Idée de cadeau pour Noël : Bimago ! J’ai testé pour vous.

C’est bientôt Noël. Souvent, on ne sait pas trop quoi s’offrir. C’est parfois délicat de prendre un vêtement (« Est-ce que je vais tomber sur la bonne taille? »), les paniers gourmands c’est sympa mais arrivé fin décembre, on commence à être écœuré de la nourriture… Et si vous pensiez à un cadeau déco? J’ai testé pour vous Bimago.

Coup de coeur pour ce site. Vous avez un très large choix de tableaux originaux en liège, de cadres du monde, de cadres photos, de tableaux sur verre, de paravents, et même de stickers muraux.

Cela faisait super longtemps que je rêvais d’avoir une carte du monde accrochée dans le salon. Changement d’appartement récemment pour la Famille Écureuil et forcément une envie de redécorer et de se faire plaisir dans son nouveau cocon. Je me suis donc laissée tenter par ce magnifique tableau en liège avec la carte du monde. Si vous suivez mon blog, vous devez savoir qu’on aime s’évader et parcourir la planète avec notre petit bout. Je n’ai pas encore mis des punaises pour indiquer mes voyages sur cette carte, mais il est possible d’épingler vos plus belles échappées. La carte est imprimée sur une matière plastique, ce qui permet d’enfoncer et de sortir vos épingles sans l’endommager. La qualité est vraiment excellente est permet de voir chacun des moindres détails. En dessous, vous trouverez une couche de liège de 3 mm d’épaisseur pour plus de robustesse. J’aime beaucoup également cette idée  pour apprendre la géographie et les différents pays du monde aux plus jeunes.

Vous avez envie de relooker votre chez-vous ? Vous trouverez également de magnifiques papiers peints design. Rien à voir avec le papier peint désuet de chez Mamie. Il y a vraiment de beaux papiers tendance qui feront beaucoup d’effets chez vous. Je vous en ai mis une petite sélection pour vous en rendre compte par vous-même.

Une bonne idée de cadeau également : un paravent. C’est tellement utile! Vous avez un mur disgracieux ? Un peu de bordel à cacher ? Une envie de séparer deux pièces ? Ou tout simplement envie de décorer ? Le paravent sera votre ami. Ici encore un large choix chez Bimago.

On n’oublie pas la chambre de nos enfants chéris. Stickers, tableaux, papier peint, vous allez pouvoir relooker entièrement l’espace de votre rejetons. Je sais que lorsque j’étais enceinte, j’aimais m’imaginer la pièce où allait dormir mon fils. Vous allez pouvoir décorer sa chambre avec goût. Voici quelques exemples de déco en ligne sur Bimago.

Bref, vous l’aurez compris, site parfait pour se faire plaisir et gâter vos proches. Envoi rapide et soigné par UPS. Je recommande vivement. N’hésitez pas à me faire part si vous vous laissez tenter par l’un de leurs nombreux articles.

Un calendrier de l’avent maison à moindre coût

On est bientôt en décembre, mais il n’est pas encore trop tard pour vous lancer dans la fabrication d’un calendrier de l’avent maison. J’ai hésité un moment à le faire ou pas. Mon fils a seulement deux ans et je ne savais pas si c’était adéquat de lui en préparer un. D’une part, j’avais peur des crises de nerf pour tout ouvrir d’un coup le 1er décembre. D’une autre, je n’avais pas envie de lui donner du chocolat tous les jours. Je sais très bien qu’il n’allait pas tomber malade pour un pauvre petit chocolat, mais je le trouve petit. On sort aussi à peine de son anniversaire et j’avais peur de l’habituer à avoir des cadeaux tout le temps….Bref… Mais finalement, malgré tout ça… J’ai craqué et je lui ai fait un calendrier de l’avent maison !

Ne voulant pas lui donner cette année un calendrier gourmand, je me suis penchée sur les calendriers tous faits du commerce. Il y a aujourd’hui du choix. Vous trouverez aussi bien un calendrier Tut Tut Bolide ou Tut Tut Animaux, des calendriers Playmobil, et même sur le thème de la pâte à modeler avec Play Doh… Mais ils sont tous assez chers. Comptez une vingtaine d’euros.

J’ai donc pris le parti de fabriquer moi-même mon calendrier avec une structure que je garderai pour les prochaines années.

J’ai donc utilisé :

– 24 gobelets rouges en carton : 5 euros

– du papier de soie : 4,30 euros (et il m’en reste assez pour l’an prochain)

– des élastiques de couleur : 2 euros

– de la colle forte : 2 euros

– une chute de planche : 1 euro chez Leroy Merlin

Ce qui me fait un total de 14,30 euros pour un calendrier que je pourrai réutiliser de nombreuses années.

Comment j’ai procédé ? Très simple.

1- Il me restait de la bombe de peinture grise. J’ai donc pris l’option de peindre la surface de la chute de planche.

2- Puis, j’ai collé mes 24 gobelets en les disposant en forme de sapin de Noël. Attention, laissez un petit écart entre chaque gobelet pour avoir la place de mettre votre papier de soie.

3- J’ai rempli mes gobelets avec mes petits cadeaux.

4- J’ai découpé le papier de soie et j’ai écrit au feutre dessus 1,2,3, etc…

5- J’ai recouvert mes gobelets du papier de soie, puis j’ai refermé avec un élastique. Et c’est tout.

Mais que mettre dans son calendrier de l’avent pour que cela ne coûte pas un bras?

Voici quelques idées:

  • des ballons de boderuche
  • des gommettes
  • des petites voitures
  • des petites figurines en plastique ou en bois
  • pour les petites filles : des élastiques, chouchous, barrettes..
  • Des Playmobil (j’avais vu par exemple une petite boite à 4 euros  avec dedans une poule, un coq, une brouette, un personnage. Vous pouvez donc faire plusieurs jours avec la même boîte).
Voici la structure de mon calendrier de l’avent en forme de sapin de Noël.

Il existe une multitude de magasins avec des prix raisonnables : Hema, Action, Flying Tiger… Ainsi que des applications comme Wish ou AliExpress. En farfouillant, vous trouverez forcément votre bonheur.

Personnellement, j’ai utilisé des figurines en bois que nous avons eu en cadeau avec Vertbaudet pour l’anniversaire de notre fils. Il y en avait 27. Parfait pour le calendrier. En plus, c’est super mignon sur le thème de la ferme. Finalement, mes petits cadeaux ne m’ont rien coûté. Merci Vertbaudet !

Petits jouets Vertbaudet

Préparez-vous également un calendrier pour vos enfants ? Achetez-vous un tout fait ? Ou est-ce que vous prenez l’option fait-maison ? Optez-vous pour les calendriers gourmands ? Ou avec les petits cadeaux ? Dites-moi tout en commentaire.

 

Écrivez au Père Noël grâce au site de La Poste

Mon fils ne sait pas encore écrire. Le contraire serait d’ailleurs assez inquiétant (il n’a que deux ans). Alors, comme l’an dernier, j’ai décidé d’écrire pour lui au Papa Noël. Pas besoin d’expédier en Laponie pour cela; tout se passe très facilement sur le site de La Poste.

Comme chaque année, La Poste a mis en place un secrétariat du Père Noël. Les petits lutins mettent alors tous la main à la patte et aident le vieux bonhomme en rouge à répondre aux courriers des plus jeunes.

C’est plutôt bien fait car en plus d’avoir la possibilité d’envoyer votre liste très détaillée de vos souhaits pour le 25 au matin, vous trouverez également des petits jeux  pour attendre le Jour J. Vous pouvez  par exemple imprimer des dessins à votre enfant pour qu’il puisse mettre en couleur la magie de Noël.

Coloriage de Noël

C’est également éducatif. Vous avez  une carte du monde sur laquelle vous pouvez cliquer sur différents pays et ainsi connaître les coutumes des fêtes de fin d’année. Savez-vous par exemple qu’en Islande des petits trolls rigolos défilent dans les rues 13 jours avant Noël? Et pendant ces 13 jours, les enfants reçoivent des cadeaux dans leurs chaussures. Aux Philippines, le village de San Fernando organise un concours de la plus belle lanterne de Noël. Tout le monde s’affaire pour construire la plus grande et la plus jolie. Le soir venu, les lanternes clignotent et brillent de mille feux dans le ciel.

