Prendre l’avion (long courrier) avec un bébé de 16 mois. Attention, ça tape sur Air France !

Il y a quelques mois, je vous faisais un billet sur prendre l’avion (vol court) avec un bébé de 13 mois, j’ai maintenant testé pour vous le vol long courrier avec Bébé Écureuil et j’ai plein de choses à vous raconter. Voilà un article où je vais un peu (beaucoup) cracher sur Air France et vous donner de petites astuces.

aéroport nice
Photo de l’avion avant de décoller.

Haaaa je vous vois déjà vous demander pourquoi je veux taper sur cette jolie compagnie qu’est Air France… Et bien parce qu’ils ne pensent pas aux parents et surtout à nos enfants ! Notre périple a commencé à Nice où nous embarquions pour Orly puis Pointe à Pitre. Là, nous apprenons au guichet qu’il est impossible de garder notre poussette canne avec nous et de la laisser au pied de l’avion pour la récupérer à Orly (aéroport où nous avons tout de même à passer 3 heures de halte avec un bébé crevé qu’on avait dû sortir du lit à 5h du mat). Certaines compagnies le font (même low cost telles que Easy Jet), mais on nous explique que ce n’est pas la politique de la maison Air France… On nous rassure alors en nous disant qu’on nous prête une poussette dans l’aéroport de Nice le temps d’attendre l’avion. En soi, c’est très pratique ! Mais le souci, c’est qu’il n’y a pas de poussette de prêt à Orly !!! Vous en trouverez à Charles de Gaulle… Également à Pointe à Pitre si vous quittez un jour la Guadeloupe en avion, mais à Orly, ça n’existe pas ! Le prêt de la poussette n’est évidemment pas de la faute d’Air France, j’en ai bien conscience. Mais j’avoue qu’avoir celle de notre fils lors de notre transit nous aurait facilité la vie.

Poussette de prêt à l'aéroport de Nice.
Poussette de prêt à l’aéroport de Nice.

Autre point noir pour Air France : le repas dans l’avion ! Je vous conseille d’amener avec vous de quoi restaurer votre bébé, surtout s’il a plus de 6 mois car Air France ne prend pas du tout en compte son âge. Lors de notre vol aller, le repas adulte est servi. Nous mangeons donc. Je me dis que le repas du petit va suivre… Et non ! Il faut le réclamer ! Je demande alors un repas pour notre fils, on me donne un plateau avec un pot de carottes à partir de 4 mois, un boudoir et une compote de pomme. Un peu léger donc pour un grand bébé de 16 mois qui boude les purées pour les tous petits. Je demande alors du pain, histoire qu’il ait tout de même quelque chose dans le ventre. Au vol retour, je me suis dis que je ne me ferai pas avoir comme la première fois. Au moment où on nous sert le repas adulte (pâtes/poulet), je leur demande un plateau supplémentaire pour notre Simon. A 16 mois, on mange plus facilement des pâtes avec trois bouts de poulet qu’une purée de carottes. On me répond alors que c’est impossible, que les plateaux sont comptés! Ha! Que vais-je donner alors à manger à Bébé Écureuil ? Je décide alors de lui donner la moitié de mon plat. Il avait encore un peu faim (moi aussi d’ailleurs), alors je leur demande le plateau spécial nourrisson histoire qu’il mange quand même la compote et le boudoir…. Et là surprise! « Ce n’est pas possible Madame! Il fallait confirmer que votre enfant mange bien dans l’avion 48h avant le vol. » QUOI ?!!!! Mais personne ne nous a prévenu de quoi que ce soit, et encore moins à l’aller ! Il faut m’arrêter si je me trompe, mais nous en tant qu’adulte, nous ne confirmons pas le fait que nous mangions dans l’avion ?! Alors pourquoi le faire pour les enfants ?! Bref, vous l’aurez compris: prévoyez le repas de votre bébé avec vous dans votre sac pour ne pas le laisser mourir de faim.

Chez Air France, c’est nouveau : on vous fait payer pour avoir les places spéciales parents où vous pouvez avoir un berceau. La femme de mon cousin m’a confirmée qu’il y a quelques années c’était mis d’office lors des longs trajets. Sur notre vol, nous avons dû payer 80 euros pour avoir les places un peu plus grandes avec berceau. Je vous conseille de ne pas faire le radin là-dessus. C’est primordial pour son (et votre) confort d’avoir ces places en tant que parents. Vous aurez un peu plus d’espace pour mettre tous ses jouets et la possibilité d’avoir un berceau accroché au mur si votre enfant pèse maximum 10 kilos.

