C’est bientôt la Fête des Grand-Pères.

On parle souvent de la fête des grand-mères, mais on oublie souvent celle des grands-pères. Parce que oui cette fête existe réellement ! Alors célébrons nos chers Papys.  Notez bien, c’est le 7 octobre prochain pour cette année 2018.

Je sais que certains pensent que ce genre d’événement n’est qu’une excuse pour le commerce pour nous faire dépenser de l’argent. Mais je suis assez friande des jours spéciaux pour témoigner tout notre amour. J’avoue que je ne savais pas que la Fête des Papys existait. Quand on était jeune, on n’avait pas l’habitude de célébrer nos grand-pères. Il y a une raison: cela ne se fête en France que depuis 2008. Mais malgré tout, ce jour n’est pas encore enregistré dans le calendrier officiel.

A travers le monde, on ne célèbre pas les grand-pères à la même date. Chez nous, c’est donc le premier dimanche du mois d’octobre. Mais aux Etats-Unis par exemple c’est le premier dimanche de septembre, en Pologne c’est le 21 janvier, et Taïwan le dernier dimanche du mois d’août.

Mais qui est derrière cette fête en France ? C’est l’auteur Franck Izquierdo qui en est l’inventeur.  Il trouvait, à juste titre, qu’il manquait un jour pour célébrer nos gentils papys qu’on aime très fort. Il a donc lancé un site internet dédié à nos grand-pères aux grands cœurs avec le soutien du secrétariat d’État chargé des Aînés pour souligner à un large nombre de personnes qu’il est important de prendre soin de sa famille. Alors un grand merci à lui !

La question est donc : connaissiez-vous cette fête ? Allez-vous la célébrer avec votre famille ? Ici, nous allons essayer de concocter une petite surprise home-made avec notre petit écureuil. Je vous posterai le résultat le 7 octobre prochain sur mon compte Insta.

15 réflexions sur « C’est bientôt la Fête des Grand-Pères. »

  1. Mon père aimait dire « il faut souhaiter le bonheur aux gens qu’on aime aussi longtemps qu’on pourra dire « aujourd’hui » ». Autrement dit, une seule date dans l’année n’est pas assez spontanée… Je n’ai pas de regret car toute ma vie j’ai pu dire à mon papa combien je l’aimais et j’éduque mes enfants dans le même sens : exprimer aux autres leurs sentiments de façon naturelle. Ce n’est déjà pas quelque chose d’évident pour tous, je le conçoit, mais ça peut s’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *