La pleine lune joue-t-elle réellement sur les accouchements?

Ce soir, c’est la Super Lune. Une Super Lune particulière en plus puisqu’elle est bleue de sang. Visiblement, ça ne s’est pas produit depuis 150 ans. Alors va-t-il y avoir plus d’accouchements cette nuit ? La réponse est non !

Ce weekend, nous étions en train de discuter de choses et d’autres dans la voiture, quand mon mari me dit « Je suis en train de lire un livre très intéressant. Et cela dit que les accouchements les soirs de pleine lune ne seraient qu’une croyance. » Un peu étonnée de la nouvelle, j’ai donc menée mon enquête. Et en effet, mon chéri a raison !

Dans toutes les cultures et mythologies, la lune est associée à la féminité, la fertilité et l’accouchement. Cette croyance commune viendrait de la comparaison du cycle lunaire (29 jours) et du cycle menstruel de la femme (28 jours).

J’ai longtemps pensé que si la pleine lune jouait sur les marées, alors elle pouvait influencer également notre corps. Et bien non ! De nombreuses études ont été menées dans plusieurs hôpitaux pour calculer le nombre d’accouchements sur un jour de pleine lune ainsi que le reste du temps… Les résultats sont les mêmes. La dernière étude en date a été menée par une sage-femme belge sur 3000 accouchements dans 4 hôpitaux. Et elle a trouvé le même nombre d’accouchements que ce soit les jours de pleine lune, de nouvelle lune, de premier quart ou du dernier quart de lune.

Bien sûr, si vous êtes enceinte et proche du terme, cela ne veut pas dire que vous n’allez pas faire la connaissance de votre petit bout cette nuit. Mais cela n’aura alors rien à voir avec la Super Lune de ce soir.

Avez-vous fait attention aux soirs de pleine lune quand vous étiez proches du terme ? Avez-vous alors accouché un soir de pleine lune ? Dites-moi tout en commentaire.

Weight Watchers VS Le Secret Du Poids. Le fight entre ces 2 régimes.

Avant, j’étais un peu ronde… Et puis, il y a une dizaine d’année, je me suis reprise en main. J’ai tout d’abord été voir un nutritionniste qui m’a conseillé un régime de cro-magnon. En effet, j’ai perdu tous mes kilos en trois mois à peine. Mais je ne vous recommande pas du tout ce régime qui est très contraignant (il se base sur les produits non transformés de la chasse, pêche et de la cueillette comme autrefois), avec un apport vraiment trop important en protéine et sans vraiment beaucoup de plaisir. Depuis j’ai trouvé deux régimes que j’apprécie beaucoup plus: Weight Watchers et Le Secret du Poids. Je voulais vous faire un petit comparatif. Deux méthodes de rééquilibrage alimentaire qui portent leurs fruits.

Je vais commencer par Weight Watchers. Après mon accouchement, je me suis prise mon abonnement. Je vous en parlais justement à l’époque.

Les +

– Je n’aime pas dire que c’est un régime. C’est plus pour moi un rééquilibrage alimentaire qui vous permettra de comprendre ce qui est bon pour votre santé tout en perdant du poids.

– Vous avez un quota de points à manger par jour. Vous n’avez pas le droit de manger moins. Fini donc les régimes où on se contente de légumes cuits à la vapeur et une pomme en dessert. On maigri en mangeant.

– Vous avez le choix de vous abonner pour un pass online (web + appli) ou online + réunion.

– L’application est bien faite. Vous avez la possibilité de scanner les codes barres de vos aliments pour vous informer du nombre de points qu’ils contiennent. Vous avez aussi accès sur l’appli à une communauté avec pleins de bons conseils des autres adhérents.

– De nombreux aliments ne comptent que 0 point. Vous pouvez donc vous faire plaisir avec des assiettes bien remplies sans manger énormément de points pour autant.

– Vous avez le droit à un certain nombre de points de réserve par semaine qui vous permettent de vous faire plaisir . Je les utilisais souvent pendant le weekend. Cela permet d’avoir une vie sociale et de ne pas trop passer pour la « casse-pied au régime » auprès de ses proches.