Votre enfant peut aussi découvrir l’atelier du Père Noël. Des surprises s’y cachent d’ailleurs, comme par exemple un tuto pour créer un masque afin de se déguiser comme au Bénin. Apprenez également à créer des petites suspensions très mignonnes en forme de bateau. Suivez les petits lutins, ils vous réservent de nombreuses surprises.

Vous l’aurez compris, un petit site sympathique qui plaira à coup sûr aux amoureux de la magie de Noël. Et ce qui est formidable, c’est que le Papa Cadeau ne se contente pas de lire votre courrier. Vous recevrez très prochainement sa réponse dans votre boîte aux lettres. Qu’attendez-vous donc pour lui écrire?

Que signifient les couleurs que choisissent votre enfant pour colorier?

Bébé Écureuil a une passion pour le coloriage. Bien sûr, il est encore loin de ne pas dépasser (il a à peine deux ans), mais il adore gribouiller avec ses crayons. J’ai souvent remarqué qu’il choisissait toujours les même couleurs. Je me suis demandée s’il y avait une signification là-dedans. Et la réponse est oui ! Qu’est-ce que cela veut dire? Maman Écureuil a mené son enquête.

D’après les psychologues le choix des couleurs n’a rien d’innocent. Cela reflète leur personnalité.

Si votre enfant préfère le vert, cela veut surement dire qu’il est plutôt optimiste et aime transmettre son enthousiasme.

Si votre petit chou est du genre organisé, tranquille et aime ranger sa chambre, il sera surement attiré par la couleur orange.

Les enfants qui ont un penchant pour le bleu sont des enfants réfléchis avec une bonne intuition. Ils voient, sentent et savent tout. Par contre, attention, ils détestent être sous pression.

Les petits qui préfèrent la couleur jaune sont des enfants heureux, curieux, extrovertis et qui aiment courir dans les grands espaces.

Le blanc  (bon, je n’ai pas pu mettre l’écriture en blanc car sinon vous ne pourriez pas lire hihi) est une couleur qui plait énormément aux petits réfléchis, qui ont les pieds sur terre. Ils ont un penchant pour le spirituel.

Le rose (parce que non, ce n’est pas juste la couleur des petites filles. Elle plait également aux garçons). C’est surtout la couleur des romantiques et de ceux qui aiment rêvasser.

Si votre petit aime le marron, c’est surement un enfant qui a plein de projets dans sa tête.

Quant au rouge, c’est la couleur par excellence des enfants très dynamiques et qui ont besoin de se mettre en avant. C’est généralement une couleur choisie par les leaders.

J’avoue que mon fils a tendance à prendre toujours en main le rouge et le jaune et je trouve que ces significations lui vont pas mal. Ce n’est pas pour rien que sa nourrice l’appelle « speedouille ». C’est un enfant plein de vie et extrêmement curieux.

Quels coloris aime votre enfant? Est-ce que cela colle avec sa personnalité? Dites-moi tout en commentaire.

 

L’invisible aux pommes, du bon et du light.

Après ma grossesse, j’ai voulu retrouver mon poids d’avant et je m’étais lancée à l’époque dans le programme Weight Watcher. Je suis complètement fan de ce rééquilibrage alimentaire. C’est quelque chose que je suis toujours au quotidien. C’est ma nouvelle façon de manger. Et grâce à ce programme, j’ai connu l’invisible aux pommes. C’est LE gâteau par excellence des adeptes de WW. C’est bon, c’est plein de fruits, très peu gras, pas cher à faire…. Bref, je ne vois que des avantages à ce dessert fruité. Je vous propose ici une version sans sucre car mon mari ne peut pas en manger. Si vous préférez en mettre au lieu de mon « faux-sucre », mettez-en 40 grammes. Vous m’en direz des nouvelles.

invisible aux pommes 1

Ingrédients:

– 6 pommes. Personnellement, je les préfère acides dans les gâteaux alors je choisis généralement des Granny Smith mais c’est une question de goût.

– 2 oeufs

– 10 cl de lait

– 70 grammes de farine

– 1 cuillère à café d’édulcorant liquide (vous pouvez le remplacer par 40 grammes de sucre si vous le voulez)

– 20 grammes de beurre demi-sel (toujours meilleur d’avoir une touche de sel dans les desserts)

– 1 sachet de levure chimique

– 1/2 cuillère de vanille en poudre

 

1- Préchauffez votre four à 200 degrés.

2- Dans un saladier, battez les oeufs avec votre édulcorant ou votre sucre. Ajoutez ensuite le lait, le beurre fondu et la vanille en poudre. Battez de nouveau.

3- Ajoutez dans votre saladier la farine et la levure chimique. Battez.

4- Pelez et épépinez vos pommes. Coupez-les en très fines tranches. Puis ajoutez-les dans votre saladier. Mélangez.

5- Beurrez et farinez un moule. Versez-y votre préparation. Vous aurez l’impression qu’il n’y a que des pommes et que vous n’avez pas de pâte. C’est normal ! C’est le principe de l’invisible. La pâte est en fait « invisible » avant cuisson.

6- Enfournez pour 35 minutes. (Selon votre four, cela peut-être un peu plus ou un peu moins).

 

Voyage en famille aux Etats-Unis avec un enfant de 23 mois.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez pu constater que Maman Écureuil était partie en famille pendant deux semaines et demies aux Etats-Unis. Je voulais vous faire un petit topo sur ce qu’il y a à faire ou non avec un enfant de 23 mois.

maman écureuil states

Tout d’abord, je voulais vous préciser que c’est une destination très facile à faire avec des enfants en bas-âge. Sanitairement, il n’y a rien à craindre… Il y a plein de choses à faire…. Et ils ont tout sur place… Bon tout sur place, il y a quand même certaines choses que je voulais vous dire… Côté couches, pas de problème. Vous en trouverez dans tous les magasins. Vous n’avez pas à vous encombrer dans votre valise. Par contre, il faut savoir qu’il est extrêmement difficile de trouver du lait en poudre 3ème âge. Aux Etats-Unis, ils passent au lait en bouteille dès 1 an. Nous avons quand même réussi à en trouver, mais dans un seul magasin sur tout notre périple. Le prix était un peu costaud : 18 dollars. Bien sûr, à cet âge là, il est possible de boire du lait demi-écrémé en bouteille. Mais ce n’est pas facile pour transporter partout et on avait peur qu’il tourne pendant nos virées. On a donc opté pour le lait en poudre hors de prix.

Nous avons commencé notre voyage par Philadelphie.

Coup de cœur pour ma part. J’ai beaucoup aimé cette ville. La plupart du temps, les touristes se contentent de New York, Washington, voir Boston, mais ne poussent pas trop vers Philadelphie et c’est un tord. C’est ici qu’a été signée l’indépendance des Etats-Unis en 1776; autant vous dire que c’est une ville bourrée d’histoire. C’est d’ailleurs l’ancienne capitale américaine avant Washington.

IMG_0902

Avant de venir à « Philly », j’avais en tête le Love Park. Bon malheureusement, c’était en travaux lors de notre venue. Mais c’est aussi la ville de Rocky. Vous vous souvenez surement du film lorsque Sylvester Stallone monte les marches en courant avec une belle vue panoramique. Et bien c’est à Philadelphie que ça se passe. Plus exactement au Philadelphia Museum of Art. Il y a même maintenant une statue à la gloire de Rocky. Soyez patient, il y a la queue pour prendre une photo avec le célèbre boxeur. Concernant le musée, il paraît qu’il est à faire. Mais avec un petit en bas âge qui bouge beaucoup, on a préféré éviter.

Un musée qui sera par contre adapté aux plus jeunes, c’est le Please Touch Museum dont je vous parlais l’autre jour. Halte obligée si vous avez un enfant. C’est un endroit magique où il est possible de tout toucher et tout tester.