J’arrête de cracher sur Air France et je vous fais ma mini-liste de choses à amener avec vous dans l’avion pour passer un « agréable » vol (disons pas trop catastrophique):

-Pour l’aéroport, si vous avez une poussette Pockit ou YoYo, vous serez au top. Vous allez pouvoir la prendre dans l’avion en bagage cabine. Sachez que ça se loue sinon dans certaines enseignes de magasins pour bébé comme par exemple Autour de Bébé pour 25 euros la semaine.

-Votre porte-bébé peut-être très utile. Surtout pour les petits qui ne marchent pas encore, pour déambuler dans les couloirs de l’avion.

-Vous l’aurez compris: prévoyez de quoi manger pour votre enfant et de quoi boire.

-Suffisamment de couches. Prévoyez-en plus. On ne sait jamais si l’avion a un souci et que vous êtes bloqués quelque part lors de votre escale.

-Je sais que les dessins animés ce n’est pas top avant 3 ans. Mais vraiment: lors de long trajet comme celui-ci, on met de côté nos idéaux. Cela vous sauvera la vie. Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans « Dany le Tigre » et « Peppa Pig ».

-Quelques livres ludiques à toucher, à tirer.

-Des jouets que bébé ne connait pas encore. La nouveauté, ça les occupe toujours un peu plus. Évitez pour vos voisins ceux qui font du bruit.

-Un cahier et des gommettes. Cela ne prend pas de place, ne fait pas de bruit et ça occupe.

-Un achat que je peux vous conseiller: l’Aquadoodle de voyage. Cela marche avec de l’eau. Votre enfant ne pourra pas salir tout l’avion et pourra tout de même faire des dessins. Même les crayons de couleur, c’est risqué. J’ai assisté pendant le vol à l’assassinat de la paroi de l’avion par une jeune demoiselle de 2 ans… Picasso n’a qu’à bien se tenir !

aquadoodle voyage

Pensez à bien faire boire votre enfant pendant le décollage et atterrissage (ou sucer sa tutute) pour les oreilles. Et prenez votre mal en patience. Ce n’est que quelques heures de calvaire pour partir s’évader en famille. Cela en vaut bien la peine.

Quant à votre attente avant votre vol, de nombreux aéroports sont équipés maintenant d’aire de jeux pour les petits. C’est le cas à Nice, par exemple, avec un coin Alpha le Temps des Loups où vous trouverez des coloriages et animaux à bascule. À Pointe à Pitre, il y avait une salle où nous ne sommes pas allés car il n’y avait pas grand chose. Mais ils avaient aussi des petits manèges à 2 euros le tour. Nous lui avons payé deux tours (pas plus car ça peut vite vider le portefeuille). Mais finalement, il s’amusait aussi bien assis dans son manège sans qu’il soit en marche, en a appuyant simplement sur les boutons. À Orly, nous n’avons rien trouvé pour les plus petits (décidément, cet aéroport n’est pas pensé pour les enfants !).

Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l'aéroport de Nice.
Espace jeux Alpha le Temps des Loups à l’aéroport de Nice.
coloriage aéroport
Coloriage à l’aéroport de Nice

Et vous, comment se sont passés vos vols en avion avec un bébé ? Racontez-moi tout en commentaire.

4 pensées sur “Prendre l’avion (long courrier) avec un bébé de 16 mois. Attention, ça tape sur Air France !”

  1. C’est encore pire qd bebe de vient grand et ne peut plus avoir le berceau. Il est alors sur les genoux et 12 heures avec un enfant sur les genoux, c’est le pied. Bien sur, il y a l’option d’acheter une place pour lui, soyons honnetes, c’est pas donne le comfort.
    Pour la bouffe, il y a jamais assez meme pour les adultes et c ‘est de pire en pire.
    Pour moi, le periple, c’etait voyager seule avec un bebe et un enfant de 2 ans. Tout a porter moi-meme et toutes les 5 mn controle de passeports, tout a poser parterre inclu bebe et je vous resssors tout ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *