Un toit pour toi – Sarbacane

Que c’est magique les livres jeunesse… Il y en a vraiment de tous les styles… Ceux qui font rigoler… Ceux qui permettent de s’évader… Les livres documentés… Les livres qui font réfléchir… Ou bien même des poétiques ! Aujourd’hui, c’est un livre plein de poésie que je vous présente. Il s’agit de « Un toit pour toi » fraîchement sorti aux Éditions Sarbacane, écrit par Olivier Pog, illustré avec les jolies aquarelles de Cédric Abt.

Un toit pour toi - Sarbacane

Il existe toutes sortes de maisons, des grandes, des petites, des discrètes et même des « qui se la pètent ». On nous explique alors qu’on a l’embarras du choix pour les construire. Il y en a en bois, en béton, en neige… C’est enrichissant d’ailleurs de voir toutes les habitations à travers le monde. C’est l’occasion d’ouvrir la conversation avec son enfant pour lui expliquer où et comment habitent certaines personnes dans d’autres pays.

Un toit pour toi - Sarbacane
Un toit pour toi - Sarbacane

C’est vrai que c’est intéressant de voir que même dans un même pays, nous n’habitons pas les même habitations. Certaines personnes habitent en ville dans un grand loft, d’autres dans de grandes maisons à la campagne… Certains vivent seuls, d’autres avec leur grande famille…

Un toit pour toi - Sarbacane
Un toit pour toi - Sarbacane

Et parfois, certains enfants ont deux logements lorsque les parents se séparent. Mais surtout, lorsque l’on vit encore chez ses parents, on ne choisit pas son habitation. C’est lorsqu’on est grand qu’on peut décider où on habitera.

Un toit pour toi - Sarbacane

Une phrase qui a marqué Petit Écureuil est « Ton toit, ton futur chez-toi, est peut-être déjà là ». Cela a un côté magique et intrigant de se dire qu’aujourd’hui il vit avec nous, mais que son habitation de demain est sans doute déjà là quelque part et l’attend dans quelques années… Qu’il y a surement d’autres personnes qui y habitent en ce moment et qui construisent leur propre histoire.

Un toit pour toi - Sarbacane

« Un toit pour toi », un livre délicat qui évoquent mille et une façon de vivre. Vous le trouverez en librairie au prix de 15,90 euros.

Les livres Hourra Heros

Si vous êtes parents, je suis persuadée que vous avez déjà eu en pub sur Facebook les livres Hourra Heros… Ces ouvrages vraiment bien faits où vos enfants et votre famille sont les héros de l’histoire ! Cela m’a toujours donné très envie. Et j’ai eu l’occasion de tester. Et autant vous dire que je ne suis pas du tout déçue !

Les livres Hourra Heros

Je ne vous raconte pas la joie de mon fils quand il a vu le livre arriver à la maison. « Mais Maman, regarde, il y a écrit mon prénom dans le titre » (Le titre est « Simon tu seras toujours mon bébé »). « Oh mais on dirait moi le petit garçon ! Et regarde, c’est Papa ! Comment ils savent à quoi on ressemble ? » Haaa ça a un côté magique ! Un livre rien qu’à soi où l’on est le héros ! J’ai du lui expliquer que j’avais orienté le livre pour qu’il soit à son image. Bon, là j’ai eu le droit à « Oui mais alors pourquoi tu n’as pas mis Doudou Pas Doux (c’est le nom de son doudou) au lieu d’un nounours qui ressemble à Deute (un autre de ses doudous). Tu sais bien que Doudou Pas Doux est un lapin » Haha les gosses..

Les livres Hourra Heros

Il n’a toujours pas compris comment j’ai procédé, mais à vous je vais vous le dire. Vous allez voir, c’est tout bête. Vous allez sur leur site internet et vous choisissez le thème qui vous convient le plus. Il y a des livres avec Papa et Maman, d’autres avec que Papa, ou que Maman… Et même avec la soeur ou le frère.

