La roue des émotions pour aider vos enfants à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent.

Gérer ses émotions est quelque chose de très compliqué pour les petits (et même pour les adultes). La société fait de plus en plus attention à ce que ressentent nos chers têtes blondes (et tant mieux). On le remarque notamment avec le nombre de livres pour apprendre à exprimer ce que l’on ressent. Le préféré de la Famille Écureuil est sans surprise La Couleur des Émotions. Aujourd’hui, je vous parle d’une autre façon pour communiquer sur ce que l’on a sur le cœur : la roue des émotions !

J’avais vu un peu le même style de roue sur un livre, mais ils utilisaient pour cela la météo. Le soleil pour quand cela va bien, la pluie quand on est triste, l’arc en ciel quand on est serein. Je trouvais cela joli, poétique, mais peut-être moins concret pour un enfant de 2 ans et demi comme le nôtre. J’ai donc pris l’option de dessiner des smileys. Ils ont en plus l’avantage de plus facilement se décliner que la météo.

J’ai donc tracé un rond et gribouillé quelques smileys aux émotions bien distinctes. J’ai plastifié la feuille pour qu’elle soit plus résistante au quotidien (si vous n’avez pas de quoi plastifier, ce n’est pas grave. Utilisez une feuille plus cartonnée pour qu’elle dure plus dans le temps qu’une feuille simple). Il ne reste plus qu’à mettre une flèche avec une attache parisienne et le tour est joué. Pour la couleur des smileys, j’essayé de me caler sur livre « La Couleur des Émotions » pour qu’il y trouve une certaine logique.

Notre fils l’a tout de suite adoptée. Il aime nous montrer ce qu’il ressent. Cela permet également d’ouvrir la discussion pour désamorcer une crise de frustration ou d’énervement. On se sent tout de suite nettement mieux quand on a su dire ce qui nous chagrine ou nous énerve. Au départ, quand cela n’allait pas, nous arrivions avec la roue devant lui et nous lui demandions « Comment tu te sens? Dis-nous et explique nous pourquoi. » Aujourd’hui, quand il sent qu’il change d’humeur, il attrape de lui-même la roue et tourne la flèche: « Je me sens en colère parce que je n’ai pas envie de partir de la maison ».

Elle est très simple à faire. J’ai vu dans le commerce des roues dans le même esprit pour une vingtaine d’euros. Je trouve le prix excessif pour quelque chose qui ne demande pas une grande capacité artistique. Nous l’avons d’ailleurs tellement adoptée que maintenant nous la mettons dans notre sac quand nous devons partir quelque part. Le weekend dernier nous étions à Cannes deux jours chez des amis. Nous l’avons glissée dans notre valise pour pouvoir discuter avec lui s’il se sentait mal.

Essayez la roue des émotions, c’est l’adopter. N’hésitez pas à m’en faire part si vous en faites une à la maison pour vos enfants.