. Il s’approche tout doucement de l’enfant et se blottit tout silencieusement contre Camille. Il est tout calme et le jeune garçon sent sa chaleur réconfortante contre lui. Camille a enfin l’envie de se confier. Et le lapin l’écoute parler, crier, se souvenir, et même rigoler. Camille se sent maintenant mieux ! Et il a même envie de refaire sa belle construction.

Et le lapin m'a écouté - Gallimard Jeunesse

« Et le lapin m’a écouté », un livre vraiment mignon qui explique à l’enfant les différentes étapes de reconstruction quand on a un gros chagrin. Parce qu’il est important de mettre des mots sur ces sentiments. Vous le trouverez en librairie pour 10,90 euros.

Nilou est surexcité – La Maison des Yogis

Je crois que tout parent a été un jour confronté à un enfant qui ne tient pas en place. Et on ne sait parfois pas quoi faire. Lorsque l’on devient Papa ou Maman, on ne nous donne pas un mode d’emploi. Et on apprend au fur et à mesure… Mais quelque chose qui marche du feu de dieu pour apaiser un enfant (et les parents), c’est le yoga. Je voulais donc vous faire découvrir aujourd’hui le livre « Nilou est surexcité » de la collection « La Maison des Yogis » sorti aux Éditions La Marmotière.

Nilou est surexcité

Déjà quelques mots sur La Maison des Yogis. C’est une collection conçue par Eva Lastra, psychanalyste et professeure de yoga. Ce sont des albums conçus pour les 3-6 ans mettant en scène Nilou et ses sentiments. Il y a donc un album pour la peur, un autre pour la colère, encore un sur la timidité et donc celui que je vous présente sur la surexcitation.

Nilou est surexcité

Je trouve ce livre très malin car il ne s’agit pas juste d’un enchaînement de postures. Nous retrouvons donc Nilou et son Papa et il y a une véritable histoire. Sur chaque double page, vous avez sur la gauche le texte avec les dialogues. L’histoire se déroule donc tout en expliquant des postures… Et sur la droite, une jolie illustration d’Océane Meklemberg.

Nilou est surexcité

Un album vraiment malin qui apportera une clef extraordinaire au bien-être de votre enfant. Le yoga aide vraiment au développement physique et psychologique. De plus, une séance de yoga en famille permet un moment de complicité avec votre enfant.

Nilou est surexcité

« Nilou est surexcité » est donc un ouvrage que je conseille absolument. Il vous promet des moments de bienveillance avec votre enfant. Vous le trouverez au prix de 13 euros.

Interview de parent instagrameur : Les Petits Liserons

Quand une amoureuse des livres jeunesse met en avant une amoureuse des livres jeunesse ! Haaa que j’aime les comptes Instagram où on découvre de belles découvertes littéraires. Et aujourd’hui, je vous mets en avant une Maman maîtresse qui poste exclusivement des posts avec de jolis albums pour les enfants. Bref, j’adore ! Voici donc Les Petits Liserons.

1- Bonjour les Petits Liserons et merci d’avoir répondu présente pour cette interview. Peux-tu te présenter en quelques lignes?


Bonjour à tous ! Je commence par un grand merci d’avoir pensé à moi, je suis très honorée ! Je me présente:  « LesPetitsLiserons « , presque la quarantaine. Maitresse de petitous en maternelle en TPS.PS.MS cette année et Maman de deux filles de 3 et 9 ans, j’ai coutume de dire que je suis tombée dans la lecture comme Obélix dans la potion magique, toute petite. Nous lisons énormément  en famille et la littérature jeunesse est au cœur de mes pratiques de classe. J’ai transmis ma passion à mes filles qui sont des grandes dévoreuses de livres également.  


2- Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ton compte Instagram?


J’aime partager, découvrir, échanger. J’ai ouvert au départ une page Facebook, du même nom que mon compte Instagram, pour partager mes lectures avec des amis. Fin 2019, j’ai décidé de me lancer également sur Instagram pour avoir plus de visibilité et pouvoir partager avec davantage de monde. Je suis ravie de la communauté Instagram qui est plutôt bienveillante, positive, encourageante. Je prends plaisir à partager mes lectures et des petites choses qu’on lit en classe, sans pression ( Si je n’ai pas le temps ou pas envie, je n’écris pas) 


3- Tu es à l’origine du challenge 2021 #lireenmaternelle2021 . Peux-tu nous expliquer à quoi cela consiste?

C’est une idée qui a germé au départ chez @lecturesdekik  (un chouette compte à suivre !)  avec qui je partage le goût de la lecture jeunesse et des pépites vintage. Une envie de mettre en avant les lectures pour nos plus petits, les 3-6 ans. Le principe est simple. Il y a chaque semaine un thème donné, que nous avons voulu proche du vécu des jeunes enfants.  Ceux qui ont envie de participer ajoutent #lireenmaternelle2021 dans leurs publications ou en story et je partage et regroupe toutes les trouvailles dans une story épinglée. Nous faisons de magnifiques découvertes chaque semaine. Nous avons récemment parlé facteur et courrier, animaux domestiques, bibliothèque… 


4- D’ailleurs quels sont les livres que tu conseillerais pour les petits pour s’initier à la lecture?

Je vais faire une réponse très vague…🤣 N’importe lesquels ! Un enfant qui a envie de lire, de découvrir, peut le faire à peu près avec tous les supports qu’ils soient ! Fréquenter les bibliothèques avec son enfant et lui faire confiance pour piocher des lectures qui l’inspirent… Même si parfois ça ne correspond pas à nos goûts d’adultes. 


5- Tu es maîtresse et je suppose que depuis cette crise sanitaire, beaucoup de choses sont compliquées à gérer. Comment ressens-tu tout cela? Est-ce que tu vois un impact sur les enfants?

Je crois que cette crise sanitaire nous a tous, parents comme enfants, amenés à trouver de nouvelles ressources en nous. J’admire beaucoup les enfants qui grandissent avec cette crise avec une forme de résilience. Le premier confinement a été difficile en tant qu’enseignante de maternelle : trouver des supports ludiques à mettre en place sans matériel, garder le lien avec les enfants, mettre en place des petits défis pour les motiver… mais nous y sommes arrivés ! Il a été difficile aussi en tant que parent et ça je crois qu’il faut que les familles l’entendent: ce n’est pas parce que nous sommes enseignants que c’est facile avec nos propres enfants…L’impact est difficile à mesurer sur mes petits qui du haut de leurs 3 ans ont déjà vécu une bonne partie de leur vie confinés. Cette année, les séparations avec les familles ont été vraiment compliquées en début d’année, mais je ne peux pas dire si c’est lié à la situation. 

 
6- Et pour finir, quels sont tes comptes Instagram chouchous?

Il y en a tellement mais tellement ! J’aime beaucoup le tien pour commencer! Je suis une grande admiratrice de plusieurs pointures de la littérature jeunesse; Maman Fouine, LabibliodeGaspard pour ne citer qu’elles. Je suis énormément de collègues enseignantes de maternelle, c’est une communauté ultra inspirante et bienveillante. Je suis par exemple fan du dynamisme de @danslesbasketsdelamaitresse , des scenarios de @maitressemelanie, des partages de @mater_cha , des idées de @des_sourires_en_maternelle…J’aime aussi suivre des comptes inspirants comme @solineseveiller et des familles en IEF comme @maitresse_en_claquettes…Et évidemment je suis les auteurs illustrateurs et maisons d’éditions que j’aime!

Merci beaucoup à Les Petits Liserons pour cette jolie interview. Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur elle, foncez vous abonner à son compte. Et en attendant de découvrir qui sera à l’honneur la semaine prochaine, n’hésitez pas à lire ou relire les précédentes interviews:

Interview de l’année 2021:

Interviews de l’année 2020

Mon carillon en coquillages – Deux Coqs d’Or

Nous arrivons au mois d’octobre, on est plus dans le côté châtaignes et champignons… Mais moi je suis une fille de la mer ! J’aime le côté coquillages et crustacés. J’ai donc été sous le charme du nouveau kit de chez Deux Coqs d’Or « Mon carillon en coquillages » et j’avais hâte de pouvoir le proposer à mon fiston.

Mon carillon en coquillages - Deux Coqs d'Or

C’est vrai que fut un temps, nous faisions beaucoup plus d’activités manuelles à la maison. C’était le cas surtout quand il était en maternelle. C’est le moment de l’éveil des sens, des manipulations diverses et variées. En grandissant, on joue beaucoup plus aux jeux de société (et aux échecs car c’est devenu une véritable passion pour notre fils)`. Mais parfois, lors d’un week-end pluvieux, on aime se poser et faire des petits kits créatifs. Nous avons donc testé ce kit de la collection « Les ateliers natures ».