Une fois le choix fait, vous customisez le (ou les) personnage(s) afin qu’il(s) soit(ent) le(s) plus ressemblant(s) à la réalité. Vous notez les prénoms et le tour est joué.

La dernière étape est de choisir les histoires qui composent le livre. Et je vous assure qu’il y a de quoi faire !

Le rendu est vraiment magnifique ! Et c’est tout simplement génial d’avoir un livre à son image.

Notons qu’il est possible d’écrire un petit texte en dédicace en début de livre. Vous avez des textes déjà écrits ou vous pouvez rédiger le vôtre afin qu’il soit parfaitement personnalisé.

Pensez aux livres Hourra Heros car la Fête des Mères et la Fêtes des Pères arrivent prochainement. Je trouve que c’est une excellente idée de cadeau. Le prix est de 39 euros l’exemplaire (soldé à 29 euros en ce moment).

Mystères et toiles d’araignée

Que ceux qui ont peur des araignées lèvent la main ! Haaa… Je vois que vous êtes tout de même assez nombreux derrière votre écran… Et pourtant, ces petites bêtes ne vous veulent aucun mal ! Je dis ça, mais je ne vous jete pas la pierre car je ne suis pas super rassurée lorsque je suis face à une énorme araignée. Les petites, j’arrive à gérer, mais je prends sur moi quand je tombe nez à nez avec une grosse. Cependant, j’essaye de me soigner et de ne pas communiquer ma peur à mon fils. Je suis donc ravie de voir cette nouveauté aux Éditions du Ricochet : « Mystères et toiles d’araignée » de Fleur Daugey et Émilie Vanvolsen.

Mystères et toiles d'araignée

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de cette collection de livres. Souvenez-vous, récemment je vous chroniquais « Des robots et des hommes ». Ils ont une multitude de livres sur plein de sujets différents, tous aussi bien traités les uns que les autres.

Mystères et toiles d'araignée

Ce que j’apprécie, ce sont les textes très justement documentés et à la portée des enfants dès 6 ans (voir moins, c’est toujours par rapport au développement de l’enfant). Notons également la beauté des illustrations hyper réalistes qui donnent un côté vintage très charmant.

Mystères et toiles d'araignée

Dans cet ouvrage donc, nous allons nous intéresser plus précisément aux araignées. On compte plus de 50 000 espèces dans le monde, de la plus petite à la plus grosse. Elles sont sur Terre depuis bien plus longtemps de nous… Elles sont arrivées il y a 240 millions d’années, en même temps que les dinosaures.

Mystères et toiles d'araignée

Vous allez en savoir plus sur les différentes formes de toiles… Les araignées qui courent après les autres insectes pour les attraper… Ou encore celles qui mangent d’autres araignées ! Avec autant d’espèces, vous imaginez bien qu’on peut trouver toutes sortes d’alimentations ou modes de chasse différents.

Mystères et toiles d'araignée

Alors c’est sûr, on accuse l’araignées de beaucoup de choses… Et pourtant, elle n’est pas si méchante ! Elles n’ont pas de dard comme les guêpes, par conséquent elles ne piquent pas. Elles mordent, mais seulement leurs proies. Et celles qui sont dangereuses pour l’homme (comme la veuve noire) sont rares et les morsures encore plus. Son rôle est essentielle pour l’équilibre des milieux naturels en chassant les autres insectes. Chaque année, les araignées dévorent 400 millions d’insectes par hectare, qui ne s’attaqueront pas aux cultures. Il est donc bon de les préserver.

Mystères et toiles d'araignée

« Mystères et toiles d’araignée », un livre passionnant qui vous réconciliera avec les arachnides. Vous le trouverez en librairie pour 13,50 euros.

La corde à linge – ‘Alice Jeunesse

Quand Petit Écureuil a vu pour la première fois le livre « La corde à linge » fraîchement sorti chez ‘Alice Jeunesse, il m’a tout de suite dit « Oh mais Maman, regarde le dessin sur la couverture ! J’ai trop envie de le lire, ça a l’air trop bien avec ce petit garçon accroché à la corde à linge ». Il n’a eu qu’une envie : se caler dans les coussins du canapé pour dévorer ce livre. Parce que oui, parfois rien qu’à la couverture, on sait si un ouvrage va nous plaire ou non… Et pour le coup, il ne s’était pas trompé !

La corde à linge - 'Alice Jeunesse

Mais de quoi parle ce livre écrit par l’auteure et illustratrice Orbie? C’est l’histoire d’un petit garçon qui s’appelle Léon. Léon a 5 ans. Il habite juste à côté d’une épicerie. Et c’est vraiment pratique, parce que lorsqu’il a un peu d’argent de poche avec sa Maman, il peut dépenser ses quelques pièces dans des bonbons.

La corde à linge - 'Alice Jeunesse
La corde à linge - 'Alice Jeunesse

Quand il descend l’escalier, il s’amuse à s’accrocher sur la corde à linge. C’est plus fort que lui… C’est trop amusant ! Mais un jour, en allant trop vite, il a glissé et il s’est retrouvé coincé en plein milieu de la corde à linge.

La corde à linge - 'Alice Jeunesse

Mais voilà, Léon a un gros dilemme. Il est suspendu avec une seule main… Dans l’autre, il a ses trois pièces pour s’acheter ses bonbons. Que doit-il faire? Doit-il lâcher ses pièces pour tenir la corde à deux mains? Ou doit-il continuer à se suspendre que d’une seule main? Le souci, c’est qu’à force de se suspendre, il a terriblement mal à la main et personne n’est là pour l’aider.

La corde à linge - 'Alice Jeunesse

Au final, il est tombé et il s’est fait mal aux mains et aux genoux. Il a réussi tout de même à récupérer ses pièces et à aller acheter ses friandises. Mais je vous assure que depuis cette mésaventures, Léon ne s’accroche plus du tout à la corde à linge en descendant des escaliers.

Moralité? On fait tous des bêtises, mais on apprend de celles-ci afin de ne pas les reproduire.

Simon a adoré ce livre, surtout je pense aussi pour la qualité des illustrations qui lui ont fait pensé à une petite bande dessinée (mais si ce n’en est pas une). « La corde à linge » , un super livre que vous trouverez en librairie pour 13,50 euros.

Gros dodo – Gallimard Jeunesse

Forcément, ayant un enfant de 5 ans, je vous parle rarement des livres pour les tous petits. Et pourtant, il y a aussi des ouvrages très bien faits pour les plus jeunes. Je rectifie cela aujourd’hui en vous présentant « Gros dodo » de Victor Coutard et Gala Collette, sorti chez Gallimard Jeunesse.

Gros dodo - Gallimard Jeunesse

Pourquoi faudrait-il attendre que l’enfant sache bien parler pour lui faire la lecture? Au contraire, lire un livre à son petit facilite l’acquisition du vocabulaire. De plus, cela fait un moment privilégié au calme avec Papa ou Maman et cela le familiarise avec la lecture. Un enfant qui aura accès très tôt aux livres sera un adulte qui lira plus facilement. Il y a d’autres bienfaits de la lecture. Cela favorise également l’imagination et la créativité, à travers des images colorées et des histoires contées. Cela permet également d’apprivoiser ses émotions. Il arrive toujours un tas de choses aux héros des livres. On peut alors décortiquer l’émotion que ressent le personnage de l’histoire… Bref, tout simplement cela développe l’éveil.

Gros dodo - Gallimard Jeunesse
Gros dodo - Gallimard Jeunesse

J’ai reçu récemment « Gros dodo », un livre qui m’a énormément plu. Premièrement, la taille est juste parfaite pour les plus jeunes et les pages cartonnées permettent une meilleure solidité. Les couleurs sont attrayantes. J’ai tout simplement envie de sourire lorsque je vois ces illustrations mignonnes et colorées. Et la chute est vraiment sympa…

Gros dodo - Gallimard Jeunesse

Justement de quoi ça parle? Sur chaque double page, vous avez un texte sur la gauche et le dessin qui illustre ces propos sur la droite. Cela se présente toujours de de la même façon : « Qu’est-ce que fait… (on site l’animal en avant dans cette double page) » et la réponse met en lumière un fait de la routine du soir (il a mis son pyjama, il s’est brossé les dents, il a pris son bain, etc…) puis cela termine avec une grosse typo avec « Gros dodo ». Cette répétition des mots et des phrases apportent un côté rassurant à l’enfant. Il comprend le mécanisme et l’identifie avec les gestes qu’il reproduit tous les soirs avant d’aller dormir.

Gros dodo - Gallimard Jeunesse

Mais la chute est excellente et vraiment mignonne. L’avant dernière double page dit « Et maintenant, devine qui va faire un gros dodo? », l’enfant tourne alors la page et voit une page miroir où il se voit cela dit « C’est toi! » avec plein de petits coeurs dessinés. Ce genre de livre fonctionne très bien avec les petits. Cela les amuse d’être impliqués dans l’histoire et avouez que c’est super mignon !

Gros dodo - Gallimard Jeunesse

Bref, « Gros dodo » est vraiment un ouvrage que je vous conseille. Vous le trouverez en librairie pour 13 euros.

Hugo, un banal gecko ?

Avant d’avoir un enfant, je n’y connaissais pas grand chose aux livres jeunesse. Mais j’avoue que c’est devenu une véritable passion pour moi. J’ai découvert que chaque maison d’édition a sa particularité. Les Éditions Kimane par exemple ont toujours des livres qui éveillent les consciences. Il y a toujours des histoires avec une morale bienveillante et des illustrations très douces et travaillées. Aujourd’hui, je vous parle d’une nouveauté sortie justement aux Éditions Kimane : « Hugo, un banal gecko? » de Wendy Meddour et Carmen Saldaña.

Hugo, un banal gecko ?

Dans cet ouvrage, vous allez faire connaissance de Hugo, un gecko qui pense être la plus extraordinaire créature de la forêt tropicale. Mais il est tellement axé sur lui-même qu’il ne se rend pas compte qu’il n’est pas le seul As du camouflage. À trop regarder son nombril, il ne remarque pas les autres animaux qui l’entourent.

Mais un beau jour, un phasme en a eu un peu marre de l’entendre se venter du matin jusqu’au soir. Il fait remarquer alors à Hugo que la forêt tropicale est remplie d’animaux qui se camouflent. Le petit gecko est alors vexé et ne sent plus unique et même banal… C’est la douche froide pour lui ! Il se sent alors si triste…

Jusqu’au jour, où il rencontre une mademoiselle gecko, qui elle aussi est banale mais pas à ses yeux… Et pour Coralie, cette jolie gecko, Hugo n’a rien de banale.

Une jolie histoire donc qui montre que nous sommes tous égaux, tous semblables… Mais avec nos similitudes, nous sommes toutefois spéciaux pour certaines personnes. Une jolie morale qui nous remet à notre place. Personne ne vaut mieux que les autres… Malgré tout, on nous aime pour ce que nous sommes et malgré nos ressemblances, nous sommes tous différents.

Notons également que la dernière page du livre nous explique l’art de se camoufler. Nous faisons un zoom sur les animaux qui ont l’art et la manière de se dissimuler de la vue de tous. C’est quelque chose que j’apprécie beaucoup dans cette maison d’éditions. Souvent la (ou les) dernière(s) page(s) est(sont) souvent dédiée(s) à un petit reportage pour en savoir plus sur un thème donné.

« Hugo, un banal gecko? » un magnifique livre que vous trouverez en librairie pour 13,50 euros.

Loup d’Or – Éditions Sarbacane

Je crois qu’un jour il faut que je compte combien nous avons de livres à la maison… Entre ceux de notre fils et les nôtres, c’est une vraie bibliothèque chez nous (voir même médiathèque car nous ne sommes pas en manque non plus de jeux de société et compagnie). Aujourd’hui, je vous présente une nouveauté sortie aux Éditions Sarbacane: « Loup d’or » de Raphaële Frier et Julien Martinière.

Loup d'Or - Éditions Sarbacane

Il y a quelques semaines de cela, je vous présentais « Les trois frères d’or », une histoire qui raconte la vie des trois petits de la poule aux oeufs d’or. Dans ce livre, c’est un peu le même principe : des animaux en or qui rapportent de l’argent. Mais cette fois-ci, ce sont des loups !

Docteur Caboche était un homme riche. Et pour cause: il avait trouvé une formule secrète qui transformait les poils des loups en or. Depuis, il a construit une énorme ferme entourée de clôtures barbelées où vivent des milliers de loups dorés.

Nous allons suivre un loup en particulier. Ne me demandez pas son nom, il n’en a pas. On ne prend pas la peine de donner un prénom à un animal. Il ne sert qu’à produire de l’or… Mais à part cela, il n’est pas vraiment bien traité. Il vit enfermé, sans bouger avec ses congénères. Toutefois, il porte tout de même un numéro : 730.

Un jour, une hirondelle entre dans le hangar et se blesse. 730 décide se s’occuper d’elle. Son vieux copain, le numéro 173, lui dit de regarder par le trou par lequel elle passe pour repartir une fois guérie, afin qu’il se rende compte de la vie extérieure. Le spectacle qu’il vit le bouleversa: il y avait la danse des arbres dans le vent, la course folle de l’écureuil, la ronde du chien errant, la quête du renard affamé, le soleil qui caressait les feuillages et la rivière qui traversait le sous-bois… Mais pourquoi ne pouvaient-ils pas tous profiter de cette liberté?!

730 avait décidé ! Il allait faire tout en sorte pour les sortir tous de là. Et avec l’aide d’un employé du Docteur Caboche (qui était lui-même révolté par ce qui se passait dans ce hangar), ils réussirent tous à retrouver leur liberté chérie.

Un livre qui ne s’adresse donc pas aux plus jeunes. Je dirais: à partir de 6 ans (5 ans si votre enfant est éveillé). C’est un sujet qui est dur à évoquer avec les enfants, mais en même temps essentiel ! Les poils en or des animaux symbolise tout l’argent que se fait l’agroalimentaire avec des animaux enfermés et entassés que nous consommons. J’avoue que je ne suis pas végétarienne mais j’essaye toutefois de ne jamais consommer des animaux de batterie, et je choisis mes oeufs bio avec des volailles élevées en plein air.

Bravo aux Éditions Sarbacane de publier un livre qui fait réfléchir, avec en plus des illustrations sublimes. Vous le trouverez en librairie pour 15,90 euros.

Paco – J’aime la musique

S’il y a bien quelque chose qui marche avec tous les enfants du monde, ce sont les livres musicaux ! Et j’avoue que je suis un peu jalouse car je n’en ai pas eu petite et je suis sure que j’aurais également adoré (mais est-ce que ça existait déjà au temps jadis du 20ème siècle ?!) Une collection que je vous conseille tout particulièrement, ce sont les albums Paco de Magali Le Huche parus chez Gallimard Jeunesse. Une série qui cartonne avec plus de 630 000 exemplaires vendus. Un petit nouveau vient tout juste de compléter la collection, il s’agit de « Paco J’aime la musique » sorti le 15 avril dernier.

Paco - J'aime la musique

Ce qui est chouette dans la collection de Paco, c’est ce principe de « Cherche et trouve ». L’enfant doit trouver Lili la souris sur la page afin d’appuyer dessus. Par rapport à d’autres collections de livres sonores, les pages sont souples et le mécanisme se trouve uniquement en fin d’ouvrage. Mais comme les pages sont légères, lorsque l’enfant presse sur la page, cela appuie sur la fin du livre et le son se déclenche. J’avoue que je préfère de cette façon car j’ai souvent remarqué que les livres plus cartonnés avec mécanisme inclus dans chaque double page, cela finit avec beaucoup de sons qui ne fonctionnent rapidement plus.

L’histoire : vous avez entre les mains le carnet de Paco. Il y a collé les photos de ses voyages, de ses copains, et de ses aventures musicales. Bref, ce sont ses plus beaux souvenirs ! Une sorte de scrapbooking version sonore.

Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est la diversité de l’univers musicale de cet ouvrage. On se balade à travers le monde, de la musique de la Belle Époque à Paris, en passant par la musique Hip-Hop à New York, les vocalises de l’opéra en passant par le Jazz à la Nouvelle-Orléans… En tout 24 sons : 12 musiques et 12 sons inédits !

Paco J’aime la musique est indiqué à partir de 3 ans. Mais je vous assure que mon fils de 5 ans l’adore ! Vous pouvez l’acheter les yeux fermés, une vraie réussite. Vous le trouverez en librairie au prix de 15,50 euros.

Marie-Verte aux Éditions Sarbacane

Il y a t-il des auteurs(es) jeunesse que vous aimez tout particulièrement ? Moi j’avoue que j’en ai… Et plus d’un… Philippe Jalbert par exemple, Alan Mets, Martin Page (qui est aussi un écrivain adulte formidable), Olivier Tallec, Émilie Chazerand… Et j’en passe… (je ne peux pas tous vous les citer, il y en a trop!). Ha tiens Émilie Chazerand justement ! Elle vient tout juste de sortir un tout nouvel album jeunesse « Marie-Verte » aux Éditions Sarbacane.

Marie-Verte aux Éditions Sarbacane

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de cette écrivaine. Je vous avais par exemple chroniqué « Un chat dans la gorge ». Mais nous en avons lu beaucoup d’autres que je n’ai pas eu le temps de vous montrer. Un de mes préférés « La vérité vraie sur Mireille Marcassin ». Émilie Chazerand est une Strasbourgeoise, Maman de deux enfants. Cette infirmière de métier a décidé de passer les livres en première place dans sa vie. Pour « Marie-Verte », elle a su s’entourer de Marion Arbora pour les illustrations. Vous avouerez que les dessins sont particulièrement réussis. Marion Arbora a d’ailleurs eu plusieurs prix d’illustration aux États-Unis et au Canada.

Marie-Verte aux Éditions Sarbacane

Bon mais ça parle de quoi « Marie-Verte »? Cela parle d’une petite fille qui est née avec la peau verte… Mais alors verte de chez verte ! Ses parents, Monsieur et Madame de Machin-Truc, d’abord dépités, se sont vite habitués à sa couleur et aiment de tout leur cœur leur si gentille Marie-Verte au grand cœur. D’ailleurs, tout le monde l’adore ! À l’école, tout le monde voudrait avoir une peau aussi verte qu’elle.

Marie-Verte aux Éditions Sarbacane

Mais voilà… Marie-Verte se demande pourquoi elle est si différente des autres. Elle cherche à savoir si elle est la seule à avoir la peau couleur pelouse anglaise. Et figurez-vous qu’il existe une tribu avec des personnes qui ont la peau aussi verte qu’elle. Il s’agit des Tikunu. Ils mangent des baies et des chenilles et surtout, et ils n’ont qu’une seule feuille pour cacher leur vous-savez-quoi en guise de vêtement.

Marie-Verte décidé de fuguer de chez-elle et d’aller à la rencontre de cette tribu. En effet, c’est peut-être là-bas sa vraie place? Elle y resta un moment, mais malgré leur gentillesse et leur bonne volonté, Marie-Verte se sentait comme un bol au milieu de tasses.

Elle décida donc de retourner chez Monsieur et Madame de Machin-Truc. Car même si elle n’avait pas la même couleur de peau que ses parents, c’est bien l’endroit au monde où elle se sentait le mieux.

Marie-Verte aux Éditions Sarbacane

Un joli livre sur les différences et l’acceptation de soi-même. Savoir trouver sa place dans un groupe, ce n’est pas forcément toujours évident. Ici, tout le monde acceptait et aimait Marie-Verte, mais c’est elle-même qui avait un souci avec ses différences. Elle n’acceptait pas de ne pas être comme tout le monde et cherchait un groupe à qui s’identifier. Mais heureusement, nous ne sommes pas tous pareils. Et ce n’est pas parce que nous ne sommes pas identiques à nos voisins ou amis qui nous sommes mieux ou moins bien. C’est important que les enfants entendant de telle morale. Vive la différence ! « Marie-Verte », un bel ouvrage que vous trouverez en librairie pour 15,90 euros.

Terre animale – Dans la jungle

J’ai l’impression de parler de coup de cœur à chacun de mes articles.. Mais en même temps, si je vous parle d’un ouvrage en particulier pour les enfants, c’est qu’il a vraiment un attrait particulier. Aujourd’hui, je vous parle d’un livre 2 en 1, à la fois documentaire et maquettes pour les enfants « Terre animale – Dans la jungle » fraîchement sorti aux Éditions Quatre Fleuves.

Terre animal - Dans la jungle

Alors parlons dans un premier temps de l’aspect documentaire. Nous avons donc entre les mains un livre grand format pour en savoir plus sur la forêt tropicale amazonienne et les incroyables animaux qui y vivent. De la canopée, en passant par le fleuve Amazone, les sous-bois, ou le ras du sol, vous allez découvrir des animaux surprenants et passionnants. Sur chaque double page, vous allez avoir une carte d’identité des animaux qui peuplent ces lieux (le nom, la taille, le régime alimentaire)… Du singe-écureuil, au ara rouge, en passant par la grenouille de verre, à l’ocelot ou encore au fourmilier géant, vous allez en savoir plus sur ces animaux fascinants.

Terre animal - Dans la jungle
Terre animal - Dans la jungle
Terre animal - Dans la jungle

Mais ce n’est pas tout ! Dans « Terre animale – Dans la jungle », vous avez également des animaux à construire. Pas moins de 5 maquettes ! Alors j’avoue que nous avons plusieurs livres dans le même style à la maison et nous avons eu du mal à monter les pièces à assembler. Même moi en tant qu’adulte, j’ai parfois du mal avec les maquettes de certains ouvrages… Du coup, j’étais un peu stressée quand j’ai vu ces animaux à construire! Mais c’est simple comme tout ! Dans ce livre géant, tout est correctement expliqué et les assemblages faisables par des enfants (et non les parents). Bien sûr, vous pouvez aider vos petits à réaliser son jaguar ou son caïman à lunettes, mais en soit c’est adapté aux petites mains. Soulignons que vous n’aurez pas besoin d’équipements spécifique comme des ciseaux ou de la colle. Les pièces se détachent facilement et s’emboitent aussi simplement.

Terre animal - Dans la jungle
Terre animal - Dans la jungle
Terre animal - Dans la jungle

« Terre animale – Dans la jungle » est vraiment une réussite. Vous le trouverez dans le commerce pour 19,90 euros. C’est certes un prix assez élevé mais totalement logique vu qu’il fait à la fois livre et maquettes. Vos enfants vont adorer monter leur sapajou capucin, leur mygale de Leblong, leur toucan, leur caïman à lunettes ou encore leur jaguar. Sachez qu’il existe dans la même collection, un spécial sur les dinosaures.

Terre animal - Dans la jungle

Vos enfants apprécient-ils réaliser des maquettes? Dites-moi tout en commentaire.