Les –

– Le prix. Forcément c’est une méthode payante donc un budget tous les mois. Néanmoins, vous avez très régulièrement des réductions sur le site de Vente Privée. Il faut surveiller.

– C’est parfois un peu compliqué pour résilier. Ma dernière expérience a été assez pénible là dessus. Impossible de les joindre au téléphone pendant des jours. Je leur ai envoyé plusieurs mails avant la date de renouvellement automatique, pas de réponse. Ils m’ont donc prélevé. Heureusement, en rouspétant, ils m’ont remboursé rapidement. Mais c’est toujours énervant et ça fait perdre du temps.

– La méthode change assez régulièrement. Il y a eu les ProPoints, les FlexiPoints… Maintenant, c’est les Smartpoints. Depuis quelques semaines, la façon de calculer à encore changer avec des quotas de points à la baisse et plus de produits à 0 points.

 

Comme je déteste le changement, ça m’a perturbé quand ils ont une nouvelle fois changé un peu leur façon de compter… Un ras le bol également de payer, j’ai donc décidé de tester le Secret du Poids pour éliminer les kilos des fêtes et les derniers kilos pris pendant nos vacances aux States.

Les +

– C’est gratuit ! L’application se télécharge totalement gratuitement. Cela fait du bien au porte-monnaie.

– Le principe est simple, vous mangez ce que vous voulez. Mais vous faites attention aux calories. Interdiction de manger en dessous de 1100 calories par jour pour ne pas vous sous-alimenter. L’idéal est de manger entre 1100 et 1600 calories pour perdre du poids. Passez à 1800 calories par jour pour stabiliser.

– De nombreux groupes sur Facebook existent avec une véritable communauté pour s’entraider et se donner des astuces et recettes.

– Il existe un livre également dans le commerce pour avoir toutes les bases de cette méthode.

Les –

– Il faut avoir un certain recul sur les aliments que l’on mange. Je suis contente d’être passée par Weight Watchers avant pour avoir les bons réflexes de bonne nutrition avec les aliments faiblement dosés en points selon ce que cela apporte à l’organisme. Exemple, avec Le Secret du Poids, on pourrait toujours imaginer une personne qui ne se nourrit que de Snickers. Avec un Snickers le matin, un le midi et un le soir, elle ne serait qu’à 1464 calories. Elle perdrait donc du poids mais se ferait beaucoup de mal à l’organisme. J’ai souvent remarqué que les assiettes dans les groupes de soutien Le Secret du Poids étaient nettement moins équilibrées que celle de Weight Watchers. Certaines personnes ne mangent quasiment pas de fruits et légumes alors que c’est essentiel à une bonne santé.

– L’application est bien, mais quelques modifications seraient à prévoir (Ce n’est que mon avis bien sûr). On peut ajouter des aliments manuellement en leur créant une fiche et en rentrant le nombre de calories indiquées sur l’emballage de votre produit. Cela serait top si tout le monde pouvait profiter des ajouts de chacun. Cela ferait un gain de temps énorme.

En conclusion, je peux vous dire que ce sont deux bonnes méthodes. Ce ne sont pas des régimes classiques, mais plus des rééquilibrages alimentaires qu’il faut toujours tenir pour ne pas reprendre. Mais vous vous faites plaisir en mangeant plus sainement. Depuis que je suis l’une ou l’autre des méthodes, je n’ai pas faim. Je mange copieusement et me fais plaisir.

Avez-vous tester l’une ou l’autre de ces méthodes ? Quel régime avez-vous déjà fait dans votre vie ? Dites-moi tout en commentaire.

 

Nos goûts d’adultes seraient déterminés par l’alimentation de notre enfance.

Parfois, j’aime bien écouter des conférences sur Youtube. L’autre jour, j’y ai pris connaissance d’une étude scientifique qui a eu lieu en 1999 en Allemagne: tout ce qu’on avalerait dans notre plus jeune enfance aurait un impact sur nos goûts une fois adulte. J’ai donc farfouillé sur le net à la recherche de cette enquête et voilà ce qu’il en sort.

En Allemagne, le lait en poudre pour bébé serait visiblement parfumé à la vanille. Et cet arôme ajouté modifierait notre palais à un âge plus avancé. La recherche Haller aurait questionné un échantillon de personnes sur leurs habitudes alimentaires et on leur a demandé s’ils ont été nourrit au sein ou au biberon lors de leur enfance. Une fois qu’ils ont distingué les deux groupes de personnes (ceux nourris aux seins et ceux au biberon), les scientifiques ont parfumé un ketchup à la vanille. Oui, je sais, ça parait un peu étrange. Et pourtant, il y a eu des adeptes. 66.7% des adultes ayant pris le biberon enfant ont eu une préférence nette pour le ketchup vanillé. Contre seulement 33.3% des personnes ayant pris le sein.

Une deuxième étude montre que les jouets odorants (vanille, fraise, etc) auraient plus de succès auprès des jeunes enfants de 7 à 8 mois. Ils ont une plus grande facilité à les prendre en main et les mettre à la bouche. Certains scientifiques sont en train de penser à faire des jouets avec des goûts qu’on aimerait que les enfants mangent facilement plus tard (épinards, brocolis, chou-fleur et j’en passe…). J’avoue que je suis tout de même perplexe face aux jouets parfumés. Même s’il s’avère que cela aide à consommer des légumes plus tard, je ne suis pas pour la présence de produits chimiques sur un jouet pouvant être porté à la bouche.

J’ignore si cela est vrai, mais j’ai souvent entendu dire que la consommation de chocolat avant 2 ans pouvait provoquer une accoutumance plus tard. Je ne sais pas si cela a un rapport, mais j’ai essayé d’attendre le deuxième anniversaire de mon petit pour lui en faire goûter. Pour le moment, ce n’est pas une réussite. Il le crache en criant : »Beurk ». Il y a-t-il un rapport avec son absence de prise de cacao avant ses 2 ans ?

Une chose est sure: il est important de faire manger nos enfants de façon équilibrée et variée dès la plus tendre enfance afin qu’ils puissent devenir des adultes qui mangent de tout. L’éducation du palais se fait dès le démarrage.

Découvrez le jeu de société « Mon Premier Verger » dès 2 ans.

Qui a dit qu’il fallait attendre d’avoir 4 ou 5 ans avant de jouer à des jeux de société ? Certainement pas moi ! Il y a maintenant dans le commerce une foule de jeux à partir de 2 ans. Haba est l’une des marques qui développent beaucoup ce marché. Leur best-seller en la matière est « Mon Premier Verger ». Autant vous dire qu’à la maison, on est fan.

En quoi c’est bien ?

– Cela apprend aux plus jeunes les premières règles des jeux de société: lancer un dé… Attendre son tour… Respecter les consignes….

– C’est un jeu collaboratif. Votre enfant ne sera pas frustré de perdre seul face à vous. Tous les joueurs gagnent ou perdent ensemble. Le but est simple: ensemble nous devons remplir le panier de tous les fruits avant que le corbeau n’ait le temps d’atteindre son but et de tout manger.

– C’est une bonne manière d’apprendre du vocabulaire: tout d’abord le nom des fruits (pommes, poires, prunes), mais aussi les couleurs (rouge, vert, jaune et bleu).

– Mon premier verger existe également dans une version pour les plus grands.

– Les pièces sont en bois et sont vraiment jolies. Elles sont grosses et permettent aux plus jeunes de les prendre facilement dans leurs mains.

– Les parties sont courtes (environ 10 minutes max). C’est un bon timing pour continuer à intéresser les plus petits. Car on le sait bien : à cet âge là, c’est difficile de rester concentré une demie heure sur une même jeu de société.

– Possibilité de jouer également seul face au corbeau. Bon j’avoue que ce n’est pas ma conception du jeu de société… Comme son nom l’indique, pour moi c’est fait pour jouer en « société »… Et c’est tellement chouette de s’amuser avec son enfant. Mais c’est en tout cas possible de le faire.

– Mon Premier Verger est également amusant pour les adultes. J’avoue que j’aime bien quand on se fait une partie avec Bébé Écureuil.

– Si jamais votre enfant a subitement l’envie de mettre un des fruits dans sa bouche: pas de panique ! Haba utilise de la peinture à l’eau sans solvant.

Bref, vous l’aurez compris: vous ne serez pas déçus de votre achat. Vous le trouvez d’ailleurs un peu partout comme sur Amazon, la Fnac, Oxybul et bien plus encore.

Si vous avez d’autres jeux de société à me conseiller pour les plus petits, n’hésitez pas. Je suis preneuse de vos recommandations.

 

Top 10 des moments où vos enfants vous détestent au plus haut point.

On est vendredi… Alors, pour finir la semaine, je vous propose un brin d’humour. On le sait, nos bébés nous aiment (enfin pour le moment en tout cas… Ils ne sont pas encore arrivés à l’âge de l’adolescence où on se révolte contre tout et contre tous.) Mais même si on est tout pour nos enfants (comme ils sont tout pour nous), il y a des fois où ils nous détestent au plus haut point.

1 – Quand on leur rince la tête pour enlever tout le shampoing. Je ne sais pas vous, mais mon fils n’a toujours pas compris qu’en mettant sa tête en arrière, il avait moins de chance d’avoir plein de savon dans les yeux. vous pouvez être sûrs qu’à chaque lavage de cheveux, c’est les même hurlements.

2- Quand on les amène chez la pédiatre. Dans sa tête, pédiatre = piqûres. A chaque fois qu’il aperçoit la blouse blanche du médecin, c’est des pleurs assurés.

3- Quand vous le mouchez. Sérum phy ou mouche-bébé, même combat. C’est une torture pour lui. Vivement qu’il apprenne à se moucher !

4- Quand vous avez les mains un peu froides et que vous leur changez la couche. Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à avoir sans cesse les mains gelées?

5- Quand vous les faites patienter quelques minutes (secondes?) pour finir de préparer leur plat alors qu’ils meurrent de faim…. Haaaa la patience est difficile à comprendre quand on est haut comme trois pommes.

6- Quand vous ne voulez pas qu’ils jouent avec …. (réponse à trou. Vous y glissez ce qui vous chante : télécommande, couteau, ciseaux…) Vilains parents qui ne veulent pas qu’ils touchent à tout !

7- Quand vous refusez qu’ils s’empiffrent de chips. J’avoue que c’est rageant pour eux. On est à l’apéro avec des amis en train de s’enfiler un paquet de chips en entier, pendant qu’on lui dit « Non pas touche. Ce n’est pas bon pour toi ». La frustration à l’état pur.

8- Quand vous leur coupez les ongles. Je crois que personne ne m’avait prévenu qu’il fallait être maître d’arts-martiaux afin de lui faire une prise de catch pour l’immobiliser et lui couper ses griffes.

9- Quand vous ne les habillez pas comme ils ont envie. Lorsqu’ils sont bébés, ça ne pose pas de problème. On peut les vêtir comme on le souhaite sans crise d’hystérie. Passé 2 ans, on ne fait malheureusement plus ce que l’on veut. Mon fils peut par exemple exprimer très fortement son mécontentement parce que je lui ai mis des chaussettes bleues et non rouges.

10- Quand vous les couvrez de bisous alors qu’ils ne sont pas d’humeur câline. J’avoue que j’ai du mal parfois à m’empêcher de le couvrir de bisous.

Quels sont les moments que j’ai oublié ? Quels sont les moments où vous sentez que vos enfants vous détestent vraiment ? N’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire.

­

Découvrez le magnifique livre « La Couleur des Émotions »

Véritable coup de cœur pour la Famille Écureuil pour ce livre « La Couleur des Émotions » d’Anna Llenas. Lorsqu’on est adulte, c’est déjà un peu difficile parfois de comprendre tout ce qui nous traverse. Alors imaginez ce que cela peut être quand on est en pleine construction. Ce n’est pas toujours évident de démêler tous ces sentiments. Ce livre est là pour expliquer aux plus jeunes ce qu’ils ressentent. Découvrez ce petit monstre qui se sent barbouillé. Il ne comprend pas ce que lui arrive et va essayer de mettre de l’ordre dans ses émotions.

Ce qu’on aiment:

  • Un livre en pop-up avec de magnifiques dessins.
  • Une histoire qui fait penser à celle du film d’animation Vice-Versa. Chaque émotion est représentée par une couleur: la tristesse, la colère, la peur, la sérénité…
  • Le texte est bien écrit et très poétique.
  • Si vous avez peur que votre enfant n’abîme les pages à cause du pop-pup, il existe également en version simple. Elle a le mérite d’être en prime un peu moins cher (13,90 euros au lieu  de 20,90 euros).
  • Ce livre peut être offert à des enfants de tout âge. Mon fils a 2 ans et il l’adore déjà. Il ne comprend surement pas tout comme un grand. Mais il exprime déjà ses sentiments devant les belles images du pop-pup. Je le vois se cacher derrière ses mains lorsqu’il voit le monstre de la peur dans la forêt toute noire. Il me dit « Le Hibou a peur ». Oui parce qu’il trouve que le monstre ressemble un peu à un hibou…. Devant le monstre de la colère, Bébé Écureuil lève les bras en poussant des cris « GRRRRRR, je suis fâché!!! » . Un enfant un petit peu plus grand comprenant d’avantage la poésie du texte. Je dirai qu’il peut être offert à partir de 2 ans jusqu’à facilement 5 ans.

Cet ouvrage devrait être, à mon sens, dans les mains de tous les petits. Il est important de comprendre ses émotions pour pouvoir les exprimer. On le voit bien, le monstre ne se sent pas bien quand il se retrouve dans un sac de sensations diverses et variées. Il en est de même dans la vraie vie. Il faut pouvoir s’exprimer et parler des choses que l’on ressent pour se sentir bien et épanoui. Et pourquoi ne prendrait-on pas les bonnes habitudes dès le plus jeune âge ? Vous trouverez ce fantastique livre dans de nombreuses librairies et boutiques telles qu’Oxybul, la Fnac ou encore Amazon.

Si vous avez d’autres lectures à me conseiller sur les émotions, je suis preneuse. N’hésitez pas à les partager avec moi en commentaire.

 

Découvrez Yuka, l’appli qui vous montre que vous mangez n’importe quoi!

Une de mes résolutions de cette année 2018, c’est manger mieux ! D’une part pour prendre soin de ma santé, et d’une autre pour montrer le bon exemple à mon fils. Ne dit-on pas que tout commence par l’alimentation ? Voici une application qui va vous aider à voir un peu plus clair sur ce qu’en vous mettez dans votre assiette : Yuka.

Le principe est simple: vous scannez vos aliments et cela vous dit si c’est bon, passable ou complètement mauvais pour la santé. Plus de 100 000 aliments sont répertoriés et vous pouvez très facilement en ajouter manuellement. Il vous suffit de noter les nutriments et de prendre en photo la liste d’aliments.

Cela vous dit s’il y a trop de sucre, de sel ou de calories… Mais surtout, ça vous note tous les E bidules… Vous savez, ces additifs pas jolis jolis. Ici, on vous dit s’ils ont un impact sur votre santé, s’ils sont douteux ou carrément cracra cancérigènes.

Chaque aliment reçoit une note sur 100. Bien sûr, plus elle est basse, plus vous savez que vous mangez quelque chose de vraiment pas génial pour votre corps.