N’oubliez pas de monter tout en haut de One Liberty Observation Deck. Vous allez pouvoir observer toute la ville de Philadelphie à partir du 57ème étage. Je ne sais pas si c’est comme ça tous les jours de la semaine, mais nous avons été dans cette tour un mardi. Aucune queue! On a pu monter tout de suite pour admirer la vue.

Non loin de Philly (à 1h/ 1h30 en voiture), vous avez Lancaster, le pays des Amish. Nous avons eu de la chance; lors de notre venue, il y avait un festival Amish. De faux Amishs costumés étaient venus nous montrer leur mode de vie, leurs créations, leurs métiers, leurs habitations. C’était très intéressant et intriguant de les voir vivre comme à l’époque sans eau courante ni électricité. Si vous voulez y aller, je vous conseille de vous y rendre un dimanche. La semaine, ils sont aux champs et vous n’aurez pas trop l’occasion de croiser sur la route des « boggys » comme ils les appellent (comprenez par-là des calèches). Le dimanche, c’est jour du Seigneur. Ils ne travaillent pas. Par contre, soyez respectueux: les Amishs ne veulent pas qu’on photographie leur visage. Vous pouvez les prendre de dos ou leur boggy, mais pas plus. C’est important pour eux et il est nécessaire de voyager intelligemment.

Vous ne pouvez pas partir de Philadelphie sans goûter la spécialité du coin : le cheesesteak. Alors ce n’est pas la nourriture la plus équilibrée qui soit pour les plus jeunes… D’ailleurs Bébé Écureuil n’y a pas goûté, mais je vous assure que ça vaut le détour. C’est gras, c’est copieux, mais qu’est-ce que c’est bon ! C’est en gros un sandwich servi dans un pain qui ressemble à la baguette avec de la viande coupée très finement et bien sûr du fromage. Une vraie tuerie !

Notre deuxième étape fut Washington. 

Haaaa la capitale des Etats-Unis! Vous n’avez pas besoin d’y rester une semaine. Deux nuits sur place suffisent. Une de plus si vous voulez profiter un peu plus des musées (qui sont gratuits dans cette ville ! Quelle bonne nouvelle!). Forcément beaucoup de choses à voir: Capitole, Maison Blanche, etc… Vous pouvez bien sûr prendre le bus touristique pour aller d’un point à l’autre, mais le Mall est facilement faisable à pied.

Je vous avoue qu’en seulement deux nuits nous n’avons pas eu le temps de faire les musées (et ce n’est pas ce qui est le plus facile à faire avec un petit de 23 mois qui est très actif). Mais il paraît que le Musée de l’Air et de l’Espace est réellement à faire.

Petit coup de cœur pour le Lincoln Memorial. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la fin du film « La Planète des Singes » de Tim Burton quand l’énorme statue de Lincoln est remplacée par celle d’un singe. Le bâtiment est magnifique avec 36 colonnes (qui représentent le nombre d’Etats à l’époque de Lincoln). Vous avez une superbe vue sur un plan d’eau et sur le Washington Monument.

IMG_5079

La Maison Blanche, bien sûr, vous ne pourrez pas y rentrer (en même temps, je ne tiens pas à rencontrer Trump, mais ceci est un autre débat). Vous la verrez de loin derrière une foule de personnes qui essayent de la prendre en photo.

Le Capitole se visite. Mais ne nous ne l’avons pas fait car nous avions tout un tas de nourriture pour le petit dans notre sac et nous ne pouvions pas rentrer avec. Ils acceptaient qu’on rentre avec une compote en gourde mais pas avec notre tupperware plein de raisins. Nous l’avons donc juste admiré de l’extérieur.

capitol

Troisième étape de nos vacances : New York City !