À l’intérieur, vous y trouverez:

  • 1 morceau de bois
  • 9 coquillages plats
  • 4 coquillages cauris
  • 1 pelote rouge
  • 1 pelote bleue
  • 15 perles naturelles
  • du fil de nylon
  • un livret explicatif
Mon carillon en coquillages - Deux Coqs d'Or

Ce kit est noté à partir de 7 ans. Simon va avoir en effet 6 ans dans quelques semaines. Mais malgré tout, je pense qu’il est difficile pour un enfant de 7 ans de faire tout en autonomie. Un adulte devra être là pour aider à faire les noeuds. Mais quelque part, c’est aussi très sympa de pouvoir partager un petit moment créatif avec son enfant.

Le rendu final est très beau. Il était fier de lui/de nous. Mais attention tout de même, ça reste fragile. Vous devez vite l’accrocher pour éviter de le manipuler.

Mon carillon en coquillages - Deux Coqs d'Or

Simon a beaucoup aimé le fait qu’il y ait des petites pierres en plus des coquillages. Et je trouvais qu’il se débrouillait comme un chef pour les enfiler. C’est là que je vois que mes yeux sont vieillissants car j’avais du mal à voir le trou mais lui pas du tout ^^

Un joli petit coffret qui vous promet un bon moment de détente et de manipulation que vous trouverez pour 7,99 euros.

Chouette, Pas chouette – Petit manuel de l’égalité filles-garçons

Il est triste de ce dire qu’en 2021, la femme n’est pas encore considérée comme légal de l’homme. Alors certes, on peut voter maintenant (et pas depuis longtemps)… On peut également travailler… Mais si on regarde bien, il reste encore beaucoup d’inégalité. Des phrases qui ne devraient jamais être dites: « Arrête de faire ta fillette » à un garçon qui aurait un peu peur ou pleurerait… « Wouah, il aime danser/chanter/s’habiller en rose, c’est des trucs de filles, pas de garçon! »… Et des inégalités également dans le monde du travail ou même dans la répartition des tâches à la maison… J’ai trouvé un livre parfait pour éduquer nos enfants sur ce sujet « Chouette, Pas chouette – Petit manuel de l’égalité filles-garçons » sorti aux Éditions Glénat Jeunesse.

Alors j’avoue que nous ne mettons pas vraiment la télé à la maison. Uniquement le weekend et des programmes choisis sur Netflix… Du coup, je ne sais pas trop ce qui est diffusé sur le petit écran. Mais je viens d’apprendre en découvrant ce livre que « Chouette Pas Chouette » était diffusé en version 2 minutes sur divers chaînes françaises : « TF1, France Télévisions, Piwi + (Groupe Canal +), Gulli (Groupe M6), Disney Channel & Disney Junior (groupe The Walt Disney Company), Nickelodeon Junior et sur l’appli Bayam. Bref, un paquet d’endroits, mais je trouve cela génial et essentiel pour apprendre aux enfants ce qu’est l’égalité entre les sexes.

Ce livre, c’est avant tout 3 histoires avec pleins de petites scénettes écrites par Franck Salomé, Nicolas Sedel et Fernando Worcel et illustrées par Sandrine Acquistapace. On aime le côté simple des histoires mais vraiment efficace… Les illustrations amusantes et colorées… Le format bulles de bande dessinée (mon fils y est très sensible)… Mais surtout les interrogations que l’on pose aux enfants : « Est-ce que toutes les filles aiment jouer à la poupée? », « D’après toi, pompier c’est un métier de fille ou de garçon? », « Est-ce que tu aimerais qu’on te dise comment t’habiller ou te coiffer? ». L’enfant est donc actif de la lecture et prend d’avantage conscience du sujet.

Chaque histoire est complétée par des petits paragraphes documentaires . Moi même adulte, j’y ai appris des choses. Savez-vous par exemple pourquoi on dit « blond vénitien? » . Tout simplement car autrefois à Venise, c’était la mode d’avoir les cheveux blonds. Pour cela, les femmes décoloraient leur chevelure à l’aide de pipi de chat ou de cheval !!! J’avoue que ça m’a mis un haut le cœur quand j’ai lu ça. Et ça donnait une couleur un peu spéciale qu’on appelait « blond vénitien ».

Notons également que si vous achetez ce livre, vous faites aussi une bonne action puisque 30% des bénéfices de « Chouette Pas Chouette » sont reversés aux associations partenaires de la Grande Cause Stop aux violences faites aux femmes.

Pour que le monde de demain soit meilleur, il est urgent d’éduquer nos enfants avec de belles valeurs. Je ne peux que vous conseiller l’achat de « Chouette Pas Chouette – Petit Manuel de l’égalité filles-garçons ». Il est d’utilité publique ! Accessible à partir de 4 ans, vous le trouverez au prix de 10 euros.