Mais ce que j’aime surtout sur cette application, c’est que ça vous propose des alternatives. « Vous avez scanné ça qui est mauvais, nous avons trouvé ça qui a une meilleure composition ». En tant que parents, lorsque l’on est au courant des saletés qu’il y a dans les repas que l’on donne à nos petits, on est bien content de trouver des substituts. J’ai par exemple scanné tout à l’heure une mayonnaise qui traînait dans le frigo de mon boulot: la mayonnaise légère Bénédicta. Résultats des courses: elle est beaucoup trop salées et contient quelques additifs. Yuka nous conseille alors de choisir la mayonnaise Carrefour aux œufs qui est nettement meilleure pour notre santé.

Alors bien évidemment, on pourrait faire pousser nos propres légumes dans notre jardin, éviter de manger un maximum de produits de supermarchés et faire beaucoup de choses maison… Mais ce n’est pas toujours simple pour tout le monde. Cette application intelligente vous permettra donc de faire vos courses sereinement. Attention, on prend vite goût au scanner. Vous allez passer un temps fou dans les rayons à chercher les produits les plus sympas possibles pour votre organisme.

Petits palmiers trop bons ! Des Palmitos en meilleur !

Je profite de ce premier post de l’année pour vous souhaiter tout plein de bonnes choses pour cette nouvelle année 2018: des moments de rigolade, de joie, de sourire, d’amour, de câlins, d’aventure et bien plus encore…. Et je vous souhaite également une année remplie de gourmandises. En voici une qui plaira d’ailleurs à coup sûr aux petits comme aux grands: des petits palmiers ! Et c’est en plus un vrai jeu d’enfant à réaliser. Simple, bon, économique, rapide… Que demander de plus ? Des amis m’ont dit que ça ressemblait aux Palmitos de notre enfance, mais en meilleur. Bien évidemment, si vous utilisez une pâte feuilletée maison, ça ne sera que mieux en bouche. Mais le résultat avec une pâte industrielle est déjà satisfaisant. Une recette que vous pourrez réaliser avec vos petits bouts sans aucun problème.

Ingrédients:

– 1 pâte feuilletée

– 50 grammes de sucre

– 1 sachet de sucre vanillé

– 25 grammes de beurre demi-sel (j’insiste sur le demi-sel car ça donne un peu de pep’s en plus à la recette)

– un petit peu de lait

 

1- Défoulez votre pâte feuilletée. Puis, à l’aide d’un pinceau de cuisine, recouvrez-la de beurre fondu.

2- Mélangez dans un bol le sucre et le sucre vanillée. Puis saupoudrez votre pâte généreusement de votre mélange.

3- Roulez les deux extrémités de votre pâte feuilletée au centre afin de faire la forme de palmier.

4- Places votre pâte au frigo pendant 20 à 30 minutes. Cela permet de figer un peu la pâte et de la couper facilement.

5- Préchauffez votre four à 180 degrés.

6- Sur une plaque de cuisson, étalez du papier sulfurisé.

7- Coupez votre pâte feuilletée en tronçons. Placez vos palmiers sur votre papier sulfurisé.

8- Avec un pinceau de cuisine, mettez un tout petit peu de lait sur vos palmiers pour les dorer à la cuisson.

9- Il ne vous reste plus qu’à enfourner. Bien sûr le temps de cuisson dépend de votre four. Environ 15 minutes, mais surveillez pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Bon appétit !

Collection de livres: Les Belles Histoires des Tout-Petits

Connaissez-vous la collection de livres « Les Belles Histoires des Tout-Petits » ? Dans la famille écureuil, on est super fan. J’ai découvert cette série de livres grâce à ma collègue de boulot qui a également des enfants en bas âge. Je lui en remercie car nous sommes complètement sous le charme.

Alors en quoi ces livres sont géniaux ?