La ville qui ne dort jamais ! Elle tient très bien son surnom. Nous dormions pas loin de Times Square. Nous avions choisi un hôtel très central pensant que si notre Bébé Écureuil voulait dormir, on ne serait pas très loin pour rentrer. Grave erreur ! Nous étions pourtant au 8ème étage, mais nous avions l’impression de dormir dehors tellement les bruits étaient forts. Klaxons, sirènes de pompiers ou de la police toute la nuit… C’était infernal ! Sur la fin de notre voyage, j’avais même du mal à supporter les bruits en journée tellement je commençais à fatiguer. Et finalement notre fils a très bien dormi dans sa poussette pendant nos balades.

Mis à part ce petit problème sonore, je vous assure nous avons passé un excellent moment. Petits récaps de ce que je vous conseille de voir avec un petit.

Nous avons été tout d’abord au Museum d’Histoire Naturelle. Il vous faudra plusieurs heures, je préfère le préciser. Pour dire vrai: nous sommes restés 4 heures à l’intérieur et encore nous sommes passés très rapidement dans certaines parties. Ce musée plaira au plus jeune avec de nombreuses scènes d’animaux du monde entier, des squelettes également de dinosaures et une zone sur chaque partie du globe.

Autre visite qui plaira aux plus petits: Central Park. J’ai adooooooré cet endroit ! De la verdure en plein cœur de New York. C’est vraiment le poumon de Manhattan. Vous y trouverez également le zoo du dessin animé Madagascar. Inutile d’y chercher le lion, l’hippopotame, la girafe du long métrage; ils n’y sont pas. Mais cela reste vraiment un petit zoo sympathique. Vous n’avez besoin qu’une heure et demie pour faire le tour. Cela permet de faire plaisir à votre enfant sans perdre une journée entière à faire le tour d’un zoo.

IMG_1607

J’ai également beaucoup apprécié la High Line, c’est un parcours suspendu sur les anciennes voies ferrées aériennes de l’époque. C’est une sorte de jardin en hauteur avec une balade d’une heure environ. C’est reposant et vous avez une belle vue sur New York.

Bien sûr, impossible d’aller à New York sans monter en haut de l’Empire State Building voir de Top of the Rock. Nous avons préféré la vue de Top of The Rock, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger le panorama de l’Empire.

IMG_1553

Dans les endroits de la Grosse Pomme que j’ai préféré, le pont de Brooklyn avec le quartier de Dumbo. Magnifique! Vous aurez une vue incroyable sur les buildings tout en profitant d’un peu de verdure.

Bien sûr à ne pas faire avec un petit de 23 mois, mais si vous avez l’occasion : allez à Broadway ! J’ai eu l’occasion de m’accorder une soirée avec une amie et nous sommes allées voir The Lion King ! Wouahhhh! Le plus beau spectacle de ma vie ! J’en ai même eu la larme à l’œil. Un de mes plus beaux souvenirs de vacances. Il vous faudra par contre vous réserver un petit budget pour. Il est vrai que c’est la comédie musicale la plus chère (car la plus prisée), mais les places sont entre 149 et 200 dollars.

Passage obligatoire à Times Square! On se croirait dans un film avec toutes ces lumières. Vous devez le faire bien sûr de jour, mais aussi de nuit. Vos enfants seront en plus ravis de rentrer dans la boutique M&Ms.

New York City, c’est aussi avant tout : la Statue de la Liberté. Inutile de vous y arrêter. Mais je vous conseille la croisière en bateau qui fait tout le tour de Manhattan et qui passera très très près de la fameuse dame en fer. Cela dure une heure et demie environ. Vous aurez une vue incroyable sur la ville.

A 1h de route, vous avez aussi Coney Island à faire. Foire foraine au bord de l’eau. C’est vraiment l’image que j’avais de l’Amérique avant de partir (les attractions au bord de l’eau). C’est très agréable et ça plaira aussi bien aux petits qu’aux grands.

Un voyage qui restera longtemps gravé en nos mémoires. Vous l’avez vu, c’est une destination simple pour des enfants. Notez en plus que 99% des restaurants sont équipés de chaises hautes (la France a ici aussi une belle leçon à apprendre). On vous proposera même souvent des crayons de couleur et une feuille pour occuper votre petit pendant le repas. Les américains sont adorables. Ils ont le cœur sur la main. Vous serez sous le charme. Alors, prêts pour prendre vos billets ?