  • Le format est parfait. Pas trop petit, pas trop grand. Votre enfant pourra facilement le prendre dans ses mains
  • Les pages sont plastifiées et donc moins faciles à abîmer.
  • Les histoires ne sont ni trop courtes ni trop longues. Comptez une vingtaine de pages.
  • Chaque livre a été fait par un écrivain différent. Il n’y a donc pas ce côté redondant qu’on peut trouver chez Tchoupi. Ils sont tous uniques.
  • Les illustrations sont très souvent belles.
  • Ces livres sont destinés à des enfants de 3 à 5 ans. Mais vous pouvez attaquer bien avant. Notre fils a seulement 2 ans et il les adore.
  • Il y a une morale dans chaque ouvrage. Pour vous en citer quelques unes, dans « La baleine et le poisson », cela apprend aux enfants que même si nous sommes différents, nous pouvons être amis. Le livre « Roule citrouille » est plus porté sur le partage.  Nous avons acheté aussi « Petit chat noir a peur du soir » car notre fils a peur du noir. C’est devenu l’un de ses préférés.
  • 45 histoires en tout. Vous avez donc de longues heures de lecture devant vous avec votre enfant.
  • Vous retrouvez les récits des livres « Les Belles Histoires des Tout-Petits » dans le magazine Tralalire.
  • Le prix est tout doux. Seulement 5,20 euros. J’adore acheter régulièrement des livres à mon fils. J’apprécie le prix raisonnable pour pouvoir lui en acheter un peu plus régulièrement.
  • Il existe également des coffrets regroupant plusieurs livres de la collection. Cela peut être une belle idée de cadeaux pour Noël.

Nous en avons quelques exemplaires à la maison. Nos préférés « La baleine et le poisson » et  « Petit chat noir a peur du noir » (même s’il y a une faute de frappe sur la première page… L’histoire et les dessins sont superbes). Pour les fêtes de fin d’année, « Coucou Père Noël » est aussi sympathique. Connaissez-vous cette collection de livres ? Votre enfant en a-t-il ? Quels sont ses préférés ? Dites-moi tout en commentaire.

PNP l’application pour créer une vidéo de Père Noël

Cela fait quelques années déjà que cette application existe. J’avoue que même quand je n’avais pas d’enfant, je m’amusais à créer de vidéos pour mes proches avec des petites blagounette. Connaissez-vous PNP l’application du Père Noël ?

PNP, c’est l’application magique des fêtes de fin d’année. Vous allez pouvoir personnaliser une vidéo du Père Noël pour faire patienter votre enfant jusqu’au 25 au matin.

C’est très simple d’utilisation. Vous choisissez si la vidéo s’adresse à un enfant ou un adulte. Vous notez ensuite le prénom du destinataire, puis ses habitudes (s’il va à l’école, à la crèche, chez la nourrice, etc…), entrez ensuite sa date de naissance, ainsi qu’une photo et le tour est joué.

La vidéo pour les adultes est un peu plus complète. Vous pouvez faire des petits commentaires sur la photo (gentils comme un peu vaches… »J’adore ta coupe de cheveux » ou du style « Tu as vieilli depuis la dernière fois que je t’ai vu »).  Vous pouvez également faire un commentaire négatif et positif sur le destinataire de la vidéo (« Tu es le meilleur Papa du monde » mais aussi « Tu pètes souvent au lit ») et vous pouvez également mettre une photo du cadeau choisi et la réaction des lutins en le découvrant.

Ce que j’aime, c’est le réalisme de la vidéo. Le Père Noël ne fait pas du tout en toc. Et on se plonge vraiment au Pôle Nord. La personnalisation est sympa (surtout la version pour les adultes). Pour avoir une version « enfant » plus développée, il faudra par contre prendre un petit abonnement premium 6.99 euros. Mais 5% des bénéfices sont reversés à des hôpitaux des enfants à travers le monde entier.

Notez également « le coin des enfants » sur l’application avec des petits jeux. Vous allez pouvoir faire des selfies en mode lutin du Père Noël ou vieux barbu en rouge.

Vous l’aurez compris, PNP c’est l’application indispensable pour créer un peu plus de magie à quelques jours de Noël. Si vous avez d’autres applis rigolotes, je suis preneuse. N’hésitez pas à m’en faire part en commentaire.